Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Une Aston Martin Rapide électrique en 2018 ?Il semble que, selon certains médias anglais, Aston Martin serait en train de développer une version électrique de sa berline Rapide, prévue pour 2018. La rumeur parle d'une puissance pouvant aller jusqu'à 1000 ch et une autonomie de 330 km. Le but est double pour Aston Martin : faire baisser la moyenne de CO2 de ses véhicules tout en garantissant un bon niveau de puissance. L'autonomie paraît toutefois bien maigre.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Aston Martin RapidE jeune Doche... on n'est pas chez Skoda là....

Par §Fut764LD

330 km d'autonomie en 2018 ? C'est déjà pas exceptionnel actuellement (je parle de voitures électriques bien sûr) alors dans 3 ans elle sera déjà complètement dépassée... Autant baisser la puissance pour réduire les conso et donc augmenter l"autonomie.

D'ailleurs pourquoi 1000 CV ??? Aston n'a jamais été foutu de dépasser les 600 CV en thermique (hormis sur la one-77 qui reste une exception) alors que la concurrence tutoie ce niveau de puissance depuis longtemps et là ils vont carrément s'envoler à 1000 CV avec de l'électrique ? Pas très logique tout ça :voyons:

PS : la version V12 frôle les 580 km d'autonomie Mr Doche, donc 330 km c'est bel et bien décevant.

Par

D'ici 2018, voir 2020 avec le retard, ils auront le temps d'augmenter l'autonomie, car en 2020 une Tesla S aura 750-800 km d'autonomie d’après E. Musk, sans compter les concurrents qui se réveillent, alors sortir une sportive avec 330km ce n'est même pas la peine d'y penser, sauf pour ne pas la vendre.

Par

Début de la fin?

Qui ira acheter une Rapid en fin de vie, "électrifiée" après coup (avec tout les problèmes de conception liés comme l'encombrement des batteries, l'intégration des moteurs,...)?

En l'absence du soutien d'un grand groupe, la situation se dégrade année après année pour le constructeur (gamme vieillissante, recyclage de modèles, absence de nouvelles technologies, exclusion potentielle du marché US). Le stand à Genève faisait peur: une xième série spéciale façon tuning de la Vantage et 2 maquettes de projet peu crédibles...

Un rachat serait ce qui pourrait arriver de mieux... sinon encore une disparition due aux normes et aux contraintes de plus en plus sévères.

Par §Fut764LD

En réponse à le corbu

Début de la fin?

Qui ira acheter une Rapid en fin de vie, "électrifiée" après coup (avec tout les problèmes de conception liés comme l'encombrement des batteries, l'intégration des moteurs,...)?

En l'absence du soutien d'un grand groupe, la situation se dégrade année après année pour le constructeur (gamme vieillissante, recyclage de modèles, absence de nouvelles technologies, exclusion potentielle du marché US). Le stand à Genève faisait peur: une xième série spéciale façon tuning de la Vantage et 2 maquettes de projet peu crédibles...

Un rachat serait ce qui pourrait arriver de mieux... sinon encore une disparition due aux normes et aux contraintes de plus en plus sévères.

Une disparition due aux normes et contraintes ? Pas tout à fait. Ça c'est ce qui a aggravé la situation d'Aston Martin mais le vrai problème c'est une gestion lamentable.

Comment expliquer qu'ils soient tombé aussi bas alors qu'à une époque ils surfaient sur le succès ?? Ils n'ont simplement pas pris les bonnes décisions au bon moment et les voilà avec une gamme profondément has been et sans grande perspective d'avenir.

A quand un SUV pour faire exploser les ventes et les profits ? A quand une vraie remplaçante de la DB9 (11 ans !) et de la Vantage (10 ans cette année !) histoire de relancer l'intérêt autour de ces modèles vieillissants et complètement largués par la concurrence ?

Au moment où ils auraient dû développer leur gamme à la manière de Porsche, ils se sont reposés sur leurs acquis. Et bien voilà la monnaie de leur paye. La Rapide est arrivé trop tard à une période où Aston boitait déjà. Et en effet ce modèle sentait déjà le bricolage à moindre frais dès sa sortie tout comme la DB9 phase 3.

Par ailleurs Aston n'aurait jamais dû repousser le projet d'un SUV dans leur gamme. Aujourd'hui je doute qu'ils aient les moyens d'en lancer un, or c'est ce qui les sauveraient sans aucun doute !

Aujourd'hui ils n'ont plus qu'à s'abandonner au premier investisseur venu...

Par

En réponse à §Fut764LD

Une disparition due aux normes et contraintes ? Pas tout à fait. Ça c'est ce qui a aggravé la situation d'Aston Martin mais le vrai problème c'est une gestion lamentable.

Comment expliquer qu'ils soient tombé aussi bas alors qu'à une époque ils surfaient sur le succès ?? Ils n'ont simplement pas pris les bonnes décisions au bon moment et les voilà avec une gamme profondément has been et sans grande perspective d'avenir.

A quand un SUV pour faire exploser les ventes et les profits ? A quand une vraie remplaçante de la DB9 (11 ans !) et de la Vantage (10 ans cette année !) histoire de relancer l'intérêt autour de ces modèles vieillissants et complètement largués par la concurrence ?

Au moment où ils auraient dû développer leur gamme à la manière de Porsche, ils se sont reposés sur leurs acquis. Et bien voilà la monnaie de leur paye. La Rapide est arrivé trop tard à une période où Aston boitait déjà. Et en effet ce modèle sentait déjà le bricolage à moindre frais dès sa sortie tout comme la DB9 phase 3.

Par ailleurs Aston n'aurait jamais dû repousser le projet d'un SUV dans leur gamme. Aujourd'hui je doute qu'ils aient les moyens d'en lancer un, or c'est ce qui les sauveraient sans aucun doute !

Aujourd'hui ils n'ont plus qu'à s'abandonner au premier investisseur venu...

Pourtant la Rapide était sortie à un moment où Aston allait mieux qu'aujourd'hui, la question est de savoir pourquoi ils n'avaient pas choisi un SUV plutôt qu'une berline/coupé où encore pourquoi il n y avait pas de version V8 pour la vendre à 150M/170M au lieu de 200M minimum.

Enfin ce n'est que mon avis quoi.

Par §Fut764LD

En réponse à simomod

Pourtant la Rapide était sortie à un moment où Aston allait mieux qu'aujourd'hui, la question est de savoir pourquoi ils n'avaient pas choisi un SUV plutôt qu'une berline/coupé où encore pourquoi il n y avait pas de version V8 pour la vendre à 150M/170M au lieu de 200M minimum.

Enfin ce n'est que mon avis quoi.

Pourquoi une berline et pas un SUV ? Sortir une DB9 à rallonge coûte moins cher qu'un SUV qui aurait nécessité bcp plus d'investissements :wink: Or la Rapide n'est rien d'autre qu'une vieillissante DB9 avec 2 portes en plus et les clients ne s'y sont pas trompés... Bourdes sur bourdes je vous dis :roll:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Aston Martin

Toute l'actualité