Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - En septembre, 30% de Paris passe en zone 30, et même 20 km/h

Patrick Garcia

En septembre, 30% de Paris passe en zone 30, et même 20 km/h

Déposer un commentaire

Par

"Ainsi, l'idée est de dire que ce ne sont plus les piétons qui traversent une zone dédiée aux voitures (la rue) mais l'inverse."

La rue dans laquelle se trouve la rédaction de Caradisiac c'est déjà un peu ainsi (voie sans issue avec rue piétonne au bout) et les piétons y marchent jusque loin dans la rue carrossée en aval n'importe où au milieu de la route du coup.

C'est chaud et parfois très dangereux pour les piétons. On verra ce que donne à long terme de telles zones désorganisées où les véhicules ne sont plus que tolérés.. :hum:

Au passage bien entendu j'espère que l'on va déménager tous les :

- relais colis

- marchés

- boutiques

Sur les maréchaux en les interdisant strictement intramuros.

Ainsi il n'y aura presque plus de camions et de camionnettes d'un seul coup, parfait non ? :ange:

Par

Autre solution : taxer les véhicules qui roulent dans les grandes villes. Un péage à chaque entrée ce serait top pour renflouer les caisses de l'état, ah mais bien sur on mettrait ça sur le compte de la sécurité des piétons et de l'écologie bien sur ;)

Par

Autre solution² : Ne plus y aller!

Par Anonyme

ça devient ridicule !

Par Anonyme

quand je descend l'avenue de clichy à pied, ça m'arrive de me faire klaxonner quand je suis sur le passage piéton... (il n'est muni d'aucun feu, environ 1 passage sur 2)

Donc la priorité revient aux piétons.

Mais comme celui 50m avant est rouge pour les piétons et vert pour les conducteurs.

Certains conducteurs doivent penser que cela s'applique sur les autres passages non munis de feux...

Super la vie de piéton à paris

Par Anonyme

J'adore le "réduire le nombre de voitures circulant": vont faire plus de places de Parking?:lol:.

Après on nous dit que rouler c'est mal parce qu'on pollue: perso je pollue plus à 30 km/h qu'a 50. Je dois rester en 1ere pour avoir suffisamment de couple car en seconde je suis à 1800 tours pour un couple max à 3600: le moteur est à 4800 à 30 en première. Pareil pour les dos d'âne : on ralenti à 15 ou 20 et on accélère à 30 et on recommence. Yabon pour l'environnement...

De 3: si j'ai bien compris l'article, il y a le problème de la respectabilité et de la pertinence des limitations qui est soulevé. Rouler à 20 ou 30 pas de soucis pour ma part, même lorsque c'est limité à 50 tant que la situation est dangereuse. Par contre mettre des zones 30 à des endroits où il n'y a pas un chat avec 3 à 4 mètres de bas côté de chaque côté de la route bien désherbées( oui oui même sur certaines nationales on y voit pas si bien), bah là je respecte pas: à 40 km/h j'ai le temps de piler si quelque chose débouche sur le côté, et avec le vélo je suis allègrement à 45 /50... Même constat donc sur Les grands axes comme ils disent: si 30 km/h n'est pas pertinent, aucune raison de l'instaurer!

De 4 : Ces zones seront elles suffisamment signalées? On nous pond des chiffres; mais réellement? Il y aura pas des camions de livraison en stationnement devant les panneaux?(faites plus de places de parking bordel, c'est pas en réduisant que la situation va s'arranger). Parce que pour faire exploser les chiffres des radars il y a pas mieux que les zones 30 sur des 2 fois 3 voies à 2 heures du matin.

Le coup des zones 30 devant les écoles: ok. Une connaissance s'est faite fauchée devant son lycée par un chauffard à 80 km/h ( depuis ils ont mis le paquet avec des dos d'âne et des espèces de machin en béton en travers pour bien augmenter les distances de freinage...). A cet endroit je vois souvent la gendarmerie qui fait des contrôles radar aux heures de sortie avec beaucoup de prévention et au final peu de PV. Un cas qui devrait se généraliser. Encore une fois les zones 30 c'est bien devant les écoles, aux heures dangereuses. Si la situation l'est moins à minuit, pourquoi ne pas refaire passer la limitation à 40 ou 50 ?

Pour moi il faudrait déjà revoir complètement les manières de fonctionnement des parisiens par rapport aux transports.

On sait que le plus grand nombre utilise les transports en commun. On ne peut donc pas vraiment dire que ce sera la solution miracle. Par contre, augmenter le nombre de places de parking sera bénéfique pour tous. Les trottoirs et les pistes cyclables ne servent à rien si il y a des voitures dessus. Les pistes cyclables sont même dangereuses de part leur conception par du personnel pas qualifié qui sait tout juste gratter sur du papier ( marquage au sol qui glisse, non sens, arrêt brutal de la piste...). Le vélotaf est ainsi presque impossible ( on roule rarement à 15 km/h en vélotaf). Les transports à Paris c'est plus qu'énervant de part le manque de respect de la plupart des acteurs, à cause des autres acteurs et en premier lieu des stationnements abusifs ("moi je bosse" dit-il en double file). On ne verrait plus ce genre de problèmes avec de la place GRATUITE. Il faut la trouver! Parking souterrains...

Par §lit347tU

Un budget total de 2,4 millions d'euros çà fait beaucoup pour des limitations qui ne seront pas respectées. Mieux vaut investir ça dans les transports publics qui en ont vraiment vraiment vraiment besoin (RER B aujourd'hui, ligne 1, 4, 13 etc...)

Par Anonyme

Non mais le mieux c'est que tout la population vendent leurs véhicule et on achète tous des chevaux !! Je pense que je vais pas resté bien longtemps dans ce pays de con....

Par

Vivement que le mairie de Paris quitte sa mairie comment arrivez à faire des truc aussi stupide .

Franchement je plain les parisiens beaucoup d'argent dépensé pour rien heureusement c'est pas lui qui paye .

Par Anonyme

on ne se demandera plus pourquoi l'industrie automobile française se casse la gueule ...

grâce a ce genre de politiques on va redresser la barre !!! ou pas ...

Par Anonyme

En réponse à f1racshrak

Vivement que le mairie de Paris quitte sa mairie comment arrivez à faire des truc aussi stupide .

Franchement je plain les parisiens beaucoup d'argent dépensé pour rien heureusement c'est pas lui qui paye .

   

non , le pire c'est que la droite continueras cette politique ecolo bobo ...

c'est dans le programme de NKM ...

Par

Moi ça me fait rire, sérieusement c'est quoi ce délire ?

Enfin bon, c'est tout vu, l'idée va être de foutre des flics et des radars partout comme ça tout le monde va se faire chopper et ça va être une des plus belles escroqueries de ce pays de dingue.

Bien sûr ça aura des effets tellement incroyables (réduction de 10mort dans paris/an) qu'il va falloir étendre cette politique à tout le pays.

Ce qu'on oubliera de dire c'est que le nombre de sans-permis sur les routes va encore considérablement augmenter.

Par

Un exemple : en journée, c'est impossible de rouler à plus de 20-30 km/h sur des axes comme la rue de la Pompe. La rue de la Pompe, c'est circulation sur la voire de bus de Bugeaud à Hugo, puis slalom de Mendel à la Muette, vu le nombre de voitures et camionnettes en double file. Les panneaux à 30km/h ne serviront qu'à flasher le pigeon qui roule la nuit ou le dimanche.

Le pire, c'est que NKM et son orchestre feront la même chose.

Par

j'imagine le gars qui se flasher a 70 ! menotte aux poignets et garde a vue illico avec l'étiquette sur le front "GRAND DELINQUANT ROUTIER" !! :lol:

ce qui est cool a 20km/h, c'est que méme les vélos te dépasses ! :ddr:

Par Anonyme

Ce que la mairie de Paris n'a pas compris c'est que les piétons du mercredi sont les conducteurs du jeudi. Donc à part 2 pelés et 3 tondus écolos, ces mesures font chier tout le monde, et dégoûtent les autres.

Autant interdire tout simplement l'être humain, ça ira plus vite.

Par

En réponse à lesuntzu

Un exemple : en journée, c'est impossible de rouler à plus de 20-30 km/h sur des axes comme la rue de la Pompe. La rue de la Pompe, c'est circulation sur la voire de bus de Bugeaud à Hugo, puis slalom de Mendel à la Muette, vu le nombre de voitures et camionnettes en double file. Les panneaux à 30km/h ne serviront qu'à flasher le pigeon qui roule la nuit ou le dimanche.

Le pire, c'est que NKM et son orchestre feront la même chose.

   

"en journée,"

oui et le principal soucis tu viens d'y mettre le doigt dessus !! :blague:

car la journée avec les bouchons ok...mais la nuit quand ya personne....ben c'est toujours 20 ou 30km/h !!! et je peux te dire que le temps, quand tu es seul sur la route, tu le trouves tres tres tres LONG ! :dodo:

Par

"Autant interdire tout simplement l'être humain, ça ira plus vite."

ca au moins ca serait une mesure concrète et éfficace !! :up:

Par Anonyme

Pour ma part ça fait longtemps que je ne mets plus les pieds (pardon mes roues...) à Paris.

Tant pis pour l'activité nocturne de la vie parisienne, mais bon si les restaurateurs et cinémas se contentent des seuls Parisiens et touristes comme clients...Ou bien c'est une forme déguisée de couvre feu : A minuit/1h00 tout le monde chez soit puisqu'il n'y a plus de transport pour rejoindre ses pénates.

Par Anonyme

Tout va bien pour eux, ils n'ont pas besoin de voitures. Les banlieusards (rappel: l'aglo Parisienne c'est 10M de personnes) eux peuvent aller se faire voir.

Prendre le RER? Ces gens là l'ont-ils pris au moins une fois dans leur vie?

Paris, pour un grand nombre de personnes habitant pourtant dans un rayon de 15-30km. C'est le dernier endroit où ils voudraient aller, synonyme de calvaire. Mais bon, travail oblige.

Par Anonyme

Il faudrait un jour que ces décideurs, dans leurs beaux bureaux Parisiens se rendent comptent aussi de certaines conséquences de leur politique, comme l'explosion du nombre de 2 roues du à l'encombrement de cette ville.

Et si on parle (pense) toujours des vies sauvées, pourquoi ne pas parler des morts. Combien de morts sur Paris en 2 roues ces dernières années?

Par

anonyme de 19h00...

"Après on nous dit que rouler c'est mal parce qu'on pollue: perso je pollue plus à 30 km/h qu'a 50. Je dois rester en 1ere pour avoir suffisamment de couple car en seconde je suis à 1800 tours pour un couple max à 3600: le moteur est à 4800 à 30 en première. Pareil pour les dos d'âne : on ralenti à 15 ou 20 et on accélère à 30 et on recommence. Yabon pour l'environnement..."

c'est tout a fait éxact !! on pollue beaucoup + en roulant a 30km/h qu'a 50...mais ne le crie pas trop fort sur les toits car ils sont capables d'interdire carrément les véhicules thermique en prétextant ça ! :tongue:

en + le périphérique est toujours limité a 80 ou c'est passé a 70 ? :confused:

Par §saa452RJ

On n'avance déjà pas très vite, alors cette limitation ne changera pas grand-chose.

Par Anonyme

ce type de mesure annonce la mise en place à terme de plaques d'immatriculation sur les vélos. car il est facile de dépasser les 20 et 30 km/h, sans même forcer. donc, comment vont réagir les autorités lorsqu'ils vont s'apercevoir que les cyclistes sont régulièrement en infraction de vitesse et de plus en plus prompts à doubler les voitures...?

et quid des bus et des taxis? ils vont également rouler à 30? je demande à voir... surtout pour les bus.

enfin bref, feraient mieux d'interdire carrément toute circulation automobile à Paris, qu'on en finisse avec l'hypocrisie ambiante, en commençant par le chef de l'état et les minitres.

d'ailleurs, en parlant de ministre, je ne doute pas une seconde qu'eux, ne respecteront jamais les limitations à 20 et 30.

Par Anonyme

Ahahahahaha

Rien qu'en lisant le titre de l'article, je me disais "y'en a pas un seul dans les commentaires qui va se réjouir de cette mesure"

Ben moi je me réjouis. Pourtant j'ai mon permis, j'ai une voiture. Mais voilà, Paris est bien plus agréable à vélo qu'en voiture, et moins il y aura de voiture, plus ça sera agréable :)

Quant à celui qui prétend ne pouvoir rouler en seconde à 30, je te suggère la voiture sans permis ou la boîte auto. La première sert à décoller le véhicule du sol, je ne connais aucune voiture qui ne permette pas de rouler en seconde à 30...

Par Anonyme

Si vous êtes pas content, la prochaine fois, vous voterez différemment dans les votes au municipal, je suis très content de ne pas y habiter sur paris, qu'elle ville de merd...

Achetez tous des trottinettes, vous irez plus vite,nous gardent nos voitures.

Mais sinon, cela devient n'importe quoi cet autophobie en France.

Bientôt, on va nous dire que les autoroutes doivent être limité a 90km/h et puis dans 20 ans, même les autoroutes seront limités a 50km/h pour notre sécurité, et en ville seule les piétons seront autorisés.

Vive le progrès...euh, j'appelle pas cela un progrès moi, une grosse régression.

Bien sur, d'ici la on ne voudra plus qu'on conduise,pilote automatique obligatoire.

Le gouvernement sera content, il n'y aura presque plus de mort sur la route, mais combien de suicide a cause de la mort de tout un secteur.

Par Anonyme

on va pouvoir faire des grands excès de vitesse en Aixam, Ligier ou Twizy45 :D

Par Anonyme

Par Anonyme le 03 Juin 2013 à 21h14

Oh le bobo de service, y a vraiment des baffes qui se perdent, tu crois que tu es seul au monde.Le vélo peut tout faire, cela fait longtemps qu'on me l'avais pas sorti celle la.Tu dois être tout seul toi et jeune.

Un delanoé en vélo, on n'est pas sorti de la merde avec des bobo dans ton genre.

Par

En réponse à Anonyme

J'adore le "réduire le nombre de voitures circulant": vont faire plus de places de Parking?:lol:.

Après on nous dit que rouler c'est mal parce qu'on pollue: perso je pollue plus à 30 km/h qu'a 50. Je dois rester en 1ere pour avoir suffisamment de couple car en seconde je suis à 1800 tours pour un couple max à 3600: le moteur est à 4800 à 30 en première. Pareil pour les dos d'âne : on ralenti à 15 ou 20 et on accélère à 30 et on recommence. Yabon pour l'environnement...

De 3: si j'ai bien compris l'article, il y a le problème de la respectabilité et de la pertinence des limitations qui est soulevé. Rouler à 20 ou 30 pas de soucis pour ma part, même lorsque c'est limité à 50 tant que la situation est dangereuse. Par contre mettre des zones 30 à des endroits où il n'y a pas un chat avec 3 à 4 mètres de bas côté de chaque côté de la route bien désherbées( oui oui même sur certaines nationales on y voit pas si bien), bah là je respecte pas: à 40 km/h j'ai le temps de piler si quelque chose débouche sur le côté, et avec le vélo je suis allègrement à 45 /50... Même constat donc sur Les grands axes comme ils disent: si 30 km/h n'est pas pertinent, aucune raison de l'instaurer!

De 4 : Ces zones seront elles suffisamment signalées? On nous pond des chiffres; mais réellement? Il y aura pas des camions de livraison en stationnement devant les panneaux?(faites plus de places de parking bordel, c'est pas en réduisant que la situation va s'arranger). Parce que pour faire exploser les chiffres des radars il y a pas mieux que les zones 30 sur des 2 fois 3 voies à 2 heures du matin.

Le coup des zones 30 devant les écoles: ok. Une connaissance s'est faite fauchée devant son lycée par un chauffard à 80 km/h ( depuis ils ont mis le paquet avec des dos d'âne et des espèces de machin en béton en travers pour bien augmenter les distances de freinage...). A cet endroit je vois souvent la gendarmerie qui fait des contrôles radar aux heures de sortie avec beaucoup de prévention et au final peu de PV. Un cas qui devrait se généraliser. Encore une fois les zones 30 c'est bien devant les écoles, aux heures dangereuses. Si la situation l'est moins à minuit, pourquoi ne pas refaire passer la limitation à 40 ou 50 ?

Pour moi il faudrait déjà revoir complètement les manières de fonctionnement des parisiens par rapport aux transports.

On sait que le plus grand nombre utilise les transports en commun. On ne peut donc pas vraiment dire que ce sera la solution miracle. Par contre, augmenter le nombre de places de parking sera bénéfique pour tous. Les trottoirs et les pistes cyclables ne servent à rien si il y a des voitures dessus. Les pistes cyclables sont même dangereuses de part leur conception par du personnel pas qualifié qui sait tout juste gratter sur du papier ( marquage au sol qui glisse, non sens, arrêt brutal de la piste...). Le vélotaf est ainsi presque impossible ( on roule rarement à 15 km/h en vélotaf). Les transports à Paris c'est plus qu'énervant de part le manque de respect de la plupart des acteurs, à cause des autres acteurs et en premier lieu des stationnements abusifs ("moi je bosse" dit-il en double file). On ne verrait plus ce genre de problèmes avec de la place GRATUITE. Il faut la trouver! Parking souterrains...

   

"Après on nous dit que rouler c'est mal parce qu'on pollue: perso je pollue plus à 30 km/h qu'a 50. Je dois rester en 1ere pour avoir suffisamment de couple car en seconde je suis à 1800 tours pour un couple max à 3600: le moteur est à 4800 à 30 en première. "

Non, sans blaque!!!

Ne me dis pas que tu as besoin du maximum de couple moteur de ta bagnole pour rouler à 30km/h!!!!

Que tu dois passer de la 5eme à la 4eme pour passer de 90km/h à 70km/h, je veux bien le croire

Mais pas de passer de la 2eme vers la 1ere pour rouler à 30km/h

Pour atteindre 4800rpm, tu dois appuyer assez fort sur l'accélérateur. Tu as là largement assez de puissance pour rouler à 130km/h (35-40ch environ pour une grosse berline)

alors stp, finis de faire tes devoirs

reviens sur caradisiac lorsque tu auras ton permis

celui de la PS3 ne compte pas

Par Anonyme

J'habite en province dans un zone 30. Que du bonheur.

Il n'y a pas une circulation énorme et avant il y avait toujours des crétins roulant à 70 ou 80, accélérant comme des malades. Désormais, la circulation doit se faire à environ 40, d'où moins de bruits et presque plus d'abrutis accélérant. Il ne reste que quelques motards pour faire hurler les moteurs, sans doute que le motard est con par nature.

Par Anonyme

bonjour, comment faire pour que je puisse traverser sans me faire klaxonner? je comprend quil y a beaucoup de lumière dehors et quil y a par moment une transplantation parallèle de nos époques, mais quand même... merci

Par Anonyme

Je propose qu'on oblige de rouler à une vitesse supérieure à 20km/h sur l'avenue de Clichy, ça plairait au automobiliste, éviterait à tous les "héros" de traverser "comme au bled" et on pourrait faire un max de pognon sur les créneaux 7-9h, 11h-15h & 16.30-20h vu qu'on ne peut guère espérer le 15km/h de moyenne ...

Paris j'essaie d'éviter sauf nécessité, alors que je suis à peine à une paires de km de l'autre côté du périphérique :)

Par Anonyme

Je propose qu'on oblige de rouler à une vitesse supérieure à 20km/h sur l'avenue de Clichy, ça plairait au automobiliste, éviterait à tous les "héros" de traverser "comme au bled" et on pourrait faire un max de pognon sur les créneaux 7-9h, 11h-15h & 16.30-20h vu qu'on ne peut guère espérer le 15km/h de moyenne ...

Paris j'essaie d'éviter sauf nécessité, alors que je suis à peine à une paires de km de l'autre côté du périphérique :)

Par §mot737Kg

Nous avions peur que l'on interdise la circulation des voitures à Paris;

bonne nouvelle ce n'est pas le cas

Nous avions peur que l'on installe des péages aux entrées de Paris comme à Londre;

bonne nouvelle ce n'est pas le cas

le problème c'est que l'on a tendance a appuyer sur la pédale d'accélérateur, souvent inutilement puisque le prochain feu est déjà là et avant même d"avoir atteint la vitesse attendue.

L'autre problème c'est que nous avons tous en tête et comme référence (sauf pour certains) le code de la route alors même que nous roulons en ville. Un code de la rue s'impose alors et souvent par notre manque de civisme, les politiques légifères . C'est un peu comme la consommation de tabac dans un lieu clos (restos..); il y a création d'une loi parce que nous ne respectons pas suffisamment notre entourage sans celle-ci. Dommage que le vivre ensemble ne soit pas instinctif alors que le chacun pour soi est très contagieux.

Malheureusement ou peut être heureusement que les choses évolue en ville car nous constatons tous une évolution plutôt négative de cette circulation urbaine.

Essayons de limiter nos déplacements en voiture en ville en trouvant des solutions plus rapides, économiques et pertinentes (métro, vélo..).

Quel plaisir ensuite de retrouver sa voiture pour d'autres occasions ou la vraie nécessité rejoint alors le plaisir.

Par Anonyme

Et moi je plains ton ancienne prof de Français

Par Anonyme

le problème de Paris, c'est les parisiens... et pour un provençal un parisien est un habitant d'île de France... la courtoisie n'existe pas et pour pouvoir circuler il faut adopter un style de conduite agressif genre "c'est celui qui a les plus grosses qui passe"... en prime se garer est un calvaire ou affreusement onéreux... si la baisse des limitations engendre de meilleurs comportements alors je trouve que c'est plutôt une bonne chose... et peut-être qu'à ce moment là je dépenserai un peu d'argent en parking pour faire découvrir les principaux monuments de Paris à mes enfants... surtout que je contourne la capitale 3 à 4 fois par an pour revenir dans ma famille mais hors de question de faire une halte à Paris, les parisiens me tapent trop sur les nerfs...

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

J'habite en province dans un zone 30. Que du bonheur.

Il n'y a pas une circulation énorme et avant il y avait toujours des crétins roulant à 70 ou 80, accélérant comme des malades. Désormais, la circulation doit se faire à environ 40, d'où moins de bruits et presque plus d'abrutis accélérant. Il ne reste que quelques motards pour faire hurler les moteurs, sans doute que le motard est con par nature.

   

Moi aussi, j'habite en province dans une zone 30 et en plus, il y a un dos d'âne à 20 mètres de chez moi et bien, ça change pas grand chose. Si je touchais 10 centimes à chaque fois qu'une voiture frotte un bout par terre, j'arrêterais de bosser.

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

le problème de Paris, c'est les parisiens... et pour un provençal un parisien est un habitant d'île de France... la courtoisie n'existe pas et pour pouvoir circuler il faut adopter un style de conduite agressif genre "c'est celui qui a les plus grosses qui passe"... en prime se garer est un calvaire ou affreusement onéreux... si la baisse des limitations engendre de meilleurs comportements alors je trouve que c'est plutôt une bonne chose... et peut-être qu'à ce moment là je dépenserai un peu d'argent en parking pour faire découvrir les principaux monuments de Paris à mes enfants... surtout que je contourne la capitale 3 à 4 fois par an pour revenir dans ma famille mais hors de question de faire une halte à Paris, les parisiens me tapent trop sur les nerfs...

   

Ca risque d'être pire

Par Anonyme

pour limiter le nombre de voitures dans paris je vois plutôt une autre solution : faire baisser le cout de l'immobilier (location et acquisition) j'ai travaillé pendant un an en région parisienne et ça me coutait moins cher de me farcir entre 4-5h de bagnole par jour pour 250km/jour(je contribuai donc à l'encombrement du trafic routier, à la pollution,...) usure de la voiture inclue (vieille citadine économe certes) plutôt que de louer un malheureux studio... hors si j'avais pu avoir un studio, la voiture ne m'aurait servie que le week-end pour aller en province...

Par Anonyme

Je propose l'interdiction totale de la circulation automobile dans Paris, camions de livraison et d'artisans compris. On verra combien de temps ils tiendront à aller faire leurs courses en velib chez les gueux de l'autre côté du périph et qu'ils paieront 1000 euros pour changer un joint de robinet.

Par Anonyme

Tout ceci est très bien. D'ailleurs, quelle est la vitesse moyenne lorsque l'on circule à Paris dans la journée ? 20 voire 25 km/h.

Par Anonyme

on s'en fout, la majorité des résidents français n'habitent pas Paris...

Par

En réponse à Anonyme

pour limiter le nombre de voitures dans paris je vois plutôt une autre solution : faire baisser le cout de l'immobilier (location et acquisition) j'ai travaillé pendant un an en région parisienne et ça me coutait moins cher de me farcir entre 4-5h de bagnole par jour pour 250km/jour(je contribuai donc à l'encombrement du trafic routier, à la pollution,...) usure de la voiture inclue (vieille citadine économe certes) plutôt que de louer un malheureux studio... hors si j'avais pu avoir un studio, la voiture ne m'aurait servie que le week-end pour aller en province...

   

avec de l'essence au prix USA, on peut même faire davantage de km pour le même prix

mais avec de l'essence façon norvégienne (2€ le litre), alors tu hésiteras avant de faire autant de km

bref, nous sommes dans la civilisation de l'automobile grace à la démocratisation de l'automobile produit en masse, rendue possible grace à une énergie facile et pas chère

en travaillant 1h payé au smic, on a de quoi se payer 100km en mazout

nos grands parents ne pouvaient pas en dire autant

mais il n'est pas dit que ce sera pareil demain....

Par Anonyme

l'augmentation de l'essence tend à limiter les flux par la contrainte mais ce n'est pas le sens de mon raisonnement, ce que je voulais c'est que sur Paris, le logement coute tellement cher qu'on est enclin à s'éloigner et donc utiliser la voiture... et dans ma logique, favorisant à la fois mon portefeuille et la fluidité du trafic, en baissant les couts de logement on permet aux gens de se rapprocher et donc de limiter l'utilisation de la voiture... sinon comment développer l'attractivité de Paris (culture, emploi, mode, tourisme,...) ? on ne peut pas tout faire pour encourager les gens à venir et en même temps les en empêcher... Même le réseau routier semble tisser à partir de Paris...

Par Anonyme

Les Parisiens ont votés....

Bien fait pour eux !!

Par Anonyme

Par Anonyme le 04 Juin 2013 à 03h43: Les parisiens votent pour leur maire d'arrondissement. Ce sont ensuite les maires d'arrondissement qui elisent le Maire de Paris, d'ou les petites guguerres pour ''gagner'' les arrondissements entre les politiques.

Paris vit de plus en plus en autarcie et devient une ville de fonctionnaires qui, pour la plupart, ne paient meme pas la vraie valeur de leur logement. Plus le m2 augmente, plus il y a de batiment de l'etat a l'instar du ''pentagone'' Francais qui se construit pres de la porte de versailles. C'est un bom moyen de rendre la propriete de moins en moins accessible.

Degager les voitures de Paris, c'est n'accepter que des gens qui travaillent dans Paris. C'est de la discremination.

Par Anonyme

De toutes façons à paris (centre) on y roule pas plus vite que 30km/h. Sauf de nuit on atteint des pointes à 50. fiuuu

Par

reste plus au Taxi râleur d’acheté des pousse-pousse. a force d’être essoufflé, il raconterons moins de connerie!

Par

En réponse à Anonyme

l'augmentation de l'essence tend à limiter les flux par la contrainte mais ce n'est pas le sens de mon raisonnement, ce que je voulais c'est que sur Paris, le logement coute tellement cher qu'on est enclin à s'éloigner et donc utiliser la voiture... et dans ma logique, favorisant à la fois mon portefeuille et la fluidité du trafic, en baissant les couts de logement on permet aux gens de se rapprocher et donc de limiter l'utilisation de la voiture... sinon comment développer l'attractivité de Paris (culture, emploi, mode, tourisme,...) ? on ne peut pas tout faire pour encourager les gens à venir et en même temps les en empêcher... Même le réseau routier semble tisser à partir de Paris...

   

je le sais parfaitement

je t'avais déjà compris

mais c'est comme ça la vie, un dur compromis entre offre et demande

à Ste Marie sur Trucmuche, les maisons ne coutent pas chères. Le seul soucis, c'est qu'il n'y a pas de boulot à proximité, donc pas pouvoir acheter ces maisons, ni d'en louer

a Ste Marie la Grande, il y a du boulot. Les logements coutent un peu plus chers qu'à Ste Marie sur Trucmuche. Mais ce genre de boulot, c'est rarement des boulots payés 4000€ par mois, ni même 2000€, ni même...

à Paris, la grande ville où se concentrent les activités économiques, il y a beaucoup de boulots, parfois très bien payés aussi. Forcement, tout le monde voudrait avoir un boulot bien payé, au lieu de bosser à Ste Marie la Grande avec ses salaires misérables. Et donc l'offre/demande parisienne fait suit aussi.

Si demain, à cause d'un transport hors de prix, rendu possible à cause d'un carburant hors de prix, alors les gens ne pourront plus faire 100km/jour en voiture pour bosser à Paris. Ce sera RER, bus, métro. Et donc ce sera autour des logements à proximités des gares de RER qui vont exploser. Etc...

Et si après demain, toute la région est hors de prix, et que le carburant est hors de prix aussi, alors les gens ne pourront plus partir de leur province pour bosser à Paris. L'activité économique stagnera, baissera. Il y aura moins d'emplois parisiens. Les entreprises pencheront sur la question de délocaliser vers des villes en province, genre Bordeaux, Lyon, Lille... Ce jour là, les logements à Paris baisseront...mais les offres d'emplois aussi, et donc les salaires aussi. Tandis qu'à BOrdeaux,Lyon, Lille, ça prendra la tendance inverse...

Bref, c'est comme ça la vie, un équilibre entre offre et demande. Et ça, on est tous responsable, à vouloir venir à Paris pour bosser, et pour son salaire élevé...qui finalement, une fois les frais déduits, ne permet pas une vie meilleure qu'en province... Mais pour l'instant, c'est encore possible la vie parisienne grace à un carburant pas cher (1h de smic = 100km d'autonomie), et donc les gens continuent à affluer sur Paris. Mais quelque chose me dit que ça ne durera pas une éternité ainsi...

Par Anonyme

Le péage urbain est LA vraie bonne solution et en plus ca rapporterait à l'état

Par Anonyme

En réponse à wizzfr

je le sais parfaitement

je t'avais déjà compris

mais c'est comme ça la vie, un dur compromis entre offre et demande

à Ste Marie sur Trucmuche, les maisons ne coutent pas chères. Le seul soucis, c'est qu'il n'y a pas de boulot à proximité, donc pas pouvoir acheter ces maisons, ni d'en louer

a Ste Marie la Grande, il y a du boulot. Les logements coutent un peu plus chers qu'à Ste Marie sur Trucmuche. Mais ce genre de boulot, c'est rarement des boulots payés 4000€ par mois, ni même 2000€, ni même...

à Paris, la grande ville où se concentrent les activités économiques, il y a beaucoup de boulots, parfois très bien payés aussi. Forcement, tout le monde voudrait avoir un boulot bien payé, au lieu de bosser à Ste Marie la Grande avec ses salaires misérables. Et donc l'offre/demande parisienne fait suit aussi.

Si demain, à cause d'un transport hors de prix, rendu possible à cause d'un carburant hors de prix, alors les gens ne pourront plus faire 100km/jour en voiture pour bosser à Paris. Ce sera RER, bus, métro. Et donc ce sera autour des logements à proximités des gares de RER qui vont exploser. Etc...

Et si après demain, toute la région est hors de prix, et que le carburant est hors de prix aussi, alors les gens ne pourront plus partir de leur province pour bosser à Paris. L'activité économique stagnera, baissera. Il y aura moins d'emplois parisiens. Les entreprises pencheront sur la question de délocaliser vers des villes en province, genre Bordeaux, Lyon, Lille... Ce jour là, les logements à Paris baisseront...mais les offres d'emplois aussi, et donc les salaires aussi. Tandis qu'à BOrdeaux,Lyon, Lille, ça prendra la tendance inverse...

Bref, c'est comme ça la vie, un équilibre entre offre et demande. Et ça, on est tous responsable, à vouloir venir à Paris pour bosser, et pour son salaire élevé...qui finalement, une fois les frais déduits, ne permet pas une vie meilleure qu'en province... Mais pour l'instant, c'est encore possible la vie parisienne grace à un carburant pas cher (1h de smic = 100km d'autonomie), et donc les gens continuent à affluer sur Paris. Mais quelque chose me dit que ça ne durera pas une éternité ainsi...

   

En plus, tant qu'il y aura des cons qui voudront habiter à Paris et pas ailleurs parce que de l'autre côté du périph c'est la zone, ça va pas baisser

Par §Nix342TH

Alors, toujours envie de tous vous agluttiner dans paris??

Par

Vivement que Nathalie Kosciusko-Morizet reprenne tout ça en main. Y en a marre des socialo à la mairie de Paris. Au lieu de faire empiéter les transports en commun sur les voies et places de stationnement réservés aux automobiles ils feraient mieux de faire cohabiter les deux. Et plutôt réfléchir comment fluidifier le trafic pour réduire la pollution plutôt que de prendre des mesures qui créent des bouchons et donc de la pollution.

Par Anonyme

tant mieux, une bonne raison de plus pour que je ne mettes plus les pieds dans cette ville de m....e!

de plus une mauvaise solution pour la pollution car c'est pas à cette vitesse qu'une voiture pollue moins

Par Anonyme

des nuls ces socialos qui en plus ne tiennent aucuns de leurs engagements

Par

Il fait bon de ne pas vivre à Paris

Par

Rouler à 20Km/h oblige à rouler en vitesse première ou seconde à un régime moteur de 1500 tours minute et augmente ainsi l’émission du taux de CO2. On peut rouler en vitesse troisième à 20Km/h mais au risque de faire du sous-régime et au risque ainsi de rejeter du carburant imbrûlé à l'échappement.

Par §lob855lx

On a la plus belle ville du monde mais on la déteste! Merci le gouvernement de nous faire hair Paris.

Bientot Paris sera comme banlieue 13 (isolement) et moi je rigolerai comme un goret tranquil dans mon F3 qui coute pas 4 salaires et ma belle voiture garer dans la rue GRATUITE!

Par §Nix342TH

En réponse à Anonyme

des nuls ces socialos qui en plus ne tiennent aucuns de leurs engagements

   

Le PS n'a de socialiste que le nom. Ce sont des libéraux dans la plus pure tradition anglosaxonne et fascistes de surcroit, comme on a pu voir par l'adoption de force du mariage gay contre la volonté du plus grand nombre.

Par Anonyme

très bonne mesure , je suis fan d'auto mais je pense que la situation est devenu impossible à paris pour sa circulation , réduire le trafic à paris doit être une priorité , cela marche très bien en Italie et en GB où les centres villes sont interdit je ne vois pas pourquoi cela ne marcherai pas à paris.

Par Anonyme

Salut,

Une raison, pour les bouchons divers et variés, est surtout que les gens ne se collent pas : cela crée des files extensibles,

Et, du coup, le meme laps de temps qui a permis à celui devant le feu et au dernier de passer, plus de voitures auraient pu avoir franchi le feu dans le meme intervalle.

Je me demande encore pourquoi les constructeurs ne font pas de systeme "bouchons", qui, pour les voitures en boite auto par exemple, pour faire du ramp up adaptatif en fonction de celui qu'il y a devant...

Cdlt,

Seb

Par

Le soucis, c'est que la majorité des gens qui roulent en voiture à Paris ne le font pas de guettée de coeur, la majorité sont des gens qui travaillent ou vont à leur travail... moi qui prend les transports au quotidien depuis 15 ans, je peux vous garantir qu'on ne PEUT PAS transférer dans les transports tous les gens qui prennent l'auto, quand le métro ou le RER n'est pas bondé, il est en retard ou en panne ou en grève... j'invite cordialement Mr Delanoé à prendre ces fameux transports qu'il chérie tant quotidiennement mais sans un cordon de garde du corps et aux heures de pointe, on en reparlera assez vite...

certaines formes de haines sont permises dans ce pays, haine de l'automobiliste, haine du fumeur... la haine engendrant la haine, il sera trop tard pour pleurer le jour où les extrémistes finiront par passer... désolant mais la montée du FN le prouve... il serait simpliste et rassurant de se dire que tous leurs électeurs sont de gros fachos, ce n'est hélas pas le cas...

Par

C est franchement stupide...

Je réside en ville, les rues qui passe de 3 voies automobile a 1 voie derrière le bus qui fait tous les arrêts et interdit de doubler car ligne blanche (1 voie opposé strictement pour les bus, et 1 voie bus + automobile qui bouchonnent derrière)

Comme quoi le Co2 on s en fou c est la pollutions, ne pas encourager les jeunes a acheter de véhicules, et fermer les commerces du centre ville qui compte !

Par Anonyme

En réponse à Mika59134

C est franchement stupide...

Je réside en ville, les rues qui passe de 3 voies automobile a 1 voie derrière le bus qui fait tous les arrêts et interdit de doubler car ligne blanche (1 voie opposé strictement pour les bus, et 1 voie bus + automobile qui bouchonnent derrière)

Comme quoi le Co2 on s en fou c est la pollutions, ne pas encourager les jeunes a acheter de véhicules, et fermer les commerces du centre ville qui compte !

   

Exact ! Et ça permet aussi de "créer" de la pollution la ou il n'y en avait pas. On aménage les rues dans l'intention de créer des goulets d'étranglement; pour casser le trafic. Donc on crée des bouchons. Ensuite, on mesure la pollution juste au bon endroit (après un ralentisseur en cote par exemple; là ou tout le monde est obligé de bien réaccélérer. Et comme on constate comme par miracle que ça pollue, on crie haut et fort que c'est pas bien et hop, en plus du ralentisseur imbécile, on nous colle une limitation absurde dans tout le quartier... Comme ça au lieu de supprimer le problème, on l'étend... C'est sordide !!!

Et il ne faut pas croire que seul Paris ou les grandes villes sont touchées. Si l'on sort un peu en France, le nombre de ville de moins de 10000 habitants qui ont procédés à ce genre d'aménagement débiles, bien orientés politiquement correct, est ahurissant. Ralentisseurs mal placé et beaucoup trop hauts, piste cyclable inadaptée et dangereuse pour les cyclistes, feu désynchronisés, ronds points inutiles, suppression de "tobogans" pour écluser le trafic, les exemples ne manquent pas. Ce quelle que soit la couleur politique des maires... Gauche ou droite même combat pour emmerder à tout crin le citoyen qui paye ces aménagements aussi dispendieux qu'imbéciles !!!

Si vous avez la chance de vivre dans une petite ville et que cette "maladie" ne vous a pas encore pourrie la vie, ne vous moquez pas trop de ceux qui la subisse. Demain, elle sera (hélas) aussi chez vous...

Par

En réponse à §mot737Kg

Nous avions peur que l'on interdise la circulation des voitures à Paris;

bonne nouvelle ce n'est pas le cas

Nous avions peur que l'on installe des péages aux entrées de Paris comme à Londre;

bonne nouvelle ce n'est pas le cas

le problème c'est que l'on a tendance a appuyer sur la pédale d'accélérateur, souvent inutilement puisque le prochain feu est déjà là et avant même d"avoir atteint la vitesse attendue.

L'autre problème c'est que nous avons tous en tête et comme référence (sauf pour certains) le code de la route alors même que nous roulons en ville. Un code de la rue s'impose alors et souvent par notre manque de civisme, les politiques légifères . C'est un peu comme la consommation de tabac dans un lieu clos (restos..); il y a création d'une loi parce que nous ne respectons pas suffisamment notre entourage sans celle-ci. Dommage que le vivre ensemble ne soit pas instinctif alors que le chacun pour soi est très contagieux.

Malheureusement ou peut être heureusement que les choses évolue en ville car nous constatons tous une évolution plutôt négative de cette circulation urbaine.

Essayons de limiter nos déplacements en voiture en ville en trouvant des solutions plus rapides, économiques et pertinentes (métro, vélo..).

Quel plaisir ensuite de retrouver sa voiture pour d'autres occasions ou la vraie nécessité rejoint alors le plaisir.

   

"Essayons de limiter nos déplacements en voiture en ville en trouvant des solutions plus rapides, économiques et pertinentes (métro, vélo..). "

L'association des culs de jatte et estropiés te remercie de tes lumières. Rien ne vaut un bon vélo pour se déplacer ou le métro et ses innombrables escaliers.

Blague à part, pense aussi un peu aux personnes âgées, aux invalides qui tiennent pas 300 mètres de marche à pied. On ne pourra même plus les accompagner en voiture.

Par

En réponse à wizzfr

je le sais parfaitement

je t'avais déjà compris

mais c'est comme ça la vie, un dur compromis entre offre et demande

à Ste Marie sur Trucmuche, les maisons ne coutent pas chères. Le seul soucis, c'est qu'il n'y a pas de boulot à proximité, donc pas pouvoir acheter ces maisons, ni d'en louer

a Ste Marie la Grande, il y a du boulot. Les logements coutent un peu plus chers qu'à Ste Marie sur Trucmuche. Mais ce genre de boulot, c'est rarement des boulots payés 4000€ par mois, ni même 2000€, ni même...

à Paris, la grande ville où se concentrent les activités économiques, il y a beaucoup de boulots, parfois très bien payés aussi. Forcement, tout le monde voudrait avoir un boulot bien payé, au lieu de bosser à Ste Marie la Grande avec ses salaires misérables. Et donc l'offre/demande parisienne fait suit aussi.

Si demain, à cause d'un transport hors de prix, rendu possible à cause d'un carburant hors de prix, alors les gens ne pourront plus faire 100km/jour en voiture pour bosser à Paris. Ce sera RER, bus, métro. Et donc ce sera autour des logements à proximités des gares de RER qui vont exploser. Etc...

Et si après demain, toute la région est hors de prix, et que le carburant est hors de prix aussi, alors les gens ne pourront plus partir de leur province pour bosser à Paris. L'activité économique stagnera, baissera. Il y aura moins d'emplois parisiens. Les entreprises pencheront sur la question de délocaliser vers des villes en province, genre Bordeaux, Lyon, Lille... Ce jour là, les logements à Paris baisseront...mais les offres d'emplois aussi, et donc les salaires aussi. Tandis qu'à BOrdeaux,Lyon, Lille, ça prendra la tendance inverse...

Bref, c'est comme ça la vie, un équilibre entre offre et demande. Et ça, on est tous responsable, à vouloir venir à Paris pour bosser, et pour son salaire élevé...qui finalement, une fois les frais déduits, ne permet pas une vie meilleure qu'en province... Mais pour l'instant, c'est encore possible la vie parisienne grace à un carburant pas cher (1h de smic = 100km d'autonomie), et donc les gens continuent à affluer sur Paris. Mais quelque chose me dit que ça ne durera pas une éternité ainsi...

   

Bravo, tu as découvert ce qu'est la "main invisible", plus connue pour "réguler" le capitalisme libéral.

Seulement voila, ça marche pas comme tu le crois et c'est même l'inverse et ça s'empire. Un exemple concret, le mien : je viens de perdre mon boulot sur Marseille et il n'y a quasiment plus d'emplois dans mon secteur d'activité. Résultat : je viens de m'installer en région parisienne. A Marseille, l'immobilier s'écroule, la délinquance et la pauvreté sont toujours plus fortes et on cache la misère avec la "Capitale de la culture" où l'on dépense dans des musés plutôt que de réorganiser le territoire afin de détruire le phénomène des cités et tout ce qui en résulte. A Paris, le mètre carré est toujours plus cher et on fait des grands travaux (grand Paris, les Halles) quand la deuxième ville de France est en train de pourrir littéralement.

L'organisation du territoire nécessite l'intervention de l'état pour que la décentralisation marche. La "main invisible", on l'a vu depuis 1929, ça ne cause que des crises et ça aggrave les problèmes.

Par Anonyme

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Le jour où l'anarchie ne sera plus bon enfant, tu viendras pas pleurer

Par

Lorsque l'on vote pour des individus a tendance totalitaire , faut pas s'étonner de la prise de ce genre de mesurettes prisent uniquement pour

mettre en avant leur égo demesuré .A part ça ,comme dans Paris , 90% du

temps on est bloqué dans les bouchons ,ça devrait pas déranger beaucoup

la limitation a 30 .

Par Anonyme

Les bobo parisiens qui travaillent a 2km de chez eux doivent êtres aux anges eux les donneurs de leçons .

Par Anonyme

Paris on s'en fout un peu car il n'y a que les parisiens qui s'y déplacent en voiture et qui sont assez fou pour avoir une vie de merde du matin au soir (lever 5h30,stress, bouchon 1h30, stress, stationnement 20 min; stress en retard, travail , stress , bouchon 1h30, retour maison , et rebelotte)

moi perso quand j'y vais je prends le métro en dehors des heures de pointe et la vie est belle (malgré l'insécurité , les rom, la saleté , la pollution) mais après je rentre "en province" comme ils disent où je suis très bien !!!

PARIS n'est pas le centre du monde mais juste une ville ou les francais les plus fous (et pas les plus nombreux comme on nous le fait croire) sont agglutinés pour gagnés 3 sous dépensés aussitot en gazoil et loyer ...

un petit provincial !

Par §ras584Ub

En réponse à Anonyme

Paris on s'en fout un peu car il n'y a que les parisiens qui s'y déplacent en voiture et qui sont assez fou pour avoir une vie de merde du matin au soir (lever 5h30,stress, bouchon 1h30, stress, stationnement 20 min; stress en retard, travail , stress , bouchon 1h30, retour maison , et rebelotte)

moi perso quand j'y vais je prends le métro en dehors des heures de pointe et la vie est belle (malgré l'insécurité , les rom, la saleté , la pollution) mais après je rentre "en province" comme ils disent où je suis très bien !!!

PARIS n'est pas le centre du monde mais juste une ville ou les francais les plus fous (et pas les plus nombreux comme on nous le fait croire) sont agglutinés pour gagnés 3 sous dépensés aussitot en gazoil et loyer ...

un petit provincial !

   

"Paris on s'en fout un peu car il n'y a que les parisiens qui s'y déplacent en voiture"

Justement non, les parisiens utilisent beaucoup moins leur voiture que les provinciaux qui bossent à paris. Donc les plus emmerdés, ce ne sont pas eux.

Par §viv885sC

pfff, encore un beau chef d'œuvre d'art moderne!!!

Par

Paris en lice pour être élue capitale de la connerie

:ptdr::ptdr:

Par Anonyme

Et le pire c'est que la Konne-suce-con Morisette à le même genre de programme...!!!

A gauche, ce sont des nuisibles ! A droite, des incapables et des suiveurs de bobos !

J'en ai plein le dos de ces cataplasmes... Si quelqu'un connait une expatriation raisonnée, je suis preneur !!!

Par

j'ai un ami au canada tout ce qu'il reve c'est de rentrer en france :biggrin:

Par Anonyme

on s'en fout des Parisiens !!! On a la municipalité qu'on mérite et qu'on a élue ... puis réélue ... alors passons à un sujet plus intéressant et de portée autrement plus importante !!!

Par Anonyme

tu nous faire chier delanoe !!! Raousssss

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

on s'en fout des Parisiens !!! On a la municipalité qu'on mérite et qu'on a élue ... puis réélue ... alors passons à un sujet plus intéressant et de portée autrement plus importante !!!

   

Le problème, c'est qu'après t'en être bien foutu, tu auras les mêmes conneries dans quelques années dans ta métropole régionale; et si par hasard tu es dans un petit patelin que tu crois épargné, ce sera dans une dizaine d'années...

Je connais une petite ville du limousin (moins de 5000 habitants) qui s'est "offert" des pistes cyclables et une successions de ralentisseurs casse train avant, limités à 30 à l'heure (avec radar pédagogique mon cul), chaussée resserrée et passage piéton au niveau du trottoir...

Portant, il n'y a pas eu d'accident mortel au cours des les 10 dernières années, et bien entendu les pistes cyclables sont invariablement désertes...

Le tout au frais des contribuables et dans le même esprit autophobe qu'à Paris !!!

Ce que vous moquez à Paris aujourd'hui est ce qui va vous arriver demain en province...

Réfléchissez un peu, vous verrez !

Par Anonyme

En réponse à warlord66

j'ai un ami au canada tout ce qu'il reve c'est de rentrer en france :biggrin:

   

??? Ah bon, et pour quoi faire ???

Il veut se marier peut-être, c'est ça ???:hum::brosse::lol::ptdr:

Par

En réponse à Anonyme

Le problème, c'est qu'après t'en être bien foutu, tu auras les mêmes conneries dans quelques années dans ta métropole régionale; et si par hasard tu es dans un petit patelin que tu crois épargné, ce sera dans une dizaine d'années...

Je connais une petite ville du limousin (moins de 5000 habitants) qui s'est "offert" des pistes cyclables et une successions de ralentisseurs casse train avant, limités à 30 à l'heure (avec radar pédagogique mon cul), chaussée resserrée et passage piéton au niveau du trottoir...

Portant, il n'y a pas eu d'accident mortel au cours des les 10 dernières années, et bien entendu les pistes cyclables sont invariablement désertes...

Le tout au frais des contribuables et dans le même esprit autophobe qu'à Paris !!!

Ce que vous moquez à Paris aujourd'hui est ce qui va vous arriver demain en province...

Réfléchissez un peu, vous verrez !

   

quel est ce patelin?

 

Par

En réponse à mozipokl

Bravo, tu as découvert ce qu'est la "main invisible", plus connue pour "réguler" le capitalisme libéral.

Seulement voila, ça marche pas comme tu le crois et c'est même l'inverse et ça s'empire. Un exemple concret, le mien : je viens de perdre mon boulot sur Marseille et il n'y a quasiment plus d'emplois dans mon secteur d'activité. Résultat : je viens de m'installer en région parisienne. A Marseille, l'immobilier s'écroule, la délinquance et la pauvreté sont toujours plus fortes et on cache la misère avec la "Capitale de la culture" où l'on dépense dans des musés plutôt que de réorganiser le territoire afin de détruire le phénomène des cités et tout ce qui en résulte. A Paris, le mètre carré est toujours plus cher et on fait des grands travaux (grand Paris, les Halles) quand la deuxième ville de France est en train de pourrir littéralement.

L'organisation du territoire nécessite l'intervention de l'état pour que la décentralisation marche. La "main invisible", on l'a vu depuis 1929, ça ne cause que des crises et ça aggrave les problèmes.

   

l'un n'empêche pas l'autre

la délinquence et la pauvreté n'est pas forcement associé à ton soucis: baisse des activités économiques de marseilles, dans ton secteur

là où il y a de la richesse, il y a des pauvres qui y vont en espérant avoir leur part de gateau. Que ce soit boom économique ou crise, les bidonvilles ont toujours été à bord des grandes villes. Ou encore les pauvres qui s'entassent dans des HLM, ou dans des logements insalubres pour se farcir des boulots difficiles et mal payés

quant à cette délinquence, elle y était avant, elle y sera encore après, peu importe si marseilles est en crise ou en boom économique...

 

SPONSORISE

Toute l'actualité