Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Coronavirus : Renault et PSA discutent avec Bruno Le Maire de la crise en cours

Cailliot Manuel

Coronavirus : Renault et PSA discutent avec Bruno Le Maire de la crise en cours

Déposer un commentaire

Par

De l'aide OK mais pas sans contre parti, relocalisation.

Par

"PFA, la plateforme automobile dirigée par l'ancien ministre Luc Chatel, considère qu'il faudra "actionner les outils à disposition (prime à la conversion, bonus pour l'achat de véhicules électriques) pour relancer le marché" ....

Mais pour beaucoup, la période de cessation d'activité, le manque de dynamisme de l'économie....feront qu'investir dans un V.E (encore cher aujourd'hui....) ne sera pas une priorité...Après une telle crise il faudra surtout relancer l'investissement, encourager les relocalisations, mieux répartir les offres d'emploi et la tâche ne sera pas facile.Quant aux recettes, l'Etat doit s'attendre à une baisse conséquente....Non, ce ne sera pas facile pour l'industrie automobile comme pour le reste.:voyons:

Par

En réponse à north french

De l'aide OK mais pas sans contre parti, relocalisation.

   

+1:bien::bien:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Entièrement d accord , cela doit être une condition non négociable :bien:

Par

Ces entreprises ont ramenées depuis des dizaines d'années des dizaines ou centaines de Milliards d'euros en impôts ainsi que ceux de ces salariés (la moitié du salaire + l'impot sur le revenu la TVA etc.).

Il faut donc aider que ce soit l'automobile ou autre!

Par

Çà y est , la pêche aux aides diverses et variées est ouverte !

Par

Nationalisations en vue!

Contribuables français, à vos poches, pour sauver quoi ?????????

Moulache, un commentaire ?

Par

Les usines sont fermées, les sous-traitants ont été plongés dans le vide

Les carnets de commandes sont laissés tel quel il faudrait continuer de produire pour eux alors qu'ils sont fermés et maintenant moi y en vouloir des sous ?!

S'il ne prennent pas les pièces il invoquerons la force majeur celle la même qu'il refuseront à leur fournisseurs

Par

Tavares...le même donneur de leçons vis à vis de Tesla..et qui va pleurer chez le maire pour avoir des sous ! Minable

Par

En réponse à Rodger29

Tavares...le même donneur de leçons vis à vis de Tesla..et qui va pleurer chez le maire pour avoir des sous ! Minable

   

D'autant que le bougre montrait du doigt les investisseurs qui mettaient des billes chez Tesla !

En prétextant qu'ils prenaient des risques ! ahahah

Par

En réponse à VW n1

Nationalisations en vue!

Contribuables français, à vos poches, pour sauver quoi ?????????

Moulache, un commentaire ?

   

Si nationalisation il y a, ça pourrait être un excellent investissement. Les cours sont très bas. Acheter du Renault ou du PSA aujourd'hui et revendre dans 6-12 mois quand les cours seront redevenus normaux, il y a quelques milliards à prendre.

Par

En réponse à north french

De l'aide OK mais pas sans contre parti, relocalisation.

   

La contrepartie c'est de ne pas mettre la clef sous la porte. Certains n'ont toujours pas compris le risque de catastrophe économique à venir.

oubliez un peu les vieux réflexes dogmatiques et réfléchissez un peu : usines à l’arrêt , plus de vente , salariés à payer. Ça peut durer plusieurs mois. Quels entreprises sont capables de supporter ce choc sans supprimer un max d'emploi voir faire faillite ?

Par

En réponse à zefberry

D'autant que le bougre montrait du doigt les investisseurs qui mettaient des billes chez Tesla !

En prétextant qu'ils prenaient des risques ! ahahah

   

Et il avait tord ?

Cours Tesla 21 février 2020 : 901 euros

Cours Tesla 19 mars 2020 : 361 euros

Soit une action divisée par 2,5 en 1 mois (le Covid 19 n'explique pas tout...)

Suis un peu la bourse avant de parler...

Par

Une nationalisation temporaire pour permettre d'éviter le désastre économique après le désastre sanitaire est bien entendu une solution possible, voir probable si tous les Français ne sont pas capables de discipline face au confinement. C'est aussi une solution souhaitable, n'en déplaise aux connards qui veulent voir la disparition de l'industrie automobile Française ...

Cela ne concerne pas que la France, en Italie et en Allemagne, de même qu'aux Etats-Unis (!) c'est toute la filière automobile qui va se retrouver KO : nul doute qu'aucun pays ne restera sans réagir ...

Par

En réponse à smartboy

Une nationalisation temporaire pour permettre d'éviter le désastre économique après le désastre sanitaire est bien entendu une solution possible, voir probable si tous les Français ne sont pas capables de discipline face au confinement. C'est aussi une solution souhaitable, n'en déplaise aux connards qui veulent voir la disparition de l'industrie automobile Française ...

Cela ne concerne pas que la France, en Italie et en Allemagne, de même qu'aux Etats-Unis (!) c'est toute la filière automobile qui va se retrouver KO : nul doute qu'aucun pays ne restera sans réagir ...

   

Qu'ils commencent déjà par lever les carcans CO² and Co, qui obligent les constructeurs à sortir des produits inaboutis qui ne se vendent pas, qui sont subventionnés (en gros payer par vos impôts), et qui sont presque vendus à perte par le constructeur.

Déjà ça laissera un peu de souffle au constructeur pour se relever.

Par

En réponse à Axel015

Et il avait tord ?

Cours Tesla 21 février 2020 : 901 euros

Cours Tesla 19 mars 2020 : 361 euros

Soit une action divisée par 2,5 en 1 mois (le Covid 19 n'explique pas tout...)

Suis un peu la bourse avant de parler...

   

Tout ça, c'est du vent qui part en fumée.

Depuis quand la capitalisation boursière est représentative de la valeur d'une entreprise?

Par

Qu'ils arrêtent déjà de suivre comme des toutous les constructeurs allemands avec du renouvellement tous les 3 ans ! ça tue l'amortissement du matériel industriel, la rentabilité de chaque modèle et ainsi la fiabilité pour le client.

Ces groupes seraient évidemment plus rentables.

Par

En réponse à zefberry

Çà y est , la pêche aux aides diverses et variées est ouverte !

   

c'est ça ou de toute façon payer plus d'impôt pour financer le chômage monstrueux auquel on peut s'attendre.

donc, de toute façon, on va tous payer, d'une façon ou d'une autre.:bah:

Par

En réponse à north french

De l'aide OK mais pas sans contre parti, relocalisation.

   

:bien:

Par

En réponse à Marco406

La contrepartie c'est de ne pas mettre la clef sous la porte. Certains n'ont toujours pas compris le risque de catastrophe économique à venir.

oubliez un peu les vieux réflexes dogmatiques et réfléchissez un peu : usines à l’arrêt , plus de vente , salariés à payer. Ça peut durer plusieurs mois. Quels entreprises sont capables de supporter ce choc sans supprimer un max d'emploi voir faire faillite ?

   

T'es payé pour faire l'avocat du MEDEF ?

Par

En réponse à smartboy

Une nationalisation temporaire pour permettre d'éviter le désastre économique après le désastre sanitaire est bien entendu une solution possible, voir probable si tous les Français ne sont pas capables de discipline face au confinement. C'est aussi une solution souhaitable, n'en déplaise aux connards qui veulent voir la disparition de l'industrie automobile Française ...

Cela ne concerne pas que la France, en Italie et en Allemagne, de même qu'aux Etats-Unis (!) c'est toute la filière automobile qui va se retrouver KO : nul doute qu'aucun pays ne restera sans réagir ...

   

Il ne faudrait pas aussi que l'on sauve des industries qui une fois remisent sur pieds en feront profiter les actionnaires...

Ce n'est plus possible de vivre comme ca.

La dette publique va encore augmenter...Et pas qu'un peu, donc oui pour les aides car on n'a pas le choix si on veut éviter l'effondrement du système, mais pas sans contrepartie.

Il faut un retour sur investissement.

Si tous les pays concernés en font de même...Et donc que le levier de la "masse salariale" n'est plus actionné vers le bas pour faire des profits...

Je suis ok.

En revanche, si c'est un plan de relance de plusieurs milliards payés par les contribuables pour remettre à flot des multinationales qui fabriquent à plus de 50% en dehors du territoire national...

STOP !

Il faut arrêter ce manège dans lequel nous sortons perdants.

La dette ne va pas disparaître elle.

Je rappelle que nous devions rembourser avant cette crise déjà 50 milliards d'intérêts par an (Dette de la France avant Covid-19 = 2700 milliards d'euros) ....Après cette crise ca sera combien ?

Je ne sais pas où ni comment ils vont trouver l'argent...

Mais ce que je sais, c'est que nous allons passer de 98% à plus de 110% de dettes.

(Et même nettement plus pour l'année 2020...Puisque les recettes vont diminuer cette année.)

C'est comme ci tu gagnais 30 000 euros par an, et que tu devais en rembourser 28 000 avec intérêts.

Mais que tu avais besoin de 32 000 euros/an pour vivre....

La situation de la France AVANT la crise c'etait ca !

Donc avant Covid-19, elle vivait déjà au dessus de ses moyens et devait rembourser un lourd emprunt.

Apres Covid-19, cet emprunt va encore nettement s'alourdir et elle va devoir vivre avec moins de recettes...Puisque les rentrées d'argent issus des taxes ne se feront plus. (TVA notamment...)

Et ceci durant une période indéterminée.

Ca me parait une équation totalement impossible à résoudre. :non:

Si le Président veut réellement jouer la carte de l'honnêteté, il va falloir qu'il explique clairement la situation...

Pour qu'au moins la majorité de la population comprenne la problématique.

Par

En réponse à Maître_Yoda

:bien:

   

et s'ils refusent, que gagnera l'état à part plus de chômage? :bah:

bref, qu'on le veuille ou non, les constructeurs sont en position de force.

Par

En réponse à mekinsy

Il ne faudrait pas aussi que l'on sauve des industries qui une fois remisent sur pieds en feront profiter les actionnaires...

Ce n'est plus possible de vivre comme ca.

La dette publique va encore augmenter...Et pas qu'un peu, donc oui pour les aides car on n'a pas le choix si on veut éviter l'effondrement du système, mais pas sans contrepartie.

Il faut un retour sur investissement.

Si tous les pays concernés en font de même...Et donc que le levier de la "masse salariale" n'est plus actionné vers le bas pour faire des profits...

Je suis ok.

En revanche, si c'est un plan de relance de plusieurs milliards payés par les contribuables pour remettre à flot des multinationales qui fabriquent à plus de 50% en dehors du territoire national...

STOP !

Il faut arrêter ce manège dans lequel nous sortons perdants.

La dette ne va pas disparaître elle.

Je rappelle que nous devions rembourser avant cette crise déjà 50 milliards d'intérêts par an (Dette de la France avant Covid-19 = 2700 milliards d'euros) ....Après cette crise ca sera combien ?

Je ne sais pas où ni comment ils vont trouver l'argent...

Mais ce que je sais, c'est que nous allons passer de 98% à plus de 110% de dettes.

(Et même nettement plus pour l'année 2020...Puisque les recettes vont diminuer cette année.)

C'est comme ci tu gagnais 30 000 euros par an, et que tu devais en rembourser 28 000 avec intérêts.

Mais que tu avais besoin de 32 000 euros/an pour vivre....

La situation de la France AVANT la crise c'etait ca !

Donc avant Covid-19, elle vivait déjà au dessus de ses moyens et devait rembourser un lourd emprunt.

Apres Covid-19, cet emprunt va encore nettement s'alourdir et elle va devoir vivre avec moins de recettes...Puisque les rentrées d'argent issus des taxes ne se feront plus. (TVA notamment...)

Et ceci durant une période indéterminée.

Ca me parait une équation totalement impossible à résoudre. :non:

Si le Président veut réellement jouer la carte de l'honnêteté, il va falloir qu'il explique clairement la situation...

Pour qu'au moins la majorité de la population comprenne la problématique.

   

ok pour relocaliser.

mais sous réserve d'inciter les consommateurs français à consommer les produits made in France forcément plus chers que le made in ailleurs.

car si c'est pour forcer les constructeurs à produire sur place des véhicules ensuite invendables car trop chers pour des gens qui préfèrent payer moins cher des caisses venues de l'étranger, ça ne sert à rien. :bah:

ou bien faut que la France quitte la zone euro ou l'union européenne et se mette à vivre en autarcie.

mais vouloir le beurre et l'argent du beurre, c'est le meilleur moyen de mettre le pays à genou. :nanana:

Par

le confinement nous prepare à bien pire, ils commencent simplement à nous habituer à l enfermement, quand toutes les places financieres vont s ecrouler, ça evitera l anarchie ds les rues des villes si ces dernieres sont pleines de travailleurs,de promeneurs etc... il sera plus facile pour l armee et les poulets de se deployer rapidement, et tactiquement, pour faire face à un soulevement potentiel si tout se casse la gueule, ce qui ne manquera pas d arriver

Par

En réponse à mynameisfedo

ok pour relocaliser.

mais sous réserve d'inciter les consommateurs français à consommer les produits made in France forcément plus chers que le made in ailleurs.

car si c'est pour forcer les constructeurs à produire sur place des véhicules ensuite invendables car trop chers pour des gens qui préfèrent payer moins cher des caisses venues de l'étranger, ça ne sert à rien. :bah:

ou bien faut que la France quitte la zone euro ou l'union européenne et se mette à vivre en autarcie.

mais vouloir le beurre et l'argent du beurre, c'est le meilleur moyen de mettre le pays à genou. :nanana:

   

"....des véhicules ensuite invendables car trop chers "

C'est sûr si les actionnaires veulent garder des dividendes à 2 chiffres ou pas loin...en temps difficile. N'oublions pas que Renault avait fait de bons chiffres il y a 2 ans bénéfices records) et que pour PSA ça va pas mal en 2019...

D'après les dirigeants de Renault fabriquer la Clio 4 ailleurs qu'en France permettait de gagner 500€ en moyenne par véhicule ...pour après faire des promos à 3000€ ... pour les vendre.

On comprendrait que ces véhicules fabriqués en France coûtent UN PEU plus cher mais QUE TOUT LE MONDE FASSE UN EFFORT et pas que l'acheteur!

Gageons que d'ici peu, cette formule du véhicule "tricolore" serve d'argument de vente avec quelques petites nouveautés notamment en V.E ou Hybride.:voyons:

Par

En réponse à Axel015

Et il avait tord ?

Cours Tesla 21 février 2020 : 901 euros

Cours Tesla 19 mars 2020 : 361 euros

Soit une action divisée par 2,5 en 1 mois (le Covid 19 n'explique pas tout...)

Suis un peu la bourse avant de parler...

   

PSA fait vraiment mieux !! De 23 a 9€ ....mdrrr

Par

En réponse à mekinsy

Il ne faudrait pas aussi que l'on sauve des industries qui une fois remisent sur pieds en feront profiter les actionnaires...

Ce n'est plus possible de vivre comme ca.

La dette publique va encore augmenter...Et pas qu'un peu, donc oui pour les aides car on n'a pas le choix si on veut éviter l'effondrement du système, mais pas sans contrepartie.

Il faut un retour sur investissement.

Si tous les pays concernés en font de même...Et donc que le levier de la "masse salariale" n'est plus actionné vers le bas pour faire des profits...

Je suis ok.

En revanche, si c'est un plan de relance de plusieurs milliards payés par les contribuables pour remettre à flot des multinationales qui fabriquent à plus de 50% en dehors du territoire national...

STOP !

Il faut arrêter ce manège dans lequel nous sortons perdants.

La dette ne va pas disparaître elle.

Je rappelle que nous devions rembourser avant cette crise déjà 50 milliards d'intérêts par an (Dette de la France avant Covid-19 = 2700 milliards d'euros) ....Après cette crise ca sera combien ?

Je ne sais pas où ni comment ils vont trouver l'argent...

Mais ce que je sais, c'est que nous allons passer de 98% à plus de 110% de dettes.

(Et même nettement plus pour l'année 2020...Puisque les recettes vont diminuer cette année.)

C'est comme ci tu gagnais 30 000 euros par an, et que tu devais en rembourser 28 000 avec intérêts.

Mais que tu avais besoin de 32 000 euros/an pour vivre....

La situation de la France AVANT la crise c'etait ca !

Donc avant Covid-19, elle vivait déjà au dessus de ses moyens et devait rembourser un lourd emprunt.

Apres Covid-19, cet emprunt va encore nettement s'alourdir et elle va devoir vivre avec moins de recettes...Puisque les rentrées d'argent issus des taxes ne se feront plus. (TVA notamment...)

Et ceci durant une période indéterminée.

Ca me parait une équation totalement impossible à résoudre. :non:

Si le Président veut réellement jouer la carte de l'honnêteté, il va falloir qu'il explique clairement la situation...

Pour qu'au moins la majorité de la population comprenne la problématique.

   

Bien d'accord avec toi, c'est le moment de changer de paradigme

Par

En réponse à pigeonvag

le confinement nous prepare à bien pire, ils commencent simplement à nous habituer à l enfermement, quand toutes les places financieres vont s ecrouler, ça evitera l anarchie ds les rues des villes si ces dernieres sont pleines de travailleurs,de promeneurs etc... il sera plus facile pour l armee et les poulets de se deployer rapidement, et tactiquement, pour faire face à un soulevement potentiel si tout se casse la gueule, ce qui ne manquera pas d arriver

   

"quand toutes les places financières vont s'écrouler,..."

C'est possible ....mais on peut aussi penser que les investisseurs vont peut-être réfléchir ....et placer différemment leur argent...L'ère de la spéculation maximale certes, mais hasardeuse, touche à sa fin peut-être.

En tous les cas, c'est la leçon que doivent tirer ceux qui croyaient diriger et dominer le monde...:voyons:

Par

En réponse à pdcsq

Si nationalisation il y a, ça pourrait être un excellent investissement. Les cours sont très bas. Acheter du Renault ou du PSA aujourd'hui et revendre dans 6-12 mois quand les cours seront redevenus normaux, il y a quelques milliards à prendre.

   

Il est trop limité pour comprendre l'apatride automobile....

Par

En réponse à Rodger29

PSA fait vraiment mieux !! De 23 a 9€ ....mdrrr

   

Si Tesla fait faillite, tu ne paieras pas plus d'impôts.

si c'est PSA ou Renault qui font faillite, tu payeras plus d'impôts, sois en certain.

Par

En réponse à ZZTOP60

"quand toutes les places financières vont s'écrouler,..."

C'est possible ....mais on peut aussi penser que les investisseurs vont peut-être réfléchir ....et placer différemment leur argent...L'ère de la spéculation maximale certes, mais hasardeuse, touche à sa fin peut-être.

En tous les cas, c'est la leçon que doivent tirer ceux qui croyaient diriger et dominer le monde...:voyons:

   

Pour rappel, la bourse a été inventée pour permettre aux entreprises de trouver de l'argent pour s'auto-financer.

Si on la supprime, on fait comment? en obligeant les banquiers à prêter de l'argent à toutes les boites?:bah:

Ou bien on nationalise tout et on vit comme à Cuba ou en ex-URSS.

Par

En tout cas c'est de la bonne grosse fumisterie ça.

Ce week end pour info c'est les journées portes ouvertes Peugeot.

Franchement pendant que des milliers de personnes sont en train de crever dans des lits d'hopitaux le management PSA ne trouve rien de mieux à faire que de demander à ses collaborateurs d'aller taffer le week-end, comme ci la vente de bagnole était le truc le plus important du moment.

A un moment on se réveille, on regarde ce qui se passe dans le monde autour de soi et on sort la tête de son trou... Des fous irresponsables et capricieux ces individus.

Par

En réponse à mynameisfedo

Pour rappel, la bourse a été inventée pour permettre aux entreprises de trouver de l'argent pour s'auto-financer.

Si on la supprime, on fait comment? en obligeant les banquiers à prêter de l'argent à toutes les boites?:bah:

Ou bien on nationalise tout et on vit comme à Cuba ou en ex-URSS.

   

"Pour rappel, la bourse a été inventée pour permettre aux entreprises de trouver de l'argent pour s'auto-financer."

C'est clair ....mais depuis.... il y a pas mal de " dérives " et le travail des régulateurs financiers sans être "laxiste" est loin d'être parfait...on voit ce que ça donne parfois ....rien qu'avec l'épidémie actuelle....:voyons:

Par

En réponse à mynameisfedo

Pour rappel, la bourse a été inventée pour permettre aux entreprises de trouver de l'argent pour s'auto-financer.

Si on la supprime, on fait comment? en obligeant les banquiers à prêter de l'argent à toutes les boites?:bah:

Ou bien on nationalise tout et on vit comme à Cuba ou en ex-URSS.

   

La bourse à été inventé pour permettre à certaines entreprises de se développer plus rapidemment afin de faire de l'argent plus vite...

Les actionnaires demandent très vite un retour sur investissement...Et pour ne pas qu'ils s'en aillent, l'entreprise qui à bénéficié de cet apport financier, doit vite faire des bénéfices afin de les reverser aux actionnaires sous formes de dividendes...

Il s'agit d'un cercle vicieux...

Plus de titres vendus, plus de promesses de rentabilité, titres en hausse...Achats de titres...Donc encore plus de sous qui rentre...plus de développement...Plus de rentabilité...Etc..etc. :tourne:

Bref ! Il faut produire toujours plus tout en économisant un maximum (Diminution de la masse salariale/des coûts de production= sous traitance.) afin de remplir les poches des actionnaires.

La bourse nous tue...

De plus, la majorité des entreprises ne sont pas côtés en bourse.

Tu prends par exemple Davis acoutics (Fabriquant d'enceintes française), ils fabriquent/assemblent leurs produits à Troyes et ne sont pas côtés en bourse.

Ils n'ont donc pas de compte à rendre a des actionnaires, puisqu'ils se sont développés tranquillement sans en avoir besoin.

C'est sur que de cette manière; tu ne peux pas devenir une entreprise super puissante...Et te développer rapidemment. (Amazon s'est développé de manière spectaculaire en un temps record grâce à la bourse...)

Mais tu preserves ton intégrité social.

Meme si cela permet de créer des emplois (Plus de 600 000 emplois créés par Amazon en moins de 25ans...)

Tesla en joue beaucoup également...

Avec moins de réussite pour le moment, puisque la multinationale n'est toujours pas rentable.

Entrer en bourse c'est vendre son âme au diable.

Car tu dois tout faire pour satisfaire l'appetit vorace des actionnaires au detriment des travailleurs.

En contrepartie, tu es toi même très très bien payé lorsque tu es à la tête d'une multinationale...

Donc la France devrait captialiser dans des multinationales sans rien en attendre en retour ??

Ce n'est pas très juste...

Par

En réponse à mekinsy

La bourse à été inventé pour permettre à certaines entreprises de se développer plus rapidemment afin de faire de l'argent plus vite...

Les actionnaires demandent très vite un retour sur investissement...Et pour ne pas qu'ils s'en aillent, l'entreprise qui à bénéficié de cet apport financier, doit vite faire des bénéfices afin de les reverser aux actionnaires sous formes de dividendes...

Il s'agit d'un cercle vicieux...

Plus de titres vendus, plus de promesses de rentabilité, titres en hausse...Achats de titres...Donc encore plus de sous qui rentre...plus de développement...Plus de rentabilité...Etc..etc. :tourne:

Bref ! Il faut produire toujours plus tout en économisant un maximum (Diminution de la masse salariale/des coûts de production= sous traitance.) afin de remplir les poches des actionnaires.

La bourse nous tue...

De plus, la majorité des entreprises ne sont pas côtés en bourse.

Tu prends par exemple Davis acoutics (Fabriquant d'enceintes française), ils fabriquent/assemblent leurs produits à Troyes et ne sont pas côtés en bourse.

Ils n'ont donc pas de compte à rendre a des actionnaires, puisqu'ils se sont développés tranquillement sans en avoir besoin.

C'est sur que de cette manière; tu ne peux pas devenir une entreprise super puissante...Et te développer rapidemment. (Amazon s'est développé de manière spectaculaire en un temps record grâce à la bourse...)

Mais tu preserves ton intégrité social.

Meme si cela permet de créer des emplois (Plus de 600 000 emplois créés par Amazon en moins de 25ans...)

Tesla en joue beaucoup également...

Avec moins de réussite pour le moment, puisque la multinationale n'est toujours pas rentable.

Entrer en bourse c'est vendre son âme au diable.

Car tu dois tout faire pour satisfaire l'appetit vorace des actionnaires au detriment des travailleurs.

En contrepartie, tu es toi même très très bien payé lorsque tu es à la tête d'une multinationale...

Donc la France devrait captialiser dans des multinationales sans rien en attendre en retour ??

Ce n'est pas très juste...

   

comme tu l'as dit, sans bourse, Amazon et Tesla n'existeraient pas.

pour faire simple, il n'y aurait donc pas de commerce en ligne et de voitures électriques. :bah:

il me semble que c'est la même chose pour Free.

leur mérite à tous, c'est d'avoir stimulé le schmilblick. après, oui, on pourrait vivre comme à Cuba, en continuant de rouler avec des caisses des années 60.:bah:

Par

Si l'automobile s'effondre, les taxes que prennent l'Etat et les collectivités locales s'effondrent, le chômage à payer se multiplie, les pauvres se multiplient, avec des centaines de milliers de morts prématurés.

Par

Les dirigeants d'entreprises se font verser des salaires plus de 10 fois plus élevés que vers 1970, en échange ils donnent un petit bonus immédiat aux actionnaires;

-pour qu'ils puissent satisfaire l'appétit vorace des actionnaires étrangers en particulier des retraités et

-pour les actionnaires français pour qu'ils puissent satisfaire l'appétit vorace de l'Etat français qui prend plus de la moitié de ce que l'entreprise réserve en dividendes à ses actionnaires français (34% d'ISS + impôts sur le revenu).

Par

En réponse à darda

Si l'automobile s'effondre, les taxes que prennent l'Etat et les collectivités locales s'effondrent, le chômage à payer se multiplie, les pauvres se multiplient, avec des centaines de milliers de morts prématurés.

   

Ne t'inquiète pas pour ça.

Les français sont parmi les plus gros épargnants au monde.

Il suffira de piocher dans l'assurance maladie.

Et je pense que c'est déjà prévu.:bah:

Et ça ne touchera que les gens ayant des moyens confortables.:bah:

Je ne dis pas que c'est bien, mais dans le pire des cas, le gouvernement sait où trouver l'argent sans aller générer de la misère.

Par

En réponse à darda

Les dirigeants d'entreprises se font verser des salaires plus de 10 fois plus élevés que vers 1970, en échange ils donnent un petit bonus immédiat aux actionnaires;

-pour qu'ils puissent satisfaire l'appétit vorace des actionnaires étrangers en particulier des retraités et

-pour les actionnaires français pour qu'ils puissent satisfaire l'appétit vorace de l'Etat français qui prend plus de la moitié de ce que l'entreprise réserve en dividendes à ses actionnaires français (34% d'ISS + impôts sur le revenu).

   

la question est: comment trouver le meilleur candidat pour prendre le contrôle d'une boite? :bah:

Par

En réponse à Axel015

Et il avait tord ?

Cours Tesla 21 février 2020 : 901 euros

Cours Tesla 19 mars 2020 : 361 euros

Soit une action divisée par 2,5 en 1 mois (le Covid 19 n'explique pas tout...)

Suis un peu la bourse avant de parler...

   

Soit encore 200 fois plus que l’action Renault donnez aussi le titre psa et Renault afin de comparer

Par

En réponse à Asdepic

Soit encore 200 fois plus que l’action Renault donnez aussi le titre psa et Renault afin de comparer

   

Intéressant de voir la chute de revault depuis 1 an : ils battent tous les records de dépréciation, les investisseurs n'ont plus confiance , déjà avant le coronavirus.

Par

En réponse à Axel015

Et il avait tord ?

Cours Tesla 21 février 2020 : 901 euros

Cours Tesla 19 mars 2020 : 361 euros

Soit une action divisée par 2,5 en 1 mois (le Covid 19 n'explique pas tout...)

Suis un peu la bourse avant de parler...

   

Tord. Du verbe tordre ? :lol: Fais un effort avec l'orthographe/conjugaison.

Bref, sur le fond Tesla est à 425 actuellement ça fait plutôt 1/2 de sa valeur. Sauf que PSA est passé de 20 à 10 et ça fait aussi 1/2. Donc niveau argumentaire foireux on est pas mal.

Par

En réponse à Asdepic

Soit encore 200 fois plus que l’action Renault donnez aussi le titre psa et Renault afin de comparer

   

Oula.

Ça ne veut rien dire ça. Si tu veux comparer il faut prendre la capitalisation, pas la valeur de l'action. La valeur de l'action est plus ou moins élevée en fonction de la division de la capitalisation.

Par

En réponse à ano22

Oula.

Ça ne veut rien dire ça. Si tu veux comparer il faut prendre la capitalisation, pas la valeur de l'action. La valeur de l'action est plus ou moins élevée en fonction de la division de la capitalisation.

   

Si tu veux je peux créer une société avec une capitalisation de 4000€ et une seule action. L'action vaudra 10 fois celle de Tesla :coolfuck:

Par

En réponse à north french

De l'aide OK mais pas sans contre parti, relocalisation.

   

Si t'es prêt à payer ta clio 30K€ au lieu de 15K€, aucun problème pour relocaliser.

Ne pas se se tromper de cible, même si ces entreprises sont rentables, le système fiscal et social français ne permet de fabriquer intégralement les véhicule en France car personne n'en voudrait car "trop cher".

De plus, attention, nous ne détenons pas en France le savoir absolue, des savoirs faire nécessaire à la réalisation de composants ou autre pour les voitures n'existe pas en France, de plus, la main d'oeuvre ...? Personne ne veut travailler en France, à 8/9% de chômage c'est équivalent au plein emploi, donc impossible de relocaliser en France car nous n'avons pas les capacités. Et BMW, Mercedes, Volvo etc .... Sont dans le même panier, la plupart des sous-ensembles sont fabriqués tout de même en Europe du sud et de l'EST et non en Chine ou Asie.

Un vrai problème de fond se pose, même avec la meilleur volonté du monde PSA et RSA ne peuvent simplement pas relocaliser la totalité de leur production en France.

Les sous-traitants français sont déjà quasi full et ne trouvent plus de personnel !

La balle est dans le camps de l'Europe et des gouvernements européens. Tants que l'Europe ne sera pas une vraie confédération au niveau social et fiscal les projets partirons en Europe de l'EST.

Par

En réponse à Saab39

Si t'es prêt à payer ta clio 30K€ au lieu de 15K€, aucun problème pour relocaliser.

Ne pas se se tromper de cible, même si ces entreprises sont rentables, le système fiscal et social français ne permet de fabriquer intégralement les véhicule en France car personne n'en voudrait car "trop cher".

De plus, attention, nous ne détenons pas en France le savoir absolue, des savoirs faire nécessaire à la réalisation de composants ou autre pour les voitures n'existe pas en France, de plus, la main d'oeuvre ...? Personne ne veut travailler en France, à 8/9% de chômage c'est équivalent au plein emploi, donc impossible de relocaliser en France car nous n'avons pas les capacités. Et BMW, Mercedes, Volvo etc .... Sont dans le même panier, la plupart des sous-ensembles sont fabriqués tout de même en Europe du sud et de l'EST et non en Chine ou Asie.

Un vrai problème de fond se pose, même avec la meilleur volonté du monde PSA et RSA ne peuvent simplement pas relocaliser la totalité de leur production en France.

Les sous-traitants français sont déjà quasi full et ne trouvent plus de personnel !

La balle est dans le camps de l'Europe et des gouvernements européens. Tants que l'Europe ne sera pas une vraie confédération au niveau social et fiscal les projets partirons en Europe de l'EST.

   

L'idée que la production éloignée coûte moins cher est fausse. C'est une idéologie bien française.

Nous sommes dans un pays où les gens fortunés ne veulent pas avoir d'obligations. Dès le 2° empire, il y avait une volonté d'aller installer les unités de production hors de France. A l'époque c'était plutôt Belgique et Suisse. Aller produire sous d'autre législations permet de ne pas avoir d'obligation envers les gueux qui travaillent pour les enrichir.

J'ai l'exemple d'un sous traitant de l'automobile (vers Jura ou Savoie) qui expliquait la pression des donneurs d'ordres pour qu'il déplace ses fabrications vers l'est et même la Chine. Il avait (vers 2010) toujours refusé et restait compétitif grâce a la proximité.

Les exemples de ce type n'ont rien d’exceptionnel.

Par

Il faut attendre une crise sanitaire pour constater:

- L'inutilité de l'UE, que l'on peut au passage remercier pour toutes ces restrictions budgétaires imposées qui ont, par ricochet, détruit nos hôpitaux.

- L'importance de nationaliser et contrôler des secteurs stratégiques: souveraineté et rôle régalien de l'Etat.

- L'importance de l'Etat dans le soutient financier des entreprises.

Quand tout va bien et qu'on veut tout dérégulé pour faire du pognon on dit que la nation est inutile, mais quand on est dans le caca on fait appel à qui ?

Par

c'est toujours interressant ce genre de reunion . quand il s'agit de deplacer le siege social dans un pays a la fiscalité avantageuse , il n'y a pas de probleme mais quand les problèmes arrivent on se tourne vers l'etat Français providence. dans cette societe ( on n'en voit la couleur avec les GAFAM ) on privatise les benefices et on mutualise les pertes . vive le capitalisme !!

Par

En réponse à Saab39

Si t'es prêt à payer ta clio 30K€ au lieu de 15K€, aucun problème pour relocaliser.

Ne pas se se tromper de cible, même si ces entreprises sont rentables, le système fiscal et social français ne permet de fabriquer intégralement les véhicule en France car personne n'en voudrait car "trop cher".

De plus, attention, nous ne détenons pas en France le savoir absolue, des savoirs faire nécessaire à la réalisation de composants ou autre pour les voitures n'existe pas en France, de plus, la main d'oeuvre ...? Personne ne veut travailler en France, à 8/9% de chômage c'est équivalent au plein emploi, donc impossible de relocaliser en France car nous n'avons pas les capacités. Et BMW, Mercedes, Volvo etc .... Sont dans le même panier, la plupart des sous-ensembles sont fabriqués tout de même en Europe du sud et de l'EST et non en Chine ou Asie.

Un vrai problème de fond se pose, même avec la meilleur volonté du monde PSA et RSA ne peuvent simplement pas relocaliser la totalité de leur production en France.

Les sous-traitants français sont déjà quasi full et ne trouvent plus de personnel !

La balle est dans le camps de l'Europe et des gouvernements européens. Tants que l'Europe ne sera pas une vraie confédération au niveau social et fiscal les projets partirons en Europe de l'EST.

   

tout est dit. Les autres commentaires ne sont que bavardages hors sol.

Par

En réponse à Maître_Yoda

T'es payé pour faire l'avocat du MEDEF ?

   

Toujours aussi malin toi... C'est une constante :bien:

Par

En réponse à GY201

L'idée que la production éloignée coûte moins cher est fausse. C'est une idéologie bien française.

Nous sommes dans un pays où les gens fortunés ne veulent pas avoir d'obligations. Dès le 2° empire, il y avait une volonté d'aller installer les unités de production hors de France. A l'époque c'était plutôt Belgique et Suisse. Aller produire sous d'autre législations permet de ne pas avoir d'obligation envers les gueux qui travaillent pour les enrichir.

J'ai l'exemple d'un sous traitant de l'automobile (vers Jura ou Savoie) qui expliquait la pression des donneurs d'ordres pour qu'il déplace ses fabrications vers l'est et même la Chine. Il avait (vers 2010) toujours refusé et restait compétitif grâce a la proximité.

Les exemples de ce type n'ont rien d’exceptionnel.

   

il n'en reste pas moins que le salaire d'un ouvrier roumain, turque ou marocain est Largement plus bas que celui d'un ouvrier français.:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

il n'en reste pas moins que le salaire d'un ouvrier roumain, turque ou marocain est Largement plus bas que celui d'un ouvrier français.:bah:

   

Le cas de la triplette 107/Aygo/C1 est révélateur. Le projet a été initié avec un salaire de 300€/mois environ. A l'ouverture, c'était déjà 600€, je suis certain que le salaire est aujourd'hui bien plus élevé aujourd'hui en république Tchèque. A ça il faut ajouter une productivité individuelle largement inférieure a celle de chez nous.

Je ne pense pas que ces voitures aient apporté des marges particulièrement élevées aux trois marques mais une usine reste un investissement lourd, on ne l'abandonne pas facilement.

Par

En réponse à SiriusRST

Il faut attendre une crise sanitaire pour constater:

- L'inutilité de l'UE, que l'on peut au passage remercier pour toutes ces restrictions budgétaires imposées qui ont, par ricochet, détruit nos hôpitaux.

- L'importance de nationaliser et contrôler des secteurs stratégiques: souveraineté et rôle régalien de l'Etat.

- L'importance de l'Etat dans le soutient financier des entreprises.

Quand tout va bien et qu'on veut tout dérégulé pour faire du pognon on dit que la nation est inutile, mais quand on est dans le caca on fait appel à qui ?

   

L'UE n'a rien a voir avec nos choix politiques...

Strictement RIEN à voir.

Bien au contraire puisqu'elle impose aux pays membres un déficit budgétaire de moins de 3%.

Sans ce garde fou, un pays membre pourrait exploser ses dépenses par rapport à ses recettes...

En fait, l'UE est sur le plan économique très importante et essentiel à notre santé économique.

Retrace l'histoire de ces 20 dernières années en Amérique du Sud...

Les différents pays de ce continue font crises sur crises économique.

Ils ne s'en sortent pas.

Bien evidement la corruption y est légion...Comme d'ailleurs c'est le cas en Afrique...

Le principe de l'UE est indispensable.

Son fonctionnement est discutable.

Pas assez de pouvoir selon moi, trop lent, trop de paperasse, ce qui ne donne pas assez de réactivité lors de prises de décision rapide. (Ce qui est une fois de plus le cas avec cette crise...)

De Gaulle était un grand visionnaire et il savait qu'une Europe solide se constituerait d'un leaderships...

Il le voulait franco-allemand, ca n'a pas pu se faire...

Maintenant on paye cette lenteur dû à une UE sans véritable leader.

A part ça, la France seule ???

Et bien elle ne peut pas tout faire.

Enfin si tu as une calculatrice...Je t'invite à y taper les recettes et les dépenses...

Et d'en tirer une conclusion.

Tu verras que c'est très beau de rêver mais que la réalité budgétaire est tout autre.

Pour conclure:

Les pays membres de l'UE te prouve en ce moment même que malgré leurs adhésions, ils conservent pleinement leurs souverainetés nationales.

(Fermeture des frontières.)

Une fermeture des frontieres qui ne sert strictement à rien d'autre que de rassurer la populace...

Le virus ne présentant pas de passeport pour rentrer dans un pays.

D'ailleurs il est PARTOUT sur la planète...

Meme au Groeland..

Donc la fermeture des frontières...

C'est vraiment de la poudre aux yeux.

Ce qu'il faut ?

Respecter le confinement et suivre les recommandations sanitaires.

C'est tout ce que l'on demande aux gens et c'est tout ce qu'il faut qu'ils fassent pour combattre efficacement ce virus.

La fermeture des frontières est une décision qui n'a aucun sens...

Mais ca prouve seulement que les gens ne sentent pas européens..

C'est dans des moments aussi dramatiques que l'on s'en rend compte.

Sinon pour finir, le plan de relance de 300 milliards d'euros indispensable afin de ne pas sombrer...

C'est environ 35ans de contribution à l'UE.

Dingue comment elle nous a ruiné cette UE...

D'ailleurs cette fameuse contribution est largement remboursé, car l'UE rassure les marché mondiaux. (Donc nous permet de faire plus facilement des affaires commerciales...Mais encore faudrait il que tu t'intéresse à l'UE afin d'en cerner les avantages...)

Par

En réponse à GY201

Le cas de la triplette 107/Aygo/C1 est révélateur. Le projet a été initié avec un salaire de 300€/mois environ. A l'ouverture, c'était déjà 600€, je suis certain que le salaire est aujourd'hui bien plus élevé aujourd'hui en république Tchèque. A ça il faut ajouter une productivité individuelle largement inférieure a celle de chez nous.

Je ne pense pas que ces voitures aient apporté des marges particulièrement élevées aux trois marques mais une usine reste un investissement lourd, on ne l'abandonne pas facilement.

   

ce que je sais, c'est que les 208 bas de gamme assemblées au Maroc le sont par des ouvriers marocains payés 200€ par mois.

ça serait combien en France?:bah:

Par

En réponse à mekinsy

L'UE n'a rien a voir avec nos choix politiques...

Strictement RIEN à voir.

Bien au contraire puisqu'elle impose aux pays membres un déficit budgétaire de moins de 3%.

Sans ce garde fou, un pays membre pourrait exploser ses dépenses par rapport à ses recettes...

En fait, l'UE est sur le plan économique très importante et essentiel à notre santé économique.

Retrace l'histoire de ces 20 dernières années en Amérique du Sud...

Les différents pays de ce continue font crises sur crises économique.

Ils ne s'en sortent pas.

Bien evidement la corruption y est légion...Comme d'ailleurs c'est le cas en Afrique...

Le principe de l'UE est indispensable.

Son fonctionnement est discutable.

Pas assez de pouvoir selon moi, trop lent, trop de paperasse, ce qui ne donne pas assez de réactivité lors de prises de décision rapide. (Ce qui est une fois de plus le cas avec cette crise...)

De Gaulle était un grand visionnaire et il savait qu'une Europe solide se constituerait d'un leaderships...

Il le voulait franco-allemand, ca n'a pas pu se faire...

Maintenant on paye cette lenteur dû à une UE sans véritable leader.

A part ça, la France seule ???

Et bien elle ne peut pas tout faire.

Enfin si tu as une calculatrice...Je t'invite à y taper les recettes et les dépenses...

Et d'en tirer une conclusion.

Tu verras que c'est très beau de rêver mais que la réalité budgétaire est tout autre.

Pour conclure:

Les pays membres de l'UE te prouve en ce moment même que malgré leurs adhésions, ils conservent pleinement leurs souverainetés nationales.

(Fermeture des frontières.)

Une fermeture des frontieres qui ne sert strictement à rien d'autre que de rassurer la populace...

Le virus ne présentant pas de passeport pour rentrer dans un pays.

D'ailleurs il est PARTOUT sur la planète...

Meme au Groeland..

Donc la fermeture des frontières...

C'est vraiment de la poudre aux yeux.

Ce qu'il faut ?

Respecter le confinement et suivre les recommandations sanitaires.

C'est tout ce que l'on demande aux gens et c'est tout ce qu'il faut qu'ils fassent pour combattre efficacement ce virus.

La fermeture des frontières est une décision qui n'a aucun sens...

Mais ca prouve seulement que les gens ne sentent pas européens..

C'est dans des moments aussi dramatiques que l'on s'en rend compte.

Sinon pour finir, le plan de relance de 300 milliards d'euros indispensable afin de ne pas sombrer...

C'est environ 35ans de contribution à l'UE.

Dingue comment elle nous a ruiné cette UE...

D'ailleurs cette fameuse contribution est largement remboursé, car l'UE rassure les marché mondiaux. (Donc nous permet de faire plus facilement des affaires commerciales...Mais encore faudrait il que tu t'intéresse à l'UE afin d'en cerner les avantages...)

   

(...)

Bien au contraire puisqu'elle impose aux pays membres un déficit budgétaire de moins de 3%.

Sans ce garde fou, un pays membre pourrait exploser ses dépenses par rapport à ses recettes...

(..)

ça n'a pas empêché l'italie d'aller au-delà.

et après cette crise, ces 3% seront de l'histoire ancienne.:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

ce que je sais, c'est que les 208 bas de gamme assemblées au Maroc le sont par des ouvriers marocains payés 200€ par mois.

ça serait combien en France?:bah:

   

Combien de marocains pour un ouvrier en France? C'est déjà un élément de pondération

Quel coût de logistique supplémentaire?

Un ouvrier qualifié est-il rémunéré seulement 200€?

En fait la motivation de ce type d'implantation est la liberté d'opérer sur le marché local, ça dépasse le seul calcul économique sur 1 modèle.

A noter que les conditions «particulières» pour installer une unité de production au Maroc a fait reculer l'équipementier japonais qui emploi mon fils.

Par

En réponse à Saab39

Si t'es prêt à payer ta clio 30K€ au lieu de 15K€, aucun problème pour relocaliser.

Ne pas se se tromper de cible, même si ces entreprises sont rentables, le système fiscal et social français ne permet de fabriquer intégralement les véhicule en France car personne n'en voudrait car "trop cher".

De plus, attention, nous ne détenons pas en France le savoir absolue, des savoirs faire nécessaire à la réalisation de composants ou autre pour les voitures n'existe pas en France, de plus, la main d'oeuvre ...? Personne ne veut travailler en France, à 8/9% de chômage c'est équivalent au plein emploi, donc impossible de relocaliser en France car nous n'avons pas les capacités. Et BMW, Mercedes, Volvo etc .... Sont dans le même panier, la plupart des sous-ensembles sont fabriqués tout de même en Europe du sud et de l'EST et non en Chine ou Asie.

Un vrai problème de fond se pose, même avec la meilleur volonté du monde PSA et RSA ne peuvent simplement pas relocaliser la totalité de leur production en France.

Les sous-traitants français sont déjà quasi full et ne trouvent plus de personnel !

La balle est dans le camps de l'Europe et des gouvernements européens. Tants que l'Europe ne sera pas une vraie confédération au niveau social et fiscal les projets partirons en Europe de l'EST.

   

"Si t'es prêt à payer ta clio 30K€ au lieu de 15K€, aucun problème pour relocaliser."

Sans tomber dans cette forme d'éxagération, je prétends que les relocalisations sont possibles et ça finira par se faire....

Pour rappel:"La future Renault Clio IV produite à Flins coûtera 1.300 euros de plus que son homologue fabriquée en Turquie", avait affirmé Carlos Tavares, directeur délégué de Renault, lors d'une rencontre avec quelques journalistes"

C'était de cet ordre également pour la délocalisation de la 208.

Maintenant, la plupart des sous-traitants ayant été délocalisés il est certain qu'il y a un énorme travail à faire pour aider les fournisseurs à revenir....:bah:

 

Par

En réponse à GY201

L'idée que la production éloignée coûte moins cher est fausse. C'est une idéologie bien française.

Nous sommes dans un pays où les gens fortunés ne veulent pas avoir d'obligations. Dès le 2° empire, il y avait une volonté d'aller installer les unités de production hors de France. A l'époque c'était plutôt Belgique et Suisse. Aller produire sous d'autre législations permet de ne pas avoir d'obligation envers les gueux qui travaillent pour les enrichir.

J'ai l'exemple d'un sous traitant de l'automobile (vers Jura ou Savoie) qui expliquait la pression des donneurs d'ordres pour qu'il déplace ses fabrications vers l'est et même la Chine. Il avait (vers 2010) toujours refusé et restait compétitif grâce a la proximité.

Les exemples de ce type n'ont rien d’exceptionnel.

   

Je suis d’accord sur l’idée que c’est une fausse bonne idée. Les donneurs d’ordres ont du mal à faire la différence entre prix et coût. Ils cherche du prix donc plus bas ailleurs mais le global fait que le coût est proche de l’industrialisation sur le territoire. Par contre il y a aussi le fait que l’Europe a fortement incité les donneurs d’ordre à construire en Europe de l’Est pour développer ces pays, pays qui aujourd’hui sont en plein emploi, pénurie de main d’œuvre le coût de la vie qui augmentent etc ... les donneurs d’ordre ont également incité leur sous traitants à s’installer prêt d’eux ce qui n’a rien d’illogique en soit. Par contre le fond de la pensée est que nous seront jamais compétitif en France par rapport à ces pays et même si on l’était nous manquons cruellement de main d’œuvre pour absorber les relocalisations. Je suis dans le milieu donc ce que je dis ce n’est qu’un témoignage et non une idée. Je suis le premier à me désolé de ces situations mais les donneurs d’ordre manquent cruellement de bon sens et de vision long terme car ils cherchent du prix du prix et du prix. Et tout ça pour faire plaisir ... aux consommateurs finaux ça n’est qu’un cercle vicieux.

 

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Forum Peugeot