Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Free floating - On a testé Free2 Move dans les rues de ParisLe groupe PSA a lancé depuis le 3 décembre Free2move, un système d’autopartage de véhicules électriques. Au choix : des Citroën C-Zéro ou des Peugeot iOn. Nous avons essayé cette dernière au cœur des artères bouchées du Trocadéro.

Lire l'enquête»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je donne 1 an avant le dépôt de bilan.

On ne refait pas le parisien moyen qui se chargera de taper tous les trottoirs, de se garer en tapant à l'avant et à l'arrière, de vomir sur les sièges arrières et de laisser la voiture n'importe ou car ce n'est pas la sienne.

Ce business modèle est probablement viable, mais certainement pas à Paris. La populace individualiste & incivile au possible se fera une joie de détruire ces aspirateurs dysons à 4 roues.

Par

Les C0/iOn sont uniquement homologuées en 4 places

Par

En réponse à ricolapin

Les C0/iOn sont uniquement homologuées en 4 places

Excellente remarque à l'endroit de la conclusion de l'article :bien:

Par

Ce serait amusant de soumettre à nouveau ce petit machin électrique au protocole EuroNcap du moment, tel qu'infligé à la Fiat Panda récemment... le zéro étoile serait sans doute au rendez-vous.

Par

Personnellement je trouve la proposition séduisante … pour les touristes qui vont à Paris en TGV ou en avion.

Cela permet facilement d'être autonome pour certains déplacements. Nul doute que le principe peut aussi rendre service aux Parisiens pour un usage ponctuel.

Bien entendu c'est cher à l'usage, mais c'est normal car tout est pris en charge, y compris le stationnement en surface.

Concernant l'état des véhicules à l'usage : lorsque j'étais à Lyon - qui propose de multiples possibilités de locomotion - j'étais abonné au service citiz ( véhicules thermiques ou hybrides de différents formats selon les besoins) et les véhicules étaient toujours impeccables : utiliser l'auto nécessitait de valider le commentaire laissé par le précédent utilisateur, aussi bien pour l'état extérieur qu'intérieur ou pour le niveau de carburant. De même l'état du parc de véhicules électriques Bolloré proposé par Bluely était sans reproche car les véhicules entretenus et nettoyés.

Le seul coupable du fiasco à Paris est la mairie … car il est bien beau d'encourager ou de vouloir imposer ce type de partage, mais il faut payer l'addition pour la maintenance, ce que la maire de Paris semblait avoir omis !

Par

PSA incapable de répondre à la simplissime question relevée dans l'article, celle du stationnement nocturne sur les zones de livraison : on sent l'affaire vachement bien préparée ... et impossible de se brancher alors qu'on est garé devant une prise Ex-Bolloré, devoir déplacer un jockey ( il arrive comment, à cheval ? ), pas étonnant que ce soit fort cher à l'usage .

Et seulement 120 km d'autonomie théorique, sous bien moins qu'avec les Autolib'... va y'avoir des surprises une fois la banlieue desservie et que les batteries commenceront à piquer du nez...

Par

J'en vois un au dessus qui parle de touristes arrivant en avion : Roissy et Orly seront comme avant interdites à ces engins ... tu crois quoi ? Que les taxis et autres Hubert vont se laisser tondre la laine sur le dos ?

Par

Et ça va être marrant en effet toutes ces bornes ex-autolib, si elles refonctionnent un jour, avec ces centaines de bagnoles électriques à jockey garées devant sans s'y recharger.

Il parait que les gens bien pensant veulent développer cette solution en zone urbaine.

Mais on recharge comment chef ? :violon:

Par

Sic "Pas de tarifs dégressifs prévus en fonction de la durée. À Paris, la durée moyenne d’un trajet est de 30 minutes, soit 11,70 € sans abonnement."

Oups

C'est quoi déjà le prix du ticket de métro qui lui va en proche banlieue et ne nécessite pas de trouver une place de stationnement !!!

Par

Pass Navigo toutes zones :75,20 € / mois

Remboursé à 50% par l'employeur... et ça permet d'aller fort loin en île de France..,

Par Profil supprimé

En réponse à roc et gravillon

Pass Navigo toutes zones :75,20 € / mois

Remboursé à 50% par l'employeur... et ça permet d'aller fort loin en île de France..,

Rien de tel que l'AirPho et Navigo :bien:

Par Profil supprimé

En réponse à ceyal

Sic "Pas de tarifs dégressifs prévus en fonction de la durée. À Paris, la durée moyenne d’un trajet est de 30 minutes, soit 11,70 € sans abonnement."

Oups

C'est quoi déjà le prix du ticket de métro qui lui va en proche banlieue et ne nécessite pas de trouver une place de stationnement !!!

C'est quoi déjà le prix d'un taxi ? :voyons:

Par Profil supprimé

Truc pour bobos parisiens encore :buzz:

Par Profil supprimé

En réponse à Profil supprimé

Truc pour bobos parisiens encore :buzz:

Tu m'étonnes :buzz:

Par

En réponse à Profil supprimé

C'est quoi déjà le prix d'un taxi ? :voyons:

A peu près idem quand ça roule bien... mais tu peux pas vomir sur les sièges :bah:

Par

Et pendant ce temps, Autolib est un grand succès à Singapour. Il est vrai qu'il s'agit d'un pays évolué.

Par

En réponse à Profil supprimé

C'est quoi déjà le prix d'un taxi ? :voyons:

J'en suis à mon 3ème voyage en Marcel cette semaine. Les 2 premiers m'ont coûté 0€ et le dernier 5€90 (à cause uniquement des 10minutes de retard de mon collègue!) grâce à un code promo, sur des voyages plus longs que la moyenne de free2move. Sans code promo, j'aurais été à 10€ de plus, et c'est toujours pas plus cher que free2move, avec un chauffeur qui vient te chercher, pas besoin non plus de chercher de place, et la possibilité de quitter Paris pour la proche banlieue...

La seule condition, c'est de rouler en Zoé, moins cher que le tarif limousine!

Par

Des caisses d’auto partage en état neuf à Paris, profitez-en vite ça va pas durer...

Par

En réponse à smartboy

Personnellement je trouve la proposition séduisante … pour les touristes qui vont à Paris en TGV ou en avion.

Cela permet facilement d'être autonome pour certains déplacements. Nul doute que le principe peut aussi rendre service aux Parisiens pour un usage ponctuel.

Bien entendu c'est cher à l'usage, mais c'est normal car tout est pris en charge, y compris le stationnement en surface.

Concernant l'état des véhicules à l'usage : lorsque j'étais à Lyon - qui propose de multiples possibilités de locomotion - j'étais abonné au service citiz ( véhicules thermiques ou hybrides de différents formats selon les besoins) et les véhicules étaient toujours impeccables : utiliser l'auto nécessitait de valider le commentaire laissé par le précédent utilisateur, aussi bien pour l'état extérieur qu'intérieur ou pour le niveau de carburant. De même l'état du parc de véhicules électriques Bolloré proposé par Bluely était sans reproche car les véhicules entretenus et nettoyés.

Le seul coupable du fiasco à Paris est la mairie … car il est bien beau d'encourager ou de vouloir imposer ce type de partage, mais il faut payer l'addition pour la maintenance, ce que la maire de Paris semblait avoir omis !

L'autolib est un projet à l'initiative de Bolloré soutenu par la mairie de Paris. C'est Bolloré qui n'a pas entretenu ses véhicules et est responsable du fait que ses voitures sont devenues des poubelles. La mairie de Paris n'a pas pour vocation de garantir aux parisiens (aussi bobos fussent-ils) des moyens de déplacement individuels coûtant 30000€ pièce.

Ils se sont lancés dans ce soutien pour des raisons d'image. Mais celui qui s'est planté en 1er est Bolloré:

- avec sa technologie absolument pourrie de batterie à 60-80° qui sur l'intégralité de son cycle de vie consomme plus d'énergie pour se maintenir au chaud que pour mouvoir le véhicule

- qui n'a pas pris au sérieux le risque de dommages aux véhicules liés à la malveillance des usagers et des non-usagers

- dont le véhicule n'a pas évolué du tout en environ 7 ans (dans le même temps, la leaf est passée de 24 à 40kWh, idem pour de nombreux constructeurs comme VW, BMW ou même Tesla qui a abandonné la S en 40kWh et ne proposait pas de modèle dépassant 75kWh)

Par

Le commentaire du dessus est juste : le contrat avec la ville de Paris devait pour Bolloré servir de démonstrateur de l'excellence de la technologie de ses batteries bretonnes qu'il convient de garder au chaud en permanence.

Imaginez donc le marché mondial XXL qui se serait ouvert à lui si, dans un monde idéal personne n'aurait su proposer des technologies un peu plus abouties.

Hélas, le monde, c'est juste un peu plus grand que la Bretagne... dès lors, y'avait plus qu'à fermer boutique, tant le déficit sur ses bagnoles ravagées devenait énorme. Mais ça, toute personne un peu censée avec une calculette à portée de main l'avait prédit : ce serait amusant de reprendre les posts ici même au moment du lancement.

Par

En réponse à cactus-fr

Des caisses d’auto partage en état neuf à Paris, profitez-en vite ça va pas durer...

De toute façon plus personne n'achetait ces Ion ou Czéro (ah l'excellent nom ! ), totalement dépassées sur tous les chapitres... alors en claquer 500 à Paris en espérant récolter quelques piécettes à chaque course, pourquoi pas ...

Juste à se demander ce qu'en pensera l'étranger qui les utilisera: belle image low-tech du pays dans ces Mitsu rebadgées d'un autre temps.

Par

La source de satisfaction apportée par cet article est qu'Eve fait toujours partie de la rédaction. :bien:

Telle une comète illuminant les cieux obscurs, elle nous revient de loin en loin...

Par

On est dans un pays avec 5 millions de chomeurs et nos elites font tout pour trouver des services sans emploi...

La plus simple dzs solution pour que le véhicule soit toujours chargé, propre et sans besoin de le garer... C est de mettre un chauffeur dedans !

On prefere taxer à mort les taxis et chauffeur et pour payer des chomeurs avec cet argent

Par

En réponse à mgrs01

On est dans un pays avec 5 millions de chomeurs et nos elites font tout pour trouver des services sans emploi...

La plus simple dzs solution pour que le véhicule soit toujours chargé, propre et sans besoin de le garer... C est de mettre un chauffeur dedans !

On prefere taxer à mort les taxis et chauffeur et pour payer des chomeurs avec cet argent

T'en fais pas. La concurrence va faire le boulot. Avec les chauffeurs ueberisés, ton chauffeur va être payé aussi cher de l'heure que le parking du VE mutualisé. Ca va faire le ménage vite fait, par le bas...

:bien:

Par

En réponse à roc et gravillon

Le commentaire du dessus est juste : le contrat avec la ville de Paris devait pour Bolloré servir de démonstrateur de l'excellence de la technologie de ses batteries bretonnes qu'il convient de garder au chaud en permanence.

Imaginez donc le marché mondial XXL qui se serait ouvert à lui si, dans un monde idéal personne n'aurait su proposer des technologies un peu plus abouties.

Hélas, le monde, c'est juste un peu plus grand que la Bretagne... dès lors, y'avait plus qu'à fermer boutique, tant le déficit sur ses bagnoles ravagées devenait énorme. Mais ça, toute personne un peu censée avec une calculette à portée de main l'avait prédit : ce serait amusant de reprendre les posts ici même au moment du lancement.

Merci Caillou, je t'offre la prochaine!

:oui:

Par

Franchement cher. Pour rester bloqué dans les bouchons , en plus du compteur d'autonomie il y aura le compteur de cout de location.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire