Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Fisker demande au juge des faillites de rejeter une offre chinoiseLe feuilleton de la reprise de Fisker Automotive se poursuit avec un épisode inattendu puisque Automotive News nous apprend que les responsables encore en place du constructeur de la Karma ont demandé au juge en charge de la faillite de ne pas donner suite à une offre de reprise récemment arrivée en provenance de Chine.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bon qu'attend Pigeot pour rejeter l'offre de Dingdong, non mais allo quoi?

Par Anonyme

Oui sauf que c la filiale américaine de Wanxiang qui a fait l'offre.

C'est la filiale qui a racheté A123 Systems.

Si elle n'était pas américaine le précédent rachat aurait été rejeté ;)

Là le juge peut difficilement faire autrement que d'ouvrir les enchères...et Wanxiang est mieux placé que le mystérieux Li (qui a dit mafieux ?)

De toute façon si Li rachète Fisker, il va devoir trouver un nouveau fournisseur de batteries....et donc pas de prod avant perpète...

Par Anonyme

bien raisonné 23h55 et trouver des batteries du même type est pour ainsi dire

impossible donc Li et Fisker associé (ou repris) c'est presque un suicide assuré

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Oui sauf que c la filiale américaine de Wanxiang qui a fait l'offre.

C'est la filiale qui a racheté A123 Systems.

Si elle n'était pas américaine le précédent rachat aurait été rejeté ;)

Là le juge peut difficilement faire autrement que d'ouvrir les enchères...et Wanxiang est mieux placé que le mystérieux Li (qui a dit mafieux ?)

De toute façon si Li rachète Fisker, il va devoir trouver un nouveau fournisseur de batteries....et donc pas de prod avant perpète...

Ce n'est pas une filiale qui prend les décisions de ce genre mais la maison mère donc, Wanxiang.

Par Anonyme

Quid du SAV pour les (mal)heureux et récents acquéreurs de la KARMA ?

Par Anonyme

pour 12h55 la firme Fisker a fait paraitre un communiqué "elle paiera le ressemelage des godasses des propriétaires en panne de Karma et avec voyage offert aux Indes pour retrouver leur karma

Par

Renault devrait racheté la marque...une gamme Ficherprice pour le bas de gamme et fisker Initial Paris pour le haut de gamme...

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Ce n'est pas une filiale qui prend les décisions de ce genre mais la maison mère donc, Wanxiang.

"Par Anonyme le 04 Janvier 2014 à 10h40

En réponse à : Anonyme (voir le message)

Ce n'est pas une filiale qui prend les décisions de ce genre mais la maison mère donc, Wanxiang. "

Faux...les filiales font aussi des choses par elles mêmes et légalement le fait que ce soit la maison mère ou la filiale change beaucoup de choses !

Exemple : Lamborghini n'appartient pas à Volkswagen mais à Audi.

Certes Audi appartient à VAG et donc indirectement Lambo, mais légalement (et fiscalement aussi) ce n'est pas la même chose.

Autre exemple qui vous parlera peut-être plus...

L'Alliance Renault Nissan est une société holding de droit néerlandais. Cette holding "Renault-Nissan BV" est détenue à parité par les deux constructeurs qui détiennent aussi des parts de l'autre.

Dans les faits Renault détient Nissan mais...Nissan prend ses propres décisions sans en référer au board de Renault. Le fait que le PDG des deux soit le même n'y change rien.

Ici Wanxiang Group et Wanxiang America Corp. sont des entités juridiques séparées. L'une est chinoise, l'autre américaine.

Allez dernier exemple simple...

Nissan (encore)...Nissan Europe est une filiale plutôt libre de Nissan. C'est Nissan Europe qui a engagé les sous dans la DeltaWing sans l'aval de Nissan Motors (ça a même grincé des dents au début ce qui a obligé Nissan Europe a engager Motoyama pour arrondir les angles).

Nissan Europe a aussi fait le Juke R sans l'aval du Japon....et c'est Nissan Europe qui les vend (4 exemplaires).

A l'inverse Nissan Europe est totalement aveugle sur le développement de la GT-R par exemple...

Bref une filiale peut prendre les décisions qu'elle veut ;)

Par §cha482zp

En réponse à Anonyme

"Par Anonyme le 04 Janvier 2014 à 10h40

En réponse à : Anonyme (voir le message)

Ce n'est pas une filiale qui prend les décisions de ce genre mais la maison mère donc, Wanxiang. "

Faux...les filiales font aussi des choses par elles mêmes et légalement le fait que ce soit la maison mère ou la filiale change beaucoup de choses !

Exemple : Lamborghini n'appartient pas à Volkswagen mais à Audi.

Certes Audi appartient à VAG et donc indirectement Lambo, mais légalement (et fiscalement aussi) ce n'est pas la même chose.

Autre exemple qui vous parlera peut-être plus...

L'Alliance Renault Nissan est une société holding de droit néerlandais. Cette holding "Renault-Nissan BV" est détenue à parité par les deux constructeurs qui détiennent aussi des parts de l'autre.

Dans les faits Renault détient Nissan mais...Nissan prend ses propres décisions sans en référer au board de Renault. Le fait que le PDG des deux soit le même n'y change rien.

Ici Wanxiang Group et Wanxiang America Corp. sont des entités juridiques séparées. L'une est chinoise, l'autre américaine.

Allez dernier exemple simple...

Nissan (encore)...Nissan Europe est une filiale plutôt libre de Nissan. C'est Nissan Europe qui a engagé les sous dans la DeltaWing sans l'aval de Nissan Motors (ça a même grincé des dents au début ce qui a obligé Nissan Europe a engager Motoyama pour arrondir les angles).

Nissan Europe a aussi fait le Juke R sans l'aval du Japon....et c'est Nissan Europe qui les vend (4 exemplaires).

A l'inverse Nissan Europe est totalement aveugle sur le développement de la GT-R par exemple...

Bref une filiale peut prendre les décisions qu'elle veut ;)

Vous avez totalement raison , une filiale est légalement indépendante , mais elle travaille sur base de budgets approuvés par la maison mère qui ne lui laisse en général qu'une marge de manœuvre dans des budgets fixés et le directeur de la filiale est en général issu de la maison mère .

En ce sens , jamais le directeur de Audi ne prendrait une décision stratégique sans en référer à VAG et il ne disposerait d'ailleurs probablement pas des budgets ou pouvoirs financiers pour la réaliser .

Nous ne parlons pas, bien entendu, d'un engagement de Audi dans une compétition automobile mineure et locale ou encore d'une promotion commerciale quelconque , mais, il faudra encore que le budget rentré en début d'année à Wolfsburg ait été approuvé par VAG et ne soit pas dépassé !

Le cas Nissan que vous citez est très différent .

Nissan n'est pas une filiale de Renault qui n'a aucun droit d'ingérence dans la société .

C'est le directeur général (Goshn) qui décide de tout .

Par contre Renault dispose de la majorité des voix à l'assemblée générale et pourrait faire nommer un nouveau PDG chez Nissan . (difficile dans le cas de Goshn)

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Quid du SAV pour les (mal)heureux et récents acquéreurs de la KARMA ?

L'importateur de la Marque (le Groupe Emil Frey) continue de prendre en charge l'intégralité du SAV et des garanties et dispose des pièces suffisantes afin de répondre à toutes les demandes après-vente. Les clients français n'ont donc aucun soucis à se faire et peuvent donc profiter avec sérénité de leur véhicule.

Par

En réponse à §cha482zp

Vous avez totalement raison , une filiale est légalement indépendante , mais elle travaille sur base de budgets approuvés par la maison mère qui ne lui laisse en général qu'une marge de manœuvre dans des budgets fixés et le directeur de la filiale est en général issu de la maison mère .

En ce sens , jamais le directeur de Audi ne prendrait une décision stratégique sans en référer à VAG et il ne disposerait d'ailleurs probablement pas des budgets ou pouvoirs financiers pour la réaliser .

Nous ne parlons pas, bien entendu, d'un engagement de Audi dans une compétition automobile mineure et locale ou encore d'une promotion commerciale quelconque , mais, il faudra encore que le budget rentré en début d'année à Wolfsburg ait été approuvé par VAG et ne soit pas dépassé !

Le cas Nissan que vous citez est très différent .

Nissan n'est pas une filiale de Renault qui n'a aucun droit d'ingérence dans la société .

C'est le directeur général (Goshn) qui décide de tout .

Par contre Renault dispose de la majorité des voix à l'assemblée générale et pourrait faire nommer un nouveau PDG chez Nissan . (difficile dans le cas de Goshn)

Bravo Le Chat pour ce matinal éclaircissement.

Par §cha482zp

En réponse à roc et gravillon

Bravo Le Chat pour ce matinal éclaircissement.

Certes matinal mais surtout tardif ;-))

Bonne année à vous et ceux qui vous sont chers !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité