Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - La Cour des comptes s'alarme de l'état des routes

Michel Holtz

La Cour des comptes s'alarme de l'état des routes

Déposer un commentaire

Par

Il y a tout de même plus urgent en terme de transport. On croirait lire un article sur les routes des pays de l'est ou du sud de l'Europe.

La France n'est pas du tout à plaindre à ce sujet, je pense. Évidemment que l'on peut faire mieux, de là, à "s'alarmer"...

Par

En réponse à Ajneda

Il y a tout de même plus urgent en terme de transport. On croirait lire un article sur les routes des pays de l'est ou du sud de l'Europe.

La France n'est pas du tout à plaindre à ce sujet, je pense. Évidemment que l'on peut faire mieux, de là, à "s'alarmer"...

   

Avec des VE de 2t ça va aller mieux :tourne:

Par

Venez voir l'état des routes en Belgique (plus particulièrement en Wallonie), je pense que vous comprendrez à quel point la France est mieux lotie en la matière.

Par

En réponse à Ajneda

Il y a tout de même plus urgent en terme de transport. On croirait lire un article sur les routes des pays de l'est ou du sud de l'Europe.

La France n'est pas du tout à plaindre à ce sujet, je pense. Évidemment que l'on peut faire mieux, de là, à "s'alarmer"...

   

Je ne sais pas chez vous, mais en Gironde, si si, je vous confirme que c'est de pire en pire.

Des nids de poules, des bas côtés pourris, des raccords de fortune qui tiennent quelques mois...

Et un trafic qui augmente, car lié à une démographie galopante.

Par

Personnellement je penses que l'écotaxe....mal nommée d'ailleurs....était une bonne idée.

Sauf que....

Sur le principe les français payent les routes par leurs impôts.

Que ce soit la construction ou l'entretien.

Je parles bien des routes nationales, départementales ou communales.

Qui ne paye pas ces routes? Les étrangers, de passage et surtout les camions.

Pas que j'ai un grief contre les étrangers....je le signal en ces périodes électorales ou on a vite fait de se faire taxer de procelui-ci ou celle-là...mais lebfait estvqu'ils utilisent nos routes et n'en paye pas l'usage, l'usure.

Sauf que l'UE interdit à la France de faire payer par le biais de l'écotaxe uniquement les véhicules étrangers.

Et pourtant...ça ne ferait peut-être pas assez hein...mais ce serait toujours ça.

Puis ça ferait des emplois....

Par la suite il ne faut s'étonner de rien...

Par

Les routes s’entretiennent quotidiennement. Ça limite non seulement ces types de problèmes et ça coûterai moins cher si cela est pris en compte avant.

Par

Quand ton budget est à la dérive, tu commences par sabrer les postes de dépense dont leur réduction se traduit par un pourrissement lent mais certain de la situation (que ce soit l'état des routes ou la formation des médecins ...).

Tu rajoutes à cela des décisions désastreuses prises avec le peu de budget qui reste (comme coller des "aménagements" partout dont les 3 quarts ne servent à rien : ralentisseurs XXL illégaux, rétrécissement de voies non justifiés, micro ronds points dans des lotissements sans circulation, démolition / reconstruction dans un but uniquement esthétique, ...) et tu te retrouves avec l'état des routes actuels.

Sans oublier les tarifs exorbitants des autoroutes poussant de plus en plus de monde sur le réseau secondaire ...

Bref, avant de dépenser le peu d'argent qui reste dans des merdes qui servent à rien, foutez du goudron sur les routes (et du vrai, pas des gravillons goudronnés, véritable cache misère et casse gueule pour les 2 roues dont la durée de vie est de 3 semaines maximum).

Par

Pourquoi s'alarmer ? L'ancien délégué à la sécurité routière avait déclaré, tout sûr de lui, que des routes en mauvais état était une bonne chose pour la mortalité routière (car en France, il n'y a que la vitesse qui compte et qui explique tout, et donc une route dégradée implique vitesse plis faible égale moins de morts).

Par

En réponse à SimpleAutomobiliste

Je ne sais pas chez vous, mais en Gironde, si si, je vous confirme que c'est de pire en pire.

Des nids de poules, des bas côtés pourris, des raccords de fortune qui tiennent quelques mois...

Et un trafic qui augmente, car lié à une démographie galopante.

   

Arrête, je suis en Dordogne, juste à côté, mon rêve c'est transformé d'une "série 3 touring" en "X1".

Par

Il y a eu une expertise mandatée sous Hollande concernant l'état des routes. Conclusion directe que la France préfère attendre la destruction complète de ses infrastructures et refaire ensuite à minima pour un coût réel bien supérieur à un entretien régulier.

Cette étude n'a visiblement eu aucun écho chez Rotchild & Co à la tête du pays.

Par

En réponse à Ajneda

Il y a tout de même plus urgent en terme de transport. On croirait lire un article sur les routes des pays de l'est ou du sud de l'Europe.

La France n'est pas du tout à plaindre à ce sujet, je pense. Évidemment que l'on peut faire mieux, de là, à "s'alarmer"...

   

Y a justement matière à s'alarmer, car au train où vont les choses, on aura effectivement un réseau secondaire "digne" de l''Europe de l'Est ou du Sud d'ici 5-10 ans !

Par

les PV radar ect ect y sevent pas pour la sécu de nos routes ??

Par

En réponse à simK

Venez voir l'état des routes en Belgique (plus particulièrement en Wallonie), je pense que vous comprendrez à quel point la France est mieux lotie en la matière.

   

L'avantage de la Belgique c'est que c'est la France avec 5 ans d'avance dans sa libanisation.

Vous voulez connaitre l'avenir court terme de la France: il suffit de regarder la Belgique.

C'est valable pour tout : pas que l'état de la route. Molenbeek, c'est Saint-Denis (93) avec 5 ans d'avance aussi. :bien:

Par

En réponse à Ajneda

Il y a tout de même plus urgent en terme de transport. On croirait lire un article sur les routes des pays de l'est ou du sud de l'Europe.

La France n'est pas du tout à plaindre à ce sujet, je pense. Évidemment que l'on peut faire mieux, de là, à "s'alarmer"...

   

Ca compte pas tu es un PRO SUV : tu prie chaque jour pour que la route se dégrade pour justifier l'usage de ta daube de 3T SUV VE.

Par

En réponse à Aznog

Quand ton budget est à la dérive, tu commences par sabrer les postes de dépense dont leur réduction se traduit par un pourrissement lent mais certain de la situation (que ce soit l'état des routes ou la formation des médecins ...).

Tu rajoutes à cela des décisions désastreuses prises avec le peu de budget qui reste (comme coller des "aménagements" partout dont les 3 quarts ne servent à rien : ralentisseurs XXL illégaux, rétrécissement de voies non justifiés, micro ronds points dans des lotissements sans circulation, démolition / reconstruction dans un but uniquement esthétique, ...) et tu te retrouves avec l'état des routes actuels.

Sans oublier les tarifs exorbitants des autoroutes poussant de plus en plus de monde sur le réseau secondaire ...

Bref, avant de dépenser le peu d'argent qui reste dans des merdes qui servent à rien, foutez du goudron sur les routes (et du vrai, pas des gravillons goudronnés, véritable cache misère et casse gueule pour les 2 roues dont la durée de vie est de 3 semaines maximum).

   

Complètement d'accord, on pourrait ajouter les ronds-points qui ne mènent nulle part en plein milieu de la cambrousse : on retrouve là l'obsession des élus de toujours vouloir mettre des bâtons dans nos roues pour les "ralentir".

Par

Et pourtant, pour les dos-d'âne, les communes ont des sous.

Par

Beaucoup de route dépendent des régions et des départements. Je viens de passer quelques jours en utilisant le réseau de routes plutôt "moyenne fréquentation". Je n'ai vu que des routes en état convenable, il faut aller voir les petites routes locales pour trouver des revêtement approchant l'état des photos de l'article. D'ailleurs la première avec ses nids de poule symbolise les dégradations liées au dégel qui sont toujours reprises au printemps et jamais laissées en l'état. La deuxième est un cas particulier et je ne vois pas où peut se produire en France continentale des blocs bien délimités effondrés de la sorte.

Par

Il est vraiment temps de financer l'entretien des routes par une taxe au kg annualisée ! Les gogols en SUV 2.4t ça suffit ! C'est même pas une question VE ou VT, une Spring n'est pas plus lourde qu'une Fiat 500, une Tesla 3 est bien plus légère qu'une Classe C.

Par

En réponse à Ratafia_12

Pourquoi s'alarmer ? L'ancien délégué à la sécurité routière avait déclaré, tout sûr de lui, que des routes en mauvais état était une bonne chose pour la mortalité routière (car en France, il n'y a que la vitesse qui compte et qui explique tout, et donc une route dégradée implique vitesse plis faible égale moins de morts).

   

C’était vraiment un triste individu, qui a réussi à nous semer une belle merdouille avec les 80 kmh, ce qui a occupé les forces vives du pays pendant au moins le quart du quinquennat…et qui continue à les emm…der. Lorsqu’on examine ceux qui l’ont suivi dans cette démarche, ministre en tête, on ne peut qu’être inquiet quant aux capacités d’organisation de ceux qui sont chargés de guider le pays. Il y a beaucoup à dire à propos de ces « gestionnaires » qui seraient incapables de vivre d’un véritable travail, rendu nécessaire pour nourrir leur famille.

Le plus embêtant concernant nos routes, ce sont les ponts qui les supportent, et dont certains se trouvent dans un état lamentable.

On attend peut-être qu’ils soient bombardés, pour faire carrément du neuf ?

Par

En réponse à Gastor

Il est vraiment temps de financer l'entretien des routes par une taxe au kg annualisée ! Les gogols en SUV 2.4t ça suffit ! C'est même pas une question VE ou VT, une Spring n'est pas plus lourde qu'une Fiat 500, une Tesla 3 est bien plus légère qu'une Classe C.

   

Et que dire des camions de 45 tonnes, dont certains, pour ne pas arranger les choses, mordent de temps en temps sur les bas-côtés? Un professionnel qui avait en charge l'entretien des routes, m'a expliqué un jour, qu'un passage de poids lourd de 40 tonnes équivalait au passage de 10 000 voitures. C'était il y a 30 ans, mais ce rapport de nuisance a probablement peu changé.

Par

Oui, en gros, pour endommager les routes, c'est surtout le poids lourd et les pneus cloutés. Dans les pays où on trouve souvent des pneus cloutés, les ornières sont la norme...

Bon, après, il y a les conditions météo évidemment. Le ravinement et le gel, ça n'aide pas.

Par

On a tellement de problèmes cumulés (les services publics, la désindustrialisation, la perte de valeurs, etc.) qu'on ne sait plus par quoi commencer pour les régler. Finalement, quelques bombes atomiques et on repart à neuf, hop hop yapluka !

Sinon, achetez la Toyota Yaris GR ou l'Inéo Grenadier, ils passent partout, avec le sourire.

Par

En réponse à Philippe2446

Oui, en gros, pour endommager les routes, c'est surtout le poids lourd et les pneus cloutés. Dans les pays où on trouve souvent des pneus cloutés, les ornières sont la norme...

Bon, après, il y a les conditions météo évidemment. Le ravinement et le gel, ça n'aide pas.

   

"le poids lourd"

Tu parles des VE ? :biggrin:

Au final c'est le poids moyen des véhicules qui conditionne l'usure des routes et comme ça augmente globalement (VT compris) : l'usure est juste plus rapide.

Par

En réponse à Papygeon

Et que dire des camions de 45 tonnes, dont certains, pour ne pas arranger les choses, mordent de temps en temps sur les bas-côtés? Un professionnel qui avait en charge l'entretien des routes, m'a expliqué un jour, qu'un passage de poids lourd de 40 tonnes équivalait au passage de 10 000 voitures. C'était il y a 30 ans, mais ce rapport de nuisance a probablement peu changé.

   

C'est effectivement toujours valable. La route est un fluide qui en deçà d'un seuil de masse ne va pas bouger. Le problème est que les routes et ponts français sont conçus pour résister à un seuil de 38 tonnes pour les camions et que la masse autorisée des dits camions a été portée à 45 tonnes, lorsqu'ils ne sont pas en surcharge.

La Suisse avait rejeté le budget de 8 milliards nécessaire à l'aménagement de leurs routes pour accepter ces nouvelles contraintes. Malheureusement pour eux c'est passé quand même en force. De notre côté on n'a pas prévu de budget et accusé les VE, ce que les gogos ont joyeusement gobé avec la ligne...

Par

Faut arrêter l'hypocrisie: si certaines routes sont dans un tel état, c'est également que c'est voulu ainsi, car ça coûte moins cher que d'y installer des dos d'âne. :bah:

D'ailleurs, l'ancien chantre de la sécurité routière avait clairement expliqué tous les bienfaits, selon lui, des nids de poule. :cyp:

Par

L' état ne peut pas refiler le fric des français à l' UE et entretenir les routes françaises. Rappelons le coût global faramineux d' appartenance à la Babel européenne, 160 milliards d 'euros après compensation de la part anglaise. C 'est là, pratique quotidienne du young leader Macron au service des néoconservateurs américains, installé pour appauvrir le pays après deux autres ..fulgurants, Sarko et Hollande.

Rappelons le célèbre Hollande croisant "Pécresse des hauts de seine" et lui lançant, je suis dans un travail de démolition que je mène depuis cinq ans avec obstination et croyez-moi, je suis en passe de réussir". 17 03 2017 Le Point.

Il y en aura des Gentils pour penser que le boute- en -train faisait de l' humour..

Par

En réponse à Axel015

"le poids lourd"

Tu parles des VE ? :biggrin:

Au final c'est le poids moyen des véhicules qui conditionne l'usure des routes et comme ça augmente globalement (VT compris) : l'usure est juste plus rapide.

   

Ben non, justement. Comme écrivait Papygeon juste au-dessus "un passage de poids lourd de 40 tonnes équivalait au passage de 10 000 voitures". C'est un ordre d'idée, mais ce que ça veut dire, c'est que l'usure ne croit pas de façon linéaire avec la masse ou avec la charge exprimée en km/dm².

Le pneu clouté use la route parce qu'il est plus dur que la route (logique).

Le poids lourd use la route parce que la charge qu'il fait peser (de l'ordre d'une tonne par dm²) abîme le revêtement, qui est à la limite de ce qu'il est conçu pour supporter.

Par

C'est pas grave, les autoroutes sont financées, payées, repayées, rentabilisées, privatisées.

Par

En réponse à Gil9795

C'est pas grave, les autoroutes sont financées, payées, repayées, rentabilisées, privatisées.

   

Ah mais, généralement, les tronçons d'autoroutes payants sont nickels.

ça n'est pas ces routes qui posent problème. :bah:

Par

En réponse à Philippe2446

Ben non, justement. Comme écrivait Papygeon juste au-dessus "un passage de poids lourd de 40 tonnes équivalait au passage de 10 000 voitures". C'est un ordre d'idée, mais ce que ça veut dire, c'est que l'usure ne croit pas de façon linéaire avec la masse ou avec la charge exprimée en km/dm².

Le pneu clouté use la route parce qu'il est plus dur que la route (logique).

Le poids lourd use la route parce que la charge qu'il fait peser (de l'ordre d'une tonne par dm²) abîme le revêtement, qui est à la limite de ce qu'il est conçu pour supporter.

   

Sur les petites routes de campagne défoncée tu en croises pas bcp des poids lourd de 40T...

Par

En réponse à Axel015

Sur les petites routes de campagne défoncée tu en croises pas bcp des poids lourd de 40T...

   

Et alors ? Ca me contredit en quoi ? J'ai bien écrit "Bon, après, il y a les conditions météo évidemment. Le ravinement et le gel, ça n'aide pas. " entre autres, non ? :kaola:

Cela dit, évidemment, il y a autant de revêtements que de types de route. Donc si tu as de la terre battue, avec un SUV de 2t, ta route va prendre plus cher que si elle avait le revêtement de l'A6... :biggrin:

Par

En réponse à fedoismyname

Ah mais, généralement, les tronçons d'autoroutes payants sont nickels.

ça n'est pas ces routes qui posent problème. :bah:

   

C'était une boutade...

Par

En réponse à Axel015

Sur les petites routes de campagne défoncée tu en croises pas bcp des poids lourd de 40T...

   

On ne doit pas pratiquer les mêmes campagnes. Par ici les engins agricoles n'ont rien à voir avec des Lotus et autres ballerines de la route.

Par

En réponse à SimpleAutomobiliste

Je ne sais pas chez vous, mais en Gironde, si si, je vous confirme que c'est de pire en pire.

Des nids de poules, des bas côtés pourris, des raccords de fortune qui tiennent quelques mois...

Et un trafic qui augmente, car lié à une démographie galopante.

   

Je confirme qu'en Gironde c'est la CATA !

Cela dépend de la politique départementale et j'ai l'impression que chez nous, ce n'est pas un sujet de préoccupation majeur, ceci expliquant peut être qu'ils baissent les vitesses à un seuil limite ridicule.

Par

l'état des routes n'est que le reflet fidèle de l'état des finances publiques ( état, régions, départements et communes ) . Toutes les poches sont vides . On tente de faire bonne figure , c'est tout !

Par

En réponse à SimpleAutomobiliste

Je ne sais pas chez vous, mais en Gironde, si si, je vous confirme que c'est de pire en pire.

Des nids de poules, des bas côtés pourris, des raccords de fortune qui tiennent quelques mois...

Et un trafic qui augmente, car lié à une démographie galopante.

   

Voici une illustration des méfaits d'une reproduction immodérée !

Par

Aux environs de chez moi, on a tout misé sur une seule et unique route qui va faire la liaison directe entre la gare de la commune où je réside, et le centre-ville de la commune voisine de 10 km. Une superbe route "royale" où le bus sera maître absolu. Des feux tricolores asservis par ces mêmes bus, des voies piétonnes et cyclables bien larges... Et on met le paquet sur le revêtement, ça dépasse 30 cm d' épaisseur par endroit, le bitume ne va pas pêter dans 6 mois!

Pour toutes les autres routes des environs, prenez un quad, sinon vous pourriez voir vos belles jantes en 20 pouces devenir octogonales!

En résumé, on refait une route dédiéé prioritairement aux transports en communs, le reste on laisse tel quel.

Par

En réponse à deville70

Aux environs de chez moi, on a tout misé sur une seule et unique route qui va faire la liaison directe entre la gare de la commune où je réside, et le centre-ville de la commune voisine de 10 km. Une superbe route "royale" où le bus sera maître absolu. Des feux tricolores asservis par ces mêmes bus, des voies piétonnes et cyclables bien larges... Et on met le paquet sur le revêtement, ça dépasse 30 cm d' épaisseur par endroit, le bitume ne va pas pêter dans 6 mois!

Pour toutes les autres routes des environs, prenez un quad, sinon vous pourriez voir vos belles jantes en 20 pouces devenir octogonales!

En résumé, on refait une route dédiéé prioritairement aux transports en communs, le reste on laisse tel quel.

   

La structure d'une chaussée sans rentrer dans les détails, c'est différentes couches avec une mince couche de roulement sur le dessus, voir les guides techniques disponibles sur le net...

Mais oui hors phénomènes de gel qui accélèrent fortement la dégradation des routes déjà fragilisées, 99% de l'usure d'une chaussée sera liée au trafic poids-lourd qu'elle supportera, c'est mécanique.

De plus beaucoup de transporteurs refusent de payer l'autoroute quand des itinéraires gratuits sont correctement substituables...sans évidemment prendre une seule seconde en compte le coût sociétal global astronomique du trafic poids-lourd quand il traverse des bourgs ou des villes, sur des chaussées pas toujours dimensionnées pour !

Voilà la belle société dans laquelle on vit, quand aux budgets des pouvoirs publics leur étant consacrés, sachez que l'entretien de la voirie est communément ce qu'il y a de plus "facile" à réduire quand les dotations baissent.

Les années passant par contre, le revêtement trop dégradé implique alors de reprendre une grande partie de la structure, ce qui coûte beaucoup plus cher.

Mais bon, les décideurs choisissent de baisser les dotations parce que leurs tableaux Excel leur montrent qu'on peut faire des économies, alors que font ces andouilles ? Ils le font, tant pis s'il leur manque des milliers de paramètres.

Même chose que pour le gel du point dans la fonction publique, qui coûte très probablement plus cher en incluant toutes les externalités négatives, au pays, mais il faut bien servir l'idéologie libérale qui nous sert aujourd'hui de religion :bah:...

Par

En réponse à deville70

Aux environs de chez moi, on a tout misé sur une seule et unique route qui va faire la liaison directe entre la gare de la commune où je réside, et le centre-ville de la commune voisine de 10 km. Une superbe route "royale" où le bus sera maître absolu. Des feux tricolores asservis par ces mêmes bus, des voies piétonnes et cyclables bien larges... Et on met le paquet sur le revêtement, ça dépasse 30 cm d' épaisseur par endroit, le bitume ne va pas pêter dans 6 mois!

Pour toutes les autres routes des environs, prenez un quad, sinon vous pourriez voir vos belles jantes en 20 pouces devenir octogonales!

En résumé, on refait une route dédiéé prioritairement aux transports en communs, le reste on laisse tel quel.

   

autant faire un tramway dans ce cas, avec des rails.:bah:

Par

Je confirme pratiquant le cyclisme depuis de nombreuses années, les routes départementales et communales sont de plus en plus dégradées, des réparations de fortune au plus urgent avec du bitume a froid qui ne résiste pas très longtemps.

Par

La cours des compte s'etonne alors que nous le subissons depuis des annees? La priorité a faire des ronds points et des ralentisseurs aura sans doute fait oublier le reste ... Quel gachis

Par

La cour des comptes s'etonne alors que nous le subissons depuis des annees? La priorité a faire des ronds points et des ralentisseurs aura sans doute fait oublier le reste ... Quel gachis

Par

Pour nos administrateurs et futures membres gouvernementaux : l’état des routes françaises est déplorable. J’habite dans le sud ouest et je connais pas mal de recoins où l’état des routes est dangereux ce qui n’est pas normal. Des états développés tels que le nôtre ont le droit d’avoir des routes sûres. Entre Mont de Marsan et Air sur l’Adour il y a du boulot. Si je me félicite d’avoir des routes en bon état dans le Gers ( axe Condom-Auch-Vic) refait à neuf y a 3 ans ), force est de constater que les routes en plus mauvais état que j’ai vu son… au centre ville de Toulouse, ce qui est scandaleux pour une métropole européenne de 1,5 millions d’habitants. Tout cela sans parler des aberrations écologiques que connait cette ville où une voie utile a été supprimée dans le centre ville dans le but écologique de « piétonniser » le centre ce qui a pour conséquence de générer des bouchons, qui eux, polluent énormément. La mobilité dans cette ville est mal gérée. Jolimont est à l’état d’épave au niveau des axes principaux ( la montée)… Voilà pour ajouter au constat « local » beaucoup de routes landaises ont des nids de poules rafistolées à la va vite ce qui ne permet pas de se déplacer en sécurité.

Par

En réponse à SimpleAutomobiliste

Je ne sais pas chez vous, mais en Gironde, si si, je vous confirme que c'est de pire en pire.

Des nids de poules, des bas côtés pourris, des raccords de fortune qui tiennent quelques mois...

Et un trafic qui augmente, car lié à une démographie galopante.

   

Je confirme car j’ai vécu longtemps à Bordeaux, néanmoins l’état est encore pire du côté Toulousain. L’état a sa responsabilité, et au vu des impôts prélevés, des devoirs envers ses citoyens.

Par

il n'y aura bientôt plus besoin de routes, vu l'autophobie de nos gouvernants et la démographie galopante qui générera de plus en plus de restrictions dans tous les domaines.........

Par

A ceux qui trouvent les routes en bonne état dans notre pays ; vous roulez en 4x4 ? Où en SUV Où encore avec une Audi dernier cri capable de détecter les défauts puis de les corriger en temps réel ?? Pour ma part je n'es ni les moyens ni l'envie de contribuer à circuler avec des voitures fortes émettrice de Co2 !! En effet une fois de plus une politique aux aboie qui fait tout et son contraire....Ont nous rabâche du matin au soir d'acheter des véhicules moins polluants mais paradoxalement les routes deviennent de moins en moins pratiquables !!! Sauf à ce balader en 4x4 ,des ralentisseurs illégaux à tous les coins de rue, des nids de poules pouvant atteindre 30 cm de profondeur mais à par sa tout vas bien, à j'oubliais aussi des assurances "tout risque " qui ce décharge de leurs responsabilités....

Moi je roule en Smart électrique et cela fait 2 fois que j'éclate des pneus et endommage mes jantes aluminium grâce à l'état pitoyable de nos routes !! Quand aux chers ralentisseurs dôt d'âneries je suis obligé de les passer à 18klmh pendant ce temps les camions et autres excités de la route m'insulte et me doublé sur les ralentisseurs et les lignes blanches en accélération maximum en plein village et devant les écoles !!! Merci la sécurité routière n'importe quoi un pays à bout de souffle qui marche sur la tête. MAIS IL Y A DES VIES EN JEUX Messieurs les énarques.

Par

En réponse à Ajneda

Il y a tout de même plus urgent en terme de transport. On croirait lire un article sur les routes des pays de l'est ou du sud de l'Europe.

La France n'est pas du tout à plaindre à ce sujet, je pense. Évidemment que l'on peut faire mieux, de là, à "s'alarmer"...

   

Mon pauvre Monsieur vous racontrez bien n'importe quoi où nous ne vivons pas dans le même monde ! Je suis infirmier libéral et fait plus de 3000 klm par ans uniquement déjà pour le travail et je peux vous dire que le soir grâce aux routes défoncés et autres des d'âneries illégaux je suis content de finir ma journée donc par pitié ne raconter pas n'importe quoi et j'ai de nombreuses photos à l'appuie...

Par

En réponse à Ajneda

Il y a tout de même plus urgent en terme de transport. On croirait lire un article sur les routes des pays de l'est ou du sud de l'Europe.

La France n'est pas du tout à plaindre à ce sujet, je pense. Évidemment que l'on peut faire mieux, de là, à "s'alarmer"...

   

On voit là le grand donneur de leçon! Mais roulez en vélo vous allez changer d’avis.

En France c’est une catastrophe les routes si si! Même en haute Savoie région pourtant riche mais y roulez en vélo en est devenu dangereux : des raccords de partout, des nids de poule, des bas côtés pas entretenus. Donc on essaye d’éviter et le l’a augmenté les risques de collision avec les voitures… qui se plaignent aussi (à cause des 2

 

Par

En réponse à Ratafia_12

Pourquoi s'alarmer ? L'ancien délégué à la sécurité routière avait déclaré, tout sûr de lui, que des routes en mauvais état était une bonne chose pour la mortalité routière (car en France, il n'y a que la vitesse qui compte et qui explique tout, et donc une route dégradée implique vitesse plis faible égale moins de morts).

   

Un crétin parfait. Dommage que l'on ne puisse le poursuivre pour homicide involontaire en cas d'accident mortel sur une route en mauvais état..

Il y a des trucs géniaux en France :

- assurance. Elle réalise de plus en plus de contre expertises après accident. Et au lieu de conclure par un bête et rapide non maîtrise du véhicule, elle enquête.

- code pénal. Les responsables locaux peuvent être poursuivis en justice dès lors que leur actions (construction douteuse, pas de réfection...) mettent en danger les personnes et les biens.

- code civil. Qui casse, paye.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité