Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Face à la hausse des prix des carburants, des Français se mettent au covoiturageDepuis la rentrée, BlaBlaCar enregistre une hausse de nombre de trajets proposés sur son site.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Par

il y a d autres solutions

acheter d occasion au lieu du neuf

acheter en dessous de ses moyens

etc etc

les économies ainsi réalisées permettront dans bien des cas de rouler gratis 2 à 3 ans :bien:

Par

Déjà en roulant à l'éthanol on économise 50% sur le carburant (en comptant la surconsommation).

Ensuite en achetant pas une voiture neuve qui prendra -35 à -50% de décote, on économise encore une voir plusieurs dizaines de millier d'euros.

Enfin, oui, pour ceux qui ont déjà fait ce genre d'optimisation, il reste la possibilité de faire chauffeur Uber via BlaBlaCar.

Sur la progression de Blablacar, il serait quand même bien de préciser que si ça progresse c'est surtout parce que l'on voit le bout de la pandémie COVID et qu'avant ça plus personne n'osait rentrer dans la voiture d'un inconnu avec une probabilité non négligeable de chopper le COVID (surtout quand on connait le degrés d'hygiène des Français). C'est un peu comme dire : l'économie se porte bien quand on a injecter 300 milliards de liquidité dans les marchés (heureusement qu'elle se porte bien temporairement avec une telle injection de cash), ou de dire il n'y a pas de problème d'immigration (en France) parce que le solde migratoire (400k arrivés vs 320k départs) est de seulement 80k... C'est des raisonnements biaisés (volontairement ? c'est la véritable question).

Par

En réponse à 47ronins

il y a d autres solutions

acheter d occasion au lieu du neuf

acheter en dessous de ses moyens

etc etc

les économies ainsi réalisées permettront dans bien des cas de rouler gratis 2 à 3 ans :bien:

«acheter en dessous de ses moyens »

je suis toujours étonné qu'il y ait une injonction d'avoir telle ou telle voiture selon ses moyens. Choisir de dépenser peu est toujours possible même sans crise particulière. En revanche, si le niveau de dépense est élevé alors la crise met en situation délicate et là il faut assumer. Le problème est d'autant plus important que Mr Crédit frappe toujours a la porte pour recevoir son du.

Par

En réponse à GY201

«acheter en dessous de ses moyens »

je suis toujours étonné qu'il y ait une injonction d'avoir telle ou telle voiture selon ses moyens. Choisir de dépenser peu est toujours possible même sans crise particulière. En revanche, si le niveau de dépense est élevé alors la crise met en situation délicate et là il faut assumer. Le problème est d'autant plus important que Mr Crédit frappe toujours a la porte pour recevoir son du.

"Mr Crédit frappe toujours a la porte pour recevoir son du."

Ou pas.

==> Certains partent à l'étranger après s'être endetté (ou reparte dans leur pays de "cœur").

==> Certains se rendent insolvables.

Par

En réponse à GY201

«acheter en dessous de ses moyens »

je suis toujours étonné qu'il y ait une injonction d'avoir telle ou telle voiture selon ses moyens. Choisir de dépenser peu est toujours possible même sans crise particulière. En revanche, si le niveau de dépense est élevé alors la crise met en situation délicate et là il faut assumer. Le problème est d'autant plus important que Mr Crédit frappe toujours a la porte pour recevoir son du.

tu sais très bien que pour bcp la voiture est un signe extérieur de richesse

vouloir donner l impression que ..

et encore bien plus de nos jours , merci les réseaux sociaux

un exemple avec la dacia sandero, voiture la plus vendue, première pensée, les gens n ont plus d argent, bon c est vraisemblablement la majorité des cas .:biggrin:

mais , il y a peut-être des gens qui pourraient mettre cash 50000 dans une bmw et qui roule pourtant en dacia , car elle fera le même travail que la bmw

seule l image fera la différence

et le pouvoir d'achat final

Par

En réponse à PLexus sol-air

Bah il était temps... :dodo:

Han la honte il font du taxi clandestin ! C'est pas toi qui disait ça ? :buzz:

Par

En réponse à 47ronins

il y a d autres solutions

acheter d occasion au lieu du neuf

acheter en dessous de ses moyens

etc etc

les économies ainsi réalisées permettront dans bien des cas de rouler gratis 2 à 3 ans :bien:

C'est la solution que je m'applique maintenant : rien a foutre de l'apparence, je prends un véhicule plus économique et qui me suffit.

Je pourrais mettre 500 ou 700€ de loyer sans sourciller, là je suis à 240€, et j'envisage de mettre encore moi pour la prochaine.

Peut être même revenir à un achat d'occasion. Du moment que je trouve une électrique qui me va.

Par

En réponse à Axel015

Déjà en roulant à l'éthanol on économise 50% sur le carburant (en comptant la surconsommation).

Ensuite en achetant pas une voiture neuve qui prendra -35 à -50% de décote, on économise encore une voir plusieurs dizaines de millier d'euros.

Enfin, oui, pour ceux qui ont déjà fait ce genre d'optimisation, il reste la possibilité de faire chauffeur Uber via BlaBlaCar.

Sur la progression de Blablacar, il serait quand même bien de préciser que si ça progresse c'est surtout parce que l'on voit le bout de la pandémie COVID et qu'avant ça plus personne n'osait rentrer dans la voiture d'un inconnu avec une probabilité non négligeable de chopper le COVID (surtout quand on connait le degrés d'hygiène des Français). C'est un peu comme dire : l'économie se porte bien quand on a injecter 300 milliards de liquidité dans les marchés (heureusement qu'elle se porte bien temporairement avec une telle injection de cash), ou de dire il n'y a pas de problème d'immigration (en France) parce que le solde migratoire (400k arrivés vs 320k départs) est de seulement 80k... C'est des raisonnements biaisés (volontairement ? c'est la véritable question).

Bah, en fait, concernant les trajets du quotidien, je crois qu'il y a simplement 2 catégories de gens:

- ceux qui prennent la voiture avant tout par... contrainte.

- ceux qui prennent la voiture avant tout pour... la liberté qu'elle leur procure.

Alors, la première catégorie est généralement très sensible à ce qui lui en coûte chaque jour. Et si d'autres solutions moins chères sont disponibles, elles n'hésite pas une seconde dans la limite du raisonnable (faut pas par exemple que le temps de trajet double): transports en commun, covoiturage...

La seconde, elle, dont je fais partie, tient à sa liberté, et il faut vraiment que le budget alloué soit trop élevé ou que les trajets soient trop galères pour qu'elle passe à autre chose.

Bref, 2 catégories radicalement distinctes dont les médias ne font jamais la distinction, ce qui génère souvent des incompréhensions de la part des individus qui se trouvent dans chacune des 2 catégories.

On le constate d'ailleurs chaque jour ici-même sur Caradisiac, entre ceux qui affirment qu'une voiture à 15k€ et un litre de gasole à 1,40€, c'est hors de prix et ceux qui affirment qu'une caisse à 50k€ et un litre de 98 à 2€ ne sont pas un problème pour eux.

En tout cas, pour ma part, je n'ai pas de nécessité de faire du covoiturage et ça me ferait c...r d'en faire, du fait que c'est tout l'intérêt de la voiture qui disparaît...

Ceci dit, je comprends néanmoins parfaitement le raisonnement de ceux qui en font.

Mais dans cette France, on a clairement un fossé qui se creuse de plus en plus entre ceux qui vivent correctement et ceux qui galèrent, avec donc pour chacun d'eux des préoccupations radicalement différentes.

Par

C'est surtout la fin progressive du télétravail généralisé qui explique cette augmentation à mon avis. Mais bon, on fait dire ce qu'on veut aux chiffres comme on dit...

Par

En réponse à 47ronins

tu sais très bien que pour bcp la voiture est un signe extérieur de richesse

vouloir donner l impression que ..

et encore bien plus de nos jours , merci les réseaux sociaux

un exemple avec la dacia sandero, voiture la plus vendue, première pensée, les gens n ont plus d argent, bon c est vraisemblablement la majorité des cas .:biggrin:

mais , il y a peut-être des gens qui pourraient mettre cash 50000 dans une bmw et qui roule pourtant en dacia , car elle fera le même travail que la bmw

seule l image fera la différence

et le pouvoir d'achat final

Oui.

Pour ma part, mettre du 98 à 1.70€ le litre dans ma c3 ne me pose pas de problème et je ne suis pas à 5 centimes près.

Mais quand je vois certains gugusses en caisses à 40k€ se plaindre du coût du carburant et prêts à faire 15 minutes de queue pour payer 2 centimes de moins, ça fait pitié... Idem pour ceux qui roulent à 110 sur autoroute avec ces mêmes caisses et qui avancent alors l'argument "je ne suis pas pressé, tout simplement..."

Par

En réponse à E911V

C'est la solution que je m'applique maintenant : rien a foutre de l'apparence, je prends un véhicule plus économique et qui me suffit.

Je pourrais mettre 500 ou 700€ de loyer sans sourciller, là je suis à 240€, et j'envisage de mettre encore moi pour la prochaine.

Peut être même revenir à un achat d'occasion. Du moment que je trouve une électrique qui me va.

Faut acheter en fonction de son budget et de ses critères.

Donc, oui, pour celui qui a besoin de rouler au plus bas coût, c'est la bonne démarche.

Mais pour d'autres, peu importe le coût. En revanche, faut bien évidemment assumer et ne pas se lamenter.

Par

En réponse à fedoismyname

Bah, en fait, concernant les trajets du quotidien, je crois qu'il y a simplement 2 catégories de gens:

- ceux qui prennent la voiture avant tout par... contrainte.

- ceux qui prennent la voiture avant tout pour... la liberté qu'elle leur procure.

Alors, la première catégorie est généralement très sensible à ce qui lui en coûte chaque jour. Et si d'autres solutions moins chères sont disponibles, elles n'hésite pas une seconde dans la limite du raisonnable (faut pas par exemple que le temps de trajet double): transports en commun, covoiturage...

La seconde, elle, dont je fais partie, tient à sa liberté, et il faut vraiment que le budget alloué soit trop élevé ou que les trajets soient trop galères pour qu'elle passe à autre chose.

Bref, 2 catégories radicalement distinctes dont les médias ne font jamais la distinction, ce qui génère souvent des incompréhensions de la part des individus qui se trouvent dans chacune des 2 catégories.

On le constate d'ailleurs chaque jour ici-même sur Caradisiac, entre ceux qui affirment qu'une voiture à 15k€ et un litre de gasole à 1,40€, c'est hors de prix et ceux qui affirment qu'une caisse à 50k€ et un litre de 98 à 2€ ne sont pas un problème pour eux.

En tout cas, pour ma part, je n'ai pas de nécessité de faire du covoiturage et ça me ferait c...r d'en faire, du fait que c'est tout l'intérêt de la voiture qui disparaît...

Ceci dit, je comprends néanmoins parfaitement le raisonnement de ceux qui en font.

Mais dans cette France, on a clairement un fossé qui se creuse de plus en plus entre ceux qui vivent correctement et ceux qui galèrent, avec donc pour chacun d'eux des préoccupations radicalement différentes.

Tu peux aussi faire du covoiturage pour tous les trajets imposés (domicile travail) et toujours avoir la conduite plaisir le week-end.

Honnêtement pour ma part faire 40km de voie rapide/autoroute matin et soir c'est pas vraiment du "plaisir" surtout quand il y a des radars partout. Par contre couvrir avec le covoiturage les frais d'autoroute ET de parking ET d'assurance, pour une économie mensuelle de 350€, oui s'il-vous-plaît.

Ça n'enlève rien au plaisir de conduire, c'est une contribution pour l'environnement, pour réduire les bouchons (donc mon temps de trajet) et ces 350€ je peux les investir dans un petit studio étudiant à louer.

Et ce n'est pas une question de moyens, juste que selon moi c'est vraiment balancer du pognon par la fenêtre que de ne pas en faire.

Par

Ah ça, les belles allemandes premium récentes sur le parking de Lidl, un grand classique. :brosse:

Par

En réponse à Sylvain6911

C'est surtout la fin progressive du télétravail généralisé qui explique cette augmentation à mon avis. Mais bon, on fait dire ce qu'on veut aux chiffres comme on dit...

La loi de l'offre et de la demande, tout simplement.

Si la demande de carburant baisse, les prix baissent = ce fut le cas en 2020.

Si la demande augmente, les prix augmentent = c'est le cas, actuellement.

Hé oui, la fin du télétravail pour ceux qui ne peuvent plus en bénéficier amène plus de gens sur les routes et fait augmenter la consommation de carburant et donc la demande.

En plus, tous ceux ayant fait du télétravail l'année dernière se sont bien évidemment aperçus qu'il n'y avait aucun intérêt à déclarer un faible kilométrage (genre quand on roule 2 jours par semaine) pour bénéficier de l'intérêt des frais réels, ce qui, mathématiquement leur génère une hausse des impôts cette année. Alors, si avec moins d'argent par mois, ils doivent se remettre à rouler tous les jours en se tapant en plus une belle augmentation du coût du carburant, forcément, ça fait mal au porte-monnaie.

Par

En réponse à Sylvain6911

C'est surtout la fin progressive du télétravail généralisé qui explique cette augmentation à mon avis. Mais bon, on fait dire ce qu'on veut aux chiffres comme on dit...

Je connais aussi des gens qui ont réalisé, avec le confinement, les économies qu'ils pouvaient faire en diminuant leurs coûts de transport.

Par exemple un trajet (qui est subventionné par la région en plus) chez moi, c'est 1€. Pour environ 20 jours travaillés par mois, c'est donc 40€/mois.

En voiture c'est 180€ d'autoroute, mini 100€ de parking, et 150€ d'essence. Total 430€. Donc tu peux en tant que passager économiser près de 400€/mois.

T'en fais des trucs avec presque 5000€/an... On parle du tiers d'un SMIC net...

Et pourtant tous les matins (largement) plus de 9 voitures sur 10 embarquent une seule personne...

Par

En réponse à AnteusFogg

Tu peux aussi faire du covoiturage pour tous les trajets imposés (domicile travail) et toujours avoir la conduite plaisir le week-end.

Honnêtement pour ma part faire 40km de voie rapide/autoroute matin et soir c'est pas vraiment du "plaisir" surtout quand il y a des radars partout. Par contre couvrir avec le covoiturage les frais d'autoroute ET de parking ET d'assurance, pour une économie mensuelle de 350€, oui s'il-vous-plaît.

Ça n'enlève rien au plaisir de conduire, c'est une contribution pour l'environnement, pour réduire les bouchons (donc mon temps de trajet) et ces 350€ je peux les investir dans un petit studio étudiant à louer.

Et ce n'est pas une question de moyens, juste que selon moi c'est vraiment balancer du pognon par la fenêtre que de ne pas en faire.

Je ne sais pas comment tu obtiens 350€ d'économie par mois.

Pour ma part, même en essayant de faire du covoiturage à 4, je n'obtiendrais pas une telle somme.

Mais dans mon entreprise, le parking est gratuit et si je prends l'autoroute, c'est une section gratuite.

Enfin, l'avantage de la voiture, c'est déjà de pouvoir partir quand je veux, le matin, mais également le soir, sachant que j'ai un taf non normé en terme d'heures. en plus, aller chercher 2 ou 3 personnes à leur domicile, ça peut vite être galère en certains endroits, surtout quand il faut se taper des bouchons pour aller les chercher.

Et puis, matin et soir, j'aime bien être tranquille: le matin, parce que je ne suis pas encore totalement réveillé, et le soir, parce que je suis fatigué. Bref, je préfère être seul et écouter tranquillos de la musique: relaxant efficace dans la circulation et quand les trajets sont chiants (mais pour ma part, ça roule bien généralement).

J'ajoute qu'en tant que conducteur, discuter avec les passagers est générateur de perte de vigilance: pas top pour la sécurité et pour le porte-monnaie quand on est moins vigilant aux limitations de vitesse.

Par

En réponse à AnteusFogg

Tu peux aussi faire du covoiturage pour tous les trajets imposés (domicile travail) et toujours avoir la conduite plaisir le week-end.

Honnêtement pour ma part faire 40km de voie rapide/autoroute matin et soir c'est pas vraiment du "plaisir" surtout quand il y a des radars partout. Par contre couvrir avec le covoiturage les frais d'autoroute ET de parking ET d'assurance, pour une économie mensuelle de 350€, oui s'il-vous-plaît.

Ça n'enlève rien au plaisir de conduire, c'est une contribution pour l'environnement, pour réduire les bouchons (donc mon temps de trajet) et ces 350€ je peux les investir dans un petit studio étudiant à louer.

Et ce n'est pas une question de moyens, juste que selon moi c'est vraiment balancer du pognon par la fenêtre que de ne pas en faire.

(..)

Et ce n'est pas une question de moyens, juste que selon moi c'est vraiment balancer du pognon par la fenêtre que de ne pas en faire.

(..)

L'argent que j'ai, je l'ai gagné, j'en fais ce que je veux.

Et si l'on commence à s'intéresser à l'utilité de nos dépenses à tous, je peux te promettre qu'il ne resterait pas grand chose d'utile dans la vie.

Bref, j'ai un certain budget, et heureusement que je peux en faire ce que je veux.

La semaine dernière, je suis allé en jardinerie pour m'acheter quelques plantes/fleurs à planter dans mon jardin.

Ben ouais, je pouvais très bien me passer d'en acheter = ça ne m'aurait pas empêcher de continuer de vivre et j'aurais aujourd'hui plus d'argent sur mon compte.

Mais bon, c'est quoi, l'objectif dans la vie: simplement survivre ou essayer d'en profiter?

Bref, pour ma part, le covoiturage, les tec, le vélo ou je ne sais quoi d'autre, ça me saoule. Et rouler, j'aime bien. Donc, quand ça n'est pas trop galère, je prends ma voiture, tout simplement, et je me fous de savoir si une alternative pourrait me coûter moins cher, du moment que j'ai les moyens financiers pour pouvoir rouler. Et je précise que je ne me suis jamais lamenté de ce que ça pouvait me coûter.

Par

En réponse à E911V

C'est la solution que je m'applique maintenant : rien a foutre de l'apparence, je prends un véhicule plus économique et qui me suffit.

Je pourrais mettre 500 ou 700€ de loyer sans sourciller, là je suis à 240€, et j'envisage de mettre encore moi pour la prochaine.

Peut être même revenir à un achat d'occasion. Du moment que je trouve une électrique qui me va.

J'applique déjà les mêmes préceptes et ça n'a rien changé à ma vie ...

Avant je remplaçais ma voiture tous les 3 ans ce qui ne m’empêchait pas d'investir dans l'horlogerie

Aujourd'hui une voiture de 9 ans et une Mx5 occasion font mon bonheur et toujours toujours l'horlogerie

Des montres, c'est discret, personne ne connait mis à part les potes d'horlogerie et à des valeurs bien supérieures à un bien immobilier ou une grosse bagnole.

Bref, paraitre plus con que son voisin ne m'intéresse pas

Par

En réponse à fedoismyname

Je ne sais pas comment tu obtiens 350€ d'économie par mois.

Pour ma part, même en essayant de faire du covoiturage à 4, je n'obtiendrais pas une telle somme.

Mais dans mon entreprise, le parking est gratuit et si je prends l'autoroute, c'est une section gratuite.

Enfin, l'avantage de la voiture, c'est déjà de pouvoir partir quand je veux, le matin, mais également le soir, sachant que j'ai un taf non normé en terme d'heures. en plus, aller chercher 2 ou 3 personnes à leur domicile, ça peut vite être galère en certains endroits, surtout quand il faut se taper des bouchons pour aller les chercher.

Et puis, matin et soir, j'aime bien être tranquille: le matin, parce que je ne suis pas encore totalement réveillé, et le soir, parce que je suis fatigué. Bref, je préfère être seul et écouter tranquillos de la musique: relaxant efficace dans la circulation et quand les trajets sont chiants (mais pour ma part, ça roule bien généralement).

J'ajoute qu'en tant que conducteur, discuter avec les passagers est générateur de perte de vigilance: pas top pour la sécurité et pour le porte-monnaie quand on est moins vigilant aux limitations de vitesse.

Facile : je suis défrayé en moyenne de 3.20€/passager pour le trajet (je ne choisis pas, c'est déterminé légalement)

3.20*3 = 9.60€ par trajet. 2 trajets 20 jours par mois : 384€ de défraiement. Et je ne maximise rien, c'est l'application de covoiturage (BlaBlaCar Daily) qui calcule automatiquement.

Et en aucun cas je ne vais chercher les gens chez eux. Je donne RDV à un endroit et à une heure précise, et je dépose à un endroit déterminé à l'avance. Les gens se débrouillent pour le reste. Donc en gros c'est un peu comme une ligne de bus pour les passagers, juste plus rapide et plus confortable.

Par

En réponse à AnteusFogg

Je connais aussi des gens qui ont réalisé, avec le confinement, les économies qu'ils pouvaient faire en diminuant leurs coûts de transport.

Par exemple un trajet (qui est subventionné par la région en plus) chez moi, c'est 1€. Pour environ 20 jours travaillés par mois, c'est donc 40€/mois.

En voiture c'est 180€ d'autoroute, mini 100€ de parking, et 150€ d'essence. Total 430€. Donc tu peux en tant que passager économiser près de 400€/mois.

T'en fais des trucs avec presque 5000€/an... On parle du tiers d'un SMIC net...

Et pourtant tous les matins (largement) plus de 9 voitures sur 10 embarquent une seule personne...

Car le confort, c'est un coût, que certains assument sans se lamenter, et d'autres, pas.

Moi, je l'ai toujours assumé, et sans me lamenter. Et il me reste suffisamment de sous pour vivre à côté.

Sinon, oui, pratiquant désormais du télétravail à temps plein et qui va durer car ma boite a elle-même compris l'intérêt (et pas que pour les salariés), c'est une grosse économie d'argent mensuel pour ceux comme moi qui habitent loin et qui peuvent travailler dans des conditions excellentes chez eux.

T'as d'ailleurs oublié les frais de cantine/restaurant, le café ou même les... vêtements/chaussures.

En revanche, potentiellement un peu plus de chauffage à financer chez soi. mais de mon côté, même en perdant les frais réels kilométriques, je sors grand gagnant avec le télétravail, ne serait-ce par les 2-3h de temps gagné chaque jour à ne pas faire les trajets.

Par

Et avoir des passagers n'est pas particulièrement dangereux. Les statistiques montrent qu'il y a moins d'accident quand on covoiture, ne serait-ce que parce que tu es naturellement plus attentif quand tu as charge d'âme, et que tu as des paires d'yeux en plus qui sont attentives.

Par

En réponse à AnteusFogg

Tu peux aussi faire du covoiturage pour tous les trajets imposés (domicile travail) et toujours avoir la conduite plaisir le week-end.

Honnêtement pour ma part faire 40km de voie rapide/autoroute matin et soir c'est pas vraiment du "plaisir" surtout quand il y a des radars partout. Par contre couvrir avec le covoiturage les frais d'autoroute ET de parking ET d'assurance, pour une économie mensuelle de 350€, oui s'il-vous-plaît.

Ça n'enlève rien au plaisir de conduire, c'est une contribution pour l'environnement, pour réduire les bouchons (donc mon temps de trajet) et ces 350€ je peux les investir dans un petit studio étudiant à louer.

Et ce n'est pas une question de moyens, juste que selon moi c'est vraiment balancer du pognon par la fenêtre que de ne pas en faire.

"ces 350€ je peux les investir dans un petit studio étudiant à louer."

Mauvais plan.

Il y a mieux en terme d'investissement immobilier.

Le studio peut paraitre un bon investissement, mais en réalité ce n'est pas le cas (enfin y'a mieux) car :

- Bcp de gens pensent que plus la surface est faible plus la rente est élevée, c'est vrai et faux. Faux jusqu'à une certaine limite (les T2 sont tout aussi rentable en terme de tarif à la location par m²), vrai pour les plus grande surface (ou la rentabilité s'écroule un peu).

- Les étudiants amènent souvent des vacances locatives importantes : souvent ils louent à partir de septembre et rendent le studio fin juin à la fin de l'année scolaire.

- Le turn over des étudiants est en général 2 ans. (donc vacances locative de 3 mois tous les 2 ans... pas terrible)

- Les studios étant recherché pour les investissements locatifs en général le prix à l'achat au m² est supérieur aux T2.

Un T2 en terme d'investissement locatif à plusieurs avantages :

- Vacances locatives plus faible (cible jeune couple qui ne sont pas assujetti à des rentrés scolaires, etc...)

- Rentabilité similaire à un studio voir meilleur (car le coût à l'achat au m² est souvent inférieur, pour un coût à la location au m² similaire à un studio)

- Possibilité de le revendre autrement qu'à un investisseur (les studios passent d'investisseur en investisseur : rare sont les gens qui achètent pour eux-mêmes ou pour leur enfant) : les investisseurs vont optimiser leur RSI, pas un primo-accédant. Donc forcément on revend mieux un T2 : moins de négociation.

Après les T3/T4 peuvent être intéressant en terme d'investissement à condition de viser des colocations : mais v'la le bordel à gérer...

Typiquement quand j'ai investi à Orléans (à l'époque depuis l'immobilier à bien monté), j'avais pour mon budget 60k euros (frais de notaire et meuble inclus pour faire un LMNP) : un mini studio que j'aurais loué 450 € CC à un étudiant (avec les contraintes explicitées plus haut) ou un T2 un peu plus excentré du centre ville (mais du coup avec place de parking, cave) que je peux loué (et que je loue) 600 € CC à un couple. Bref, le choix a été vite fait. Je ne regrette pas. J'ai refait la même juste après pour un deuxième.

Par

En réponse à fedoismyname

(..)

Et ce n'est pas une question de moyens, juste que selon moi c'est vraiment balancer du pognon par la fenêtre que de ne pas en faire.

(..)

L'argent que j'ai, je l'ai gagné, j'en fais ce que je veux.

Et si l'on commence à s'intéresser à l'utilité de nos dépenses à tous, je peux te promettre qu'il ne resterait pas grand chose d'utile dans la vie.

Bref, j'ai un certain budget, et heureusement que je peux en faire ce que je veux.

La semaine dernière, je suis allé en jardinerie pour m'acheter quelques plantes/fleurs à planter dans mon jardin.

Ben ouais, je pouvais très bien me passer d'en acheter = ça ne m'aurait pas empêcher de continuer de vivre et j'aurais aujourd'hui plus d'argent sur mon compte.

Mais bon, c'est quoi, l'objectif dans la vie: simplement survivre ou essayer d'en profiter?

Bref, pour ma part, le covoiturage, les tec, le vélo ou je ne sais quoi d'autre, ça me saoule. Et rouler, j'aime bien. Donc, quand ça n'est pas trop galère, je prends ma voiture, tout simplement, et je me fous de savoir si une alternative pourrait me coûter moins cher, du moment que j'ai les moyens financiers pour pouvoir rouler. Et je précise que je ne me suis jamais lamenté de ce que ça pouvait me coûter.

J'entends bien que tu utilises ton argent comme bon te semble. Je n'ai jamais dit le contraire. Après il y a les considérations environnementales, mais c'est un autre débat.

Par

En réponse à AnteusFogg

Facile : je suis défrayé en moyenne de 3.20€/passager pour le trajet (je ne choisis pas, c'est déterminé légalement)

3.20*3 = 9.60€ par trajet. 2 trajets 20 jours par mois : 384€ de défraiement. Et je ne maximise rien, c'est l'application de covoiturage (BlaBlaCar Daily) qui calcule automatiquement.

Et en aucun cas je ne vais chercher les gens chez eux. Je donne RDV à un endroit et à une heure précise, et je dépose à un endroit déterminé à l'avance. Les gens se débrouillent pour le reste. Donc en gros c'est un peu comme une ligne de bus pour les passagers, juste plus rapide et plus confortable.

moi, j'habite un village de 1700 âmes comprenant des hameaux = donc une belle dispersion des habitants. et donc les personnes avec qui je pourrais faire du covoiturage sont en fait plutôt à 10-20 bornes de chez moi. donc si elles doivent prendre leur voiture pour me rejoindre, ça n'a plus d'intérêt.

sinon, oui, ma boite encourage aussi le covoiturage avec un système de gain.

mais ma liberté n'a pas de prix. sans quoi, nul besoin de covoiturage, je peux prendre le train pour aller à mon taf, même si la fréquence des trains est trop restrictive et donc que c'est galère. mais avec le prix actuel du pass navigo, financièrement, c'est quasi donné, comparé à ma voiture ou même au covoiturage.

bon, je m'en fous aujourd'hui de toute façon du fait que je pratique massivement le télétravail.

Par

En réponse à AnteusFogg

Et avoir des passagers n'est pas particulièrement dangereux. Les statistiques montrent qu'il y a moins d'accident quand on covoiture, ne serait-ce que parce que tu es naturellement plus attentif quand tu as charge d'âme, et que tu as des paires d'yeux en plus qui sont attentives.

C'est très bien de faire du co-voiturage mais faut p'tetre pas exagérer non plus sur les avantages et l'extrapolation d'obscures statistiques....enfin bon on a l'habitude entre ça et les micro vibrations des moteurs thermiques qui useraient plus les amortisseurs que sur une électrique...

Par

En réponse à Axel015

"ces 350€ je peux les investir dans un petit studio étudiant à louer."

Mauvais plan.

Il y a mieux en terme d'investissement immobilier.

Le studio peut paraitre un bon investissement, mais en réalité ce n'est pas le cas (enfin y'a mieux) car :

- Bcp de gens pensent que plus la surface est faible plus la rente est élevée, c'est vrai et faux. Faux jusqu'à une certaine limite (les T2 sont tout aussi rentable en terme de tarif à la location par m²), vrai pour les plus grande surface (ou la rentabilité s'écroule un peu).

- Les étudiants amènent souvent des vacances locatives importantes : souvent ils louent à partir de septembre et rendent le studio fin juin à la fin de l'année scolaire.

- Le turn over des étudiants est en général 2 ans. (donc vacances locative de 3 mois tous les 2 ans... pas terrible)

- Les studios étant recherché pour les investissements locatifs en général le prix à l'achat au m² est supérieur aux T2.

Un T2 en terme d'investissement locatif à plusieurs avantages :

- Vacances locatives plus faible (cible jeune couple qui ne sont pas assujetti à des rentrés scolaires, etc...)

- Rentabilité similaire à un studio voir meilleur (car le coût à l'achat au m² est souvent inférieur, pour un coût à la location au m² similaire à un studio)

- Possibilité de le revendre autrement qu'à un investisseur (les studios passent d'investisseur en investisseur : rare sont les gens qui achètent pour eux-mêmes ou pour leur enfant) : les investisseurs vont optimiser leur RSI, pas un primo-accédant. Donc forcément on revend mieux un T2 : moins de négociation.

Après les T3/T4 peuvent être intéressant en terme d'investissement à condition de viser des colocations : mais v'la le bordel à gérer...

Typiquement quand j'ai investi à Orléans (à l'époque depuis l'immobilier à bien monté), j'avais pour mon budget 60k euros (frais de notaire et meuble inclus pour faire un LMNP) : un mini studio que j'aurais loué 450 € CC à un étudiant (avec les contraintes explicitées plus haut) ou un T2 un peu plus excentré du centre ville (mais du coup avec place de parking, cave) que je peux loué (et que je loue) 600 € CC à un couple. Bref, le choix a été vite fait. Je ne regrette pas. J'ai refait la même juste après pour un deuxième.

Je disais ça à titre d'exemple, pour donner un ordre d'idée.

Mais oui je suis d'accord qu'un logement étudiant n'est pas idéal. On peut même mentionner que souvent la détérioration du logement est plus importante/rapide.

Après c'est pas vraiment un sujet/site d'investissement :biggrin:

Par

En réponse à AnteusFogg

Et avoir des passagers n'est pas particulièrement dangereux. Les statistiques montrent qu'il y a moins d'accident quand on covoiture, ne serait-ce que parce que tu es naturellement plus attentif quand tu as charge d'âme, et que tu as des paires d'yeux en plus qui sont attentives.

heu non, pas du tout.

quand un passager te parle, une partie de ton cerveau est alors en charge de lui répondre, ce qui fait que t'es moins attentionné pour la conduite. pas pour rien d'ailleurs que bien souvent il est demandé de ne pas parler aux conducteurs des bus.

un passager qui parle au conducteur, c'est la même chose qu'un correspondant qui lui parle au téléphone = la vigilance est moindre pour la conduite = je te laisse chercher une étude qui prouverait le contraire = car ça n'existe pas.

Par

En réponse à AnteusFogg

J'entends bien que tu utilises ton argent comme bon te semble. Je n'ai jamais dit le contraire. Après il y a les considérations environnementales, mais c'est un autre débat.

ben justement, en plantant des plantes/fleurs dans mon jardin, je combats le réchauffement climatique :lol:

Par

En réponse à AnteusFogg

Je disais ça à titre d'exemple, pour donner un ordre d'idée.

Mais oui je suis d'accord qu'un logement étudiant n'est pas idéal. On peut même mentionner que souvent la détérioration du logement est plus importante/rapide.

Après c'est pas vraiment un sujet/site d'investissement :biggrin:

Faut investir dans les parking et box = en cas de mauvais clients, tu peux les dégager sans problème.

Et dans les villes autophobes, les places se faisant rares, c'est un excellent investissement.

Par

En réponse à Romain_RS2

C'est très bien de faire du co-voiturage mais faut p'tetre pas exagérer non plus sur les avantages et l'extrapolation d'obscures statistiques....enfin bon on a l'habitude entre ça et les micro vibrations des moteurs thermiques qui useraient plus les amortisseurs que sur une électrique...

Je peux te dire que si c'était des statistiques bidon, les assureurs ne proposeraient pas des baisses de primes pour les gens qui font du covoiturage...

Mais bon tu peux toujours faire des moulinets, et prétendre que des vibrations continues même atténuées ne sont pas source de fatigue supplémentaire dans un système mécanique.

Par

En réponse à E911V

C'est la solution que je m'applique maintenant : rien a foutre de l'apparence, je prends un véhicule plus économique et qui me suffit.

Je pourrais mettre 500 ou 700€ de loyer sans sourciller, là je suis à 240€, et j'envisage de mettre encore moi pour la prochaine.

Peut être même revenir à un achat d'occasion. Du moment que je trouve une électrique qui me va.

tu as bien raison, d autant qu il n y a pas que l essence qui augmente

la bouffe , le gaz l électricité

l entretien de la voiture etc etc

par contre les salaires nada ! :biggrin:

Par

Déjà en commençant par rouler à la vitesse max autorisée, ça ferait économiser. Surtout avec un SUV de 2 tonnes.... je dis ça, je dis rien.

Mais en me calant à 80 sur la voie rapide limitée à 90, je me fais doubler par 95% des voitures qui vont au minimum à 100km/h et souvent plus vu le delta de vitesses qu'ils ont avec moi... Surtout que vu la longueur de la voie rapide de quelques kilomètres seulement, le gain de temps doit être de l'ordre de quelques secondes. Mais la consommation elle peut être bien plus impactée.

Par

En réponse à AnteusFogg

Je peux te dire que si c'était des statistiques bidon, les assureurs ne proposeraient pas des baisses de primes pour les gens qui font du covoiturage...

Mais bon tu peux toujours faire des moulinets, et prétendre que des vibrations continues même atténuées ne sont pas source de fatigue supplémentaire dans un système mécanique.

Au mieux que les vibrations moteur use les silent block :

- Des supports moteurs,

- De la poulie dumper,

Pourquoi pas, mais c'est tout.

Par contre l'usure des suspensions c'est 90% associée à la fermeté des suspensions (plus c'est ferme, plus il y a de contrainte sur l'amortisseur et sur les joints internes), et le poids de l'auto. Deux éléments qui font que l'amortisseur peut s'user plus vite.

Les VE ayant en général un poids élevée et des suspensions assez ferme, c'est assez logique d'avoir une usure rapide des amortisseurs, du reste c'est un "défaut" qui n'est pas réellement un défaut mais plutôt inhérent aux caractéristiques de la voiture comme sur la TM3 (qui suce les amortisseurs vitesse grand V)...

C'est un défaut visible également sur les sportives qui en général ont des suspensions plus ferme que les véhicules lambda.

A titre personnel, sur ma voiture j'ai changé les amortisseurs récemment à 80mkm - pas de fuite visible sur les amortisseurs et pour autant : j'ai redécouvert ma voiture après ça et pourtant je suis le genre de type qui ralenti à 5 km/h pour passer les dos d'âne, je suis pas un bourrin avec l'amortissement de l'auto mais rien de choquant sur ce type de voiture, le pire c'est avec l'amortisseur Olhlins (option à 5000 € sur ma voiture !), l'entretien des amortisseurs (ils ne se changent pas) c'est tous les 30 mkm !

La vérité te dérange sans doute, mais si ta Tesla à plus de 100 mkm avec des amortisseurs d'origine, à mon sens, tu roules dans une charrette au niveau du comportement, mais tu t'y ais juste habitué (ou alors tu roules tellement calmement : éco-conduite puissance MAX, que tu vois pas la différence).

Les amortisseurs s'usent aussi bien sur autoroute que sur route dégradée, car les micro-oscillations lié à la route (et pas au moteur car au ralenti les amortisseurs ne bougent pas d'un YOTA) sont toutes aussi contraignantes. Donc le type de route n'a que peu d'influence sur l'amortisseur en lui même.

Par

C'est ce que je fais avec des collègues. On est 4, une semaine chacun par mois. Ça fait des économies et pas besoin de passer par blabla car donc hors statistiques.

Énormément de gens font du covoiturage notamment dans l'industrie, les ouvriers ne jurent pour beaucoup que par ça, logique quand on voit le coût que représente le budget déplacement.

Par

En réponse à AnteusFogg

Je peux te dire que si c'était des statistiques bidon, les assureurs ne proposeraient pas des baisses de primes pour les gens qui font du covoiturage...

Mais bon tu peux toujours faire des moulinets, et prétendre que des vibrations continues même atténuées ne sont pas source de fatigue supplémentaire dans un système mécanique.

tu oubli les considération marketing voir politiques

un assureur peut faire ça pour des questions d'image ecolo

Voir ça peut même être obligé ou incité par l'état (via charges réduite, abattement ...) je t'avoue que je ne sait pas si ça existe mais ça m'étonnerai pas du tout

Après sur le fond je suis plutôt d'accord sur le fait qu'avec des covoitureurs je conduis plus cool, mais est ce que ça compense quand on discute ... pas sur

Avec des covoit qui dorment ça marche ça c'est sur

Par

En réponse à AnteusFogg

Je disais ça à titre d'exemple, pour donner un ordre d'idée.

Mais oui je suis d'accord qu'un logement étudiant n'est pas idéal. On peut même mentionner que souvent la détérioration du logement est plus importante/rapide.

Après c'est pas vraiment un sujet/site d'investissement :biggrin:

bah non , le logement étudiant c est top au contraire comme investissement

il faut uniquement garder à l idée d avoir un rendement brut de 10 % minimum pour en dégager 5 net

super fiable, car les parents sont garant :bien:

Par

En réponse à CrapoMacho

Déjà en commençant par rouler à la vitesse max autorisée, ça ferait économiser. Surtout avec un SUV de 2 tonnes.... je dis ça, je dis rien.

Mais en me calant à 80 sur la voie rapide limitée à 90, je me fais doubler par 95% des voitures qui vont au minimum à 100km/h et souvent plus vu le delta de vitesses qu'ils ont avec moi... Surtout que vu la longueur de la voie rapide de quelques kilomètres seulement, le gain de temps doit être de l'ordre de quelques secondes. Mais la consommation elle peut être bien plus impactée.

Mais tout le monde ne cherche pas coûte que coûte à limiter sa consommation.

Moi, j'ai les moyens de payer, et donc, oui, je roule comme tu dis à la vitesse qui m'intéresse.

Par

En réponse à AnteusFogg

Je connais aussi des gens qui ont réalisé, avec le confinement, les économies qu'ils pouvaient faire en diminuant leurs coûts de transport.

Par exemple un trajet (qui est subventionné par la région en plus) chez moi, c'est 1€. Pour environ 20 jours travaillés par mois, c'est donc 40€/mois.

En voiture c'est 180€ d'autoroute, mini 100€ de parking, et 150€ d'essence. Total 430€. Donc tu peux en tant que passager économiser près de 400€/mois.

T'en fais des trucs avec presque 5000€/an... On parle du tiers d'un SMIC net...

Et pourtant tous les matins (largement) plus de 9 voitures sur 10 embarquent une seule personne...

J'ai fait un peu le même calcul il y a quelques années : 500€ de gasoil / entretien / décote sur une petite Megane pour aller en voiture tous les jours, 65€ de train (grâce aux 50% pris en charge par l'entreprise).

Le calcul est vite fait. Et le train évite les bouchons :)

Par

En réponse à Trej22

J'ai fait un peu le même calcul il y a quelques années : 500€ de gasoil / entretien / décote sur une petite Megane pour aller en voiture tous les jours, 65€ de train (grâce aux 50% pris en charge par l'entreprise).

Le calcul est vite fait. Et le train évite les bouchons :)

"65€ de train (grâce aux 50% pris en charge par l'entreprise)."

Grâce surtout au fait que ton Navigo est subventionnée à auteur de 75%. (par les particuliers et par les entreprises).

Le vrai coût du Navigo c'est environ 300 € par mois. (sans subvention)

Par

En réponse à Axel015

Déjà en roulant à l'éthanol on économise 50% sur le carburant (en comptant la surconsommation).

Ensuite en achetant pas une voiture neuve qui prendra -35 à -50% de décote, on économise encore une voir plusieurs dizaines de millier d'euros.

Enfin, oui, pour ceux qui ont déjà fait ce genre d'optimisation, il reste la possibilité de faire chauffeur Uber via BlaBlaCar.

Sur la progression de Blablacar, il serait quand même bien de préciser que si ça progresse c'est surtout parce que l'on voit le bout de la pandémie COVID et qu'avant ça plus personne n'osait rentrer dans la voiture d'un inconnu avec une probabilité non négligeable de chopper le COVID (surtout quand on connait le degrés d'hygiène des Français). C'est un peu comme dire : l'économie se porte bien quand on a injecter 300 milliards de liquidité dans les marchés (heureusement qu'elle se porte bien temporairement avec une telle injection de cash), ou de dire il n'y a pas de problème d'immigration (en France) parce que le solde migratoire (400k arrivés vs 320k départs) est de seulement 80k... C'est des raisonnements biaisés (volontairement ? c'est la véritable question).

L'autre solution encore plus efficace que gratter des % sur chaque km, c'est de gagner 100% sur chaque km en ne le faisant pas : la réduction du kilométrage est de loin ce qui permet de réduire le plus efficacement son budget automobile dans son ensemble. :bien:

Tu gagnes sur tous les tableaux : possibilité d'acheter une voiture un peu plus kilométrée, donc bien moins chère, espacement des révisions, moins de carburant consommes, moins de pneus ou de pièces d'usure à remplacer... Tout bénef' ! :fleur:

Par

En réponse à Axel015

"65€ de train (grâce aux 50% pris en charge par l'entreprise)."

Grâce surtout au fait que ton Navigo est subventionnée à auteur de 75%. (par les particuliers et par les entreprises).

Le vrai coût du Navigo c'est environ 300 € par mois. (sans subvention)

Breton, pas de navigo ici.

Mais ça ne change pas le fait que le TER reste bien plus intéressant financièrement que la voiture, sur de grandes distances.

Par

En réponse à Trej22

J'ai fait un peu le même calcul il y a quelques années : 500€ de gasoil / entretien / décote sur une petite Megane pour aller en voiture tous les jours, 65€ de train (grâce aux 50% pris en charge par l'entreprise).

Le calcul est vite fait. Et le train évite les bouchons :)

Ce calcul est pertinent si tu as abandonné la voiture, je trouve quand même tes 500€ surestimés mais le fond du problème reste la pertinence des transports en commun en fonction des points origine et destination. Il y a quand même beaucoup de gens pour qui un moyen individuel reste plus rapide, et de beaucoup.

Par

En réponse à fedoismyname

La loi de l'offre et de la demande, tout simplement.

Si la demande de carburant baisse, les prix baissent = ce fut le cas en 2020.

Si la demande augmente, les prix augmentent = c'est le cas, actuellement.

Hé oui, la fin du télétravail pour ceux qui ne peuvent plus en bénéficier amène plus de gens sur les routes et fait augmenter la consommation de carburant et donc la demande.

En plus, tous ceux ayant fait du télétravail l'année dernière se sont bien évidemment aperçus qu'il n'y avait aucun intérêt à déclarer un faible kilométrage (genre quand on roule 2 jours par semaine) pour bénéficier de l'intérêt des frais réels, ce qui, mathématiquement leur génère une hausse des impôts cette année. Alors, si avec moins d'argent par mois, ils doivent se remettre à rouler tous les jours en se tapant en plus une belle augmentation du coût du carburant, forcément, ça fait mal au porte-monnaie.

Je parlais de l'augmentation des demande de covoiturage, pas de celle de l'essence qui est lié à un contexte d'inflation mondiale généralisée.

Par

En réponse à E911V

C'est la solution que je m'applique maintenant : rien a foutre de l'apparence, je prends un véhicule plus économique et qui me suffit.

Je pourrais mettre 500 ou 700€ de loyer sans sourciller, là je suis à 240€, et j'envisage de mettre encore moi pour la prochaine.

Peut être même revenir à un achat d'occasion. Du moment que je trouve une électrique qui me va.

Marrant quand je vois que ton budget achat sans un seul kwh te coûte plus cher pour un bidule à piles contraignant que mon tank ET ses pleins... :chut:

Mais t'as raison : ne regarde que les électriques, comme ça t'es sûr de ne pas avoir de regrets ensuite ! :biggrin:

Par

En réponse à GY201

Ce calcul est pertinent si tu as abandonné la voiture, je trouve quand même tes 500€ surestimés mais le fond du problème reste la pertinence des transports en commun en fonction des points origine et destination. Il y a quand même beaucoup de gens pour qui un moyen individuel reste plus rapide, et de beaucoup.

100 km (dep22 >> dép 35) par trajet x5 jours : 1000km / semaine (pas de télé travail possible à l'époque).

5L / 100 (vérifié avec spritmonitor).

En bossant environ 44 semaines par an : 44 000 km / an pour aller bosser et donc 2200 L de gasoil.

2 vidanges par an. Pas trop de freins par contre comme 4 voies, et un peu plus de 2 pneus par an (Michelin eco)

Par

On pourrait même inventer un grand véhicule avec un chauffeur qui passerait régulièrement aux mêmes endroits........

On pourrait l'appeler autobus ou autocar.....

Par

En réponse à Trej22

100 km (dep22 >> dép 35) par trajet x5 jours : 1000km / semaine (pas de télé travail possible à l'époque).

5L / 100 (vérifié avec spritmonitor).

En bossant environ 44 semaines par an : 44 000 km / an pour aller bosser et donc 2200 L de gasoil.

2 vidanges par an. Pas trop de freins par contre comme 4 voies, et un peu plus de 2 pneus par an (Michelin eco)

Tu as seulement la chance qu'un TER soit adapté a tes besoins et effectivement je ferais probablement le même choix.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

T'es lourd. Je ne choisis pas le tarif, pas même le nombre de passagers (on est jamais plus de 4 dans la voiture).

L'application impose le niveau de défraiement gouvernemental, je fais juste mes trajets normaux. Sur un des tronçons d'autoroute les plus chers de France.

Bref, m'accuser de travail non déclaré ça vaut un signalement de ton commentaire.

Par

En réponse à fedoismyname

heu non, pas du tout.

quand un passager te parle, une partie de ton cerveau est alors en charge de lui répondre, ce qui fait que t'es moins attentionné pour la conduite. pas pour rien d'ailleurs que bien souvent il est demandé de ne pas parler aux conducteurs des bus.

un passager qui parle au conducteur, c'est la même chose qu'un correspondant qui lui parle au téléphone = la vigilance est moindre pour la conduite = je te laisse chercher une étude qui prouverait le contraire = car ça n'existe pas.

Tu pars du principe qu'il est nécessaire de faire la causette. Ce n'est pas le cas.

Peut-être que les passagers peuvent être une distraction, mais dans le même temps je peux te dire que je conduis de manière bien plus apaisée et prudente quand j'ai des passagers. Et une étude de la Sofres commanditée par la MAIF (une assurance donc, qui a tout intérêt à ne pas minimiser les risques) avait conclu que c'est plutôt une norme chez les conducteurs de covoiturage d'être plus prudents.

Mais j'ai aussi eu des conducteurs pas hyper rassurants quand j'étais passager, mais c'est très rare.

Après, est-ce qu'il y a un prisme lié à ce que les gens qui font du covoiturage sont en général plus responsables ? Peut-être mais l'affirmer relèverait de l'autocompliment.

Par

En réponse à cockernoir

On pourrait même inventer un grand véhicule avec un chauffeur qui passerait régulièrement aux mêmes endroits........

On pourrait l'appeler autobus ou autocar.....

En fait ça existait et tout ça est mort vers 1980-85 comme les trains.

Les gens ont voté avec leurs pneus, a la campagne tout le monde s'est dispersé alors que avant la proximité d'un arrêt de bus était enviable. Les cars se sont vidés et les exploitants (souvent des privés qui conduisaient leur car) ont jeté l'éponge. Celui que je connaissais a fini sa vie avec la messagerie de petits colis.

Les TC ne sont plus adaptés a bien des horaires de la vie de 2021.

Par

En réponse à AnteusFogg

Tu pars du principe qu'il est nécessaire de faire la causette. Ce n'est pas le cas.

Peut-être que les passagers peuvent être une distraction, mais dans le même temps je peux te dire que je conduis de manière bien plus apaisée et prudente quand j'ai des passagers. Et une étude de la Sofres commanditée par la MAIF (une assurance donc, qui a tout intérêt à ne pas minimiser les risques) avait conclu que c'est plutôt une norme chez les conducteurs de covoiturage d'être plus prudents.

Mais j'ai aussi eu des conducteurs pas hyper rassurants quand j'étais passager, mais c'est très rare.

Après, est-ce qu'il y a un prisme lié à ce que les gens qui font du covoiturage sont en général plus responsables ? Peut-être mais l'affirmer relèverait de l'autocompliment.

Je suis d'accord avec toi.

Je n'ai pas la même appréhension du risque quand j'ai des passager car je n'induis pas que ma prise de risque personnel.

Assez logique de faire plus attention avec des passagers, d'autant plus que la conduite sportive ne plaît pas a tout le monde. :biggrin:

Par

En réponse à Trej22

Breton, pas de navigo ici.

Mais ça ne change pas le fait que le TER reste bien plus intéressant financièrement que la voiture, sur de grandes distances.

si on est tout seul, oui.

si c'est pour trimballer le conjoint, les 3 gosses et le chien + les bagages, je doute que ça soit moins cher.

et question contraintes, à moins d'avoir la chance d'habiter à côté de la gare de départ et de se rendre dans un endroit à côté de la gare de destination, tout en pouvant s'adapter aux horaires des trains disponibles, faut vraiment le vouloir.

pour ma part, je suis à 200m d'une gare sur la ligne Paris-Cherbourg avec des trains corail qui passent de temps en temps. sauf que pour en prendre un pour aller à Cherbourg, soit je dois me rendre au préalable à la gare de saint-lazare, à 60-70km de chez moi = autre train payant, soit dans l'autre sens, mais ça peut être encore plus cher.

quant à aller autre part en France, c'est encore plus galère.

bref, le train n'est généralement la solution la moins chère que pour ceux qui voyagent seuls, qui ont la chance d'être localisés idéalement par rapport à leur destination et qui profitent de ristournes de par leur statut (genre étudiant, militaire, employé sncf...) ou par certaines réductions intéressantes comme le pass navigo (qui profite surtout à ceux qui habitent loin comme moi, et non pas à ceux qui ne font que des petits trajets) = mais dont tous les franciliens payent un coût caché comme l'a expliqué Axel. Et que les entreprises payent aussi en partie en utilisant le budget alloué aux augmentations de salaires. donc oui, in fine, le pass navigo, à priori pas cher, coûte cher en fait, même si, oui, autant en profiter à partir du moment où tout le monde le paye de manière indirecte.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Bah il était temps... :dodo:

Ou pas perso rien à cirer je fait quand même mon plein et ma voiture c'est pas l'arche de Noé.

Par

En réponse à 47ronins

il y a d autres solutions

acheter d occasion au lieu du neuf

acheter en dessous de ses moyens

etc etc

les économies ainsi réalisées permettront dans bien des cas de rouler gratis 2 à 3 ans :bien:

Exact j'ai jamais acheté une auto à crédit perso.

Par

En réponse à AnteusFogg

Tu pars du principe qu'il est nécessaire de faire la causette. Ce n'est pas le cas.

Peut-être que les passagers peuvent être une distraction, mais dans le même temps je peux te dire que je conduis de manière bien plus apaisée et prudente quand j'ai des passagers. Et une étude de la Sofres commanditée par la MAIF (une assurance donc, qui a tout intérêt à ne pas minimiser les risques) avait conclu que c'est plutôt une norme chez les conducteurs de covoiturage d'être plus prudents.

Mais j'ai aussi eu des conducteurs pas hyper rassurants quand j'étais passager, mais c'est très rare.

Après, est-ce qu'il y a un prisme lié à ce que les gens qui font du covoiturage sont en général plus responsables ? Peut-être mais l'affirmer relèverait de l'autocompliment.

Oui enfin, bien souvent, ceux qui font du covoiturage le font pour limiter les frais.

Dès lors, ça incite aussi à rouler calmement en mode éco-conduite et pas très vite = gain en consommation, sur les freins et tous les organes qui s'usent.

donc difficile d'affirmer que le covoiturage est un bienfait pour la sécurité routière.

pour ma part, que je trimballe du monde ou pas, je roule toujours avec prudence. mais quand j'ai des passagers, il y en a toujours un à un moment donné qui va m'adresser la parole. ce qui est d'ailleurs logique il me semble... et même avec les taximen, il est rare de ne jamais parler.

et quand on me parle quand je conduis, sachant que ma vigilance diminue, j'ai tendance finalement à rouler moins vite, du moins dans les zones où la vigilance est requise, pour contrebalancer le manque de vigilance. mais j'en connais aussi qui ne changent rien et prennent alors beaucoup plus de risques que lorsqu'ils sont seuls au volant.

mais bon, peu importe qu'il y ait des passagers, celui qui conduit mal continuera de rouler mal. et d'ailleurs, pour ma part, je refuse de monter en tant que passager avec certains conducteurs.

Par

En réponse à fedoismyname

si on est tout seul, oui.

si c'est pour trimballer le conjoint, les 3 gosses et le chien + les bagages, je doute que ça soit moins cher.

et question contraintes, à moins d'avoir la chance d'habiter à côté de la gare de départ et de se rendre dans un endroit à côté de la gare de destination, tout en pouvant s'adapter aux horaires des trains disponibles, faut vraiment le vouloir.

pour ma part, je suis à 200m d'une gare sur la ligne Paris-Cherbourg avec des trains corail qui passent de temps en temps. sauf que pour en prendre un pour aller à Cherbourg, soit je dois me rendre au préalable à la gare de saint-lazare, à 60-70km de chez moi = autre train payant, soit dans l'autre sens, mais ça peut être encore plus cher.

quant à aller autre part en France, c'est encore plus galère.

bref, le train n'est généralement la solution la moins chère que pour ceux qui voyagent seuls, qui ont la chance d'être localisés idéalement par rapport à leur destination et qui profitent de ristournes de par leur statut (genre étudiant, militaire, employé sncf...) ou par certaines réductions intéressantes comme le pass navigo (qui profite surtout à ceux qui habitent loin comme moi, et non pas à ceux qui ne font que des petits trajets) = mais dont tous les franciliens payent un coût caché comme l'a expliqué Axel. Et que les entreprises payent aussi en partie en utilisant le budget alloué aux augmentations de salaires. donc oui, in fine, le pass navigo, à priori pas cher, coûte cher en fait, même si, oui, autant en profiter à partir du moment où tout le monde le paye de manière indirecte.

"sur de grandes distance (quotidiennes)".

Au quotidien on trimballe rarement le chien les gosses et les valises :p

Pour les vacances en famille, hors cas spécifiques (famille nombreuse + animaux + instruments, ou résidence éloignée de toute gare), prendre le train et louer une voiture sur place est assez souvent une meilleure idée financière également.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Bah il était temps... :dodo:

Je ne trouve pas. Avec la covid (qui est en passe de se stabiliser après 2 mois de baisse consécutifs), avec ou sans masque, proposer du covoiturage sur moyen/long trajet dans un véhicule non équipé pour, c'est ce qu'on peut faire de plus idiot.

Mais bon, "idiot" rimant parfois avec "fréquent" dès qu'on parle du porte-monnaie...

Par

En réponse à Philippe2446

Je ne trouve pas. Avec la covid (qui est en passe de se stabiliser après 2 mois de baisse consécutifs), avec ou sans masque, proposer du covoiturage sur moyen/long trajet dans un véhicule non équipé pour, c'est ce qu'on peut faire de plus idiot.

Mais bon, "idiot" rimant parfois avec "fréquent" dès qu'on parle du porte-monnaie...

C'est pas faux, refuser de monter dans un train par peur du virus et se coller à 4 dans une voiture pour rejoindre son open space, c'est un peu paradoxal :p

Par

Et ben, c'est pas en télétravaillant que tu vas sortir de ton célibat !

Deux/trois heures en bagnole par jour et ça roule bien en plus ? Et bé ! Faut aimer !

Fais gaffe quand même parce que, à rester chez toi à plein temps, en pantoufle, en tête-à-tête avec tes deux CITROËN et les lignes de tes comptes-épargnes, avec pour seule socialisation ta connexion à Caradisiac le soir et le drive pour les barquettes de surgelés, tu vas rapidement péter un câble !

Par

En réponse à 1760363

Et ben, c'est pas en télétravaillant que tu vas sortir de ton célibat !

Deux/trois heures en bagnole par jour et ça roule bien en plus ? Et bé ! Faut aimer !

Fais gaffe quand même parce que, à rester chez toi à plein temps, en pantoufle, en tête-à-tête avec tes deux CITROËN et les lignes de tes comptes-épargnes, avec pour seule socialisation ta connexion à Caradisiac le soir et le drive pour les barquettes de surgelés, tu vas rapidement péter un câble !

De toute façon, arriver a un âge certain, l'isolement devient irréversible. Je ne sais même pas si l'EPAD est envisageable tellement côtoyer d'autres Sapiens doit être difficile.

Par

En réponse à 1760363

Et ben, c'est pas en télétravaillant que tu vas sortir de ton célibat !

Deux/trois heures en bagnole par jour et ça roule bien en plus ? Et bé ! Faut aimer !

Fais gaffe quand même parce que, à rester chez toi à plein temps, en pantoufle, en tête-à-tête avec tes deux CITROËN et les lignes de tes comptes-épargnes, avec pour seule socialisation ta connexion à Caradisiac le soir et le drive pour les barquettes de surgelés, tu vas rapidement péter un câble !

si tu préfères la proximité des autres dans le métro et le RER avec les odeurs et virus qui pullulent, si c'est ton plaisir, tant mieux.

pour d'autres, ça n'en est pas un.

et si t'as besoin chaque jour de faire du covoiturage pour voir du monde, je te plains. :bah:

Par

En réponse à GY201

De toute façon, arriver a un âge certain, l'isolement devient irréversible. Je ne sais même pas si l'EPAD est envisageable tellement côtoyer d'autres Sapiens doit être difficile.

on peut très bien faire du télétravail et ne pas vivre sans voir les autres.

c'est plutôt quand on s'interdit de faire du télétravail juste pour voir d'autres individus qu'il y a matière à se poser des questions. et de mon expérience, j'ai vu davantage de dépressifs dans cette catégorie.

Par

J'aime pas faire du covoiturage je ne supporte pas la présence d'une personne à côté de moi (sauf ma meuf) le matin.

Par

En réponse à Sylvain6911

Ah ça, les belles allemandes premium récentes sur le parking de Lidl, un grand classique. :brosse:

C'est quoi le lien avec Lidl ?

Par

En réponse à AnteusFogg

Je connais aussi des gens qui ont réalisé, avec le confinement, les économies qu'ils pouvaient faire en diminuant leurs coûts de transport.

Par exemple un trajet (qui est subventionné par la région en plus) chez moi, c'est 1€. Pour environ 20 jours travaillés par mois, c'est donc 40€/mois.

En voiture c'est 180€ d'autoroute, mini 100€ de parking, et 150€ d'essence. Total 430€. Donc tu peux en tant que passager économiser près de 400€/mois.

T'en fais des trucs avec presque 5000€/an... On parle du tiers d'un SMIC net...

Et pourtant tous les matins (largement) plus de 9 voitures sur 10 embarquent une seule personne...

5000€ tu achètes une jolie petite montre : )

Par

En réponse à ricolapin

J'applique déjà les mêmes préceptes et ça n'a rien changé à ma vie ...

Avant je remplaçais ma voiture tous les 3 ans ce qui ne m’empêchait pas d'investir dans l'horlogerie

Aujourd'hui une voiture de 9 ans et une Mx5 occasion font mon bonheur et toujours toujours l'horlogerie

Des montres, c'est discret, personne ne connait mis à part les potes d'horlogerie et à des valeurs bien supérieures à un bien immobilier ou une grosse bagnole.

Bref, paraitre plus con que son voisin ne m'intéresse pas

"Des montres, c'est discret, personne ne connait mis à part les potes "

Un confrère ♡♡

Par

En réponse à fedoismyname

ben justement, en plantant des plantes/fleurs dans mon jardin, je combats le réchauffement climatique :lol:

Excellent moi j'ai planté des palmiers.

Par

En réponse à Nadir94 Q5

5000€ tu achètes une jolie petite montre : )

Faudrait que j'achète une boîte à montres plus grande :(

Par

En réponse à Nadir94 Q5

"Des montres, c'est discret, personne ne connait mis à part les potes "

Un confrère ♡♡

Attention, en France, c'est désormais l'arrachage de montres, la mode actuelle.

Et ça peut se faire après un tabassage en règle, comme on a pu le voir ces derniers temps.

Bref, non, mieux vaut éviter les signes de richesse. :bah:

Par

En réponse à GY201

De toute façon, arriver a un âge certain, l'isolement devient irréversible. Je ne sais même pas si l'EPAD est envisageable tellement côtoyer d'autres Sapiens doit être difficile.

Mon voisin c'est exactement pareil.

Avec son épouse ils ne sont pas en EHPAD mais sans activité depuis plusieurs années. Ils parlent d'imposer des séances de psychologie aux chômeurs longue durée. Il est temps. D'autant plus que les aides financières destinées à ces cas sociaux proviennent de taxes sur les carburants. Et puis comme d'habitude c'est à sens unique avec ces gens-là, de l'essence ils n'en mettent jamais. Lui par exemple n'a pas les capacités nécessaires pour en posséder une. Faut voir le tableau.

Par

En réponse à fedoismyname

Attention, en France, c'est désormais l'arrachage de montres, la mode actuelle.

Et ça peut se faire après un tabassage en règle, comme on a pu le voir ces derniers temps.

Bref, non, mieux vaut éviter les signes de richesse. :bah:

Bien sûr.

Mais il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse. C'est à dire comme ces pauvres gens qui se punissent eux-mêmes par exemple et laissent leurs belles voitures au garage pour se déplacer avec celle qui est toute pourrie. Du moins encore plus pourrie. Car si c'est une Bentley évidemment ...

Par

hors de question que quelqu'un d'autre que moi ou ma famille lache un pet sur les sièges de ma caisse. Qu'ils prennent le bus.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité