Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
2035 : mes derniers kilomètres en voiture thermiqueIl y a eu la photographie et l’impression. Désormais c’est à l’automobile de connaître le plus gros tournant de son histoire. Les gouvernements souhaitent sonner le glas du moteur thermique en 2035. Une fois n’est pas coutume, nous avons imaginé ce que seraient les derniers tours de roues d’un conducteur avec sa voiture à énergie fossile.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

L'avantage d'une fiction, c'est que ça reste une fiction…

2035, c'est demain. Les prévisions de ventes mondiales faites par les constructeurs sont, pour 2030, 10% de VE, 40% d'hybrides diverses, le reste en thermique. A noter que l'hydrogène reste a zéro.

Ce qui sera vendu en 2030 roulera encore au delà de 2035.

Par

2035 nouvelle mazda mx5 1800kg, batteries chinoise,minerais extrait par des enfants en Afrique, faune et flore dévastée, 300kms d'autonomie(à 50kms/h, 150kms sur autoroute) 60000€, batterie à remplacer tout les 8 à 10 ans (8000€) il est beau le progrès vive l'Europe...

Par

C'est une pub pour Tesla cet article ? une belle publi fiction.

En attendant on aura toujours pas répondu a la question ethique sur l'autopilot. Qui de te mettre dans le mur ou d'ecraser le gosse qui surgit devant la voiture ? Donc dans le total droit du véhicule qui n'a rien commis comme infraction.

Par

On ne regrette jamais que sa jeunesse.Le reste, ce ne sont que des histoires de bagnoles, rien d'important.

Par

"Terminé le plaisir du cabriolet. Mais des plaisirs, cette Tesla en regorge, m’a-t-on juré. Elle se conduit seule. Il est possible, pendant la recharge, de jouer à la console sur un pare-brise se transformant en écran géant. "

No comment!:chut:

Par

En 2035 cette jolie Miata aura plus de 25 ans... Mais elle sera toujours aussi séduisante.

Par

En réponse à Vwb300227

2035 nouvelle mazda mx5 1800kg, batteries chinoise,minerais extrait par des enfants en Afrique, faune et flore dévastée, 300kms d'autonomie(à 50kms/h, 150kms sur autoroute) 60000€, batterie à remplacer tout les 8 à 10 ans (8000€) il est beau le progrès vive l'Europe...

Le monde entier !

Par

Plus de 7 ans que j'ai quitté le thermique sans aucun regret.... Déjà ma 4 ème électrique, que du bonheur

Par

Quelle absurdité ! Dire que sera la fin du thermique on en reparlera tout comme le diesel ! Car les voitures électrique sont pas aussi ecolo comme on veut nous le faire croire, (fabrication, desastre des extractions minières pour les batteries, etc !)

Par

En réponse à Hoele2

Plus de 7 ans que j'ai quitté le thermique sans aucun regret.... Déjà ma 4 ème électrique, que du bonheur

C'est bien cela correspond à TON usage, à TES critères.

Par

En réponse à Hoele2

Plus de 7 ans que j'ai quitté le thermique sans aucun regret.... Déjà ma 4 ème électrique, que du bonheur

Certe un confort de conduite, c'est tout ce qui a bien, car au niveau écologie on ai encore loin ! Extraction miniere désastreuse pour l'environnement !

Par

Faut meubler chez Cara............ca en devient n'importe quoi!

Jules Vernes,lui au moins avait du Génie!

Par

En réponse à Vwb300227

2035 nouvelle mazda mx5 1800kg, batteries chinoise,minerais extrait par des enfants en Afrique, faune et flore dévastée, 300kms d'autonomie(à 50kms/h, 150kms sur autoroute) 60000€, batterie à remplacer tout les 8 à 10 ans (8000€) il est beau le progrès vive l'Europe...

Toujours les mêmes âneries, quand on ne sait que se fier aux réseaux sociaux

navrant :pfff:

Par

A que coucou Mr Fdida, Mr le journaliste.

Comme je vous comprends.

Ce qui m'émeut le plus, c'est votre jeune âge: 37 ans (en 2020 donc, 52 en 2035, où j'espère que vous serez encore en vie pour voir vieillir vos enfants et, qui sait, vos petits enfants). Je pense que je n'aurais pas cette "chance", mais pas grave.

Ce qui m'émerveille aussi, c'est cette superbe Mazda MX-5 qui, comme vous, me replonge dans mes belles années insoucientes, où l'avenir est beau, la vie est rose, je me revois encore sur le siège passager avec un ami qui venait de s'en payer une, en 1990-91 ! Les souvenirs des dates s'effacent, pas les sensations de bonheurs en tant que passager puis à son volant !

De mon côté, je venais de lire "2100, récit du prochaine siècle" qui m'avait ouvert l'esprit et la voie vers un autre ouvrage paru en 1972 dont je n'avais jamais entendu parler avant, ni dans mes études, ni dans les médias français: "Les limites de la croissance dans un monde fini"

Pour résumer, les co-auteurs de cet ouvrage font une compilation de leurs recherches et études sur l'état de la planète Terre au début des années '70, et proposent un concept afin de faire "durer le plaisir"/la vie sur la Terre : "le Développement Durable".

Ce qui m'étonne c'est qu'à 37 ans, pendant le collège, le lycée et après des études de journalisme, vous n'ayez plus ce concept en tête au moment de la rédaction de votre article d'anticipation... Bizarre...

J'ai dit "bizarre" ?! Comme cela n'est pas "bizarre"... hélas... On est sur un site automobile... Avec des lecteurs fous amoureux des voitures, des moteurs, etc...

Donc, il faut caresser dans le sens du poils :tongue:

Bref. Qlqe soit l'école de journalisme, vous avez sans doute appris à chercher des infos, renseignements; les confronter, les vérifier.

Le plus difficile: publier... avec l'aval du/de la chef/fe de rédaction... Surtout quand cela risque d'irriter, ne pas plaire aux lecteurs, aux annonceurs... J'ai connu...

En 2012, 40 ans après "Les limites de la croissance dans un monde fini", un docu-reportage expliquait très simplement et clairement le contenu.

Dennis Meadows, l'un des co-auteur, y était plusieurs fois interviewer et, vers la fin y disait: "il faut abandonner le Développement Durable et passer d'urgence au Développement de Survie"... Docu-reportage visible sur YouTube.

Depuis, qu'avons nous fait durant ces 8 dernières années ?...

Mr Meadows ne rajeuni pas mais donne encore qlqs interviews depuis chez lui

D'autres essaient tant bien que mal de nous prévenir et PROPOSENT des solutions, mais qui déplaisent... évidement...

Celui-là, je sais qu'il ne vous plaira pas... :tongue: Jean-Marc JANCOVICI

Pourtant, comme le rapport Meadows en 1972, il explique très bien ce qui s'est passé, se passe en ce moment et nous arrive en pleine gueule !...

La aussi, très facile de trouver ses interventions sur YouTube

Mr Meadows comme Mr Jancovici ont un autre point commun: ils sont conspués de leur vivant y compris par les dirigeants politiques...

(Comme Galilée en d'autres temps... il est vrai que la Terre est plate et que le Soleil tourne autour de la Terre... :tourne: :ptèdr:)

Mais revenons à cette belle petite voiture.

Honnêtement, j'espère qu'en 2035 nos ingénieurs auront inventé un liquide non issue du pétrole afin de continuer à faire tourner ses moteurs à explosions internes.

En dehors de la MX-5, mon petit coeur bat aussi pour pleins d'autres Chefs d'Oeuvres de l'industrie automobile que l'on trouvent souvent dans nos musées, mais qu'il faut mettre en marche régulièrement. Sans compter l'aviation, la marine, les trains.... et j'en oublie...

Comme j'espère qu'en 2035 nous n'ayons QUE ce soucis à faire face...

Voeux pieux...

D'ici là, portez vous bien

:fleur::coucou:

Par

En réponse à mezenc43

Certe un confort de conduite, c'est tout ce qui a bien, car au niveau écologie on ai encore loin ! Extraction miniere désastreuse pour l'environnement !

Un de plus ...

Par

A moins d'avoir une supersportive ( c'est à dire pas grand monde ici) , je ne suis pas sur que vous irez regretter votre ancien Diesel voir 3 cylindre essence.

Les révisions annuelles à 400€ , les Consommables (courroies de distribution et accessoires, liquide de refroidissement, embrayage, disques plaquettes... ), les performances modeste, la fiabilité et durée de vie médiocre, les vibrations, le bruit en ville, les pleins à 70€ chaque semaine... tout ça ne manquera pas à grand monde.

L'electrique à aussi ses défauts mais une grande partie s'estompent relativement rapidement .

Par

Article léger

La MX illustrant l'article est loin d'être un modèle de 2010 .... plutôt 90 donc 20 ans dans plus ... pas bien grave

D'autre part, vous croyez vraiment que dans 15 ans on aura toujours les mêmes batteries qu'aujourd'hui ... ???

L'autonomie sera totalement différente et il en va de même pour les sytème de recharge!

Pour finir, en 2035 l'interdiction des thermiques ne concernera que les véhicules neufs !!!

Donc une Mx5 de 90 pour parfaitement rouler

Par

En réponse à Taro.H

C'est une pub pour Tesla cet article ? une belle publi fiction.

En attendant on aura toujours pas répondu a la question ethique sur l'autopilot. Qui de te mettre dans le mur ou d'ecraser le gosse qui surgit devant la voiture ? Donc dans le total droit du véhicule qui n'a rien commis comme infraction.

Seul Mercédes a répondu: ils protègent la vie des occupants de la voiture. C'est très allemand comme vision.

Par

Cet article est complètement loufoque. En plus c'est nul de faire la publicité pour une marque dont on a rien à faire.

Mr le journaliste ce que vous écrivez est une insulte à tous les passionnés de belles mécaniques. Pour vous changer les idées allez sur YouTube voir les films sur les différentes éditions du tour auto et des films sur les courses de côte et autre rallye. Ça vous enlèvera l'envie d'écrire des idioties qui ne servent à rien. Vous faites partie de ces gens qui passent leur temps à dire n'importe quoi et le comble c'est qu'on vous paie pour cela.

Par

En réponse à GY201

L'avantage d'une fiction, c'est que ça reste une fiction…

2035, c'est demain. Les prévisions de ventes mondiales faites par les constructeurs sont, pour 2030, 10% de VE, 40% d'hybrides diverses, le reste en thermique. A noter que l'hydrogène reste a zéro.

Ce qui sera vendu en 2030 roulera encore au delà de 2035.

:ptèdr:

Quel.le dirigeant.e aurait le courage de dire à ses employés, actionnaires, électeurs: "les temps sont difficiles, selon toutes les prévisions dont bon nombre se sont réalisées depuis 1972, l'avenir le sera encore plus, je prévois minimum 5 à 10%/an de contraction des marchés, des demandes, des bénéfices, donc, nous devons nous y préparer".

Le dernier en date à mes yeux: Winston Churchill, le 13 juin 1940, dans son discours devant la Chambre des Communes lorsqu'il a pris ses fonctions de Premier Ministre:

« Je n'ai rien d'autre à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur »

Plus d'infos... entre autres

Jancovici : Il était une fois l'énergie, le climat, et la relance post-covid - EIVP - 21/09/2020

Mais rassures toi, ceux qui se voilent la face sont plus que majoritaire, certain.e.s votent même pour qlqs promesses démagogiques ! :lol:

Malgré tout, porte toi bien

:fleur: :coucou:

Par

En 2035 pour aller bosser électrique ou diesel c'est le même combat dans le sens où c'est du véhicule " utilitaire" juste pour se déplacer...

Pour voiture familiale il faudra faire des progrès car hors de question de partir en vacances avec le stress des recharges et un temps de charge trop long.

Et pour le plaisir d'une vraie voiture passion il faudra rouler en collection.

D'ici là peut être que l'hydrogène sera la norme car je vois toujours pas comment dans 15 ans on pourra recharger partout chez soit (Cité HLM..... immeuble sans garage...etc...). Il faudra des recharges en 5 mn maxi pour mini 500/600 kms sinon c'est une régression fonctionnelle sur ce point.

Par

En réponse à Alxcs76

A moins d'avoir une supersportive ( c'est à dire pas grand monde ici) , je ne suis pas sur que vous irez regretter votre ancien Diesel voir 3 cylindre essence.

Les révisions annuelles à 400€ , les Consommables (courroies de distribution et accessoires, liquide de refroidissement, embrayage, disques plaquettes... ), les performances modeste, la fiabilité et durée de vie médiocre, les vibrations, le bruit en ville, les pleins à 70€ chaque semaine... tout ça ne manquera pas à grand monde.

L'electrique à aussi ses défauts mais une grande partie s'estompent relativement rapidement .

Oui mais tout cela a son charme et puis çà permet de voir de temps en temps son mécanicien préféré et de discuter de Mécanique. Après c'est sur que tout ce qui se seront convertis à tous ces déplaçoirs aseptisé au bruit de moulinette électriques seront les premiers à gueuler lorsqu'ils entendrons la cloche du village les chiens qui aboient où le coq qui fait cocorico qui auront oublié que les vaches ont quatre pattes et des cornes et qui leur intenteront un procès lorsque par mégarde ils auront marché sur une belle bouse de vache qui puent. Et ils maudiront tous ces tracteurs à mazout car ils auront oublié que ce qu'ils ont dans leurs assiettes provient de cette foutu campagne qui ne ressemblent pas à leur chère megapole.

Pauvre Miata il n'y aura plus personne qui se souviendra de toi et de toutes ces belles mécaniques qui ont fait la joie et animer la passion de générations entières.

Par

Bon après avoir lu cet article j'ai été illuminé donc je vais aller chercher mon stock de vieux pneu et je vais le recycler de la façon la plus écologique que possible :biggrin:

Comme l'a si bien dit un célèbre chanteur Français (Johnny Hallyday) paix à son âme :jap: "Allumer le feu " :buzz:

Et au passage j'avais remarqué l'absence de Marvy alias Mav ou 360 magnum pour les intimes et de Whatcherslat ainsi que de Metallic grey il y'a aussi "le passionné" qui manque à l'appel

Par

En réponse à Yoann71

En 2035 pour aller bosser électrique ou diesel c'est le même combat dans le sens où c'est du véhicule " utilitaire" juste pour se déplacer...

Pour voiture familiale il faudra faire des progrès car hors de question de partir en vacances avec le stress des recharges et un temps de charge trop long.

Et pour le plaisir d'une vraie voiture passion il faudra rouler en collection.

D'ici là peut être que l'hydrogène sera la norme car je vois toujours pas comment dans 15 ans on pourra recharger partout chez soit (Cité HLM..... immeuble sans garage...etc...). Il faudra des recharges en 5 mn maxi pour mini 500/600 kms sinon c'est une régression fonctionnelle sur ce point.

Et pourquoi pas rouler en voiture de collection. Après tout ça serait revenir au charme des voyages d'antan ou on s'arrêtait pour pique niquer en laissant le capot de l'auto ouvert pour que le moteur refroidisse. Et c'est nettement plus enthousiasmant que de chercher désespérément en ayant l'œil rivé sur la jauge et la boule au ventre, une prise de courant pour recharger ces cons de batterie qui n'ont pas assez d'autonomie. Résultat pas de pique nique réparateur et une bonne angoisse. Alors oui vive la voiture de collection.

Par

En réponse à PhilR_28

A que coucou Mr Fdida, Mr le journaliste.

Comme je vous comprends.

Ce qui m'émeut le plus, c'est votre jeune âge: 37 ans (en 2020 donc, 52 en 2035, où j'espère que vous serez encore en vie pour voir vieillir vos enfants et, qui sait, vos petits enfants). Je pense que je n'aurais pas cette "chance", mais pas grave.

Ce qui m'émerveille aussi, c'est cette superbe Mazda MX-5 qui, comme vous, me replonge dans mes belles années insoucientes, où l'avenir est beau, la vie est rose, je me revois encore sur le siège passager avec un ami qui venait de s'en payer une, en 1990-91 ! Les souvenirs des dates s'effacent, pas les sensations de bonheurs en tant que passager puis à son volant !

De mon côté, je venais de lire "2100, récit du prochaine siècle" qui m'avait ouvert l'esprit et la voie vers un autre ouvrage paru en 1972 dont je n'avais jamais entendu parler avant, ni dans mes études, ni dans les médias français: "Les limites de la croissance dans un monde fini"

Pour résumer, les co-auteurs de cet ouvrage font une compilation de leurs recherches et études sur l'état de la planète Terre au début des années '70, et proposent un concept afin de faire "durer le plaisir"/la vie sur la Terre : "le Développement Durable".

Ce qui m'étonne c'est qu'à 37 ans, pendant le collège, le lycée et après des études de journalisme, vous n'ayez plus ce concept en tête au moment de la rédaction de votre article d'anticipation... Bizarre...

J'ai dit "bizarre" ?! Comme cela n'est pas "bizarre"... hélas... On est sur un site automobile... Avec des lecteurs fous amoureux des voitures, des moteurs, etc...

Donc, il faut caresser dans le sens du poils :tongue:

Bref. Qlqe soit l'école de journalisme, vous avez sans doute appris à chercher des infos, renseignements; les confronter, les vérifier.

Le plus difficile: publier... avec l'aval du/de la chef/fe de rédaction... Surtout quand cela risque d'irriter, ne pas plaire aux lecteurs, aux annonceurs... J'ai connu...

En 2012, 40 ans après "Les limites de la croissance dans un monde fini", un docu-reportage expliquait très simplement et clairement le contenu.

Dennis Meadows, l'un des co-auteur, y était plusieurs fois interviewer et, vers la fin y disait: "il faut abandonner le Développement Durable et passer d'urgence au Développement de Survie"... Docu-reportage visible sur YouTube.

Depuis, qu'avons nous fait durant ces 8 dernières années ?...

Mr Meadows ne rajeuni pas mais donne encore qlqs interviews depuis chez lui

D'autres essaient tant bien que mal de nous prévenir et PROPOSENT des solutions, mais qui déplaisent... évidement...

Celui-là, je sais qu'il ne vous plaira pas... :tongue: Jean-Marc JANCOVICI

Pourtant, comme le rapport Meadows en 1972, il explique très bien ce qui s'est passé, se passe en ce moment et nous arrive en pleine gueule !...

La aussi, très facile de trouver ses interventions sur YouTube

Mr Meadows comme Mr Jancovici ont un autre point commun: ils sont conspués de leur vivant y compris par les dirigeants politiques...

(Comme Galilée en d'autres temps... il est vrai que la Terre est plate et que le Soleil tourne autour de la Terre... :tourne: :ptèdr:)

Mais revenons à cette belle petite voiture.

Honnêtement, j'espère qu'en 2035 nos ingénieurs auront inventé un liquide non issue du pétrole afin de continuer à faire tourner ses moteurs à explosions internes.

En dehors de la MX-5, mon petit coeur bat aussi pour pleins d'autres Chefs d'Oeuvres de l'industrie automobile que l'on trouvent souvent dans nos musées, mais qu'il faut mettre en marche régulièrement. Sans compter l'aviation, la marine, les trains.... et j'en oublie...

Comme j'espère qu'en 2035 nous n'ayons QUE ce soucis à faire face...

Voeux pieux...

D'ici là, portez vous bien

:fleur::coucou:

"j'espère qu'en 2035 nos ingénieurs auront inventé un liquide non issue du pétrole afin de continuer à faire tourner ses moteurs à explosions internes."

=> le jus de betterave fermenté, vous connaissez ? Et pour les moteurs diesel : huile de colza, de marque Lesieur, bien entendu !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bio%C3%A9thanol

https://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_v%C3%A9g%C3%A9tale_carburant

Bref, on aura longtemps de quoi faire rouler des thermiques, pour les week-ends ! (et le déplaçoir électrique le reste du temps)

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Bon après avoir lu cet article j'ai été illuminé donc je vais aller chercher mon stock de vieux pneu et je vais le recycler de la façon la plus écologique que possible :biggrin:

Comme l'a si bien dit un célèbre chanteur Français (Johnny Hallyday) paix à son âme :jap: "Allumer le feu " :buzz:

Et au passage j'avais remarqué l'absence de Marvy alias Mav ou 360 magnum pour les intimes et de Whatcherslat ainsi que de Metallic grey il y'a aussi "le passionné" qui manque à l'appel

"j'avais remarqué l'absence de Marvy alias Mav ou 360 magnum pour les intimes et de Whatcherslat ainsi que de Metallic grey il y'a aussi "le passionné" "

Je n'en suis pas tant étonné que ça : à l'exception de wurstsalat (que je ne mets pas dans le même lot), les dinosaures n'ont jamais trop été doués avec les outils numériques.

Par

Le journaliste de Caradisiac a des dons de voyance à long terme , avec des dons sur le très court terme il pourrait voir les tirages de la FDJ ce qui serait encore mieux pour lui .

Par

En réponse à Vwb300227

2035 nouvelle mazda mx5 1800kg, batteries chinoise,minerais extrait par des enfants en Afrique, faune et flore dévastée, 300kms d'autonomie(à 50kms/h, 150kms sur autoroute) 60000€, batterie à remplacer tout les 8 à 10 ans (8000€) il est beau le progrès vive l'Europe...

Non, par des enfants européens qui n'ont rien foutus que des manifs pour sauver la planèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèète !

Parce que c'est leur prooooooooooooooooooooooooooojet !

Prolo des chinois qui ont tout racheté, y compris les fabriques de graines destinées nourrir le français moyen soumis à la doxa écolo.

Par

En réponse à zzeelec

"j'avais remarqué l'absence de Marvy alias Mav ou 360 magnum pour les intimes et de Whatcherslat ainsi que de Metallic grey il y'a aussi "le passionné" "

Je n'en suis pas tant étonné que ça : à l'exception de wurstsalat (que je ne mets pas dans le même lot), les dinosaures n'ont jamais trop été doués avec les outils numériques.

Ils préfèrent le digital, plus de leur âge avec une prostate à tâter.

Par

En réponse à Vwb300227

2035 nouvelle mazda mx5 1800kg, batteries chinoise,minerais extrait par des enfants en Afrique, faune et flore dévastée, 300kms d'autonomie(à 50kms/h, 150kms sur autoroute) 60000€, batterie à remplacer tout les 8 à 10 ans (8000€) il est beau le progrès vive l'Europe...

Je crois qu'avant de faire des prédictions assez ineptes , il serait important de bien cerné ce qui se passe aujourd'hui :biggrin:

Par

En réponse à ricolapin

Toujours les mêmes âneries, quand on ne sait que se fier aux réseaux sociaux

navrant :pfff:

Les mêmes âneries que les bobos ecolos des villes essayes de nous imposer

Par

En réponse à PhilR_28

:ptèdr:

Quel.le dirigeant.e aurait le courage de dire à ses employés, actionnaires, électeurs: "les temps sont difficiles, selon toutes les prévisions dont bon nombre se sont réalisées depuis 1972, l'avenir le sera encore plus, je prévois minimum 5 à 10%/an de contraction des marchés, des demandes, des bénéfices, donc, nous devons nous y préparer".

Le dernier en date à mes yeux: Winston Churchill, le 13 juin 1940, dans son discours devant la Chambre des Communes lorsqu'il a pris ses fonctions de Premier Ministre:

« Je n'ai rien d'autre à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur »

Plus d'infos... entre autres

Jancovici : Il était une fois l'énergie, le climat, et la relance post-covid - EIVP - 21/09/2020

Mais rassures toi, ceux qui se voilent la face sont plus que majoritaire, certain.e.s votent même pour qlqs promesses démagogiques ! :lol:

Malgré tout, porte toi bien

:fleur: :coucou:

Jancovici est le premier à dire que le pétrole est loin d'être terminé, de même que le moteur thermique en 2040.

À moins qu'il ait viré sa cuti depuis qu'il a été appelé dans une des nombreuses commissions Théodule dont nous avons le secret en Franchouillardie, payées par nos soins.

Par

En réponse à GY201

Seul Mercédes a répondu: ils protègent la vie des occupants de la voiture. C'est très allemand comme vision.

Le client n'aura pas acheté une Mercedes E ou S pour finir encastré dans un mur avec sa famille (je cite ces deux modèles parce qu'un auto-pilote ne serait disponible que sur des modèles haut de gamme selon moi). Il est logique que la marque cherche à préserver la vie des occupants de ses véhicules.

:jap:

Par

En réponse à OCPP

Je crois qu'avant de faire des prédictions assez ineptes , il serait important de bien cerné ce qui se passe aujourd'hui :biggrin:

Ce qui se passe aujourd'hui...demande l'avis au "peuple" ce peuple qui constitue l'économie et qui ne veut pas de vos ineptie electrique "chinoise" qui détruis l'emplois européens...

Par

Plus que le moteur à combustion, c'est les petits chassis légers et joueurs qui vont me manquer.

Par

En réponse à zzeelec

"j'espère qu'en 2035 nos ingénieurs auront inventé un liquide non issue du pétrole afin de continuer à faire tourner ses moteurs à explosions internes."

=> le jus de betterave fermenté, vous connaissez ? Et pour les moteurs diesel : huile de colza, de marque Lesieur, bien entendu !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bio%C3%A9thanol

https://fr.wikipedia.org/wiki/Huile_v%C3%A9g%C3%A9tale_carburant

Bref, on aura longtemps de quoi faire rouler des thermiques, pour les week-ends ! (et le déplaçoir électrique le reste du temps)

Tout ça existe depuis longtemps.

Tu sembles fasciné par les carburants d'origine végétale mais il ne faut pas oublier que les productions agricoles ont plus vocation a nourrir les gens que a aider a leurs déplacements.

En revanche, avec du charbon, il est possible de faire de gazole et du kérosène. Voir Fischer-Tropsch Avec les stocks de charbon connus, il y en a pour 400 ans. C'est toujours envisagé mais le pétrole est bien trop bon marché pour rentabiliser la chose. En 2005, le seuil était de environ $80 de façon durable (15-20 ans), avec la dépollution qui est plus sévère d'année en année, il faut penser que le pétrole soit de manière durable a plus de $120 pour voir des projets renaître. On voit bien que $80 en 2005 est un seuil élevé, les projets de l'époque ont tous été abandonnés.

Aujourd'hui, les cours sont de $40.

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

Le client n'aura pas acheté une Mercedes E ou S pour finir encastré dans un mur avec sa famille (je cite ces deux modèles parce qu'un auto-pilote ne serait disponible que sur des modèles haut de gamme selon moi). Il est logique que la marque cherche à préserver la vie des occupants de ses véhicules.

:jap:

Au détriment de la vie du passant

???????????????????????????????

Par

je le mets ici, ça m'amuse:

https://cdn.theatlantic.com/thumbor/Pa14_wsjZ1Knpc87_4jNkL4mVOw=/1440x810/media/img/mt/2020/11/SadParty/original.gif

Par

En réponse à Taro.H

C'est une pub pour Tesla cet article ? une belle publi fiction.

En attendant on aura toujours pas répondu a la question ethique sur l'autopilot. Qui de te mettre dans le mur ou d'ecraser le gosse qui surgit devant la voiture ? Donc dans le total droit du véhicule qui n'a rien commis comme infraction.

Plutôt anti-Tesla... C'est assez explicite pourtant...

Par

Je l'ai trouvé sympa l'article, trop pessimiste mais sympa.

Par

En réponse à Vwb300227

Les mêmes âneries que les bobos ecolos des villes essayes de nous imposer

Ils ne t'imposent rien du tout, il arrête la parano et la désinformation

Tu es libre de tes choix, mais il ouvrir les yeux et commencer à penser pas soit même

http://www.lemanbleu.ch/fr/News/La-voiture-electrique-un-desastre-environnemental.html

Par

C'est la pluralité des systèmes de mobilité qui fera que l'on respirera mieux dans nos villes mais je ne crois pas à la disparition totale du thermique, parce qu'il faut rester lucide n'importe quel moyen de transport autre que la marche à pied ou le bon vieux vélo restera polluant.

Par

En réponse à GY201

Tout ça existe depuis longtemps.

Tu sembles fasciné par les carburants d'origine végétale mais il ne faut pas oublier que les productions agricoles ont plus vocation a nourrir les gens que a aider a leurs déplacements.

En revanche, avec du charbon, il est possible de faire de gazole et du kérosène. Voir Fischer-Tropsch Avec les stocks de charbon connus, il y en a pour 400 ans. C'est toujours envisagé mais le pétrole est bien trop bon marché pour rentabiliser la chose. En 2005, le seuil était de environ $80 de façon durable (15-20 ans), avec la dépollution qui est plus sévère d'année en année, il faut penser que le pétrole soit de manière durable a plus de $120 pour voir des projets renaître. On voit bien que $80 en 2005 est un seuil élevé, les projets de l'époque ont tous été abandonnés.

Aujourd'hui, les cours sont de $40.

Si on le désirait vraiment on en serait déjà a l'exploitation de filière BTL même plus loin encore(3ᵉ génération), mais ce ne serait pas drôle pour les écolos, impossible alors de parler d'agrocarburants.

Par

C'est ta vision des choses, dans 30 ans ma thermique mazda mx5 nd (qui est dans le garage) démarrera sans problèmes, par contre ton sèche cheveux électrique aura demandé au moins 3 batteries de 300kgs en remplacement

Par

En réponse à GY201

Tout ça existe depuis longtemps.

Tu sembles fasciné par les carburants d'origine végétale mais il ne faut pas oublier que les productions agricoles ont plus vocation a nourrir les gens que a aider a leurs déplacements.

En revanche, avec du charbon, il est possible de faire de gazole et du kérosène. Voir Fischer-Tropsch Avec les stocks de charbon connus, il y en a pour 400 ans. C'est toujours envisagé mais le pétrole est bien trop bon marché pour rentabiliser la chose. En 2005, le seuil était de environ $80 de façon durable (15-20 ans), avec la dépollution qui est plus sévère d'année en année, il faut penser que le pétrole soit de manière durable a plus de $120 pour voir des projets renaître. On voit bien que $80 en 2005 est un seuil élevé, les projets de l'époque ont tous été abandonnés.

Aujourd'hui, les cours sont de $40.

Tu vois quand même qu'il y a une idée de renouvelable derrière les agro-carburants ? (plutôt que de déverser encore des milliards de tonnes de CO2)

Et je ne parle pas ici d'une généralisation à tous les véhicules (qui, selon moi, doivent écologiquement et stratégiquement passer massivement à l'électrique en France, car nous disposons d'une production d'énergie très peu carbonée et d'aucune réserve de pétrole, gaz ou charbon), mais de garder la possibilité à l'avenir (2050 et au-delà), pour certains bagnolards, de faire tourner leurs vieux moulins 4, 6, 8 cylindres (et plus si affinités) pour leur loisir.

Par

En réponse à Jetstream

Si on le désirait vraiment on en serait déjà a l'exploitation de filière BTL même plus loin encore(3ᵉ génération), mais ce ne serait pas drôle pour les écolos, impossible alors de parler d'agrocarburants.

Transformer la biomasse en carburant, c'est le pire de tout.

Déboisement assuré de toutes les petites parcelles boisées accessible en quelques années, le désastre pour la faune encore présente. Par ex, sur ma petite parcelle bord de rivière, il y a des traces de castor, pour rien au monde je vais vendre le bois.

Par

En réponse à GY201

Transformer la biomasse en carburant, c'est le pire de tout.

Déboisement assuré de toutes les petites parcelles boisées accessible en quelques années, le désastre pour la faune encore présente. Par ex, sur ma petite parcelle bord de rivière, il y a des traces de castor, pour rien au monde je vais vendre le bois.

La biomasse ne se limite pas au bois(heureusement):pfff:

Par

En réponse à zzeelec

Tu vois quand même qu'il y a une idée de renouvelable derrière les agro-carburants ? (plutôt que de déverser encore des milliards de tonnes de CO2)

Et je ne parle pas ici d'une généralisation à tous les véhicules (qui, selon moi, doivent écologiquement et stratégiquement passer massivement à l'électrique en France, car nous disposons d'une production d'énergie très peu carbonée et d'aucune réserve de pétrole, gaz ou charbon), mais de garder la possibilité à l'avenir (2050 et au-delà), pour certains bagnolards, de faire tourner leurs vieux moulins 4, 6, 8 cylindres (et plus si affinités) pour leur loisir.

Renouvelable au prix de destructions massives des zones aujourd'hui non cultivées.

Non, c'est une impasse plus grande encore que le VE et en plus le désastre sera sous nos yeux.

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Ils préfèrent le digital, plus de leur âge avec une prostate à tâter.

Héhé ! Cette bonne vieille digitalisation des prostates ! (attention ceci n'a rien à voir avec la 5G) :bien:

Par contre, je ne savais pas que le projet "France Digitale" signifiait "tous confinés avec des thermomètres dans le..." Mais je comprends mieux maintenant !

https://www.youtube.com/watch?v=yL8tWtY4UAI

Par

Jancovici, c'est n'est pas parce qu'il parle bien, qu'il est pour autant un lanceur d'alerte. Il suffit de voir ses partenaires sur le site de son think tank, pour comprendre qu'il est plus un lobbiste qu'autre chose. Pour s'en convaincre, écoutez le au sujet du pétrol, l'amalgame qu'il fait entre "peak oil" et pic de production, alors que ce n'est pas ça. Tout ça pour faire peur au gens en leur faisant croire que les réserves sont sur le déclin.

Par

En réponse à GY201

Renouvelable au prix de destructions massives des zones aujourd'hui non cultivées.

Non, c'est une impasse plus grande encore que le VE et en plus le désastre sera sous nos yeux.

Tu lis ce que j'écris ou tu fais semblant ?

Par

En réponse à zzeelec

Tu vois quand même qu'il y a une idée de renouvelable derrière les agro-carburants ? (plutôt que de déverser encore des milliards de tonnes de CO2)

Et je ne parle pas ici d'une généralisation à tous les véhicules (qui, selon moi, doivent écologiquement et stratégiquement passer massivement à l'électrique en France, car nous disposons d'une production d'énergie très peu carbonée et d'aucune réserve de pétrole, gaz ou charbon), mais de garder la possibilité à l'avenir (2050 et au-delà), pour certains bagnolards, de faire tourner leurs vieux moulins 4, 6, 8 cylindres (et plus si affinités) pour leur loisir.

Et sinon le bio-étanol de 2ème génération, tu connais ?

Par

En réponse à Jetstream

La biomasse ne se limite pas au bois(heureusement):pfff:

Mais quelle bio masse est exploité réellement hors le bois?

Sans compter les noria de camions pour alimenter tout ça. Si il y a une vrai idée a la con, c'est bien celle là. Toutes les autres centrales (charbon, gaz ou fuel) sont a proximité directe de l'approvisionnement ou de voies ferrées. Il est impossible d'acheminer de façon convenable une énergie récoltée de façon diffuse dans des environs éloignés.

Je ne sais pas ce qu'est devenu le projet de Gardanne a ce jour mais le tonnage de bois nécessaire au fonctionnement était plus important que ce qui pouvait être produit dans la région.

Il est vrai que sans forêt, il n'y a plus de feux de forêt.

Par

En réponse à mozipokl

Jancovici, c'est n'est pas parce qu'il parle bien, qu'il est pour autant un lanceur d'alerte. Il suffit de voir ses partenaires sur le site de son think tank, pour comprendre qu'il est plus un lobbiste qu'autre chose. Pour s'en convaincre, écoutez le au sujet du pétrol, l'amalgame qu'il fait entre "peak oil" et pic de production, alors que ce n'est pas ça. Tout ça pour faire peur au gens en leur faisant croire que les réserves sont sur le déclin.

Tu peux expliquer la différence entre "peak oil" et pic de production ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_p%C3%A9trolier#Pic_p%C3%A9trolier

Certainement que Exxon, Total, Shell, BP et consorts transforment leurs activités pour le plaisir, juste parce qu'ils commencent à se lasser de creuser des puits...

Par

En réponse à zzeelec

Tu lis ce que j'écris ou tu fais semblant ?

Je lis mais j'écris pour tous et je déborde volontairement. D'ailleurs l'idée d'une généralisation des VE n'existe pas chez les constructeurs, donc dire que des carburant liquides peuvent être dédiés a la nostalgie n'a pas de sens. Tu es probablement bien plus jeune que moi, tu as le temps de voir changer les discours, la réalité de 2050 ne sera pas ce que tu penses.

Par

En réponse à mozipokl

Et sinon le bio-étanol de 2ème génération, tu connais ?

Et ?... tu veux dire quoi là ? :confused:

Par

En réponse à Vwb300227

C'est ta vision des choses, dans 30 ans ma thermique mazda mx5 nd (qui est dans le garage) démarrera sans problèmes, par contre ton sèche cheveux électrique aura demandé au moins 3 batteries de 300kgs en remplacement

Il faut vraiment avoir des complexes pour être aussi....

J'ai également une mx5 NCRC et une voiture électrique C0 et une voiture hybride

Je peux t'affirmer que chacune procure un plaisir de conduire, certes différent mais bien réel !

Par ailleurs, les batteries des VE tiennent plusieurs 100 e de milliers de km

Certaines C0 ont plus de 150000 lm ! Avec 80 % de leur capacité et pourtant c'est pas vraiment une conception récente alors dans 15 ans les batteries seront totalement différentes de celles d'aujourd'hui

Bref, être aussi fermé pour défendre un moteur thermique

Par

En réponse à mozipokl

Plus que le moteur à combustion, c'est les petits chassis légers et joueurs qui vont me manquer.

Achète vite une SECMA.

Par

En réponse à GY201

Mais quelle bio masse est exploité réellement hors le bois?

Sans compter les noria de camions pour alimenter tout ça. Si il y a une vrai idée a la con, c'est bien celle là. Toutes les autres centrales (charbon, gaz ou fuel) sont a proximité directe de l'approvisionnement ou de voies ferrées. Il est impossible d'acheminer de façon convenable une énergie récoltée de façon diffuse dans des environs éloignés.

Je ne sais pas ce qu'est devenu le projet de Gardanne a ce jour mais le tonnage de bois nécessaire au fonctionnement était plus important que ce qui pouvait être produit dans la région.

Il est vrai que sans forêt, il n'y a plus de feux de forêt.

Pour savoir il suffit de se renseigner, Wikipedia est une source parmi beaucoup d'autres, pour les norias de camions ai-je vraiment besoin de répondre a une telle ineptie ?

Par

En réponse à GY201

Je lis mais j'écris pour tous et je déborde volontairement. D'ailleurs l'idée d'une généralisation des VE n'existe pas chez les constructeurs, donc dire que des carburant liquides peuvent être dédiés a la nostalgie n'a pas de sens. Tu es probablement bien plus jeune que moi, tu as le temps de voir changer les discours, la réalité de 2050 ne sera pas ce que tu penses.

"l'idée d'une généralisation des VE n'existe pas chez les constructeurs"

Nuance : elle n'existait pas... jusqu'à ce que les taxes CO2 leur cassent les reins. Depuis, tous les constructeurs s'y mettent, de gré (Tesla, et des projets vaporware qui essaient de prendre l'aspiration) ou de force (tous les autres, avec plus ou moins de réussite).

"la réalité de 2050 ne sera pas ce que tu penses"

J'envisage plusieurs scénarios, mais je pense être surpris de toute manière. La seule règle de survie, darwinienne : évoluer et s'adapter au changement - car c'est la seule chose qui ne change jamais.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Il y a aujourd'hui 11000 stations services en France ....Déjà 32000 bornes de recharge publiques , et dans un an ou deux 100000 ....(11000x10 on y est ) :biggrin:

Par

En réponse à Vwb300227

Ce qui se passe aujourd'hui...demande l'avis au "peuple" ce peuple qui constitue l'économie et qui ne veut pas de vos ineptie electrique "chinoise" qui détruis l'emplois européens...

Ahahahaha tellement drôle :biggrin::ddr:

Par

En réponse à Jetstream

Pour savoir il suffit de se renseigner, Wikipedia est une source parmi beaucoup d'autres, pour les norias de camions ai-je vraiment besoin de répondre a une telle ineptie ?

Comment alimenterai-tu une centrale biomasse telle que le projet de Gardanne?

Il faut une logistique a géométrie variable pour alimenter en biomasse, seuls les camions peuvent faire ça. Toutes les autres centrales (charbon, gaz, fuel) sont alimentées sur le lieu de production (ou de débarquement) ou bien avec des moyens dédiés (pipes) ou bien par voie ferrée. Ceci n'est pas possible avec la biomasse. Même les digesteurs de lisiers, tels qu'ils sont pensés chez nous, sont alimentés par camions.

Annonce donc comment tu alimentes en biomasse, et aussi comment tu passes les périodes hivernales sans production.

Par

En réponse à zzeelec

"j'avais remarqué l'absence de Marvy alias Mav ou 360 magnum pour les intimes et de Whatcherslat ainsi que de Metallic grey il y'a aussi "le passionné" "

Je n'en suis pas tant étonné que ça : à l'exception de wurstsalat (que je ne mets pas dans le même lot), les dinosaures n'ont jamais trop été doués avec les outils numériques.

quand je parle du "Le passionné" je n'évoque pas le premier mais bien le deuxième qui si je me souviens bien a 20 ans

Par

En réponse à PhilR_28

A que coucou Mr Fdida, Mr le journaliste.

Comme je vous comprends.

Ce qui m'émeut le plus, c'est votre jeune âge: 37 ans (en 2020 donc, 52 en 2035, où j'espère que vous serez encore en vie pour voir vieillir vos enfants et, qui sait, vos petits enfants). Je pense que je n'aurais pas cette "chance", mais pas grave.

Ce qui m'émerveille aussi, c'est cette superbe Mazda MX-5 qui, comme vous, me replonge dans mes belles années insoucientes, où l'avenir est beau, la vie est rose, je me revois encore sur le siège passager avec un ami qui venait de s'en payer une, en 1990-91 ! Les souvenirs des dates s'effacent, pas les sensations de bonheurs en tant que passager puis à son volant !

De mon côté, je venais de lire "2100, récit du prochaine siècle" qui m'avait ouvert l'esprit et la voie vers un autre ouvrage paru en 1972 dont je n'avais jamais entendu parler avant, ni dans mes études, ni dans les médias français: "Les limites de la croissance dans un monde fini"

Pour résumer, les co-auteurs de cet ouvrage font une compilation de leurs recherches et études sur l'état de la planète Terre au début des années '70, et proposent un concept afin de faire "durer le plaisir"/la vie sur la Terre : "le Développement Durable".

Ce qui m'étonne c'est qu'à 37 ans, pendant le collège, le lycée et après des études de journalisme, vous n'ayez plus ce concept en tête au moment de la rédaction de votre article d'anticipation... Bizarre...

J'ai dit "bizarre" ?! Comme cela n'est pas "bizarre"... hélas... On est sur un site automobile... Avec des lecteurs fous amoureux des voitures, des moteurs, etc...

Donc, il faut caresser dans le sens du poils :tongue:

Bref. Qlqe soit l'école de journalisme, vous avez sans doute appris à chercher des infos, renseignements; les confronter, les vérifier.

Le plus difficile: publier... avec l'aval du/de la chef/fe de rédaction... Surtout quand cela risque d'irriter, ne pas plaire aux lecteurs, aux annonceurs... J'ai connu...

En 2012, 40 ans après "Les limites de la croissance dans un monde fini", un docu-reportage expliquait très simplement et clairement le contenu.

Dennis Meadows, l'un des co-auteur, y était plusieurs fois interviewer et, vers la fin y disait: "il faut abandonner le Développement Durable et passer d'urgence au Développement de Survie"... Docu-reportage visible sur YouTube.

Depuis, qu'avons nous fait durant ces 8 dernières années ?...

Mr Meadows ne rajeuni pas mais donne encore qlqs interviews depuis chez lui

D'autres essaient tant bien que mal de nous prévenir et PROPOSENT des solutions, mais qui déplaisent... évidement...

Celui-là, je sais qu'il ne vous plaira pas... :tongue: Jean-Marc JANCOVICI

Pourtant, comme le rapport Meadows en 1972, il explique très bien ce qui s'est passé, se passe en ce moment et nous arrive en pleine gueule !...

La aussi, très facile de trouver ses interventions sur YouTube

Mr Meadows comme Mr Jancovici ont un autre point commun: ils sont conspués de leur vivant y compris par les dirigeants politiques...

(Comme Galilée en d'autres temps... il est vrai que la Terre est plate et que le Soleil tourne autour de la Terre... :tourne: :ptèdr:)

Mais revenons à cette belle petite voiture.

Honnêtement, j'espère qu'en 2035 nos ingénieurs auront inventé un liquide non issue du pétrole afin de continuer à faire tourner ses moteurs à explosions internes.

En dehors de la MX-5, mon petit coeur bat aussi pour pleins d'autres Chefs d'Oeuvres de l'industrie automobile que l'on trouvent souvent dans nos musées, mais qu'il faut mettre en marche régulièrement. Sans compter l'aviation, la marine, les trains.... et j'en oublie...

Comme j'espère qu'en 2035 nous n'ayons QUE ce soucis à faire face...

Voeux pieux...

D'ici là, portez vous bien

:fleur::coucou:

A que coucou Mr phlR28

Si vous aviez bien écouté les interventions de JM Jancovici, vous sauriez qu'il n'est absolument pas contre la voiture thermique. Le plus important a retenir de son discours est l'épuisement des ressources fossiles (c'est bien moins contestable que la cause du réchauffement planétaire) , cet surtout une économie basée sur la croissance. Un cabriolet MX5 consommant 2.5 l/100 lui irai bien.

Par

En réponse à GY201

Comment alimenterai-tu une centrale biomasse telle que le projet de Gardanne?

Il faut une logistique a géométrie variable pour alimenter en biomasse, seuls les camions peuvent faire ça. Toutes les autres centrales (charbon, gaz, fuel) sont alimentées sur le lieu de production (ou de débarquement) ou bien avec des moyens dédiés (pipes) ou bien par voie ferrée. Ceci n'est pas possible avec la biomasse. Même les digesteurs de lisiers, tels qu'ils sont pensés chez nous, sont alimentés par camions.

Annonce donc comment tu alimentes en biomasse, et aussi comment tu passes les périodes hivernales sans production.

Le rapport entre une centrale et produire du bio carburant ?

Et je n'ai jamais dit que les bio carburants devaient remplacer tous les autres carburants(voir mon 1er post)

Par

En réponse à GY201

Achète vite une SECMA.

Je sais pas... je suis partagé... qu'est-ce qu'un "kart de route" ou tout genre de "barquette" homologuée route (Ariel, KTM, etc.) apporte par rapport à une moto ? Dans tous les cas, c'est "live fast, die young".

Par

En réponse à ricolapin

Il faut vraiment avoir des complexes pour être aussi....

J'ai également une mx5 NCRC et une voiture électrique C0 et une voiture hybride

Je peux t'affirmer que chacune procure un plaisir de conduire, certes différent mais bien réel !

Par ailleurs, les batteries des VE tiennent plusieurs 100 e de milliers de km

Certaines C0 ont plus de 150000 lm ! Avec 80 % de leur capacité et pourtant c'est pas vraiment une conception récente alors dans 15 ans les batteries seront totalement différentes de celles d'aujourd'hui

Bref, être aussi fermé pour défendre un moteur thermique

light is right l'esprit et le plaisir de la mx5 est là, si tu en avais une tu saurais de quoi tu parles...

Par

En réponse à Yoann71

En 2035 pour aller bosser électrique ou diesel c'est le même combat dans le sens où c'est du véhicule " utilitaire" juste pour se déplacer...

Pour voiture familiale il faudra faire des progrès car hors de question de partir en vacances avec le stress des recharges et un temps de charge trop long.

Et pour le plaisir d'une vraie voiture passion il faudra rouler en collection.

D'ici là peut être que l'hydrogène sera la norme car je vois toujours pas comment dans 15 ans on pourra recharger partout chez soit (Cité HLM..... immeuble sans garage...etc...). Il faudra des recharges en 5 mn maxi pour mini 500/600 kms sinon c'est une régression fonctionnelle sur ce point.

C'est clair que pour partir en vacances , il vous faut vite partir vous agglutiner 3h dans les bouchons de l'A7 pour aller étaler votre serviette en arrivant :biggrin:

Un ami a fait 900 bornes en VE en s'arrêtant 3 x 20mn , c'est moins que moi en thermique, alors vos 5mn pour 500 , si c'est 20 ou 30 , est ce un drame ??

"Perdre" 1h , voir 2h quand on a 15j de vacances ...??? Galère insupportable, insurmontable, inimaginable, ????

Ne faut il pas se palucher 2,3 h d'attente , de contrôle de palpation , de queue avant de prendre n'importe quel avion ...?? Insupportable, insurmontable, inimaginable....??? Pour moi certainement plus que 1h sur 900 bornes de bagnole :biggrin::biggrin:

Par

En réponse à zzeelec

"l'idée d'une généralisation des VE n'existe pas chez les constructeurs"

Nuance : elle n'existait pas... jusqu'à ce que les taxes CO2 leur cassent les reins. Depuis, tous les constructeurs s'y mettent, de gré (Tesla, et des projets vaporware qui essaient de prendre l'aspiration) ou de force (tous les autres, avec plus ou moins de réussite).

"la réalité de 2050 ne sera pas ce que tu penses"

J'envisage plusieurs scénarios, mais je pense être surpris de toute manière. La seule règle de survie, darwinienne : évoluer et s'adapter au changement - car c'est la seule chose qui ne change jamais.

Mettre Darwin là dedans n'a pas de sens.

Effectivement, il faut avoir un esprit souple pour pas trop se tromper. L'art des choix reste un exercice difficile mai j'ai appris qu'il ne fallait l'exercer uniquement avec les éléments réels du moment sinon ça se passe moins bien. Demain est un autre jour.

Je suis assez prés du monde de l'automobile pour savoir que, non, aucun constructeur ne prend au sérieux les annonces d'interdiction de moteurs thermique quelque soit la date, ils auront de toute façon une production importante pour le reste du monde. Les VE ont un avenir, surtout en Chine en premier équipement et dans les villes européennes pour les gens (très) aisés qui ont accès a une prise.

.

Par

En réponse à Nadir94 Q5

quand je parle du "Le passionné" je n'évoque pas le premier mais bien le deuxième qui si je me souviens bien a 20 ans

Je les qualifie de dinosaures non pour leur âge (que je ne connais pas), mais pour leur mentalité et vision des choses... le VE c nul, le pétrol c bien, et vas-y qu'y fo que ça fume noir.

Par

En réponse à zzeelec

Je les qualifie de dinosaures non pour leur âge (que je ne connais pas), mais pour leur mentalité et vision des choses... le VE c nul, le pétrol c bien, et vas-y qu'y fo que ça fume noir.

S'ils ne sont pas encore revenus, c'est surtout qu'il n'ont plus d'accès a une adresse courriel qui a probablement disparue. Comme quoi, il faut se contenter des institutionnels ou équivalent et éviter les adresses éphémères des FAI.

Par

"Je sauve la planète m’a-t-on dit."

Si tu penses cela, c'est que tu n'as pas saisis les enjeux.

Le passage à l'électrique n'est pas acté pour sauver la planète, mais pour sauver l'humanité.

Sauver l'humanité ?

(On ne refera pas le discours du climat, on le connait.)

On peut en revanche s'appuyer sur le besoin impérial d'économiser autant que ce peu nos ressources fossiles...Afin de continuer à produire/consommer/construire. (On appellera comme on veut, le principe reste le même: se développer.)

Ces ressources fossiles ne sont pas éternelles, croire en l'inverse serait problématique pour comprendre la nécessité d'une transition énergétique dès à présent.

De plus, nous sommes arrivés au bout de l'archaique moteur a combustion.

Le but de l'humanité n'est il pas de continuer a évoluer ?

Oui, c'est le propre de l'homme.

Progresser mais sûrement pas stagner/regresser.

Ça ne fait pas partie de son ADN.

Les VE donnent une impression de régresser et a date, c'est encore le cas sur un seul point: L'autonomie. (Je n'en vois pas un autre réellement contraignant.)

D'ici 10 à 20 ans, ce ne sera plus le cas.

Les VE dépasseront en tout point les voitures thermiques...

Penser une seule seconde que cette technologie va stagner durant les 20 prochaines années, serait un evident manque de clairvoyance.

Les moyens financiers sont déployés en masses..

Cela va assurément donner des résultats notables à moyen terme.

Vu l'urgence climatique et l'augmentation lineaire de nos besoins énergétiques, 20 petites années vont suffire à rendre les moteurs thermiques aussi obsolètes que le démarrage à la manivelle.

En 2050, le paysage sera en tout point très différent de celui que nous connaissons actuellement, les progrès technologiques vont être spectaculaires...:love:

Les problèmes humains du principalement à la dégradation de l'environnement suivront le même chemin hélas...:non:

Par

En réponse à GY201

Mettre Darwin là dedans n'a pas de sens.

Effectivement, il faut avoir un esprit souple pour pas trop se tromper. L'art des choix reste un exercice difficile mai j'ai appris qu'il ne fallait l'exercer uniquement avec les éléments réels du moment sinon ça se passe moins bien. Demain est un autre jour.

Je suis assez prés du monde de l'automobile pour savoir que, non, aucun constructeur ne prend au sérieux les annonces d'interdiction de moteurs thermique quelque soit la date, ils auront de toute façon une production importante pour le reste du monde. Les VE ont un avenir, surtout en Chine en premier équipement et dans les villes européennes pour les gens (très) aisés qui ont accès a une prise.

.

C'est vrai que lorsque l'UE a donné en 2014 , la date butoir de 2021 pour les 95g , les constructeurs n'y croyaient pas non plus :biggrin: Résultat, ils sortent tous des hybrides rechargeables à l'arrache et balancent des milliards d'euros dans la R&D sur le VE , batterie et consorts ...

Par

En réponse à GY201

Mettre Darwin là dedans n'a pas de sens.

Effectivement, il faut avoir un esprit souple pour pas trop se tromper. L'art des choix reste un exercice difficile mai j'ai appris qu'il ne fallait l'exercer uniquement avec les éléments réels du moment sinon ça se passe moins bien. Demain est un autre jour.

Je suis assez prés du monde de l'automobile pour savoir que, non, aucun constructeur ne prend au sérieux les annonces d'interdiction de moteurs thermique quelque soit la date, ils auront de toute façon une production importante pour le reste du monde. Les VE ont un avenir, surtout en Chine en premier équipement et dans les villes européennes pour les gens (très) aisés qui ont accès a une prise.

.

"L'art des choix reste un exercice difficile mai j'ai appris qu'il ne fallait l'exercer uniquement avec les éléments réels du moment sinon ça se passe moins bien."

Pas d'accord : déjà, il faut savoir si l'on parle de choix à court, moyen ou long terme. Tout choix est un pari sur l'avenir, largement hasardeux. Ce sont souvent ceux qui ont eu une bonne "vista" (ou de la chance, simplement) en allant à rebours de l'état d'esprit de leur temps qui ont le mieux réussi. Mais je vous rejoins sur un point : il ne faut jamais avoir raison trop tôt.

"ils auront de toute façon une production importante pour le reste du monde" : c'est quoi en termes de potentiel de marché automobile "le reste du monde", quand on a retiré la Chine et l'Occident ?

"Les VE ont un avenir, surtout en Chine en premier équipement et dans les villes européennes pour les gens (très) aisés qui ont accès a une prise."

Il a été maintes fois démontré que le VE concernait avant tout les habitants péri-urbains et ruraux, précisément parce que c'est plus avantageux financièrement pour eux :

2018 : https://www.leparisien.fr/economie/nouvelles-mobilites/en-zones-rurales-la-voiture-electrique-se-fraie-un-chemin-05-06-2018-7753713.php

2020 : https://www.bfmtv.com/auto/la-voiture-electrique-fait-un-carton-mais-pas-dans-les-villes_AN-202002060008.html

Par

Rapidement: le reste du monde, c'est les deux continents américains, l'Afrique, Inde, Indonésie, Philipines plus la Russie.

Enfin tout ce qui est grand espace et/ou qui vit hors des idéologies dominantes chez nous(sauver la planète) .

Par

En réponse à GY201

S'ils ne sont pas encore revenus, c'est surtout qu'il n'ont plus d'accès a une adresse courriel qui a probablement disparue. Comme quoi, il faut se contenter des institutionnels ou équivalent et éviter les adresses éphémères des FAI.

Détrompe toi je suis bien là je perds juste pas de temps à me répéter en boucle pour les mêmes inepties dans chaque articles

Par

En réponse à zzeelec

"j'avais remarqué l'absence de Marvy alias Mav ou 360 magnum pour les intimes et de Whatcherslat ainsi que de Metallic grey il y'a aussi "le passionné" "

Je n'en suis pas tant étonné que ça : à l'exception de wurstsalat (que je ne mets pas dans le même lot), les dinosaures n'ont jamais trop été doués avec les outils numériques.

Et pourtant je suis toujours là et même quand je ne me manifeste pas sache que j'ai toujours un œil partout et que je veille maintenant je ne me donne pas la peine de répondre a un tel article je vous donne juste rdv à la date fixée qu'on rigole bien à voir le pétrole encore brûler et couler à flot ( ça fait 50 ans qu'on entend les mêmes conneries )

Par

En réponse à JF2

C'est la pluralité des systèmes de mobilité qui fera que l'on respirera mieux dans nos villes mais je ne crois pas à la disparition totale du thermique, parce qu'il faut rester lucide n'importe quel moyen de transport autre que la marche à pied ou le bon vieux vélo restera polluant.

Effectivement, les hybridations sont sans doute les solutions les plus raisonnables et tous usages.

L'hydrogène c'est mal actuellement sauf que ça peut remplacer le pétrole, même à rendement aussi pitoyable.

etc etc

Déjà, balancer en chaleur et particules fines de plaquettes l'énergie nécessaire à s'arrêter et ne pas récupérer ça à l'heure actuelle, c'est un non sens. En soit, ça justifie déjà une hybridation.

Pour le reste, se méfier du dogme là comme ailleurs.

Par

En réponse à 360Magnum

Et pourtant je suis toujours là et même quand je ne me manifeste pas sache que j'ai toujours un œil partout et que je veille maintenant je ne me donne pas la peine de répondre a un tel article je vous donne juste rdv à la date fixée qu'on rigole bien à voir le pétrole encore brûler et couler à flot ( ça fait 50 ans qu'on entend les mêmes conneries )

Je vais te surprendre : puisses-tu avoir raison, car ça signifierait que les choses n'ont pas aussi mal tourné que je le redoute !

Malheureusement, je n'y crois pas...

Par

Cet exercice d’imagination aurait pu être intéressant mais il faudrait peut-être ajouter une comparaison avec la cigarette. En effet, il y a pour certains une véritable addiction au pétrole et qui peut prendre différentes formes.

Pour le futur et je ne me risque pas sur les dates, les propriétaires de VE :

- sont victimes de moqueries sur leur choix (moteur de machine à laver etc…)

- sont écoutés poliment (reportages TV diffusés a une heure de grande écoute)

- sont présentés comme des pionniers

- le minimum pour être un « influenceur » digne de ce nom

- juste des citoyens normaux

En parallèle le conducteur d’un véhicule pur thermique qui transforme un freinage en chaleur sans récupérer un watt d’électricité sera catalogué comme « has been », ou quelqu’un qui dépense bêtement de l’argent à dépolluer la combustion du pétrole. Cela pourrait arriver plus vite qu’on ne le croit !

Et pour vous amuser regarder les séries TV pour des jeunes en 2015 ou 2020 le méchant c’est celui qui roule en 4x4 ou en Toyota Camry ou Prius ?

Sérieusement une voiture pure thermique, on voudra s’en débarrasser bien avant 2035.

Par contre et en raison des gens habitent dans des immeubles, j’ai beaucoup de mal à imaginer plus de 40% de VP pures électriques.

Par

En réponse à zzeelec

Je vais te surprendre : puisses-tu avoir raison, car ça signifierait que les choses n'ont pas aussi mal tourné que je le redoute !

Malheureusement, je n'y crois pas...

Ne crois pas tout ce qui se dit vu comment évolue les choses rien ne changera d'ici là

Par

En réponse à GY201

Rapidement: le reste du monde, c'est les deux continents américains, l'Afrique, Inde, Indonésie, Philipines plus la Russie.

Enfin tout ce qui est grand espace et/ou qui vit hors des idéologies dominantes chez nous(sauver la planète) .

Vous n'avez pas répondu à ma question : en termes de marché automobile, en milliards de $, "le reste du monde" ça représente quoi ?

Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même : https://transitions.bzh/mobilites/wp-content/uploads/2016/04/ventesauto2015_1.png

Occident (je rappelle que USA et Canada font partie de l'Occident https://fr.wikipedia.org/wiki/Occident ) + Chine = env. 65 millions de véhicules

Reste du monde = env. 10 millions de véhicules

Un commentaire ?

Par

En réponse à boris d

Cet exercice d’imagination aurait pu être intéressant mais il faudrait peut-être ajouter une comparaison avec la cigarette. En effet, il y a pour certains une véritable addiction au pétrole et qui peut prendre différentes formes.

Pour le futur et je ne me risque pas sur les dates, les propriétaires de VE :

- sont victimes de moqueries sur leur choix (moteur de machine à laver etc…)

- sont écoutés poliment (reportages TV diffusés a une heure de grande écoute)

- sont présentés comme des pionniers

- le minimum pour être un « influenceur » digne de ce nom

- juste des citoyens normaux

En parallèle le conducteur d’un véhicule pur thermique qui transforme un freinage en chaleur sans récupérer un watt d’électricité sera catalogué comme « has been », ou quelqu’un qui dépense bêtement de l’argent à dépolluer la combustion du pétrole. Cela pourrait arriver plus vite qu’on ne le croit !

Et pour vous amuser regarder les séries TV pour des jeunes en 2015 ou 2020 le méchant c’est celui qui roule en 4x4 ou en Toyota Camry ou Prius ?

Sérieusement une voiture pure thermique, on voudra s’en débarrasser bien avant 2035.

Par contre et en raison des gens habitent dans des immeubles, j’ai beaucoup de mal à imaginer plus de 40% de VP pures électriques.

C'est le joule l'unité de la chaleur.

Ensuite, il n'est pas nécessaire qu'elle soit convertie en électricité. ce peut être de la pression d'un gaz, d'un liquide , de l'énergie cinétique volant d'inertie ou autre système.

.Par contre mis à part les interdictions, et un prix de carburant stratosphérique, (mais il y a des alternatives) je ne vois pas pourquoi les gens ne souhaiteraient pas rouler dans des thermiques en 2035. Il ne faut pas rêver , pour le moment il n'y a aucune révolution comme le lithium ion dans les tuyaux. Les découvertes ne se font pas selon nos désirs.

Rien ne dit qu'il y aura eu un gain spectaculaire en capacité et recharge rapide des batteries d'ici là. La reie d'angleterre se fait encore convoyer dans une carile tractée par des chevaux. d'ailleurs la voiture autonome existait bien avant 2020 le canasson connaissait le chemin du retour quand le maître avait abusé de l'eau de feu!

Par

En réponse à gordini12

C'est le joule l'unité de la chaleur.

Ensuite, il n'est pas nécessaire qu'elle soit convertie en électricité. ce peut être de la pression d'un gaz, d'un liquide , de l'énergie cinétique volant d'inertie ou autre système.

.Par contre mis à part les interdictions, et un prix de carburant stratosphérique, (mais il y a des alternatives) je ne vois pas pourquoi les gens ne souhaiteraient pas rouler dans des thermiques en 2035. Il ne faut pas rêver , pour le moment il n'y a aucune révolution comme le lithium ion dans les tuyaux. Les découvertes ne se font pas selon nos désirs.

Rien ne dit qu'il y aura eu un gain spectaculaire en capacité et recharge rapide des batteries d'ici là. La reie d'angleterre se fait encore convoyer dans une carile tractée par des chevaux. d'ailleurs la voiture autonome existait bien avant 2020 le canasson connaissait le chemin du retour quand le maître avait abusé de l'eau de feu!

Tu vas loin avec tes comparaisons...:blague:

Les diligences avaient besoin de changer de monture régulièrement et il leurs fallait 8 jours pour traverser la France...(De Paris à Marseille.)

De plus, un cocher est nécessaire pour la conduire, pas trop compris le côté "autonome". :biggrin:

Moi aussi j'adore les annuités, l'un empêche pas l'autre.:bah:

On a tout à fait le droit d'adorer le mécanisme de l'horloge de Big Ben, mais rien ne vaut la précision d'une horloge atomique. :wink:

(Un décalage d'une seconde sur 15 milliards d'années...)

Big Ben ayant connu de rares fois un retard...Celui par exemple de aout 2015 ayant été plutôt long: 6 secondes.

Mais elle reste bien plus charismatique que n'importe quelle horloge atomique. :smile:

Sinon théoriquement le lithium est loin d'avoir dévoiler tout son potentiel, patience...

D'ici 2030 (Une date crédible pour régler le problème de l'autonomie...Mais pas celui du poids des batteries.), l'autonomie ne posera plus de problème particuliers. (Hormis pour ceux qui ne font aucun effort d'adaptation et s'amuseront à mettre en avant les 1000km ou 1200km d'autonomies d'un mazout roulant à 130km/h.)

Autant plus ou moins 200km d'autonomie en VE à 130km/h est trop insuffisant pour la rendre polyvalente pour envisager serienement de long trajets autoroutiers, autant, 500/600km est amplement suffisant. (Je me contenterais de 350km personnellement.)

Les 500km autoroutiers non-stop en question me paraissent envisageable dès 2030 avec une VE citadine. (Ou autre.)

On verra d'ici 10ans si je me trompe et qu'on ne parvient toujours pas à dépasser les 300km avec une électrique sensée être polyvalente, et vendue a un prix moyen constaté en France: environ 27 000 euros.:bah:

Je prend le paris: :brosse:

500km à 130km au régulateur en citadine affichée 27 000 euros MAX à partir de 2030, on me laisse jusqu'à décembre, soit 10ans a partir de maintenant. :lol::lol:

Par

En réponse à mekinsy

Tu vas loin avec tes comparaisons...:blague:

Les diligences avaient besoin de changer de monture régulièrement et il leurs fallait 8 jours pour traverser la France...(De Paris à Marseille.)

De plus, un cocher est nécessaire pour la conduire, pas trop compris le côté "autonome". :biggrin:

Moi aussi j'adore les annuités, l'un empêche pas l'autre.:bah:

On a tout à fait le droit d'adorer le mécanisme de l'horloge de Big Ben, mais rien ne vaut la précision d'une horloge atomique. :wink:

(Un décalage d'une seconde sur 15 milliards d'années...)

Big Ben ayant connu de rares fois un retard...Celui par exemple de aout 2015 ayant été plutôt long: 6 secondes.

Mais elle reste bien plus charismatique que n'importe quelle horloge atomique. :smile:

Sinon théoriquement le lithium est loin d'avoir dévoiler tout son potentiel, patience...

D'ici 2030 (Une date crédible pour régler le problème de l'autonomie...Mais pas celui du poids des batteries.), l'autonomie ne posera plus de problème particuliers. (Hormis pour ceux qui ne font aucun effort d'adaptation et s'amuseront à mettre en avant les 1000km ou 1200km d'autonomies d'un mazout roulant à 130km/h.)

Autant plus ou moins 200km d'autonomie en VE à 130km/h est trop insuffisant pour la rendre polyvalente pour envisager serienement de long trajets autoroutiers, autant, 500/600km est amplement suffisant. (Je me contenterais de 350km personnellement.)

Les 500km autoroutiers non-stop en question me paraissent envisageable dès 2030 avec une VE citadine. (Ou autre.)

On verra d'ici 10ans si je me trompe et qu'on ne parvient toujours pas à dépasser les 300km avec une électrique sensée être polyvalente, et vendue a un prix moyen constaté en France: environ 27 000 euros.:bah:

Je prend le paris: :brosse:

500km à 130km au régulateur en citadine affichée 27 000 euros MAX à partir de 2030, on me laisse jusqu'à décembre, soit 10ans a partir de maintenant. :lol::lol:

...Adore les "antiquités". (Ce smartphone est assez pénible de changer les mots qu'on écrit par d'autres...)

Par

En réponse à Vwb300227

2035 nouvelle mazda mx5 1800kg, batteries chinoise,minerais extrait par des enfants en Afrique, faune et flore dévastée, 300kms d'autonomie(à 50kms/h, 150kms sur autoroute) 60000€, batterie à remplacer tout les 8 à 10 ans (8000€) il est beau le progrès vive l'Europe...

Faudrait réactualiser, tes mensonges ne passent plus

Par

En réponse à mezenc43

Quelle absurdité ! Dire que sera la fin du thermique on en reparlera tout comme le diesel ! Car les voitures électrique sont pas aussi ecolo comme on veut nous le faire croire, (fabrication, desastre des extractions minières pour les batteries, etc !)

Un film sortit très récemment contredit Tout vos mensonges et dénonce ces fakes news issues des lobbys

https://www.automobile-propre.com/a-contresens-le-film-qui-demonte-les-intox-sur-la-voiture-electrique-tient-ses-promesses/

Par

En réponse à Jantalu

Oui mais tout cela a son charme et puis çà permet de voir de temps en temps son mécanicien préféré et de discuter de Mécanique. Après c'est sur que tout ce qui se seront convertis à tous ces déplaçoirs aseptisé au bruit de moulinette électriques seront les premiers à gueuler lorsqu'ils entendrons la cloche du village les chiens qui aboient où le coq qui fait cocorico qui auront oublié que les vaches ont quatre pattes et des cornes et qui leur intenteront un procès lorsque par mégarde ils auront marché sur une belle bouse de vache qui puent. Et ils maudiront tous ces tracteurs à mazout car ils auront oublié que ce qu'ils ont dans leurs assiettes provient de cette foutu campagne qui ne ressemblent pas à leur chère megapole.

Pauvre Miata il n'y aura plus personne qui se souviendra de toi et de toutes ces belles mécaniques qui ont fait la joie et animer la passion de générations entières.

Ah bon vous êtes aussi nostalgique pour vos K7 vos VHS ou bêtacam, vous crachez à la gueule des smartphones et vous vous trimballez toujours avec votre Polaroïd et votre reflex argentique..... allons allons soyez logique j’ai plus envie de cracher à la gueule de mon mecanescroc que de taper la discussion avec lui

Par

En réponse à Vwb300227

C'est ta vision des choses, dans 30 ans ma thermique mazda mx5 nd (qui est dans le garage) démarrera sans problèmes, par contre ton sèche cheveux électrique aura demandé au moins 3 batteries de 300kgs en remplacement

Mon magnétoscope et mon tourné disque fonctionne très bien encore.....

Pour autant t’imagines même pas à quel point j’ai pas envie d’utiliser ces vieilleries , ta Mazda sera à la casse dans trente ans tout simplement parce qu’en tant que relique du passé tout le monde s’en branle et surtout la nouvelle génération a un rapport à l’automobile qui est très distant et tout sauf passionnel.

Dans à peine 10 ans vous serez 3 pauvres pelos à vous astiquer le melon en contemplant votre petit musée

Par

Il y en a qui aurait du voir 2001 l'Odyssée de l'espace.

Les dreamers rêvaient déjà de teuc ou et soit disant futuriste.

En 2001 rien ne s'est passé.

2035. Le Ve poullant sera un moyen de locomotion comme un autre. Avec le thermique toujours majoritaire.

Fin.

Par

En réponse à Cars2

Il y en a qui aurait du voir 2001 l'Odyssée de l'espace.

Les dreamers rêvaient déjà de teuc ou et soit disant futuriste.

En 2001 rien ne s'est passé.

2035. Le Ve poullant sera un moyen de locomotion comme un autre. Avec le thermique toujours majoritaire.

Fin.

Je t'invite à lire ceci:

https://www.pocket-lint.com/fr-fr/gadgets/actualites/130380-les-futures-batteries-a-venir-se-rechargeront-en-quelques-secondes-les-mois-derniers-et-seront-alimentees-par-voie-aerienne

À moins de sous estimé la capacité de l'être humain à évoluer lorsqu'il s'en donne les moyens...

Vraisemblablement il est fort probable que les capacités de stockage soit démultipliées ×fois d'ici les 10ans à venir.:tourne:

Moi je paris sur ×3. :buzz:

C'est mon côté réaliste qui veut ça...:smile:

Mon côté optimiste, rêverait à du ×7 d'ici 2030. (Mais je préfère en rester à ×3 qui me paraît fort probable, c'est déjà pas mal non ?)

Par

Maintenant, je décrirais le même genre de sentiments, mais le monde change et évolue tellement vite et d'ici là, nous aurons vécu tellement de changements dans nombre de domaines que celui de troquer sa voiture thermique contre une voiture électrique (ou à hydrogène).

Qui, parmi les plus anciens d'entre nous, n'a pas connu de tels changements comme la plume vers le stylo ou du cahier vers l'ordinateur ? Il suffit de franchir le pas et pour le faire, pourquoi ne pas s'y prendre tôt en achetant une voiture électrique en gardant une voiture thermique durant quelques années le temps de bien se rendre compte que le progrès technologique c'est quand même chouette !

Par

En réponse à Asdepic

Mon magnétoscope et mon tourné disque fonctionne très bien encore.....

Pour autant t’imagines même pas à quel point j’ai pas envie d’utiliser ces vieilleries , ta Mazda sera à la casse dans trente ans tout simplement parce qu’en tant que relique du passé tout le monde s’en branle et surtout la nouvelle génération a un rapport à l’automobile qui est très distant et tout sauf passionnel.

Dans à peine 10 ans vous serez 3 pauvres pelos à vous astiquer le melon en contemplant votre petit musée

La nouvelle génération en a surtout rien à battre de la voiture, peu importe sa motorisation. L'avenir ce n'est pas une Tesla, mais une flotte de véhicule autonome qui gère les déplacements de tout le monde. Des trucs pratiques, pas des voitures traditionnelles.

Par

En réponse à GY201

Au détriment de la vie du passant

???????????????????????????????

Oui Tant pis pour lui si il se jette sous la voiture ... Je n'acheterais jamais ou ne monterais jamais dans un véhicule autonome qui n'aurait pour première directive de me protéger.

Par

En réponse à pechtoc

La nouvelle génération en a surtout rien à battre de la voiture, peu importe sa motorisation. L'avenir ce n'est pas une Tesla, mais une flotte de véhicule autonome qui gère les déplacements de tout le monde. Des trucs pratiques, pas des voitures traditionnelles.

Non ce n'est pas le cas de tout le monde et même des jeunes. C'est ta vision peut être pas la notre. Alors laisse toi trimbalé dans otn pot de yaourt et laisse les autres conduire ce qu'ils veulent.

Par

En réponse à Vwb300227

light is right l'esprit et le plaisir de la mx5 est là, si tu en avais une tu saurais de quoi tu parles...

J'en suis même à ma 2e ... avant une Fiat Dino (V6 du même nom) ou une SRC ...

Mais je vois bien que tu n'as jamais conduit de VE

Le couple important disponible dès l'allumage te procure de très bonnes sensations et des reprises qu'aucune thermique ne pourra avoir, même avec 2T

Après si pour toi et d'autres, un vroom vroom fait la différence sur l'efficacité... why not

Par

Bonjour Monsieur Jérémy Fdida, Votre article est une PUB pour Tesla ?

Je n'ai pas les moyens d'acheter une Tesla aujourd'hui ou en 2035 !

Dire que aucun journalistes de CARADISIAC roulent en véhicule électrique, en véhicule hybride , avec une BVA , etc . . .

Personne ne parle de la location des batteries , du coût de la recharge , de peu de bornes en France , avec cette fiction , etc . . .

Cordialement .

Par

En réponse à zzeelec

Vous n'avez pas répondu à ma question : en termes de marché automobile, en milliards de $, "le reste du monde" ça représente quoi ?

Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même : https://transitions.bzh/mobilites/wp-content/uploads/2016/04/ventesauto2015_1.png

Occident (je rappelle que USA et Canada font partie de l'Occident https://fr.wikipedia.org/wiki/Occident ) + Chine = env. 65 millions de véhicules

Reste du monde = env. 10 millions de véhicules

Un commentaire ?

un commentaire: ce que l'on appelle le monde occidental (environ 1 milliard de Sapiens) est saturé en équipement de tout ordre, c'est un marché de renouvellement dans des pays a la démographie contenue.

Une fois fait ce constat, l'existence des constructeurs automobile dépend surtout de ce "reste" du monde qui représente, lui, plus de 6 milliard de Sapiens. Ces 6 milliard n'ont pas vocation a rester tous dans le dénuement actuel.

Après, pour ceux qui pensent que l'avenir doit être moins bien que le présent, je leur laisse appliquer a leur quotidien leurs convictions.

L'avenir est donc bien dans le "reste" du monde où il y a un gisement important de ventes de premier équipement. La place du VE restera anecdotique dans cette grande partie du monde, les grandes distances comme le manque d’infrastructures sont les montagnes a déplacer pour que les VE soient utilisables.

Par

dans un bouquin de SF qui se passe vers 2080, les véhicules sont électriques, sont autonomes et se louent pour la plupart.

Mais selon l'endroit ou vous circulez vous avez la possibilité de couper la circulation autonome afin de tenir le volant et passer des vitesses comme avec des thermiques.

Vous avez même la possibilité, en fonction des options choisies d'avoir une simulation de comportement du véhicule :

L'auteur étant français vous avez des options de véhicules "classiques" chez nous : DS, SM, 205 gti, berlinette ...

J"ai trouvé l'idée intéressante, et je l'ai retrouvée sur un forum anglo saxon dédié au rétrofit, parce qu'il semblerait qu'un fabricant de BMS travaille sur ce type d'option pour un/des fabricants de VE.

Sacré évolution du véhicule.

si vous avez l'occasion, jetez un oeil au premier épisode de Upload vous y verrez ce que pourraient être les déplacements automobile dans un futur assez proche dans les grandes villes.

Par

En réponse à zzeelec

Je vais te surprendre : puisses-tu avoir raison, car ça signifierait que les choses n'ont pas aussi mal tourné que je le redoute !

Malheureusement, je n'y crois pas...

Il ne s'agit pas de croyance mais de pragmatisme, donc de réel.

L'avenir, personne n'a la capacité de le deviner mais actuellement il y a un accès privilégié dans l'ensemble de nos média pour tous les vendeurs de peurs de tout calibre. Il est presque impossible de trouver de l'optimisme alors qu'il y a bien des points où tout se passe mieux que en 1970. L'exemple du pétrole est le plus facile a suivre: depuis 1930, le pétrole sera épuisé dans 30 ans.

J'ai jeté ma carte de crédule il y a très longtemps déjà, se déterminer avec les seules choses du présent est déjà un beau défi. Ajouter le poids de prévisions basées sur du rien n'a pas de sens.

Par

En réponse à Asdepic

Mon magnétoscope et mon tourné disque fonctionne très bien encore.....

Pour autant t’imagines même pas à quel point j’ai pas envie d’utiliser ces vieilleries , ta Mazda sera à la casse dans trente ans tout simplement parce qu’en tant que relique du passé tout le monde s’en branle et surtout la nouvelle génération a un rapport à l’automobile qui est très distant et tout sauf passionnel.

Dans à peine 10 ans vous serez 3 pauvres pelos à vous astiquer le melon en contemplant votre petit musée

Er alors qu'est ce que ça peut vous faire. Ce n'est pas la peine d'être agressif. C'est la dictature du modernisme qui commande ?? Et les amateurs d'objets de collection doivent être pendu haut et court ? Excusez moi mais vous n'êtes qu'un être rempli de haine et votre réponse ne révèle pas une intelligence très développée. Vous feriez mieux de vous taire. Fin de la discussion.

Par

En réponse à Cars2

Il y en a qui aurait du voir 2001 l'Odyssée de l'espace.

Les dreamers rêvaient déjà de teuc ou et soit disant futuriste.

En 2001 rien ne s'est passé.

2035. Le Ve poullant sera un moyen de locomotion comme un autre. Avec le thermique toujours majoritaire.

Fin.

Vu coté constructeurs, la prévision est de 10% du marché mondial pour les VE en 2030.

C'est pas grand chose et la possibilité de vendre plus largement des VE est limitée par les distances a parcourir et une infrastructure électrique défaillante voire même inexistante. Le moteur thermique, avec ou sans hybridation, est loin d'être mort. Les plus jeunes qui postent des messages ici ne verront pas la fin de ces moteurs. Malgré un rendement thermodynamique limité a 40%, l'efficacité est sans concurrence en transport de surface. Seul l'avion est plus efficace, il n'a besoin que de 10km de bitume quelque soit la distance a parcourir (5km a chaque bout de ligne).

Par

En réponse à GY201

Il ne s'agit pas de croyance mais de pragmatisme, donc de réel.

L'avenir, personne n'a la capacité de le deviner mais actuellement il y a un accès privilégié dans l'ensemble de nos média pour tous les vendeurs de peurs de tout calibre. Il est presque impossible de trouver de l'optimisme alors qu'il y a bien des points où tout se passe mieux que en 1970. L'exemple du pétrole est le plus facile a suivre: depuis 1930, le pétrole sera épuisé dans 30 ans.

J'ai jeté ma carte de crédule il y a très longtemps déjà, se déterminer avec les seules choses du présent est déjà un beau défi. Ajouter le poids de prévisions basées sur du rien n'a pas de sens.

Tout ça n'est pas....faux!:bien:

Par

En réponse à ricolapin

J'en suis même à ma 2e ... avant une Fiat Dino (V6 du même nom) ou une SRC ...

Mais je vois bien que tu n'as jamais conduit de VE

Le couple important disponible dès l'allumage te procure de très bonnes sensations et des reprises qu'aucune thermique ne pourra avoir, même avec 2T

Après si pour toi et d'autres, un vroom vroom fait la différence sur l'efficacité... why not

Il va falloir changer de mensonge, parce que justement de plus en plus de monde en essaye des VE et avec un peu d'objectivité on s'aperçoit que la réalité est bien loin de ce qu'un bon paquet de personne raconte ici.

Par

C'est article conviendrait à la nouvelle formule du Forum. D'un truc simple, vivant c'est devenu un truc froid plein de gadgets dans des sous menus qui donne pas envie. Tout cela pour se rapprocher plus d'un Facebook que d'un vrai forum.

Par

En réponse à manu.lille

dans un bouquin de SF qui se passe vers 2080, les véhicules sont électriques, sont autonomes et se louent pour la plupart.

Mais selon l'endroit ou vous circulez vous avez la possibilité de couper la circulation autonome afin de tenir le volant et passer des vitesses comme avec des thermiques.

Vous avez même la possibilité, en fonction des options choisies d'avoir une simulation de comportement du véhicule :

L'auteur étant français vous avez des options de véhicules "classiques" chez nous : DS, SM, 205 gti, berlinette ...

J"ai trouvé l'idée intéressante, et je l'ai retrouvée sur un forum anglo saxon dédié au rétrofit, parce qu'il semblerait qu'un fabricant de BMS travaille sur ce type d'option pour un/des fabricants de VE.

Sacré évolution du véhicule.

si vous avez l'occasion, jetez un oeil au premier épisode de Upload vous y verrez ce que pourraient être les déplacements automobile dans un futur assez proche dans les grandes villes.

Quel bouquin au juste ? moi ça m'intéresse :biggrin:

Par

En réponse à mekinsy

Tu vas loin avec tes comparaisons...:blague:

Les diligences avaient besoin de changer de monture régulièrement et il leurs fallait 8 jours pour traverser la France...(De Paris à Marseille.)

De plus, un cocher est nécessaire pour la conduire, pas trop compris le côté "autonome". :biggrin:

Moi aussi j'adore les annuités, l'un empêche pas l'autre.:bah:

On a tout à fait le droit d'adorer le mécanisme de l'horloge de Big Ben, mais rien ne vaut la précision d'une horloge atomique. :wink:

(Un décalage d'une seconde sur 15 milliards d'années...)

Big Ben ayant connu de rares fois un retard...Celui par exemple de aout 2015 ayant été plutôt long: 6 secondes.

Mais elle reste bien plus charismatique que n'importe quelle horloge atomique. :smile:

Sinon théoriquement le lithium est loin d'avoir dévoiler tout son potentiel, patience...

D'ici 2030 (Une date crédible pour régler le problème de l'autonomie...Mais pas celui du poids des batteries.), l'autonomie ne posera plus de problème particuliers. (Hormis pour ceux qui ne font aucun effort d'adaptation et s'amuseront à mettre en avant les 1000km ou 1200km d'autonomies d'un mazout roulant à 130km/h.)

Autant plus ou moins 200km d'autonomie en VE à 130km/h est trop insuffisant pour la rendre polyvalente pour envisager serienement de long trajets autoroutiers, autant, 500/600km est amplement suffisant. (Je me contenterais de 350km personnellement.)

Les 500km autoroutiers non-stop en question me paraissent envisageable dès 2030 avec une VE citadine. (Ou autre.)

On verra d'ici 10ans si je me trompe et qu'on ne parvient toujours pas à dépasser les 300km avec une électrique sensée être polyvalente, et vendue a un prix moyen constaté en France: environ 27 000 euros.:bah:

Je prend le paris: :brosse:

500km à 130km au régulateur en citadine affichée 27 000 euros MAX à partir de 2030, on me laisse jusqu'à décembre, soit 10ans a partir de maintenant. :lol::lol:

Pour le moment aucun VE même pesant plus de 2 tonnes ne réalise 500 km à 130 régulateur. De plus pour le modèle qui s'en approche, c'est 100 000 euros.

Tu éalise cette extraordinaire performance actuellement avec un déplaçoir acheté d'occas à 1500 euros. Ton équation est là. Donc en 2030 même si on parle de 350 km, cela fera des voitures d'occas de 15 ans donc vendues cette année, il n'y aura : RIEN.

Ce n'est pas l'homme qui décide de l'avancée de la science, certes il y a un peu dans les investissements, mais aussi beaucoup du génie d'un individu et du hasard. Sur le papier le lithium ion n'est pas au bout des chiffres théoriques, mais il y a d'autres obstacles. Le compromis capacité/poids/vitesse de recharge /prix est difficile. En 2015 la voiture autonome était une évidence pour certains dès cette année, depuis il y a eu du rétropédalage. Il y a bien les effets d'annonces pour valoriser l'action mais rien de concret.

J'attend et j'observe!

Par

En réponse à manu.lille

dans un bouquin de SF qui se passe vers 2080, les véhicules sont électriques, sont autonomes et se louent pour la plupart.

Mais selon l'endroit ou vous circulez vous avez la possibilité de couper la circulation autonome afin de tenir le volant et passer des vitesses comme avec des thermiques.

Vous avez même la possibilité, en fonction des options choisies d'avoir une simulation de comportement du véhicule :

L'auteur étant français vous avez des options de véhicules "classiques" chez nous : DS, SM, 205 gti, berlinette ...

J"ai trouvé l'idée intéressante, et je l'ai retrouvée sur un forum anglo saxon dédié au rétrofit, parce qu'il semblerait qu'un fabricant de BMS travaille sur ce type d'option pour un/des fabricants de VE.

Sacré évolution du véhicule.

si vous avez l'occasion, jetez un oeil au premier épisode de Upload vous y verrez ce que pourraient être les déplacements automobile dans un futur assez proche dans les grandes villes.

Fiction, fictions, il est possible de tout inventer. Le réel est déjà assez complexe pour ne pas en rajouter, surtout avec la masses des Mr Cédule qui sévissent autour de nous. Combien de messages sur les forums de cara de gens qui prennent pour acquis de vagues prévisions sans base sérieuses?

La seule certitude, c'est que toutes les prévisions seront démenties pas la réalité du jour de l'échéance.

Par

En réponse à Vwb300227

2035 nouvelle mazda mx5 1800kg, batteries chinoise,minerais extrait par des enfants en Afrique, faune et flore dévastée, 300kms d'autonomie(à 50kms/h, 150kms sur autoroute) 60000€, batterie à remplacer tout les 8 à 10 ans (8000€) il est beau le progrès vive l'Europe...

Je t'invite à voir le docu : a contresens

Histoire de comprendre le principe du lobbyisme exercé par les intérêts pétrolier.

Il faut arrêter de ressasser les mêmes rengaines sur les mines et les enfants, sur le recycle des batteries etc..

Je parle même pas de la pollution des ve à froid comparé au thermique à froid.

Je comprends les nostalgiques des thermiques mais faut comprendre qu'on est beaucoup plus proche de la fin que du début. Après, l'histoire de l'autonomie des ve, faut voir le nombre de fois où on part loin et accepter plus de temps, c'est les vacances !

Par

par la réalité

Par

En réponse à gordini12

Pour le moment aucun VE même pesant plus de 2 tonnes ne réalise 500 km à 130 régulateur. De plus pour le modèle qui s'en approche, c'est 100 000 euros.

Tu éalise cette extraordinaire performance actuellement avec un déplaçoir acheté d'occas à 1500 euros. Ton équation est là. Donc en 2030 même si on parle de 350 km, cela fera des voitures d'occas de 15 ans donc vendues cette année, il n'y aura : RIEN.

Ce n'est pas l'homme qui décide de l'avancée de la science, certes il y a un peu dans les investissements, mais aussi beaucoup du génie d'un individu et du hasard. Sur le papier le lithium ion n'est pas au bout des chiffres théoriques, mais il y a d'autres obstacles. Le compromis capacité/poids/vitesse de recharge /prix est difficile. En 2015 la voiture autonome était une évidence pour certains dès cette année, depuis il y a eu du rétropédalage. Il y a bien les effets d'annonces pour valoriser l'action mais rien de concret.

J'attend et j'observe!

rectification cela fera des voitures d'occas de 10 ans donc vendues cette année, il n'y aura : RIEN.

Par

En réponse à ZZTOP60

"Terminé le plaisir du cabriolet. Mais des plaisirs, cette Tesla en regorge, m’a-t-on juré. Elle se conduit seule. Il est possible, pendant la recharge, de jouer à la console sur un pare-brise se transformant en écran géant. "

No comment!:chut:

Pourtant les cab elec ça existe ? Je comprends pas ? Et quand les cab tdi sont sortis ? On a dit quoi là ?

Par

En réponse à mezenc43

Quelle absurdité ! Dire que sera la fin du thermique on en reparlera tout comme le diesel ! Car les voitures électrique sont pas aussi ecolo comme on veut nous le faire croire, (fabrication, desastre des extractions minières pour les batteries, etc !)

Voir le docu À contresens svp

Par

Je vois pas le rapport avec le fait d'être de la génération Playstation.

Au contraire, elle a démocratisé réellement le jeu vidéo et apporté le genre des "jeux de voitures" dans le domaine des jeux de course jusqu'alors quasi uniquement représentés par des jeux arcade au contenu très famélique et à l'intérêt vieillissant.

Gran Turismo, pour ne citer que lui a apporté la passion et la fibre de l'automobile sportive à des millions de personne.

De mon point de vue, le fait d'avoir pu jouer à des voitures de rêve depuis tout petit sur une console de jeu m'a forcé à acheter une RX-8 et pour rien au monde, je la remplacerai par une Tesla ou y adapterai un système rétrofit.

Par

En réponse à Nicolas1982-13

Pourtant les cab elec ça existe ? Je comprends pas ? Et quand les cab tdi sont sortis ? On a dit quoi là ?

Voiture du proxénète économe !

Par

En réponse à Nicolas1982-13

Je t'invite à voir le docu : a contresens

Histoire de comprendre le principe du lobbyisme exercé par les intérêts pétrolier.

Il faut arrêter de ressasser les mêmes rengaines sur les mines et les enfants, sur le recycle des batteries etc..

Je parle même pas de la pollution des ve à froid comparé au thermique à froid.

Je comprends les nostalgiques des thermiques mais faut comprendre qu'on est beaucoup plus proche de la fin que du début. Après, l'histoire de l'autonomie des ve, faut voir le nombre de fois où on part loin et accepter plus de temps, c'est les vacances !

Mais aussi voir d'autres sources histoire de ne pas passer d'un lobbying a un autre.

Par

En réponse à Jetstream

Mais aussi voir d'autres sources histoire de ne pas passer d'un lobbying a un autre.

C'est pas du lobbying là, c'est un docu pour démonter un par un les arguments Massues des anti VE. Personne ne parle des conditions d'extraction de l'or, il y a de l'extraction industrielle et de l'extraction clandestin. C'est pas pour autant que nous dénonçons les bijoux en or. Seulement personne ne remet en question l'or.

Par

En réponse à gordini12

Voiture du proxénète économe !

J'ai jamais compris l'intérêt du cab et du diesel, c'est comme les suv cab :areuh:

Chacun ses goûts ok, mais le cab c'est surtout pour écouter cheveux au vent, la douce mécanique et les bonnes effluves..

Et c'est pas incompatible avec l'elec le cab !

Par

En réponse à Nicolas1982-13

C'est pas du lobbying là, c'est un docu pour démonter un par un les arguments Massues des anti VE. Personne ne parle des conditions d'extraction de l'or, il y a de l'extraction industrielle et de l'extraction clandestin. C'est pas pour autant que nous dénonçons les bijoux en or. Seulement personne ne remet en question l'or.

Il y a des gens qui prétendent que la filière de l'or est propre ?

En ce qui concerne le documentaire pas sûr que ce ne soit pas du lobbying, trop de zones d'ombres amha.:bah:

Par

En réponse à Jetstream

Il y a des gens qui prétendent que la filière de l'or est propre ?

En ce qui concerne le documentaire pas sûr que ce ne soit pas du lobbying, trop de zones d'ombres amha.:bah:

Exact, personne ne prétend que la filière or est propre, mais personne ne te critique quand tu montres ta nouvelle chaîne en or en évoquant les conditions d'extraction et les potentiels enfants qui y bosseraient.

Par

En réponse à Nicolas1982-13

Exact, personne ne prétend que la filière or est propre, mais personne ne te critique quand tu montres ta nouvelle chaîne en or en évoquant les conditions d'extraction et les potentiels enfants qui y bosseraient.

C'est normale puisque les deux sont liés.

Par

En réponse à Jetstream

C'est normale puisque les deux sont liés.

normal:colere:

Par

En réponse à Jetstream

Il y a des gens qui prétendent que la filière de l'or est propre ?

En ce qui concerne le documentaire pas sûr que ce ne soit pas du lobbying, trop de zones d'ombres amha.:bah:

Toutes les filière minières sont sales, légales ou clandestines.

Ceux qui pensent que l'on peut extraire les métaux de façon respectueuse de l'environnement sont a coté de la réalité. Regardez ce que sont devenu les terrains aux abords des mines désaffectées. regardez ce qui se passe lors des inondations quand les rivières ont traversé une zone d'anciennes mines.

.

Par

En réponse à GY201

Toutes les filière minières sont sales, légales ou clandestines.

Ceux qui pensent que l'on peut extraire les métaux de façon respectueuse de l'environnement sont a coté de la réalité. Regardez ce que sont devenu les terrains aux abords des mines désaffectées. regardez ce qui se passe lors des inondations quand les rivières ont traversé une zone d'anciennes mines.

.

Voyons c'est faut on sait très bien que les mines bossant pour l'extraction de minerai pour les VE et particulièrement tesla sont ultra respectueux des employés, de la nature on y plante a tout de bras fleurs et arbres, les employés sont payés 10X le salaire moyen d'un européen et ont tous une couverture maladie qui ferait pâlir d'envie un monégasque. Par contre si ca bosse pour l'industrie du thermique et du pétrole ils y des einsatzgruppen qui font le ménage 2 fois par jour parmi les esclaves et on passe la faune et la flore à l'agent orange. C'est bien connu.

Par

En réponse à GY201

L'avantage d'une fiction, c'est que ça reste une fiction…

2035, c'est demain. Les prévisions de ventes mondiales faites par les constructeurs sont, pour 2030, 10% de VE, 40% d'hybrides diverses, le reste en thermique. A noter que l'hydrogène reste a zéro.

Ce qui sera vendu en 2030 roulera encore au delà de 2035.

Avez vous lu l'article monsieur ... l'histoire se déroule en France , pas dans le monde ...

Par

j ai bcp apprécié votre article.

et cette aspect de devoir aller vers l électrique. oui j adore le bon vieux moteur a explosion, qui grogne, qui bouge , cette connexion homme machine. et oui plus vieux je parlerai encore avec enthousiasme de ces voitures dinosaure . mais il est claire que l électrique est inéluctable. d accord pour l instant c est une véritable cochonnerie concernant l écologie. mais il faut bien un début, et les débuts ne sont pas toujours roses . mais c est grâce à ces début qu on évoluera vers mieux . on se doit de commencer par la . on aurait pu attendre de trouver des batteries propre mais quel constructeur serait prêt a dépenser des milliards sur 10 ou 20 ans sans le moindre retour sur investissement? apres j avoue 2035 , c est cours mais il fallait que vous donniez une date loin mais proche a la fois pour parler à tous , et donner un peu de concret .

super article !

Par

En réponse à PhilR_28

A que coucou Mr Fdida, Mr le journaliste.

Comme je vous comprends.

Ce qui m'émeut le plus, c'est votre jeune âge: 37 ans (en 2020 donc, 52 en 2035, où j'espère que vous serez encore en vie pour voir vieillir vos enfants et, qui sait, vos petits enfants). Je pense que je n'aurais pas cette "chance", mais pas grave.

Ce qui m'émerveille aussi, c'est cette superbe Mazda MX-5 qui, comme vous, me replonge dans mes belles années insoucientes, où l'avenir est beau, la vie est rose, je me revois encore sur le siège passager avec un ami qui venait de s'en payer une, en 1990-91 ! Les souvenirs des dates s'effacent, pas les sensations de bonheurs en tant que passager puis à son volant !

De mon côté, je venais de lire "2100, récit du prochaine siècle" qui m'avait ouvert l'esprit et la voie vers un autre ouvrage paru en 1972 dont je n'avais jamais entendu parler avant, ni dans mes études, ni dans les médias français: "Les limites de la croissance dans un monde fini"

Pour résumer, les co-auteurs de cet ouvrage font une compilation de leurs recherches et études sur l'état de la planète Terre au début des années '70, et proposent un concept afin de faire "durer le plaisir"/la vie sur la Terre : "le Développement Durable".

Ce qui m'étonne c'est qu'à 37 ans, pendant le collège, le lycée et après des études de journalisme, vous n'ayez plus ce concept en tête au moment de la rédaction de votre article d'anticipation... Bizarre...

J'ai dit "bizarre" ?! Comme cela n'est pas "bizarre"... hélas... On est sur un site automobile... Avec des lecteurs fous amoureux des voitures, des moteurs, etc...

Donc, il faut caresser dans le sens du poils :tongue:

Bref. Qlqe soit l'école de journalisme, vous avez sans doute appris à chercher des infos, renseignements; les confronter, les vérifier.

Le plus difficile: publier... avec l'aval du/de la chef/fe de rédaction... Surtout quand cela risque d'irriter, ne pas plaire aux lecteurs, aux annonceurs... J'ai connu...

En 2012, 40 ans après "Les limites de la croissance dans un monde fini", un docu-reportage expliquait très simplement et clairement le contenu.

Dennis Meadows, l'un des co-auteur, y était plusieurs fois interviewer et, vers la fin y disait: "il faut abandonner le Développement Durable et passer d'urgence au Développement de Survie"... Docu-reportage visible sur YouTube.

Depuis, qu'avons nous fait durant ces 8 dernières années ?...

Mr Meadows ne rajeuni pas mais donne encore qlqs interviews depuis chez lui

D'autres essaient tant bien que mal de nous prévenir et PROPOSENT des solutions, mais qui déplaisent... évidement...

Celui-là, je sais qu'il ne vous plaira pas... :tongue: Jean-Marc JANCOVICI

Pourtant, comme le rapport Meadows en 1972, il explique très bien ce qui s'est passé, se passe en ce moment et nous arrive en pleine gueule !...

La aussi, très facile de trouver ses interventions sur YouTube

Mr Meadows comme Mr Jancovici ont un autre point commun: ils sont conspués de leur vivant y compris par les dirigeants politiques...

(Comme Galilée en d'autres temps... il est vrai que la Terre est plate et que le Soleil tourne autour de la Terre... :tourne: :ptèdr:)

Mais revenons à cette belle petite voiture.

Honnêtement, j'espère qu'en 2035 nos ingénieurs auront inventé un liquide non issue du pétrole afin de continuer à faire tourner ses moteurs à explosions internes.

En dehors de la MX-5, mon petit coeur bat aussi pour pleins d'autres Chefs d'Oeuvres de l'industrie automobile que l'on trouvent souvent dans nos musées, mais qu'il faut mettre en marche régulièrement. Sans compter l'aviation, la marine, les trains.... et j'en oublie...

Comme j'espère qu'en 2035 nous n'ayons QUE ce soucis à faire face...

Voeux pieux...

D'ici là, portez vous bien

:fleur::coucou:

Par

En réponse à GY201

L'avantage d'une fiction, c'est que ça reste une fiction…

2035, c'est demain. Les prévisions de ventes mondiales faites par les constructeurs sont, pour 2030, 10% de VE, 40% d'hybrides diverses, le reste en thermique. A noter que l'hydrogène reste a zéro.

Ce qui sera vendu en 2030 roulera encore au delà de 2035.

Vos calculs sont " erronés " monsieur , effectivement en Côte d'Ivoire ou au Tibet il n'y aura pas beaucoup de voiture électrique .....

D' ailleurs il n'y a pas beaucoup de voitures tout court ds ces pays ...:bah:

Ce qui fait drastiquement baisser la part du VE , j'en conviens .

Mais ce récit ce déroule en France , monsieur et pour la part de marché de l'électrique c'est différent , oups , 30% au dernier pointage sans tenir compte du fait du triplement de vente depuis l'an dernier ....

Et pour recadrer un peu , un hybride à une batterie utilisée plus de 90% du tps , sinon aucun intérêt , donc un hybride n'est jamais qu'un pied à l'étrier à l'électrique .

Et 30% , croyez moi , cela aura un impact sur la petite économie du pays , concessions , garages , stations carburants , ect ...

Un dernier " détail " Peugeot arrête la vente de diesel en 2025 , même schéma chez Renault ..

Par

et je rajouterai , cela risque de déplaire à bcp, mais l écologie et la voiture , ce sera le passage de la voiture personnelle à celle appartenant à tous . doublé d une fée électrique, ou hydrogène ou je ne sait quoi. mais surtout des déplacements cours . les grosses villes donnent du travail. si le travail était au pas de sa porte , la question de l écologie et la voiture ne se poserait plus . si l etat encourageait les entreprises a s installer ailleurs que dans les grandes villes ou à leur périphéries, on aura solutionné un paquet de pbl. mais je m eloigne du sujet...

Par

En réponse à Nld0

et je rajouterai , cela risque de déplaire à bcp, mais l écologie et la voiture , ce sera le passage de la voiture personnelle à celle appartenant à tous . doublé d une fée électrique, ou hydrogène ou je ne sait quoi. mais surtout des déplacements cours . les grosses villes donnent du travail. si le travail était au pas de sa porte , la question de l écologie et la voiture ne se poserait plus . si l etat encourageait les entreprises a s installer ailleurs que dans les grandes villes ou à leur périphéries, on aura solutionné un paquet de pbl. mais je m eloigne du sujet...

Tu n'oubliera pas d'intégrer dans les options à la place de l'ADblue, le réservoir de disinfectant qui se pulverisera automatiquement à la fermeture des portes. c'est sur que ce concept de voiture partagée est le grand rêve de certains, mieux que les changement de courroie de distribution, et de vanne EGR comme manne financière. prévoit aussi les cargo pour déplacer d'un hémisphère à l'autre les voitures pour les vacances. Attention, réserve la nlle Zélande et l'australie à l'échange avec Japon et RU.

Par

En réponse à GY201

un commentaire: ce que l'on appelle le monde occidental (environ 1 milliard de Sapiens) est saturé en équipement de tout ordre, c'est un marché de renouvellement dans des pays a la démographie contenue.

Une fois fait ce constat, l'existence des constructeurs automobile dépend surtout de ce "reste" du monde qui représente, lui, plus de 6 milliard de Sapiens. Ces 6 milliard n'ont pas vocation a rester tous dans le dénuement actuel.

Après, pour ceux qui pensent que l'avenir doit être moins bien que le présent, je leur laisse appliquer a leur quotidien leurs convictions.

L'avenir est donc bien dans le "reste" du monde où il y a un gisement important de ventes de premier équipement. La place du VE restera anecdotique dans cette grande partie du monde, les grandes distances comme le manque d’infrastructures sont les montagnes a déplacer pour que les VE soient utilisables.

OK M. Croissance infinie ! C'est certain que l'ensemble de la planète pourra vivre comme les occidentaux d'aujourd'hui, le pétrole coulera à flots, les ressources sont inépuisables et les écosystèmes ne se dégraderont jamais.

Il suffit de le dire et d'y rêver...

Sinon vous pouvez prendre 2 h de votre vie et écouter une conférence de Jancovici, histoire de remettre un peu les pieds sur terre et de mettre à jour vos connaissances (ou devrais-je dire : confronter vos préjugés).

Par

En réponse à zefberry

Vos calculs sont " erronés " monsieur , effectivement en Côte d'Ivoire ou au Tibet il n'y aura pas beaucoup de voiture électrique .....

D' ailleurs il n'y a pas beaucoup de voitures tout court ds ces pays ...:bah:

Ce qui fait drastiquement baisser la part du VE , j'en conviens .

Mais ce récit ce déroule en France , monsieur et pour la part de marché de l'électrique c'est différent , oups , 30% au dernier pointage sans tenir compte du fait du triplement de vente depuis l'an dernier ....

Et pour recadrer un peu , un hybride à une batterie utilisée plus de 90% du tps , sinon aucun intérêt , donc un hybride n'est jamais qu'un pied à l'étrier à l'électrique .

Et 30% , croyez moi , cela aura un impact sur la petite économie du pays , concessions , garages , stations carburants , ect ...

Un dernier " détail " Peugeot arrête la vente de diesel en 2025 , même schéma chez Renault ..

J'oubliai gus 201 bidule , oui la voiture thermique c'est fini , vous en doutez ?

Par

En réponse à GY201

L'avantage d'une fiction, c'est que ça reste une fiction…

2035, c'est demain. Les prévisions de ventes mondiales faites par les constructeurs sont, pour 2030, 10% de VE, 40% d'hybrides diverses, le reste en thermique. A noter que l'hydrogène reste a zéro.

Ce qui sera vendu en 2030 roulera encore au delà de 2035.

J'oubliai .... encore , la Chine devenue peut être 1er marché mondial auto impose les quotas electriques , et les États Unis peut être ex 1er marché mondial à vu l'élection de Joe Biden , la musique ne sera pas la même .....

Par

En réponse à GY201

L'avantage d'une fiction, c'est que ça reste une fiction…

2035, c'est demain. Les prévisions de ventes mondiales faites par les constructeurs sont, pour 2030, 10% de VE, 40% d'hybrides diverses, le reste en thermique. A noter que l'hydrogène reste a zéro.

Ce qui sera vendu en 2030 roulera encore au delà de 2035.

Et rappelez vous l'histoire se déroule en France pas au Zimbabwe ....

Par

En réponse à gordini12

Tu n'oubliera pas d'intégrer dans les options à la place de l'ADblue, le réservoir de disinfectant qui se pulverisera automatiquement à la fermeture des portes. c'est sur que ce concept de voiture partagée est le grand rêve de certains, mieux que les changement de courroie de distribution, et de vanne EGR comme manne financière. prévoit aussi les cargo pour déplacer d'un hémisphère à l'autre les voitures pour les vacances. Attention, réserve la nlle Zélande et l'australie à l'échange avec Japon et RU.

Je me demande comment des gens comme vous peuvent être à ce point bornés... si on regarde dans le rétroviseur, on se rend compte à quel point tout n'a cessé d'évoluer, y compris les moyens de mobilité. Mais pour vous, l'humanité devrait à jamais rester bloquée sur ce que vous avez connu durant votre vie. En gros, vous pensez incarner la fin de l'histoire. C'est soit pathétique, soit délirant.

Par

En réponse à GY201

L'avantage d'une fiction, c'est que ça reste une fiction…

2035, c'est demain. Les prévisions de ventes mondiales faites par les constructeurs sont, pour 2030, 10% de VE, 40% d'hybrides diverses, le reste en thermique. A noter que l'hydrogène reste a zéro.

Ce qui sera vendu en 2030 roulera encore au delà de 2035.

Monsieur GY201 , la terre n'est pas plate et le monde n'est pas la France ....

En avion vous devriez voir ça quand même ????:bien:

Relisez bien l'article svp , le scénario ....c'est en France pépère ....

Par

En réponse à Nld0

et je rajouterai , cela risque de déplaire à bcp, mais l écologie et la voiture , ce sera le passage de la voiture personnelle à celle appartenant à tous . doublé d une fée électrique, ou hydrogène ou je ne sait quoi. mais surtout des déplacements cours . les grosses villes donnent du travail. si le travail était au pas de sa porte , la question de l écologie et la voiture ne se poserait plus . si l etat encourageait les entreprises a s installer ailleurs que dans les grandes villes ou à leur périphéries, on aura solutionné un paquet de pbl. mais je m eloigne du sujet...

Si on s'étalait sur tout le territoire, on pourrait surtout dire adieu aux transports en commun. Quelle proportion de gens vont travailler en voiture à Paris? La pollution des voitures dans Paris est gênante car concentrée, mais c'est l'endroit où on émet le moins de CO2 pour aller travailler et ça va s'accentuer avec le métro du Grand Paris et les restrictions de circulation automobile.

En dehors des zones où on peut presque tout faire en métro, dans une famille où plus d'une personne travaille, on ne peut pas exiger que chacun habite à côté de son travail.

Il n'y a pas de miracle à attendre d'une politique différente d'aménagement du territoire. Elle est perfectible mais une autre le serait au moins autant.

Les 2 pistes d'amélioration sont le télétravail et le fait d'avoir une voiture qui ne gaspille pas l'énergie en conduite urbaine. En gardant à l'esprit qu'une petite partie du gain sera utilisée pour choisir un lieu de vie qui plait davantage: si tu fais le trajet 2 ou 3 fois par semaine au lieu de 5, tu acceptes que ça soit plus loin.

Par

En réponse à gordini12

Pour le moment aucun VE même pesant plus de 2 tonnes ne réalise 500 km à 130 régulateur. De plus pour le modèle qui s'en approche, c'est 100 000 euros.

Tu éalise cette extraordinaire performance actuellement avec un déplaçoir acheté d'occas à 1500 euros. Ton équation est là. Donc en 2030 même si on parle de 350 km, cela fera des voitures d'occas de 15 ans donc vendues cette année, il n'y aura : RIEN.

Ce n'est pas l'homme qui décide de l'avancée de la science, certes il y a un peu dans les investissements, mais aussi beaucoup du génie d'un individu et du hasard. Sur le papier le lithium ion n'est pas au bout des chiffres théoriques, mais il y a d'autres obstacles. Le compromis capacité/poids/vitesse de recharge /prix est difficile. En 2015 la voiture autonome était une évidence pour certains dès cette année, depuis il y a eu du rétropédalage. Il y a bien les effets d'annonces pour valoriser l'action mais rien de concret.

J'attend et j'observe!

Bien évidemment que ce sont les hommes qui décident de l'avancement de la science...:bah:

Ça ne tombe pas du ciel.:blague:

Même si une découverte peut s'apparenter au "hasard", il y a toujours préalablement un ou plusieurs axes de recherches.

Si toi tu fais une découverte, la oui c'est du hasard.

Un chercheur, cherche.:biggrin:

Concernant les capacités de stockage de l'énergie électrique, des milliers de chercheurs dans le monde sont actuellement positionnés dans ce domaine.

En France, on a environ 200 chercheurs dans le domaine des batteries à Pessac près de Bordeaux.

Si tu penses qu'ils sont payés pour enfiler des perles, tu te trompes.:tourne:

Le mélange de matières grises, aident à fluidifier les avancées...

Sur le site de Pessac, ils ont des objectifs.

Court terme: améliorer l'existant. (50 chercheurs y travaillent.)

Moyen terme: Travailler sur les technologies prometteuses. (Fiabilité, durée de vie, coût d'exploitation, pollution, process...)

Long terme: chercher d'autres formes de stockage d'énergie.

Ça ne se fait pas en un claquement de doigts, mais au vu des moyens deployes, je sais que des évolutions notables suivront à moyen terme suivront.

Cela a toujours été le cas lorsque des moyens humains/financiers sont engagés massivement. (Le projet Manhattan pour l'élaboration de la bombe atomique à mobilisé des milliers de chercheurs, et il était d'une nécessité absolue d'y parvenir avant Hitler.)

Pour conclure, les USA vont revenir dans la partie, puisqu'ils ne vont pas se retirer des accords de Paris suite à l'élection de Joe Biden.

Encore un acteur majeur de plus à compter dans les rangs.

Par

En réponse à GY201

L'avantage d'une fiction, c'est que ça reste une fiction…

2035, c'est demain. Les prévisions de ventes mondiales faites par les constructeurs sont, pour 2030, 10% de VE, 40% d'hybrides diverses, le reste en thermique. A noter que l'hydrogène reste a zéro.

Ce qui sera vendu en 2030 roulera encore au delà de 2035.

GY201 , votre calcul de coin de table est risible , deux solutions : 1 vous changez de calculatrice , 2 vous changez de table , 3 ( mais là ... c'est plus dur ) vous changez de logiciel .

Le véhicule thermique est fini , pépère .

Par

En réponse à zefberry

Monsieur GY201 , la terre n'est pas plate et le monde n'est pas la France ....

En avion vous devriez voir ça quand même ????:bien:

Relisez bien l'article svp , le scénario ....c'est en France pépère ....

Quelles œillères.

Penser que la France puisse être un îlot qui décide de tout ça sans être influencée par ses voisins et le reste du monde est une preuve de l'esprit étroit de tous ces militants de l'inutile.

La réalité de l'avenir va vous décevoir, tous les petits rêveurs a la tête vide. Répéter des conneries n'en fait pas des prévisions utiles. La réalité de 2035 sera bien plus proche de ce que nous vivons en 2020 que de vos rêves.

Et je vous rappelle que passer pour un con aux yeux d'un imbécile est un plaisir de gourmet.

Par

En réponse à zefberry

GY201 , votre calcul de coin de table est risible , deux solutions : 1 vous changez de calculatrice , 2 vous changez de table , 3 ( mais là ... c'est plus dur ) vous changez de logiciel .

Le véhicule thermique est fini , pépère .

Ce n'est pas un calcul mais les estimations des constructeurs automobiles, la base qui sert a répartir les moyens investi dans les 4-5 années a venir. La vision a dix ans est la mesure dans cette industrie et il faut encore 5 ans pour sortir une voiture a partir d'une feuille blanche.

2030, c'est demain.

Par

En réponse à zzeelec

Je me demande comment des gens comme vous peuvent être à ce point bornés... si on regarde dans le rétroviseur, on se rend compte à quel point tout n'a cessé d'évoluer, y compris les moyens de mobilité. Mais pour vous, l'humanité devrait à jamais rester bloquée sur ce que vous avez connu durant votre vie. En gros, vous pensez incarner la fin de l'histoire. C'est soit pathétique, soit délirant.

La voiture partagée c'est comme un taxi moins cher. Mais combien dépensent déjà davantage pour leur voiture qu'ils ne dépenseraient en taxi s'ils n'avaient pas de voiture?

Ils préfèrent avoir leur voiture pour un tas de raisons qui ne vont pas disparaitre.

Aujourd'hui déjà dans les zones touristiques la location de voiture est très chère pendant les grandes vacances. Parce qu'il faut amortir des voitures achetées au début de l'été qui seront revendues à la fin de l'été faute de clients jusqu'à l'année suivante.

Si moins de monde possédait une voiture on en manquerait en juillet et août. Il y aurait moins d'acheteurs pour les locations en septembre, il faudrait augmenter fortement le prix de la location... jusqu'à ce que ça s'équilibre pour qu'au final on ait le nombre de voitures nécessaire à tous les déplacements, et qu'en moyenne on dépense la même somme d'argent.

L'autopartage peut réduire un peu le besoin du nombre de voitures, mais ça ne fera pas de miracle sur le fait qu'on a des besoins très concentrés dans le temps et donc besoin d'un grand nombre de véhicules.

On a de quoi brûler tout le pétrole disponible sur terre avant que le climat soit assez chaud pour que les vacances ne soient plus concentrées en été.

De toutes façons il faut bien avoir des vacances scolaires à la même date pour tout le monde, on ne peut pas répartir les voyages et le tourisme équitablement tout au long de l'année

Si on regarde dans le rétroviseur, on voit que la plupart des évolutions aussi profondes ont mis bien plus de temps que celle qu'on nous annonce.

Les voitures hybrides, seule manière de gaspiller le moins possible de pétrole, commencent juste à se démocratiser alors que ça existe depuis 25 ans et que la première crise pétrolière a 50 ans.

On n'a pas encore de production électrique propre suffisante pour répondre à nos besoin... sans VE. Et on gélère énormément pour faire de nouvelles centrales nucléaires. Avec le progrès ça n'aurait pas dû être une formalité à bas coût?

Ça fait des années que certains galèrent pour avoir une prise de recharge dans leur copropriété.

Avant de charger tout un tas de VE en mode ultra-rapide pendant les jours de départ en vacances il y a un sacré paquet d'investissements à faire, surtout si on veut pas alimenter ça avec des centrales à charbon.

Avant de doubler la capacité des lignes de TGV pour permettre la même chose avec un peu moins de voitures, il faudrait... je sais pas quoi. La capacité actuelle peine à être rentabilisée malgré des prix qui s'envolent en période de pointe, une capacité plus proche des besoins quotidiens que de la demande en pointe dans un pays où tout le monde a une voiture thermique prête à prendre l'autoroute.

Accepter le progrès ça n'est pas confondre une mode ou une utopie avec le futur proche. Sinon on serait déjà en voiture volante à fusion nucléaire depuis longtemps.

La solution crédible dans quelques années, c'est le PHEV. Pas avec plus d'autonomie qu'aujourd'hui mais un peu moins cher avec des batteries moins encombrantes.

A plus long terme rien n'est joué.

Batteries?

ça reste un sacré volume de matériaux qu'on ne sait pas encore recycler intégralement. On ne sait pas encore si on y arrivera.

hydrogène?

rendement dégueulasse par rapport aux batteries et j'aimerais voir une estimation des effets des fuites dans l'atmosphère.

carburant synthétique?

associé à des PHEV, pas plus improbable qu'autre chose à long terme. N'oublions pas que ça intéresse aussi les avions qui ne peuvent pas embarquer de batteries telles qu'on peut les imaginer aujourd'hui.

Par

En réponse à GY201

Quelles œillères.

Penser que la France puisse être un îlot qui décide de tout ça sans être influencée par ses voisins et le reste du monde est une preuve de l'esprit étroit de tous ces militants de l'inutile.

La réalité de l'avenir va vous décevoir, tous les petits rêveurs a la tête vide. Répéter des conneries n'en fait pas des prévisions utiles. La réalité de 2035 sera bien plus proche de ce que nous vivons en 2020 que de vos rêves.

Et je vous rappelle que passer pour un con aux yeux d'un imbécile est un plaisir de gourmet.

Concernant les "œillères", tu es un spécialiste en la question.:blague:

Tu n'as jamais fait preuve d'une grande ouverture d'esprit.:nanana:

Ce qui semble d'ailleurs assez loufoque, c'est que tu mets en avant que nous ne pouvons connaître le futur, mais tu affirmes dans le même temps, noir sur blanc que 2035 ressemblera trait pour trait à 2020.:voyons:

Heureusement que l'humanité ne t'as pas attendu pour évoluer.

Les évolutions technologiques en l'espace de ces 200 ans dernières années, ont été pour le moins spectaculaire.:eek:

Imagine ton ancetre de 1820 se téléporter en 2020...

Il serait extrêmement surpris, voir totalement apeuré et même désorienté dans notre monde d'aujourd'hui. :peur:

Ton autre ancêtre de 1620 réalisant le même bon de 200ans, et se rendant en 1820, le serait nettement moins, voir pas du tout. (Juste étonné tout au plus.):beuh:

Bien que tu ne parviennes pas a t'en rendre compte, la technologie évolue de manière exponentielles.:tourne:

(Pas au point que tes rêves d'enfant soient devenu réalité, mais quand même...Le monde de 2020, n'a rien a voir avec celui de ton enfance: 1960/1965.)

Par

En réponse à zzeelec

OK M. Croissance infinie ! C'est certain que l'ensemble de la planète pourra vivre comme les occidentaux d'aujourd'hui, le pétrole coulera à flots, les ressources sont inépuisables et les écosystèmes ne se dégraderont jamais.

Il suffit de le dire et d'y rêver...

Sinon vous pouvez prendre 2 h de votre vie et écouter une conférence de Jancovici, histoire de remettre un peu les pieds sur terre et de mettre à jour vos connaissances (ou devrais-je dire : confronter vos préjugés).

Il n'y a pas de croissance infinie ni même de croissance planifiée.

Le mode de calcul de cette croissance est un mensonge basé sur le calcul du PIB de de ses variations. Le calcul du PIB laisse croire qu'un pays qui se reconstruit a la suite d'un tremblement de terre s’enrichit, ce qui est loin d'être le cas. J'aimerai mieux que l'on parle de l'IDH et là on voit bien que l'outil de mesure «PIB» est mauvais, donc parler de la «croissance» n'a pas plus de sens que le PIB n'a de pertinence, ça ne représente rien pour le bien être des peuples.

Dans le cas qui nous préoccupe, il est vain de penser que les pays dont je parle ont vocation a stagner au niveau actuel, les citoyens aspirent au même bien être que nous.

Dont acte pour la disparition de ce qui emmerde certains citoyens porteurs d'œillères. Il y aura une production de moteurs thermiques conséquentes bien au delà des années 2030-2035 et ils seront toujours utilisés de Nice à Brest comme de Brest à Брест.

Par

En réponse à Jantalu

Er alors qu'est ce que ça peut vous faire. Ce n'est pas la peine d'être agressif. C'est la dictature du modernisme qui commande ?? Et les amateurs d'objets de collection doivent être pendu haut et court ? Excusez moi mais vous n'êtes qu'un être rempli de haine et votre réponse ne révèle pas une intelligence très développée. Vous feriez mieux de vous taire. Fin de la discussion.

Vous posez plein de questions et vous n’attendez pas les réponses... en plus vous vous posez en victimes alors que c’est vous qui être méprisant....

Laissez moi deviner????vous êtes socialiste ou un membre de la France insoumise...

Par

En réponse à mekinsy

Concernant les "œillères", tu es un spécialiste en la question.:blague:

Tu n'as jamais fait preuve d'une grande ouverture d'esprit.:nanana:

Ce qui semble d'ailleurs assez loufoque, c'est que tu mets en avant que nous ne pouvons connaître le futur, mais tu affirmes dans le même temps, noir sur blanc que 2035 ressemblera trait pour trait à 2020.:voyons:

Heureusement que l'humanité ne t'as pas attendu pour évoluer.

Les évolutions technologiques en l'espace de ces 200 ans dernières années, ont été pour le moins spectaculaire.:eek:

Imagine ton ancetre de 1820 se téléporter en 2020...

Il serait extrêmement surpris, voir totalement apeuré et même désorienté dans notre monde d'aujourd'hui. :peur:

Ton autre ancêtre de 1620 réalisant le même bon de 200ans, et se rendant en 1820, le serait nettement moins, voir pas du tout. (Juste étonné tout au plus.):beuh:

Bien que tu ne parviennes pas a t'en rendre compte, la technologie évolue de manière exponentielles.:tourne:

(Pas au point que tes rêves d'enfant soient devenu réalité, mais quand même...Le monde de 2020, n'a rien a voir avec celui de ton enfance: 1960/1965.)

Ce qui est lié à la puissance de calcul des ordinateurs évolue de manière exponentielle (mais il n'y a pas de certitude que ça puisse continuer ainsi). D'autres tehnologies ont profité de l'augmentation de la population et du marché pour permettre des économies d'échelles impressionnantes. Mais on arrive au stade où l'augmentation de la population va être moins forte poser davantage de problèmes qu'elle n'en résout.

Il y a aussi eu la révolution énergétique avec l'extraction du gaz et du pétrole: faciles à utiliser, pas cher: de l'énergie facile pour tous les besoins. C'est derrière nous: on ne va pas bénéficier d'une révolution permettant d'avoir enfin de l'énergie facile à utiliser et bon marché... puisque c'est déjà fait et qu'on cherche surtout un moyen de ne pas trop régresser tout en limitant la catastrophe écologique.

Prétendre que toute technologie évolue de manière exponentielle signifie qu'on ne regarde qu'une minuscule partie de la réalité.

C'est toujours très cher de construire un logement malgré la mécanisation. Idem pour creuser un tunnel de métro.

Idem pour envoyer 1 kg hors de l'attraction terrestre.

Ou pour aller se promener sur la lune. Pourquoi on n'y pas pas faire du tourisme pendant nos vacances si tout évolue si vite et si facilement?

Par

En réponse à mekinsy

Concernant les "œillères", tu es un spécialiste en la question.:blague:

Tu n'as jamais fait preuve d'une grande ouverture d'esprit.:nanana:

Ce qui semble d'ailleurs assez loufoque, c'est que tu mets en avant que nous ne pouvons connaître le futur, mais tu affirmes dans le même temps, noir sur blanc que 2035 ressemblera trait pour trait à 2020.:voyons:

Heureusement que l'humanité ne t'as pas attendu pour évoluer.

Les évolutions technologiques en l'espace de ces 200 ans dernières années, ont été pour le moins spectaculaire.:eek:

Imagine ton ancetre de 1820 se téléporter en 2020...

Il serait extrêmement surpris, voir totalement apeuré et même désorienté dans notre monde d'aujourd'hui. :peur:

Ton autre ancêtre de 1620 réalisant le même bon de 200ans, et se rendant en 1820, le serait nettement moins, voir pas du tout. (Juste étonné tout au plus.):beuh:

Bien que tu ne parviennes pas a t'en rendre compte, la technologie évolue de manière exponentielles.:tourne:

(Pas au point que tes rêves d'enfant soient devenu réalité, mais quand même...Le monde de 2020, n'a rien a voir avec celui de ton enfance: 1960/1965.)

Ah oui, la prochaine grande avancée pour nous (Monsieur et Madame tout le monde), c'est la 5G.:lover::love::lover:

En 2035, cette dernière fera partie intégrante de nos vies, et crois moi que rien que cette seule avancée, va révolutionner notre vision du monde.

Évidemment, tu trouveras normal l'utilisation quotidienne de la réalité augmenté (Affichage d'informations sur l'écran de ton smartphone en filmant un lieu en direct.) ou une opération réalisée à partir de Paris sur un patient situé dans un hôpital/clinique à Marseille, mais ce sera une prouesse technologique rendu naturelle par la 5G.

D'ailleurs la 4G a apporté la faculté de filmer gratuitement et sans aucun soucis en LIVE deux personnes situées de part et d'autres du globe.

En 2012, il y a seulement 8ans, il fallait débourser 50 000 euros pour se permettre une petite retransmission en live sur internet.

(Accès satellites, camion de transmission de données.)

Les gens s'habituent à tout.

Ainsi va le monde. :bah:

Dans les années 90, il fallait un gros boîtier (Radiocom 2000) pour réaliser une bête conversation à partir de son auto.

Puis est venu le téléphone portable fin des années 90 qu'a permit d'effectuer le plus simplement du monde ce type de concertation qui nous semble actuellement si "normal".:bah:

Par

En réponse à Taro.H

Voyons c'est faut on sait très bien que les mines bossant pour l'extraction de minerai pour les VE et particulièrement tesla sont ultra respectueux des employés, de la nature on y plante a tout de bras fleurs et arbres, les employés sont payés 10X le salaire moyen d'un européen et ont tous une couverture maladie qui ferait pâlir d'envie un monégasque. Par contre si ca bosse pour l'industrie du thermique et du pétrole ils y des einsatzgruppen qui font le ménage 2 fois par jour parmi les esclaves et on passe la faune et la flore à l'agent orange. C'est bien connu.

T’es au courant qu’il y a plus de terres rares dans une thermique que dans une électrique....(pot catalytique)

Il n’y a pas de terres rares ni dans le moteur ni dans la batterie d’une VE t’es source proviennent d’une propagande propétrol.... pour le lithium qui est un sous produit pour extraire du potassium il n’y a pas de sur pollution.... mais ça tu le sais tu vas bien sur AP parfois

Par

En réponse à Asdepic

T’es au courant qu’il y a plus de terres rares dans une thermique que dans une électrique....(pot catalytique)

Il n’y a pas de terres rares ni dans le moteur ni dans la batterie d’une VE t’es source proviennent d’une propagande propétrol.... pour le lithium qui est un sous produit pour extraire du potassium il n’y a pas de sur pollution.... mais ça tu le sais tu vas bien sur AP parfois

Peut-on raisonnablement continuer à extraire autant de potassium? Sérieusement!

Et puis on parle de la quantité de lithium qu'on consomme actuellement? ou de 100 fois plus pour commencer à parler de généralisation des VE dans le monde?

Par

En réponse à W A V E

Ce qui est lié à la puissance de calcul des ordinateurs évolue de manière exponentielle (mais il n'y a pas de certitude que ça puisse continuer ainsi). D'autres tehnologies ont profité de l'augmentation de la population et du marché pour permettre des économies d'échelles impressionnantes. Mais on arrive au stade où l'augmentation de la population va être moins forte poser davantage de problèmes qu'elle n'en résout.

Il y a aussi eu la révolution énergétique avec l'extraction du gaz et du pétrole: faciles à utiliser, pas cher: de l'énergie facile pour tous les besoins. C'est derrière nous: on ne va pas bénéficier d'une révolution permettant d'avoir enfin de l'énergie facile à utiliser et bon marché... puisque c'est déjà fait et qu'on cherche surtout un moyen de ne pas trop régresser tout en limitant la catastrophe écologique.

Prétendre que toute technologie évolue de manière exponentielle signifie qu'on ne regarde qu'une minuscule partie de la réalité.

C'est toujours très cher de construire un logement malgré la mécanisation. Idem pour creuser un tunnel de métro.

Idem pour envoyer 1 kg hors de l'attraction terrestre.

Ou pour aller se promener sur la lune. Pourquoi on n'y pas pas faire du tourisme pendant nos vacances si tout évolue si vite et si facilement?

Les lanceurs réutilisables d'Elon Musk ont déjà significativement baissé le coût au kg.

L'objectif visé est de 2500 dollars/kg à court terme.

(Ariane 5 c'est actuellement entre 8000 et 18 000 dollars/kg...Mais la concurrence feroce des acteurs privés, leurs imposent une réduction des coûts également, avec pour objectif 5600 dollars/kg.)

Cela reste cher, j'en conviens.

Mais ca continuera a baisser.

Soit en assuré.

Jusqu'à rendre l'espace accessible à une catégorie de gens "très aisés". (Donc des millionnaires...Mais plus seulement des milliardaires comme cela à été le cas jusqu'à présent.)

Plus la difficulté est élevée, plus il faut du temps pour évoluer effectivement.

Il n'y a pas pire que l'espace en terme de contraintes...(Les radiations solaires en sont une belle.)

Concernant les super calculateurs, ils permettent de réduire considérablement les temps de R&D. (Dans tous les domaines, fini les maquettes et compagnie...Place à la modélisation informatique.)

Sans eux, tu pourrais abandonner tout espoir de voir un vaccin contre le covid-19 débarquer dès l'année prochaine.

(Ce qui n'est pas encore gagné...Mais si cela se produit, il s'agirait d'un record en la matière, en moyenne une dizaine d'années est nécessaire à la création d'un vaccin.)

Par

En réponse à GY201

Ce n'est pas un calcul mais les estimations des constructeurs automobiles, la base qui sert a répartir les moyens investi dans les 4-5 années a venir. La vision a dix ans est la mesure dans cette industrie et il faut encore 5 ans pour sortir une voiture a partir d'une feuille blanche.

2030, c'est demain.

Je fus que c'est un calcul et ce , selon vos délires , les chiffres des constructeurs parlent pour le monde certes , pas pour la France en particulier !!!

Tu piges ou pas ?

Et cet article est lié à nos vies en France , tu piges ?

Par

En réponse à GY201

S'ils ne sont pas encore revenus, c'est surtout qu'il n'ont plus d'accès a une adresse courriel qui a probablement disparue. Comme quoi, il faut se contenter des institutionnels ou équivalent et éviter les adresses éphémères des FAI.

Enregistré en1998 sur forum-auto.com, tu crois que mon adresse club-internet de l'époque est toujours valide ? Cette migration est à l'image de la modération....:ange:

Par

En réponse à zefberry

Je fus que c'est un calcul et ce , selon vos délires , les chiffres des constructeurs parlent pour le monde certes , pas pour la France en particulier !!!

Tu piges ou pas ?

Et cet article est lié à nos vies en France , tu piges ?

J'ai parfaitement pigé que ouvrir le débat au delà de tes œillères semble vain.

La France en VE en 2035 est de toute façon une vue de l'esprit. Les zones de faibles émissions (que j'approuve) seront nombreuses mais le reste du territoire sera libre d'accès a toutes les technologies et le technologie qui a ma préférence, l'hybride classique, sera toujours admise dans ces ZFE. Je n'ai pas eu accès aux prévisions de marché pour l'Europe seule mais nul doute que le 100% VE en vente neuve ne sera pas atteint en 2030, ni 2035, ni 2050.

Allé, un peu de distraction: https://www.youtube.com/watch?v=yuY5sm1b7QU

Ça vaut pour toutes les générations.

Par

Il faut la prouesse de ce journaliste, qui a réussi à écrire un article plus pourri que ceux de Raseta.

Par

En réponse à Asdepic

T’es au courant qu’il y a plus de terres rares dans une thermique que dans une électrique....(pot catalytique)

Il n’y a pas de terres rares ni dans le moteur ni dans la batterie d’une VE t’es source proviennent d’une propagande propétrol.... pour le lithium qui est un sous produit pour extraire du potassium il n’y a pas de sur pollution.... mais ça tu le sais tu vas bien sur AP parfois

Pas de terres rares dans un moteur à aimants permanents (cas de certains moteurs de VE)vraiment ?

Par

En réponse à W A V E

Ce qui est lié à la puissance de calcul des ordinateurs évolue de manière exponentielle (mais il n'y a pas de certitude que ça puisse continuer ainsi). D'autres tehnologies ont profité de l'augmentation de la population et du marché pour permettre des économies d'échelles impressionnantes. Mais on arrive au stade où l'augmentation de la population va être moins forte poser davantage de problèmes qu'elle n'en résout.

Il y a aussi eu la révolution énergétique avec l'extraction du gaz et du pétrole: faciles à utiliser, pas cher: de l'énergie facile pour tous les besoins. C'est derrière nous: on ne va pas bénéficier d'une révolution permettant d'avoir enfin de l'énergie facile à utiliser et bon marché... puisque c'est déjà fait et qu'on cherche surtout un moyen de ne pas trop régresser tout en limitant la catastrophe écologique.

Prétendre que toute technologie évolue de manière exponentielle signifie qu'on ne regarde qu'une minuscule partie de la réalité.

C'est toujours très cher de construire un logement malgré la mécanisation. Idem pour creuser un tunnel de métro.

Idem pour envoyer 1 kg hors de l'attraction terrestre.

Ou pour aller se promener sur la lune. Pourquoi on n'y pas pas faire du tourisme pendant nos vacances si tout évolue si vite et si facilement?

La prochaine marche (et c'est peut être même un escalier complet) est sous forme de prototype chez IBM: l'ordinateur quantique. Le temps pour maîtriser ses possibilités va être long, de même pour passer du prototype a la série.

La 5G n'est qu'un petit progrès technologique survendu qui traîne des limitations techniques lourdes, essentiellement la portée des émetteurs. Ce problème de portée radio va entraîner des zones blanches bien plus étendues que ce que nous connaissons aujourd'hui. Les applications promises seront limitées en audience.

.

Pour revenir au quantique: https://www.the-postillon.com/2017/11/meow.html

.

Par

En réponse à Sage Centenaire

Je vois pas le rapport avec le fait d'être de la génération Playstation.

Au contraire, elle a démocratisé réellement le jeu vidéo et apporté le genre des "jeux de voitures" dans le domaine des jeux de course jusqu'alors quasi uniquement représentés par des jeux arcade au contenu très famélique et à l'intérêt vieillissant.

Gran Turismo, pour ne citer que lui a apporté la passion et la fibre de l'automobile sportive à des millions de personne.

De mon point de vue, le fait d'avoir pu jouer à des voitures de rêve depuis tout petit sur une console de jeu m'a forcé à acheter une RX-8 et pour rien au monde, je la remplacerai par une Tesla ou y adapterai un système rétrofit.

J'espère pour toi qu'il n'y a aucun fanboy Xbox ici :biggrin:

Par

En réponse à Jetstream

Il va falloir changer de mensonge, parce que justement de plus en plus de monde en essaye des VE et avec un peu d'objectivité on s'aperçoit que la réalité est bien loin de ce qu'un bon paquet de personne raconte ici.

Mensonge ? relis mes précédents commentaires

Je me permets de donner un avis car JE roule régulièrement en VE pas comme certains qui écoutent les voisins du quartier d'une autre ville ...

Toujours pareil, les on dit, les on c'est des c*ns

Par

En réponse à GY201

J'ai parfaitement pigé que ouvrir le débat au delà de tes œillères semble vain.

La France en VE en 2035 est de toute façon une vue de l'esprit. Les zones de faibles émissions (que j'approuve) seront nombreuses mais le reste du territoire sera libre d'accès a toutes les technologies et le technologie qui a ma préférence, l'hybride classique, sera toujours admise dans ces ZFE. Je n'ai pas eu accès aux prévisions de marché pour l'Europe seule mais nul doute que le 100% VE en vente neuve ne sera pas atteint en 2030, ni 2035, ni 2050.

Allé, un peu de distraction: https://www.youtube.com/watch?v=yuY5sm1b7QU

Ça vaut pour toutes les générations.

Encore une fois les autres ne savent pas pour 2035, mais toi tu sais pour 2050...

Ce n'est pas un peu contradictoire ? :blague:

Par

En réponse à ricolapin

Mensonge ? relis mes précédents commentaires

Je me permets de donner un avis car JE roule régulièrement en VE pas comme certains qui écoutent les voisins du quartier d'une autre ville ...

Toujours pareil, les on dit, les on c'est des c*ns

Moi je n'écoute rien du tout je me fie uniquement à ce que je constate et beaucoup de choses racontées par les pros VE du site vole en éclats lorsqu'on en essaye une c'est tout.

Par

En réponse à mekinsy

Encore une fois les autres ne savent pas pour 2035, mais toi tu sais pour 2050...

Ce n'est pas un peu contradictoire ? :blague:

Pas de contradiction, les prévisions sont toutes fausses et la réalité fera le tri, il sera toujours indispensable de se déplacer. Les prévisions d'aujourd'hui sont aussi fiables que celles de 1950. La voiture volante imaginée en 1950 pour l'an 2000 a fait rêver bien des gens.

L'énergie est la base de toute l'activité humaine, les moyens les plus efficaces resteront dominants dans chaque application. Les VE ne sont qu'une déclinaison de plus, ils ont une place mais n'auront pas toute la place.

Par

volent :cry:

Par

En réponse à GY201

L'avantage d'une fiction, c'est que ça reste une fiction…

2035, c'est demain. Les prévisions de ventes mondiales faites par les constructeurs sont, pour 2030, 10% de VE, 40% d'hybrides diverses, le reste en thermique. A noter que l'hydrogène reste a zéro.

Ce qui sera vendu en 2030 roulera encore au delà de 2035.

difficile d'extrapoler l'avenir dans 15 ans. il peut se passer tellement de choses, que tout est imaginable, dans tous les sens.

en tenant compte par ailleurs de l'autophobie et de la sécurité routière qui n'a de cesse de vouloir nous faire ralentir et nous empêcher de conduire.

après, vu l'évolution des malus en France, on est parti malgré tout sur un futur français à base de Trabant électriques, sur des rues limitées à 30 en ville (voire 0 : circulation interdite), routes limitées 350 ou 70 et autoroutes limitées à 90-100.

je peux me tromper, mais c'est ce qui nous pend au nez si on reste dans la logique actuelle.

associé au fait que le tarif des voitures ne cesse d'augmenter alors que le pouvoir d'achat des français baisse et pourrait dégringoler suite à cette crise du Covid, entre autres pour rembourser la dette induite.:bah:

Par

très fort le gus ...1 on ne fait pas de débat avec les chiffres , au pire on les enjolive comme vous le faites 10% d'elec ds le monde ne représente pas la France .....

2 vous êtes capable ...( encore une fois ) depuis votre coin de table et votre doigt mouillé de faire des prévisions pour 2050 ...on rigole

3 vous vous permettez de dire que j'ai des oeillères ...

et comme pirouette , puisque vos pseudos arguments sont dans " l' à peu près ", vous donnez un lien de divertissement musical ( que j'appelle de la daube ) ...chapeau l'artiste ....:biggrin:

Par

En réponse à Vwb300227

2035 nouvelle mazda mx5 1800kg, batteries chinoise,minerais extrait par des enfants en Afrique, faune et flore dévastée, 300kms d'autonomie(à 50kms/h, 150kms sur autoroute) 60000€, batterie à remplacer tout les 8 à 10 ans (8000€) il est beau le progrès vive l'Europe...

Mazda ne proposera jamais sa mx5 en version 2 tonnes: soit elle disparaîtra (en Europe du moins), soit elle aura une petite batterie légère, soit elle carburera à l'hydrogène.

Par

En réponse à GY201

Pas de contradiction, les prévisions sont toutes fausses et la réalité fera le tri, il sera toujours indispensable de se déplacer. Les prévisions d'aujourd'hui sont aussi fiables que celles de 1950. La voiture volante imaginée en 1950 pour l'an 2000 a fait rêver bien des gens.

L'énergie est la base de toute l'activité humaine, les moyens les plus efficaces resteront dominants dans chaque application. Les VE ne sont qu'une déclinaison de plus, ils ont une place mais n'auront pas toute la place.

Sérieusement, tu pensais sincèrement qu'on aurait laissé des millions d'individus pilotaient dans le ciel ?

Tout ce cirque aurait été automatisé et il le sera avec les drones.

De plus une auto volante n'aurait pas été aérodynamique...

Et le gaspillage d'énergie était inconcevable dès le 1er choc pétrolier.

Je suis désolé, mais une VE n'a rien de comparable à une auto volante et les moyens sont bel et bien présent pour la développer à moyen terme et remplacer 100% des autos thermiques dès 2040.

(HYbrid compris.)

Le plus drôle ?

Lorsque le problème d'autonomie sera résolu, les gens en voudront tout naturellement.

Une VE est bien plus agréable que n'importe quelle mazout ou petite motorisation essence à la cylindrée ridicule.

L'Hybrid est un gros problème, je pense que l'UE va en prendre conscience durant cette décennie et tout faire pour accélérer le développement du full électrique.

2040, c'est fini pour le thermique.

(2030 fini les problèmes d'autonomies.)

C'est ainsi que cela se passera selon moi.

(Mais tu as le droit d'avoir TON avis.)

Par

En réponse à ZZTOP60

"Terminé le plaisir du cabriolet. Mais des plaisirs, cette Tesla en regorge, m’a-t-on juré. Elle se conduit seule. Il est possible, pendant la recharge, de jouer à la console sur un pare-brise se transformant en écran géant. "

No comment!:chut:

disons que ça ne serait pas gênant si elle coûtait 20000€.

mais à 50000, c'est comme un lave-linge Miele à 2000€, soit on est blindé, soit on n'achète pas quand le plaisir n'est pas là. :bah:

ceci dit, le roadster Tesla était pas mal. tout comme son tarif, malheureusement...

Par

En réponse à Hoele2

Plus de 7 ans que j'ai quitté le thermique sans aucun regret.... Déjà ma 4 ème électrique, que du bonheur

pourquoi en changer si souvent ?

manque de fiabilité ?

Par

En réponse à fedoismyname

disons que ça ne serait pas gênant si elle coûtait 20000€.

mais à 50000, c'est comme un lave-linge Miele à 2000€, soit on est blindé, soit on n'achète pas quand le plaisir n'est pas là. :bah:

ceci dit, le roadster Tesla était pas mal. tout comme son tarif, malheureusement...

Ce que je dénonce personnellement, c'est l'hypocrisie du "passage en force " de la technologie des V.E! J'ai bien compris que toutes les motorisations et profils de véhicules ont leur place. Dans cet article fiction qui en a fait démarré plus d'un "sur les chapeaux de roue", on présente la mort du V.T comme inéluctable et on " passe le brosse "à Tesla au passage , sachant tous ici, que ce n'est pas parce qu'un V.E a une autonomie supérieure à 600km et qu'il est équipé pour un accs à l'autonomie que c'est "LA " solution de demain!

Au passage, j'en remet une couche jusqu'à ce qu'on me boycote définitivement:

"Comme le rappelait l'Ademe dans une étude * :

"Sur l'ensemble de son cycle de vie, la consommation énergétique d 'un véhicule électrique est globalement proche de celle d 'un véhicule diesel. " La réalisation de la batterie requiert même davantage d'énergie que celle de tous les autres composants du véhicule réunis. Il faut ainsi deux fois plus d'énergie pour produire (matière première, transport des pièces, assemblage) une auto électrique qu'une voiture thermique.

(* Les potentiels du véhicule électrique, Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, 2016.)

Juste pour se souvenir que les V.E ont leur place MAIS PAS TOUTE LA PLACE même en 2035!:coucou:

Par

D'ailleurs l'hypocrisie du véhicule "propre" va encore plus loin lorsqu'on justifie l'accès à l"indépendance énergétique"par les V.E....(plus besoin de pétrole....) et l'accès à la véritable dépendance des pays asiatiques (85% des matériaux utilisés par ces nouvelles technologies) et à l'électricité.

Et je m'abstiendrai de parler de la 5G (qui soi disant fera économiser de l'énergie par des transferts plus rapides en rendant les matériels existants obsolètes....)

Au nom de l'écologie et de la planète on était partis pour une session de vaste gaspillage mais avec la crise actuelle....ça devrait se tempérer....Même si beaucoup de marchés ont déjà été signés...

.Mais tout ça , je le réserve pour la prochaine fiction de CARA à savoir...."mes derniers kilomètres en véhicule non autonome"!!!!:voyons:

Par

En réponse à ZZTOP60

Ce que je dénonce personnellement, c'est l'hypocrisie du "passage en force " de la technologie des V.E! J'ai bien compris que toutes les motorisations et profils de véhicules ont leur place. Dans cet article fiction qui en a fait démarré plus d'un "sur les chapeaux de roue", on présente la mort du V.T comme inéluctable et on " passe le brosse "à Tesla au passage , sachant tous ici, que ce n'est pas parce qu'un V.E a une autonomie supérieure à 600km et qu'il est équipé pour un accs à l'autonomie que c'est "LA " solution de demain!

Au passage, j'en remet une couche jusqu'à ce qu'on me boycote définitivement:

"Comme le rappelait l'Ademe dans une étude * :

"Sur l'ensemble de son cycle de vie, la consommation énergétique d 'un véhicule électrique est globalement proche de celle d 'un véhicule diesel. " La réalisation de la batterie requiert même davantage d'énergie que celle de tous les autres composants du véhicule réunis. Il faut ainsi deux fois plus d'énergie pour produire (matière première, transport des pièces, assemblage) une auto électrique qu'une voiture thermique.

(* Les potentiels du véhicule électrique, Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, 2016.)

Juste pour se souvenir que les V.E ont leur place MAIS PAS TOUTE LA PLACE même en 2035!:coucou:

La loi stipule que plus aucun VT ne sera vendu sur le sol français que ce soit en neuf, ou en occasion en 2040. (Et ce n'est pas la plus contraignante malgré les apparences.)

Il est possible de contourner les lois, même celle ci sera respecté, tout simplement parce que la transition énergétique est nécessaire...Et ne peut s'effectuer trop lentement pour des raisons évidentes de coûts.

Moins un produit est vendu, plus il coûte cher à produire...

Si les constructeurs s'allient entre eux ou achètent d'autres marques, c'est dans le but de rationaliser les coûts de production.

L'abandon du thermique devra se faire rapidement afin de limiter au maximum le coût de cette transition.

J'entends par rapidemment, un arrêt sur 1an...Car il s'agira d'arrêter les usines et ensuite d'écouler les stocks...Sûrement pas de ralentir progressivement la production sur plusieurs dizaines d'années, ce qui serait un non sens économique.

Par

En réponse à zzeelec

Je me demande comment des gens comme vous peuvent être à ce point bornés... si on regarde dans le rétroviseur, on se rend compte à quel point tout n'a cessé d'évoluer, y compris les moyens de mobilité. Mais pour vous, l'humanité devrait à jamais rester bloquée sur ce que vous avez connu durant votre vie. En gros, vous pensez incarner la fin de l'histoire. C'est soit pathétique, soit délirant.

S'il y en a un borné, c'est toi. Explique moi le modèle économique d'une moitié de l'hémisphère nord qui veux des voitures de loc durant les 2 mois de vacances. Actuellement au cas ou tu ne saurai pas les loueurs achètent des voitures avant les congés et les revendent ensuite. cela fonctionne car il y a des acheteurs. Le monde que tu veux et que les grandes entreprises souhaitent, c'est le client captif. Une location tous les mois peu importe ce que tu utilise et la disponibilité. C'est le modèle des sociétés de téléphone. C'est bien pour les gueux comme pendant la première moitié du 20 ème siècle ce sera le train pour aller aux bains de mer. Le constat de la voiture universelle comme actuellement à 1500 euros te déplaît, tu es gêné dans les embouteillages par les pauvres. Explique nous donc ton modèle alternatif.

Par

"La France se fixe l'objectif d'atteindre, d'ici à 2050, la décarbonation complète du secteur des transports terrestres". Cette disposition a été introduite vendredi 17 mai dans la loi d'orientation des mobilités (LOM) via un amendement déposé par le rapporteur LREM Jean-Luc Fugit.

Pour atteindre cet objectif, le texte, voté en commission du développement durable, fixe deux objectifs intermédiaires. D'abord, une baisse de 37,5 % des émissions de CO2 des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers neufs utilisant des énergies fossiles (essence, diesel, gaz naturel) d'ici 2030. Puis la fin de la vente de ces véhicules d'ici à 2040. Le texte prévoit une évaluation, tous les cinq ans, de la mise en œuvre de ces objectifs par l'Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques (Opesct), qui donnera lieu à un débat au Parlement.

ON A VU DES LOIS EVOLUER.....la dernière en date sur l'usage des dicoteinoides....

et avec ce que la crise actuelle nous prépare....les mêmes spécialistes ne revoient pas "un retour" à l'équilibre d'avant COVID avant ....2028.

Prétendre aujourd'hui que la fin programmée des VT est acquise me semble pour le moins....hasardeuse.:voyons:

Par

En réponse à ZZTOP60

"La France se fixe l'objectif d'atteindre, d'ici à 2050, la décarbonation complète du secteur des transports terrestres". Cette disposition a été introduite vendredi 17 mai dans la loi d'orientation des mobilités (LOM) via un amendement déposé par le rapporteur LREM Jean-Luc Fugit.

Pour atteindre cet objectif, le texte, voté en commission du développement durable, fixe deux objectifs intermédiaires. D'abord, une baisse de 37,5 % des émissions de CO2 des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers neufs utilisant des énergies fossiles (essence, diesel, gaz naturel) d'ici 2030. Puis la fin de la vente de ces véhicules d'ici à 2040. Le texte prévoit une évaluation, tous les cinq ans, de la mise en œuvre de ces objectifs par l'Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques (Opesct), qui donnera lieu à un débat au Parlement.

ON A VU DES LOIS EVOLUER.....la dernière en date sur l'usage des dicoteinoides....

et avec ce que la crise actuelle nous prépare....les mêmes spécialistes ne revoient pas "un retour" à l'équilibre d'avant COVID avant ....2028.

Prétendre aujourd'hui que la fin programmée des VT est acquise me semble pour le moins....hasardeuse.:voyons:

Dans l'industrie, il existe ce qu'on appelle:

"Le seuil de rentabilité"

Concrètement, cela signifie qu'il est défini un nombre d'exemplaires minimal à produire afin de ne pas perdre de l'argent.

Exemple:

Si on produit 250 000 1.2 THP par an, chaque moteur coutera un certain prix. (Admettons 3500 euros.)

Si cette production descend à 50 000 1.2 THP, ce même moteur coûtera beaucoup plus cher à produire.

Le constructeur ne pourra que répercuter le coût supplémentaire sur l'auto...

Et il en sera ainsi pour tous les autres éléments nécessaires à la dépollution d'un moteur thermique. (Je ne te fais pas la liste, tu les connais.)

Je ne te raconte pas le prix d'une VT ou hybdrid au final.:blague:

Bref !

20% de part de marché en hybrid/VT...

C'est injouable financièrement pour un constructeur généraliste.

Et difficilement pour un constructeur premium.

(Ca sera répercuté sur le prix de l'auto donc il faut trouver la clientèle qui soit capable d'aligner le prix demandé.)

Il s'agit simplement d'une réalité économique.:bah:

Par

Vraiment nécessaire d illustrer l’article avec le logo Tesla ? Vous touchez combien chez carra pour ce genre de placement de produit ?

Par

En réponse à mekinsy

Dans l'industrie, il existe ce qu'on appelle:

"Le seuil de rentabilité"

Concrètement, cela signifie qu'il est défini un nombre d'exemplaires minimal à produire afin de ne pas perdre de l'argent.

Exemple:

Si on produit 250 000 1.2 THP par an, chaque moteur coutera un certain prix. (Admettons 3500 euros.)

Si cette production descend à 50 000 1.2 THP, ce même moteur coûtera beaucoup plus cher à produire.

Le constructeur ne pourra que répercuter le coût supplémentaire sur l'auto...

Et il en sera ainsi pour tous les autres éléments nécessaires à la dépollution d'un moteur thermique. (Je ne te fais pas la liste, tu les connais.)

Je ne te raconte pas le prix d'une VT ou hybdrid au final.:blague:

Bref !

20% de part de marché en hybrid/VT...

C'est injouable financièrement pour un constructeur généraliste.

Et difficilement pour un constructeur premium.

(Ca sera répercuté sur le prix de l'auto donc il faut trouver la clientèle qui soit capable d'aligner le prix demandé.)

Il s'agit simplement d'une réalité économique.:bah:

Ah oui, c'est aussi à cause de ces fameux coûts de production, qu'une VE coûte si cher à produire...

Seulement la VE dispose d'aides pour compenser ce surcout, la VT n'en aura pas.

De plus, un moteur électrique est plus simple a fabriquer qu'un moteur thermique...

Donc une fois que les capacités de production seront inversées, les VE coûteront nettement moins cher tout en offrant des prestations supérieures à celles vendues actuellement.

Par conséquent, oui la disparition des VT est acte pour 2040 en France. (Date fixée en concertation avec les constructeurs nationaux.)

La crise sanitaire ne rentrera pas en considération dans cette transition.

Par

En réponse à mekinsy

Dans l'industrie, il existe ce qu'on appelle:

"Le seuil de rentabilité"

Concrètement, cela signifie qu'il est défini un nombre d'exemplaires minimal à produire afin de ne pas perdre de l'argent.

Exemple:

Si on produit 250 000 1.2 THP par an, chaque moteur coutera un certain prix. (Admettons 3500 euros.)

Si cette production descend à 50 000 1.2 THP, ce même moteur coûtera beaucoup plus cher à produire.

Le constructeur ne pourra que répercuter le coût supplémentaire sur l'auto...

Et il en sera ainsi pour tous les autres éléments nécessaires à la dépollution d'un moteur thermique. (Je ne te fais pas la liste, tu les connais.)

Je ne te raconte pas le prix d'une VT ou hybdrid au final.:blague:

Bref !

20% de part de marché en hybrid/VT...

C'est injouable financièrement pour un constructeur généraliste.

Et difficilement pour un constructeur premium.

(Ca sera répercuté sur le prix de l'auto donc il faut trouver la clientèle qui soit capable d'aligner le prix demandé.)

Il s'agit simplement d'une réalité économique.:bah:

"Et il en sera ainsi pour tous les autres éléments nécessaires à la dépollution d'un moteur thermique. (Je ne te fais pas la liste, tu les connais.)"

OK...OK Mais il est clair que les exigences de l'.U.E en matière de pollution (taux de CO2 pour les constructeurs) vont être revus....Les prétentions en la matière de l'U.E n'ont répondu qu'au vote des écologistes qui s'est réveillé lors des dernières européennes. La crise actuelle est à l'ordre du jour dans les mesures à prendre au sein de l'U.E pour canaliser voire relancer l'économie qui va en prendre un sérieux coup.

Il est difficile d'envisager des mesures pénalisantes notamment pour les constructeurs européens d'autant plus que le passage au V.E n'est pas "gratuit" et que le risque de baisse de pouvoir d'achat est MAJEUR pour au moins les 8 années à venir....:voyons:

Par

En réponse à Nicolas1982-13

Je t'invite à voir le docu : a contresens

Histoire de comprendre le principe du lobbyisme exercé par les intérêts pétrolier.

Il faut arrêter de ressasser les mêmes rengaines sur les mines et les enfants, sur le recycle des batteries etc..

Je parle même pas de la pollution des ve à froid comparé au thermique à froid.

Je comprends les nostalgiques des thermiques mais faut comprendre qu'on est beaucoup plus proche de la fin que du début. Après, l'histoire de l'autonomie des ve, faut voir le nombre de fois où on part loin et accepter plus de temps, c'est les vacances !

C'est ton avis et tes convictions que je respecte , ma liberté de penser m'appartient, les moyens financiers du bugdjet de la plupart des gens pour se déplacer est la réalité

Par

En réponse à mekinsy

Ah oui, c'est aussi à cause de ces fameux coûts de production, qu'une VE coûte si cher à produire...

Seulement la VE dispose d'aides pour compenser ce surcout, la VT n'en aura pas.

De plus, un moteur électrique est plus simple a fabriquer qu'un moteur thermique...

Donc une fois que les capacités de production seront inversées, les VE coûteront nettement moins cher tout en offrant des prestations supérieures à celles vendues actuellement.

Par conséquent, oui la disparition des VT est acte pour 2040 en France. (Date fixée en concertation avec les constructeurs nationaux.)

La crise sanitaire ne rentrera pas en considération dans cette transition.

La crise de la Covid-19 risquant d’impacter sévèrement l'emploi, industriAll Europe, Ceemet, ACEA, CLEPA, CECRA et ETRMA demandent que soit organisée une transition juste pour chaque travailleur touché ....par une restructuration. Les solutions doivent être trouvées par une anticipation opportune du changement.....

IndustriAll Europe, Ceemet, ACEA, CLEPA, CECRA et ETRMA insistent pour le plan de relance européen à venir accorde l'attention qui convient à un secteur qui a déjà beaucoup investi dans sa transition et qui a l'ambition de poursuivre ces investissements une fois qu'il aura surmonté la crise de la Covid-19. Pour sauver les emplois et les entreprises, il est important d'agir de manière décisive pour assurer la continuité de l'activité économique, éviter les faillites et prévenir les licenciements massifs .

L'UE doit garder l'ambition de conserver l'ensemble de la filière automobile au sein de l'UE.

Il s'agit donc bien de tenir compte de la crise du Covid et de ne pas se contenter d'importer des V.E et leurs composants d'Asie.

Penser que la demande va considérablement s'accroître (avec quels moyens financiers? Ce n'est pas parce qu'il y a eu de la demande cette année que c'est parti....) que les prix vont baisser.....:bah:

Par

En réponse à ZZTOP60

La crise de la Covid-19 risquant d’impacter sévèrement l'emploi, industriAll Europe, Ceemet, ACEA, CLEPA, CECRA et ETRMA demandent que soit organisée une transition juste pour chaque travailleur touché ....par une restructuration. Les solutions doivent être trouvées par une anticipation opportune du changement.....

IndustriAll Europe, Ceemet, ACEA, CLEPA, CECRA et ETRMA insistent pour le plan de relance européen à venir accorde l'attention qui convient à un secteur qui a déjà beaucoup investi dans sa transition et qui a l'ambition de poursuivre ces investissements une fois qu'il aura surmonté la crise de la Covid-19. Pour sauver les emplois et les entreprises, il est important d'agir de manière décisive pour assurer la continuité de l'activité économique, éviter les faillites et prévenir les licenciements massifs .

L'UE doit garder l'ambition de conserver l'ensemble de la filière automobile au sein de l'UE.

Il s'agit donc bien de tenir compte de la crise du Covid et de ne pas se contenter d'importer des V.E et leurs composants d'Asie.

Penser que la demande va considérablement s'accroître (avec quels moyens financiers? Ce n'est pas parce qu'il y a eu de la demande cette année que c'est parti....) que les prix vont baisser.....:bah:

Je n'ai pas écris que les prix aller baisser des l'année prochaine...:bah:

J'ai écris que les VE seront moins cher que les VE actuelles avec des prestations (Autonomies) nettement supérieurs qu'actuellement.

Je pense que le point d'équilibre pourrait se situer d'ici le milieu des années 2030...

(Le point d'équilibre c'est globalement 30/70% voir 40/60%...)

Ensuite les VT/hybrides deviendront plus cher à produire, jusqu'à devenir trop cher pour le consommateur/constructeur.

Le constructeur souhaitera vite arrêter les frais et les consommateurs n'en voudront plus.

L'accroissement de la production fait toujours baisser les coûts. (Pour un même produit.), et la main d'œuvre sera réduite. (Moteur plus simple et moins d'éléments à rajouter.)

Le coût climatique est estimé à des milliers de milliards d'euros sur les prochaines années, le Covid c'est peanuts a côté:

"L'impact économique du dérèglement climatique est immense. Dans une étude publiée ce 12 février, l'association WWF alerte sur ses conséquences économiques. Le PIB mondial pourrait ainsi perdre près de 440 milliards d'euros par an d'ici 2050, soit l'équivalent du cumul des économies du Royaume-Uni, de la France, de l'Inde et du Brésil. Karen Ellis, directrice de l'économie durable chez WWF a déclaré ce mercredi 12 février au Guardian que les gouvernements doivent s'attendre à ce que les effets économiques du changement climatique s'accroissent : "Le coût réel sera probablement plus élevé. C'est la première fois que nous tentons de faire une étude aussi complète, donc ce sont des estimations préalables". En partenariat avec le Global Trade Analysis Project et le Natural Capital Project, la WWF a réalisé un classement des pays qui seront les plus touchés"

https://www.marianne.net/economie/le-changement-climatique-un-cout-et-il-avoisinera-les-440-milliards-d-euros-par-d-ici-2050

Cependant, on peut continuer a s'enfoncer...:frown:

Il est temps de passer à autre chose, crois moi.:bah:

Au passage, je n'ai pas écris non plus que la situation à venir serait simple...

Le Covid agit comme un accélérateur de nos soucis, mais ce n'est pas lui qui va le plus nous faire mal.

Quoi qu'il arrive, les prochaines décennies seront difficiles...

Seulement sii nous ne faisons rien pour essayer de diminuer l'augmentation de la température moyenne à la surface du globe, elles seront non pas difficiles, mais catastrophique pour l'humanité.

En pourcentage de nos problèmes à venir, le Covid c'est 10-15% d'impact max...

Et oui, ce n'est pas très réjouissant comme avenir. (Le seul rayon de soleil, c'est l'éjection de Trump.)

Par

En réponse à mekinsy

Dans l'industrie, il existe ce qu'on appelle:

"Le seuil de rentabilité"

Concrètement, cela signifie qu'il est défini un nombre d'exemplaires minimal à produire afin de ne pas perdre de l'argent.

Exemple:

Si on produit 250 000 1.2 THP par an, chaque moteur coutera un certain prix. (Admettons 3500 euros.)

Si cette production descend à 50 000 1.2 THP, ce même moteur coûtera beaucoup plus cher à produire.

Le constructeur ne pourra que répercuter le coût supplémentaire sur l'auto...

Et il en sera ainsi pour tous les autres éléments nécessaires à la dépollution d'un moteur thermique. (Je ne te fais pas la liste, tu les connais.)

Je ne te raconte pas le prix d'une VT ou hybdrid au final.:blague:

Bref !

20% de part de marché en hybrid/VT...

C'est injouable financièrement pour un constructeur généraliste.

Et difficilement pour un constructeur premium.

(Ca sera répercuté sur le prix de l'auto donc il faut trouver la clientèle qui soit capable d'aligner le prix demandé.)

Il s'agit simplement d'une réalité économique.:bah:

Pour l'instant la R&D des moteurs thermiques coute cher parce qu'on les modifie en permanence pour de nouvelles normes antipollution.

Turbo, boîte auto complexe, injection directe et dépollution qui va avec... il y a eu des investissements faramineux pour repousser l'hybridation efficace.

Un Hybride de type HSD à injection indirecte n'a peut-être pas grand chose à gagner en termes de pollution et de rendement, à part le fait ne pas tourner souvent à froid... si on lui donne une batterie un peu plus grosse.

Sur ce type de motorisation, les principales améliorations depuis pas mal d'années ont été sur la partie électrique. Le 180ch est un cas à part: cylindrée trop grosse pour ne pas devoir l'utiliser à charge partielle, donc injection directe pour préserver le rendement. Avec un PHEV on n'aurait pas besoin d'un thermique aussi costaud, donc adieu à ce bloc et aux problèmes de dépollution de l'injection directe. Passage en 3 cylindres sans injection directe et ça conviendra à presque tous les véhicules.

Dès qu'on a une capacité de batterie suffisante (ne serait-ce que 20 km en tout électrique, largement suffisant pour aider le thermique dans la plus longue côte sur terre et pour éviter une majorité des mises en route du thermique), ça suffit, pas besoin de renouveler la technologie en permanence. Si on exige une baisse de pollution, ça se fera par une utilisation moins fréquente du thermique, pas par une éternelle course à une dépollution déjouant les cycles d'homologation.

Je ne me fais pas de soucis pour les coûts de fabrications même lorsque ça descendra à 20% de parts de marché... dans longtemps ou jamais. Je rappelle que dans 20 ans on ne sait pas si le plus efficace sera une batterie, une bombonne d'hydrogène avec PAC, ou un carburant synthétique dans un PHEV.

C'est incroyable de parler de réalité économique quand on prédit à si court terme la généralisation d'un technologie pour laquelle on a autant de problèmes à résoudre (charge rapide à très grande échelle, production d'électricité propre quand on peine à renouveler nos centrales nucléaires et qu'on se prépare à acheter massivement le produit des centrales à charbon voisines cet hiver, recyclage bien plus efficace qu'aujourd'hui à coût inférieur, rentabilité sans subvention malgré une taxe kilométrique équivalente aux taxes sur l'essence), et que d'autres technologies ne sont pas forcément plus loin de devenir viables.

Il faut arrêter de croire que la loi de moore des microprocesseurs s'applique au reste, c'est totalement spécifique et unique dans l'histoire. Ou alors il faut arrêter de parler de réalité économique.

Pour l'instant, le poids d'une batterie permettant une autonomie correcte, c'est ce que devrait peser la totalité du véhicule si la priorité était réellement à l'écologie.

Par

En réponse à _

Il faut la prouesse de ce journaliste, qui a réussi à écrire un article plus pourri que ceux de Raseta.

Je confirme :biggrin:

Par

En réponse à gordini12

S'il y en a un borné, c'est toi. Explique moi le modèle économique d'une moitié de l'hémisphère nord qui veux des voitures de loc durant les 2 mois de vacances. Actuellement au cas ou tu ne saurai pas les loueurs achètent des voitures avant les congés et les revendent ensuite. cela fonctionne car il y a des acheteurs. Le monde que tu veux et que les grandes entreprises souhaitent, c'est le client captif. Une location tous les mois peu importe ce que tu utilise et la disponibilité. C'est le modèle des sociétés de téléphone. C'est bien pour les gueux comme pendant la première moitié du 20 ème siècle ce sera le train pour aller aux bains de mer. Le constat de la voiture universelle comme actuellement à 1500 euros te déplaît, tu es gêné dans les embouteillages par les pauvres. Explique nous donc ton modèle alternatif.

Je fais la remarque en me plaçant dans le contexte de l'article, à savoir l'existence de véhicules autonomes. L'autopartage dont on parle pour l'avenir n'a de sens que pour des véhicules qui peuvent se déplacer et transporter des passagers et marchandises à la demande, 24h/24 et 7j/7.

Dans ce contexte, je vois mal l'intérêt de détenir une voiture particulière.

"Le monde que tu veux et que les grandes entreprises souhaitent, c'est le client captif. Une location tous les mois peu importe ce que tu utilise et la disponibilité."

=> justement pas, c'est tout le contraire : paiement à l'acte, comme lorsqu'on utilise un taxi.

"C'est bien pour les gueux comme pendant la première moitié du 20 ème siècle ce sera le train pour aller aux bains de mer."

=> je n'ai rien contre les transports en commun quand ils sont rapides, confortables, fréquents et fiables, bien au contraire. Dans ce domaine aussi, on peut imaginer que la conduite autonome rendra de précieux services pour permettre des navettes intelligentes, bien plus flexibles que le bus pour répondre aux besoins des usagers des zones de moindre densité, où l'automobile est pour le moment reine.

"Le constat de la voiture universelle comme actuellement à 1500 euros te déplaît, tu es gêné dans les embouteillages par les pauvres."

=> là, j'ai rien compris :confused:

Par

En réponse à zzeelec

Je fais la remarque en me plaçant dans le contexte de l'article, à savoir l'existence de véhicules autonomes. L'autopartage dont on parle pour l'avenir n'a de sens que pour des véhicules qui peuvent se déplacer et transporter des passagers et marchandises à la demande, 24h/24 et 7j/7.

Dans ce contexte, je vois mal l'intérêt de détenir une voiture particulière.

"Le monde que tu veux et que les grandes entreprises souhaitent, c'est le client captif. Une location tous les mois peu importe ce que tu utilise et la disponibilité."

=> justement pas, c'est tout le contraire : paiement à l'acte, comme lorsqu'on utilise un taxi.

"C'est bien pour les gueux comme pendant la première moitié du 20 ème siècle ce sera le train pour aller aux bains de mer."

=> je n'ai rien contre les transports en commun quand ils sont rapides, confortables, fréquents et fiables, bien au contraire. Dans ce domaine aussi, on peut imaginer que la conduite autonome rendra de précieux services pour permettre des navettes intelligentes, bien plus flexibles que le bus pour répondre aux besoins des usagers des zones de moindre densité, où l'automobile est pour le moment reine.

"Le constat de la voiture universelle comme actuellement à 1500 euros te déplaît, tu es gêné dans les embouteillages par les pauvres."

=> là, j'ai rien compris :confused:

Mais, le paiement à l'acte c'est bien beau, mais comment gérer les périodes où la demande explose?

Quand tout le monde part en vacances au même moment, comment répondre à la demande sans avoir un stock supplémentaire? Le stock de voitures qui ne serait plus constitué de véhicules particuliers, serait où? en quoi il serait moins cher?

Je rappelle que ni la SNCF, ni les compagnies aériennes, ni les aéroports, ni les loueurs de voitures, ni les taxis n'ont de recette miracle pour ça. A tel point qu'un tas de gens qui apprécieraient le TGV ou l'avion pour aller en vacances, prennent leur voiture, car il n'y a rien d'autre de disponible. Sauf à payer une fortune et prendre une des rares places qu'un autre renoncera à se payer.

Par

En réponse à fedoismyname

pourquoi en changer si souvent ?

manque de fiabilité ?

Pourquoi être tout de suite négatif et voir des problèmes là où il n'y en a pas ???

Ce monsieur change d'auto tout les deux ans ....comme moi et beaucoup d'autres personnes , voilà c'est tout bête , aucun complot aucun problème, la vie quoi :bah:

Par

En réponse à GY201

Il n'y a pas de croissance infinie ni même de croissance planifiée.

Le mode de calcul de cette croissance est un mensonge basé sur le calcul du PIB de de ses variations. Le calcul du PIB laisse croire qu'un pays qui se reconstruit a la suite d'un tremblement de terre s’enrichit, ce qui est loin d'être le cas. J'aimerai mieux que l'on parle de l'IDH et là on voit bien que l'outil de mesure «PIB» est mauvais, donc parler de la «croissance» n'a pas plus de sens que le PIB n'a de pertinence, ça ne représente rien pour le bien être des peuples.

Dans le cas qui nous préoccupe, il est vain de penser que les pays dont je parle ont vocation a stagner au niveau actuel, les citoyens aspirent au même bien être que nous.

Dont acte pour la disparition de ce qui emmerde certains citoyens porteurs d'œillères. Il y aura une production de moteurs thermiques conséquentes bien au delà des années 2030-2035 et ils seront toujours utilisés de Nice à Brest comme de Brest à Брест.

"Le calcul du PIB laisse croire qu'un pays qui se reconstruit a la suite d'un tremblement de terre s’enrichit, ce qui est loin d'être le cas."

=> c'est totalement faux, puisque le dit tremblement de terre aura fait baisser le PIB, comme le coronavirus en ce moment. Par contre, l'endettement d'un Etat peut lui permettre de faire artificiellement augmenter (ou moins baisser) le PIB - c'est là encore ce qui se passe actuellement, avec la complicité de la BCE qui fait marcher la planche à billets comme jamais. Sans ça, la crise de 1929 nous semblerait très familière.

"J'aimerai mieux que l'on parle de l'IDH et là on voit bien que l'outil de mesure «PIB» est mauvais, donc parler de la «croissance» n'a pas plus de sens que le PIB n'a de pertinence, ça ne représente rien pour le bien être des peuples. "

=> le PIB est tellement peu pertinent que ça fait partie des 3 indicateurs servant à mesurer l'IDH ! Tu ne connais même pas les concepts dont tu parles !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_d%C3%A9veloppement_humain#Formule_de_2011

"les citoyens aspirent au même bien être que nous"

=> j'irai plus loin : d'un point de vue humaniste, ces humains ont légitimement DROIT au même bien-être que nous. Sauf que ce "bien-être" occidental, s'il est compris d'un point de vue purement matériel, est impossible à généraliser pour 7 milliards d'individus. Et là on va rentrer dans un très large débat dans lequel je ne me lancerai pas ici.

"Il y aura une production de moteurs thermiques conséquentes bien au delà des années 2030-2035"

=> comme tu ne donnes aucun chiffre prévisionnel, aucune tendance, rien de précis, ton pronostic est nul. Joue au tiercé sinon - Galipette du Covid va certainement gagner la 3e à Auteuil.

Par

En réponse à W A V E

Mais, le paiement à l'acte c'est bien beau, mais comment gérer les périodes où la demande explose?

Quand tout le monde part en vacances au même moment, comment répondre à la demande sans avoir un stock supplémentaire? Le stock de voitures qui ne serait plus constitué de véhicules particuliers, serait où? en quoi il serait moins cher?

Je rappelle que ni la SNCF, ni les compagnies aériennes, ni les aéroports, ni les loueurs de voitures, ni les taxis n'ont de recette miracle pour ça. A tel point qu'un tas de gens qui apprécieraient le TGV ou l'avion pour aller en vacances, prennent leur voiture, car il n'y a rien d'autre de disponible. Sauf à payer une fortune et prendre une des rares places qu'un autre renoncera à se payer.

Tout ça est inaccessible a ces têtes de militants de pacotille, s'ils avaient un poil plus affronté l"industrie automobile et celle des transports, il y aurait quand même moins d'inepties dans ce fil comme dans d'autres.

En fait, ils ont des propos qui les installent a coté du chemin, bien a l'abri de la prospérité. Il ne faut plus les déranger dans leur vision de leur monde, la vie se fera sans eux.

Par

En réponse à zzeelec

Je fais la remarque en me plaçant dans le contexte de l'article, à savoir l'existence de véhicules autonomes. L'autopartage dont on parle pour l'avenir n'a de sens que pour des véhicules qui peuvent se déplacer et transporter des passagers et marchandises à la demande, 24h/24 et 7j/7.

Dans ce contexte, je vois mal l'intérêt de détenir une voiture particulière.

"Le monde que tu veux et que les grandes entreprises souhaitent, c'est le client captif. Une location tous les mois peu importe ce que tu utilise et la disponibilité."

=> justement pas, c'est tout le contraire : paiement à l'acte, comme lorsqu'on utilise un taxi.

"C'est bien pour les gueux comme pendant la première moitié du 20 ème siècle ce sera le train pour aller aux bains de mer."

=> je n'ai rien contre les transports en commun quand ils sont rapides, confortables, fréquents et fiables, bien au contraire. Dans ce domaine aussi, on peut imaginer que la conduite autonome rendra de précieux services pour permettre des navettes intelligentes, bien plus flexibles que le bus pour répondre aux besoins des usagers des zones de moindre densité, où l'automobile est pour le moment reine.

"Le constat de la voiture universelle comme actuellement à 1500 euros te déplaît, tu es gêné dans les embouteillages par les pauvres."

=> là, j'ai rien compris :confused:

24h/24 et 7j/7. : c'est intéressant avec les VE pour la recharge et la durée de vie des batteries

Effectivement le taxi ce n'est pas cher

Tu aura aussi une société qui viendra chercher tes déchets verts pour la déchetterie? A non j'oubliai, le SMIC passera à 4000 euros le mois, c'est une société qui viendra le faire

Renseigne toi sur les transports en commun, entre autre les TER. Une cousine qui l'utilise a appris quand elle partait à son travail samedi, que son train de retour avait été supprimé.

C'est effectivement économique et bon pour la planète d'aller faire 240 km AR pour suppléer les carences du système.

L'automobile actuelle je le concède a plein d'inconvénients, mais notre société, le mode vie, les infrastructures sont conçues autour de ces paramètres. Tu ira expliquer à un habitant d'un bled de campagne que c'est normal de ne pas avoir de téléphone car cela coute trop cher d'installer une antenne pour 50 foyers. il y aura le même phénoméne avec tes bagnoles électriques à la demande. On en mettra 20 en stand by dans un bled de campagne au cas ou plus de la moitié du bled en aurai besoin en même temps. Actuellement tu achète une occas à 1500 euros et avec un peu de débrouille tu es AUTONOME. Les 1500 euros, ce ne sera même pas le cout de l'abonnement pour en disposer toute l'année sauf quand l'entreprise le désire.

Par

En réponse à gordini12

24h/24 et 7j/7. : c'est intéressant avec les VE pour la recharge et la durée de vie des batteries

Effectivement le taxi ce n'est pas cher

Tu aura aussi une société qui viendra chercher tes déchets verts pour la déchetterie? A non j'oubliai, le SMIC passera à 4000 euros le mois, c'est une société qui viendra le faire

Renseigne toi sur les transports en commun, entre autre les TER. Une cousine qui l'utilise a appris quand elle partait à son travail samedi, que son train de retour avait été supprimé.

C'est effectivement économique et bon pour la planète d'aller faire 240 km AR pour suppléer les carences du système.

L'automobile actuelle je le concède a plein d'inconvénients, mais notre société, le mode vie, les infrastructures sont conçues autour de ces paramètres. Tu ira expliquer à un habitant d'un bled de campagne que c'est normal de ne pas avoir de téléphone car cela coute trop cher d'installer une antenne pour 50 foyers. il y aura le même phénoméne avec tes bagnoles électriques à la demande. On en mettra 20 en stand by dans un bled de campagne au cas ou plus de la moitié du bled en aurai besoin en même temps. Actuellement tu achète une occas à 1500 euros et avec un peu de débrouille tu es AUTONOME. Les 1500 euros, ce ne sera même pas le cout de l'abonnement pour en disposer toute l'année sauf quand l'entreprise le désire.

J'aime bien ton truc de déchets verts. La vrai solution reste le broyeur, qui te permet en plus de fabriquer ton terreau a partir de ton BRF. Il faut trois ans avant d'arriver a l'autonomie.

Pour le reste , laisse les rêveurs rêver. La réalité les réveillera quand ils verront qu'il existe des gens qui réalisent ce a quoi ils ont pu rêver un jour. Il y a ceux qui rêvent et ceux qui agissent.

Par

En réponse à zzeelec

Je fais la remarque en me plaçant dans le contexte de l'article, à savoir l'existence de véhicules autonomes. L'autopartage dont on parle pour l'avenir n'a de sens que pour des véhicules qui peuvent se déplacer et transporter des passagers et marchandises à la demande, 24h/24 et 7j/7.

Dans ce contexte, je vois mal l'intérêt de détenir une voiture particulière.

"Le monde que tu veux et que les grandes entreprises souhaitent, c'est le client captif. Une location tous les mois peu importe ce que tu utilise et la disponibilité."

=> justement pas, c'est tout le contraire : paiement à l'acte, comme lorsqu'on utilise un taxi.

"C'est bien pour les gueux comme pendant la première moitié du 20 ème siècle ce sera le train pour aller aux bains de mer."

=> je n'ai rien contre les transports en commun quand ils sont rapides, confortables, fréquents et fiables, bien au contraire. Dans ce domaine aussi, on peut imaginer que la conduite autonome rendra de précieux services pour permettre des navettes intelligentes, bien plus flexibles que le bus pour répondre aux besoins des usagers des zones de moindre densité, où l'automobile est pour le moment reine.

"Le constat de la voiture universelle comme actuellement à 1500 euros te déplaît, tu es gêné dans les embouteillages par les pauvres."

=> là, j'ai rien compris :confused:

Je vais te réexpliquer:

actuellement avec un investissement de 1500 euros et du carburant pour te déplacer, tu peux aller au boulot, partit en we sans contrainte, déménager une copine, porter tes déchets verts à la déchetterie, partir en vacances en andalousie, etc.. Tu peux dormir à la belle étoile dans la montagne , pas besoin de prise de courant et cela à l'heure que tu veux.

imagine tu que cela sera totalement équivalent avec ton modèle de transport ?

Je faisais donc l'allusion que tu devais être gêné par le nombre trop important de gueux se déplaçant avec des véhicules à faible valeur et coût.

Par

En réponse à gordini12

24h/24 et 7j/7. : c'est intéressant avec les VE pour la recharge et la durée de vie des batteries

Effectivement le taxi ce n'est pas cher

Tu aura aussi une société qui viendra chercher tes déchets verts pour la déchetterie? A non j'oubliai, le SMIC passera à 4000 euros le mois, c'est une société qui viendra le faire

Renseigne toi sur les transports en commun, entre autre les TER. Une cousine qui l'utilise a appris quand elle partait à son travail samedi, que son train de retour avait été supprimé.

C'est effectivement économique et bon pour la planète d'aller faire 240 km AR pour suppléer les carences du système.

L'automobile actuelle je le concède a plein d'inconvénients, mais notre société, le mode vie, les infrastructures sont conçues autour de ces paramètres. Tu ira expliquer à un habitant d'un bled de campagne que c'est normal de ne pas avoir de téléphone car cela coute trop cher d'installer une antenne pour 50 foyers. il y aura le même phénoméne avec tes bagnoles électriques à la demande. On en mettra 20 en stand by dans un bled de campagne au cas ou plus de la moitié du bled en aurai besoin en même temps. Actuellement tu achète une occas à 1500 euros et avec un peu de débrouille tu es AUTONOME. Les 1500 euros, ce ne sera même pas le cout de l'abonnement pour en disposer toute l'année sauf quand l'entreprise le désire.

Je ne réponds pas à ton gloubi-boulga délirant ("SMIC à 4 000 €", "24h/24 et 7j/7. : c'est intéressant avec les VE pour la recharge" on parle de service h24 pas d'un véhicule, "Effectivement le taxi ce n'est pas cher ", ta cousine Jacqueline, "faire 240 km AR pour suppléer les carences du système", etc...) auquel je ne comprends strictement rien.

Juste sur un point important :

"Actuellement tu achète une occas à 1500 euros et avec un peu de débrouille tu es AUTONOME."

=> le débat n'est pas sur la capacité à être autonome en déplacement aujourd'hui, mais à se projeter dans un futur où des contraintes nous obligeront à optimiser nos consommations de matières premières et d'énergie.

Et on peut l'envisager de deux manières :

1/ low-tech : je garde mon vieux tromblon diesel et je l'entretiens jusqu'à son dernier souffle - 1 million de km. Je roule à l'huile de colza.

Avantages : peu onéreux, aucun besoin en recherche et innovation. Modèle africain éprouvé !

Inconvénients : toujours beaucoup de véhicules en circulation (congestion) et de places de parking utilisées (dans l'espace urbain), toujours beaucoup d'énergie consommée pour déplacer en moyenne 1,1 personne.

2/ high-tech : je conçois des modèles de service de mobilité en commun et individuelle, s'adaptant aux réalités des contraintes de chaque territoire, grâce à des véhicules autonomes de formes diverses (navettes, modules individuels, etc.) et à des systèmes prédictifs de gestion de flux logistiques et d'optimisation des usages (on passe du véhicule individuel qui passe 99% de son temps stationné à des véhicules multi-usages qui passeraient xx% de leur temps à transporter des hommes ou des marchandises - comme dans l'aviation civile, où le principe est de réduire le temps de rotation des appareils au maximum).

Avantages : optimisation énergétique globale (moins de véhicules, moins de consommation), pas besoin de conduire + baisse de la congestion = temps libre additionnel

Inconvénients : faisabilité technologique ? Coût au km ? Transformation profonde de l'industrie automobile et des habitudes des utilisateurs.

Par

En réponse à gordini12

Je vais te réexpliquer:

actuellement avec un investissement de 1500 euros et du carburant pour te déplacer, tu peux aller au boulot, partit en we sans contrainte, déménager une copine, porter tes déchets verts à la déchetterie, partir en vacances en andalousie, etc.. Tu peux dormir à la belle étoile dans la montagne , pas besoin de prise de courant et cela à l'heure que tu veux.

imagine tu que cela sera totalement équivalent avec ton modèle de transport ?

Je faisais donc l'allusion que tu devais être gêné par le nombre trop important de gueux se déplaçant avec des véhicules à faible valeur et coût.

"Je faisais donc l'allusion que tu devais être gêné par le nombre trop important de gueux se déplaçant avec des véhicules à faible valeur et coût. "

=> tu es très loin de me connaître. Tu me juges sur quoi ? Déjà, je suis du côté des "gueux" justement (terme que je n'emploie jamais pour dévaloriser mon prochain). Figure-toi qu'en 2015 j'ai justement acheté une 406 diesel de 1998 pour 1 200 € et qu'elle tournait encore bien en 2020, quand j'ai eu la faiblesse de l'emmener à la casse pour en récupérer 5 000 €.

Pour la suite : cf mon commentaire au-dessus où je te réponds.

Par

En réponse à GY201

J'aime bien ton truc de déchets verts. La vrai solution reste le broyeur, qui te permet en plus de fabriquer ton terreau a partir de ton BRF. Il faut trois ans avant d'arriver a l'autonomie.

Pour le reste , laisse les rêveurs rêver. La réalité les réveillera quand ils verront qu'il existe des gens qui réalisent ce a quoi ils ont pu rêver un jour. Il y a ceux qui rêvent et ceux qui agissent.

A la campagne une habitation individuelle sur 2 ou trois possède une remorque. Les déchets verts sont un exemple parmi d'autres sur son utilisation. Quand tu fais des travaux, pour enlever les gravas, transporter le sable, les sacs de ciment, le placo, les poutres etc.. Je veux bien tous les autres systèmes mais ce qui m’intéresse c'est le coût. Ceux qui actuellement sont courageux, pas trop bêtes et avec de l'initiative peuvent réaliser plein de choses. à contrario pour les personnes handicapés des mains et du cerveau, et ne connaissent que le savoir faire faire, la livraison à domicile, les repas tout prêt livrés, etc... tout cela parait futile. Il suffit de gagner 6000 euros/mois et les problèmes sont résolus

Par

En réponse à GY201

Tout ça est inaccessible a ces têtes de militants de pacotille, s'ils avaient un poil plus affronté l"industrie automobile et celle des transports, il y aurait quand même moins d'inepties dans ce fil comme dans d'autres.

En fait, ils ont des propos qui les installent a coté du chemin, bien a l'abri de la prospérité. Il ne faut plus les déranger dans leur vision de leur monde, la vie se fera sans eux.

"En fait, ils ont des propos qui les installent a coté du chemin, bien a l'abri de la prospérité."

=> j'ai été prospère (relativement à la moyenne française) et vis maintenant une vie humble et simple, bien plus gratifiante et riche (mais d'une toute autre richesse, qui l'est davantage à mes yeux).

"Il ne faut plus les déranger dans leur vision de leur monde, la vie se fera sans eux."

=> la vie se fait sans toi aussi, je te rassure. Nul n'est irremplaçable.

Avec toi, j'en ai fini car j'ai l'impression de parler à un mur. A chaque fois que je t'apporte des arguments qui te contredisent par A+B, tu ne réponds pas ou change de sujet. Donc :coucou:

Par

En réponse à zzeelec

Je ne réponds pas à ton gloubi-boulga délirant ("SMIC à 4 000 €", "24h/24 et 7j/7. : c'est intéressant avec les VE pour la recharge" on parle de service h24 pas d'un véhicule, "Effectivement le taxi ce n'est pas cher ", ta cousine Jacqueline, "faire 240 km AR pour suppléer les carences du système", etc...) auquel je ne comprends strictement rien.

Juste sur un point important :

"Actuellement tu achète une occas à 1500 euros et avec un peu de débrouille tu es AUTONOME."

=> le débat n'est pas sur la capacité à être autonome en déplacement aujourd'hui, mais à se projeter dans un futur où des contraintes nous obligeront à optimiser nos consommations de matières premières et d'énergie.

Et on peut l'envisager de deux manières :

1/ low-tech : je garde mon vieux tromblon diesel et je l'entretiens jusqu'à son dernier souffle - 1 million de km. Je roule à l'huile de colza.

Avantages : peu onéreux, aucun besoin en recherche et innovation. Modèle africain éprouvé !

Inconvénients : toujours beaucoup de véhicules en circulation (congestion) et de places de parking utilisées (dans l'espace urbain), toujours beaucoup d'énergie consommée pour déplacer en moyenne 1,1 personne.

2/ high-tech : je conçois des modèles de service de mobilité en commun et individuelle, s'adaptant aux réalités des contraintes de chaque territoire, grâce à des véhicules autonomes de formes diverses (navettes, modules individuels, etc.) et à des systèmes prédictifs de gestion de flux logistiques et d'optimisation des usages (on passe du véhicule individuel qui passe 99% de son temps stationné à des véhicules multi-usages qui passeraient xx% de leur temps à transporter des hommes ou des marchandises - comme dans l'aviation civile, où le principe est de réduire le temps de rotation des appareils au maximum).

Avantages : optimisation énergétique globale (moins de véhicules, moins de consommation), pas besoin de conduire + baisse de la congestion = temps libre additionnel

Inconvénients : faisabilité technologique ? Coût au km ? Transformation profonde de l'industrie automobile et des habitudes des utilisateurs.

Avec moins de véhicules en circulation, comment répond-on à la pointe de la demande de déplacements?

Ou comment supprime-t-on ce besoin de pointe de déplacements?

Ça fait pas mal de posts qui posent cette question, mais toujours pas de réponse...

Par

En réponse à W A V E

Avec moins de véhicules en circulation, comment répond-on à la pointe de la demande de déplacements?

Ou comment supprime-t-on ce besoin de pointe de déplacements?

Ça fait pas mal de posts qui posent cette question, mais toujours pas de réponse...

Et puis aussi: en quoi ne fait de ne pas avoir de véhicules qui dorment réduit-il la consommation en énergie?

Que je sache c'est plus la rouille qui envoie les véhicules à la casse, et quand on aura une technologie satisfaisante, il ne sera pas vital d'accélérer le cycle production/renouvellement des véhicules.

OK ça limite l'investissement en permettant d'avoir moins de véhicules. Mais à condition de dire comment moins de véhicules peuvent répondre à la demande toute l'année.

Par

En réponse à zzeelec

Je ne réponds pas à ton gloubi-boulga délirant ("SMIC à 4 000 €", "24h/24 et 7j/7. : c'est intéressant avec les VE pour la recharge" on parle de service h24 pas d'un véhicule, "Effectivement le taxi ce n'est pas cher ", ta cousine Jacqueline, "faire 240 km AR pour suppléer les carences du système", etc...) auquel je ne comprends strictement rien.

Juste sur un point important :

"Actuellement tu achète une occas à 1500 euros et avec un peu de débrouille tu es AUTONOME."

=> le débat n'est pas sur la capacité à être autonome en déplacement aujourd'hui, mais à se projeter dans un futur où des contraintes nous obligeront à optimiser nos consommations de matières premières et d'énergie.

Et on peut l'envisager de deux manières :

1/ low-tech : je garde mon vieux tromblon diesel et je l'entretiens jusqu'à son dernier souffle - 1 million de km. Je roule à l'huile de colza.

Avantages : peu onéreux, aucun besoin en recherche et innovation. Modèle africain éprouvé !

Inconvénients : toujours beaucoup de véhicules en circulation (congestion) et de places de parking utilisées (dans l'espace urbain), toujours beaucoup d'énergie consommée pour déplacer en moyenne 1,1 personne.

2/ high-tech : je conçois des modèles de service de mobilité en commun et individuelle, s'adaptant aux réalités des contraintes de chaque territoire, grâce à des véhicules autonomes de formes diverses (navettes, modules individuels, etc.) et à des systèmes prédictifs de gestion de flux logistiques et d'optimisation des usages (on passe du véhicule individuel qui passe 99% de son temps stationné à des véhicules multi-usages qui passeraient xx% de leur temps à transporter des hommes ou des marchandises - comme dans l'aviation civile, où le principe est de réduire le temps de rotation des appareils au maximum).

Avantages : optimisation énergétique globale (moins de véhicules, moins de consommation), pas besoin de conduire + baisse de la congestion = temps libre additionnel

Inconvénients : faisabilité technologique ? Coût au km ? Transformation profonde de l'industrie automobile et des habitudes des utilisateurs.

Tu as oublié le plus gros avantage :

Pour les sociétés client CAPTIF ou l'on impose le tarif . regarde donc une famille de 4 personnes qui va à la ville , le cout du parking et du transport en commun. Tu as le résultat, centre ville mort, et centre commerciaux en expansion, pourquoi/

tu peux te garer sans contrainte. Regarde donc le cout de la livraison d'un meuble ikéa en centre ville.

Je pourrai continuer à l'infini les exemple. Quand tu es captif, adieu la liberté. De plus regarde l'exemple vélib, trottinettes, bluecar quel est l'état du matériel. Tu paie pour les porcs qui les utilisent.

Si c'est ce modèle qui se développe ce sera un appauvrissement d'une grande partie des utilisateurs.

Par

En réponse à W A V E

Mais, le paiement à l'acte c'est bien beau, mais comment gérer les périodes où la demande explose?

Quand tout le monde part en vacances au même moment, comment répondre à la demande sans avoir un stock supplémentaire? Le stock de voitures qui ne serait plus constitué de véhicules particuliers, serait où? en quoi il serait moins cher?

Je rappelle que ni la SNCF, ni les compagnies aériennes, ni les aéroports, ni les loueurs de voitures, ni les taxis n'ont de recette miracle pour ça. A tel point qu'un tas de gens qui apprécieraient le TGV ou l'avion pour aller en vacances, prennent leur voiture, car il n'y a rien d'autre de disponible. Sauf à payer une fortune et prendre une des rares places qu'un autre renoncera à se payer.

"comment gérer les périodes où la demande explose ?"

=> OK donc déjà tu décides de prendre le problème par la face nord : c'est donc que tu admets que pour le reste, il n'y a pas besoin d'en débattre, c'est aquis ? (c'est comme si, quelque soit le problème, tu commençais à traiter les exceptions)

"comment répondre à la demande sans avoir un stock supplémentaire?"

=> est-ce que j'ai dit qu'il ne faudrait pas de stock supplémentaire pour faire face à des pics de consommation ? Ce que je dis par contre, c'est qu'un véhicule autonome peut remplacer X véhicules individuels.

Prenons un exemple de départ en vacances :

Scénario 1 : la famille Michu prend son SUV 3008 (que M. Michu utilise tout le reste de l'année pour aller au boulot alors qu'il est seul dedans). Les Michu mettent 4h pour rejoindre leur lieu de villégiature, qu'ils ne quitteront pas pendant 3 semaines. Le 3008 ne sera quasiment jamais utilisé pendant ces 3 semaines car ils ont loué un appart "les pieds dans l'eau" et comptent bien tout faire à pied (c'est les vacances). Ils mettront 4h à rentrer chez eux dans le 3008.

Scénario 2 : les Michu commandent leur véhicule autonome 4 places et grand coffre pour leur départ en vacances (M. Michu utilise une navette autonome qu'il partage avec 5 autres passagers situés sur le même trajet que lui pour aller au taf le reste de l'année). Sur la route, ils peuvent TOUS jouer aux cartes, lire ou dormir. La voiture autonome les dépose au pied de leur location (sur un arrêt minute, pas de souci de parking), et s'en va servir d'autres clients. Elle pourra permettre à plusieurs autres familles de partir en vacances, emmener des personnes à la pharmacie, d'autres faire leurs courses, d'autres aller à la déchetterie ou chez la manucure, en déposer d'autres au resto, etc. pendant les 3 semaines où la famille Michu se dorera la pilule. Une autre voiture autonome viendra les chercher pour les ramener chez eux - ils passeront le voyage du retour à discuter de leurs vacances et à regarder les photos, et déploreront qu'elles soient si vite terminées.

"Le stock de voitures qui ne serait plus constitué de véhicules particuliers, serait où? en quoi il serait moins cher?"

=> serait où ? J'ai envie de répondre DTC mais je dirais plutôt "en train de rouler pour assurer différentes demandes de transport".

Moins cher ? A priori le coût / km (PRK) devrait pouvoir être optimisé par le partage donc moins élevé, mais là il faudrait monter un business plan pour simuler ça. Disons simplement que Blablacar coûte moins cher que "j'ai ma caisse et je roule seul".

"un tas de gens qui apprécieraient le TGV ou l'avion pour aller en vacances, prennent leur voiture, car il n'y a rien d'autre de disponible"

=> elle sort d'où, cette affirmation gratuite ? Le trafic aérien a explosé, jusqu'à ce que la pandémie lui colle une claque. C'est donc que les capacités ont évolué avec la demande.

https://theconversation.com/trafic-aerien-mondial-une-croissance-fulgurante-pas-prete-de-sarreter-116107

"Sauf à payer une fortune et prendre une des rares places qu'un autre renoncera à se payer."

=> moi je n'y peux rien si tu t'y prends toujours à la dernière minute pour réserver Michel ! Avec la voiture autonome partagée, ce sera pareil a priori : moins cher pour les prévoyants, plus cher pour les changements de dernière minute.

Par

En réponse à gordini12

Tu as oublié le plus gros avantage :

Pour les sociétés client CAPTIF ou l'on impose le tarif . regarde donc une famille de 4 personnes qui va à la ville , le cout du parking et du transport en commun. Tu as le résultat, centre ville mort, et centre commerciaux en expansion, pourquoi/

tu peux te garer sans contrainte. Regarde donc le cout de la livraison d'un meuble ikéa en centre ville.

Je pourrai continuer à l'infini les exemple. Quand tu es captif, adieu la liberté. De plus regarde l'exemple vélib, trottinettes, bluecar quel est l'état du matériel. Tu paie pour les porcs qui les utilisent.

Si c'est ce modèle qui se développe ce sera un appauvrissement d'une grande partie des utilisateurs.

Trop fort toi , les premiers captifs sont celles et ceux qui n'ont cru qu'au travers de leur pseudo liberté de se déplacer , en n'oubliant pas de passer par les stations " services " pour raquer le litron de carburant et accessoirement financer le salafisme des Saoudiens ....vous n'êtes tellement pas captifs que vous avez finis sur les ronds points avec un gilet jaune sur le dos à brûler les palettes .

Par

En réponse à gordini12

Tu as oublié le plus gros avantage :

Pour les sociétés client CAPTIF ou l'on impose le tarif . regarde donc une famille de 4 personnes qui va à la ville , le cout du parking et du transport en commun. Tu as le résultat, centre ville mort, et centre commerciaux en expansion, pourquoi/

tu peux te garer sans contrainte. Regarde donc le cout de la livraison d'un meuble ikéa en centre ville.

Je pourrai continuer à l'infini les exemple. Quand tu es captif, adieu la liberté. De plus regarde l'exemple vélib, trottinettes, bluecar quel est l'état du matériel. Tu paie pour les porcs qui les utilisent.

Si c'est ce modèle qui se développe ce sera un appauvrissement d'une grande partie des utilisateurs.

Vive la liberté , vive la voiture électrique basta le poêle à fuel ....!

Par

En réponse à gordini12

A la campagne une habitation individuelle sur 2 ou trois possède une remorque. Les déchets verts sont un exemple parmi d'autres sur son utilisation. Quand tu fais des travaux, pour enlever les gravas, transporter le sable, les sacs de ciment, le placo, les poutres etc.. Je veux bien tous les autres systèmes mais ce qui m’intéresse c'est le coût. Ceux qui actuellement sont courageux, pas trop bêtes et avec de l'initiative peuvent réaliser plein de choses. à contrario pour les personnes handicapés des mains et du cerveau, et ne connaissent que le savoir faire faire, la livraison à domicile, les repas tout prêt livrés, etc... tout cela parait futile. Il suffit de gagner 6000 euros/mois et les problèmes sont résolus

"A la campagne une habitation individuelle sur 2 ou trois possède une remorque. Les déchets verts sont un exemple parmi d'autres sur son utilisation."

=> ma mairie met des broyeurs à disposition, ça évite d'avoir à trimballer les branches.

"Quand tu fais des travaux, pour enlever les gravas, transporter le sable, les sacs de ciment, le placo, les poutres etc.. Je veux bien tous les autres systèmes mais ce qui m’intéresse c'est le coût."

=> Intermarché, Brico Dépôt, Leroy Merlin etc. louent des camionnettes ou camions à pas cher. Je fais pas de ciment tous les jours, ni ne monte des cloisons en placo tous les week-ends.

Allez, bon courage...

Par

En réponse à W A V E

Et puis aussi: en quoi ne fait de ne pas avoir de véhicules qui dorment réduit-il la consommation en énergie?

Que je sache c'est plus la rouille qui envoie les véhicules à la casse, et quand on aura une technologie satisfaisante, il ne sera pas vital d'accélérer le cycle production/renouvellement des véhicules.

OK ça limite l'investissement en permettant d'avoir moins de véhicules. Mais à condition de dire comment moins de véhicules peuvent répondre à la demande toute l'année.

"quand on aura une technologie satisfaisante, il ne sera pas vital d'accélérer le cycle production/renouvellement des véhicules."

=> hélas, hélas ! L'homme est faible : il veut toujours posséder la nouveauté - d'où l'obsolescence programmée. Mais que se passe-t-il s'il ne possède plus le véhicule ? Il ne peut pas décider de le remplacer alors qu'il fonctionne encore parfaitement. C'est la société qui gère la flotte qui fera ce choix, et par quoi sera-t-il gouverné ? La rentabilité. Donc chaque véhicule sera utilisé au maximum de ses capacités, le plus longtemps possible.

"à condition de dire comment moins de véhicules peuvent répondre à la demande toute l'année."

=> je te réponds plus haut

Par

En réponse à zzeelec

"comment gérer les périodes où la demande explose ?"

=> OK donc déjà tu décides de prendre le problème par la face nord : c'est donc que tu admets que pour le reste, il n'y a pas besoin d'en débattre, c'est aquis ? (c'est comme si, quelque soit le problème, tu commençais à traiter les exceptions)

"comment répondre à la demande sans avoir un stock supplémentaire?"

=> est-ce que j'ai dit qu'il ne faudrait pas de stock supplémentaire pour faire face à des pics de consommation ? Ce que je dis par contre, c'est qu'un véhicule autonome peut remplacer X véhicules individuels.

Prenons un exemple de départ en vacances :

Scénario 1 : la famille Michu prend son SUV 3008 (que M. Michu utilise tout le reste de l'année pour aller au boulot alors qu'il est seul dedans). Les Michu mettent 4h pour rejoindre leur lieu de villégiature, qu'ils ne quitteront pas pendant 3 semaines. Le 3008 ne sera quasiment jamais utilisé pendant ces 3 semaines car ils ont loué un appart "les pieds dans l'eau" et comptent bien tout faire à pied (c'est les vacances). Ils mettront 4h à rentrer chez eux dans le 3008.

Scénario 2 : les Michu commandent leur véhicule autonome 4 places et grand coffre pour leur départ en vacances (M. Michu utilise une navette autonome qu'il partage avec 5 autres passagers situés sur le même trajet que lui pour aller au taf le reste de l'année). Sur la route, ils peuvent TOUS jouer aux cartes, lire ou dormir. La voiture autonome les dépose au pied de leur location (sur un arrêt minute, pas de souci de parking), et s'en va servir d'autres clients. Elle pourra permettre à plusieurs autres familles de partir en vacances, emmener des personnes à la pharmacie, d'autres faire leurs courses, d'autres aller à la déchetterie ou chez la manucure, en déposer d'autres au resto, etc. pendant les 3 semaines où la famille Michu se dorera la pilule. Une autre voiture autonome viendra les chercher pour les ramener chez eux - ils passeront le voyage du retour à discuter de leurs vacances et à regarder les photos, et déploreront qu'elles soient si vite terminées.

"Le stock de voitures qui ne serait plus constitué de véhicules particuliers, serait où? en quoi il serait moins cher?"

=> serait où ? J'ai envie de répondre DTC mais je dirais plutôt "en train de rouler pour assurer différentes demandes de transport".

Moins cher ? A priori le coût / km (PRK) devrait pouvoir être optimisé par le partage donc moins élevé, mais là il faudrait monter un business plan pour simuler ça. Disons simplement que Blablacar coûte moins cher que "j'ai ma caisse et je roule seul".

"un tas de gens qui apprécieraient le TGV ou l'avion pour aller en vacances, prennent leur voiture, car il n'y a rien d'autre de disponible"

=> elle sort d'où, cette affirmation gratuite ? Le trafic aérien a explosé, jusqu'à ce que la pandémie lui colle une claque. C'est donc que les capacités ont évolué avec la demande.

https://theconversation.com/trafic-aerien-mondial-une-croissance-fulgurante-pas-prete-de-sarreter-116107

"Sauf à payer une fortune et prendre une des rares places qu'un autre renoncera à se payer."

=> moi je n'y peux rien si tu t'y prends toujours à la dernière minute pour réserver Michel ! Avec la voiture autonome partagée, ce sera pareil a priori : moins cher pour les prévoyants, plus cher pour les changements de dernière minute.

Tu as une naïveté du modèle capitaliste extraordinaire. C'est le rêve des riches de posséder un logement et de le louer et expliquer que cela ne vaut pas le coup de l'acquérir.

Ainsi le pauvre reste pauvre toute sa vie, et dépendant du riche qui le met à la porte quand il souhaite (presque). On lui explique même que la colocation, c'est bien, c'est moderne , il est inutile d'avoir une grande cuisine pour toi seul. Pour la voiture ce sera pareil, l'individu inssuportable dans la navette pour abaisser le prix de la course, normal vous payez pas cher, .

regarde donc tous les modèles économiques avec les clients captifs.....ils sont tous en faillite bien sur, véolia, orange, etc..

Par

En réponse à zzeelec

"A la campagne une habitation individuelle sur 2 ou trois possède une remorque. Les déchets verts sont un exemple parmi d'autres sur son utilisation."

=> ma mairie met des broyeurs à disposition, ça évite d'avoir à trimballer les branches.

"Quand tu fais des travaux, pour enlever les gravas, transporter le sable, les sacs de ciment, le placo, les poutres etc.. Je veux bien tous les autres systèmes mais ce qui m’intéresse c'est le coût."

=> Intermarché, Brico Dépôt, Leroy Merlin etc. louent des camionnettes ou camions à pas cher. Je fais pas de ciment tous les jours, ni ne monte des cloisons en placo tous les week-ends.

Allez, bon courage...

Téléphone à ma mairie elle n'a pas.de mise à disposition de broyeur pour des raisons judiciaires en cas de blessures.

Par

En réponse à gordini12

Tu as oublié le plus gros avantage :

Pour les sociétés client CAPTIF ou l'on impose le tarif . regarde donc une famille de 4 personnes qui va à la ville , le cout du parking et du transport en commun. Tu as le résultat, centre ville mort, et centre commerciaux en expansion, pourquoi/

tu peux te garer sans contrainte. Regarde donc le cout de la livraison d'un meuble ikéa en centre ville.

Je pourrai continuer à l'infini les exemple. Quand tu es captif, adieu la liberté. De plus regarde l'exemple vélib, trottinettes, bluecar quel est l'état du matériel. Tu paie pour les porcs qui les utilisent.

Si c'est ce modèle qui se développe ce sera un appauvrissement d'une grande partie des utilisateurs.

"Pour les sociétés client CAPTIF ou l'on impose le tarif"

=> la libre concurrence, c'est un concept qui t'est connu ? Il a Free, il a tout compris (c'est moins vrai maintenant). A l'époque où Orange (c'était encore FT il me semble) s'en collait plein les poches, le petit Niel est venu mettre le souk... Il faut juste espérer que les lois anti-trusts fonctionnent toujours correctement.

"regarde donc une famille de 4 personnes qui va à la ville , le cout du parking et du transport en commun. Tu as le résultat, centre ville mort, et centre commerciaux en expansion, pourquoi/ tu peux te garer sans contrainte"

=> justement le véhicule autonome résoudrait ce problème. Merci pour l'illustration !

"Regarde donc le cout de la livraison d'un meuble ikéa en centre ville."

=> ça coûte le prix de la loc du camion Ikéa (ou chez Inter, etc. je me répète) + des mains amies pour décharger (donc apéro : c'est cher la bière et les cahouètes, mais vu que tu fais tout tout seul, tu dois avoir ta bière artisanale).

https://www.ikea.com/fr/fr/customer-service/services/location-de-vehicules-pub039bc6d6

"Je pourrai continuer à l'infini les exemple."

=> je t'en prie, ils vont tous dans mon sens !

"De plus regarde l'exemple vélib, trottinettes, bluecar quel est l'état du matériel. Tu paie pour les porcs qui les utilisent."

=> là je suis d'accord ! Il y a clairement des abus, et certainement trop de laxisme de la part des gestionnaires de ces flottes - mais ça coûte sans doute plus cher de chercher et de poursuivre la personne qui dégrade que de se résigner à payer la réparation ou le remplacement. Une petite caméra embarquée dans l'habitacle, comme dans les Tesla, pour résoudre le problème ?

Par

En réponse à gordini12

Téléphone à ma mairie elle n'a pas.de mise à disposition de broyeur pour des raisons judiciaires en cas de blessures.

Nique ton maire ! (je le dis juste pour la blague, je ne lui veux aucun mal au pauvre homme, bien qu'il craigne son ombre)

Par

En réponse à gordini12

Tu as une naïveté du modèle capitaliste extraordinaire. C'est le rêve des riches de posséder un logement et de le louer et expliquer que cela ne vaut pas le coup de l'acquérir.

Ainsi le pauvre reste pauvre toute sa vie, et dépendant du riche qui le met à la porte quand il souhaite (presque). On lui explique même que la colocation, c'est bien, c'est moderne , il est inutile d'avoir une grande cuisine pour toi seul. Pour la voiture ce sera pareil, l'individu inssuportable dans la navette pour abaisser le prix de la course, normal vous payez pas cher, .

regarde donc tous les modèles économiques avec les clients captifs.....ils sont tous en faillite bien sur, véolia, orange, etc..

"regarde donc tous les modèles économiques avec les clients captifs.....ils sont tous en faillite bien sur, véolia, orange, etc.."

=> et pourquoi pas ? Si ça devient un service public de mobilité, une forme nouvelle de transports en commun ? Le ticket de bus, de tram ou de métro ne couvre que partiellement les coûts réels d'exploitation et d'infrastructure.

Par

En réponse à zefberry

Trop fort toi , les premiers captifs sont celles et ceux qui n'ont cru qu'au travers de leur pseudo liberté de se déplacer , en n'oubliant pas de passer par les stations " services " pour raquer le litron de carburant et accessoirement financer le salafisme des Saoudiens ....vous n'êtes tellement pas captifs que vous avez finis sur les ronds points avec un gilet jaune sur le dos à brûler les palettes .

Observe bien en passant devant ces pompes, ce n'est pas toujours écrit Total. Je peux changer de fournisseur toutes les semaines contrairement à la fourniture d'énergie de ton déplaçoir nucléaire, ou il y a le même nom sur ta facture bimestrielle. Regarde donc qui est producteur uranium pour la France

Par

En réponse à zzeelec

"regarde donc tous les modèles économiques avec les clients captifs.....ils sont tous en faillite bien sur, véolia, orange, etc.."

=> et pourquoi pas ? Si ça devient un service public de mobilité, une forme nouvelle de transports en commun ? Le ticket de bus, de tram ou de métro ne couvre que partiellement les coûts réels d'exploitation et d'infrastructure.

Ta naïveté m'impressionne!

Par

En réponse à gordini12

Observe bien en passant devant ces pompes, ce n'est pas toujours écrit Total. Je peux changer de fournisseur toutes les semaines contrairement à la fourniture d'énergie de ton déplaçoir nucléaire, ou il y a le même nom sur ta facture bimestrielle. Regarde donc qui est producteur uranium pour la France

Nous sommes vachement rassurés , il n'y a pas que Total mais aussi et surtout les hypers .

Total c'est plus cher effectivement t'as raison .... vraisemblablement tu n'es pas ..." captif " libre comme l'air ...surtout libre d'aller d'une station ... à une autre , la liberté c'est un concept plutôt ...subjectif hein...

Oups je crois que là je vais te perdre ...trop compliqué !!!

Par

En réponse à gordini12

Ta naïveté m'impressionne!

Ton laconisme m'interroge ! :confused:

Par

En réponse à OCPP

Pourquoi être tout de suite négatif et voir des problèmes là où il n'y en a pas ???

Ce monsieur change d'auto tout les deux ans ....comme moi et beaucoup d'autres personnes , voilà c'est tout bête , aucun complot aucun problème, la vie quoi :bah:

ben, dire être content d'une voiture qu'on garde peu de temps, je dirais que ça me semble normal.

ce qui est intéressant, c'est de voir ce qu'il en est, passé 5 ans ou 100000km. :bah:

Par

En réponse à zzeelec

Ton laconisme m'interroge ! :confused:

observe bien tes factures quand tu es captif. Elle ne font que descendre ?

Par

En réponse à gordini12

observe bien tes factures quand tu es captif. Elle ne font que descendre ?

Parce que quand tu passes des stations de Carrefour à celles d'Auchan, on te fait une ristourne ?

Par

En réponse à zzeelec

"comment gérer les périodes où la demande explose ?"

=> OK donc déjà tu décides de prendre le problème par la face nord : c'est donc que tu admets que pour le reste, il n'y a pas besoin d'en débattre, c'est aquis ? (c'est comme si, quelque soit le problème, tu commençais à traiter les exceptions)

"comment répondre à la demande sans avoir un stock supplémentaire?"

=> est-ce que j'ai dit qu'il ne faudrait pas de stock supplémentaire pour faire face à des pics de consommation ? Ce que je dis par contre, c'est qu'un véhicule autonome peut remplacer X véhicules individuels.

Prenons un exemple de départ en vacances :

Scénario 1 : la famille Michu prend son SUV 3008 (que M. Michu utilise tout le reste de l'année pour aller au boulot alors qu'il est seul dedans). Les Michu mettent 4h pour rejoindre leur lieu de villégiature, qu'ils ne quitteront pas pendant 3 semaines. Le 3008 ne sera quasiment jamais utilisé pendant ces 3 semaines car ils ont loué un appart "les pieds dans l'eau" et comptent bien tout faire à pied (c'est les vacances). Ils mettront 4h à rentrer chez eux dans le 3008.

Scénario 2 : les Michu commandent leur véhicule autonome 4 places et grand coffre pour leur départ en vacances (M. Michu utilise une navette autonome qu'il partage avec 5 autres passagers situés sur le même trajet que lui pour aller au taf le reste de l'année). Sur la route, ils peuvent TOUS jouer aux cartes, lire ou dormir. La voiture autonome les dépose au pied de leur location (sur un arrêt minute, pas de souci de parking), et s'en va servir d'autres clients. Elle pourra permettre à plusieurs autres familles de partir en vacances, emmener des personnes à la pharmacie, d'autres faire leurs courses, d'autres aller à la déchetterie ou chez la manucure, en déposer d'autres au resto, etc. pendant les 3 semaines où la famille Michu se dorera la pilule. Une autre voiture autonome viendra les chercher pour les ramener chez eux - ils passeront le voyage du retour à discuter de leurs vacances et à regarder les photos, et déploreront qu'elles soient si vite terminées.

"Le stock de voitures qui ne serait plus constitué de véhicules particuliers, serait où? en quoi il serait moins cher?"

=> serait où ? J'ai envie de répondre DTC mais je dirais plutôt "en train de rouler pour assurer différentes demandes de transport".

Moins cher ? A priori le coût / km (PRK) devrait pouvoir être optimisé par le partage donc moins élevé, mais là il faudrait monter un business plan pour simuler ça. Disons simplement que Blablacar coûte moins cher que "j'ai ma caisse et je roule seul".

"un tas de gens qui apprécieraient le TGV ou l'avion pour aller en vacances, prennent leur voiture, car il n'y a rien d'autre de disponible"

=> elle sort d'où, cette affirmation gratuite ? Le trafic aérien a explosé, jusqu'à ce que la pandémie lui colle une claque. C'est donc que les capacités ont évolué avec la demande.

https://theconversation.com/trafic-aerien-mondial-une-croissance-fulgurante-pas-prete-de-sarreter-116107

"Sauf à payer une fortune et prendre une des rares places qu'un autre renoncera à se payer."

=> moi je n'y peux rien si tu t'y prends toujours à la dernière minute pour réserver Michel ! Avec la voiture autonome partagée, ce sera pareil a priori : moins cher pour les prévoyants, plus cher pour les changements de dernière minute.

Tu prends l'exemple d'une famille qui n'a pas besoin de voiture une fois sur son lieu de vacances. Très bien, ça existe et certains prennent déjà le train. Quelle proportion peut se satisfaire de ça? les pieds dans l'eau et pas envie d'aller visiter un peu plus loin?

Si on parle d'évolution technologique des voitures, c'est pour les déplacements, pas pour les non-déplacements pour lesquels on est en train de parfaire notre entraînement ancestral grâce au confinement.

Même en partageant le véhicule à 2 famille le jour du trajet, ça ne changera pas le fait que le jour des grands départs, on va demander bien plus de voitures que d'habitude. On conserve un stock pour ça? on le finance comment le reste de l'année où il ne sert pas?

Essaie de réserver un TGV ou un avion pour faire 500 à 1000km en France en période de pointe. Tu verras qu'au mieux tu as une des dernières places disponibles, très chères.

Idem pour les voitures de location sur des lieux où il est tentant de prendre l'avion (ex: Corse avec la pénibilité du trajet en voiture/bateau)

En quoi l'explosion du trafic (surtout longue distance) est contradictoire avec ça? Depuis quand l'explosion du trafic est synonyme de non-saturation des transports?

En réservant plus tôt c'est mieux... pour celui qui réserve tôt, au détriment d'un autre. Donc si c'est pour dire qu'en cas de pénurie il faut être prévoyant, on le savait merci, on est bien avancés. C'est ça ta solution?

Moi j'y peux rien si t'as pas de voiture à toi le jour où y a pas de location disponible ou si t'as réservé 6 mois avant pour partir en week-end avec la pire météo de l'année. Fallait être prévoyant!

C'est ça que tu souhaites entendre?

Je t'explique que quelque soit le moyen de transport, on a besoin d'un stock peu utile 10 mois par an pour un usage intensif 2 mois par an. Tu peux retourner le problème dans tous les sens avec n'importe quel moyen de transport, c'est pareil.

C'est la possession de véhicule actuellement qui constitue ce stock. Si on le transfère ailleurs, que ça soit en véhicule partagé, en train, en avion ou en mongolfière, ça ne changera pas ce besoin de stock et on n'en fera pas d'économies.

Donc on ne fera pas l'économie d'un nombre de véhicules supérieur aux besoins 10 mois par an. Quitte à payer ça, il va être difficile de convaincre tout le monde de ne pas utiliser cet argent pour avoir leur véhicule personnel toujours prêt au domicile avec leurs affaires dedans. Les parisiens avec parking hors de prix sont une petite minorité hein.

Je ne dis pas que l'auto partage n'aura aucun intérêt, mais ça ne supprimera pas le besoin ou l'envie de voiture personnelle.

S'il y a économie d'énergie ça sera par covoiturage, donc par diminution de la distance parcourue par l'ensemble des véhicules, rien à voir avec leur nombre.

Par

En réponse à zefberry

Vos calculs sont " erronés " monsieur , effectivement en Côte d'Ivoire ou au Tibet il n'y aura pas beaucoup de voiture électrique .....

D' ailleurs il n'y a pas beaucoup de voitures tout court ds ces pays ...:bah:

Ce qui fait drastiquement baisser la part du VE , j'en conviens .

Mais ce récit ce déroule en France , monsieur et pour la part de marché de l'électrique c'est différent , oups , 30% au dernier pointage sans tenir compte du fait du triplement de vente depuis l'an dernier ....

Et pour recadrer un peu , un hybride à une batterie utilisée plus de 90% du tps , sinon aucun intérêt , donc un hybride n'est jamais qu'un pied à l'étrier à l'électrique .

Et 30% , croyez moi , cela aura un impact sur la petite économie du pays , concessions , garages , stations carburants , ect ...

Un dernier " détail " Peugeot arrête la vente de diesel en 2025 , même schéma chez Renault ..

Sur 2.214.000 voitures venduent en France en 2019 il n y avait que 42.000 électriques... Aucune chance que le thermique soit remplacé à 100% par de l électrique en 2035.

Par

Belle dispute plus haut entre un khmer vert et un independantiste. La difference, l'un veut imposer son modele a tout le monde, l'autre veut juste pouvoir choisir comment il se déplace....

Par

En réponse à Taro.H

Belle dispute plus haut entre un khmer vert et un independantiste. La difference, l'un veut imposer son modele a tout le monde, l'autre veut juste pouvoir choisir comment il se déplace....

Oui. Typique. Celui qui est de ton avis "explique et démontre" alors que celui avec lequel tu n'es pas d'accord est un intégriste obtu qui refuse de comprendre.

De comprendre que c'est l'autre point de vue qui te plaît le plus, et donc le "vrai" avis à avoir.

C'est simple pourtant d'avoir raison, il suffit d'être de ton avis à toi. Mais ça, il ne faudra pas compter sur les intégristes obtus pour ça.

Par

En réponse à beniot9888

Oui. Typique. Celui qui est de ton avis "explique et démontre" alors que celui avec lequel tu n'es pas d'accord est un intégriste obtu qui refuse de comprendre.

De comprendre que c'est l'autre point de vue qui te plaît le plus, et donc le "vrai" avis à avoir.

C'est simple pourtant d'avoir raison, il suffit d'être de ton avis à toi. Mais ça, il ne faudra pas compter sur les intégristes obtus pour ça.

Perso que ceux qui veulent se faire ballader en pot de yaourt partagé le fassent pour eux si cela leur fait plaisir. Simplement qu'ils laissent les autres faire a leur choix. Les deux modes peuvent coexister. Ce n'est pas forcement tout l'un ou tout l'autre.

Par

En réponse à ZZTOP60

Ce que je dénonce personnellement, c'est l'hypocrisie du "passage en force " de la technologie des V.E! J'ai bien compris que toutes les motorisations et profils de véhicules ont leur place. Dans cet article fiction qui en a fait démarré plus d'un "sur les chapeaux de roue", on présente la mort du V.T comme inéluctable et on " passe le brosse "à Tesla au passage , sachant tous ici, que ce n'est pas parce qu'un V.E a une autonomie supérieure à 600km et qu'il est équipé pour un accs à l'autonomie que c'est "LA " solution de demain!

Au passage, j'en remet une couche jusqu'à ce qu'on me boycote définitivement:

"Comme le rappelait l'Ademe dans une étude * :

"Sur l'ensemble de son cycle de vie, la consommation énergétique d 'un véhicule électrique est globalement proche de celle d 'un véhicule diesel. " La réalisation de la batterie requiert même davantage d'énergie que celle de tous les autres composants du véhicule réunis. Il faut ainsi deux fois plus d'énergie pour produire (matière première, transport des pièces, assemblage) une auto électrique qu'une voiture thermique.

(* Les potentiels du véhicule électrique, Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, 2016.)

Juste pour se souvenir que les V.E ont leur place MAIS PAS TOUTE LA PLACE même en 2035!:coucou:

Sauf que ton rapport de l’Adème date de 1983.... tu sais qu’ils ont édités un nouveau rapport depuis????

Lis le tu verras c’est plus du tout la même salade

Par

En réponse à Jetstream

Moi je n'écoute rien du tout je me fie uniquement à ce que je constate et beaucoup de choses racontées par les pros VE du site vole en éclats lorsqu'on en essaye une c'est tout.

Donc tu te fis aux dires de pro thermique...

Je n'essaye pas, je roule avec depuis quelques années

Tout comme le HSD

J'ai la chance de posséder un VE un HSD et un thermique (Mx5) et (je le répète une énième fois) chaque motorisation apporte un plaisir de conduite différent

Il faut arrêter de dénigrer l'un ou l'autre, ils ont tous des qualités.

Ne pas écouter les pro tutur, VE ou hybrides s’ils ne sont pas objectifs (« le VE c’est de la merde » et basta)

Aujourd'hui, les parts de marché du VE ne cessent d'augmenter, car l’offre s’étoffe

C’est comme l’hybride, au début beaucoup disaient que ça aller être un échec … aujourd’hui pas un constructeur n’a pas un hybride et ces c’est mêmes constructeurs qui ce foutaient de la gueule de Toyota il y a à peine 10 ans...

A ce jour qui est leader ….

Et, pour moi, c’est à ce jour le meilleur compromis pour une voiture (pour avoir les 3 motorisations)

Je précise une chose, 90 % des personnes ce foutent pas mal qu’une voiture fasse vroom vroom ou bzz bzz, l’essentiel c’est de choisir en fonction de ses besoins pour aller d’un point A à un point B et prendre son cas pour une une vérité ou une généralité est signe d’un complexe...

Il faut prendre le temps de la réflexion, choisir un VP adapté à ses besoins

Me concernant, j’ai mis 6 mois pour un VE (la C0 d’occasion était le meilleur choix pour la ville), 5 minutes pour la MX5 (prix et proximité de l’occasion) et en 2004 j’ai découvert l’hybride Toyota (choisi pour la fiabilité reconnue de la marque et confirmé depuis)

Par

En réponse à Asdepic

Sauf que ton rapport de l’Adème date de 1983.... tu sais qu’ils ont édités un nouveau rapport depuis????

Lis le tu verras c’est plus du tout la même salade

C'est clair que l'Ademe ne peut "ramer à contre-courant" actuellement et que des rapports plus récents deviennent plus "nuancés" ....

Par

En réponse à Taro.H

Belle dispute plus haut entre un khmer vert et un independantiste. La difference, l'un veut imposer son modele a tout le monde, l'autre veut juste pouvoir choisir comment il se déplace....

Je ne veux rien imposer, je réfléchis à des possibles. Libre à tout le monde de faire comme il veut - et de payer ce qu'il faudra : je ne pense pas que le coût total de possession d'un véhicule personnel va aller en diminuant à l'avenir.

Ensuite, je me place dans ces commentaires dans la prospective sur une échéance relativement lointaine - disons 20/30 ans, une génération.

PS : je suis sans doute plus indépendantiste/fédéraliste/communautaire que tu ne le seras jamais, mais j'ai aussi le souci d'une société viable et de laisser une place pas trop dégueulasse pour les générations à venir - mon horizon n'est pas mon intérêt personnel égoïste.

Par

En réponse à fedoismyname

ben, dire être content d'une voiture qu'on garde peu de temps, je dirais que ça me semble normal.

ce qui est intéressant, c'est de voir ce qu'il en est, passé 5 ans ou 100000km. :bah:

Ce qui est intéressant, c'est la gueule de l’endetté quand la menace du licenciement arrive. Le coté coût au km n'intervient même plus.

Les seules chose qui justifient une dette dans la vie de 2020, c'est l'achat d'un logement et de la 1° voiture. Ne pas avoir de dette, c'est être libre.

Par

En réponse à beniot9888

Parce que quand tu passes des stations de Carrefour à celles d'Auchan, on te fait une ristourne ?

Il n'y a pas de ristourne mais par effet de concurrence, les prix sont contenus.

Quand tu as accepté les chaînes d'un abonnement, tu renonces a ce que la concurrence peut apporter. Pour moi l'abonnement doit être bordé par la réglementation comme le tarif réglementé EDF par exemple.

Par

En réponse à W A V E

Tu prends l'exemple d'une famille qui n'a pas besoin de voiture une fois sur son lieu de vacances. Très bien, ça existe et certains prennent déjà le train. Quelle proportion peut se satisfaire de ça? les pieds dans l'eau et pas envie d'aller visiter un peu plus loin?

Si on parle d'évolution technologique des voitures, c'est pour les déplacements, pas pour les non-déplacements pour lesquels on est en train de parfaire notre entraînement ancestral grâce au confinement.

Même en partageant le véhicule à 2 famille le jour du trajet, ça ne changera pas le fait que le jour des grands départs, on va demander bien plus de voitures que d'habitude. On conserve un stock pour ça? on le finance comment le reste de l'année où il ne sert pas?

Essaie de réserver un TGV ou un avion pour faire 500 à 1000km en France en période de pointe. Tu verras qu'au mieux tu as une des dernières places disponibles, très chères.

Idem pour les voitures de location sur des lieux où il est tentant de prendre l'avion (ex: Corse avec la pénibilité du trajet en voiture/bateau)

En quoi l'explosion du trafic (surtout longue distance) est contradictoire avec ça? Depuis quand l'explosion du trafic est synonyme de non-saturation des transports?

En réservant plus tôt c'est mieux... pour celui qui réserve tôt, au détriment d'un autre. Donc si c'est pour dire qu'en cas de pénurie il faut être prévoyant, on le savait merci, on est bien avancés. C'est ça ta solution?

Moi j'y peux rien si t'as pas de voiture à toi le jour où y a pas de location disponible ou si t'as réservé 6 mois avant pour partir en week-end avec la pire météo de l'année. Fallait être prévoyant!

C'est ça que tu souhaites entendre?

Je t'explique que quelque soit le moyen de transport, on a besoin d'un stock peu utile 10 mois par an pour un usage intensif 2 mois par an. Tu peux retourner le problème dans tous les sens avec n'importe quel moyen de transport, c'est pareil.

C'est la possession de véhicule actuellement qui constitue ce stock. Si on le transfère ailleurs, que ça soit en véhicule partagé, en train, en avion ou en mongolfière, ça ne changera pas ce besoin de stock et on n'en fera pas d'économies.

Donc on ne fera pas l'économie d'un nombre de véhicules supérieur aux besoins 10 mois par an. Quitte à payer ça, il va être difficile de convaincre tout le monde de ne pas utiliser cet argent pour avoir leur véhicule personnel toujours prêt au domicile avec leurs affaires dedans. Les parisiens avec parking hors de prix sont une petite minorité hein.

Je ne dis pas que l'auto partage n'aura aucun intérêt, mais ça ne supprimera pas le besoin ou l'envie de voiture personnelle.

S'il y a économie d'énergie ça sera par covoiturage, donc par diminution de la distance parcourue par l'ensemble des véhicules, rien à voir avec leur nombre.

"Tu prends l'exemple d'une famille qui n'a pas besoin de voiture une fois sur son lieu de vacances."

=> vraiment borné : je t'explique le cas du grand trajet. Ensuite, rien n'empêcherait de réserver un autre véhicule autonome sur place pour aller visiter les curiosités locales !

"le fait que le jour des grands départs, on va demander bien plus de voitures que d'habitude. On conserve un stock pour ça? on le finance comment le reste de l'année où il ne sert pas?"

=> Demande aux hôteliers et compagnies aériennes comment ils organisent leur business.

Un indice : https://fr.wikipedia.org/wiki/Yield_management

"en cas de pénurie il faut être prévoyant, on le savait merci, on est bien avancés. C'est ça ta solution?"

=> il n'y aura jamais de solution à ça. Aucun système ne peut être dimensionné uniquement pour répondre aux pics d'utilisation : c'est trop coûteux. C'est aussi un débat qui a déjà eu lieu ici. C'est le cas pour les routes, les trains, l'hébergement de loisir, les avions, etc.

On peut par contre penser que plus un système est flexible et multi-usages, plus on peut optimiser son utilisation. Et il y aura certainement plus de souplesse à opérer une flotte de véhicules autonomes qu'à gérer des trains ou des avions.

"Je t'explique que quelque soit le moyen de transport, on a besoin d'un stock peu utile 10 mois par an pour un usage intensif 2 mois par an. Tu peux retourner le problème dans tous les sens avec n'importe quel moyen de transport, c'est pareil."

=> non, ce n'est justement pas pareil, cf réponse ci-dessus. Notamment parce qu'un TER n'est pas interchangeable avec un TGV, alors qu'une voiture autonome peut être multi-usages : aussi bien pour des trajets au quotidien que pour les week-ends ou les grands départs.

Mais on raisonne dans le vide tant qu'on n'a pas posé des hypothèses chiffrées par zone géographique, par ex : combien de trajets mutualisables au quotidien ? Combien de trajets, et de quels types, chaque week-end de l'année ? etc. c'est un travail qui revient à statuer sur l'opportunité d'ouvrir un moyen logistique de déplacement : bus, tram, ligne de car inter-villes, ligne de train, d'avion, etc. Donc : au cas par cas.

Sauf que le véhicule autonome pourrait offrir une flexibilité inconnue jusqu'ici, puisque sans besoin de tout programmer en avance : un peu comme le Cloud Computing permet de ne pas avoir à installer et dimensionner des serveurs en avance, avec une mise à l'échelle des ressources demandées en quasi-temps réel.

Comme on est passé à l'informatique "as-a-service", on pourrait imaginer passer à la mobilité "as-a-service" également.

Je ne dis pas que c'est ça ou rien. Je maintiens simplement que c'est une piste à envisager et que de nombreux acteurs industriels s'y mettent déjà. C'est par exemple vers ça que veulent aller Uber ou Tesla.

Libre à chacun de choisir ce qui lui conviendra le mieux, avec son esprit critique - et gardez en tête le potentiel impératif écologique.

Par

En réponse à zzeelec

Je ne veux rien imposer, je réfléchis à des possibles. Libre à tout le monde de faire comme il veut - et de payer ce qu'il faudra : je ne pense pas que le coût total de possession d'un véhicule personnel va aller en diminuant à l'avenir.

Ensuite, je me place dans ces commentaires dans la prospective sur une échéance relativement lointaine - disons 20/30 ans, une génération.

PS : je suis sans doute plus indépendantiste/fédéraliste/communautaire que tu ne le seras jamais, mais j'ai aussi le souci d'une société viable et de laisser une place pas trop dégueulasse pour les générations à venir - mon horizon n'est pas mon intérêt personnel égoïste.

Mais n'est ce pas deja etre egoiste que d'imposer aux autres de faire des sacrifices pour l'avenir de ses enfants qui sont eux memes la concretisation d'un caprice egoiste ?

Par

En réponse à zzeelec

"Tu prends l'exemple d'une famille qui n'a pas besoin de voiture une fois sur son lieu de vacances."

=> vraiment borné : je t'explique le cas du grand trajet. Ensuite, rien n'empêcherait de réserver un autre véhicule autonome sur place pour aller visiter les curiosités locales !

"le fait que le jour des grands départs, on va demander bien plus de voitures que d'habitude. On conserve un stock pour ça? on le finance comment le reste de l'année où il ne sert pas?"

=> Demande aux hôteliers et compagnies aériennes comment ils organisent leur business.

Un indice : https://fr.wikipedia.org/wiki/Yield_management

"en cas de pénurie il faut être prévoyant, on le savait merci, on est bien avancés. C'est ça ta solution?"

=> il n'y aura jamais de solution à ça. Aucun système ne peut être dimensionné uniquement pour répondre aux pics d'utilisation : c'est trop coûteux. C'est aussi un débat qui a déjà eu lieu ici. C'est le cas pour les routes, les trains, l'hébergement de loisir, les avions, etc.

On peut par contre penser que plus un système est flexible et multi-usages, plus on peut optimiser son utilisation. Et il y aura certainement plus de souplesse à opérer une flotte de véhicules autonomes qu'à gérer des trains ou des avions.

"Je t'explique que quelque soit le moyen de transport, on a besoin d'un stock peu utile 10 mois par an pour un usage intensif 2 mois par an. Tu peux retourner le problème dans tous les sens avec n'importe quel moyen de transport, c'est pareil."

=> non, ce n'est justement pas pareil, cf réponse ci-dessus. Notamment parce qu'un TER n'est pas interchangeable avec un TGV, alors qu'une voiture autonome peut être multi-usages : aussi bien pour des trajets au quotidien que pour les week-ends ou les grands départs.

Mais on raisonne dans le vide tant qu'on n'a pas posé des hypothèses chiffrées par zone géographique, par ex : combien de trajets mutualisables au quotidien ? Combien de trajets, et de quels types, chaque week-end de l'année ? etc. c'est un travail qui revient à statuer sur l'opportunité d'ouvrir un moyen logistique de déplacement : bus, tram, ligne de car inter-villes, ligne de train, d'avion, etc. Donc : au cas par cas.

Sauf que le véhicule autonome pourrait offrir une flexibilité inconnue jusqu'ici, puisque sans besoin de tout programmer en avance : un peu comme le Cloud Computing permet de ne pas avoir à installer et dimensionner des serveurs en avance, avec une mise à l'échelle des ressources demandées en quasi-temps réel.

Comme on est passé à l'informatique "as-a-service", on pourrait imaginer passer à la mobilité "as-a-service" également.

Je ne dis pas que c'est ça ou rien. Je maintiens simplement que c'est une piste à envisager et que de nombreux acteurs industriels s'y mettent déjà. C'est par exemple vers ça que veulent aller Uber ou Tesla.

Libre à chacun de choisir ce qui lui conviendra le mieux, avec son esprit critique - et gardez en tête le potentiel impératif écologique.

Le potentiel ecologique n'est pas un imperatif mais un choix personnel.

Par

En réponse à Taro.H

Le potentiel ecologique n'est pas un imperatif mais un choix personnel.

* un choix collectif !

Kant parle d'impératif catégorique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%A9ratif_cat%C3%A9gorique

"Agis uniquement d'après la maxime qui fait que tu puisses vouloir en même temps qu'elle devienne une loi universelle."

Mais c'est effectivement un débat philosophique qui a ses partisans dans chaque camp.

Concernant le choix de ne pas avoir d'enfants : collectivement, ça mène au suicide de l'espèce humaine. Quel sens ça peut avoir ? Là encore, je ressens comme une volonté d'écrire la fin de l'histoire : "après moi, le déluge" ou "après moi, rien". Aucune générosité dans une telle posture.

Je suis néanmoins pour une limitation des naissances (planning familial et refonte du système fiscal) afin de stabiliser la courbe démographique : planète limitée = population limitée. 2 enfants / femme en moyenne n'est pas un sacrifice insurmontable (sauf peut-être pour les intégristes religieux).

Par

On voit bien là le coté totalitaire de tous ces activistes a la petite semaine.

Par

En réponse à GY201

Ce qui est intéressant, c'est la gueule de l’endetté quand la menace du licenciement arrive. Le coté coût au km n'intervient même plus.

Les seules chose qui justifient une dette dans la vie de 2020, c'est l'achat d'un logement et de la 1° voiture. Ne pas avoir de dette, c'est être libre.

ça, c'est l'éternelle histoire de la fable de La Fontaine: "la cigale et la fourmi".

pour ma part, je suis une fourmi: 0 dette, et effectivement, je me porte très bien, et je ne m'inquiète pas d'un éventuel impact désastreux du Covid sur ma situation financière, même si comme tout le monde je payerai la note tôt ou tard.

mais je n'irai pas pour autant faire la queue aux restaurants du coeur.

Par

En réponse à zzeelec

* un choix collectif !

Kant parle d'impératif catégorique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%A9ratif_cat%C3%A9gorique

"Agis uniquement d'après la maxime qui fait que tu puisses vouloir en même temps qu'elle devienne une loi universelle."

Mais c'est effectivement un débat philosophique qui a ses partisans dans chaque camp.

Concernant le choix de ne pas avoir d'enfants : collectivement, ça mène au suicide de l'espèce humaine. Quel sens ça peut avoir ? Là encore, je ressens comme une volonté d'écrire la fin de l'histoire : "après moi, le déluge" ou "après moi, rien". Aucune générosité dans une telle posture.

Je suis néanmoins pour une limitation des naissances (planning familial et refonte du système fiscal) afin de stabiliser la courbe démographique : planète limitée = population limitée. 2 enfants / femme en moyenne n'est pas un sacrifice insurmontable (sauf peut-être pour les intégristes religieux).

peu importe le nombre d'enfants par foyer.

l'important est en fait de savoir combien d'enfants un couple peut avoir... sans avoir à demander une aide de l'état.

il est là, le problème actuel.

Par

En réponse à Asdepic

Vous posez plein de questions et vous n’attendez pas les réponses... en plus vous vous posez en victimes alors que c’est vous qui être méprisant....

Laissez moi deviner????vous êtes socialiste ou un membre de la France insoumise...

Je n'ai aucune étiquette politique et je ne me pose pas en victime. J'ai passé l'âge. Je constate qu'à la question de la dictature du modernisme on peut répondre oui de par votre commentaire.

Par contre je suis un passionné de voitures anciennes et c'est mon droit. J'ai connu une certaine époque où la voiture n'était pas un vulgaire deplaçoir et je n'apprécie pas du tout votre façon très méchante de réagir. Je ne sais pas votre âge mais je persiste à penser que ce n'est pas votre intelligence qui vous encombre le cerveau. Je ne critique pas votre passion pour l'électrique. Chacun voit les choses comme il veut mais épargnez nous votre méchanceté gratuite. Et puis finalement je vous e.....!? Bon vent ??!!!

Par

En réponse à GY201

Il n'y a pas de ristourne mais par effet de concurrence, les prix sont contenus.

Quand tu as accepté les chaînes d'un abonnement, tu renonces a ce que la concurrence peut apporter. Pour moi l'abonnement doit être bordé par la réglementation comme le tarif réglementé EDF par exemple.

Je n'ai pas d'engagement avec mon abonnement. Je pars chez un concurrent quand je veux.

Par

En réponse à ricolapin

Donc tu te fis aux dires de pro thermique...

Je n'essaye pas, je roule avec depuis quelques années

Tout comme le HSD

J'ai la chance de posséder un VE un HSD et un thermique (Mx5) et (je le répète une énième fois) chaque motorisation apporte un plaisir de conduite différent

Il faut arrêter de dénigrer l'un ou l'autre, ils ont tous des qualités.

Ne pas écouter les pro tutur, VE ou hybrides s’ils ne sont pas objectifs (« le VE c’est de la merde » et basta)

Aujourd'hui, les parts de marché du VE ne cessent d'augmenter, car l’offre s’étoffe

C’est comme l’hybride, au début beaucoup disaient que ça aller être un échec … aujourd’hui pas un constructeur n’a pas un hybride et ces c’est mêmes constructeurs qui ce foutaient de la gueule de Toyota il y a à peine 10 ans...

A ce jour qui est leader ….

Et, pour moi, c’est à ce jour le meilleur compromis pour une voiture (pour avoir les 3 motorisations)

Je précise une chose, 90 % des personnes ce foutent pas mal qu’une voiture fasse vroom vroom ou bzz bzz, l’essentiel c’est de choisir en fonction de ses besoins pour aller d’un point A à un point B et prendre son cas pour une une vérité ou une généralité est signe d’un complexe...

Il faut prendre le temps de la réflexion, choisir un VP adapté à ses besoins

Me concernant, j’ai mis 6 mois pour un VE (la C0 d’occasion était le meilleur choix pour la ville), 5 minutes pour la MX5 (prix et proximité de l’occasion) et en 2004 j’ai découvert l’hybride Toyota (choisi pour la fiabilité reconnue de la marque et confirmé depuis)

Alors je répète parce qu'il me semble que tu as du mal à comprendre(c'est plus pratique ceci dit pour coller une étiquette), je ne me fie qu'a mes propres expériences donc aux propos d'aucune des deux parties, moi ce que je souhaite c'est de trouver de l'objectivité des deux cotés, malheureusement ce n'est pas le cas.

Par

En réponse à zzeelec

"Tu prends l'exemple d'une famille qui n'a pas besoin de voiture une fois sur son lieu de vacances."

=> vraiment borné : je t'explique le cas du grand trajet. Ensuite, rien n'empêcherait de réserver un autre véhicule autonome sur place pour aller visiter les curiosités locales !

"le fait que le jour des grands départs, on va demander bien plus de voitures que d'habitude. On conserve un stock pour ça? on le finance comment le reste de l'année où il ne sert pas?"

=> Demande aux hôteliers et compagnies aériennes comment ils organisent leur business.

Un indice : https://fr.wikipedia.org/wiki/Yield_management

"en cas de pénurie il faut être prévoyant, on le savait merci, on est bien avancés. C'est ça ta solution?"

=> il n'y aura jamais de solution à ça. Aucun système ne peut être dimensionné uniquement pour répondre aux pics d'utilisation : c'est trop coûteux. C'est aussi un débat qui a déjà eu lieu ici. C'est le cas pour les routes, les trains, l'hébergement de loisir, les avions, etc.

On peut par contre penser que plus un système est flexible et multi-usages, plus on peut optimiser son utilisation. Et il y aura certainement plus de souplesse à opérer une flotte de véhicules autonomes qu'à gérer des trains ou des avions.

"Je t'explique que quelque soit le moyen de transport, on a besoin d'un stock peu utile 10 mois par an pour un usage intensif 2 mois par an. Tu peux retourner le problème dans tous les sens avec n'importe quel moyen de transport, c'est pareil."

=> non, ce n'est justement pas pareil, cf réponse ci-dessus. Notamment parce qu'un TER n'est pas interchangeable avec un TGV, alors qu'une voiture autonome peut être multi-usages : aussi bien pour des trajets au quotidien que pour les week-ends ou les grands départs.

Mais on raisonne dans le vide tant qu'on n'a pas posé des hypothèses chiffrées par zone géographique, par ex : combien de trajets mutualisables au quotidien ? Combien de trajets, et de quels types, chaque week-end de l'année ? etc. c'est un travail qui revient à statuer sur l'opportunité d'ouvrir un moyen logistique de déplacement : bus, tram, ligne de car inter-villes, ligne de train, d'avion, etc. Donc : au cas par cas.

Sauf que le véhicule autonome pourrait offrir une flexibilité inconnue jusqu'ici, puisque sans besoin de tout programmer en avance : un peu comme le Cloud Computing permet de ne pas avoir à installer et dimensionner des serveurs en avance, avec une mise à l'échelle des ressources demandées en quasi-temps réel.

Comme on est passé à l'informatique "as-a-service", on pourrait imaginer passer à la mobilité "as-a-service" également.

Je ne dis pas que c'est ça ou rien. Je maintiens simplement que c'est une piste à envisager et que de nombreux acteurs industriels s'y mettent déjà. C'est par exemple vers ça que veulent aller Uber ou Tesla.

Libre à chacun de choisir ce qui lui conviendra le mieux, avec son esprit critique - et gardez en tête le potentiel impératif écologique.

Concernant le modèle économique tu as quelques réponses avec le prix de la location pour une semaine de vacances d'un bungalow.

Pour se rapprocher du modèle auto, tu as celui des nacelles ou engins de chantiers ou tu paie la location plus le transport qui est dépendant du lieu ou se trouve l'engin à la date ou tu le demande. L'agence peut être au Mans mais si tu dois t'en servir au Mans mais que le précédent utilisateur est à Angers, tu paie le voyage retour. Que crois tu qu'il va se passer avec ces merveilleux systèmes d'autopartage. Comme les vélib quand durant le premier WE de juillet toutes les carioles seront arrivées à St Trop, il faudra payer les retours vers les Ardennes. Imagine tu que pour avoir de la dispo dans le bled de 1000 habitants, il y aura toujours 200 déplaçoirs en stand by sur la place du village prêts à partir. Peut être en arrivera t on à ce système, mais je ne l'envie pas, personnellement je possède 3 voitures pour moi seul et j'utilise le véhicule adapté selon les besoins. Ma clio pourrait très bien être remplacée par une Zoé mais celle ci est chère, ne peut tracter, et je n'ai aucun recul sur son endurance (comme les autres VE ) dans le temps. Il y a un article sur les R25 (cela pourrait être sur d'autres modèles) ces voitures qui approchent les 40 ans d'age roulent toujours bien. Nous verrons si des VE de 40 ans et 400 000 (attention les 2 paramètres) ont la même endurance; Surtout que celui qui a acheté un véhicule de 15 ans à 2000 euros actuellement peut quelquefois encore durer durant 20 ans ensuite. Je ne pense pas que ton monde rêvé soit si judicieux.

Par

L'autopartage est une manière de répartir l'investissement entre plusieurs utilisateurs.

Le principal intérêt c'est lorsqu'un utilisateur (et ses successeurs sur le marché de l'occasion) n'utilise pas assez son véhicule pour l'user jusqu'au bout, et donc gaspille une partie de son investissement.

Avec la durée de vie actuelle des voitures et le fait de pouvoir la revendre, on arrive souvent à rentabiliser l'investissement.

En comptant que c'est plus cher de rouler toujours dans une voiture neuve bien entendu: ça fait partie du jeu, c'est un luxe que certains se paient, ils ne seront certainement pas les premiers clients de l'autopartage vu ce qu'ils sont prêts à payer cher pour posséder une voiture neuve.

Bien entendu, la conduite autonome va inciter une proportion de gens à se passer de voiture, rendant le "taxi" moins cher. Mais sûrement pas la majorité, et pas ceux qui aiment posséder une voiture neuve (que personnelement je remercie de me permettre de rouler pour moins cher qu'eux: leur argent ne part pas à la poubelle et fait vraiment partie du modèle économique de tous les automobilistes).

L'autopartage peut permettre de supporter des voitures plus chères, mais seulement si c'est possible à rentabiliser. Pourquoi faire? pour remplacer avantageusement les taxi pour une proportion limitée d'usagers ou d'occasions, car ça sera très cher mais moins qu'un chauffeur.

Ça pourrait marcher aussi pour une financer une technologie plus chère à l'achetn, moins polluante, et pas plus chère au km. C'est ce dernier point qui coince.

Le VE? s'il a une faible autonomie il n'a pas forcément une durée de vie supérieure à son ancêtre: il n'y a pas besoin de partager pour amortir le véhicule, et pourtant il reste plus cher.

S'il a une forte autonomie et donc des batteries capables de faire plus de km qu'un moteur thermique: pour l'instant ça demande une masse énorme de batteries, sans garantie que le coût d'entretien soit si bas car les roulements, amortisseurs, rotules, rayures, petits chocs de carrosserie, accessoires en panne, corrosion des cylindres de freins ou des contacts élecrtiques, pourraient quand-même finir par faire chuter la valeur économique presque aussi vite que pour un véhicule priustorique un peu robuste. N'oublions pas que la différence de coût énergétique pétrole/électricité ne peut pas durer (sauf financement miracle du manque à gagner pour l'Etat) avec la généralisation des VE.

Aujourd'hui, un essence atmosphérique dont le moteur ne coûte presque rien à entretenir et à peine plus à remplacer, finit par partir à la casse pour d'autres raisons que le moteur. Une batterie de VE en bon état est bien-sûr un argument pour garder le véhicule, mais elle aura été payée cher et n'éliminera pas les frais annexes: pas forcément plus facile à amortir. Ça restera plus cher au km qu'un VE à faible autonomie et donc sera préféré uniquement pour les longs trajets... ceux que tout le monde veut faire en même temps donc impossible d'amortir un parc capable de répondre à la majorité de la demande.

C'est pas un hasard si les VE ont une faible autonomie, c'est ce qui est viable pour l'instant (avec subventions) et ne je pense pas que l'autopartage y change quoique ce soit.

L'autopartage va diminuer un peu le nombre de véhicules en circulation mais pas tant que ça, et la solution pertinente pour les longs trajets reste le carburant liquide pour encore un bon moment.

Le meilleur compromis passera progressivement de l'hybride non-rechargeable au rechargeable, et pendant un bon moment sans en augmenter l'autonomie électrique.

Il ne faut pas y voir de mauvaise nouvelle, ni un refus du changement ou de l'électrique: si on arrive à avoir des batteries bien recyclées (y'a encore du travail, 75% de recyclage c'est très mauvais tout le monde en jette une tous les 15 ans), et alimentées par des centrales propres, ça fera énormément chuter les émissions de CO2. Seulement c'est quand on y arrivera, qu'on verra l'avancement des solutions alternatives, qu'on pourra prédire ou non que l'avenir est aux VE.

Par

En réponse à W A V E

L'autopartage est une manière de répartir l'investissement entre plusieurs utilisateurs.

Le principal intérêt c'est lorsqu'un utilisateur (et ses successeurs sur le marché de l'occasion) n'utilise pas assez son véhicule pour l'user jusqu'au bout, et donc gaspille une partie de son investissement.

Avec la durée de vie actuelle des voitures et le fait de pouvoir la revendre, on arrive souvent à rentabiliser l'investissement.

En comptant que c'est plus cher de rouler toujours dans une voiture neuve bien entendu: ça fait partie du jeu, c'est un luxe que certains se paient, ils ne seront certainement pas les premiers clients de l'autopartage vu ce qu'ils sont prêts à payer cher pour posséder une voiture neuve.

Bien entendu, la conduite autonome va inciter une proportion de gens à se passer de voiture, rendant le "taxi" moins cher. Mais sûrement pas la majorité, et pas ceux qui aiment posséder une voiture neuve (que personnelement je remercie de me permettre de rouler pour moins cher qu'eux: leur argent ne part pas à la poubelle et fait vraiment partie du modèle économique de tous les automobilistes).

L'autopartage peut permettre de supporter des voitures plus chères, mais seulement si c'est possible à rentabiliser. Pourquoi faire? pour remplacer avantageusement les taxi pour une proportion limitée d'usagers ou d'occasions, car ça sera très cher mais moins qu'un chauffeur.

Ça pourrait marcher aussi pour une financer une technologie plus chère à l'achetn, moins polluante, et pas plus chère au km. C'est ce dernier point qui coince.

Le VE? s'il a une faible autonomie il n'a pas forcément une durée de vie supérieure à son ancêtre: il n'y a pas besoin de partager pour amortir le véhicule, et pourtant il reste plus cher.

S'il a une forte autonomie et donc des batteries capables de faire plus de km qu'un moteur thermique: pour l'instant ça demande une masse énorme de batteries, sans garantie que le coût d'entretien soit si bas car les roulements, amortisseurs, rotules, rayures, petits chocs de carrosserie, accessoires en panne, corrosion des cylindres de freins ou des contacts élecrtiques, pourraient quand-même finir par faire chuter la valeur économique presque aussi vite que pour un véhicule priustorique un peu robuste. N'oublions pas que la différence de coût énergétique pétrole/électricité ne peut pas durer (sauf financement miracle du manque à gagner pour l'Etat) avec la généralisation des VE.

Aujourd'hui, un essence atmosphérique dont le moteur ne coûte presque rien à entretenir et à peine plus à remplacer, finit par partir à la casse pour d'autres raisons que le moteur. Une batterie de VE en bon état est bien-sûr un argument pour garder le véhicule, mais elle aura été payée cher et n'éliminera pas les frais annexes: pas forcément plus facile à amortir. Ça restera plus cher au km qu'un VE à faible autonomie et donc sera préféré uniquement pour les longs trajets... ceux que tout le monde veut faire en même temps donc impossible d'amortir un parc capable de répondre à la majorité de la demande.

C'est pas un hasard si les VE ont une faible autonomie, c'est ce qui est viable pour l'instant (avec subventions) et ne je pense pas que l'autopartage y change quoique ce soit.

L'autopartage va diminuer un peu le nombre de véhicules en circulation mais pas tant que ça, et la solution pertinente pour les longs trajets reste le carburant liquide pour encore un bon moment.

Le meilleur compromis passera progressivement de l'hybride non-rechargeable au rechargeable, et pendant un bon moment sans en augmenter l'autonomie électrique.

Il ne faut pas y voir de mauvaise nouvelle, ni un refus du changement ou de l'électrique: si on arrive à avoir des batteries bien recyclées (y'a encore du travail, 75% de recyclage c'est très mauvais tout le monde en jette une tous les 15 ans), et alimentées par des centrales propres, ça fera énormément chuter les émissions de CO2. Seulement c'est quand on y arrivera, qu'on verra l'avancement des solutions alternatives, qu'on pourra prédire ou non que l'avenir est aux VE.

J'ai du mal avec ce concept d'autopartage. La voiturette de Bolloré était déjà un peu sur ce créneau, ça s'est mal fini, de même pour les vélos. Tu parles de voiture autonome: projets figés chez les constructeurs et la partie légale est loin de rendre acceptable ces voitures si un jour elles sont sur le marché. Il est urgent d'attendre et se déterminer en 2020-2021 dans l'espoir d'une voiture autonome n'a pas de sens.

Alors, oui, pour brûler moins de pétrole, l'hybride simple est la solution une fois le diesel éliminé avec l'appoint d'une VE 2° voiture pour le quotidien. L'hybride rechargeable reste une hérésie sauf dans le rare cas d'une voiture unique dans le foyer, en plus elle coûte presque le prix de deux voitures. Pour l'instant j'ai sauté le pas de l'hybride mais pour une VE, je ne suis pas prêt, trop de freins a l'usage et si je saute le pas, ce sera uniquement parce-que j'ai choisi d'avoir une 3° voiture, pure camionnette utilitaire avec moteur diesel, cette dernière a 15 a 20 ans d'usage devant elle.

Voilà mon point de vue du jour sur la base de l'offre du jour.

Par

En réponse à Jetstream

Alors je répète parce qu'il me semble que tu as du mal à comprendre(c'est plus pratique ceci dit pour coller une étiquette), je ne me fie qu'a mes propres expériences donc aux propos d'aucune des deux parties, moi ce que je souhaite c'est de trouver de l'objectivité des deux cotés, malheureusement ce n'est pas le cas.

Ah ben, voilà

quand on lit des commentaires constructifs et argumenté adaptés aux cas de figures de chacun

Je suis parfaitement d'accord

Mais dire d'amblé qu'un VE c'est de la merde sans même avoir posé ses fesses dedans n'a rien d'objectif

ou même avoir réfléchi

Par

En réponse à ricolapin

Ah ben, voilà

quand on lit des commentaires constructifs et argumenté adaptés aux cas de figures de chacun

Je suis parfaitement d'accord

Mais dire d'amblé qu'un VE c'est de la merde sans même avoir posé ses fesses dedans n'a rien d'objectif

ou même avoir réfléchi

Il n'y a aucune raison d'aller essayer une VE une fois que tu a vu qu'elle ne pouvait te convenir. Après, tous ceux qui ont une vie bien routinière, qui passent toujours pas les mêmes lieux peuvent trouver plaisant une V