Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Climatisation : le coût de la recharge va fortement augmenter

Dans Pratique / Entretien

Florent Ferrière

Dans les mois à venir, il sera impossible d'échapper à une hausse des prix pour l'entretien de la climatisation. En cause, les gaz réfrigérants utilisés. 

Climatisation : le coût de la recharge va fortement augmenter

Pendant les trajets estivaux, la climatisation est votre meilleure amie. Mais pensez-vous bien à elle avant de partir en vacances ? Un mauvais entretien est source de désagréments en matière de confort (mauvaises odeurs), de finances (hausse de la consommation) et de santé (développement de bactéries). Il est conseillé de procéder chaque année à une opération de contrôle du fonctionnement, avec nettoyage du circuit de ventilation et changement du filtre d'habitacle. Le contrôle permettra de voir s'il faut une recharge, qui trahirait une fuite.

Selon une étude de Vroomly, une plateforme en ligne de prise de rendez-vous chez des garagistes, le coût d'une recharge seule est de 62 € dans les centres autos et 78 € dans les garages de proximité. Pour l'entretien complet, c'est 102 et 123 €. La période est évidemment propice aux ristournes, avec selon Vroomly 12 % de remise en moyenne en ce moment. Par exemple, chez Feu Vert, le forfait recharge est à 49 € au lieu de 59 € en passant en ligne. Chez Citroën, c'est 59 € au lieu de 89 €.

Mais attention, les tarifs devraient augmenter dans les mois à venir, et les prix agressifs ne devenir qu'un lointain souvenir. En cause, le gaz réfrigérant utilisé, le R134a. Son tarif est en hausse depuis plusieurs années. En deux ans, c'est + 50 % ! Jusqu'à présent, sous l'effet de la concurrence, notamment entre les centres autos, les forfaits habituels n'ont pas vu leurs prix grimper. Mais les professionnels pourraient à la fin de l'été les revoir à la hausse pour se rattraper.

C'est un effet de l'offre et de la demande. La production de gaz R134a est inférieure aux besoins actuels. Surtout, il y a un impact de la réglementation du Vieux Continent. Une directive européenne de 2015, la F-gas, a programmé un retrait progressif des gaz les plus nocifs pour la planète. Le R134a est impacté. Les industriels qui le produisent ont donc commencé à en faire moins. Or, il est toujours très demandé par le secteur automobile. Ce qui est rare est cher, d'où la hausse des prix. 

Certains professionnels du secteur sont inquiets. Du côté du CNPA (Conseil National des Professionnels de l'Automobile), on se demande tout de même si la pénurie ne serait pas créée pour booster les tarifs. De plus, le R134a est remplacé par un autre gaz, le R1234yf, timidement adopté par les constructeurs. Le souci, c'est qu'une voiture en R134 ne peut être convertie en R1234. Après l'augmentation des prix, qui ne peut s'arrêter, on pourrait donc se diriger vers la panne sèche pour la climatisation de nos véhicules, même les plus récents !

À noter que la facture sera forcément plus douloureuse à l'avenir, car la recharge en R1234yf est plus chère. Chez Citroën, elle est par exemple en ce moment à 169 €, soit 110 € de plus qu'avec le R134a !

5 conseils pour bien utiliser sa climatisation et faire des économies.

- Au démarrage, chasser l’air brûlant en roulant quelques minutes les fenêtres ouvertes.

- Mettre en route la clim en douceur pour limiter l’augmentation de la consommation. 

- Avoir un écart de température avec l'extérieur entre 5 et 10°C.

- Eteindre la clim quelques minutes avant d'arriver à destination.

- Bien suivre l'entretien, chaque année.

 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire