Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Les émissions de CO2 repartent à la hausse à cause de la chute du dieselLa dégringolade des ventes de voitures à moteur diesel a pour conséquence l'augmentation des rejets moyens de CO2, les véhicules à bloc essence rejetant plus de dioxyde de carbone.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On passera sur les Nox...

Mais si on defonce l'atmosphère, en sauvant notre santés, alors tout va bien.... nan ?

Par

ah ah elle bonne celle la , il z'on tout faux les spécialiste journaleux & politiques a gogo

Par

voilà les gars vous avez bien écouté la télé, acheter des essences :bien:.

Par

De toute façon, avoir à choisir entre la peste et le choléra...:bah:

Nous reste plus que le vélo ou le cheval comme alternative :ange:

Par

On s'en fout du CO2, l'automobile est une larme dans l'océan des émissions, il vaut mieux isoler les maisons pour économiser substantiellement de l'énergie, et donc du CO2, et pour le coup sans tuer des gens à coup d'émissions nocives...

Par ailleurs un diesel coûte plus cher à produire et à entretenir qu'un essence atmo ou qu'un hybride, qui a en passant les mêmes émissions de CO2 qu'un diesel, donc au final pas sûr que les diesels soient globalement meilleurs...

Par

Les solutions pour baisser radicalement les émissions de CO2 ?

1 - Produire des voitures plus légères

2 - Arrêter de faire crever les centre-villes pour les remplacer par des zones commerciales à plusieurs km périphérie

3 - Faire comprendre aux gens qu'un trajet d'un seul km, ça ne se fait pas en voiture

Voilà, avec ça on commencera à être cohérents !

Par

En réponse à Wurchtsalat

voilà les gars vous avez bien écouté la télé, acheter des essences :bien:.

Vu la pertinence de ton analyse, continue a rouler avec ton mazout :bien:

Par

Et sinon concernant les nox?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

La fiabilité du 3 cyl ford n'est plus à démontrer et le fap sur les essence sera plus efficace et plus fiable que sur les cuves à fioul .

Par

Et on ne compte pas ici le co2 produit par les millions annuels de casses mecaniques du groupe Vag...

Par

Comment peut on encore faire un article comme celui-ci alors que tout le monde (sauf les journalistes) sait que les mesures sont complètement bidon ...

Par

Et encore il s'agit de la version "Officielle", car dans les fait, une essence (Enfin Un moteur turbo essence moderne) consomme généralement beaucoup plus dans des conditions réelles d'utilisation qu'un mazout. :bah:

Mais ce n'est pas bien grave, on abaissera encore la limitation de vitesse sur les routes pour contrecarrer cette éventuelle augmentation de CO2... :biggrin:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Je ne peux pas dire si tout ça est correct (personnellement j'ai tendance à penser la même chose, à moins qu'on me démonter que j'ai tort) mais au moins voilà un commentaire qui mérite réflexion.

Davantage matière à débattre que ceux qui encensent VAG et tapent sur Renault ou Fiat...

Par

correction : démontre que j'ai tort

Par

En réponse à -Nicolas-

Les solutions pour baisser radicalement les émissions de CO2 ?

1 - Produire des voitures plus légères

2 - Arrêter de faire crever les centre-villes pour les remplacer par des zones commerciales à plusieurs km périphérie

3 - Faire comprendre aux gens qu'un trajet d'un seul km, ça ne se fait pas en voiture

Voilà, avec ça on commencera à être cohérents !

4. N autoriser que les vélos en ville comme à Amsterdam.....

5. Taxe sur le Co2 pour 2019:multiplication par 4 ou 5.....on achètera la 3 d Elon qui arriveront en 2025...peut être. On ira récupérer les pièces dans l espace pour les retardataires.

C est la qu on voit qu on a aucune vision long terme....mais il y a un gros avantage pour l état: c est que les essences consomment plus et donc plus de rentrée de taxes.....youpiiii de l argent à dilapider pour nos édiles ! !!!

Par

En réponse à mekinsy

Et encore il s'agit de la version "Officielle", car dans les fait, une essence (Enfin Un moteur turbo essence moderne) consomme généralement beaucoup plus dans des conditions réelles d'utilisation qu'un mazout. :bah:

Mais ce n'est pas bien grave, on abaissera encore la limitation de vitesse sur les routes pour contrecarrer cette éventuelle augmentation de CO2... :biggrin:

Ah non, ils abaissent la vitesse pour pas qu'on crève dessus.

La remontée du CO2 doit coïncider avec la baisse des NOx si moins de diesel, donc, théoriquement, on va aussi moins crevé avec ça.

L'avenir, c'est plus d'essence et de diesel, comme ça on ne crèvera plus du tout sur les routes bardées de radars, de péages et de voitures banalisées. Finalement, ne plus avoir à conduire son auto sera pas si mal !

Par

Vive l'hybride et le gpl et gnv,à bas le diesel, l'injection directe et les turbos.... sinon vélo et marche à pieds ça fait du bien pour la santé de tous...

Par

Il y a une erreur ! Les moteurs essence modernes rejettent eux aussi des particules fines. C'est pourquoi le CAP sera obligatoire en septembre 2018. PSA est prêt, pas RENAULT. Un peu de sérieux ne nuirait pas chez CARADISIAC.

Par

Les NOx sont un problème essentiellement concentré sur les zones à forte densité de circulation automobile (ce qui ne rime pas nécessairement avec forte densité de population, quoique souvent tout de même) alors que le CO2 est un problème mondial, qui ne touche pas que la santé des humains mais concerne à peu près toute vie animale (donc les humains) et végétale.

S'attaquer aux NOx est facile et relativement vendeur électoralement (on tape sur le diesel, c'est simple à comprendre pour l'électeur moyen et ça fait vendre des nouvelles voitures tout aussi polluantes mais qui donnent bonne conscience), s'attaquer au CO2 nécessite une remise en question de tous nos modes de consommation, de production et de transport. Pas du tout vendeur ça par contre : freinage des quatre fers de la part des consommateurs et des industriels.

Bref, on peut se réjouir pour nos poumons mais on en aura bien besoin quand il faudra nager.

Par

En réponse à Dumbphone

Les NOx sont un problème essentiellement concentré sur les zones à forte densité de circulation automobile (ce qui ne rime pas nécessairement avec forte densité de population, quoique souvent tout de même) alors que le CO2 est un problème mondial, qui ne touche pas que la santé des humains mais concerne à peu près toute vie animale (donc les humains) et végétale.

S'attaquer aux NOx est facile et relativement vendeur électoralement (on tape sur le diesel, c'est simple à comprendre pour l'électeur moyen et ça fait vendre des nouvelles voitures tout aussi polluantes mais qui donnent bonne conscience), s'attaquer au CO2 nécessite une remise en question de tous nos modes de consommation, de production et de transport. Pas du tout vendeur ça par contre : freinage des quatre fers de la part des consommateurs et des industriels.

Bref, on peut se réjouir pour nos poumons mais on en aura bien besoin quand il faudra nager.

Il y a un problème quand même.

Localement, l'Etat s'attaque aux NOx en supprimant des diesels, cela engendre une hausse du CO2 (et des particules fines probablement avec le downsizing des essences turbo (je suis concerné, j'ai un twinair)). ..... Exit les diesels

Mais d'un autre côté, l'Etat (sous exigence Européenne) s'est engagé à réduire les émissions de CO2 vis à vis des COP21 et Cie pour éviter le réchauffement climatique .... Exit les essences.

C'est à ne plus rien comprendre ou quoi faire.

Par

Problématique très éminemment prévisible.... ajoute à ça la multiplication des achats SUV.

Et ces émissions sont de simples fruits de calculs....CO² homologués x nombre de véhicules vendus.

Quand on se souvient de la parfaite ineptie des chiffres communiqués à l'issue des tests d'évaluation....

Bref, comme disait notre bon Jacquot....Notre maison brûle et nous regardons ailleurs .

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Il y a des vannes EGR sur les VW ? je croyais que c'était Renault qui avait ce système majoritairement (mais je peux me tromper :bah:

Par

En réponse à oxmose

Et sinon concernant les nox?

t'inquiète, c'est la prochaine étape.

qui se traduira par de nouvelles taxes. la seule chose qu'on sait faire dans ce pays.

et les caisses électriques seront touchées à leur tour un jour ou l'autre.

Par

En réponse à Dumbphone

Les NOx sont un problème essentiellement concentré sur les zones à forte densité de circulation automobile (ce qui ne rime pas nécessairement avec forte densité de population, quoique souvent tout de même) alors que le CO2 est un problème mondial, qui ne touche pas que la santé des humains mais concerne à peu près toute vie animale (donc les humains) et végétale.

S'attaquer aux NOx est facile et relativement vendeur électoralement (on tape sur le diesel, c'est simple à comprendre pour l'électeur moyen et ça fait vendre des nouvelles voitures tout aussi polluantes mais qui donnent bonne conscience), s'attaquer au CO2 nécessite une remise en question de tous nos modes de consommation, de production et de transport. Pas du tout vendeur ça par contre : freinage des quatre fers de la part des consommateurs et des industriels.

Bref, on peut se réjouir pour nos poumons mais on en aura bien besoin quand il faudra nager.

Pourquoi nager? Tu crois que le niveau de la mer va monter de 350m? Le temps que ça arrive, il y aura eu bien d'autres catastrophes et cette hypocrisie de pointer les véhicules alors qu'il y a des sources bien plus nocives, mais pas touche aux copains.

C'est un changement du mode de CONsommation actuel qui est à revoir complètement...

Par

En réponse à oxmose

Pourquoi nager? Tu crois que le niveau de la mer va monter de 350m? Le temps que ça arrive, il y aura eu bien d'autres catastrophes et cette hypocrisie de pointer les véhicules alors qu'il y a des sources bien plus nocives, mais pas touche aux copains.

C'est un changement du mode de CONsommation actuel qui est à revoir complètement...

Ben oui, changer le mode de consommation, c'est bien ce que je dis. Et de production. Et de transport...avec des supertankers au fuel lourd qui polluent comme 1 million de voitures.

Nager...c'était une boutade, quoique. Il est possible que dans moins de 10 ans, certaines îles soient complètement sous eau. Des insulaires ont fait part de leurs très grandes inquiétudes à ce sujet durant la dernière COP : futurs migrants climatiques.

A ce sujet, je suis encore tranquille, ma maison est à une altitude de 450 m. Mes compatriotes flamands de la Mer du Nord ont déjà un peu plus de souci à se faire. Je n'ai pas dit dans 6 mois, mais on commence tout de même à voir que le réchauffement serait plus rapide que les projections les plus pessimistes.

Par

Attribuer l'aumentation du rejet moyen de CO2 à la plus forte proportion de véhicules essence dans

les ventes est une conclusion hative.

Ce n'est a priori pas le facteur majeur.

Il n'aura pas échappé à l'observateur attentif, que la plupart des constructeurs ont commencé à

prendre en compte les nouvelles règles du cycle WLTP.

De nombreux véhicules, essence ou diesel ont vu leurs émissions revues à la hausse ces derniers

mois.

Quelques exemples:

- Peugeot 308 II 1.2 Puretech 130 BVM, donnée à 115 g/km aujourd'hui, contre 107 en 2015.

- Peugeot 308 II SW GT 180 Hdi EAT8, donnée à 116 g aujourd'hui contre 107 en 2015 (avec l'EAT6

qui plus est).

- VW Golf 2.0 TDI 150, donnée à 109g aujourd'hui contre 106 en 2015.

- Toyota Auris Touring Sports Hybride 136, donnée à 92 g aujourd'hui contre 81 début 2016.

Un autre facteur à prendre en compte, est la proportion de plus en plus importante de SUV sur le

marché.

Ceux-ci consomment davantage que les berlines équivalentes et rejettent davantage de CO2.

Quelques exemples:

- Peugeot 2008 BlueHDi100: 90 g/km

- Peugeot 2008 BlueHDi100: 97 g/km

- Peugeot 308 II BlueHDi100: 95 g

- VW Golf 1.5 TSI 150 : 114 g/km

- VW T-Roc 1.5 TSI 150: 121 g/km

- VW Passat 1.5 TSI 150: 115 g/km

Le facteur le plus déterminant dans l'augmentation du taux moyen semble bien etre en priorité la

mise en conformité des mesures au nouveau cycle d'homologation.

La proportion grandissante des SUV et de l'essence dans les ventes sont des facteurs agravants, mais

la seule transition du diesel vers l'essence n'est certainement pas le contributeur principal.

Par

En réponse à Glawen

Attribuer l'aumentation du rejet moyen de CO2 à la plus forte proportion de véhicules essence dans

les ventes est une conclusion hative.

Ce n'est a priori pas le facteur majeur.

Il n'aura pas échappé à l'observateur attentif, que la plupart des constructeurs ont commencé à

prendre en compte les nouvelles règles du cycle WLTP.

De nombreux véhicules, essence ou diesel ont vu leurs émissions revues à la hausse ces derniers

mois.

Quelques exemples:

- Peugeot 308 II 1.2 Puretech 130 BVM, donnée à 115 g/km aujourd'hui, contre 107 en 2015.

- Peugeot 308 II SW GT 180 Hdi EAT8, donnée à 116 g aujourd'hui contre 107 en 2015 (avec l'EAT6

qui plus est).

- VW Golf 2.0 TDI 150, donnée à 109g aujourd'hui contre 106 en 2015.

- Toyota Auris Touring Sports Hybride 136, donnée à 92 g aujourd'hui contre 81 début 2016.

Un autre facteur à prendre en compte, est la proportion de plus en plus importante de SUV sur le

marché.

Ceux-ci consomment davantage que les berlines équivalentes et rejettent davantage de CO2.

Quelques exemples:

- Peugeot 2008 BlueHDi100: 90 g/km

- Peugeot 2008 BlueHDi100: 97 g/km

- Peugeot 308 II BlueHDi100: 95 g

- VW Golf 1.5 TSI 150 : 114 g/km

- VW T-Roc 1.5 TSI 150: 121 g/km

- VW Passat 1.5 TSI 150: 115 g/km

Le facteur le plus déterminant dans l'augmentation du taux moyen semble bien etre en priorité la

mise en conformité des mesures au nouveau cycle d'homologation.

La proportion grandissante des SUV et de l'essence dans les ventes sont des facteurs agravants, mais

la seule transition du diesel vers l'essence n'est certainement pas le contributeur principal.

Ah. Donc je ne prends pas en compte l'article de Peugeot sur le gain de 7% en consommation grâce à l'EAT8 par rapport à l'EAT6, ici : http://www.peugeot.fr/marque-et-technologie/technologies/efficience/eat8.html

Mais je prends en compte le futur article de Peugeot qui a déjà pris en compte le cycle WLTP pour ces modèles ?

C'est ça ?

Par

Le seuil de 95 g sera obligatoire au 1er janvier 2021 pour les constructeurs. Ils devront alors avoir une gamme au moins aussi hybride que Toyota qui atteint déjà 98 g. On n'imagine pas comment Renault ou PSA comptent y arriver en ayant présenté DEUX ans avant AUCUN produit au public...

Par

En réponse à Dumbphone

Ben oui, changer le mode de consommation, c'est bien ce que je dis. Et de production. Et de transport...avec des supertankers au fuel lourd qui polluent comme 1 million de voitures.

Nager...c'était une boutade, quoique. Il est possible que dans moins de 10 ans, certaines îles soient complètement sous eau. Des insulaires ont fait part de leurs très grandes inquiétudes à ce sujet durant la dernière COP : futurs migrants climatiques.

A ce sujet, je suis encore tranquille, ma maison est à une altitude de 450 m. Mes compatriotes flamands de la Mer du Nord ont déjà un peu plus de souci à se faire. Je n'ai pas dit dans 6 mois, mais on commence tout de même à voir que le réchauffement serait plus rapide que les projections les plus pessimistes.

1M et plus de Hollande.

Par

Un message signé par l'amicale des constructeurs&pétroliers qui n'ont pas su voir arriver le changement, ont raté le virage de l'hybride et sont mal barrés sur l'électrique ou l'hydrogène.

C'est marrant aucun article par contre sur les SUV avec leurs poids et leur aérodynamique de Mamouth ? ils n'y sont pour rien eux ?

Par

On veut sauver la planete ? réduire le CO² ? 1 - Fini les transports en commun au gasoil, 2 - Fini les poids lourds au gasoil rien qu'avec çà on réduit de moitié les émissions annuelles.

Par

En réponse à Hybridation

Le seuil de 95 g sera obligatoire au 1er janvier 2021 pour les constructeurs. Ils devront alors avoir une gamme au moins aussi hybride que Toyota qui atteint déjà 98 g. On n'imagine pas comment Renault ou PSA comptent y arriver en ayant présenté DEUX ans avant AUCUN produit au public...

les premières électriques (dignes de ce nom) PSA sont prévues pour 2019, et les rejets de CO2 des thermiques continueront de diminuer d'ici 2021. donc PSA sera bien à la cible.

côté Renault, ils ont déjà des électriques. mais ça va être nettement plus compliqué pour les dci et tce, même si 3 ans suffit à rajouter des filtres en veux-tu, en voilà...

Par

En réponse à raymonda

Un message signé par l'amicale des constructeurs&pétroliers qui n'ont pas su voir arriver le changement, ont raté le virage de l'hybride et sont mal barrés sur l'électrique ou l'hydrogène.

C'est marrant aucun article par contre sur les SUV avec leurs poids et leur aérodynamique de Mamouth ? ils n'y sont pour rien eux ?

ils en ont parlé au journal de tf1 hier soir ou je ne sais plus quand. j'ai d'ailleurs été surpris.

la solution = une taxe sur les SUV? :brosse:

Par

En réponse à -Nicolas-

Les solutions pour baisser radicalement les émissions de CO2 ?

1 - Produire des voitures plus légères

2 - Arrêter de faire crever les centre-villes pour les remplacer par des zones commerciales à plusieurs km périphérie

3 - Faire comprendre aux gens qu'un trajet d'un seul km, ça ne se fait pas en voiture

Voilà, avec ça on commencera à être cohérents !

Tout à fait d'accord mais ce sont des solutions beaucoup trop simples et qui ne génèrent pas assez de fric. Aucune chance qu'elles ne soient reprises. On va préférer développer des aspirateurs à CO2, des batteries au carbone ou je ne sais quel truc inefficace qui permettra d'attirer le capital risque et d'envisager des profits record.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Bon revoilà Gignac et ses demi-phrases avec ... à la fin. Il nous avait presque manqué. Donc d'une part on émet plus de CO2 avec un litre de diesel qu'avec un litre d'essence car le diesel est plus dense ET composé de chaînes carbonnées plus longues, donc plus de carbone pour la masse...

Ensuite il existe pleins de moteurs essence atmosphèriques (même chez les constructeurs européens mais surtout japonais) encore sur le marché, dont bon nombre sont, sans fap, sans egr, sans scr, bien moins polluants que les Diesels d'aujourd'hui... Voir toute la gamme Toyota hsd et d'autres moteurs Atkinson, ou même le moteur à compression variable (mazda, Toyota)

...

Après évidemment le retour de balancier est stupide et risque d'être contre-productif...

Par

En réponse à mynameisfedo

les premières électriques (dignes de ce nom) PSA sont prévues pour 2019, et les rejets de CO2 des thermiques continueront de diminuer d'ici 2021. donc PSA sera bien à la cible.

côté Renault, ils ont déjà des électriques. mais ça va être nettement plus compliqué pour les dci et tce, même si 3 ans suffit à rajouter des filtres en veux-tu, en voilà...

Le problème de PSA aujourd'hui pour respecter les 95g, c'est à la fois le repli du Diesel dont ils sont quand même spécialistes et le rachat d'opel, qui a un parc plus carbonné... Donc pas sûr que ça le fasse sans passer par la case "amende"!

Par

En réponse à Chataigner

On veut sauver la planete ? réduire le CO² ? 1 - Fini les transports en commun au gasoil, 2 - Fini les poids lourds au gasoil rien qu'avec çà on réduit de moitié les émissions annuelles.

tu oublies, bateaux, avions, chauffage, production électrique, etc.....l'automobile c'est faible/ reste.

Par

Pour commencer mon propos : Le diesel c'est la vie les gars :bien::bien::bien:

C'était sur d'en arriver à ce constat mais nous ne sommes pas le seul pays sur terre...

Mais il n'y a pas que l'automobile qui recrache du CO2...

Et on ne sauvera pas la terre en diminuant nos rejets de CO2, si les autres ne s'y mettent pas non plus (les gros beaufs d'Américains et leurs moteurs 100l 25 cylindres essence qui sortent 30 ch monté dans des bouses de 8 tonnes , nos amis Chinois, Indiens etc etc)

Par

Faut mettre une taxe sur le CO2.

Par

D'où l'immense arnaque fiscale qui est en train de se produire avec la bénédictions des neuneus qui placent le mot gazout à tous les étages....

Sous un falacieux prétexte écologique et de santé on taxe à mort le Gas Oil pour soit disant le ramener au niveau du SP.

Sp dont on augmente au passage les taxe pour justement une histoire de taxe carbone....donc faut augmenter le GO encore plus du coup...

Et de ce fait on pousse vers l'achat de véhicules essences qui avec les émissions de CO² auront un joli malus...

Et de justifier ensuite une nouvelle augmentation de la taxe carbone.

Bref une enc..rie fiscale merveilleusement orchestré par les pouvoirs publiques, avec l'aval des plus idiots des idiots...les soit disant écolos...Pour flinguer le porte feuille des cons-tribuables.

Et au passage cet argent ils sert à quoi ?

A l'écologie ? Mais LLLLLOOOOLLLLLL !!!!!!

Par

En réponse à Hybridation

Le seuil de 95 g sera obligatoire au 1er janvier 2021 pour les constructeurs. Ils devront alors avoir une gamme au moins aussi hybride que Toyota qui atteint déjà 98 g. On n'imagine pas comment Renault ou PSA comptent y arriver en ayant présenté DEUX ans avant AUCUN produit au public...

L'hybridation est surtout pour le moment une recette miracle pour tromper la norme.

Le système est pertinent pour du roulage ville mais beaucoup moins pertinent pour de la route.

Par contre, c'est top pour diminuer les consommations normatives. Dans quelques années, nous en reparlerons.

Il y aura un hybridgate.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Les nouveaux diesels plus propres !!! En théorie oui, d'après les données constructeurs, avec un cycle d'homologations totalement désuet ...

Dans la réalité il en est tout autrement, plus de la moitie des possesseurs de diesel norme Euro 5 on viré les FAP, la vanne ERG destiné a recycler une partie des gaz d'échappement reste fermée + de 50% du temps, quand elle n'est pas tout simplement bloquée volontairement. Et oui tous ses équipement n'aiment pas la ville et les petits trajets, et quand les témoins de défaut s'allument il faut passer en concession et là ça coûte cher...

Finie l'époque ou les diesel roulait en échappement libre ou presque, le nouveau contrôle technique "a compter du 20 Mai" va rappeler a l'ordre nombre tout ce petit monde qui contourne les moyens de dépollution, et ça risque de coûter très cher pour se remettre aux normes...

Par

ahah genre le C02 c'est dangereux... ahahah et dire que c'etait la variable mis au point par les constructeurs pour que l'on ne parle pas des NOx... et on en voit applaudir en pensant que le C02 c'est mechant.. ahahahah les incultes..

Par

En réponse à gordini12

L'hybridation est surtout pour le moment une recette miracle pour tromper la norme.

Le système est pertinent pour du roulage ville mais beaucoup moins pertinent pour de la route.

Par contre, c'est top pour diminuer les consommations normatives. Dans quelques années, nous en reparlerons.

Il y aura un hybridgate.

et comme y'a jamais de bouchon, tu dis que les gens roulent principalment sur "Route" a 90km/H... ahahahaha. arrete ton char benur, on roule principalement en ville.

Par

En réponse à raymonda

Un message signé par l'amicale des constructeurs&pétroliers qui n'ont pas su voir arriver le changement, ont raté le virage de l'hybride et sont mal barrés sur l'électrique ou l'hydrogène.

C'est marrant aucun article par contre sur les SUV avec leurs poids et leur aérodynamique de Mamouth ? ils n'y sont pour rien eux ?

Renault et peugeot n'ont pas raté l'hybride... les inge et le top management a refusé son developpment, c'est tout..

Sinon on aurait des renault prius.. et peugeot CHR... SI Gohsn m'avait ecouté en 2009, il aurait des hyrbides et un reseau de supercharger pour sa Zoe.. mais c'est pas la strategie, les gars.. desolé.. en fait on s'en fout.. tant que ca passe et que ca fait de la marge pour racheter son concurrent, c'est le plus important.

Par

Pffff . Prenez vos vélos . On nous prend pour des billes .... Pollution , pas pollutions , plus , diesel , essence . Ras le bol '' A cause de chute du diesel '' . Mince alors . Ils nous disent quoi au juste . Laisse tomber la neige .

Par

En réponse à fargus

De toute façon, avoir à choisir entre la peste et le choléra...:bah:

Nous reste plus que le vélo ou le cheval comme alternative :ange:

Faux, le cheval pollue en pétant...

Par

En réponse à ascrounch

On passera sur les Nox...

Mais si on defonce l'atmosphère, en sauvant notre santés, alors tout va bien.... nan ?

Le diesel n'a jamais été un moteur fait pour la ville! Il est surtout destiné aux gros rouleurs et dans ce cas lá consomme beaucoup moins que les moteurs essence, meme les dernieres générations. Les moteurs diesel ont fait d'énormes progrés ces dernieres années, et le traitement du NOX et des particules fines sont á des niveaux de l'ordre de 99% aujourd'hui. Une récente étude faite au canada le démontre. Nous aimerions avoir l'avis de professionnels et que les politiques et autres journaleux écolos, sans un brin de formation scientifique, du type Nicolas Hulot arretent de s'en prendre au diesel car economiquement et sans doute environementalement, au global, lorsque l'on prend en considération le recyclage du véhicule, la fabrication de l'énergie ( comment fabrique t on de l'énergie electrique?), le recyclage des batteries et leur durée de vie, je nesuis pas certain que la voiture electrique soit un modele d'écologie!

La oú je donne raison á monsieur Hulot, c'est qu'il faut bannir les vieux diesels des villes. Seuls les diesels modernes norme EuroVI et + doivent á court terme etre autorisés en ville.

Par

En réponse à Chataigner

On veut sauver la planete ? réduire le CO² ? 1 - Fini les transports en commun au gasoil, 2 - Fini les poids lourds au gasoil rien qu'avec çà on réduit de moitié les émissions annuelles.

Si tu veux réduire les émissions de CO2 c est pas le gazoil qu il faut réduire mais l essence non ? :voyons:

Par

En réponse à pat d pau

et comme y'a jamais de bouchon, tu dis que les gens roulent principalment sur "Route" a 90km/H... ahahahaha. arrete ton char benur, on roule principalement en ville.

ahahahaha relis ce qui est écrit!

Par

En réponse à pat d pau

Renault et peugeot n'ont pas raté l'hybride... les inge et le top management a refusé son developpment, c'est tout..

Sinon on aurait des renault prius.. et peugeot CHR... SI Gohsn m'avait ecouté en 2009, il aurait des hyrbides et un reseau de supercharger pour sa Zoe.. mais c'est pas la strategie, les gars.. desolé.. en fait on s'en fout.. tant que ca passe et que ca fait de la marge pour racheter son concurrent, c'est le plus important.

C'est sur qu'avec le nombre de bornes recharge électrique disponibles, qu'il va y avoir une explosion des ventes d'électrique et hybrid plug_in. Les gens ne sont pas c..s, ils observent, je n'ai pas vu à chaque place de stationnement dans Paris et ses parkings des bornes de recharge. Pourtant nous sommes dans Boboland qui ne veux pas de pollution locale.

Par contre quand je recense les immat 75 le WE sur l'A13, je compte plus de Cayenne que de Zoe ou Tesla.

C'est bizarre!

Par

En réponse à Max Puissant

Ah. Donc je ne prends pas en compte l'article de Peugeot sur le gain de 7% en consommation grâce à l'EAT8 par rapport à l'EAT6, ici : http://www.peugeot.fr/marque-et-technologie/technologies/efficience/eat8.html

Mais je prends en compte le futur article de Peugeot qui a déjà pris en compte le cycle WLTP pour ces modèles ?

C'est ça ?

Cool tout ces chiffres de co2 au km , t'as pu vérifier ?

Ces chiffres c'était avant ou après les mensonges / scandales VAG et des autres constructeurs ?

D'ou cette question , ta mémoire est courte ou sélective ?

Par

En réponse à zefberry

Cool tout ces chiffres de co2 au km , t'as pu vérifier ?

Ces chiffres c'était avant ou après les mensonges / scandales VAG et des autres constructeurs ?

D'ou cette question , ta mémoire est courte ou sélective ?

Déso , ct surtout pour Glawen , mais de toute manière reprendre des chiffres de co2/km , on c bien que c du pipo.

Faut arrêter de faire semblant de se preoccuper des rejets de co2 nox ect , cela n'a jamais été la préoccupation première de nos contemporains/consommateurs de gazout , arrêté votre hypocrisie

Par

En réponse à zefberry

Déso , ct surtout pour Glawen , mais de toute manière reprendre des chiffres de co2/km , on c bien que c du pipo.

Faut arrêter de faire semblant de se preoccuper des rejets de co2 nox ect , cela n'a jamais été la préoccupation première de nos contemporains/consommateurs de gazout , arrêté votre hypocrisie

T'as raison zef , le gazout , la petroleuse c juste bon pour emmener bobone o supermarché ou afficher un pseudo statut social , ou pour descendre la rue du centre ville (ou ce qu'il en reste) , éventuellement se prendre des pv et j'en passe .

Enfin bref , le mieux c l'autonome / elec et basta la comédie

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Pas faux pour la dieselisation des moteurs essence.

Tu oublies juste que les hybrides essence consomment autant qu'un diesel, voire moins quand ce diesel est dépollué comme c'est écrit sur la fiche technique...

Et les hybrides essence sont encore souvent basés sur de l'injection indirecte, pas comme les petits essence turbo qui sont eux en indirecte.

D'ailleurs Lexus et Toyota iront probablement vers de la généralisation d'injection mixte (directe et indirecte sur le même moteur pour le meilleur des mondes selon l'utilisation) si les normes se durcissent, donc la solution est déjà fonctionnelle, ce qu'on ne peut pas dire des diesels qui n'arriveront jamais à rester sobres tout en cessant de polluer !

L'avenir est aux hybrides, n'en déplaise aux grincheux, et les diesels finiront tous en Afrique d'ici quelques années...

Par

En réponse à Glawen

Attribuer l'aumentation du rejet moyen de CO2 à la plus forte proportion de véhicules essence dans

les ventes est une conclusion hative.

Ce n'est a priori pas le facteur majeur.

Il n'aura pas échappé à l'observateur attentif, que la plupart des constructeurs ont commencé à

prendre en compte les nouvelles règles du cycle WLTP.

De nombreux véhicules, essence ou diesel ont vu leurs émissions revues à la hausse ces derniers

mois.

Quelques exemples:

- Peugeot 308 II 1.2 Puretech 130 BVM, donnée à 115 g/km aujourd'hui, contre 107 en 2015.

- Peugeot 308 II SW GT 180 Hdi EAT8, donnée à 116 g aujourd'hui contre 107 en 2015 (avec l'EAT6

qui plus est).

- VW Golf 2.0 TDI 150, donnée à 109g aujourd'hui contre 106 en 2015.

- Toyota Auris Touring Sports Hybride 136, donnée à 92 g aujourd'hui contre 81 début 2016.

Un autre facteur à prendre en compte, est la proportion de plus en plus importante de SUV sur le

marché.

Ceux-ci consomment davantage que les berlines équivalentes et rejettent davantage de CO2.

Quelques exemples:

- Peugeot 2008 BlueHDi100: 90 g/km

- Peugeot 2008 BlueHDi100: 97 g/km

- Peugeot 308 II BlueHDi100: 95 g

- VW Golf 1.5 TSI 150 : 114 g/km

- VW T-Roc 1.5 TSI 150: 121 g/km

- VW Passat 1.5 TSI 150: 115 g/km

Le facteur le plus déterminant dans l'augmentation du taux moyen semble bien etre en priorité la

mise en conformité des mesures au nouveau cycle d'homologation.

La proportion grandissante des SUV et de l'essence dans les ventes sont des facteurs agravants, mais

la seule transition du diesel vers l'essence n'est certainement pas le contributeur principal.

Par rapport au NEDC le cycle WLTP va dans le bon sens, mais il reste encore bien du chemin à parcourir...

Juste pour reprendre l'un des exemples cités, Peugeot 308 II 1.2 Puretech 130 BVM : on passe de 107 à 115 g/km, OK, c'est déjà moins mensonger.

Par contre qu'est-ce que donne ce moteur en usage réel ? Sur https://www.spritmonitor.de/fr/apercu/36-Peugeot/1041-308.html?fueltype=2&constyear_s=2014&power_s=130&power_e=130&gearing=1&exactmodel=Puretech&powerunit=2 on voit une moyenne de conso à 6,92 l/100 km. Si on compare à la conso mixte théorique (4,6/100 km, que quelqu'un corrige si je me trompe), ça nous fait environ 150% de la conso mixte théorique, rien que ça...

Si on applique le même pourcentage au rejet théorique de CO2 : 107 * 1.5 : on arrive autour de 160 g/km, ce qui se rapproche sans doute plus de la réalité.

Et c'est une constante avec les moteurs turbo / essence de petite cylindrée : une conso réelle qui tourne entre 140 et 150 % de la conso mixte théorique. Alors pour arriver à 95 g dans 3 ans il va falloir trouver autre chose.

J'aimerais bien voir l'évolution des chiffres NEDC / WLTP sur un moteur essence atmosphérique de puissance équivalente pour comparer.

Par

Bon , le diesel a pris sa claque , on prépare le terrain maintenant pour en donner une bonne aussi à l'essence , et puis un jour on " saignera" aussi d l'hybride (faut le laisser grandir encore !) , et finalement il restera l'electrique, et il y aura une nasse pour elle aussi .

Par

Mais il y a 23 ans le diesel était déjà roi

Par

Des observations totalement absurdes parce que l'auteur de ce post est un inculte, comme beaucoup d'autres.

Le diesel pollue avec des particules fines toxiques qui se fixent dans les poumons. Et pour ça on ne connait pas la solution à part les FAP. Le hic : les FAP créent des particules encore plus fines!

Le CO2 n'est pas en soi un réel problème. Sinon il faut qu'on s'arrête tous de respirer. Oui l'Homme expire du CO2 et on en fait pas tout un foin!!!

Et la recette on l'a connait déjà : il suffit de planter des arbres qui consomment le CO2.

À bons lecteurs.

Par

si c'est pas ça c'est autre chose ... :bien:

Par

"En revanche, le point positif de la progression des moteurs à sans-plomb, c'est qu'ils rejettent moins de particules fines, qui elles pénètrent dans les voies respiratoires" gros mensonge. La moitié des particules fines sont des poussières de routes, pneus, embrayage, freins... les essence sont au moins aussi concernés que les diesel. Ces journalistes ne savent pas de quoi ils parlent, c'est vraiment désolant.

Par

En réponse à dasyal

Bon , le diesel a pris sa claque , on prépare le terrain maintenant pour en donner une bonne aussi à l'essence , et puis un jour on " saignera" aussi d l'hybride (faut le laisser grandir encore !) , et finalement il restera l'electrique, et il y aura une nasse pour elle aussi .

il explose dans certains pays... qui le privilégient désormais.

Par

La conclusion de votre article est totalement fausse. Jusqu'à fin 2017, les moteurs essence-turbo neuf émettaient 10 fois plus de particules fines que les moteur diesel neuf. Depuis janvier, les moteurs essence turbo doivent respecter la même norme que les moteurs diesel.

Donc les émissions de CO2 ont augmentées et les émissions de particules aussi jusqu'à fin 2017

il arr

Par

En réponse à GuyFrancis

La conclusion de votre article est totalement fausse. Jusqu'à fin 2017, les moteurs essence-turbo neuf émettaient 10 fois plus de particules fines que les moteur diesel neuf. Depuis janvier, les moteurs essence turbo doivent respecter la même norme que les moteurs diesel.

Donc les émissions de CO2 ont augmentées et les émissions de particules aussi jusqu'à fin 2017

il arr

Non, la norme était plus permissive pour les moteurs essence, mais rien ne dit que les moteurs essence crachent effectivement 10x plus de particules fines. Probablement, mais on a aucun chiffre.

De toute façon, on fixe des normes sur des rejets à l'usage, alors que lorsque l'on parle d'écologie on devrait parler de manière globale. Soit, à l'usage il y aura moins de rejet dans les villes, ce qui est très bien pour les citadins, mais globalement ce qui permet de réduire les pollutions à l'usage en produit beaucoup plus à produire et détruire/recycler.

Bien souvent, ceux que l'on pousse à acheter, soit disant premier de la classe, ont un bilan global tout aussi mauvais voir pire sur sa durée de vie.

Il ne faut pas se leurrer, les politiques parlent d'écologie juste pour créer une économie autour de l'écologie, mais c'est juste pour faire plaisir aux entreprise qui y sont. S'ils se souciaient réellement d'écologie, ça ferait longtemps qu'on parlerait clairement d'énergie grise et plus uniquement d'énergie consommé à l'utilisation.

Pour cette raison que certaine étude mettent en avant la source de production d'électricité comme principale facteur pour qu'une voiture électrique soit vraiment plus "écolo" qu'une thermique.

Par

En réponse à Design1

"En revanche, le point positif de la progression des moteurs à sans-plomb, c'est qu'ils rejettent moins de particules fines, qui elles pénètrent dans les voies respiratoires" gros mensonge. La moitié des particules fines sont des poussières de routes, pneus, embrayage, freins... les essence sont au moins aussi concernés que les diesel. Ces journalistes ne savent pas de quoi ils parlent, c'est vraiment désolant.

Les hybrides permettent d'économiser les particules liées au freinage grâce au freinage régénératif.

Par

En réponse à fargus

De toute façon, avoir à choisir entre la peste et le choléra...:bah:

Nous reste plus que le vélo ou le cheval comme alternative :ange:

C'est un peu le chat qui se mort la queue...

Par

En réponse à pat d pau

ahah genre le C02 c'est dangereux... ahahah et dire que c'etait la variable mis au point par les constructeurs pour que l'on ne parle pas des NOx... et on en voit applaudir en pensant que le C02 c'est mechant.. ahahahah les incultes..

Vous n'avez pas compris:

- le NOx est un poison dangereux, le polluant local responsable aujourd'hui (avec les particules) d'un nombre maximal d’asthmes, de cancers, et d'allergies mêmes...

- le CO2 c'est (de loin) le 1er gaz à effet de serre.

Le 1er est problématique notamment dans les grandes villes (et possède sa propre législation qui varie d'une ville à l'autre). Le second est l'objet principal des conférences climatiques et sa réduction va de pair avec les objectifs de réduction de la dépendance énergétique de l'Europe vis-à-vis du moyen-Orient et de la Russie notamment... Et il serait grand temps de réduire nos emissions de CO2, histoire qu'Amsterdam et Venise demain, Londres et New-York après-demain, ne se retrouvent pas jusqu'au cou dans la flotte... et je ne parle pas du delta du Gange, du Bangladesh, etc. Les réfugiés économiques et politiques d'aujourd'hui ne représentent rien par rapport à la vague de réfugiés climatiques qui pourrait déferler, venant des régions les plus peuplées du monde.

Deux débats, 2 problèmes, 2 types de solutions différentes.

Par

En réponse à PLexus sol-air

Les hybrides permettent d'économiser les particules liées au freinage grâce au freinage régénératif.

Le principal émetteur de micro-particules dans la circulation est bien le moteur/échappement. En plus les particules ne sont pas issus du même matériau et n'ont donc pas forcément les mêmes propriétés (allergènes notamment) entre hydrocarbures et gomme notamment. Pas la même taille non plus... Je ne sais trop ce qui vous permet de comparer leurs effets sur la santé... Mais effectivement, les hybrides émettent moins de particules, mais c'est d'abord parce que leurs moteurs essence atkinson sans turbo en émettent structurellement moins...

Par

Avec ces conneries, je suis pas prêt de changer de voiture. Elle générera moins de politution que la fabrication d'une nouvelle voiture.

Par

En réponse à Philippe2446

Le principal émetteur de micro-particules dans la circulation est bien le moteur/échappement. En plus les particules ne sont pas issus du même matériau et n'ont donc pas forcément les mêmes propriétés (allergènes notamment) entre hydrocarbures et gomme notamment. Pas la même taille non plus... Je ne sais trop ce qui vous permet de comparer leurs effets sur la santé... Mais effectivement, les hybrides émettent moins de particules, mais c'est d'abord parce que leurs moteurs essence atkinson sans turbo en émettent structurellement moins...

Il y a régulièrement des articles qui rappellent l'importance en volume des particules émises par les systèmes de freinage par disques, et qui ont l'immense défaut de ne pas être mesurées, en dehors de l'aspect des jantes des voitures non hybrides...

Après je t'accorde que les particules n'ayant pas forcément la même taille, elle n'ont pas forcément non plus la même dangerosité, les pires restant celles sortant des "filtres" à particules des diesels qui sont les plus petites (pour les rendre non mesurables, no comment...) et donc de loin les plus dangereuses.

A l'inverse de celles bien grosses émises par les chauffages au bois, volumineuses, facilement mesurables, mais au final très peu dangereuses.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité