Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Comment la sécurité routière a influencé les dates des vacances de la Toussaint

Florent Ferrière

Comment la sécurité routière a influencé les dates des vacances de la Toussaint

Déposer un commentaire

Par

Le problème du changement d'heure aurait du être réglé depuis longtemps sans les tergiversations sans fin sur le sujet.

Par

C'est le changement d'heure qui tue ou les conducteurs ? :chut:

Par

En réponse à Sugarland

C'est le changement d'heure qui tue ou les conducteurs ? :chut:

   

C'est le changement d'heure qui fragilise les conducteurs en perturbant le rythme circadien.

Par

Les fins de journées avec le soleil rasant sont pénibles sur le réseau secondaire. Pas mal de zones d'ombres engagées à l'aveugle.

Je n'aime pas beaucoup cette période.

Par

En réponse à Millichap

Les fins de journées avec le soleil rasant sont pénibles sur le réseau secondaire. Pas mal de zones d'ombres engagées à l'aveugle.

Je n'aime pas beaucoup cette période.

   

c'est d'ailleurs cette luminosité particulière qui est à l'origine de nombreux accidents avec des cyclistes, l'automobiliste indiquant avoir été "aveuglé" par le soleil.

Par

En réponse à Millichap

Les fins de journées avec le soleil rasant sont pénibles sur le réseau secondaire. Pas mal de zones d'ombres engagées à l'aveugle.

Je n'aime pas beaucoup cette période.

   

Pourtant l'idée de stopper les changements d'heure nous mènent tout droit a avoir une heure légale TU+1 soit l'heure dite d'hiver toute la journée. Mais la situation de fin de journée avec la nuit qui arrive plus vite sera progressive et donc l'adaptation humaine plus facile.

Par

En réponse à GY201

C'est le changement d'heure qui fragilise les conducteurs en perturbant le rythme circadien.

   

Perturbation sur une vie potentiellement déjà perturbée... La question est bien plus profonde, d'où mon sarcasme.

Par

Les discussions avancent sur la fin du changement d'heure. Une commission interministérielle doit nommer un rapporteur afin d'établir un rapport. Suite à cela des consultations seront mennes auprès des divers partenaires. Les conclusions seront transmises à la commission européenne. Des lors un groupe de travail sera en charge d'établir un calendrier de réflexion. Ensuite les états membres devront se mettre d'accord sur l'heure retenue. Un scrutin du parlement tranchera définitivement sur ces avis consultatifs qui n'ont aucune valeur législative.

Par

Sauf erreur de ma part, le résultat devra être harmonisé pour éviter les différences d'horaires. Le plus logique serait de revenir à l'heure d'hiver (comme jusqu'en 1976) car H+2 (été) ferait que durant les jours les plus courts, il ferait nuit très tardivement (imaginez un matin de décembre bien gris et pluvieux ...).

Par

En réponse à Krazukix01

Sauf erreur de ma part, le résultat devra être harmonisé pour éviter les différences d'horaires. Le plus logique serait de revenir à l'heure d'hiver (comme jusqu'en 1976) car H+2 (été) ferait que durant les jours les plus courts, il ferait nuit très tardivement (imaginez un matin de décembre bien gris et pluvieux ...).

   

UTC+2 au mois de décembre, les bretons auraient l'impression de vivre a Stockholm. Mais avec tout ça, il est fort possible que l'Espagne choisisse UTC, ce qui donnera Portugal, Espagne et Irlande avec la même heure légale. Le reste de l'Europe en UTC+1 mais là ce sont les orientaux qui vont tiquer, des pays peuvent choisir UTC+2 (Estonie, etc…).

Moscou restera en UTC+3, comme la Réunion.

Par

En réponse à perclet

Les discussions avancent sur la fin du changement d'heure. Une commission interministérielle doit nommer un rapporteur afin d'établir un rapport. Suite à cela des consultations seront mennes auprès des divers partenaires. Les conclusions seront transmises à la commission européenne. Des lors un groupe de travail sera en charge d'établir un calendrier de réflexion. Ensuite les états membres devront se mettre d'accord sur l'heure retenue. Un scrutin du parlement tranchera définitivement sur ces avis consultatifs qui n'ont aucune valeur législative.

   

Je sais pas si c'est de l'humour ou pas, mais ce qui est sur c'est que ce sera tranché durant la décennie ! ;)

Par

En réponse à GY201

UTC+2 au mois de décembre, les bretons auraient l'impression de vivre a Stockholm. Mais avec tout ça, il est fort possible que l'Espagne choisisse UTC, ce qui donnera Portugal, Espagne et Irlande avec la même heure légale. Le reste de l'Europe en UTC+1 mais là ce sont les orientaux qui vont tiquer, des pays peuvent choisir UTC+2 (Estonie, etc…).

Moscou restera en UTC+3, comme la Réunion.

   

UTC+2 au mois de décembre, les bretons auraient l'impression de vivre a Stockholm. Mais avec tout ça, il est fort possible que l'Espagne choisisse UTC, ce qui donnera Portugal, Espagne et Irlande avec la même heure légale. Le reste de l'Europe en UTC+1 mais là ce sont les orientaux qui vont tiquer, des pays peuvent choisir UTC+2 (Estonie, etc…).

Moscou restera en UTC+3, comme la Réunion.

Pour résumer, un beau bordel en perspective, comme sait si bien le faire l'Europe ....

Par

Il serait temps de nous laisser à l'heure d'été en permanence, ça simplifierai largement, et le comble, c'est qu'à la limite, on ferait en plus des économies d'énergies!

Par

En réponse à Fred_N

Il serait temps de nous laisser à l'heure d'été en permanence, ça simplifierai largement, et le comble, c'est qu'à la limite, on ferait en plus des économies d'énergies!

   

Il est clair depuis pas mal de temps que changer d'heure n'offre plus aucun gain de consommation d'énergie. Être trop décalé du rythme solaire n'est pas non plus une bonne chose.

Par

En réponse à GY201

Il est clair depuis pas mal de temps que changer d'heure n'offre plus aucun gain de consommation d'énergie. Être trop décalé du rythme solaire n'est pas non plus une bonne chose.

   

je sais pas si c'est une bonne chose ou pas, mais c'est un fait : on est ultra décalé par rapport au soleil, donc autant accorder nos montres sur nos rythmes.

 

Par

En réponse à Fred_N

je sais pas si c'est une bonne chose ou pas, mais c'est un fait : on est ultra décalé par rapport au soleil, donc autant accorder nos montres sur nos rythmes.

   

Vaste débat, il y a eu une consultation il y a déjà longtemps et la majorité de ceux qui ont répondu pensent comme toi. Mais avant le virus c'est le UTC + 1 qui avait la faveur de l'administration.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité