Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Paris : le périphérique bientôt ouvert aux piétons et vélos ?Non, le titre n'est pas une blague. Bien qu'il ait déjà été possible de croiser certaines personnes un peu inconscientes à pied au bord (ou sur !) le périphérique parisien, celui-ci reste classé comme voie rapide et donc interdit à tout ce qui n'est pas motorisé. La chose pourrait cependant changer puisque Paris réfléchit à un "déclassement" du périphérique parisien en voie urbaine, ce qui signifierait que la vitesse descendrait à 50 km/h et que les piétons et vélos y seraient autorisés.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par §Min848jQ

Pratique pour traverser Paris " à pinces "

Par

Bah de toute façon vue la vitesse moyenne.... Le gros problème sera que pour greffer des voies piétonnes et cyclistes, il faudra raboter sur les voies autos. Je vois mal comment ils s'y prendraient...

Par

En réponse à lorenzozozo

Bah de toute façon vue la vitesse moyenne.... Le gros problème sera que pour greffer des voies piétonnes et cyclistes, il faudra raboter sur les voies autos. Je vois mal comment ils s'y prendraient...

qu ils copient sur Calais , le GTA du Nord :peur:

https://www.youtube.com/watch?v=r_jHlTSciUo

Par

En effet, ils sont beaucoup ceux qui rêvent de gambader sur le perif - tellement bucolique... Quid du projet de Delanoë visant à le couvrir? Qd on voit l'amélioration de la qualité de vie dans le 14e et le 20e, c'est peut être cela qu'il faudrait faire

Par

En réponse à §Min848jQ

Pratique pour traverser Paris " à pinces "

ainsi, le périf' traverse Paris La Zapette ?

Par

Pour les quelques personnes qui penseraient encore que plus on augmente la vitesse sur un axe donné, plus il passe de véhicules....

version courte :

http://www.aprr.fr/fr/actualites/rouler-vert-rouler-moins-vite-pour-gagner-du-temps

version longue :

http://afitl.ish-lyon.cnrs.fr/tl_files/documents/CST/N46/Carnis46.pdf

Par

Et sur une axe circulaire comme le Périf, la vraie bonne idée, et assez facilement adaptable, c'est bien évidement ça :

http://www.lemonde.fr/entreprises/video/2016/05/25/la-chine-invente-le-bus-anti-bouchon_4926472_1656994.html

Mais bon, ça existera en Chine et à grande échelle bien avant que l'on commence à discutailler pour l'adopter ...

Par §Mac323ab

J'vous l'avez bien dit un le perif seras piéton !!!

Par §Mac323ab

(Un jour)

Par §Min848jQ

En réponse à roc et gravillon

ainsi, le périf' traverse Paris La Zapette ?

Tout autant que vous ...

Par

comme à bamako en somme...

Par

En réponse à lorenzozozo

Bah de toute façon vue la vitesse moyenne.... Le gros problème sera que pour greffer des voies piétonnes et cyclistes, il faudra raboter sur les voies autos. Je vois mal comment ils s'y prendraient...

Mouai, je vois plus le déclassement comme un moyen d'abaisser la vitesse.... parce que si il doivent sacrifier une voie pour qu'elle soit pieton/vélo, bonjour la traversée du périph sur la partie sud (porte d'Orléan/Porte d'Italie, a 2 voies actuellement) ! :blague:

Sinon, 50 km/h en journée, ca va pas réduire le temps de transport (ca roule déjà pas a 50 km/h :bah:), mais la nuit, sauf si ils instaurent une vitesse max plus élevée (oui, je rêve la :redface:), ca va crépiter sévère ...

Par §ron178DF

arf...pourquoi pas, mais vu le flux de circulation ca va pas etre un peu cancerigène:voyons:?

Par

Je ne comprend pas l'intérêt.

Autant le périph est utile aux automobilistes ne voulant pas s'embeter avec le trafic et les feux intramuros, autant les piétons et les vélos....

Premièrement ils ne respectent pas le code de la route, et puis...les bvds maréchaux c'est pas plus agréable que le périph pour marcher/pédaler ? Enfin pour qui a l'idée sogrenue de contourner paris a pied/en velo......

Par

Tellement heureux d'avoir quitter Paris que j'adorais comme ville.

Là cela devient n'importe quoi ces décisions de bobos qui détestent les voitures.

Les transports en commun sont merdiques quand on besoin d’énormément se déplacer dans Paris sur une journée. J'ai testé et je gagnais beaucoup de temps en voiture.

Apprendre aux gens à bien conduire, faire que le permis ne soit pas "donnée, entretenir les réseau routier, bien évidemment c'est trop compliqué/coûteux

Par

Quelle sal..e. Ça dégueulasse de faire ça tout ces personnes déjà qui ont pas les moyens d'acheter une voiture et ensuite ça. Elle mérite de se faire renverser par une bagnole non pas par un camion

Par

En réponse à roc et gravillon

Pour les quelques personnes qui penseraient encore que plus on augmente la vitesse sur un axe donné, plus il passe de véhicules....

version courte :

http://www.aprr.fr/fr/actualites/rouler-vert-rouler-moins-vite-pour-gagner-du-temps

version longue :

http://afitl.ish-lyon.cnrs.fr/tl_files/documents/CST/N46/Carnis46.pdf

"D'un axe", le problème n'est bien souvent pas l'axe en lui même, mais ce à quoi il est relié et ce qui le relie aux autres axes.

Pour augmenter un débit instantané, il faut augmenter la vitesse de passage à section constante, à vitesse constante, il faut augmenter la section de passage.

Le problème, c'est les pertes de charges entraînées par les "singularités" : rétrécissement, entrées, sorties, radars (car les cons freinent devant) et j'en passe.

Pour réduire la perte de charge, qui sur un réseau routier se traduit par des ralentissements et donc des embouteillages, il faut en effet réduire la vitesse...

C'est la base de la mécanique des fluides.

Quand un industriel cherche à augmenter sa capacité de production, il faut augmenter les débits. En gros, augmenter le diamètre de tuyauterie tout en évitant les pertes de charges (pression). Mais, on peut difficilement augmenter le nombre de voies de circulations ... Le pire c'est que bien souvent le nombre et la largeur des voies est réduit ...

Par

À quand des passages clouté pour traverser perpendiculairement le periph ?

Sérieusement, ils veulent vraiment faire de Paris une enclave, où seuls les parisiens et habitants de la petite couronne pourront se rendre?

Pourquoi ne pas plutôt faire un régulation adaptative de la limitation de la vitesse sur des axes comme le périphérique ?

Par

Il s'adapte à la future situation ultra-précaire des français, bientôt, ils ne pourront plus que s'acheter des vélos ou aller à pattes au boulot tellement ils crouleront sous les taxes.

Paris 2020 :bien:

Par

En réponse à 114cc

"D'un axe", le problème n'est bien souvent pas l'axe en lui même, mais ce à quoi il est relié et ce qui le relie aux autres axes.

Pour augmenter un débit instantané, il faut augmenter la vitesse de passage à section constante, à vitesse constante, il faut augmenter la section de passage.

Le problème, c'est les pertes de charges entraînées par les "singularités" : rétrécissement, entrées, sorties, radars (car les cons freinent devant) et j'en passe.

Pour réduire la perte de charge, qui sur un réseau routier se traduit par des ralentissements et donc des embouteillages, il faut en effet réduire la vitesse...

C'est la base de la mécanique des fluides.

Quand un industriel cherche à augmenter sa capacité de production, il faut augmenter les débits. En gros, augmenter le diamètre de tuyauterie tout en évitant les pertes de charges (pression). Mais, on peut difficilement augmenter le nombre de voies de circulations ... Le pire c'est que bien souvent le nombre et la largeur des voies est réduit ...

D'où la frustration de rouler à 70 la nuit sur un périph quasi-désert, où l'on peinera à rouler à 50 et plus en journée sous la pression engendrée par un flux supérieur à sa capacité d'écoulement... alors à 50 avec des vélos et des piétons la nuit... c'est le principe de la rocade et de la voie rapide qui est remis en cause. Bientôt il faudra se rabattre sur la Francilienne et l'A86 pour éviter le périph piéton, transposition du réflexe actuel qui consiste à éviter le 75 et ses feux, travaux, voies de bus, vélib fous, chevaucheurs de lignes quand elles ne sont pas effacées et jamais repeintes...

Par

En réponse à Nicaurists15

D'où la frustration de rouler à 70 la nuit sur un périph quasi-désert, où l'on peinera à rouler à 50 et plus en journée sous la pression engendrée par un flux supérieur à sa capacité d'écoulement... alors à 50 avec des vélos et des piétons la nuit... c'est le principe de la rocade et de la voie rapide qui est remis en cause. Bientôt il faudra se rabattre sur la Francilienne et l'A86 pour éviter le périph piéton, transposition du réflexe actuel qui consiste à éviter le 75 et ses feux, travaux, voies de bus, vélib fous, chevaucheurs de lignes quand elles ne sont pas effacées et jamais repeintes...

Oui, décision complètement c****.

Mais le but du post est d'expliquer que la diminution de la vitesse estben fait une solution de "facilité".

Déjà de jour, rouler à 70km/h sur une deux fois 4 voies ça me tape sur les nerf... Mais bon, il y a bien des c*** qui trouvent encore le moyen de rouler à 60 alors qu'il n'y a personne devant

Par

En réponse à 114cc

"D'un axe", le problème n'est bien souvent pas l'axe en lui même, mais ce à quoi il est relié et ce qui le relie aux autres axes.

Pour augmenter un débit instantané, il faut augmenter la vitesse de passage à section constante, à vitesse constante, il faut augmenter la section de passage.

Le problème, c'est les pertes de charges entraînées par les "singularités" : rétrécissement, entrées, sorties, radars (car les cons freinent devant) et j'en passe.

Pour réduire la perte de charge, qui sur un réseau routier se traduit par des ralentissements et donc des embouteillages, il faut en effet réduire la vitesse...

C'est la base de la mécanique des fluides.

Quand un industriel cherche à augmenter sa capacité de production, il faut augmenter les débits. En gros, augmenter le diamètre de tuyauterie tout en évitant les pertes de charges (pression). Mais, on peut difficilement augmenter le nombre de voies de circulations ... Le pire c'est que bien souvent le nombre et la largeur des voies est réduit ...

" C'est la base de la mécanique des fluides. "

Oui....enfin, sauf que quand tu compares çà à des fluides dans un tuyau, il n'est pas alors question de distance de sécurité entre les molécules... distances qui se doivent d'être d'autant plus grandes que la vitesse augmente...réduisant en fait le nombre de véhicules qui passent dans un laps de temps donné...

Et dans ta mécanique des fluides, il n'est pas non plus question de collisions... aux conséquences d'autant plus dommageables avec une vitesse élevée.

Entraînant de facto un blocage de circulation bien plus long que la collision de deux mobiles automobiles à faible allure...

Par

En réponse à roc et gravillon

" C'est la base de la mécanique des fluides. "

Oui....enfin, sauf que quand tu compares çà à des fluides dans un tuyau, il n'est pas alors question de distance de sécurité entre les molécules... distances qui se doivent d'être d'autant plus grandes que la vitesse augmente...réduisant en fait le nombre de véhicules qui passent dans un laps de temps donné...

Et dans ta mécanique des fluides, il n'est pas non plus question de collisions... aux conséquences d'autant plus dommageables avec une vitesse élevée.

Entraînant de facto un blocage de circulation bien plus long que la collision de deux mobiles automobiles à faible allure...

C'est assimilable, un fluide est composé de molécules, qui sont des entités physiques reliées entre elles par des liaisons, par exemple hydrogènes pour les molecules d'eau ou polaires, il y a un espace entre deux molécules reliées entre elles par une liaison faible... On peut parler de flux molaire, ça fini par revenir au même, de la matière qui est en mouvement.

Et si, les pertes de charges entraînent des turbulences (écoulements turbulents et non laminaires cas d'une circulation "sans accordéon").

Vous pensez que nos cher têtes pensantes sortent ça d'où ? Du cul d'une poule ?

Et puis, à un facteur temps intégré à un pas prêt ça revient au même...

Pourquoi c'est le bordel sur le périph ? Tout le mondes va dans le zig, puis dans le zap, c'est un écoulement turbulent...

Par

Faites rouler 200 voitures à 130 sur un ovale, si personne ne fait le con, ne change de voie, ne cherche à sortir ou rentrer sur l'ovale, il n'y aura pas de soucis.

Mettez 50 mecs qui font les cons, ou son obligé de changer de voie à 100km/h, il y aura des frottements de tôle

Par §Hyd130ja

En réponse à 114cc

C'est assimilable, un fluide est composé de molécules, qui sont des entités physiques reliées entre elles par des liaisons, par exemple hydrogènes pour les molecules d'eau ou polaires, il y a un espace entre deux molécules reliées entre elles par une liaison faible... On peut parler de flux molaire, ça fini par revenir au même, de la matière qui est en mouvement.

Et si, les pertes de charges entraînent des turbulences (écoulements turbulents et non laminaires cas d'une circulation "sans accordéon").

Vous pensez que nos cher têtes pensantes sortent ça d'où ? Du cul d'une poule ?

Et puis, à un facteur temps intégré à un pas prêt ça revient au même...

Pourquoi c'est le bordel sur le périph ? Tout le mondes va dans le zig, puis dans le zap, c'est un écoulement turbulent...

arrête de te donner de la peine à lui expliquer. tu l'instruits.

Par

En réponse à 114cc

"D'un axe", le problème n'est bien souvent pas l'axe en lui même, mais ce à quoi il est relié et ce qui le relie aux autres axes.

Pour augmenter un débit instantané, il faut augmenter la vitesse de passage à section constante, à vitesse constante, il faut augmenter la section de passage.

Le problème, c'est les pertes de charges entraînées par les "singularités" : rétrécissement, entrées, sorties, radars (car les cons freinent devant) et j'en passe.

Pour réduire la perte de charge, qui sur un réseau routier se traduit par des ralentissements et donc des embouteillages, il faut en effet réduire la vitesse...

C'est la base de la mécanique des fluides.

Quand un industriel cherche à augmenter sa capacité de production, il faut augmenter les débits. En gros, augmenter le diamètre de tuyauterie tout en évitant les pertes de charges (pression). Mais, on peut difficilement augmenter le nombre de voies de circulations ... Le pire c'est que bien souvent le nombre et la largeur des voies est réduit ...

Merci Bernoulli, excellente métaphore !

Par

En réponse à lapoutre45

Merci Bernoulli, excellente métaphore !

Mais pour relativiser votre commentaire, le flux de voiture s'assimile davantage à des ondes qu'à un écoulement de fluide... Ce serait trop facile sinon !

Par §Hyd130ja

des ondes??? je comprends mieux le rapport avec le comportement des fluides non newtonien

Par

Quelle bonne idée, marcher ou pédaler au milieu des gaz d'échappement est une initiative hautement écologique !

Par

En même temps le périf est déjà si limité que les radars prennent les joggers en excès de vitesse...

Par

qu'ils se dépêchent alors.

car mai 2017 approche vite, et il risque d'y avoir une sacrée surprise. en effet, jamais je n'ai entendu autant de gens prêts cette fois à voter qui on sait...

la tombe est déjà prête pour le PS et les pseudo-écolos d'opérette...

Par

En réponse à mynameisfedo

qu'ils se dépêchent alors.

car mai 2017 approche vite, et il risque d'y avoir une sacrée surprise. en effet, jamais je n'ai entendu autant de gens prêts cette fois à voter qui on sait...

la tombe est déjà prête pour le PS et les pseudo-écolos d'opérette...

2017 verra aussi de nouvelles élections municipales ?

Par

Si c'est 2030 ça va ils ne seront plus à la mairie depuis longtemps ;)

Par

Très bien il faut interdire les moteurs thermiques dans Paris d'ici 5 ans et tant pis pour ceux qui ont acheté des gros moteurs polluants avec malus !

Par

En réponse à gsclub

2017 verra aussi de nouvelles élections municipales ?

ce que je veux dire, c'est qu'hidalgo faisant partie du PS, elle bénéficie de l'aide du gouvernement.

passé mai 2017, ça ne sera plus le cas.

Par §chr086TM

les vendeur de pizza sont déjà heureux de l'annonce .....

Par §chr086TM

En réponse à §Mac323ab

J'vous l'avez bien dit un le perif seras piéton !!!

Ha bain ci voux nout l'aviait dix an effaid. ......:blague:

Par §chr086TM

En réponse à 114cc

"D'un axe", le problème n'est bien souvent pas l'axe en lui même, mais ce à quoi il est relié et ce qui le relie aux autres axes.

Pour augmenter un débit instantané, il faut augmenter la vitesse de passage à section constante, à vitesse constante, il faut augmenter la section de passage.

Le problème, c'est les pertes de charges entraînées par les "singularités" : rétrécissement, entrées, sorties, radars (car les cons freinent devant) et j'en passe.

Pour réduire la perte de charge, qui sur un réseau routier se traduit par des ralentissements et donc des embouteillages, il faut en effet réduire la vitesse...

C'est la base de la mécanique des fluides.

Quand un industriel cherche à augmenter sa capacité de production, il faut augmenter les débits. En gros, augmenter le diamètre de tuyauterie tout en évitant les pertes de charges (pression). Mais, on peut difficilement augmenter le nombre de voies de circulations ... Le pire c'est que bien souvent le nombre et la largeur des voies est réduit ...

oulah malheureux tu vas te faire un ennemis boby à horreur de tomber sur quelqu'un de cultivé.... Son google va encore avoir du boulot !.

Par

Elle va juste transformé la voie qui était la plus sûre de France, ce n'est plus le cas depuis le passage à 70 km/h, à celle de plus dangereuse du pays, c'est la RCEA qui va être contente

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité