Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Norvège : plus aucun véhicule thermique en 2025 ?

Audric Doche

Norvège : plus aucun véhicule thermique en 2025 ?

Déposer un commentaire

Par

C'est de la faute de Anne HIDALGO et de Ségolène ROYAL!

Par

Je crois que lors du tri sélectif de leur poubelles, ils séparent les déchets organiques. Cela est transformé en carburant (biogas transformé en liquide par un procédé fischer tropsch ? ou fermentation en alcool ?) et c'est moins cher que le SP.

Par

Cette mesure n'a pas de sens si en 2025 il n'y a pas de disponible à un prix raisonnable une offre de VE ayant une autonomie conséquente et un rechargement rapide.

Par conséquente j'entends > 500km et rapide 1h (100%, donc 80% en 1/2h)

Et par prix raisonnable une compacte à 25 000€ max.

Les politiciens sont bien gentils mais à un moment il faudrait qu'ils se rendent compte que leur choix doivent être fait en fonction de la réalité. pas de ce qu'ils aimeraient bien.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Cette mesure n'a pas de sens si en 2025 il n'y a pas de disponible à un prix raisonnable une offre de VE ayant une autonomie conséquente et un rechargement rapide.

Par conséquente j'entends > 500km et rapide 1h (100%, donc 80% en 1/2h)

Et par prix raisonnable une compacte à 25 000€ max.

Les politiciens sont bien gentils mais à un moment il faudrait qu'ils se rendent compte que leur choix doivent être fait en fonction de la réalité. pas de ce qu'ils aimeraient bien.

   

intéressant mais je noterais que tu applique un raisonnement français à la Norvège or la Norvège n'est pas la France.

J'attends de voir ce que cela va donner mais je pense que contrairement à nos politiciens là bas ils savent se donner les moyens de leurs ambitions.

Par

ça ressemble fortement à une dictature ce genre de décision

Par

je ne sais pas ce qui va se passer en Norvège en 2025 mais ce que je peux vous affirmer c'est qu'en 2025 dans les maternités françaises, les naissance extra -européenne ( africaines ) seront majoritaires, çà c'est du concret

Par

" La Norvège possède déjà un parc composé à 25 % d'autos électriques "

Chiffre très étonnant.....et probablement très exagéré..... que les immatriculations de véhicules électriques ait atteint ce chiffre ces deux dernières années dans ce pays, pourquoi pas ( le différentiel incitation fiscale V.E / taxation maximale des thermique dépasse l'entendement ), mais faut pas causer de parc.

Source ?

Par

En réponse à GrosMytho

je ne sais pas ce qui va se passer en Norvège en 2025 mais ce que je peux vous affirmer c'est qu'en 2025 dans les maternités françaises, les naissance extra -européenne ( africaines ) seront majoritaires, çà c'est du concret

   

Et c'est à cause de ça qu'il n'y aura que des véhicules électriques en Norvège?

Par

Ça rappelle le pitch de la série "Occupied" cette histoire...

http://www.lefigaro.fr/culture/2015/11/13/03004-20151113ARTFIG00074--occupied-la-serie-d-arte-o-la-russie-envahit-la-norvege.php

Série par ailleurs fort décevante.... tant étaient oubliées au fil des épisodes les questions de fond.

Pour une fois que j'avais suivi une série tiens.... Toujours les même âneries gentils/méchants boum boum pan pan....

Par

Quelques éléments intéressants ici ( mi-2015 ) :

http://www.challenges.fr/economie/20150604.CHA6525/comment-la-voiture-electrique-est-devenue-reine-en-norvege.html

" En avril dernier, le cap des 50.000 VE a été atteint (un objectif prévu initialement pour 2017). Le pays vise maintenant les 200.000 unités pour la fin de la décennie. L’électrique représentera alors près de 10% du parc. "

Trrrèèèèèèssss loin du

" La Norvège possède déjà un parc composé à 25 % d'autos électriques "

donc.....

Par

Inconcevable en France, une telle décision, la politique du tout nucléaire sera toujours un frein à toute vélocité écologique et ce n'est pas près de changer au vu des mentalités. Tout ça est fort regrettable, il faut faire avec l'incapacité de voir plus que le bout de son nez.

Par

En réponse à roc et gravillon

Quelques éléments intéressants ici ( mi-2015 ) :

http://www.challenges.fr/economie/20150604.CHA6525/comment-la-voiture-electrique-est-devenue-reine-en-norvege.html

" En avril dernier, le cap des 50.000 VE a été atteint (un objectif prévu initialement pour 2017). Le pays vise maintenant les 200.000 unités pour la fin de la décennie. L’électrique représentera alors près de 10% du parc. "

Trrrèèèèèèssss loin du

" La Norvège possède déjà un parc composé à 25 % d'autos électriques "

donc.....

   

En même temps, on est sur Caradisiac. Si on veut des informations vérifiée, ce n'est pas le bon endroit.

Par

En réponse à warlord66

ça ressemble fortement à une dictature ce genre de décision

   

Parce que t'as vraiment l'impression de vivre dans une democratie toi ???

Brave petit bisounours :lol:

Par

en même temps la structure energique de la Norvège se prête trés bien aux auto electriques-hybride-renouvelable, si le secteur pétrolier est la plus grosse industrie de Norvège, elle dispose aussi d'un énorme potentiel au niveau des barrages hydro-electrique- 99% de la production electrique vient de l'hydro-éléctrique-...pour cette fois on peut vraiment associé voiture electrique= voiture propre pas comme en France où VE= nucléaire

Par

En réponse à Stouby

intéressant mais je noterais que tu applique un raisonnement français à la Norvège or la Norvège n'est pas la France.

J'attends de voir ce que cela va donner mais je pense que contrairement à nos politiciens là bas ils savent se donner les moyens de leurs ambitions.

   

Ce n'est pas un raisonnement Français mais un raisonnement industriel.

Aujourd'hui les VE même en Norvège ne font pas la majorité du parc auto, loin de là.

Même si le Gvt à lancé de très fortes incitations pour leur développement il ne demeure pas moins vrai que les VE font 10-15% du marché globalement.

par contre si avec les mêmes incitations on atteint des autonomies plus que correcte et des temps de charge réduit pour un prix décent là ça ira haut.

mais cela n'est pas maitrisé par le Gvt, Actuellement on sait pas faire.

Tesla S en conduite réelle c'est 350km et surtout 80 000€.

Les LEAF, Zoé et e-golf font péniblement 180km et mettent 6h à se charger pour 30 000€.

2025 c'est dans 9 ans....c'est court, très court pour voir une technologie tripler ses performances....

Par

En réponse à duriezro

C'est de la faute de Anne HIDALGO et de Ségolène ROYAL!

   

Je ne savais pas qu'elles faisaient de la politique en Norvège. :blague:

Par

Bon courage ! Que vont faire les Norvégiens peu aisés de leur véhicule thermique ? Ah j'oubliais, il n'y a pas de pauvres en Norvège...

Par

En réponse à Stouby

intéressant mais je noterais que tu applique un raisonnement français à la Norvège or la Norvège n'est pas la France.

J'attends de voir ce que cela va donner mais je pense que contrairement à nos politiciens là bas ils savent se donner les moyens de leurs ambitions.

   

En Norvège, pour les électriques, pas de taxes, pas de TVA, Parking, ferrys et autoroutes gratuits, alors que les thermiques sont surtaxées et coûtent 30 à 50% (en fonction de la cylindrée) plus cher que dans le reste de l'Europe.

Pour exemple, une Model S est accessible à partir de 63 000€ au lieu de 77 000€ en France.

Ça incite fortement à faire le bon choix :wink:

Par

La Model 3 sera donc accessible au alentour de 25 000€ dans 18 mois :wink:

Par

faites vos recherches: en 2025 toutes les VENTES de véhicules NEUF thermiques y seraient bannis si la proposition est adoptée, c'est bien différent

Par

La norvège est clairement un cas un peu à part en Europe.

Déjà, il n'y a pas de constructeur automobile norvégien à ma connaissance. voire pas d'usine automobile (à confirmer), donc pas de lobby pro-thermique.

ensuite, une population assez faible, un pouvoir d'achat très élevé (pétrole aidant) et de nombreuses centrales hydro-électriques (les trains y fonctionnement majoritairement à l'électricité, voire davantage qu'en France).

on peut par ailleurs imaginer que la Norvège se mette au transport de voitures électriques par train.

mais bon, d'ici 2025, oui, une caisse full électrique permettant de faire 500 bornes d'une traite est envisageable aux alentours de 40k€. et même si c'est cher pour nous, français, ça l'est nettement moins pour un norvégien.

en fait, et si j'ai bien saisi le raisonnement norvégien, c'est "continuons de vendre du pétrole au reste du monde pour qu'on puisse se permettre financièrement de rouler en électrique chez nous".

quelque part, ce n'est pas foncièrement stupide.

c'est en tous cas moins con, comme chez nous, d'encourager l'achat de voitures électriques tout en même temps que le désengagement des centrales nucléaires, et en finançant l'ensemble avec l'argent du contribuable.

Par

@mynameisfedo En 2025 on pourra certainement faire plus que 500km, ça sera déjà une réalité en 2017 pour moins de 35K€... mais l'autonomie est elle vraiment si importante? 500km sera suffisant pour la plupart, je pense que le temps de charge est bien plus important.

Une chose est sure on est proche de la rupture technologique comme jamais, tout le monde en a besoin, que ce soit dans le RNV, l’électronique portable, les voitures, c une force de frappe considérable qui travaille à l'échelle planétaire. Le problème c quelle voie choisir? car elles sont nombreuses, la tendance au conservatisme avec le lithium va perdurer un moment... à moins que.

Les Norvégiens sont malins, ils vendent leur pétrole aux autres et cherchent un moyen de s'en passer pour eux même, sans compter qu'ils ont le fond souverain le mieux garni et le plus puissant de la planète + de 607MM€...

Par

En réponse à narmer

Je crois que lors du tri sélectif de leur poubelles, ils séparent les déchets organiques. Cela est transformé en carburant (biogas transformé en liquide par un procédé fischer tropsch ? ou fermentation en alcool ?) et c'est moins cher que le SP.

   

source ???

Par

En réponse à Franckche

En Norvège, pour les électriques, pas de taxes, pas de TVA, Parking, ferrys et autoroutes gratuits, alors que les thermiques sont surtaxées et coûtent 30 à 50% (en fonction de la cylindrée) plus cher que dans le reste de l'Europe.

Pour exemple, une Model S est accessible à partir de 63 000€ au lieu de 77 000€ en France.

Ça incite fortement à faire le bon choix :wink:

   

Par le jeu des taxes, avec ou sans, au Norvège, la voiture Renault la moins chère est....la ZOE (vendue avec batterie et wallbox). Lors de son arrivée au Norvège, elle coutait moins chère que la Clio 4 avec l'antique moteur 1.2 16v 75ch. Cette dernière coutait au conducteur norvégien aussi chère à acheter qu'un conducteur français....au volant de la Clio 4 RS !

Et chaque année, les conducteurs norvégiens doivent payer taxe annuelle, correspondant à notre ancienne vignette...mais bien plus chère

Et bien entendu, le carburant est archi taxé

Dans de pareilles conditions, pas étonnant que bon nombre de Norvégiens ont opté pour une voiture électrique, spécialement ceux qui ne font pas des grands trajets (pour eux, faut vraiment aimer la voiture pour partir en vacances au soleil en Espagne en voiture....)

Par

....on en a déjà causé plein de fois, mais il faut rappeler que plein de baraques là bas sont équipées de prises extérieures sur lequel il est possible de brancher l'hiver venu un réchauffeur de moteur thermique facilitant le démarrage.

Un option que proposent tous les constructeurs implantés sérieusement là bas.

Et donc, toute facilité pour brancher ses électriques, même sans devoir disposer d'un garage.

Ils en causent ici ( voir chauffe moteur ) :

http://www.petitfute.com/p58-norvege/guide-touristique/c35289-la-norvege-en-30-mots-cles.html

Par §fre580wo

En réponse à roc et gravillon

Quelques éléments intéressants ici ( mi-2015 ) :

http://www.challenges.fr/economie/20150604.CHA6525/comment-la-voiture-electrique-est-devenue-reine-en-norvege.html

" En avril dernier, le cap des 50.000 VE a été atteint (un objectif prévu initialement pour 2017). Le pays vise maintenant les 200.000 unités pour la fin de la décennie. L’électrique représentera alors près de 10% du parc. "

Trrrèèèèèèssss loin du

" La Norvège possède déjà un parc composé à 25 % d'autos électriques "

donc.....

   

Apprendre à lire également. Les ventes de véhicules neufs représentent (presque) 25% et pas la totalité du parc roulant...

En 2015 il c'est vendu 26 000 Véhicules Electrique sur un total de 150 700 Véhicules dans ce pays, soit 17.1% du parc.

Source : http://www.ccfa.fr/Pres-d-une-voiture-sur-cinq-vendue

Bien sur, il y a une grande différence entre les ventes réalisées en France et en Norvège (1 an de vente en Norvège plus ou moins égale à 1 mois de ventes en France). et les aides sont bien plus généreuses en Norvège sur ce type de véhicules. Donc faire une comparaison avec la France et, selon moi, inapproprié.

Donc...

Par

En réponse à §fre580wo

Apprendre à lire également. Les ventes de véhicules neufs représentent (presque) 25% et pas la totalité du parc roulant...

En 2015 il c'est vendu 26 000 Véhicules Electrique sur un total de 150 700 Véhicules dans ce pays, soit 17.1% du parc.

Source : http://www.ccfa.fr/Pres-d-une-voiture-sur-cinq-vendue

Bien sur, il y a une grande différence entre les ventes réalisées en France et en Norvège (1 an de vente en Norvège plus ou moins égale à 1 mois de ventes en France). et les aides sont bien plus généreuses en Norvège sur ce type de véhicules. Donc faire une comparaison avec la France et, selon moi, inapproprié.

Donc...

   

Quand le roc utilise des guillemets, c'est qu'il pose copie de ce qu'il a lu Breton.....maintenant, si tu étais venu un peu avant, tu aurais pu constater que l'article a été revu depuis.... sans la moindre explication ni erratum.

Quand on est journaliste automobile, avoir pu écrire en 2016 :

" La Norvège possède déjà un parc composé à 25 % d'autos électriques " , sans ressentir le besoin de vérifier ça.... sans que la moindre sonnette d'alerte tintinnabule dans le cervelet...franchement ! :pfff:

Par §fre580wo

Désolé d'avoir offensé Mr Roc. Effectivement l'article a été modifié et entre temps j'ai posté mon commentaire :confused:...Entièrement d'accord avec vous sur les articles ou on balance des chiffres sans la moindre vérification.

Pour info, le "44" n'a rien à voir avec mon origine. Je sais, c'est trompeur..

Par

En réponse à §fre580wo

Désolé d'avoir offensé Mr Roc. Effectivement l'article a été modifié et entre temps j'ai posté mon commentaire :confused:...Entièrement d'accord avec vous sur les articles ou on balance des chiffres sans la moindre vérification.

Pour info, le "44" n'a rien à voir avec mon origine. Je sais, c'est trompeur..

   

.... le "gwen" n'aide pas non plus à faire le distingo...

Par

...en pénitence, tu demandera à la Gwendoline de te préparer ça :

http://www.marmiton.org/recettes/recette_liqueur-44-orange-cafe_25636.aspx

Et en plus...c'est bon !

Par

Je cite :

"Mais encore une fois, le cas de la Norvège est très spécifique et totalement impossible à répéter dans d'autres pays..."

Ah bon, elle vient d'où cette affirmation? Alors même que les Pays-Bas se posent les mêmes questions.

Par

En réponse à mynameisfedo

La norvège est clairement un cas un peu à part en Europe.

Déjà, il n'y a pas de constructeur automobile norvégien à ma connaissance. voire pas d'usine automobile (à confirmer), donc pas de lobby pro-thermique.

ensuite, une population assez faible, un pouvoir d'achat très élevé (pétrole aidant) et de nombreuses centrales hydro-électriques (les trains y fonctionnement majoritairement à l'électricité, voire davantage qu'en France).

on peut par ailleurs imaginer que la Norvège se mette au transport de voitures électriques par train.

mais bon, d'ici 2025, oui, une caisse full électrique permettant de faire 500 bornes d'une traite est envisageable aux alentours de 40k€. et même si c'est cher pour nous, français, ça l'est nettement moins pour un norvégien.

en fait, et si j'ai bien saisi le raisonnement norvégien, c'est "continuons de vendre du pétrole au reste du monde pour qu'on puisse se permettre financièrement de rouler en électrique chez nous".

quelque part, ce n'est pas foncièrement stupide.

c'est en tous cas moins con, comme chez nous, d'encourager l'achat de voitures électriques tout en même temps que le désengagement des centrales nucléaires, et en finançant l'ensemble avec l'argent du contribuable.

   

Désengagement des centrales nucléaires.... ??????

Je dirais plutôt une très très mauvaise gestion et mauvais choix technologiques qui pompent l'argent d'edf et des contribuables.... Le fameux EPR.

Flamanville... Coût initial 3,5 Milliards coût actuel 10,5 Milliards

EPR finlandais...coût initial 3,5 Milliards coût actuel 8,5 Milliards... Sera-t-il un jour terminé ?

EPR Grand-Bretagne... Coût 23 Milliards (à charge d'edf) suite au rachat inconsidéré du producteur d'électricité anglais par EDF. Ce chantier ne sera sans doute jamais démarré avec grosses pénalités...

Coûts de rénovation pour prolonger le nucléaire français jusqu'en 2060: 60 Milliards

Etc

1) Le prix de l'électricité nucléaire en France ne reflète pas son coût réel. Le prix estimé de l'électricité qui sera produite par le futur EPR anglais, qui ne verra jamais le jour, est estimé au même niveau que celui du charbon (avec tous les dépassements probables et sans intervention du gouvernement anglais).

2) Les mauvais choix d'edf / areva vont coûter au bas mot une 40 Milliards et on forcé EDF a racheter Areva (encore un coût) et l'état à renflouer 2 fois, à coups de milliards, les caisses vides de EDF.

Bref, EDF est exsangue tandis que l'état a du mal à la renflouer.

Donc désengagement du nucléaire ? Non....mais incapacité à simplement renouveler ou étendre le parc car plus d'argent...suite au gouffre de l'EPR et du rachat d'Areva. Une gabegie dont Nous allons payerez conséquences.

Par

Et c'est pas fini... C'est probablement le plus gros scandale en France qui éclabousse tant la gauche que la droite, raison pour laquelle on n'en parle presque pas.

Par §fre580wo

:bien: facile à préparer et pas mauvais. :jap:

Par

En réponse à whatamidoinghere

Et c'est pas fini... C'est probablement le plus gros scandale en France qui éclabousse tant la gauche que la droite, raison pour laquelle on n'en parle presque pas.

   

Tout à fait, le nucléaire c finit, le RNV a une trop forte progression et avec les capacités de stockage qui approchent je ne vois pas ce qui pourra le concurrencer, la France continue pourtant à miser sur le nucléaire ce qui nous fait prendre un retard considérable. La stratégie devrait être de faciliter la transition énergétique grâce au nucléaire et non pas de soutenir ce lobby en fin de vie sans aucun avenir du moins international. Le nucléaire à juste besoin de tenir le temps que la France déploie son arsenal RNV... et là le VE prendra tout son sens, car le VE c du stockage bidirectionnel sur roues.

Relocalisation des moyens de productions dans le RNV solaire et éolien, soutient des fabricants Français de batteries, localisation de la production d’électricité, déploiements des bornes de recharges rapides, diminution des importations pétrolières, plein emploi pour pas mal de temps, création de richesses, exportation d'expertises, augmentation de la compétitivité à terme puisque on ne payera plus l'enerj, etc... à la fin moins de dette ce qui permettra la création d'un fond spécial pour le démantèlement des centrales nuc obsolètes...

Par

En réponse à mdb92

@mynameisfedo En 2025 on pourra certainement faire plus que 500km, ça sera déjà une réalité en 2017 pour moins de 35K€... mais l'autonomie est elle vraiment si importante? 500km sera suffisant pour la plupart, je pense que le temps de charge est bien plus important.

Une chose est sure on est proche de la rupture technologique comme jamais, tout le monde en a besoin, que ce soit dans le RNV, l’électronique portable, les voitures, c une force de frappe considérable qui travaille à l'échelle planétaire. Le problème c quelle voie choisir? car elles sont nombreuses, la tendance au conservatisme avec le lithium va perdurer un moment... à moins que.

Les Norvégiens sont malins, ils vendent leur pétrole aux autres et cherchent un moyen de s'en passer pour eux même, sans compter qu'ils ont le fond souverain le mieux garni et le plus puissant de la planète + de 607MM€...

   

ben justement, quant un pays et à fortiori ses habitants sont pétés de thunes, il est plus facile d'avancer rapidement vers autre chose. par ailleurs, il me semble que l'état norvégien gère bien son budget et ses dépenses.

en France, on dépense sans compter, et on compte sur le contribuable et les emprunts à bas taux pour les financer. dès lors, ça gueule forcément et plus personne ne fait confiance en ceux qui nous gouvernent. car on sait désormais que chaque nouvelle proposition visant en théorie à améliorer notre vie cache généralement une toute autre réalité, au profit de ceux justement qui nous gouvernent.

dès lors, on se dit que si l'état français nous incite à rouler électrique, c'est que c'est forcément pour nous baiser à terme... comme bien souvent.

en norvège, la mentalité est différente, et les norvégiens ont bien plus confiance en leurs dirigeants que nous. ce qui change considérablement la donne.

Par

En réponse à mdb92

Tout à fait, le nucléaire c finit, le RNV a une trop forte progression et avec les capacités de stockage qui approchent je ne vois pas ce qui pourra le concurrencer, la France continue pourtant à miser sur le nucléaire ce qui nous fait prendre un retard considérable. La stratégie devrait être de faciliter la transition énergétique grâce au nucléaire et non pas de soutenir ce lobby en fin de vie sans aucun avenir du moins international. Le nucléaire à juste besoin de tenir le temps que la France déploie son arsenal RNV... et là le VE prendra tout son sens, car le VE c du stockage bidirectionnel sur roues.

Relocalisation des moyens de productions dans le RNV solaire et éolien, soutient des fabricants Français de batteries, localisation de la production d’électricité, déploiements des bornes de recharges rapides, diminution des importations pétrolières, plein emploi pour pas mal de temps, création de richesses, exportation d'expertises, augmentation de la compétitivité à terme puisque on ne payera plus l'enerj, etc... à la fin moins de dette ce qui permettra la création d'un fond spécial pour le démantèlement des centrales nuc obsolètes...

   

oui, pour les habitants des métropoles, la solution, ce sont les éoliennes et les centrales solaires.

mais dans les campagnes, forcément...

sauf que dans les campagnes, la majorité des gens n'en veulent pas...

par ailleurs, les coûts d'entretien des éoliennes ne sont pas aussi faibles qu'on voudrait nous le faire croire, et notamment pour celles qui commencent à dater. mais ça, évidemment, on évite d'en parler...

Par

En réponse à mynameisfedo

oui, pour les habitants des métropoles, la solution, ce sont les éoliennes et les centrales solaires.

mais dans les campagnes, forcément...

sauf que dans les campagnes, la majorité des gens n'en veulent pas...

par ailleurs, les coûts d'entretien des éoliennes ne sont pas aussi faibles qu'on voudrait nous le faire croire, et notamment pour celles qui commencent à dater. mais ça, évidemment, on évite d'en parler...

   

Tout à un cout, mais je ne vois pas pourquoi les gens à la campagne n'en veulent pas? les campagnes anti RNV financées par le lobby fossile notamment pour les éoliennes ont certes fait des dégâts mais pas à ce point. La révolution dite "silencieuse" des nouvelles éoliennes plus petites, qui tournent moins vite mais qui produisent plus régulièrement est complétement passé sous "silence" en France.

Tu veux qu'on parle de l'entretien d'une raffinerie, centrale au gaz, centrale nucléaire?

Avoir une vue sur un champs d’éoliennes ou une centrale nuc, tu préfères quoi? les moulins à vent n'ont jamais dérangé personne, sauf les pétroliers ou le nuc et certains riverains manipulés.

La plupart des collectivités cherchent de nouveaux financements et sont très demandeuses en RNV, en partie pour des raisons économiques car baisse des dotations, pour faire baisser la facture énergétique des communes mais aussi par convictions. Il n'y a pas que l'éolien et le solaire, mais aussi les agro carburants et la méthanisation qui s'applique bien au milieu agricole qui produit beaucoup de déchets organiques, mais aussi les stations d'épurations new gene qui sont des centrales de méthanisation en puissance produisant du méthane pur à 98%, injectable dans le réseau gaz de ville ou utilisable dans les véhicules de toute sorte qui pour les hybrides plug in serait top. La demande est tellement énorme que l'administration n'arrive même plus à faire face aux dossiers de candidature. 1ere station de ce type inaugurée en septembre en Alsace. Il s'agit d'une modification de l'existant.

Le tout combiné méthanisation+ éolien+ solaire+ marémotrice+ bio carburants+ micro hydraulique, c imbattable, particulièrement pour la France qui est gâtée à ce niveau là... tu peux chercher, le fossile est à la ramasse complète au niveau couts.

La France a les atouts pour devenir une grande puissance RNV indépendante energetiquement, encore faut il une volonté politique et populaire forte, sans failles, qui est constamment émoussée par des campagnes de désinformation de ces lobbys énergétiques de m.... mais ça craque de tous les cotés, et des pays comme la Norvège pourtant producteur de pétrole ne vont pas se gêner pour changer de modèle.

Par

demande donc aux gens des campagnes ce qu'ils en pensent. ils te diront:

- ça gache le paysage

- ça dévalue leur bien immobilier

- ça fait du bruit

- ça parasite la radio, la télé, la téléphonie mobile...

et de manière générale, ils en marre des bobos des villes qui leur imposent ces trucs...

 

Par

En réponse à mynameisfedo

demande donc aux gens des campagnes ce qu'ils en pensent. ils te diront:

- ça gache le paysage

- ça dévalue leur bien immobilier

- ça fait du bruit

- ça parasite la radio, la télé, la téléphonie mobile...

et de manière générale, ils en marre des bobos des villes qui leur imposent ces trucs...

   

Je ne vois pas ce que les bobos viennent faire la dedans, mais tu parles certainement des bobos parisiens et de leur maison de campagne??? les pauvres choux...

Les gens à la campagne se contre foutent des éoliennes, avec tout ce qui gâche le paysage la bas ils ne sont pas à ça près, silos à grain affreux, usines de traitements, coopératives, urbanisme sauvage spéculation immobilière vide au milieu des champs, lotissements, ZAC, etc... à coté une éolienne c élégant.

Puis les éoliennes c de la production electrique locale, c pour eux.

Va demander aux Bretons s'ils sont content qu'on leur construise une centrale nuc géante dans leur coin tu verras ce qu'ils te diront, avec tout le vent qu'ils ont c un comble, et après Fukushima , en mettre une au bord de la mer c complétement inconscient.

Et pour l'instant c bien les Parisiens qui décident ou ils vont mettre les centrales..

Argumentaire bidon tout droit sorti de la propagande anti RNV des pétroliers&co...

 

SPONSORISE

Toute l'actualité