Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Photos du jour : Aston Martin Vanquish (Rallye de Paris)

Audric Doche, Eddy Clio

Photos du jour : Aston Martin Vanquish (Rallye de Paris)

Déposer un commentaire

Par Anonyme

J'adore les lignes de cette caisse!! 007 inside. :rs:

Cette voiture était-elle disponible en boîte manuelle? Et la S?

Par Anonyme

Le plaisir de conduire tout simplement :fleur:

Par Anonyme

Pour moins de 100 000 euros, on peut en acquérir une d'occasion avec un faible kilométrage.

En revanche, la mouche dans le lait, pour cette Vanquish, ancien modèle, comme d'ailleurs les plus récentes AM, il est vrai toute irrésistibles, c'est non seulement une fiabilité douteuse, ( cela fait deux AM, l'une V8 vantage, l'autre Vanquish 007, dont je vois les proprio attendre la dépanneuse sur le bas côté), et de surcroit un coût d'entretien prohibitif.

C'est pourquoi le recours aux MASERATI me parait être un bon compromis, véhicules pour passionnés déraisonnables, SPORT AUTO et autres magasines spécialisés ayant reconnu à plusieurs reprises les progrès des italiennes en termes de mécanique, un coût d'entretien raisonnable pour un véhicule de cette catégorie ( 1 800 euros/an pour une MASET GRANTURISMO 4,2l) et une qualité des matériaux intérieurs en constante amélioration

 

Par

Quelques corrections par rapport au texte : la Vanquish fut présentée en 2001 et non en 2002. Le 0 à 100 km/h quant à lui est effectué en 5 secondes et non 5,6. Le poids à vide est de 1835 kg. Comme souligné, rien à voir avec une DB7 Vantage, la Vanquish était à son lancement un tout nouveau modèle qui devait être le fleuron de la marque.

Seules 2578 Vanquish furent produites entre 2001 et 2007, dont seulement 1086 Vanquish S de 528 ch.

La Vanquish S fut présentée en 2004 au Salon de l'Automobile de Paris, c'était à l'époque l'Aston de série la plus rapide de l'histoire de la marque avec plus de 321 km/h chrono en vitesse de pointe.

La Vanquish est la dernière Aston entièrement assemblée à la main dans l'atelier mythique de Newport Pagnell qui ouvrit ses portes en 1958 pour produire la DB4. C'est donc un modèle historique qui aura marqué les esprits par ses lignes musclées et ses galbes magnifiques. Mais surtout, par la sonorité extraordinaire de son V12 qu'aucune Aston moderne ne peut égaler.

La boite de vitesse robotisée peut être convertie en réelle boite mécanique contre une certaine somme...

La Vanquish est une voiture fiable à condition de respecter son entretien.

L'embrayage tient environ 50 000 km, moteur entraîné par chaîne donc pas de courroies à changer.

Attention à la batterie qui doit être sous conditionneur si l'auto n'est pas utilisée pendant plus de trois semaines.

Une belle Vanquish s'échange contre 80 000 €. Pour une S c'est entre 100 et 120 000 € (voire 150 000 € pour les Ultimate Edition, les 50 derniers exemplaires produits) pour les derniers modèles de 2006/2007 bénéficiant du nouveau tableau de bord avec écran GPS couleur intégré et console inspirée de la DB9.

La cote des Vanquish et surtout des S est en train de monter en Angleterre, nul doute que la tendance sera à la hausse en France d'ici quelques temps pour ce modèle mythique.

 

SPONSORISE

Actualité Aston Martin

Toute l'actualité