Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Citroën et DS ont chacun un nouveau patron

Dans Economie / Politique / Personnalités

Chez Citroën, Vincent Cobée, un ancien de l'Alliance Renault-Nissan, remplace Linda Jackson. Mais il y aura toujours une femme à la tête d'une marque PSA, car chez DS, Béatrice Foucher prend la place d'Yves Bonnefont.

Citroën et DS ont chacun un nouveau patron

Grand jeu de chaises musicales chez PSA. En même temps, Citroën et DS changent de directeur général. C'était attendu du côté des chevrons, moins du côté de la firme premium. Il n'y a toutefois pas de recrutement médiatisé en dehors de la société, comme ce devrait être le cas avec Renault, sur le point de faire signer Luca de Meo, qui était jusqu'à la semaine passée patron de Seat. Chez PSA, il s'agit de promotions en interne.

En ce qui concerne Citroën, la Britannique Linda Jackson laisse la place de numéro 1 à Vincent Cobée, qui était depuis quelques mois directeur général adjoint des chevrons. Linda Jackson était à la tête de la marque depuis 2014.

Elle quitte ce poste en laissant un bon bilan, avec la mise en place d'un nouveau positionnement, une hausse des ventes et de la part de marché en Europe grâce aux SUV C3 Aircross et C5 Aircross et la pose des bases de l'internationalisation de la marque. Citroën vient ainsi de faire ses débuts en Inde, où il lancera dans quelques mois des véhicules inédits destinés aux pays émergents.

Vincent Cobée était d'ailleurs venu l'assister sur ce sujet de l'internationalisation de la marque. C'est un ancien de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, qu'il a quittée il y a un an. Il était alors directeur des produits de Mitsubishi, après avoir dirigé pendant sept ans la marque low-cost de Nissan, Datsun. Il a donc une bonne connaissance de marchés clés en dehors de l'Europe.

Et ce n'est donc pas tout. DS aussi change de tête d'affiche. Yves Bonnefont, qui dirigeait la marque depuis que celle-ci est émancipée de Citroën en 2014, est remplacé par Béatrice Foucher. Là aussi, il s'agit d'une promotion d'un cran, car Béatrice Foucher était directrice adjointe de DS.

Yves Bonnefont a commencé à construire la nouvelle gamme, avec les lancements des SUV DS7 Crossback et DS3 Crossback. La berline DS9 sera dévoilée dans quelques semaines au Salon de Genève et une nouvelle compacte DS4 est prévue d'ici un an. Les bases sont donc posées, mais Béatrice Foucher prend les rênes d'une marque toujours très fragile, qui a écoulé à peine plus de 60 000 voitures en 2019 et qui vient de faire une violente sortie de route en Chine, un pays qui devait pourtant être son premier débouché international.

Preuve que cet échec semble laisser des traces, Linda Jackson et Yves Bonnefont vont avoir de nouveaux rôles au sein de PSA. Ceux-ci sont aussi liés à la fusion à venir avec Fiat. Linda Jackson va ainsi diriger "une étude visant à clarifier et à affirmer la différenciation des marques au sein d’un portefeuille de marques". Elle va donc plancher sur la cohabitation de firmes qui peuvent parfois se faire concurrence, par exemple Opel et Citroën. Une tâche d'autant plus importante avec la fusion ! Yves Bonnefont va, lui, mener une étude sur les synergies possibles et le "positionnement des marques d’un point de vue géographique et des clients".

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (85)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Hooooooo pas de bol pour ETO il a raté la promo de l'année ! Il aurait pu passer son salaire à 7 chiffres au lieu de 6 !!!

Par

Ce qui est bien avec DS, c'est qu'il y a eu plus de patrons que de voitures sorties depuis que la marque existe...

Par

En réponse à Gilles362

Ce qui est bien avec DS, c'est qu'il y a eu plus de patrons que de voitures sorties depuis que la marque existe...

2 C'est vrai que c'est énorme.....

Par

" Yves Bonnefont va, lui, mener une étude sur les synergies possibles et le "positionnement des marques d’un point de vue géographique et des clients"."

Cela ressemble fort à un placard...certes doré...mais bon:

http://carsalesbase.com/china-car-sales-data/ds/

Par

"Chez PSA, il s'agit de promotions en interne."

Ils n ont pas embauchés ETO alias Huggy les bons tuyaux ? :ouin:

Par

En réponse à Gilles362

Ce qui est bien avec DS, c'est qu'il y a eu plus de patrons que de voitures sorties depuis que la marque existe...

Par contre en Chine ils vendent plus d'usines que de voitures :)

Par

En réponse à '

2 C'est vrai que c'est énorme.....

ds3, ds4, ds5, ds7 cb, ds3 cb = 5.

effectivement, je doute qu'il y ait eu 5 patrons pour DS.

en revanche, on ne compte plus les trolls sur Caradisiac depuis la naissance de DS. :biggrin:

Par

En réponse à nicotdi

Par contre en Chine ils vendent plus d'usines que de voitures :)

d'un autre côté, vendre une usine rapporte plus que de vendre une voiture. :biggrin:

Par

En réponse à Rodrigue56

" Yves Bonnefont va, lui, mener une étude sur les synergies possibles et le "positionnement des marques d’un point de vue géographique et des clients"."

Cela ressemble fort à un placard...certes doré...mais bon:

http://carsalesbase.com/china-car-sales-data/ds/

ouais.

ceci dit, il y en a beaucoup qui aimeraient être à sa place, ne serait-ce pour le salaire. :biggrin:

Par

Pauvre ETO c'est inadmissible comment ont-ils osé le mec est la tout le temps à faire la promotion des produits PSA et à dénigrer la concurrence surtout VAG et clamer haut et fort que Tavares est un dieu parmi les hommes :lol: mais quel monde cruel :ohill:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire