Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
La production automobile française devrait chuter en 2020Un gros coup de frein est attendu pour la production automobile hexagonale en 2020. Si le ralentissement des ventes en Europe peut être mis en cause, cela s'explique avant tout par des délocalisations qui ne seront pas compensées dans l'immédiat.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pourtant on est pas en frexit !

Par

Heureusement que psa a licencié pour renflouer ses caisses

Par

En réponse à DonaldLove

Pourtant on est pas en frexit !

C' est bien dommage d' ailleurs !

Par

Merci l'UE de permettre les délocalisations sans contrainte :love:

Par

j'ai osera encore parler de "marque française" pour Peugeot , Citroën et Renault ????

Par

Coût de main d'oeuvre trop cher en France, de plus en plus de contraintes réglementaires avec des systèmes à mettre en série à l'intérêt parfois douteux, des marges qui s'érodent, des investissements contraints par la mutation vers l'électrique...

Ce ne sont pas les raisons qui manquent pour expliquer les délocalisations dans l'automobile. Bientôt, elles viendront de Chine....

Par

Vive les délocalisations ,vive Macron ! Vous avez voté pour lui , alors assumez maintenant !

Par

En réponse à speedster 72

C' est bien dommage d' ailleurs !

C'est vrai que ce qu'il se passe en UK donne envie! Baisse du pouvoir d'achat de 5400€ par foyer (si accord de libre échange signé, sinon ce serait pire), baisse d PNB de 6% à horizon 5 ans, hausse des taxes, du chomage, risque de récession....

Oh oui ! Vivement le Frexit

Par

En réponse à speedster 72

Vive les délocalisations ,vive Macron ! Vous avez voté pour lui , alors assumez maintenant !

En 19999 il était encore à l'école... c'est quoi le rapport?

Par

En réponse à speedster 72

C' est bien dommage d' ailleurs !

Encore un qui vit au 15eme siècle !

Je vous plains ....

Parce que c'est évident, la France seule est la puissance N°1 mondiale lol

Par

En réponse à Bytheway

Encore un qui vit au 15eme siècle !

Je vous plains ....

Parce que c'est évident, la France seule est la puissance N°1 mondiale lol

Non , mais la France sans l' Europe serait beaucoup plus forte , car libre de faire ce qu' elle veut !

Par

les franchouillards pourront plus la ramener en disant j achete Francais mais plutôt j achete turque pour les Renault , j achete chinois pour Peugeot et j achète chinois indien pour Citroën....:ddr::ddr::cubitus:

Par

En réponse à speedster 72

Vive les délocalisations ,vive Macron ! Vous avez voté pour lui , alors assumez maintenant !

Je n'ai pas voté Macron et ne suis aucunement un de ses afficionados mais je vous signal que ça fait 40 ans que ça délocalise dans l'industrie et entre autre dans le secteur automobile.

macron à 44 ans je crois ?

Vous croyez que depuis l'âge de 4 ans il est responsable ?

Par

En réponse à Bytheway

Encore un qui vit au 15eme siècle !

Je vous plains ....

Parce que c'est évident, la France seule est la puissance N°1 mondiale lol

Heu et sinon en quoi délocaliser la production française dans d' autres pays ( même européens ) ça renforce la France ???? Quelqu'un peut m' expliquer ? :ange:

Par

En réponse à gokhan1369

les franchouillards pourront plus la ramener en disant j achete Francais mais plutôt j achete turque pour les Renault , j achete chinois pour Peugeot et j achète chinois indien pour Citroën....:ddr::ddr::cubitus:

Et pas mal de schleus peuvent dire qu'ils achètent Espagnol, Bulgare, Autrichien.....

Par

En réponse à speedster 72

j'ai osera encore parler de "marque française" pour Peugeot , Citroën et Renault ????

Qui ose parler de "Coréennes" quand on sait qu'elles sont fabriquées en UE de l'Est (pour celles vendues en UE...)?

Qui ose parler de Premium Allemand quand on sait que nombre de modèle sont fait en Autriche, en Hongrie ou en Bulgarie ?

Et les Américains qui achètent des Honda, Toyota et Nissan fabriquées pour la plupart aux USA ils achètent pas Japonais alors ?

Et le BMW X6 fabriqué exclusivement au USA....c'est une voiture Américaine ?

Par

Il y a des dizaines de milliers de Français qui bossent chez PSA Renault. Peut-etre qq centaines chez les utres constructeurs étranger.

Vous avez une vision de l'économie très simpliste ici pour certains qui consiste à penser que l'assemblage auto fait toute l'auto...

Par

En réponse à speedster 72

C' est bien dommage d' ailleurs !

tout à fait d'accord , vivement que l'on sorte de cette Europe qui nous étouffe, qui n'a d'égalitaire que des chimères

Par

En réponse à Psykotick

Coût de main d'oeuvre trop cher en France, de plus en plus de contraintes réglementaires avec des systèmes à mettre en série à l'intérêt parfois douteux, des marges qui s'érodent, des investissements contraints par la mutation vers l'électrique...

Ce ne sont pas les raisons qui manquent pour expliquer les délocalisations dans l'automobile. Bientôt, elles viendront de Chine....

tout à fait d'accord , vivement que l'on sorte de cette Europe qui nous étouffe, qui n'a d'égalitaire que des chimères

Par

En réponse à Powertrain

Il y a des dizaines de milliers de Français qui bossent chez PSA Renault. Peut-etre qq centaines chez les utres constructeurs étranger.

Vous avez une vision de l'économie très simpliste ici pour certains qui consiste à penser que l'assemblage auto fait toute l'auto...

Tout à fait d'accord :bah:

Par

Autre facteur qui pourrait influencer les vente, l'entrée en vigueur de WLTP. Si les voiture thermiques prennent entre 6'000 et 10'000 EUR de malus, ça va ralentir Ils ventes. Et bcp de clients vont repousser leur achat ou se tourner vers l'occasion plutôt que de commander une électrique.

Par

En réponse à gotomtom

Autre facteur qui pourrait influencer les vente, l'entrée en vigueur de WLTP. Si les voiture thermiques prennent entre 6'000 et 10'000 EUR de malus, ça va ralentir Ils ventes. Et bcp de clients vont repousser leur achat ou se tourner vers l'occasion plutôt que de commander une électrique.

On a que ce que l’on mérite

Par

En réponse à Psykotick

C'est vrai que ce qu'il se passe en UK donne envie! Baisse du pouvoir d'achat de 5400€ par foyer (si accord de libre échange signé, sinon ce serait pire), baisse d PNB de 6% à horizon 5 ans, hausse des taxes, du chomage, risque de récession....

Oh oui ! Vivement le Frexit

C'est vrai que je suis content de ne pas être dans le système anglais, mais 100% européen.

Gräce à ça, on ne connait pas la récession, ni le chômage, ni les délocalisations... hausse des taxes, c'est pas pour nous, ça!

Le monde est beau, tout le monde il est gentil...

Les grandes entreprises, d'ailleurs, se battent pour rester sur notre sol, tellement les financiers qui dirigent l'europe sont tellement nationalistes, amour, famille, patrie, et tout et tout...

De toute façon, la production mondiale chutera à l'un ou l'autre moment, c'est totalement logique et inévitable : de moins en moins de travail, de plus en plus de chômage en europe occidentale, le pouvoir d'achat de plus en plus bas, que les financiers eurocrates profitent encore des quelques années prospères qui restent, après tout le monde pleurera sur le passé!

Par

En réponse à gotomtom

Autre facteur qui pourrait influencer les vente, l'entrée en vigueur de WLTP. Si les voiture thermiques prennent entre 6'000 et 10'000 EUR de malus, ça va ralentir Ils ventes. Et bcp de clients vont repousser leur achat ou se tourner vers l'occasion plutôt que de commander une électrique.

Pour éviter le ralentissement des ventes, on obligera sous le vrai prétexte écologique le changement de véhicule : ainsi tu changeras ta petite Twingo ou 108 à moteur 3 cylindres essence contre un Q8 3.0 turbodiesel beaucoup moins polluant et bénéfique pour la planète.

Et tu n'auras pas d'autre choix que de changer : de plus en plus dans les villes européennes, on interdit purement et simplement aux anciens véhicules de circuler en ville.

Comme disait l'autre, grâce à l'Europe, on est sauvés!!

Par

En réponse à Psykotick

Coût de main d'oeuvre trop cher en France, de plus en plus de contraintes réglementaires avec des systèmes à mettre en série à l'intérêt parfois douteux, des marges qui s'érodent, des investissements contraints par la mutation vers l'électrique...

Ce ne sont pas les raisons qui manquent pour expliquer les délocalisations dans l'automobile. Bientôt, elles viendront de Chine....

Concernant le coût de la main d’œuvre, bcp de PME actives en Suisse et en France constatent que la main d’œuvre est moins chère en Suisse, alors que l’employé reçoit un salaire plus élevé. Raisons invoquées :

- 35h, ce qui oblige les entreprises à payer des heures supplémentaires ou donner des congés

- Les charges sociales trop élevées en France. Beaucoup de charges sociales à la charge de l’entreprise en France sont à la charge de l’employé en Suisse.

- L’absentéisme trop élevé en France 17,2 jours en France contre 8,3 en Suisse. Clairement, la France souffre d’un mauvais management où il y a trop de pression psychologique sur les employés. Avoir des théoriciens de grandes écoles qui ne connaissent pas le job comme manager est certainement l’un des pistes à étudier, car en Suisse, les managers sont plutôt des ex-employés qui ont fait de la formation continue en emploi pour gravir les échelons.

- Pour les mêmes raisons que l’absentéisme, le turnover très élevé.

- Le coût des primes pour les licenciements. En Suisse, il n’y a aucune prime de licenciement.

Concernant l’électrique, c’est clair que la stratégie est très risquée. En Suisse, plus de 99% de la population n’est jamais montée dans une voiture électrique. Ce taux ne doit pas être très différent en France. C’est clair que le bonus-malus, qui pourrait exploser sur les moteurs thermiques avec WLTP + interdiction des moteurs thermiques dans certaines zones, est un immense risque pour l’industrie français, notamment PSA qui dépend fortement du marché français. Que va faire le gouvernement si PSA subit une très forte baisse des ventes et se retrouve en difficulté car les moteurs thermiques seraient invendables et personne ne veut de l’électrique ?

Par

Peugeot ne se vantera plus dans ses pubs du made in France.

Renault a fait pareil, la faute à la compétitivité.

Je donne pas cher de l'avenir de Poissy, la DS3 va l'achever.

Par

En réponse à Psykotick

C'est vrai que ce qu'il se passe en UK donne envie! Baisse du pouvoir d'achat de 5400€ par foyer (si accord de libre échange signé, sinon ce serait pire), baisse d PNB de 6% à horizon 5 ans, hausse des taxes, du chomage, risque de récession....

Oh oui ! Vivement le Frexit

Merci pour cette propagande mais on en a assez sur toutes les chaines de télé/radio :brosse:

Le monde politique pro UE a besoin qu'on croit que le brexit est/sera une cata pour pas que l’idée se répande

Mais il ne pourront pas nous mentir éternellement

Par

En réponse à MotherKaiser

Merci pour cette propagande mais on en a assez sur toutes les chaines de télé/radio :brosse:

Le monde politique pro UE a besoin qu'on croit que le brexit est/sera une cata pour pas que l’idée se répande

Mais il ne pourront pas nous mentir éternellement

On en reparle à la fin de l'année? ce n'est pas de la propagande, c'est du bon sens... aujourd'hui n'importe quel pays européen est interdépendant. On achète à l'un, on vend à l'autre etc...

Quand tu sors de ça, ce que tu achètes est taxé à l'import, ce que tu vends est taxé à l'export (t'es plus dans la partie donc tu n'es plus favorisé). Les entreprises qui ne raisonnent pas local partent car elles ont plus à gagner à déménager que les pertes de CA engendrées par la baisse des ventes, etc...

Et là je ne parle que de commerce...

Je pense que dans 1 an, quand UK sera sorti et que ce sera la grande débandade, on entendra beaucoup moins ces discours nationalistes! Sauf à ce que l'on entende que c'est encore BFMTV qui manipule les chiffres et nous ment.

Laissons ces courageux anglais partir, regardons et on en reparle!

Par

En réponse à CruchotCars

Peugeot ne se vantera plus dans ses pubs du made in France.

Renault a fait pareil, la faute à la compétitivité.

Je donne pas cher de l'avenir de Poissy, la DS3 va l'achever.

pourquoi les marques dites Françaises, ne peuvent plus produire en France,

alors que pour Toyota, ça roule bien .

Une question de gestion et de management ?

Par

En réponse à Psykotick

C'est vrai que ce qu'il se passe en UK donne envie! Baisse du pouvoir d'achat de 5400€ par foyer (si accord de libre échange signé, sinon ce serait pire), baisse d PNB de 6% à horizon 5 ans, hausse des taxes, du chomage, risque de récession....

Oh oui ! Vivement le Frexit

Ben oui. Moins pire que ca qu'a subit la grèce ou le Portugal pourtant bien dans l'UE....

Et dite nous un peu. l'UE c 'est le plein emploi ? Vous avez vu croitre le revenu des Citoyens dont le pays est dans l'UE de 5 - 10 - 15% peut-être ?

Sur les 15 dernière années en France...et ailleurs.....on a pas eu de récession ? Que de la croissance forte ?

Pas de hausse de taxes ?

J'ai l'impression que si vous regardez la paille dans l’œil du voisin vous n'avez pas vu la charpente qui est dans le vôtre.

Par

En réponse à JJ_49

pourquoi les marques dites Françaises, ne peuvent plus produire en France,

alors que pour Toyota, ça roule bien .

Une question de gestion et de management ?

Ça roule bien.

UN modèle....

faut arrêter avec Toyota, c'est très bien que l'usine d'Oning tourne à plein régime, je leur souhaites que ça dure encore longtemps. Mais faut pas croire non plus que 500 000 voitures sortent de là.

Maintenant si ça délocalise depuis plus de 40 ans c'est par une volonté politique qui a décrété que la France devait être un pays de secteur tertiaire (services non marchands) et non primaire (agriculture, des dizaines de milliers d'emplois perdus également) ou secondaires (industries).

Il est beau le résultat....

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Je n'ai pas voté Macron et ne suis aucunement un de ses afficionados mais je vous signal que ça fait 40 ans que ça délocalise dans l'industrie et entre autre dans le secteur automobile.

macron à 44 ans je crois ?

Vous croyez que depuis l'âge de 4 ans il est responsable ?

Tout à fait.

Et la production automobile à chuté de 50% en 10 ans en France.

Par

Arf, la croissance, le Saint Graal du néolibéralisme va en prendre un sacré coup. Tant mieux.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Ça roule bien.

UN modèle....

faut arrêter avec Toyota, c'est très bien que l'usine d'Oning tourne à plein régime, je leur souhaites que ça dure encore longtemps. Mais faut pas croire non plus que 500 000 voitures sortent de là.

Maintenant si ça délocalise depuis plus de 40 ans c'est par une volonté politique qui a décrété que la France devait être un pays de secteur tertiaire (services non marchands) et non primaire (agriculture, des dizaines de milliers d'emplois perdus également) ou secondaires (industries).

Il est beau le résultat....

C'est assez vrai, mais la "volonté politique" vient loin derrière les surcoûts délirants imposés à quiconque fabrique en France, aggravé par des exigences administratives kafkaïennes, car les Jacobins qui prennent le pays pour leur boutique s'affolent à l'idée d'en perdre le contrôle.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Ben oui. Moins pire que ca qu'a subit la grèce ou le Portugal pourtant bien dans l'UE....

Et dite nous un peu. l'UE c 'est le plein emploi ? Vous avez vu croitre le revenu des Citoyens dont le pays est dans l'UE de 5 - 10 - 15% peut-être ?

Sur les 15 dernière années en France...et ailleurs.....on a pas eu de récession ? Que de la croissance forte ?

Pas de hausse de taxes ?

J'ai l'impression que si vous regardez la paille dans l’œil du voisin vous n'avez pas vu la charpente qui est dans le vôtre.

Si si, il y a plusieurs pays de l'UE qui ont vu leur salaire moyen flamber en quelques années, ceux d'Europe centrale et de l'Est.

Par

En réponse à Powertrain

Il y a des dizaines de milliers de Français qui bossent chez PSA Renault. Peut-etre qq centaines chez les utres constructeurs étranger.

Vous avez une vision de l'économie très simpliste ici pour certains qui consiste à penser que l'assemblage auto fait toute l'auto...

Oui en 5 ans les effectifs France de PSA sont passé de 86000 personnes à 64000, soit - 25%... Et cela continu avec la R&D massivement sous traitée en offshore lowcost et les plans de départ volontaires. Bravo PSA.

Par

En réponse à pingpang

Tout à fait.

Et la production automobile à chuté de 50% en 10 ans en France.

Et il y a dix ans, on avait quoi ? Ah oui, la crise de 2008

Donc on fait le monde auto ne s'est juste jamais remis de cette crise et cherche donc à diminuer les coûts, comme toutes les entreprises du monde...

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Ben oui. Moins pire que ca qu'a subit la grèce ou le Portugal pourtant bien dans l'UE....

Et dite nous un peu. l'UE c 'est le plein emploi ? Vous avez vu croitre le revenu des Citoyens dont le pays est dans l'UE de 5 - 10 - 15% peut-être ?

Sur les 15 dernière années en France...et ailleurs.....on a pas eu de récession ? Que de la croissance forte ?

Pas de hausse de taxes ?

J'ai l'impression que si vous regardez la paille dans l’œil du voisin vous n'avez pas vu la charpente qui est dans le vôtre.

C'est sur que les attaques sur le franc entre les années 20 et la fin des années 90, c'était tellement mieux pour la population...

Par

Hitler a envahi les Sudètes puis la Bohème et la >Moravie.

L'Allemagne, qui fabrique sur son sol 2.5 à 3 fois plus d'autos que ce que la France fabrique, a satellisé la Tchéquie et la Slovaquie qui à elles seules produisent autant voire plus d'automobiles que la France.

Par

Franchement, pour acheter une Clio faite en Turquie ou une 208 faite au Maroc, il faut réellement en avoir envie !!

Faite en France ce sont déjà des daubes, alors venant de ces pays elles seront dignes des pires poubelles.

Tout le monde hurle au scandale car Ford ferme son usine de boites à vitesses, mais tout le monde est béat de faire construire nos voitures par des pays hors UE et dont le manque de sérieux n'est plus à prouver. Bonne faillite à Renault et PSA !!

Par

En réponse à Aldo324443

Franchement, pour acheter une Clio faite en Turquie ou une 208 faite au Maroc, il faut réellement en avoir envie !!

Faite en France ce sont déjà des daubes, alors venant de ces pays elles seront dignes des pires poubelles.

Tout le monde hurle au scandale car Ford ferme son usine de boites à vitesses, mais tout le monde est béat de faire construire nos voitures par des pays hors UE et dont le manque de sérieux n'est plus à prouver. Bonne faillite à Renault et PSA !!

Vous croyez que les étrangers sont idiots?

Leurs usines sont neuves et mieux équipés que les notres.. ils évoluent plus vite que le cerveau de certaines personnes :/

Par

En réponse à DonaldLove

Pourtant on est pas en frexit !

la main d'oeuvre est trop onéreuse. :bah:

et il ne faut pas regarder que le salaire des employés, mais également ce que pique l'état aux entreprises pour chaque employé.

Par

En réponse à Psykotick

En 19999 il était encore à l'école... c'est quoi le rapport?

pro europe, pro mondialisation, il est dans la continuité de ce qu'ont fait ses prédécesseurs. :bah:

Par

En réponse à Bytheway

Encore un qui vit au 15eme siècle !

Je vous plains ....

Parce que c'est évident, la France seule est la puissance N°1 mondiale lol

c'est sûr qu'en Suisse, ils sont dans la merde...

c'est la troisième fois que les Suisses rejettent l'adhésion à l'Union Européenne. et ils s'en portent plus que bien, en tout cas, bien mieux que les français.:bah:

Par

En réponse à gotomtom

Autre facteur qui pourrait influencer les vente, l'entrée en vigueur de WLTP. Si les voiture thermiques prennent entre 6'000 et 10'000 EUR de malus, ça va ralentir Ils ventes. Et bcp de clients vont repousser leur achat ou se tourner vers l'occasion plutôt que de commander une électrique.

il n'y aura pas de montée vertigineuse des malus, car l'hybridation est en marche, soit lourde, soit légère.

en revanche, oui, les tarif vont continuer d'augmenter.

mais ça n'est pas l'explication.

elle est plutôt à rechercher du côté de l'autophobie ambiante et du fait que la main d'oeuvre française reste trop élevée par rapport à une certaine main d'oeuvre étrangère bien plus intéressante.:bah:

Par

En réponse à CruchotCars

Peugeot ne se vantera plus dans ses pubs du made in France.

Renault a fait pareil, la faute à la compétitivité.

Je donne pas cher de l'avenir de Poissy, la DS3 va l'achever.

bah, il y a déjà plus d'employés (essentiellement cadres) au pôle tertiaire de PSA à Poissy que dans l'usine (majoritairement des ouvriers). :bah:

ceci dit, si j'ai des doutes sur les ventes de la DS3 crossback, un nouveau petit SUV Opel est en préparation dans l'usine.:bah:

Par

Merci Carlos ! :bien:

Merci de te soucier des familles françaises et de la bonne santé économique du pays qui t'as formé. :roll:

Et arrêtes de nous répondre que c'est pour le bien être de ta multinationale ! :mad:

Si ta multinationale a des résultats financiers au beau fixe, mais que tu fais travailler de moins en moins de personnes en France...

On n'en voit nullement l'intérêt. :bah:

De plus, n'oublie pas tes résultats médiocres a l'étranger...Et que ceux qui font vivre ton entreprise sont majoritairement français.

Le retour de manivelle pourrait avoir lieu plus vite que tu ne le crois.

(Il faut travailler pour acheter...)

Par

En réponse à MotherKaiser

Merci pour cette propagande mais on en a assez sur toutes les chaines de télé/radio :brosse:

Le monde politique pro UE a besoin qu'on croit que le brexit est/sera une cata pour pas que l’idée se répande

Mais il ne pourront pas nous mentir éternellement

+1

wait & see comme on dit.

ensuite, si un no deal a lieu, sachant que le Royaume Uni est le premier pays d'exportation des entreprises françaises, la claque va être également pour la France, et indirectement pour les contribuables français.

et ça, notre gouvernement se cache bien de nous l'expliquer. mais certains débats télévisés non partisans nous en apprennent beaucoup là-dessus.

bref, j'ai plus d'espoir pour le Royaume Uni que pour la France.

Par

En réponse à Aldo324443

Franchement, pour acheter une Clio faite en Turquie ou une 208 faite au Maroc, il faut réellement en avoir envie !!

Faite en France ce sont déjà des daubes, alors venant de ces pays elles seront dignes des pires poubelles.

Tout le monde hurle au scandale car Ford ferme son usine de boites à vitesses, mais tout le monde est béat de faire construire nos voitures par des pays hors UE et dont le manque de sérieux n'est plus à prouver. Bonne faillite à Renault et PSA !!

Je suppose que tu fais partie des assistés dans ce pays qu'est la France, et que tu ne payes donc pas d'impôts.

Sans quoi, avec une once d'intelligence, tu comprendrais qu'avec de telles faillites, ce sont les contribuables français qui payeraient la note indirectement.

Par

En réponse à ReneM69

Et il y a dix ans, on avait quoi ? Ah oui, la crise de 2008

Donc on fait le monde auto ne s'est juste jamais remis de cette crise et cherche donc à diminuer les coûts, comme toutes les entreprises du monde...

Elle s'est parfaitement remis de cette crise...

11ans dans le monde de la finance est un gouffre.

Le problème numéro 1 sont les actionnaires et le microcosme inhérent qui en découle.

Patron/actionnaires/État.

Dans ce trio n'apparaît pas l'ouvrier, l'employé, les cadres..

Et tout ce petit monde qui fait tourner la boutique.

Ils en sont exclus.:non:

Par

Hahaha les pro-Asselineau toujours au taquet sur internet, YouTube, Facebook, etc...

Ils sont partout, sauf dans les urnes.

J'ai des amis comme ça, la plupart ont des vies de merde pour en arriver là.

Les anti-systèmes fans de l'Ena, Pasqua et compagnie.

Comme si de Gaulle aurait pu faire quelque chose à tout ça.

Dans un monde où les entreprises sont plus riches que les États.

On a déjà perdu, vous inquiétez pas.

Par

En réponse à mekinsy

Merci Carlos ! :bien:

Merci de te soucier des familles françaises et de la bonne santé économique du pays qui t'as formé. :roll:

Et arrêtes de nous répondre que c'est pour le bien être de ta multinationale ! :mad:

Si ta multinationale a des résultats financiers au beau fixe, mais que tu fais travailler de moins en moins de personnes en France...

On n'en voit nullement l'intérêt. :bah:

De plus, n'oublie pas tes résultats médiocres a l'étranger...Et que ceux qui font vivre ton entreprise sont majoritairement français.

Le retour de manivelle pourrait avoir lieu plus vite que tu ne le crois.

(Il faut travailler pour acheter...)

Le job de Carlos Tavares comme des autres patrons, c'est avant tout de faire des bénéfices.

C'est si difficile que ça à comprendre? :bah:

La France n'est pas un pays communiste que je sâche.

Et puisque les gens sont globalement pour l'Union Européenne, c'est qu'ils acceptent aussi la libre concurrence en son sein, voire au-delà.

Donc, si la main d'oeuvre est moins chère ailleurs qu'en France, je ferais comme Tavares, délocaliser là où ça revient moins cher. :bah:

Par

En réponse à tu1jp

Oui en 5 ans les effectifs France de PSA sont passé de 86000 personnes à 64000, soit - 25%... Et cela continu avec la R&D massivement sous traitée en offshore lowcost et les plans de départ volontaires. Bravo PSA.

L'objectif étant visiblement de descendre en-dessous des 50000 en France (comme chez Renault), ça n'est pas fini.

Mais une fois encore, qui peut s'en offusquer?

On est dans l'Union Européenne ou pas? :bah:

Par

Je vois pas la difference entre une Peugeot 208 faite au Maroc, une clio faite en Turquie, ou une 3008 faite en France, elles sont toutes les 3 faites par des Rebeus, des Black ou similaires…….

Par

Jusque dans les années 2000, PSA a réussi à faire des bénéfices en maintenant 44% de la production en France, et en vendant moitié de sa production globale hors hexagone, soit un ratio équilibré. Puis les bénéfices se sont littéralement écroulés au début des années 2010, avant que le groupe passe dans le rouge et manque de faire faillite. Si la direction de PSA avait poursuivi sur ses positions vertueuses, à savoir refus de délocaliser autant que, au hasard, Renault, il y aurait aujourd'hui ZERO emploi PSA non seulement en France, mais ailleurs. Les mêmes qui agonisent Tavares d'insultes auraient alors hurlé à l'incompétence, voire, tant qu'on y est à la voracité des actionnaires... dont le portefeuile avait déjà perdu les trois quarts de sa valeur, pour au final valoir ZERO aussi en cas de faillite.

Toutes ces infos étaient parues dans les médias à l'époque, mais rien n'y fait: les atrabilaires haineux doivent déverser leur bile pour ne pas être dissoute par elle!

Par

Cela baisse et cela va baisser pour toutes les marques.Que Trump continue à enquiquiner les Chinois et ça va baisser encore plus.

Par

En réponse à mynameisfedo

Le job de Carlos Tavares comme des autres patrons, c'est avant tout de faire des bénéfices.

C'est si difficile que ça à comprendre? :bah:

La France n'est pas un pays communiste que je sâche.

Et puisque les gens sont globalement pour l'Union Européenne, c'est qu'ils acceptent aussi la libre concurrence en son sein, voire au-delà.

Donc, si la main d'oeuvre est moins chère ailleurs qu'en France, je ferais comme Tavares, délocaliser là où ça revient moins cher. :bah:

La ou tu réfléchis/penses mal...

C'est que toute entreprise qui se respecte DOIT fidéliser sa clientèle déjà existante avant tout...Donc mener une politique structurer et pérenne sur le long terme.

En quoi critiquer une politique d'entreprise s'apparente à du communisme ??? L'emploi de ce mot est un peu radical et surtout n'a aucun rapport avec le commentaire auquel tu as répondu.

Le communisme consiste à partager les richesses entre patronat et salariés, ou à une redistribution des recettes de l'état aux plus pauvres sans tenir compte d'une vision expansive...C'est le leitmotiv de ce parti et je n'y ai jamais adhéré.

De plus, je ne suis ni de gauche, ni de droite, ni du centre (Et encore moins d'extrême droite évidement), j'essaye juste de faire preuve de bon sens. :bah:

(Pas dans le sens de ne pas voter car c'est important, mais dans le sens que je n'ai pas envie que l'on me colle une étiquette idéologique comme tu te permets de le faire.)

Le marché français est le premier de PSA avec 700 000 autos écoulées en 2018 sur 3.8 millions dans le monde. (18% du volume et un peu plus en terme de chiffres d'affaires.)

Je rappelle que la France, c'est 67 millions d'habitants et le monde 7.5 milliards. (110 fois plus)

Négliger son marché "porteur" est une erreur stratégique sur le moyen/long terme.

Tout patron le sait...Hormis ceux des multinationales qui ne cherchent qu'à faire grimper les bénéfices afin de satisfaire aux attentes a court terme des actionnaires. :fleur:

D'autant plus que PSA souhaite monter en gamme afin d'accroître la marge sur leurs autos...Et quoi de mieux que de monter en gamme sur son marché historique ?

(Malgré ce que l'on peut lire a gauche et à droite, 700 000 voitures vendues l'année dernière signifie que PSA donne satisfaction sur son marché historique même si tout est loin d'être idyllique....Cela prouve que ce n'est pas forcément mieux ailleurs...A prix équivalent.)

Bref ! Certaines grandes manoeuvres sont passées comme une lettre à la poste, mais les français ne vont pas être dupes bien longtemps d'une part, et d'autre part ils ne vont pas se fidéliser à un groupe automobile qui ne fait pas travailler la famille, les amis, les connaissances...:nanana:

En délocalisant uniquement dans l'optique de trouver une main d'oeuvre moins cher, tu te tires automatiquement une balle dans le pied.

La délocalisation est utile UNIQUEMENT si tu souhaites faire des parts de marché dans le pays où tu t'installes.

(Publicité/communication/marketing ca évoque quelque chose pour toi ?) :hum:

Par

En réponse à mynameisfedo

L'objectif étant visiblement de descendre en-dessous des 50000 en France (comme chez Renault), ça n'est pas fini.

Mais une fois encore, qui peut s'en offusquer?

On est dans l'Union Européenne ou pas? :bah:

Rien a voir...Mais alors rien à voir du tout avec l'union européenne. :roll:

Les multinationales n'ont aucune frontière. :nanana:

Si demain l'UE explose ca sera bien pire pour nous. :non:

Tu as eu un exemple récent et pourtant très concret.

La taxe sur les GAFAM instauré de son PROPRE chef par la France. (Preuve que la France SERA TOUJOURS un pays souverain quoi que tu en penses.)

Donald T. a menacé de taxer le vin français en retour. (Je ne te fais pas un comparatif entre la puissance économique américaine et la puissance économique Française...)

Si ca ne suffisait pas, Amazon va taxer les entreprises françaises qui passent par sa plate forme.

La première multinationale du monde +

La première puissance économique du monde.

En face, la France...

Upercut et droite en pleine face !

Bim ! La France KO. :ouin:

Cela donne une idée sur les prétentions que peut avoir la France hors UE. :oops:

Alors oui, sur ce coup là, on est seul. :beuh:

Mais justement, c'est un bon test pour savoir si l'UE souhaite qu'un de leur membre (Économiquement important), se fasse maltraiter ainsi. (Avec forcément une répercussion sur les intérêts économique des autres membres...Toi et d'autres êtes les premiers à hurler au scandale vis à vis des aides françaises...Et t'inquiètes, les autres membres sont également au courant.)

Il s'agit ici d'un bras de fer entre une puissance économique forte (USA) et une puissance économique moyenne (France) avec pour arbitre une puissance économique forte (UE)

Je pense que la France doit résister aux coups portés par les américains et SURTOUT ne pas céder.

Ce n'est pas facile. Crois moi. :bah:

Mais la crédibilité de l'UE est mise en cause.

Tout comme elle l'est également avec le Brexit. (Il ne faut rien céder non plus, sinon l'UE s'effondrera tel un jeu de cartes.)

Si l'UE explose, s'en sera terminé de jouer avec les grandes puissances (USA, Chine)

Souhaiter cela, c'est accepter ensuite de subir tout ce que nous infligeront ces grandes puissances. :cry:

La France SEULE n'est plus et ne sera plus jamais une grande puissance.

Il faut bien intégrer cela dans un coin du cerveau. :coucou:

Ce qui est fou, vraiment dingue lorsqu'on y pense, c'est que De Gaulle le savait déjà il y a 60 ans de cela.

(D'où pourquoi il voulait déjà à cette époque une Europe avec un leader chips franco/Allemands.)

Il avait une vision extraordinairement lucide sur les compétences de son pays face aux autres.

Par

En réponse à mekinsy

La ou tu réfléchis/penses mal...

C'est que toute entreprise qui se respecte DOIT fidéliser sa clientèle déjà existante avant tout...Donc mener une politique structurer et pérenne sur le long terme.

En quoi critiquer une politique d'entreprise s'apparente à du communisme ??? L'emploi de ce mot est un peu radical et surtout n'a aucun rapport avec le commentaire auquel tu as répondu.

Le communisme consiste à partager les richesses entre patronat et salariés, ou à une redistribution des recettes de l'état aux plus pauvres sans tenir compte d'une vision expansive...C'est le leitmotiv de ce parti et je n'y ai jamais adhéré.

De plus, je ne suis ni de gauche, ni de droite, ni du centre (Et encore moins d'extrême droite évidement), j'essaye juste de faire preuve de bon sens. :bah:

(Pas dans le sens de ne pas voter car c'est important, mais dans le sens que je n'ai pas envie que l'on me colle une étiquette idéologique comme tu te permets de le faire.)

Le marché français est le premier de PSA avec 700 000 autos écoulées en 2018 sur 3.8 millions dans le monde. (18% du volume et un peu plus en terme de chiffres d'affaires.)

Je rappelle que la France, c'est 67 millions d'habitants et le monde 7.5 milliards. (110 fois plus)

Négliger son marché "porteur" est une erreur stratégique sur le moyen/long terme.

Tout patron le sait...Hormis ceux des multinationales qui ne cherchent qu'à faire grimper les bénéfices afin de satisfaire aux attentes a court terme des actionnaires. :fleur:

D'autant plus que PSA souhaite monter en gamme afin d'accroître la marge sur leurs autos...Et quoi de mieux que de monter en gamme sur son marché historique ?

(Malgré ce que l'on peut lire a gauche et à droite, 700 000 voitures vendues l'année dernière signifie que PSA donne satisfaction sur son marché historique même si tout est loin d'être idyllique....Cela prouve que ce n'est pas forcément mieux ailleurs...A prix équivalent.)

Bref ! Certaines grandes manoeuvres sont passées comme une lettre à la poste, mais les français ne vont pas être dupes bien longtemps d'une part, et d'autre part ils ne vont pas se fidéliser à un groupe automobile qui ne fait pas travailler la famille, les amis, les connaissances...:nanana:

En délocalisant uniquement dans l'optique de trouver une main d'oeuvre moins cher, tu te tires automatiquement une balle dans le pied.

La délocalisation est utile UNIQUEMENT si tu souhaites faire des parts de marché dans le pays où tu t'installes.

(Publicité/communication/marketing ca évoque quelque chose pour toi ?) :hum:

un système communiste, c'est un système où les patrons sont aux ordres du gouvernement.

dès lors, dans un tel système, le gouvernement peut intimer l'ordre à tel patron de produire tant dans le pays et d'interdire de délocaliser.

dans un système capitaliste à fortiori avec du libre échange, ce sont les patrons qui décident. :bah:

ensuite, le marché français reste ridicule sur la planète. donc, si PSA ne souhaite vendre Qu'en France, oui, il pourrait appliquer ce que tu dis, soit produire majoritairement en France.

sauf qu'on le voit: la plupart des français s'intéresse davantage à d'autres aspects que la localisation du lieu de production du produit. et c'est d'ailleurs mon cas: ne souhaitant que des citadines polyvalentes et n'étant pas convaincus par le produit Yaris, ma prochaine ne sera pas produite en France. :bah:

maintenant, l'objectif de PSA n'est de toute façon pas de se limiter au marché français, et cela coule de source, ne serait-ce pour ne pas disparaître corps et bien. donc, peu importe le lieu d'assemblage des produits pour la plupart d'entre eux, sauf si on estime que tel produit se doit d'être pondu en France en sachant que les étrangers l'achèteront justement parce qu'il vient de France.

pour le vin, le fromage, les produits de luxe, ok. mais pas pour les voitures de constructeurs généralistes.:bah:

et puis, les français ne sont pas meilleurs que d'autres. en revanche, ils ont tendance à coûter plus cher. d'où ces choix de délocalisation que je comprends, dans un contexte de libre-échange qu'une majorité de français souhaite très clairement, pour rappel. (voter Macron = accepter le principe du libre échangisme dans l'Europe et au-delà):bah:

Par

En réponse à mekinsy

Rien a voir...Mais alors rien à voir du tout avec l'union européenne. :roll:

Les multinationales n'ont aucune frontière. :nanana:

Si demain l'UE explose ca sera bien pire pour nous. :non:

Tu as eu un exemple récent et pourtant très concret.

La taxe sur les GAFAM instauré de son PROPRE chef par la France. (Preuve que la France SERA TOUJOURS un pays souverain quoi que tu en penses.)

Donald T. a menacé de taxer le vin français en retour. (Je ne te fais pas un comparatif entre la puissance économique américaine et la puissance économique Française...)

Si ca ne suffisait pas, Amazon va taxer les entreprises françaises qui passent par sa plate forme.

La première multinationale du monde +

La première puissance économique du monde.

En face, la France...

Upercut et droite en pleine face !

Bim ! La France KO. :ouin:

Cela donne une idée sur les prétentions que peut avoir la France hors UE. :oops:

Alors oui, sur ce coup là, on est seul. :beuh:

Mais justement, c'est un bon test pour savoir si l'UE souhaite qu'un de leur membre (Économiquement important), se fasse maltraiter ainsi. (Avec forcément une répercussion sur les intérêts économique des autres membres...Toi et d'autres êtes les premiers à hurler au scandale vis à vis des aides françaises...Et t'inquiètes, les autres membres sont également au courant.)

Il s'agit ici d'un bras de fer entre une puissance économique forte (USA) et une puissance économique moyenne (France) avec pour arbitre une puissance économique forte (UE)

Je pense que la France doit résister aux coups portés par les américains et SURTOUT ne pas céder.

Ce n'est pas facile. Crois moi. :bah:

Mais la crédibilité de l'UE est mise en cause.

Tout comme elle l'est également avec le Brexit. (Il ne faut rien céder non plus, sinon l'UE s'effondrera tel un jeu de cartes.)

Si l'UE explose, s'en sera terminé de jouer avec les grandes puissances (USA, Chine)

Souhaiter cela, c'est accepter ensuite de subir tout ce que nous infligeront ces grandes puissances. :cry:

La France SEULE n'est plus et ne sera plus jamais une grande puissance.

Il faut bien intégrer cela dans un coin du cerveau. :coucou:

Ce qui est fou, vraiment dingue lorsqu'on y pense, c'est que De Gaulle le savait déjà il y a 60 ans de cela.

(D'où pourquoi il voulait déjà à cette époque une Europe avec un leader chips franco/Allemands.)

Il avait une vision extraordinairement lucide sur les compétences de son pays face aux autres.

mais oui, sur le papier, c'est bien joli, tout ça. vive l'Europe.

la réalité, c'est que, tant sur l'affaire de la taxation des GAFA que le Brexit, personne n'est d'accord en Europe, et surtout, tout le monde le voit, la France fait justement cavalier seul, et va donc se vautrer.

on va le voir d'ici peu, les taxes de Trump s'appliqueront donc au vin français, et les allemands feront tout pour permettre un accord avec Boris Johnson pour éviter le no deal qui emmerderait les allemands et d'autres pays européens.

mais également la France (puisque le Royaume-uni est le premier marché d'exportation des entreprises françaises), mais ça, on en parle bizarrement très peu en France. mais va donc voir les pêcheurs par exemple, et demande leur ce qu'ils pensent d'une sortie sans accord. :bah: Exemple parmi bien d'autres.

et ça, Boris Johnson l'a parfaitement compris. le message est clair: "en cas de no deal, le Royaume-Uni aura du mal au début, mais se retroussera les manches et s'en sortira. mais des pays tels la France ou l'allemagne seront également bien emmerdés". :bah:

Par

En réponse à speedster 72

Non , mais la France sans l' Europe serait beaucoup plus forte , car libre de faire ce qu' elle veut !

Elle aurait beau être libre, forte et riche, si le gouvernement ne fait rien de bon, ça ne changera rien...

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Je n'ai pas voté Macron et ne suis aucunement un de ses afficionados mais je vous signal que ça fait 40 ans que ça délocalise dans l'industrie et entre autre dans le secteur automobile.

macron à 44 ans je crois ?

Vous croyez que depuis l'âge de 4 ans il est responsable ?

Responsable de la mise en place, non. Responsable d'un éventuel changement pour améliorer la France, oui.

Par

En réponse à Ingé Auto

Si si, il y a plusieurs pays de l'UE qui ont vu leur salaire moyen flamber en quelques années, ceux d'Europe centrale et de l'Est.

Oui....au détriment de qui ?

Des autres pays de l'UE !!!

Les usines parties en Slovénie, Pologne, Roumanie, Bulgarie etc etc....vous croyez que ça c'est fait quand ?

Alors si l'idée de l'UE c'est de casser les reins à 6 pays pour "enrichir" 6 autres...l'intérêt est limité non ?

Par

En réponse à hpx

Responsable de la mise en place, non. Responsable d'un éventuel changement pour améliorer la France, oui.

En 2 ans???

Ok.

Mais il me semble que ceux qui ont été à sa place 5, 10 ou 12 ans ont eu nettement plus de temps.

Bon cela dit c'est mal barré pour améliorer le bilan....

Par

En réponse à ReneM69

C'est sur que les attaques sur le franc entre les années 20 et la fin des années 90, c'était tellement mieux pour la population...

ha ouai...les années 20 quand même...

Attention dans pas longtemps on va se mettre à parler Ecu, sous....louis d'or.....

Pour le moment j'ai vécu plus en Francs qu'en Euro...pour autant que je me souvienne je ne suis pas plus riche aujourd'hui que ce que je ne l'était en Francs. Enfin si....mais c'est parce que je gagne bien mieux ma vie. Mais ce serait pareil en Francs.

Maintenant perso je ne suis pas contre une idée d'union européenne, je suis contre CETTE idée d'union Européenne.

Idée qui consiste à devenir toujours plus gros, a défavoriser les pays "historiques", a favoriser leur désindustrialisation en faveur des "nouveaux", a organiser, promouvoir même l'optimisation fiscale (je ne parles pas de fraude hein...) ou a passer des acords scélérat de libre échange.

c'est mon point de vue.

Par

En réponse à Aldo324443

Franchement, pour acheter une Clio faite en Turquie ou une 208 faite au Maroc, il faut réellement en avoir envie !!

Faite en France ce sont déjà des daubes, alors venant de ces pays elles seront dignes des pires poubelles.

Tout le monde hurle au scandale car Ford ferme son usine de boites à vitesses, mais tout le monde est béat de faire construire nos voitures par des pays hors UE et dont le manque de sérieux n'est plus à prouver. Bonne faillite à Renault et PSA !!

Vous avez tout faux !

Un exemple : l'iPhone est fabriqué en Chine. Pourtant, la qualité globale est au rendez-vous. Bizarre non ?

Et bien non. Ce n'est pas l'usine qui choisi le degré de qualité final du produit à concevoir mais bien le commanditaire, à savoir ici Apple.

Si vous demandez (et payez) une fabrication de qualité, vous l'aurez. Que ça soit en Chine, en Inde ou dans n'importe quel pays du monde.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

ha ouai...les années 20 quand même...

Attention dans pas longtemps on va se mettre à parler Ecu, sous....louis d'or.....

Pour le moment j'ai vécu plus en Francs qu'en Euro...pour autant que je me souvienne je ne suis pas plus riche aujourd'hui que ce que je ne l'était en Francs. Enfin si....mais c'est parce que je gagne bien mieux ma vie. Mais ce serait pareil en Francs.

Maintenant perso je ne suis pas contre une idée d'union européenne, je suis contre CETTE idée d'union Européenne.

Idée qui consiste à devenir toujours plus gros, a défavoriser les pays "historiques", a favoriser leur désindustrialisation en faveur des "nouveaux", a organiser, promouvoir même l'optimisation fiscale (je ne parles pas de fraude hein...) ou a passer des acords scélérat de libre échange.

c'est mon point de vue.

Je suis globalement d'accord avec vous. L'union fait la force comme on dit. Mais c'est souvent au détriment des grands pour que les petits puissent se mettre à niveau...

Par

En réponse à speedster 72

Vive les délocalisations ,vive Macron ! Vous avez voté pour lui , alors assumez maintenant !

Sans parler du fait qu'on a déjà eu deux canicules alors que l'été est loin d'être fini. Et Macron n'a pas démissionné !

De grands économistes sur Cara en août :bien:

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Oui....au détriment de qui ?

Des autres pays de l'UE !!!

Les usines parties en Slovénie, Pologne, Roumanie, Bulgarie etc etc....vous croyez que ça c'est fait quand ?

Alors si l'idée de l'UE c'est de casser les reins à 6 pays pour "enrichir" 6 autres...l'intérêt est limité non ?

Bien entendu que tout ça se fait au détriment des pays riches de l'UE (Allemagne, R-U, France etc).

Le soucis c'est qu'aujourd'hui il y a 2 "méga-puissances" que sont les US et la Chine, et qu'un pays européen seul pourra difficilement affronter, d'où l'idée de se réunir pour y faire face.

Qu'est ce qui est plus efficace ? Une équipe composée de 3 très bons joueurs et de 25 autres boulets ou une équipe relativement homogène de 28 bons joueurs ?

A terme les inégalités entre pays de l'UE devraient s'estomper.

Après ça c'est la théorie, malheureusement la réalité ne marche pas aussi bien ce qui était escompté :bah:

Par

En réponse à mekinsy

La ou tu réfléchis/penses mal...

C'est que toute entreprise qui se respecte DOIT fidéliser sa clientèle déjà existante avant tout...Donc mener une politique structurer et pérenne sur le long terme.

En quoi critiquer une politique d'entreprise s'apparente à du communisme ??? L'emploi de ce mot est un peu radical et surtout n'a aucun rapport avec le commentaire auquel tu as répondu.

Le communisme consiste à partager les richesses entre patronat et salariés, ou à une redistribution des recettes de l'état aux plus pauvres sans tenir compte d'une vision expansive...C'est le leitmotiv de ce parti et je n'y ai jamais adhéré.

De plus, je ne suis ni de gauche, ni de droite, ni du centre (Et encore moins d'extrême droite évidement), j'essaye juste de faire preuve de bon sens. :bah:

(Pas dans le sens de ne pas voter car c'est important, mais dans le sens que je n'ai pas envie que l'on me colle une étiquette idéologique comme tu te permets de le faire.)

Le marché français est le premier de PSA avec 700 000 autos écoulées en 2018 sur 3.8 millions dans le monde. (18% du volume et un peu plus en terme de chiffres d'affaires.)

Je rappelle que la France, c'est 67 millions d'habitants et le monde 7.5 milliards. (110 fois plus)

Négliger son marché "porteur" est une erreur stratégique sur le moyen/long terme.

Tout patron le sait...Hormis ceux des multinationales qui ne cherchent qu'à faire grimper les bénéfices afin de satisfaire aux attentes a court terme des actionnaires. :fleur:

D'autant plus que PSA souhaite monter en gamme afin d'accroître la marge sur leurs autos...Et quoi de mieux que de monter en gamme sur son marché historique ?

(Malgré ce que l'on peut lire a gauche et à droite, 700 000 voitures vendues l'année dernière signifie que PSA donne satisfaction sur son marché historique même si tout est loin d'être idyllique....Cela prouve que ce n'est pas forcément mieux ailleurs...A prix équivalent.)

Bref ! Certaines grandes manoeuvres sont passées comme une lettre à la poste, mais les français ne vont pas être dupes bien longtemps d'une part, et d'autre part ils ne vont pas se fidéliser à un groupe automobile qui ne fait pas travailler la famille, les amis, les connaissances...:nanana:

En délocalisant uniquement dans l'optique de trouver une main d'oeuvre moins cher, tu te tires automatiquement une balle dans le pied.

La délocalisation est utile UNIQUEMENT si tu souhaites faire des parts de marché dans le pays où tu t'installes.

(Publicité/communication/marketing ca évoque quelque chose pour toi ?) :hum:

Bla bla bla...

Arrête d en faire des pavés . On dirait radio bistrot. Un coup le niveau exigé, un coup le relationnel, la fidélisation, maintenant le marketing.

Et pourquoi pas le choix du pays.

Par

En réponse à mekinsy

La ou tu réfléchis/penses mal...

C'est que toute entreprise qui se respecte DOIT fidéliser sa clientèle déjà existante avant tout...Donc mener une politique structurer et pérenne sur le long terme.

En quoi critiquer une politique d'entreprise s'apparente à du communisme ??? L'emploi de ce mot est un peu radical et surtout n'a aucun rapport avec le commentaire auquel tu as répondu.

Le communisme consiste à partager les richesses entre patronat et salariés, ou à une redistribution des recettes de l'état aux plus pauvres sans tenir compte d'une vision expansive...C'est le leitmotiv de ce parti et je n'y ai jamais adhéré.

De plus, je ne suis ni de gauche, ni de droite, ni du centre (Et encore moins d'extrême droite évidement), j'essaye juste de faire preuve de bon sens. :bah:

(Pas dans le sens de ne pas voter car c'est important, mais dans le sens que je n'ai pas envie que l'on me colle une étiquette idéologique comme tu te permets de le faire.)

Le marché français est le premier de PSA avec 700 000 autos écoulées en 2018 sur 3.8 millions dans le monde. (18% du volume et un peu plus en terme de chiffres d'affaires.)

Je rappelle que la France, c'est 67 millions d'habitants et le monde 7.5 milliards. (110 fois plus)

Négliger son marché "porteur" est une erreur stratégique sur le moyen/long terme.

Tout patron le sait...Hormis ceux des multinationales qui ne cherchent qu'à faire grimper les bénéfices afin de satisfaire aux attentes a court terme des actionnaires. :fleur:

D'autant plus que PSA souhaite monter en gamme afin d'accroître la marge sur leurs autos...Et quoi de mieux que de monter en gamme sur son marché historique ?

(Malgré ce que l'on peut lire a gauche et à droite, 700 000 voitures vendues l'année dernière signifie que PSA donne satisfaction sur son marché historique même si tout est loin d'être idyllique....Cela prouve que ce n'est pas forcément mieux ailleurs...A prix équivalent.)

Bref ! Certaines grandes manoeuvres sont passées comme une lettre à la poste, mais les français ne vont pas être dupes bien longtemps d'une part, et d'autre part ils ne vont pas se fidéliser à un groupe automobile qui ne fait pas travailler la famille, les amis, les connaissances...:nanana:

En délocalisant uniquement dans l'optique de trouver une main d'oeuvre moins cher, tu te tires automatiquement une balle dans le pied.

La délocalisation est utile UNIQUEMENT si tu souhaites faire des parts de marché dans le pays où tu t'installes.

(Publicité/communication/marketing ca évoque quelque chose pour toi ?) :hum:

Je crains que seule une faible partie des acheteurs se soucient réellement de la provenance de leur véhicule :bah:

Un acheteur va avant tout se baser sur le design, sur ses habitudes et expériences personnelles ou de son entourage, sur la proximité du garage...et éventuellement sur la nationalité de la marque, sans parler que beaucoup ignorent que peu de modèles PSA Renault sont encore fabriqués en France...

Donc au final, n'est-il pas plus bénéfique pour une entreprise de sacrifier quelques chauvins pure race pour gagner x fois plus de nouveaux clients grâce à des tarifs plus compétitifs ?

Leurs futurs résultats nous le diront.

Par

En réponse à ReneM69

Et il y a dix ans, on avait quoi ? Ah oui, la crise de 2008

Donc on fait le monde auto ne s'est juste jamais remis de cette crise et cherche donc à diminuer les coûts, comme toutes les entreprises du monde...

Psa s en est bien remis et s est bien fait moussé.

Par

En réponse à Ajneda

Heureusement que psa a licencié pour renflouer ses caisses

Heureusement que PSA continue de produire plus en France que le cric :redface:

Par

En réponse à speedster 72

j'ai osera encore parler de "marque française" pour Peugeot , Citroën et Renault ????

Plus que Toyota, Bugatti et Smart en tous cas :chut:

Par

En réponse à Psykotick

C'est vrai que ce qu'il se passe en UK donne envie! Baisse du pouvoir d'achat de 5400€ par foyer (si accord de libre échange signé, sinon ce serait pire), baisse d PNB de 6% à horizon 5 ans, hausse des taxes, du chomage, risque de récession....

Oh oui ! Vivement le Frexit

Et les constructeurs auto qui risquent de tous se barrer de Grande-Bretagne, même les historiques(Ford, Jaguar Land Rover,...) :blague:

Par

En réponse à Ingé Auto

Bien entendu que tout ça se fait au détriment des pays riches de l'UE (Allemagne, R-U, France etc).

Le soucis c'est qu'aujourd'hui il y a 2 "méga-puissances" que sont les US et la Chine, et qu'un pays européen seul pourra difficilement affronter, d'où l'idée de se réunir pour y faire face.

Qu'est ce qui est plus efficace ? Une équipe composée de 3 très bons joueurs et de 25 autres boulets ou une équipe relativement homogène de 28 bons joueurs ?

A terme les inégalités entre pays de l'UE devraient s'estomper.

Après ça c'est la théorie, malheureusement la réalité ne marche pas aussi bien ce qui était escompté :bah:

(..)

Qu'est ce qui est plus efficace ?

-> Une équipe composée de 3 très bons joueurs et de 25 autres boulets

-> ou une équipe relativement homogène de 28 bons joueurs ?

(..)

ben, l'Union européenne, aujourd'hui, c'est plutôt "officiellement tous unis, officieusement chacun pour soi".

c'est ça, la triste réalité. :bah:

donc, entre être seul ou être associés à des judas, quel est le moins pire? :bah:

Par

En réponse à TDPeugeot

Et les constructeurs auto qui risquent de tous se barrer de Grande-Bretagne, même les historiques(Ford, Jaguar Land Rover,...) :blague:

Pour aller où?

En France?

ça m'étonnerait beaucoup. :biggrin:

En plus, l'excuse du Brexit en arrange plus d'un. :brosse:

Par

En réponse à mynameisfedo

mais oui, sur le papier, c'est bien joli, tout ça. vive l'Europe.

la réalité, c'est que, tant sur l'affaire de la taxation des GAFA que le Brexit, personne n'est d'accord en Europe, et surtout, tout le monde le voit, la France fait justement cavalier seul, et va donc se vautrer.

on va le voir d'ici peu, les taxes de Trump s'appliqueront donc au vin français, et les allemands feront tout pour permettre un accord avec Boris Johnson pour éviter le no deal qui emmerderait les allemands et d'autres pays européens.

mais également la France (puisque le Royaume-uni est le premier marché d'exportation des entreprises françaises), mais ça, on en parle bizarrement très peu en France. mais va donc voir les pêcheurs par exemple, et demande leur ce qu'ils pensent d'une sortie sans accord. :bah: Exemple parmi bien d'autres.

et ça, Boris Johnson l'a parfaitement compris. le message est clair: "en cas de no deal, le Royaume-Uni aura du mal au début, mais se retroussera les manches et s'en sortira. mais des pays tels la France ou l'allemagne seront également bien emmerdés". :bah:

Le Royaume-Uni s'en sortira ? :hum:

Mais qu'en sais tu ? :voyons:

Tu n'en sais absolument rien. :redface:

Je souhaite que l'UE ne plie pas aux demandes du Royaume-Uni et que la sortie se fasse sans accord. :kaola:

Si l'inverse se produit, il n'y aura plus d'Europe, seulement des mini accords commerciaux à droite et à gauche avec au finale une très grosse dépendance aux 2 grandes puissances chinoise et américaine qui feront la pluie et le beau temps. (Ca ne pourra en être autrement...Puisque c'est déjà un peu le problème: GAFAM pour les américains et nouvelle route de la soie pour la Chine...)

L'avantage avec l'UE, c'est que la France a son mot à dire et peut exercer une certaine pression.

Une pression qu'elle ne pourra en rien exercer seule face a la Chine et USA.

Mais également face à la Russie...

Voir même face à l'Inde...

Au final, elle n'aura plus qu'un rôle mineure dans le monde.

A date, ce n'est pas le cas...Elle s'exprime par la voix de l'Europe.

Et si son vote à le même poids que les autres pays de l'UE (L'erreur de base), le vote parlementaire concernant les lois et autres choix est nettement plus mis en avant. (Le soucis c'est que les députés européens français sont issus de tout bord politiques comme dans tous les autres pays, une sorte de mini parlement français...Comprends tu la complexité de la chose ?)

Toute seule, personne ne l'ecoutera.

Et si tu penses que les dirigeants des pays de l'est ne l'écoutaient déjà pas en étant membres de l'UE (Ce qui est absolument faux.), alors il faudra complètement les oublier lorsque l'UE disparaîtra.

Les vannes seront ouvertes ou fermées au bon vouloir des supers puissances et si cela sert avant tout leurs intérêts.

La venue au pouvoir de DT devrait pourtant t'eclairer un peu...L'Amérique d'abord...Sauf que L'Amérique n'a rien à voir à la France.

Les États-Unis ce sont 50 états qui se sont rassemblés au fil des décennies...

Il y a des états riches (La californie a elle seule, était plus riche que la France en 2015.) et des états très pauvre (Kentucky par exemple...)

L'inégalité est très importante aux USA.

https://fr.express.live/etats-unis-modele-economique-pauvrete/

C'est pourquoi leurs peuples primera avant tout le reste.

(Il ne primera pas sur le plan affectif, mais sur le plan économique.)

Et toi, tu serviras à les alimenter.

Ne crois pas que tu vivras mieux si la France est hors UE.

Même lorsque la France était considérée comme une grande puissance (Époque coloniale et pillage des richesses), son peuple crevait la dalle...

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)

Qu'est ce qui est plus efficace ?

-> Une équipe composée de 3 très bons joueurs et de 25 autres boulets

-> ou une équipe relativement homogène de 28 bons joueurs ?

(..)

ben, l'Union européenne, aujourd'hui, c'est plutôt "officiellement tous unis, officieusement chacun pour soi".

c'est ça, la triste réalité. :bah:

donc, entre être seul ou être associés à des judas, quel est le moins pire? :bah:

L'Europe ce n'est pas chacun pour soi.

Bien au contraire.

Ou alors développe nous un argumentaire crédible et structurer plutôt que de balancer ce genre de propos sans réel fondement.

uniquement pour le plaisir de dénigrer. :bah:

Par

En réponse à mekinsy

Le Royaume-Uni s'en sortira ? :hum:

Mais qu'en sais tu ? :voyons:

Tu n'en sais absolument rien. :redface:

Je souhaite que l'UE ne plie pas aux demandes du Royaume-Uni et que la sortie se fasse sans accord. :kaola:

Si l'inverse se produit, il n'y aura plus d'Europe, seulement des mini accords commerciaux à droite et à gauche avec au finale une très grosse dépendance aux 2 grandes puissances chinoise et américaine qui feront la pluie et le beau temps. (Ca ne pourra en être autrement...Puisque c'est déjà un peu le problème: GAFAM pour les américains et nouvelle route de la soie pour la Chine...)

L'avantage avec l'UE, c'est que la France a son mot à dire et peut exercer une certaine pression.

Une pression qu'elle ne pourra en rien exercer seule face a la Chine et USA.

Mais également face à la Russie...

Voir même face à l'Inde...

Au final, elle n'aura plus qu'un rôle mineure dans le monde.

A date, ce n'est pas le cas...Elle s'exprime par la voix de l'Europe.

Et si son vote à le même poids que les autres pays de l'UE (L'erreur de base), le vote parlementaire concernant les lois et autres choix est nettement plus mis en avant. (Le soucis c'est que les députés européens français sont issus de tout bord politiques comme dans tous les autres pays, une sorte de mini parlement français...Comprends tu la complexité de la chose ?)

Toute seule, personne ne l'ecoutera.

Et si tu penses que les dirigeants des pays de l'est ne l'écoutaient déjà pas en étant membres de l'UE (Ce qui est absolument faux.), alors il faudra complètement les oublier lorsque l'UE disparaîtra.

Les vannes seront ouvertes ou fermées au bon vouloir des supers puissances et si cela sert avant tout leurs intérêts.

La venue au pouvoir de DT devrait pourtant t'eclairer un peu...L'Amérique d'abord...Sauf que L'Amérique n'a rien à voir à la France.

Les États-Unis ce sont 50 états qui se sont rassemblés au fil des décennies...

Il y a des états riches (La californie a elle seule, était plus riche que la France en 2015.) et des états très pauvre (Kentucky par exemple...)

L'inégalité est très importante aux USA.

https://fr.express.live/etats-unis-modele-economique-pauvrete/

C'est pourquoi leurs peuples primera avant tout le reste.

(Il ne primera pas sur le plan affectif, mais sur le plan économique.)

Et toi, tu serviras à les alimenter.

Ne crois pas que tu vivras mieux si la France est hors UE.

Même lorsque la France était considérée comme une grande puissance (Époque coloniale et pillage des richesses), son peuple crevait la dalle...

Si. Le RU est avec les EU. Et pas qu un peu.

Revois ton cours d'histoire.

Par

En réponse à Ingé Auto

Bien entendu que tout ça se fait au détriment des pays riches de l'UE (Allemagne, R-U, France etc).

Le soucis c'est qu'aujourd'hui il y a 2 "méga-puissances" que sont les US et la Chine, et qu'un pays européen seul pourra difficilement affronter, d'où l'idée de se réunir pour y faire face.

Qu'est ce qui est plus efficace ? Une équipe composée de 3 très bons joueurs et de 25 autres boulets ou une équipe relativement homogène de 28 bons joueurs ?

A terme les inégalités entre pays de l'UE devraient s'estomper.

Après ça c'est la théorie, malheureusement la réalité ne marche pas aussi bien ce qui était escompté :bah:

À terme.....

Lequel ?

Celui de ma vie ou on m'aura assuré que bientôt l'UE ce sera les USA bis ?

Super.

S'appauvrir pour enrichir votre voisin en espérant en bénéficier....

Allez savoir pourquoi mais je trouve le concept foireux.

Par

Je pense qu'il faut boycotter n'est ce pas JPSAN ?

Par

Les annees en 0 il y a toujours une crise.

Les bonnes annees sont en 8 et 9..

La vie des marches

Par

En réponse à mekinsy

L'Europe ce n'est pas chacun pour soi.

Bien au contraire.

Ou alors développe nous un argumentaire crédible et structurer plutôt que de balancer ce genre de propos sans réel fondement.

uniquement pour le plaisir de dénigrer. :bah:

la taxe sur les GAFA est un exemple des plus clairs: seule la France va l'appliquer.

mais je t'apprends peut-être quelque chose? :bah:

Par

En réponse à anneaux nîmes.

À terme.....

Lequel ?

Celui de ma vie ou on m'aura assuré que bientôt l'UE ce sera les USA bis ?

Super.

S'appauvrir pour enrichir votre voisin en espérant en bénéficier....

Allez savoir pourquoi mais je trouve le concept foireux.

Pas bien pigé qu'un très riche qui s'appauvrit, comme tu dis, reste encore riche !

Et si c'est pour avoir enrichi le pauvre et pouvoir lui vendre ensuite des trucs, le prime pays riche est à terme loin d'être perdant.

Et à minima, stabilise les populations voisines à rester dans leur pays natal.

Crois tu que l'Allemagne pour exemple ne soit pas satisfaite des efforts consentis à l'endroit de la Pologne, ses 38 millions d'habitants ou de la République Tchèque ?

Pour prendre un exemple proche de chez toi, qu'est ce que la Réunion vend à Madagascar, pays de misère... quasi rien !

Est ce une situation satisfaisante ?

Par

Ce n'est pas le même contexte géopolitique. Madagascar, c'est l Afrique. La Réunion, c'est la France.

La Pologne, République tchèque, c'est l Europe,ok, mais c'est aussi là où le SMIC est à 500€/mois.

Ils récupèrent des centaines de milliers de bagnoles d occasion (allemandes:cubitus:)en provenance de l'ouest. Un carnage écologique.

Et puis surtout ils étaient largement contre la politique d immigration européenne Merkel et cie.

Par

En réponse à gotomtom

Concernant le coût de la main d’œuvre, bcp de PME actives en Suisse et en France constatent que la main d’œuvre est moins chère en Suisse, alors que l’employé reçoit un salaire plus élevé. Raisons invoquées :

- 35h, ce qui oblige les entreprises à payer des heures supplémentaires ou donner des congés

- Les charges sociales trop élevées en France. Beaucoup de charges sociales à la charge de l’entreprise en France sont à la charge de l’employé en Suisse.

- L’absentéisme trop élevé en France 17,2 jours en France contre 8,3 en Suisse. Clairement, la France souffre d’un mauvais management où il y a trop de pression psychologique sur les employés. Avoir des théoriciens de grandes écoles qui ne connaissent pas le job comme manager est certainement l’un des pistes à étudier, car en Suisse, les managers sont plutôt des ex-employés qui ont fait de la formation continue en emploi pour gravir les échelons.

- Pour les mêmes raisons que l’absentéisme, le turnover très élevé.

- Le coût des primes pour les licenciements. En Suisse, il n’y a aucune prime de licenciement.

Concernant l’électrique, c’est clair que la stratégie est très risquée. En Suisse, plus de 99% de la population n’est jamais montée dans une voiture électrique. Ce taux ne doit pas être très différent en France. C’est clair que le bonus-malus, qui pourrait exploser sur les moteurs thermiques avec WLTP + interdiction des moteurs thermiques dans certaines zones, est un immense risque pour l’industrie français, notamment PSA qui dépend fortement du marché français. Que va faire le gouvernement si PSA subit une très forte baisse des ventes et se retrouve en difficulté car les moteurs thermiques seraient invendables et personne ne veut de l’électrique ?

Au nombre maximum de 35h que vous evoquez, j'ajouterais l'interdiction contractuelle d'avoir plus d'un employeur (en tout cas c'est sur mon contrat).

Qu'est ce que c'est que ces lois qui empêchent aux gens, qui veulent travailler, de travailler. Clairement pas avec des lois comme ça que le pays va remonter la pente.

Par

En réponse à roc et gravillon

Pas bien pigé qu'un très riche qui s'appauvrit, comme tu dis, reste encore riche !

Et si c'est pour avoir enrichi le pauvre et pouvoir lui vendre ensuite des trucs, le prime pays riche est à terme loin d'être perdant.

Et à minima, stabilise les populations voisines à rester dans leur pays natal.

Crois tu que l'Allemagne pour exemple ne soit pas satisfaite des efforts consentis à l'endroit de la Pologne, ses 38 millions d'habitants ou de la République Tchèque ?

Pour prendre un exemple proche de chez toi, qu'est ce que la Réunion vend à Madagascar, pays de misère... quasi rien !

Est ce une situation satisfaisante ?

Parce que le riche s'enrichie ou "reste riche" ?

Riche de dettes ?

De millions de chômeurs ? d'un système social aux abois, structurellement déficitaire et qui ne survie que grâce à une augmentation perpétuelle des taxes ?

Les populations des pays "pauvres" resteraient donc chez elles ?

On a jamais eu autant de Bulgares/Roumains/Croates/Tchèques que depuis l'intégration de ces pays à l'UE...

Et aujourd'hui les seuls qui viennent et qui travaillent (oui parce qu'en France l'ultra majorité n'est pas là pour mettre la main à la patte hein. Faut pas se raconter d'histoire non plus....) sont justement ceux qu'il faut à ces pays pour s'en sortir. Combien de médecins, ingénieurs, ouvriers qualifiés ont quitté leur pays d'origine parce qu'ils en avaient la possibilité et pour le coup participe à l'appauvrissement de ce pays ?

Maintenant la Réunion...c'est la France...

Ce qui veut dire que mis à part quelques particularités locales on est soumis à la même règlementation.

Autant dire que ce qui est produit à la réunion n'est pas vraiment dans les moyens de la population de Madagascar.

Et pour info on produit pas non plus des tonnes de trucs hein...

Moins d'un million d'habitants à la réunion....au cas où.

Est-ce que c'est satisfaisant ? Non. mais c'est certainement pas de la faute des Réunionnais. On a aussi un taux de pauvreté bien plus important qu'en métropole, d'analphabétisme aussi. On va dire pour faire simple que si la Réunion peut apparaitre comme un îlot de richesse dans l'Océan indien c'est plus dû à la pauvreté encore plus flagrante de ses voisins directes que de sa réelle richesse.

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

À terme.....

Lequel ?

Celui de ma vie ou on m'aura assuré que bientôt l'UE ce sera les USA bis ?

Super.

S'appauvrir pour enrichir votre voisin en espérant en bénéficier....

Allez savoir pourquoi mais je trouve le concept foireux.

Difficile d'estimer le terme, mais on voit que les inégalités tendent à se réduire.

Et il y aura sûrement toujours une sorte de supériorité de la France et de l'Allemagne, ne serait-ce que de part la taille de leur population.

Le principe de base est de ralentir sa croissance pour accélérer celle des petits, après la France reste un pays qui génère énormément de gâchis, c'est loin d'être un exemple en terme d'efficience. Et c'est plutôt ça qui nous porte préjudice.

Et l'idée de base de l'UE c'est de se regrouper pour être plus fort afin de "survivre" économiquement face aux US et la Chine (sans parler des autres pays montant en puissance comme l'Inde par exemple), quitte à ralentir un peu la croissance des leaders.

Par

En réponse à Ingé Auto

Difficile d'estimer le terme, mais on voit que les inégalités tendent à se réduire.

Et il y aura sûrement toujours une sorte de supériorité de la France et de l'Allemagne, ne serait-ce que de part la taille de leur population.

Le principe de base est de ralentir sa croissance pour accélérer celle des petits, après la France reste un pays qui génère énormément de gâchis, c'est loin d'être un exemple en terme d'efficience. Et c'est plutôt ça qui nous porte préjudice.

Et l'idée de base de l'UE c'est de se regrouper pour être plus fort afin de "survivre" économiquement face aux US et la Chine (sans parler des autres pays montant en puissance comme l'Inde par exemple), quitte à ralentir un peu la croissance des leaders.

C'est vrai que les inégalités tendent à se réduire : on est de plus en plus pauvres, et les pays de l'est s'enrichissent un petit peu...

Quant à l'idée de base de la titanique europe financière, je m'en contrefous royalement, j'ai tendance à essayer de vivre en temps qu'humain plutôt qu'en temps que machine à fric...

Je sais pas combien de temps pourrait durer la supériorité de la France et de l'Allemagne, ce que j'ai tendance à plus analyser, c'est que cette merveilleuse et idyllique europe nous amène de plus en plus d'un côté de réfugiés, et de l'

Par

Je sais pas combien de temps pourrait durer la supériorité de la France et de l'Allemagne, ce que j'ai tendance à plus analyser, c'est que cette merveilleuse et idyllique europe nous amène de plus en plus d'un côté de réfugiés, et de l'autre de plus en plus de néo-nazi... le monde est merveilleux au pays des bisounours

Par

En réponse à mekinsy

L'Europe ce n'est pas chacun pour soi.

Bien au contraire.

Ou alors développe nous un argumentaire crédible et structurer plutôt que de balancer ce genre de propos sans réel fondement.

uniquement pour le plaisir de dénigrer. :bah:

C'est bien là le problème, c'est que l'europe est champion des intérêts de chacun pour soi, il n'y a aucune unité de l'europe, et il n'y en aura jamais, c'est beaucoup trop tard pour essayer de réparer les fractures!

En fait, beaucoup défendent l'idée que ce serait pire sans l'europe, alors que c'est maintenant le pire ...

la mondialisation fait périr l'humanité à vitesse grand V, et on s'accroche à l'idée que l'industrialisation va nous sauver!

Par

En réponse à speedster 72

C' est bien dommage d' ailleurs !

c'est clair.......

Par

En 2020, l'usine Toyota d'Onnaing aura été agrandie pour accueillir un nouveau modèle...

N'achetez pas "français". Achetez "fait par des français"...

Par

+1

Très bonne question, qu'il faudrait poser à Renault et PSA, si on espère une réponse sincère... bon, on va pas la poser alors.

Par

Il faut savoir que tout le monde paye des impôts en France, même si vous pensiez à l'impôt sur le revenue, a moins que les CSG et RDS aient été supprimes cette nuit mais cela me parait bien improbable.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire