Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Assurance auto: l'incroyable injustice faite aux femmesLa réglementation européenne stipule l’interdiction de la prise en compte du sexe comme facteur de calcul dans le montant des primes d’assurance. Seulement voilà, cela conduit les femmes à payer leur assurance aussi cher que leurs homologues masculins alors même qu’elles sont nettement moins dangereuses au volant. Normal ?

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

(..)Seulement voilà, cela conduit les femmes à payer leur assurance aussi cher que leurs homologues masculins alors même qu’elles sont nettement moins dangereuses au volant. Normal ?(..)

heu.. oui, et ?

quand on veut un même traitement homme-femme, ça me semble normal, non?:bah:

ensuite, le montant des assurances tient toujours compte, malgré le principe du bonus, de ce que coûte aux assureurs le montant des réparations des assurés qui ont des soucis.

et même au-delà, puisque on paye également l'impact de toutes les catastrophes naturelles, même si on n'est pas directement concernés.

perso, pas eu besoin de faire appel à mon assureur depuis plus de 30 ans, et pourtant, je plafonne (seuil bas) à 50%. c'est peut-être là qu'il faudrait du nouveau, en incitant les assureurs à récompenser davantage encore les propriétaires de voitures qui ont 0 souci.

Par

Il faudrait établir l'égalité partout dans la société dès lors on fera plus de distinction tout sera au masculin, mais il ne faudra pas venir pleurer après :buzz:

Par

Revenir sur un sujet qui a donné lieu à un rendu de justice, ce n'est pas très sérieux.

La cour de justice de l'union européenne a interdit le 2 mars 2011 ce genre de sexisme discriminant pour les hommes en particulier ceux qui conduisent bien.

ça revient à promouvoir et valider le sexisme dans ce domaine. Donc ça revient à en accepter d'autres, c'est intolérable.

Par

Si les femmes sont traitées comme les hommes, c'est aussi valable dans l'autre sens non?

Les hommes payeraient un peu moins cher et les femmes un peu plus cher, ce qui fait une sorte de moyenne des deux.

Par Profil supprimé

Ne dit-on pas : "Femme au volant, accident au tournant".

Par

Et alors, les non binaires, les shemales et autres alter-trucs vont bientôt aussi braire à la discrimination.

Par

En réponse à Profil supprimé

Ne dit-on pas : "Femme au volant, accident au tournant".

Pas seulement accident, mais mort au tournant ! :tongue:

Par

Article inutile et daté non ?...

Par

C'est quoi cet article misandre féminazi de twitter ? C'est bien beau de parler des accidents commis par des hommes mais vous oubliez qu'une majorité de conducteur sont des hommes.

Par

C'était la demande des Féminazi. Elles l'ont eu. Tant mieux.

Par

En réponse à Sage Centenaire

C'est quoi cet article misandre féminazi de twitter ? C'est bien beau de parler des accidents commis par des hommes mais vous oubliez qu'une majorité de conducteur sont des hommes.

Tu as une source valable pour étayer tes dires ?

Par

Un coup on veut l’égalité quand on est defavorisé, un cout on l’avantage quand on est traité à égalité, un gros c’est tout pour ma gueule pourvu que ça m’arrange au détriment de l’autre.

Société de l’individualisme forcéné, vivement le retour au tribalisme.

Par

veut* :colere:

Par

Aucune mention du nombre d’accidents parcouru par km. Impossible de trouver cette statique alors que c’est la seule qui vaille.

Donc ces argumentaires de féministes qui prônent l’égalité alors qu’elle souhaitent juste prendre l’ascendant et tuer le père, je tire bien fermement la chasse avec ces fake news.

Par

Donc les assureurs respectent la décision de la Cours de Justice des Communautés Européennes, et on vient le leur reprocher? Ça ne serait pas pour attirer le clic ça?

Tant qu’à faire faisons la même chose avec les origines ethnique ou religieuse? On pourrait faire des stats disant que telle origine a moins d’accident et donc c’est une terrible injustice car elles paient aussi cher que les autres?

Et puis je trouve le débat biaisé de toute façon. Si vous êtes mauvais conducteur (bcp d’accidents) vous aurez un malus et paierez plus cher. A l’inverse vous serez récompensé pour une conduite clean.

Si on a fait une moyenne c’est à bonus égal?

Par

En réponse à Sage Centenaire

C'est quoi cet article misandre féminazi de twitter ? C'est bien beau de parler des accidents commis par des hommes mais vous oubliez qu'une majorité de conducteur sont des hommes.

peut être parce que les hommes prennent généralement plus de risque que les femmes d'ou l'espérance de vie plus longue pour les demoiselles :fresh:

Par

Il faut aussi analyser le nombre de kilomètres parcourus et le risque des déplacements.

On voit quand même nettement plus souvent une femme sur le siège passager avec l'homme qui conduit que l'inverse.

Je ne parle même pas des deux-roues où les femmes sont quasiment absentes et qui sont particulièrement dangereux.

Forcément, si l'homme fait 20'000 km par an et sa femme 3'000 km pour aller travailler, le risque sera plus important pour l'homme, même si sa conduite n'est pas plus dangereuse.

En Suisse, la différence entre homme et femme est d'environ 20 EUR sur une prime à 1'000 EUR. Donc, le risque est très proche selon les primes de l'assurance.

La nationalité joue un rôle important. Par ex., chez Axa Suisse, un conducteur de 30 ans de nationalité suisse, avec la prime minimale, paiera 1'250 CHF avec l'assurance premium en tout risque pour ma Mazda 2 BVA6 90cv contre 1'300 CHF pour un conducteur de nationalité française / allemande avec le même profil ou 1'900 CHF pour un conducteur de Bosnie / Kosovo / Albanie / Serbie avec le même profil.

Par

Si on est dans la comparaison. Absolue le premier argument à mettre en valeur ne serait t-il pas le nombre de kilomètre parcourue ?

Le plus dangereux est l'homme qui on eu 2 accidents sur 8000000 de km

Ou la femme qui a eu 1 accident sur 200000 ?

A durée équivalente bien sûr.

Sans prendre en compte les km on dira :

Les hommes ont 2x plus d'accidents que les femmes.

Sans prendre en compte le sexe mais les km on dira :

Les femme ont 2x plus d'accidents que les hommes.

On peut faire dire ce que l'on veux aux chiffres.

Aujourd'hui on paye nos assurance sur la durée (1an) et pas au km donc évidement les gemme sont bien plus rentable pour les assurance dans cet exemple.

Mais si on veux vraiment avoir des tarifs qui correspondent, il faut ajuster les paramètres

Km, type de route, secteur, montant moyen des frais à chaque accident (et oui une voiture hs coûte plus chère qu'une aile ou un pare-chocs pour le même malus.).

Enfin bref le sexe dans tout ça.... c'est aussi ridicule que tout le reste.

Par

Votre article est bourré de fautes, faites un effort svp...

Par

Je croyais qu'on voulait l'égalité ? Donc ça dois aller que dans un sens avantageux c'est que quand ça arrange :cyp:

Par

Il y a que des hommes qui commentent sur cara ?

A mon avis, il faut laisser faire les femmes débattre entre elles.

Et la harpie de Schiappa, elle en pense quoi ?

Dans ces cas là, elle doit la fermer.

Par

si on pouvais préciser le sexe!!

elles payeraient plus cher!!

ok elle conduisent moins vite et ont moins d'accident grave..

par contre la tolle froissée c'est souvent..

elle savent pas faire le créneau sans emboutir 2 voitures..!

et sur you tube confondent le frein et l'accélérateur avec les boite auto!!

elle sont aussi dangereuses que les jeunes nos femmes!!

Par

Dans la société occidentale, il y a plus d'injustices envers les hommes qu'envers les femmes, du moins si l'on regarde ces 20 dernières années. Mais les misandres, sous couverture du féminisme, n'en ont jamais assez, il leur faut toujour plus de pouvoirs sur les hommes... Alors cette histoire d'injustice dans les assurances, comment dire... Fap Fap Fap !

Par

Il est anormal qu'on soit SAQUÉ, considéré comme une statistique, je ne conduis pas comme tous les gens de mon âge, de ma zone géographique ou autre... Seuls le bonus, le nombre d'accidents et le kilométrage devraient être pris en compte.

Par

Une belle daube cet article! Il ne suffit pas de débiter des chiffres en veut-tu en voilà pour se donner raison. Vous devriez avoir honte P-O Marie en tant que mâle blanc hétéro cisgenre privilégié par les assureurs. HOW DARE YOU !

La seule conclusion à faire c'est que les femmes sont plus accidentogènes que les hommes donc leur prime d'assurance est plus élevés, et pourquoi ? Tout simplement car les accidents les plus graves causé par les hommes ne sont pas couvert par les assurances sous diverses raisons (alcool, stup, excès...)

D'ailleurs en parlant de l'inégalité salariale, peu de personnes bien pensantes pointent les congés maternités, ou bien le fait que les hommes sont, dans la majorité employés pour des emplois plus dangereux et à plus haute responsabilité :ange:

Par

Cet article qui part d'un bon sentiment et dresse un portrait plutôt flatteur des femmes est pourtant très sexiste dans le fond

Je rappelle à l'auteur de cet article que la société actuelle prône l'égalité absolue en toute matière et vous, avec le souhait d'être l'ami des dames, vous vous prononcez en faveur d'une société de discrimination sexiste

Certes les chiffres que vous donnez sont factuels, mais que dirait-on si aujourd'hui on venait à légitimer les discriminations salariales et de carrière contre les femmes sous prétexte que les hommes ne sont pas concernés par la grossesse, les hommes sortent en général plus tard du bureau parce qu'ils ne vont pas chercher les enfants à l'école, etc........?

Vous tenez le même raisonnement mais comme vous justifiez une discrimination contre les hommes alors pas de problème, vous allez dans le sens du vent

Par

Ce que je remarque par contre et qui ne doit pas entrer dans ces statistiques, c'est que les femmes ont tendance à faire de petites erreurs pouvant mener à un accident mais ne les mettant pas en tort.

Simple exemple : s'arrêter avant un rond-point alors qu'il n'y a personne dedans. Et bam, tamponnée par derrière parce qu'il n'y avait aucune raison de s'arrêter.

Par

En réponse à Asn

Cet article qui part d'un bon sentiment et dresse un portrait plutôt flatteur des femmes est pourtant très sexiste dans le fond

Je rappelle à l'auteur de cet article que la société actuelle prône l'égalité absolue en toute matière et vous, avec le souhait d'être l'ami des dames, vous vous prononcez en faveur d'une société de discrimination sexiste

Certes les chiffres que vous donnez sont factuels, mais que dirait-on si aujourd'hui on venait à légitimer les discriminations salariales et de carrière contre les femmes sous prétexte que les hommes ne sont pas concernés par la grossesse, les hommes sortent en général plus tard du bureau parce qu'ils ne vont pas chercher les enfants à l'école, etc........?

Vous tenez le même raisonnement mais comme vous justifiez une discrimination contre les hommes alors pas de problème, vous allez dans le sens du vent

Vous avez écrit ce que je souhaitai écrire.

On ne peut pas demander des CV (sans le sexe notifié) et pas l'assurance.

On peut aussi, pour un patron de garage facturer selon le sexe des intervenants sur le véhicule réparé.

Le changement de l’embrayage est plus cher, car ce sont des femmes qui ont réalisé l'opération, et comme la boite de vitesses est plus lourde, elles étaient à deux durant une partie de l'intervention. Moi, je facture au temps passé, et comme les femmes sont rémunérées au même tarif que les homes....

C'est l’imbécillité du système avec les avantages et inconvénients.

Après, il ne faut pas se plaindre.

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)Seulement voilà, cela conduit les femmes à payer leur assurance aussi cher que leurs homologues masculins alors même qu’elles sont nettement moins dangereuses au volant. Normal ?(..)

heu.. oui, et ?

quand on veut un même traitement homme-femme, ça me semble normal, non?:bah:

ensuite, le montant des assurances tient toujours compte, malgré le principe du bonus, de ce que coûte aux assureurs le montant des réparations des assurés qui ont des soucis.

et même au-delà, puisque on paye également l'impact de toutes les catastrophes naturelles, même si on n'est pas directement concernés.

perso, pas eu besoin de faire appel à mon assureur depuis plus de 30 ans, et pourtant, je plafonne (seuil bas) à 50%. c'est peut-être là qu'il faudrait du nouveau, en incitant les assureurs à récompenser davantage encore les propriétaires de voitures qui ont 0 souci.

Ben non, factuellement, ce n'est pas normal. Si ton bonus est de 50%, c'est bien parce que ton assureur estime qu'à l’avenir (et n'ayant pas découvert de boule de cristal, ce qu'il fait là est un pari...) tu as 2 fois moins de chance qu'un conducteur nettement plus jeune de prendre un carton.

Si d'office il est acté que les femmes causent moins de cartons chers (les travaux des carrossiers sont de la petite bière pour les assureurs: ce qui les inquiète, c'est les dédommagements invalidité permanente, décès ou autre truc très très cher....), il serait totalement logique que ce soit répercuté sur le tarif des assurances.

Il y a donc, évidemment, bien là une injustice (que nous devons au peu de crédit que nous -en tant que société- donnons aux femmes dès qu'il s'agit de prendre le volant...).

Par

Ca n'a aucun sens, mais vraiment ! On veut l'égalité des sexes @caradisiac vous faites du tort au féminisme.

Par

Il est vrai que 99% du temps quand je croise un cinglé dangereux au volant (vitesse, priorité, manoeuvre dangereuse) c'est un homme (et un abruti). Les femmes vont bloquer un carrefour car elles ne savent pas quoi faire pour le dégager, mais au pire ce sera un peu de tôle froissée.

La testostérone et l’imbécillité ne font pas bon ménage...

Par

Je me demande si certains articles ne sont pas commandés par des associations ou lobbys... comment peut-on encourager une communauté de bénéficier d'un avantage dans une République "une et indivisible"? Soulève t-on la même problématique pour les sites de rencontres payants pour les seuls hommes ou les boites de nuit gratuite pour les filles? S'il y a quelque chose à dénoncer c'est plutôt cela: à prestation identique, prix obligatoirement identique pour tous. Quant à la conduite des femmes, cet article conduit à un préjugés: car si les femmes ont moins d'accidents graves, elles ont plus de petits accrochages que les hommes. ça, on ne le dit pas beaucoup... reste que l'idéal serait plutôt d'interdire ces statistiques par Age, sexe ou communauté, et pas seulement quand ça arrange la bien-pensence.

Par

Le principe de l'assurance est la mutualisation du coût du risque . Dans ce cadre, celui qui n'a pas d'accident paie pour les autres . C'est normal est accepté. La seule différence acceptable de prix est le coût de l'objet assuré et son coût de réparation.

Le sexe, l'âge, l'expérience ou tout autre critère n'a pas à être pris en compte. La réglementation actuelle est a peu près équitable, on pourrait améliorer l'application du bonus-malus par rapport à l'accidentologie et aux cas pris en compte.

Par

Ah le communautarisme... Quand il y a des avantages à récupérer à droite à gauche, ça travaille bien!

Aucune discrimination : une femme qui conduit bien aura la même facture qu'un homme qui conduit bien.

Et une femme qui conduit mal aura la même facture qu'un homme qui conduit mal.

Au final qu'il y ait plus de femmes qui conduisent bien ( 58%) que des hommes ( 55% vous remarquez l'écart !) ne change rien car la facture est individuelle.

Par

Moi je dois très régulièrement klaxonner sur la gente féminine qui conduit très mal en général.

Mauvaise maîtrise du véhicule, choix hasardeux au dernier moment et mettre le clignotant n'excuse pas tout.

Vitesse inadaptée incitant les autres à depasser par la droite. Arret total à un rond-point, cale au moment d'y aller ce qui fait que c'est le bonhomme derrière qui lui rentre dedans et est donc en tort.

La liste est longue.

Elles ont moins d'accidents car les autres s'adaptent à leur conduite dangereuse, les évitent, et il faut l'avouer que comme elles roulent doucement elles ont moins d'accidents.

Par

CARA attention, on parle de prime d'assurance dont le montant est corrélé à la perception de risque qu'on les assureurs de leurs clients.

Le fait que la gente masculine soit plus pénalisée par la maréchaussée n'implique pas nécessairement que sa conduite soit plus à risque, les hommes bénéficiant d'une capacité d’appréhension spatio temporelle plus développée que celle des femmes (héritage de la grotte quand les femmes restaient bavarder en groupe pendant que les hommes développaient à la chasse ce fameux repérage spatio temporel).

Le bavardage au volant est justement une spécialité féminine qui n'est pas punie bien que génératrice d'accident. La préférence affirmée de nombreuses conductrices de frôler un cycliste plutôt que le doubler largement en chevauchant la ligne jaune est un autre exemple de comportement caractérisé par le mauvais jugement.

Le blocage de la file pour tourner à gauche alors que le rond point est à 50 m devant. Pas grave mais irritant

Faible vitesse , prudence et mauvais jugement impliquent des comportement accidentogènes chez les mecs , ne pas être directement impliqué dans un accident ne signifie pas que l'on ne l'a pas provoqué , les assureurs ont compris cela depuis longtemps.

Par

En réponse à François120

Il est vrai que 99% du temps quand je croise un cinglé dangereux au volant (vitesse, priorité, manoeuvre dangereuse) c'est un homme (et un abruti). Les femmes vont bloquer un carrefour car elles ne savent pas quoi faire pour le dégager, mais au pire ce sera un peu de tôle froissée.

La testostérone et l’imbécillité ne font pas bon ménage...

Il y a peu, si je ne m'étais pas arrêté au vert, j'aurais embrassé un peu rudement 2 jeunes connasses tout sourire et un gamin à l'arrière d'une Twingo qui s'est farcie un feu rouge et dans la foulée une voie de tramway juste derrière à vive allure.

Les foldingues s'expriment de plus en plus souvent au volant et sans retenue, c'est ce qu'on doit appeler la « parité ».

Il n'y a pas besoin de se couper virtuellement les couilles pour faire dans le bon ton féministe très prisé du moment en nous racontant que seuls les mâles ont le privilège de la connerie. C'est faux.

Par

En réponse à SaxoVTS99

Le principe de l'assurance est la mutualisation du coût du risque . Dans ce cadre, celui qui n'a pas d'accident paie pour les autres . C'est normal est accepté. La seule différence acceptable de prix est le coût de l'objet assuré et son coût de réparation.

Le sexe, l'âge, l'expérience ou tout autre critère n'a pas à être pris en compte. La réglementation actuelle est a peu près équitable, on pourrait améliorer l'application du bonus-malus par rapport à l'accidentologie et aux cas pris en compte.

Ton serpent se mort la queue, l'ami... L'application du bonus/malus est l'exemple parfait de la prise en compte de l'expérience dans le tarif de l'assurance, ou bien connais-tu un jeune conducteur qui bénéficie d'un bonus de 50%? :bah:

Par

En réponse à Philippe2446

Ton serpent se mort la queue, l'ami... L'application du bonus/malus est l'exemple parfait de la prise en compte de l'expérience dans le tarif de l'assurance, ou bien connais-tu un jeune conducteur qui bénéficie d'un bonus de 50%? :bah:

L'application du bonus-malus a été introduite dans les années 70 pour inciter les assurés à faire attention et avoir moins d'accidents : c'est une carotte financière qui a déjà été modifiée plusieurs fois . Pour mois, elle ne se justifie pas et déroge au principe général de l'assurance .

Par

Ok, au moins, tu es cohérent. Le risque de ce type de fonctionnement est évidemment de voir fleurir des comportements imbéciles de type: "m'en fous, ce n'est pas moi qui paie.."!

Par

En réponse à disvar81

CARA attention, on parle de prime d'assurance dont le montant est corrélé à la perception de risque qu'on les assureurs de leurs clients.

Le fait que la gente masculine soit plus pénalisée par la maréchaussée n'implique pas nécessairement que sa conduite soit plus à risque, les hommes bénéficiant d'une capacité d’appréhension spatio temporelle plus développée que celle des femmes (héritage de la grotte quand les femmes restaient bavarder en groupe pendant que les hommes développaient à la chasse ce fameux repérage spatio temporel).

Le bavardage au volant est justement une spécialité féminine qui n'est pas punie bien que génératrice d'accident. La préférence affirmée de nombreuses conductrices de frôler un cycliste plutôt que le doubler largement en chevauchant la ligne jaune est un autre exemple de comportement caractérisé par le mauvais jugement.

Le blocage de la file pour tourner à gauche alors que le rond point est à 50 m devant. Pas grave mais irritant

Faible vitesse , prudence et mauvais jugement impliquent des comportement accidentogènes chez les mecs , ne pas être directement impliqué dans un accident ne signifie pas que l'on ne l'a pas provoqué , les assureurs ont compris cela depuis longtemps.

1 préjugé par paragraphe. Un record. Quoique Gignac fasse parfois pareil avec des paragraphes encore plus courts... :jap:

Ou bien as-tu le moindre élément de preuve que tes "jeunes conasses" n'auraient pas eu un comportement tout aussi dangereux si les hasards de la procréation les aurait remplacé par des "jeunes connards"?

Par

Quelle est la chose à comparer? La différence de taux d'accident? Ou plutot la différence du taux d'accidents aux kilomètres parcourues. Combien d'hommes conduisent a la place de leur femme? Si au final ce sont plus souvent les hommes qui conduisent il y aura forcément une sur représentativité.

Après je suis d'accord pour dire que les femmes prennent moins de risques. Mais comme la majorité des personnes non intéressé par un domaine, elles sont plus distraites. (Clignotant, mauvaise file, priorités)

Par

Le principe de l'égalité est de mettre tout le monde dans la même enseigne, si on commence par la différenciation du sexe pour les assurances, pq pas le faire aussi sur la région, la catégorie sociale etc? Et du coup, le même raisonnement est appliqué aussi sur la TVA alimentaire? l'homme ayant besoin de plus de calorie que la femme pour se nourrir c'est normal qu'ils doivent payer moins cher les aliments tant qu'on y est?

C'est pas avec ces articles à stigmatiser des fausses différences que l'égalité entre homme femme va avancer!

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)Seulement voilà, cela conduit les femmes à payer leur assurance aussi cher que leurs homologues masculins alors même qu’elles sont nettement moins dangereuses au volant. Normal ?(..)

heu.. oui, et ?

quand on veut un même traitement homme-femme, ça me semble normal, non?:bah:

ensuite, le montant des assurances tient toujours compte, malgré le principe du bonus, de ce que coûte aux assureurs le montant des réparations des assurés qui ont des soucis.

et même au-delà, puisque on paye également l'impact de toutes les catastrophes naturelles, même si on n'est pas directement concernés.

perso, pas eu besoin de faire appel à mon assureur depuis plus de 30 ans, et pourtant, je plafonne (seuil bas) à 50%. c'est peut-être là qu'il faudrait du nouveau, en incitant les assureurs à récompenser davantage encore les propriétaires de voitures qui ont 0 souci.

Bonnes remarques

Par

En réponse à Philippe2446

1 préjugé par paragraphe. Un record. Quoique Gignac fasse parfois pareil avec des paragraphes encore plus courts... :jap:

Ou bien as-tu le moindre élément de preuve que tes "jeunes conasses" n'auraient pas eu un comportement tout aussi dangereux si les hasards de la procréation les aurait remplacé par des "jeunes connards"?

Je n'ai pas mentionné jeunes "conasses", c'est vous qui faites ce raccourci révélateur.

La grotte c'est pas un préjugé, c'est un constat anthropologues,

Le jugement moins bon en situation d'évitement c'est pas non plus un préjugé, c'est du vécu. En vélo c'est aussi du vécu

Par

Moralité de la stat. 90 pourcents des hommes accidentés n'arrivent pas à éviter la femme qui se remaquille ou écrit des messages en conduisant et se percutent entre eux...

Blague à part les femmes livreuses sont en minorités, les taxis aussi, les femmes conductrices PL et SPL. Les motardes. Ainsi que les commerciales itinérantes. La sexisme plus largement est un mal inventé par la société moderne et exacerbé par les féministes qui se trompent souvent de combat. La suite sera une société aussi indigeste qu absurde.

Par

Et continuerons-nous à garder le silence face à ces femmes au volant qui nous agacent, nous énervent et nous fond prendre des risques inconsidérés, à cause de leur mollesse, leur manque d'anticipation et leur absence totale de confiance en elles !?!

:peur: :ouin:

(Ok ok je parle un peu de ma situation face à une voisine qui me rend fou régulièrement, mais je suis sûr que certains voient de quoi je parle! Les autres sont malheureusement au conseil municipale en train de décider du type de l'emplacement du prochain "ralentisseur" >_

Par

En réponse à disvar81

Je n'ai pas mentionné jeunes "conasses", c'est vous qui faites ce raccourci révélateur.

La grotte c'est pas un préjugé, c'est un constat anthropologues,

Le jugement moins bon en situation d'évitement c'est pas non plus un préjugé, c'est du vécu. En vélo c'est aussi du vécu

"du vécu"? Clairement tu généralises des cas particuliers (à moins que tu n'aies fait une étude statistique avec des milliers de cas...). Donc non, tu es bien dans ce qu'on appelle le préjugé...

Par

Par contre, excuse-moi pour la citation des "jeunes connasses" qui était d'un autre spécialiste... Mais pas de toi!

Par

En réponse à Lycanthr0pe

Il y a peu, si je ne m'étais pas arrêté au vert, j'aurais embrassé un peu rudement 2 jeunes connasses tout sourire et un gamin à l'arrière d'une Twingo qui s'est farcie un feu rouge et dans la foulée une voie de tramway juste derrière à vive allure.

Les foldingues s'expriment de plus en plus souvent au volant et sans retenue, c'est ce qu'on doit appeler la « parité ».

Il n'y a pas besoin de se couper virtuellement les couilles pour faire dans le bon ton féministe très prisé du moment en nous racontant que seuls les mâles ont le privilège de la connerie. C'est faux.

Pas tout le temps, juste 99% du temps ;).

C'est un peu comme le ratio homme femme en prison. C'est une évidence que les femmes sont plus sages...

Si vous ne comprenez pas ça, couilles coupées ou non ma foi, rien à faire...

Par

Moi je remarque 2 choses :

- 45% d'homme et 42% de femmes sur les accident corporels ... c'est qui les 3% manquant ? c'est les intempérie ? pourquoi les inclure dans ce calcul si c'est le cas ?

- une stat primordiale est manquante et pourrait à elle seule pulvériser tous ce raisonnement à la con

LE NOMBRE DE KM PARCOURU

Je suis sur que les hommes conduisent tous simplement plus que les femmes, les professionnels de la routes sont facile 90% d'hommes

En plus l'homme conduit plus que le femme traditionnellement, même si la différence est moins importante qu'il y a 50 ans, certe

Du coup merci Cara pour votre propagande, mais je m'en moque en fait. d'ailleurs les chiffres données par un assureurs sont nettement plus nuancés déjà

Du coup l’égalité c'est quand ça arrange les femmes seulement ?

parce que sinon on supprime le bonus retraite pour les enfants d'une femme ? on donne 50% - 50% de congés parentaux ?

Moi ça me dérange pas particulièrement le sexisme à l'assurance, c'est pas plus choquant que faire payer toujours plus pour les non-assurés ... par contre derrière il faut assumer et pénaliser les femmes dans d'autre cas si l'égalité le veux

Par

Comme les autres : faudrait savoir ce qu'on veut.

Et à force de la ramener, le tarif va encore augmenter pour les hommes : tous les prétextes sont bons.

Faut pas oublier qu'en famille c'est majoritairement l'homme qui conduit sa femme, et pas l'inverse.

Et les pros de la route sont majoritairement des hommes.

Bref, moi ce que je vois, c'est que c'est ma femme qui casse mes voitures, alors qu'elle ne roule quasiment pas en kilométrage annuel.

Quelque-part, c'est même logique.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité