Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Pétrole : la fin de la fête, avec un pic historique déjà loin derrière nous ?Une étude du ministère des affaires économiques finlandais, à l'origine destinée au gouvernement finlandais, explique qu'une crise sur le pétrole est à venir, avec une industrie du brut qui se pose la question de la rentabilité des réserves.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mais comment nos Petrolhead vont ils survivre à ça :chut:

Par

Pas grave, on va bientot tous rouler en voiture au charbon electrique. Y a qu'à remplacer les tableaux de bord moussés par de la mousse d'algues et tout ira bien!

Par

Si il n'y avait que la consommation automobile... Mais il y a tellement de produits dérivés du pétrole dans notre vie courante!

On sait surement faire autrement mais à quel prix. Surement bcp plus cher.

Par

Sans pétrole tout le reste n'est rien... On retournera(is) à l'age de pierre.

Le pétrole est adiabatisue comment l'imaginer d'origine fossile, fumisterie pour maintenir les prix.

Par

Une étude chasse l'autre et depuis 1930, les compagnies pétrolières annoncent la pénurie. Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Sauf que d'un autre coté, si le discours est trop efficace, d'autres choix seront mis en avant et les ventes vont se contracter et c'est un peu se qui se passe depuis quelques années.

En temps de pétrole cher, la prospection nous ramène de nouvelles réserves, en temps de pétrole bon marché les investissement sont stoppés et les équipements vieillissent et perdent de l'efficacité ce qui fini par raréfier l'offre.

C'est l'exemple même d'un secteur cyclique en l'absence de régulation. Il faut aussi prendre en compte que les techniques pour ramener a la surface ce brut tant convoité, coûteuses de 1990, sont aujourd'hui maîtrisées et plus abordables.

.

Par

En réponse à damon13

Sans pétrole tout le reste n'est rien... On retournera(is) à l'age de pierre.

Le pétrole est adiabatisue comment l'imaginer d'origine fossile, fumisterie pour maintenir les prix.

tu te trompes, les hydrocarbures sont du jus de dinosaure, y compris le méthane des lacs de Titan (lune de Saturne).

Par

En réponse à GY201

tu te trompes, les hydrocarbures sont du jus de dinosaure, y compris le méthane des lacs de Titan (lune de Saturne).

Oui et la marmotte recouvre l'humus et les arrêtes de poisson d'un peu de terre et quelques millions d'années apres ça donne de sacrées couches d'hydrocarbure sous la roche.

Par

En réponse à damon13

Oui et la marmotte recouvre l'humus et les arrêtes de poisson d'un peu de terre et quelques millions d'années apres ça donne de sacrées couches d'hydrocarbure sous la roche.

C'est un peu ça mais il faut l'aide des loutres.

Par

pour les voitures il faut accentuer le développement du carburant de synthèse au lieu de l'électrique.

pour tout le reste aussi d'ailleurs ( bateau,avion...)

le vrai problème c'est le plastique...à remplacer par.....

Par

Autant la voiture à jus de dinosaure est condamné pour cause de pollution incompatible avec les 70% de l'humanité vivant en ville, autant ces histoires de pic pétrolier me font bien rire.

On n'en manquera pas, ça fait 50 ans qu'on nous dit dans 30 ans c'est fini (pour soutenir les cours CDFD)

Si ce n'était suffisant, la révolution électrique aura rendu caduque le pétrole que certain s'affoleront de sa raréfaction.

Et non, le pétrole n'est pas la seul source d'énergie sur terre !

Par

En réponse à Yoann71

pour les voitures il faut accentuer le développement du carburant de synthèse au lieu de l'électrique.

pour tout le reste aussi d'ailleurs ( bateau,avion...)

le vrai problème c'est le plastique...à remplacer par.....

Tu vas te faire des amis, il y a plus de 400 ans de réserves connues de charbon et la liquéfaction donne des carburants pour moteurs diesel et pour réacteurs.

Par

:violon:.

Par

En réponse à GY201

Une étude chasse l'autre et depuis 1930, les compagnies pétrolières annoncent la pénurie. Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Sauf que d'un autre coté, si le discours est trop efficace, d'autres choix seront mis en avant et les ventes vont se contracter et c'est un peu se qui se passe depuis quelques années.

En temps de pétrole cher, la prospection nous ramène de nouvelles réserves, en temps de pétrole bon marché les investissement sont stoppés et les équipements vieillissent et perdent de l'efficacité ce qui fini par raréfier l'offre.

C'est l'exemple même d'un secteur cyclique en l'absence de régulation. Il faut aussi prendre en compte que les techniques pour ramener a la surface ce brut tant convoité, coûteuses de 1990, sont aujourd'hui maîtrisées et plus abordables.

.

Pas tout à fait , pour le Schiste US qui fournit 70% , des nouvelles productions .....c'est la dette sur les futures générations qui finance cette exploitation .

Un extrait de la suite de cette étude :

"Il est aussi expliqué que la stagnation de la production de pétrole brut, dans les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole notamment, a été en partie compensée par l'émergence d'un nouveau producteur majeur: les États-Unis qui, grâce à l'huile de schiste et à la fracturation hydraulique, représentent désormais plus de 70% des nouvelles sources d'approvisionnement.

«Orgie de dettes»

Problème: cette huile de schiste est, selon le rapport, la matière première d'une immense bulle spéculative. Elle souffre de coûts de production trop élevés et en constante augmentation, qui risquent de pousser l'industrie pétrolière américaine, très endettée, vers le précipice. Les investissements se tarissent et, là encore, un pic pourrait vite être atteint –si ce n'est pas déjà le cas."

Pour résumer la plupart des nouveaux barils ne sont pas rentables , surtout en ce moment presque aucune société ne gagne de l'argent à part Exxon pour le Schiste , le reste , c'est la planche à billets qui assure....

Par

En réponse à Gastor

Autant la voiture à jus de dinosaure est condamné pour cause de pollution incompatible avec les 70% de l'humanité vivant en ville, autant ces histoires de pic pétrolier me font bien rire.

On n'en manquera pas, ça fait 50 ans qu'on nous dit dans 30 ans c'est fini (pour soutenir les cours CDFD)

Si ce n'était suffisant, la révolution électrique aura rendu caduque le pétrole que certain s'affoleront de sa raréfaction.

Et non, le pétrole n'est pas la seul source d'énergie sur terre !

ben oui, il y a le nucléaire.

Par

Si le monde se tourne à fond sur l'électrique et bientot l'hydrogène, la demande qui se veut croissante pourrait se tasser et devenir stable. Ca ne changera rien au seuil de rentabilité, mais ça permettra de garder une augmentation des prix plus mesurés que l'étude le laisse entendre.

De plus la "mode" qui veut qu'il faut moins consommé, si elle perdure et devient majoritaire, il se peut que la demande diminue. Ainsi que la croissance, mais ça c'est une autre histoire...

Par

Ils répètent la même chose tous les ans en repoussant la date

Par

En réponse à GY201

Une étude chasse l'autre et depuis 1930, les compagnies pétrolières annoncent la pénurie. Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Sauf que d'un autre coté, si le discours est trop efficace, d'autres choix seront mis en avant et les ventes vont se contracter et c'est un peu se qui se passe depuis quelques années.

En temps de pétrole cher, la prospection nous ramène de nouvelles réserves, en temps de pétrole bon marché les investissement sont stoppés et les équipements vieillissent et perdent de l'efficacité ce qui fini par raréfier l'offre.

C'est l'exemple même d'un secteur cyclique en l'absence de régulation. Il faut aussi prendre en compte que les techniques pour ramener a la surface ce brut tant convoité, coûteuses de 1990, sont aujourd'hui maîtrisées et plus abordables.

.

Là on parle de pétrole brut léger, prix étalon de nos économies, dont notre monde dévore les réserves en masse depuis +70 ans... et fait comme si la ressource était infinie... exactement comme toi.

La production baisse inexorablement ça ne veut pas dire qu'il n'y en aura plus... mais que le prix va s'envoler car plus de demande que d'offre... donc récession pour l'économie mondiale...

Par

Je me souviens avoir lu un article disant exactement l'inverse sur un site financier il y a quelques mois... La seule chose sur laquelle cet article était d'accord avec celui-ci, c'est sur le fait que l'extraction sur les sites connus, devient de plus en plus complexe et onéreuse. Ce qui n'a rien de surprenant. Si il y a un choc pétrolier, ce ne sera pas dû à un manque de pétrole, mais aux politiciens.

Par

En réponse à $pacePla1d

Mais comment nos Petrolhead vont ils survivre à ça :chut:

Comme toutes les autres fois où cela a été annoncé depuis des dizaines d"années.

Je crois que vous pensez à côté du principal: le pétrole ne sert pas uniquement à se déplacer mais il sert à toute l'industrie pétro-chimique. Vous ferez moins le malin avec votre voiture électrique quand des pans entiers de la chimie vont disparaitre en particulier l'industrie pharmaceutique :orni:

Par

Ceci n'est qu'une réflexion bienveillante. :langue:

D'un côté, on a des techniques expérimentales pour produire des matières premières carbonées en recyclant par exemple le CO2 atmosphérique. Mais elles ne sont pas viables économiquement à l'heure actuelle par rapport au pétrole extrait des puits, bien plus rentable.

Si par contre le pétrole devient trop coûteux à extraire, peut-être (peut-être !) que ces méthodes expérimentales jusqu'alors seront considérées avec plus d'intérêt économique et industriel ? Ca ne résoudra pas le souci du coût pour le consommateur final mais ça arrangera peut-être les industriels recherchant la plus grande rentabilité. Et qui sait, peut-être que le coût des expérimentations actuelles baissera de par une industrialisation de telles méthodes de production ?

Encore faudrait-il dans l'idée que le pétrole devienne un produit trop honéreux à exploiter pour en arriver là, par rapport au recyclage du CO2. Avec des "si", on peut refaire le monde et ce n'est qu'une idée, une réflexion...

L'avantage est tout de même, et ce n'est pas négligeable, que les infrastructures existantes pourraient continuer à être utilisées contrairement au tout électrique qui oblige à tout refaire de zéro (bornes, etc). De plus, le cycle fermé du CO2 pourrait être un bonne nouvelle pour les histoires de réchauffement climatique ou du moins limiter bien plus les dégats que seulement en dégager. Bref, peut-être que ça serait un mal pour un bien ?

Par

En réponse à damon13

Sans pétrole tout le reste n'est rien... On retournera(is) à l'age de pierre.

Le pétrole est adiabatisue comment l'imaginer d'origine fossile, fumisterie pour maintenir les prix.

Effectivement c'est d'origine métallobarbyturale. Ce pétrole apparait sur l'autre face de notre plate terre exposés aux rayons cosmiques. Avec l'inclinaison croissante de la terre (origine du changement climatique), il y a tout de même le risque que le pétrole généré finisse par s'écouler du côté le plus bas et provoquer une cassure de notre planète.

C'est ce qui me fait le plus peur, pas vous?

Par

En réponse à al7785

Comme toutes les autres fois où cela a été annoncé depuis des dizaines d"années.

Je crois que vous pensez à côté du principal: le pétrole ne sert pas uniquement à se déplacer mais il sert à toute l'industrie pétro-chimique. Vous ferez moins le malin avec votre voiture électrique quand des pans entiers de la chimie vont disparaitre en particulier l'industrie pharmaceutique :orni:

C’est bien pour cela qu’il est totalement stupide de brûler une ressource si précieuse dans un moteur à combustion avec un rendement aussi merdique.

Par

En réponse à LittlePaulie

Je me souviens avoir lu un article disant exactement l'inverse sur un site financier il y a quelques mois... La seule chose sur laquelle cet article était d'accord avec celui-ci, c'est sur le fait que l'extraction sur les sites connus, devient de plus en plus complexe et onéreuse. Ce qui n'a rien de surprenant. Si il y a un choc pétrolier, ce ne sera pas dû à un manque de pétrole, mais aux politiciens.

Et oui, vision économique dirigée par le prix et vision scientifique dirigée par les faits ne sont pas toujours compatibles.

Un pêcheur chinois interviewé il y a quelques années auquel on parlait des risques de surpêche avait répondu : "on doit pêcher, la ressource n'a qu'à suivre". A méditer....

Par

En réponse à ape-happy

Et oui, vision économique dirigée par le prix et vision scientifique dirigée par les faits ne sont pas toujours compatibles.

Un pêcheur chinois interviewé il y a quelques années auquel on parlait des risques de surpêche avait répondu : "on doit pêcher, la ressource n'a qu'à suivre". A méditer....

tout n'est pas égal a tout.

On est capable de voir le retour du poisson sur la vie d'un homme dans les cas d’effondrement des populations (cf la morue au Canada). On est incapable d'estimer le coût d'extraction du brut dans 20 ans et bien des éléments restent confidentiels autour de cette industrie de rente.

Par

On creuse de plus en plus profondément afin de maintenir les cadences de productions...(Merci aux Super calculateurs pour la decouverte/exploitation de nouveaux gisements et la mise au point de nouveaux outils de forage toujours plus performants.)

Bref ! Rien d'étonnant concernant le résultat de cette étude. :bah:

Si on en écoutait certains...Il y a encore 1000 ans de pétrole sous terre et a un prix d'exploitation tout à fait raisonnable qui plus est...:blague:

Je pense que même les PDG de multinationales comme Total esquisseraient un large sourire en lisant cela. :biggrin:

Par

mais oui mais oui...MME irma & pas au fait pourquoi ?

Par

bon comme d'habitude, si le cours pétrole monte, les puits inexploités car peu rentables redeviennent rentables et on retrouve du pétrole.

Mais il semblerait qu'on touche le bout...je croyais que les USA avaient trouvé le pétrole dans les schistes....il y a 10 ans...ça veut dire que les nouveaux pays industriels (Chine, Brésil, Inde...) se sont mis à consommer suffisamment pour absorber cette nouvelle source.

En attendant le bond technologique des batteries (qui viendra peut-être), les carburants de synthèse vont commencer à être rentables ?

Mais comme il faut de l'énergie pour les constituer...bon ça se mord la queue...

On n'a pas l'énergie pour nos activités. Donc il nous reste à limiter nos activités ou notre expansion démographique, en attendant les bonds technologiques.

Par

Ca existe encore le pétrole?

Dans les années 80, on disait qu'il n'y aurait plus de pétrole d'ici l'an 2000...

Je pensais que depuis l'an 2000 on avait trouvé une autre ressource, vu qu'il était scientifiquement prouvé la fin de l'exploitation du pétrole à cette date...

Mais alors, on nous aurait menti?

Par

En réponse à GY201

Une étude chasse l'autre et depuis 1930, les compagnies pétrolières annoncent la pénurie. Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Sauf que d'un autre coté, si le discours est trop efficace, d'autres choix seront mis en avant et les ventes vont se contracter et c'est un peu se qui se passe depuis quelques années.

En temps de pétrole cher, la prospection nous ramène de nouvelles réserves, en temps de pétrole bon marché les investissement sont stoppés et les équipements vieillissent et perdent de l'efficacité ce qui fini par raréfier l'offre.

C'est l'exemple même d'un secteur cyclique en l'absence de régulation. Il faut aussi prendre en compte que les techniques pour ramener a la surface ce brut tant convoité, coûteuses de 1990, sont aujourd'hui maîtrisées et plus abordables.

.

Concernant les techniques de forage, découverte de gisement...La technologie était très basique entre les années 30 et 70.

Et elle à considérablement évoluée depuis les années 70...

Sauf que la maintenant en 2020, la technologie est suffisamment a maturité et parvenue à une telle précision (Pangea 3 de chez Total par exemple), que les estimations deviennent extrêmement fiables. (Il n'y a qu'à voir les simulations obtenus pour s'en rendre compte.)

Pour donner une idée plus terre à terre:

Dans les années 30: Tu etais dans le noir.

Dans les années 70: Tu t'eclairais à la bougie.

En 2020: Tu utilises des Leds à haut rendement et fortes puissances. :cyp:

Bref ! Il n'y a plus d'approximation.:bah:

Mais tu peux continuer de fantasmer...:blague:

La réalité te rattrape. :coucou:

Par

En réponse à mekinsy

Concernant les techniques de forage, découverte de gisement...La technologie était très basique entre les années 30 et 70.

Et elle à considérablement évoluée depuis les années 70...

Sauf que la maintenant en 2020, la technologie est suffisamment a maturité et parvenue à une telle précision (Pangea 3 de chez Total par exemple), que les estimations deviennent extrêmement fiables. (Il n'y a qu'à voir les simulations obtenus pour s'en rendre compte.)

Pour donner une idée plus terre à terre:

Dans les années 30: Tu etais dans le noir.

Dans les années 70: Tu t'eclairais à la bougie.

En 2020: Tu utilises des Leds à haut rendement et fortes puissances. :cyp:

Bref ! Il n'y a plus d'approximation.:bah:

Mais tu peux continuer de fantasmer...:blague:

La réalité te rattrape. :coucou:

L'étude est assez alarmiste avec la prévision d'un choc dans les "cinq ans à venir"

Bref ! Il n'y a plus d'approximation...

Par

En réponse à Yoann71

pour les voitures il faut accentuer le développement du carburant de synthèse au lieu de l'électrique.

pour tout le reste aussi d'ailleurs ( bateau,avion...)

le vrai problème c'est le plastique...à remplacer par.....

"le carburant de synthèse".... :ptèdr:

Et il se synthétise comment le carburant? ... Par l'opération du St-Esprit???

Il ne faut pas de l'énergie pour le synthétiser?

Il n'y a aucun rejet polluant?

Il ne faut surtout pas gober tout ce que l'on peut raconter.

Il n'y a que les faits qui comptent.

Par

En réponse à mekinsy

Concernant les techniques de forage, découverte de gisement...La technologie était très basique entre les années 30 et 70.

Et elle à considérablement évoluée depuis les années 70...

Sauf que la maintenant en 2020, la technologie est suffisamment a maturité et parvenue à une telle précision (Pangea 3 de chez Total par exemple), que les estimations deviennent extrêmement fiables. (Il n'y a qu'à voir les simulations obtenus pour s'en rendre compte.)

Pour donner une idée plus terre à terre:

Dans les années 30: Tu etais dans le noir.

Dans les années 70: Tu t'eclairais à la bougie.

En 2020: Tu utilises des Leds à haut rendement et fortes puissances. :cyp:

Bref ! Il n'y a plus d'approximation.:bah:

Mais tu peux continuer de fantasmer...:blague:

La réalité te rattrape. :coucou:

je fantasme, un peu comme tout le monde. Je t'invite a la lecture, il n'est pas facile de voir des écrits équilibrés sur le sujet mais il y a des éléments qui invitent a une saine réflexion.

.

lecture 1

https://planet-terre.ens-lyon.fr/image-de-la-semaine/Img448-2014-01-27.xml

.

lecture 2 qui essaie de s'extraire des éléments polémiques.

https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-baquiast/blog/280315/petrole-biotique-ou-petrole-abiotique

.

Et imaginer que le méthane de Titan est du jus de dinosaure reste quand même osé.

Par

ça fait 30 ans qu'on nous explique qu'on en a encore pour 30 ans de réserve.

donc, leurs extrapolations à 2 balles...

ensuite, avec les solutions alternatives au gasole et à l'essence qui prennent de l'ampleur, je suis étonné que la demande puisse rester à la hausse. à l'extérieur de l'europe, peut-être, mais je serais étonné que cela continue de progresser dans l'Union Européenne.

Par

En réponse à kiloWatt

"le carburant de synthèse".... :ptèdr:

Et il se synthétise comment le carburant? ... Par l'opération du St-Esprit???

Il ne faut pas de l'énergie pour le synthétiser?

Il n'y a aucun rejet polluant?

Il ne faut surtout pas gober tout ce que l'on peut raconter.

Il n'y a que les faits qui comptent.

C'est a base de charbon, c'est sale et polluant mais l'acceptation de cette pollution sera identique a l'acceptation des polluants liés a la fabrication des batteries. La nécessité rend les choses moins insupportables, surtout quand ça se passe loin de chez nous.

Par

En réponse à damon13

Sans pétrole tout le reste n'est rien... On retournera(is) à l'age de pierre.

Le pétrole est adiabatisue comment l'imaginer d'origine fossile, fumisterie pour maintenir les prix.

mais on aura toujours du pétrole.

c'est simplement que le prix du baril continuera d'évoluer dans un sens ou dans l'autre en fonction de la demande, de la disponibilité et des coûts pour l'extraire.

et s'il devient plus rare et plus cher, ce sont d'abord les pays pauvres qui auront du mal à suivre. là-dessus, on ne sera pas les premiers impactés, mais probablement les derniers.

Par

En réponse à kiloWatt

"le carburant de synthèse".... :ptèdr:

Et il se synthétise comment le carburant? ... Par l'opération du St-Esprit???

Il ne faut pas de l'énergie pour le synthétiser?

Il n'y a aucun rejet polluant?

Il ne faut surtout pas gober tout ce que l'on peut raconter.

Il n'y a que les faits qui comptent.

Il n'y a que les faits qui comptent on est d'accord à 100%...

Comme par exemple le plaide qui à crié partout que TEslaq a battu la taycan au Nurb...que les faits...

D'ailleurs...il est où le chrono officiel ?

Par

En réponse à zefberry

Pas tout à fait , pour le Schiste US qui fournit 70% , des nouvelles productions .....c'est la dette sur les futures générations qui finance cette exploitation .

Un extrait de la suite de cette étude :

"Il est aussi expliqué que la stagnation de la production de pétrole brut, dans les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole notamment, a été en partie compensée par l'émergence d'un nouveau producteur majeur: les États-Unis qui, grâce à l'huile de schiste et à la fracturation hydraulique, représentent désormais plus de 70% des nouvelles sources d'approvisionnement.

«Orgie de dettes»

Problème: cette huile de schiste est, selon le rapport, la matière première d'une immense bulle spéculative. Elle souffre de coûts de production trop élevés et en constante augmentation, qui risquent de pousser l'industrie pétrolière américaine, très endettée, vers le précipice. Les investissements se tarissent et, là encore, un pic pourrait vite être atteint –si ce n'est pas déjà le cas."

Pour résumer la plupart des nouveaux barils ne sont pas rentables , surtout en ce moment presque aucune société ne gagne de l'argent à part Exxon pour le Schiste , le reste , c'est la planche à billets qui assure....

oui, enfin, du gaz de schyste, il y en a un peu partout sur la planète. donc on en manquera pas de sitôt.

ensuite, du pétrole, il y en a aux 2 pôles: et d'ailleurs, canadiens, américains et russes s'empressent d'en exploiter les réserves.

et ne pas oublier les gisements au Vénézuela et en Iran, très importants, mais totalement actuellement sous-exploités pour des raisons... politiques.

Par

En réponse à al7785

Comme toutes les autres fois où cela a été annoncé depuis des dizaines d"années.

Je crois que vous pensez à côté du principal: le pétrole ne sert pas uniquement à se déplacer mais il sert à toute l'industrie pétro-chimique. Vous ferez moins le malin avec votre voiture électrique quand des pans entiers de la chimie vont disparaitre en particulier l'industrie pharmaceutique :orni:

mais il n'y aura Jamais de pénurie de pétrole.

dans le pire des cas, il y aura simplement augmentation des prix, ce qui réduira par ricochet la demande et incitera ceux qui ne veulent pas payer plus cher à exploiter autre chose. :bah:

Par

Sinon, du pétrole, il y en a.

Assez pour plusieurs dizaines d'années et p'tet même centaines.

La question est clairement le coût comme ceci est très clairement évoqué.

Serez vous prêts à payer votre litre de carburant fossile à 3 ou 4€?

Ceci alors même que la consommation des véhicules ne baisse plus malgré tout le bardas technologique dont on les affuble?

Ah mais oui, comme la combustion dégage des produits pas très jouissifs, il faut les traiter.

Les traiter, c'est rajouter des systèmes de dépollution (Kta, EGR, FAP, voire re-EGR ou même re-Kta), qui d'une part coûtent cher (surtout ceux composés de métaux rares... tiens, tiens... Platine et Rhodium notamment) à l'utilisateur et coûtent chers en consommation de par la perte de charge engendrée dans la ligne d'échappement (faut pousser plus fort pour évacuer les gazs... un peu comme si les moteurs thermiques modernes étaient tous constipés alors qu'avant, c'était plutôt la gastro qui était couramment répandue).

Verdict, ça pollue moins, mais ça ne consomme pas moins.

Comme côté véhicules, on est aussi proche des optis aéro et résistance au roulement des pneus, le VT n'a plus de marge de progression en conso...

D'autant plus que pour chercher les meilleurs rendements moteur, il faut que les points de fonctionnements vus en homologation soient plus chargés (un moteur thermique est une catastrophe en rendement aux faibles charges, exemple avec les essences notamment qui ont des pertes de charges terribles à cause du vannage par le papillon), donc on a des moteurs de plus petite cylindrée, qui dégagent plus de chaleur... Chaleur qu'il faut évacuer par de grandes ouvertures qui pénalisent l'aérodynamique!

Bref, un cercle vicieux sans fin...

Nous avons vécu dans l'ignorance, oui. Nous l'avons acceptée aussi.

Il faut maintenant reconnaître nos erreurs et essayer d'améliorer les choses.

Plus de plastique: oui et non. Que du plastique recyclé et à de rares exceptions bien identifiées, accepter du plastique "neuf".

Plus de combustion de carburant fossile. Un feu de cheminée est tout de même plus proche de ce que la nature peut naturellement générer avec un feu de forêt que ne l'est la combustion de produits chimiques (rappel: pétrole transformé, additivé, etc... en raffinerie)... La nature le supportera plus facilement, comme elle le supportait il y a quelques siècles.

Exploitation de l'énergie solaire, éolienne, de celle des courants marin (et encore, il faudra mesurer l'impact sur l'environnement)...

Pour rappel: Janvier 2020 a été le plus chaud de toute l'histoire du climat. +3°C par rapport à la normale... Les dérèglements du climat se traduisent par de plus en plus de faits irréfutables.

La violence des phénomènes climatiques augmente, qui peut le nier?

Si l'automobile n'est qu'un contributeur, c'est tout de même le contributeur n°1. Normal qu'il faille attaquer notre mode de transport en 1er.

source: http://ravijen.fr/?p=440

Alors arrêtons de nous voiler la face et agissons.

En plus, avec un VE, vous allez faire des économies et avoir un agrément impossible à avoir sur un VT.

Par

En réponse à ape-happy

Effectivement c'est d'origine métallobarbyturale. Ce pétrole apparait sur l'autre face de notre plate terre exposés aux rayons cosmiques. Avec l'inclinaison croissante de la terre (origine du changement climatique), il y a tout de même le risque que le pétrole généré finisse par s'écouler du côté le plus bas et provoquer une cassure de notre planète.

C'est ce qui me fait le plus peur, pas vous?

(..)Avec l'inclinaison croissante de la terre (origine du changement climatique)(..)

I beg your pardon? :confused:

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Il n'y a que les faits qui comptent on est d'accord à 100%...

Comme par exemple le plaide qui à crié partout que TEslaq a battu la taycan au Nurb...que les faits...

D'ailleurs...il est où le chrono officiel ?

"Pffff c'était quoi déjà le sujet à la base ?

Faut toujours que vous ramenez tout à vos foutu teslaq..."

source: https://www.caradisiac.com/commentaires/le-patron-de-volvo-pense-que-l-hydrogene-est-une-erreur-181274.htm#saisieComm

..................................................................

Par

En réponse à kiloWatt

Sinon, du pétrole, il y en a.

Assez pour plusieurs dizaines d'années et p'tet même centaines.

La question est clairement le coût comme ceci est très clairement évoqué.

Serez vous prêts à payer votre litre de carburant fossile à 3 ou 4€?

Ceci alors même que la consommation des véhicules ne baisse plus malgré tout le bardas technologique dont on les affuble?

Ah mais oui, comme la combustion dégage des produits pas très jouissifs, il faut les traiter.

Les traiter, c'est rajouter des systèmes de dépollution (Kta, EGR, FAP, voire re-EGR ou même re-Kta), qui d'une part coûtent cher (surtout ceux composés de métaux rares... tiens, tiens... Platine et Rhodium notamment) à l'utilisateur et coûtent chers en consommation de par la perte de charge engendrée dans la ligne d'échappement (faut pousser plus fort pour évacuer les gazs... un peu comme si les moteurs thermiques modernes étaient tous constipés alors qu'avant, c'était plutôt la gastro qui était couramment répandue).

Verdict, ça pollue moins, mais ça ne consomme pas moins.

Comme côté véhicules, on est aussi proche des optis aéro et résistance au roulement des pneus, le VT n'a plus de marge de progression en conso...

D'autant plus que pour chercher les meilleurs rendements moteur, il faut que les points de fonctionnements vus en homologation soient plus chargés (un moteur thermique est une catastrophe en rendement aux faibles charges, exemple avec les essences notamment qui ont des pertes de charges terribles à cause du vannage par le papillon), donc on a des moteurs de plus petite cylindrée, qui dégagent plus de chaleur... Chaleur qu'il faut évacuer par de grandes ouvertures qui pénalisent l'aérodynamique!

Bref, un cercle vicieux sans fin...

Nous avons vécu dans l'ignorance, oui. Nous l'avons acceptée aussi.

Il faut maintenant reconnaître nos erreurs et essayer d'améliorer les choses.

Plus de plastique: oui et non. Que du plastique recyclé et à de rares exceptions bien identifiées, accepter du plastique "neuf".

Plus de combustion de carburant fossile. Un feu de cheminée est tout de même plus proche de ce que la nature peut naturellement générer avec un feu de forêt que ne l'est la combustion de produits chimiques (rappel: pétrole transformé, additivé, etc... en raffinerie)... La nature le supportera plus facilement, comme elle le supportait il y a quelques siècles.

Exploitation de l'énergie solaire, éolienne, de celle des courants marin (et encore, il faudra mesurer l'impact sur l'environnement)...

Pour rappel: Janvier 2020 a été le plus chaud de toute l'histoire du climat. +3°C par rapport à la normale... Les dérèglements du climat se traduisent par de plus en plus de faits irréfutables.

La violence des phénomènes climatiques augmente, qui peut le nier?

Si l'automobile n'est qu'un contributeur, c'est tout de même le contributeur n°1. Normal qu'il faille attaquer notre mode de transport en 1er.

source: http://ravijen.fr/?p=440

Alors arrêtons de nous voiler la face et agissons.

En plus, avec un VE, vous allez faire des économies et avoir un agrément impossible à avoir sur un VT.

on passera probablement un jour à 3 ou 4€ le litre, mais ça ne se fera pas du jour au lendemain.

ça se fera donc très progressivement, et plus ça coutera cher, plus les gens passeront à d'autres énergies moins couteuses pour leur voiture.

à commencer d'ailleurs par l'e85 créé en partie grace à l'agriculture française.

Par

En réponse à $pacePla1d

Mais comment nos Petrolhead vont ils survivre à ça :chut:

tu fais parti de ce monde et tu seras impacté comme tout le monde , la vie ne s'arrête pas à la voiture et dans ton cas VE , le pétrole est la source de tout nos bien de consommation , industrie lourdes , transport etc ... bref ne rigole pas trop quand même , le retour de bâton tu l'auras aussi ....

Par

En réponse à kiloWatt

"Pffff c'était quoi déjà le sujet à la base ?

Faut toujours que vous ramenez tout à vos foutu teslaq..."

source: https://www.caradisiac.com/commentaires/le-patron-de-volvo-pense-que-l-hydrogene-est-une-erreur-181274.htm#saisieComm

..................................................................

:lol:

Ils parle de Tesla a longueur de journée :lol:

Par

En réponse à Yoann71

pour les voitures il faut accentuer le développement du carburant de synthèse au lieu de l'électrique.

pour tout le reste aussi d'ailleurs ( bateau,avion...)

le vrai problème c'est le plastique...à remplacer par.....

Je ne vois pas bien le problème du plastique, il a des arguments à faire valoir en temps que matière, après il est clair que le plastique à usage unique n'a pas forcément beaucoup d'intérêt. De plus, il existe bon nombre de plastique aujourd'hui qui ne sont plus issue du pétrole mais la résine est fabriqué à partir de déchet d'autre industrie (déchet de l'industrie du papier en Suède par exemple).

Aujourd'hui, tout se repose sur le pétrole, et en sortir dans les quelques dizaine d'année avenir est illusoire. On ne parle pas que de carburant ici.

Sinon, une annonce comme il y en a à chaque début de décennie annonçant la fin des réserves de pétrole dans les 10ans à venir. Moui, on en reparle dans 10ans quand une annonce à l'identique annoncera la même chose en additionnant 10ans à tous les chiffres, et ainsi de suite.

Par

En réponse à mynameisfedo

mais on aura toujours du pétrole.

c'est simplement que le prix du baril continuera d'évoluer dans un sens ou dans l'autre en fonction de la demande, de la disponibilité et des coûts pour l'extraire.

et s'il devient plus rare et plus cher, ce sont d'abord les pays pauvres qui auront du mal à suivre. là-dessus, on ne sera pas les premiers impactés, mais probablement les derniers.

On ne sera pas les premiers impactés parce que nos élites ont l'intelligence (Enfin études provenants de leurs conseillers) d'entamer une transition énergétique...(Qu'ils tentent de faire passer pour une transition écologique alors qu'il n'en est rien...Mais vu que le terme est plus glamour et permet de soulever les fonds neccessaires...)

Le pétrole doit être économisé car on ne peut et ne pourra totalement s'en passer avant au minimum une centaine d'années, c'est un fait.

Ne serait ce que pour faire voler les avions et avancer les gros paquebots.

Même concernant les poids lourd, le full électrique n'est pas pour 2040...

A moins d'une grosse rupture technologique d'ici là...Ce qui n'est pas totalement à exclure vu les moyens mis en oeuvre dans la R&D des batteries.

Celui qui serait en mesure de décupler la capacité des batteries serait à coup sûr multimillairdaire, tant les attentes sont immenses de ce côté là. :bah:

Cependant, même en décuplant (x10) la capacité des batteries, les avions/Gros bateaux ne pourront se passer de pétrole. :non:

Peut être devrions remettre au gout du jour les dirigeables pour de courts/moyen trajets jusqu'à 1000/1500km ? (Avec une possibilité de se poser et décoller dans des aérodromes ou assimilés.)

La vitesse de croisière de ces engins peut atteindre les 150km/h...Ce n'est pas aussi rapide que l'avion, mais ca reste nettement plus rapide qu'une voiture. :tourne:

Par

De toute façon la fin du pétrole arrivera un jour ou l'autre vu que ce n'est pas une énergie renouvelable, le prix du baril ne peut que augmenter a terme, plus il ce tarifiera, plus il sera cher ça c'est déjà certain. Pour nous européens plus vite on sortira de cette énergie, mieux on sera positionnés sur les énergies nouvelles, il faut aller vers le renouvelable le plus vite possible.

Par

En réponse à GY201

Une étude chasse l'autre et depuis 1930, les compagnies pétrolières annoncent la pénurie. Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Sauf que d'un autre coté, si le discours est trop efficace, d'autres choix seront mis en avant et les ventes vont se contracter et c'est un peu se qui se passe depuis quelques années.

En temps de pétrole cher, la prospection nous ramène de nouvelles réserves, en temps de pétrole bon marché les investissement sont stoppés et les équipements vieillissent et perdent de l'efficacité ce qui fini par raréfier l'offre.

C'est l'exemple même d'un secteur cyclique en l'absence de régulation. Il faut aussi prendre en compte que les techniques pour ramener a la surface ce brut tant convoité, coûteuses de 1990, sont aujourd'hui maîtrisées et plus abordables.

.

Disons que les calculs les plus avancés, ceux de ~ mi 70 se sont trompés d'environ 10 ans. Tout le reste s'est révélé exact. Maintenant que l'on sait que le pic de pétrole conventionnel a été atteint en 2008, le reste n'est qu'une lente décroissance, peu importe sa forme (les gisements de schistes/et autres baissent depuis peu déjà). Les réserves découvertes on les a tous vu, une des dernières, celle au large du Brésil, la "méga" quelque-chose, avec 85mbpj pour le monde entier, on totalise 2 mois de conso mondiale. Certes c'est par rien deux mois, mais c'est 2 mois, pas 2 ans ou 25 ans. Le fait que le monde entier s'extasie pour 2 mois de stock en dit long d'ailleurs.

Sinon, je lis ici des pro-VE se réjouir de la fin du pétrole. Il faudrait que quelqu'un ici se dévoue pour leur expliquer que l'on vit dans une civilisation du pétrole et que l'équation 0 pétrole = 0 VE est bonne et qu'il n'existe absolument aucune alternative, pour autant que les lois physiques s'appliquent à ces questions. Il suffit de faire un truc très difficile en math qui s'appelle une addition (des besoins + de la croissance), une multiplication pour les plus chevronnés fait l'affaire mais alors là j'ai l'impression que l'on va en perdre quelque uns. Pour les exponentielles/logarithmes, on verra cela en cession de rattrapage.

Bonne journée.

Par

En réponse à pechtoc

Je ne vois pas bien le problème du plastique, il a des arguments à faire valoir en temps que matière, après il est clair que le plastique à usage unique n'a pas forcément beaucoup d'intérêt. De plus, il existe bon nombre de plastique aujourd'hui qui ne sont plus issue du pétrole mais la résine est fabriqué à partir de déchet d'autre industrie (déchet de l'industrie du papier en Suède par exemple).

Aujourd'hui, tout se repose sur le pétrole, et en sortir dans les quelques dizaine d'année avenir est illusoire. On ne parle pas que de carburant ici.

Sinon, une annonce comme il y en a à chaque début de décennie annonçant la fin des réserves de pétrole dans les 10ans à venir. Moui, on en reparle dans 10ans quand une annonce à l'identique annoncera la même chose en additionnant 10ans à tous les chiffres, et ainsi de suite.

Si on ne fait pas de transition énergétique oui...

La fin du pétrole serait inéluctable (Au vu de la consommation qui ne cesse de croître.)

Seulement nous sommes en train de limiter nos besoins (Pays industrialisés), donc effectivement, je t'annonce en avant première qu'il y aura encore du pétrole à la fin de ce siècle...:fier:

Mais ni pour toi...Ni pour moi, mais pour l'armée et autres entreprises qui pourront assumer les coûts et ne pourront encore totalement s'en passer.

(La est la différence)

Ca fera depuis longtemps que le citoyen lambda sera passé au tout électrique...:fleur:

D'ailleurs même dans le domaine aérien, la rupture technologique semble se rapprocher à grand pas. (Enfin à l'échelle de l'aviation)

Airbus travaille actuellement sur une aile volante qui permettrait de consommer 20% de carburants en moins. (A motorisation équivalente des A320 néo actuels)

Si on ajoute les progrès/optimisations, voir hybridation (Les avions utilisent leurs réacteurs afin de se déplacer sur les pistes...remplacer ce déplacement par l'électrique permettrait d'économiser quelques pourcents.), on peut esperer voir ce type d'avions diviser par 2 leurs consommations de kérosène d'ici une vingtaine d'années...

https://www.usinenouvelle.com/editorial/video-airbus-devoile-maveric-son-premier-demonstrateur-d-aile-volante.N928459

Bon en même temps le trafic aérien aura été multiplié par 2 d'ici 2050...:blague:

Par

En réponse à GY201

C'est un peu ça mais il faut l'aide des loutres.

Je trouve bizar qu'on ne bosse pas dur du carburant a partir de composte

Par

En réponse à ape-happy

Et oui, vision économique dirigée par le prix et vision scientifique dirigée par les faits ne sont pas toujours compatibles.

Un pêcheur chinois interviewé il y a quelques années auquel on parlait des risques de surpêche avait répondu : "on doit pêcher, la ressource n'a qu'à suivre". A méditer....

Cela me rappel une étude commande par un groupe industriel (gros) de pêcherie en Colombie britannique (Canada). L'université a fait l'étude et le résultat est tombé. La meilleur méthode (mathématiquement parlant, c'était une conf sur Euler et les dev limités) de rentabiliser cette industrie était de tout pêcher le plus vite possible jusqu'à stock 0. Intéressant.

Par

C'est pour cela que le passage à la propulsion électrique est important en Europe car on gagnera notre indépendance énergétique.

Mais si la production est moins rémunératrice pour les pétroliers, les prix augmenteront et cela est déjà le cas actuellement où l'OPEP a pu maintenir un baril vers 60 à 70 $ en 2019 qui correspond à une production pétrolière gagnante pour tous les types ( forages classiques, offshore, schistes, etc ... ).

Le pétrole ne doit pas être trop bas mais pas trop cher non plus car à ce moment là, les clients principaux grincent !

Par

En réponse à kiloWatt

"Pffff c'était quoi déjà le sujet à la base ?

Faut toujours que vous ramenez tout à vos foutu teslaq..."

source: https://www.caradisiac.com/commentaires/le-patron-de-volvo-pense-que-l-hydrogene-est-une-erreur-181274.htm#saisieComm

..................................................................

Ça évite de répondre à la question hein :peur:

Sinon vive l'E85 :bien:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

L’escroquerie c’est celle du pétrole et des 80% de taxes, mais je comprends que tu sois un peu limité pour comprendre ça :wink:

Par

En réponse à Turbo95

tu fais parti de ce monde et tu seras impacté comme tout le monde , la vie ne s'arrête pas à la voiture et dans ton cas VE , le pétrole est la source de tout nos bien de consommation , industrie lourdes , transport etc ... bref ne rigole pas trop quand même , le retour de bâton tu l'auras aussi ....

Sauf que des ahuris continuent de penser que le faire brûler dans une voiture est la meilleure option. Bien sur que le pétrole est important, relis mes coms plus haut.

Par

En réponse à ano22

:lol:

Ils parle de Tesla a longueur de journée :lol:

Cela l’obsède complètement, c’est pathologique là :lol:

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Ça évite de répondre à la question hein :peur:

Sinon vive l'E85 :bien:

On s’en fout des tes champs de batteraves qui ne font qu’accroître la famine dans le monde.

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)Avec l'inclinaison croissante de la terre (origine du changement climatique)(..)

I beg your pardon? :confused:

Pourquoi écrire "I beg your pardon"?

C'est trop dur d'écrire "excumez-soi?"

Par

En réponse à $pacePla1d

Sauf que des ahuris continuent de penser que le faire brûler dans une voiture est la meilleure option. Bien sur que le pétrole est important, relis mes coms plus haut.

tu ne te poses pas les bonnes questions et ton analyses "abrutis" ne prends pas en compte le pouvoir d'achat , offre , et besoin , ou dans l'immédiat le thermique dans le domaine automobile reste la meilleurs offre de mobilité pour la majorité , et la France n'est pas le nombril du monde dans ce domaine évidement .

Par

En réponse à kiloWatt

Sinon, du pétrole, il y en a.

Assez pour plusieurs dizaines d'années et p'tet même centaines.

La question est clairement le coût comme ceci est très clairement évoqué.

Serez vous prêts à payer votre litre de carburant fossile à 3 ou 4€?

Ceci alors même que la consommation des véhicules ne baisse plus malgré tout le bardas technologique dont on les affuble?

Ah mais oui, comme la combustion dégage des produits pas très jouissifs, il faut les traiter.

Les traiter, c'est rajouter des systèmes de dépollution (Kta, EGR, FAP, voire re-EGR ou même re-Kta), qui d'une part coûtent cher (surtout ceux composés de métaux rares... tiens, tiens... Platine et Rhodium notamment) à l'utilisateur et coûtent chers en consommation de par la perte de charge engendrée dans la ligne d'échappement (faut pousser plus fort pour évacuer les gazs... un peu comme si les moteurs thermiques modernes étaient tous constipés alors qu'avant, c'était plutôt la gastro qui était couramment répandue).

Verdict, ça pollue moins, mais ça ne consomme pas moins.

Comme côté véhicules, on est aussi proche des optis aéro et résistance au roulement des pneus, le VT n'a plus de marge de progression en conso...

D'autant plus que pour chercher les meilleurs rendements moteur, il faut que les points de fonctionnements vus en homologation soient plus chargés (un moteur thermique est une catastrophe en rendement aux faibles charges, exemple avec les essences notamment qui ont des pertes de charges terribles à cause du vannage par le papillon), donc on a des moteurs de plus petite cylindrée, qui dégagent plus de chaleur... Chaleur qu'il faut évacuer par de grandes ouvertures qui pénalisent l'aérodynamique!

Bref, un cercle vicieux sans fin...

Nous avons vécu dans l'ignorance, oui. Nous l'avons acceptée aussi.

Il faut maintenant reconnaître nos erreurs et essayer d'améliorer les choses.

Plus de plastique: oui et non. Que du plastique recyclé et à de rares exceptions bien identifiées, accepter du plastique "neuf".

Plus de combustion de carburant fossile. Un feu de cheminée est tout de même plus proche de ce que la nature peut naturellement générer avec un feu de forêt que ne l'est la combustion de produits chimiques (rappel: pétrole transformé, additivé, etc... en raffinerie)... La nature le supportera plus facilement, comme elle le supportait il y a quelques siècles.

Exploitation de l'énergie solaire, éolienne, de celle des courants marin (et encore, il faudra mesurer l'impact sur l'environnement)...

Pour rappel: Janvier 2020 a été le plus chaud de toute l'histoire du climat. +3°C par rapport à la normale... Les dérèglements du climat se traduisent par de plus en plus de faits irréfutables.

La violence des phénomènes climatiques augmente, qui peut le nier?

Si l'automobile n'est qu'un contributeur, c'est tout de même le contributeur n°1. Normal qu'il faille attaquer notre mode de transport en 1er.

source: http://ravijen.fr/?p=440

Alors arrêtons de nous voiler la face et agissons.

En plus, avec un VE, vous allez faire des économies et avoir un agrément impossible à avoir sur un VT.

Dommage!

Le texte était modéré, presque plaisant à lire... jusqu'à la dernière phrase, qui tue tout l'effet positif.

Vous êtes comme une certaine Hélène, qui détient la vérité absolue sur les VE avec ses discours moralisateurs.

Je ne suis pas anti-électrique, mais, bon sang, laissez chacun choisir son mode de vie plutôt que d'essayer d'imposer votre mode de pensée par la méthode de Coué!

Certains sur ce site sont comme des talibans qui ne jurent que par l'électrique, reniant toute autre forme de locomotion, et se protégeant bien le regard vis-à-vis de ceux qui ont une impossibilité de pouvoir envisager un VE : stationnement en rue sans garage, ...

Certains extrémistes répondent même que celui qui n'a pas de garage n'a qu'à ne pas avoir de voiture, car de toute façon en ville ça ne se justifie pas!!

D'autres ont un besoin de détruire toute idée d'un VE, et de dénigrer celui qui en possède et qui en est très content.

Bref, dans les deux "camps" on doit tirer à vue en permanence, ce qui n'offre aucun intérêt à lire.

Un minimum d'auto-modération permettra à chacun d'apprécier ou pas les différents modes de locomotion, électriques, thermiques, à l'hydrogène ou au pet de vaches, sans devoir en permanence dénigrer le choix des autres.

Par

En réponse à Turbo95

tu ne te poses pas les bonnes questions et ton analyses "abrutis" ne prends pas en compte le pouvoir d'achat , offre , et besoin , ou dans l'immédiat le thermique dans le domaine automobile reste la meilleurs offre de mobilité pour la majorité , et la France n'est pas le nombril du monde dans ce domaine évidement .

J’ai dit ahuris pas « abrutis », quoique cela sied à ravir à certains.

Tu parles pouvoir d’achat, très bien. Donc celui près à dépenser 35 k€ dans une bétaillère diesel type 3008 ou autre (et il y en a) n’a strictement rien compris au film. Je ne te parle pas de bébert qui achète une clito de 2005 avec 250000km au compteur parce qu’il n’a pas les moyens.

Par

En réponse à $pacePla1d

Cela l’obsède complètement, c’est pathologique là :lol:

Oui...vous voir essayer de vendre vos produits tous les jours sur tous les sujets...en racontant des fois des trucs vrai, mais souvent du faux pour vendre...ben je réponds à cela mais bon c'est peine perdu apparemment...

Le site forum tesla france vous a dégagé et maintenant on se les tape tous ici...

Par

En réponse à $pacePla1d

On s’en fout des tes champs de batteraves qui ne font qu’accroître la famine dans le monde.

Jalousie quand tu nous tiens :areuh:

au monde cela à un rapport avec le sujet...

vous non, alors next

Par

En réponse à $pacePla1d

J’ai dit ahuris pas « abrutis », quoique cela sied à ravir à certains.

Tu parles pouvoir d’achat, très bien. Donc celui près à dépenser 35 k€ dans une bétaillère diesel type 3008 ou autre (et il y en a) n’a strictement rien compris au film. Je ne te parle pas de bébert qui achète une clito de 2005 avec 250000km au compteur parce qu’il n’a pas les moyens.

Ah et c'est quoi le titre du film ? Le pétrole...

alors évitez votre couplet sur Tesla on s'en cogne

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Oui...vous voir essayer de vendre vos produits tous les jours sur tous les sujets...en racontant des fois des trucs vrai, mais souvent du faux pour vendre...ben je réponds à cela mais bon c'est peine perdu apparemment...

Le site forum tesla france vous a dégagé et maintenant on se les tape tous ici...

De quoi tu me parles là, je n’ai jamais mis les pieds sur ton site inconnu,

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Jalousie quand tu nous tiens :areuh:

au monde cela à un rapport avec le sujet...

vous non, alors next

Mdddrrr jaloux de son auris poussive hors garantie qui broute au démarrage hahahahaha :ptèdr:

On aura tout entendu :lol:

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Ah et c'est quoi le titre du film ? Le pétrole...

alors évitez votre couplet sur Tesla on s'en cogne

C’est toi l’obsédé de Tesla qui a commencé à en parler je te signale, comme à chaque fois.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Sauf que,

J’ai longtemps roulé à l’e85

Tu n’a jamais roulé en VE.

Donc niveau crédibilité ici, je peux parler des deux sujets, toi non.

Donc le gros mytho ici c’est bien toi.

Par

En réponse à $pacePla1d

Sauf que,

J’ai longtemps roulé à l’e85

Tu n’a jamais roulé en VE.

Donc niveau crédibilité ici, je peux parler des deux sujets, toi non.

Donc le gros mytho ici c’est bien toi.

Tiens maintenant vous avez longtemps roulé à l'E85....

Faudrait savoir...

Car entre j'ai longtemps roulé à l'E85 et je peux pas y rouler car la 1ere station est à 50 bornes.... il y a comme...un gros mytho :areuh::areuh::areuh:

Rien ne vous dérange à vous....:violon:

Par

En réponse à kiloWatt

Sinon, du pétrole, il y en a.

Assez pour plusieurs dizaines d'années et p'tet même centaines.

La question est clairement le coût comme ceci est très clairement évoqué.

Serez vous prêts à payer votre litre de carburant fossile à 3 ou 4€?

Ceci alors même que la consommation des véhicules ne baisse plus malgré tout le bardas technologique dont on les affuble?

Ah mais oui, comme la combustion dégage des produits pas très jouissifs, il faut les traiter.

Les traiter, c'est rajouter des systèmes de dépollution (Kta, EGR, FAP, voire re-EGR ou même re-Kta), qui d'une part coûtent cher (surtout ceux composés de métaux rares... tiens, tiens... Platine et Rhodium notamment) à l'utilisateur et coûtent chers en consommation de par la perte de charge engendrée dans la ligne d'échappement (faut pousser plus fort pour évacuer les gazs... un peu comme si les moteurs thermiques modernes étaient tous constipés alors qu'avant, c'était plutôt la gastro qui était couramment répandue).

Verdict, ça pollue moins, mais ça ne consomme pas moins.

Comme côté véhicules, on est aussi proche des optis aéro et résistance au roulement des pneus, le VT n'a plus de marge de progression en conso...

D'autant plus que pour chercher les meilleurs rendements moteur, il faut que les points de fonctionnements vus en homologation soient plus chargés (un moteur thermique est une catastrophe en rendement aux faibles charges, exemple avec les essences notamment qui ont des pertes de charges terribles à cause du vannage par le papillon), donc on a des moteurs de plus petite cylindrée, qui dégagent plus de chaleur... Chaleur qu'il faut évacuer par de grandes ouvertures qui pénalisent l'aérodynamique!

Bref, un cercle vicieux sans fin...

Nous avons vécu dans l'ignorance, oui. Nous l'avons acceptée aussi.

Il faut maintenant reconnaître nos erreurs et essayer d'améliorer les choses.

Plus de plastique: oui et non. Que du plastique recyclé et à de rares exceptions bien identifiées, accepter du plastique "neuf".

Plus de combustion de carburant fossile. Un feu de cheminée est tout de même plus proche de ce que la nature peut naturellement générer avec un feu de forêt que ne l'est la combustion de produits chimiques (rappel: pétrole transformé, additivé, etc... en raffinerie)... La nature le supportera plus facilement, comme elle le supportait il y a quelques siècles.

Exploitation de l'énergie solaire, éolienne, de celle des courants marin (et encore, il faudra mesurer l'impact sur l'environnement)...

Pour rappel: Janvier 2020 a été le plus chaud de toute l'histoire du climat. +3°C par rapport à la normale... Les dérèglements du climat se traduisent par de plus en plus de faits irréfutables.

La violence des phénomènes climatiques augmente, qui peut le nier?

Si l'automobile n'est qu'un contributeur, c'est tout de même le contributeur n°1. Normal qu'il faille attaquer notre mode de transport en 1er.

source: http://ravijen.fr/?p=440

Alors arrêtons de nous voiler la face et agissons.

En plus, avec un VE, vous allez faire des économies et avoir un agrément impossible à avoir sur un VT.

En fait je suis d’accord sauf sur un point: l’autonomie désastreuse d’un VE fait qu’il n’est pas concurrentiel par rapport à un VT. Ça devrait ou devra changer. La question est: quand...?

Par

En réponse à Expatall

En fait je suis d’accord sauf sur un point: l’autonomie désastreuse d’un VE fait qu’il n’est pas concurrentiel par rapport à un VT. Ça devrait ou devra changer. La question est: quand...?

Et surtout à quel prix...

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Tiens maintenant vous avez longtemps roulé à l'E85....

Faudrait savoir...

Car entre j'ai longtemps roulé à l'E85 et je peux pas y rouler car la 1ere station est à 50 bornes.... il y a comme...un gros mytho :areuh::areuh::areuh:

Rien ne vous dérange à vous....:violon:

Alors le gros mytho.

J’ai dit que la première station est à 25km et que j’étais bien content de ne plus avoir à me taper ce cirque, je l’ai fait pendant 3 ans quand tu ne savais même pas que l’e85 existait. C’était plus rentable que rouler en SP mais les inconvénients n’étaient pas nul non plus (surconso, démarrage difficile par temps froid, vidanges plus régulières etc...).

Donc je peux t’en parler de l’e85, toi tu ne sais rien mais alors que dalle aux sujets des VE. Donc arrête de venir expliquer la vie aux propriétaires de VE, tu passes pour un idiot fini.

Par

En réponse à $pacePla1d

Alors le gros mytho.

J’ai dit que la première station est à 25km et que j’étais bien content de ne plus avoir à me taper ce cirque, je l’ai fait pendant 3 ans quand tu ne savais même pas que l’e85 existait. C’était plus rentable que rouler en SP mais les inconvénients n’étaient pas nul non plus (surconso, démarrage difficile par temps froid, vidanges plus régulières etc...).

Donc je peux t’en parler de l’e85, toi tu ne sais rien mais alors que dalle aux sujets des VE. Donc arrête de venir expliquer la vie aux propriétaires de VE, tu passes pour un idiot fini.

:areuh::areuh::areuh:

Et donc pendant 3 ans vous avez fait des allers-retours de 50 bornes pour aller faire le plein...

Et après çà se dit d'un QI supérieur aux autres :areuh:

Et maintenant vous expliquez à tout le monde que çà prend plus de temps de faire le plein...

Ah ben oui quand on voit votre cas c'est clair :areuh::areuh::areuh:

En gros vous faites toujours les mauvais choix :fresh:

Par

Comme toute étude, il est difficile de mesurer son sérieux et sa pertinence.

Comme toute étude, il est sûrement possible d'en trouver une tout aussi sérieuse qui conclut le contraire.

Comme toute étude, elle a été financée, et comme quasiment toutes les études financées, le résultat se doit d'être en accord avec les idées/objectifs du financeur.

Ceci étant dit, il semble logique de se dire que les stocks de pétroles sont limités, que ce produit va devenir une denrée rare et donc chère.

Comme par ailleurs le prix de revient des énergies renouvelables baisse, il semble tout aussi logique qu'à un moment les courbes se croisent et qu'il soit plus rentable d'utiliser un VE plutôt qu'un VT.

Maintenant prédire à l'année près quand cela se produira, surtout en essayant de tenir compte des incertitudes géopolitiques dans les pays producteurs, pour moi cela relève de la boule de cristal.

Par

vous vous rendez compte que les véhicules thermique ne sont jamais que des voiture a pédales amélioré?

c'est la thernologie de la pédale qui est a la base de la plupart des moteur thermique. On a pas fait mieux depuis.

Par

Cela fait un moment que l' on parle de la fin pétrole………….enfin de la rentabilité du pétrole, car, certes, il en reste encore, mais devient de moins en moins rentable a extrapoler.

N' oublions pas une chose, le pétrole est un element naturel sur notre planète : il sert d' amortisseurs des plaques recouvrant notre globe et il est indispensable qu' il y reste!!.

Mais aujourd'hui, on doit se passer du pétrole : d' abord il est énergivore et émet beaucoup trop de CO2, et les transports sont les premiers contributeurs de ce CO2 comme cela a été dit plus haut.

Le gaz de shiste a comme été dit aussi, une aberration totale : allez demander a la population vivant aux alentours de ces sites d' extractions ce qu' ils en pensent?, c'est une catastrophe en terme d' écologie et en plus ce n' est pas rentable.

L' on va devoir devenir raisonnable, apprendre a moins se servir de sa bagnole, favoriser le co voiturage, les transports en commun, mettre en place des systèmes d' échanges courts et locaux favorisant l' entraide et la solidarité, et on s' apercevra que la bagnole finalement, on peut s' en passer.

Par

En réponse à Expatall

En fait je suis d’accord sauf sur un point: l’autonomie désastreuse d’un VE fait qu’il n’est pas concurrentiel par rapport à un VT. Ça devrait ou devra changer. La question est: quand...?

Une Model 3, une Kia ou Hyundaï électriques sont plus que suffisantes pour faire les trajets quotidiens sans recharge hors domicile.

Il reste un compromis à faire sur les quelques grands trajets annuels, là où la Model 3 (j'exclue délibérément Model S et X car hors de prix pour le commun des mortels) sera plus "douce" quant à l'impact sur le temps de trajet.

Je reprends ce que j'ai mis sur un autre post:

Regarde un Paris Marseille: https://abetterrouteplanner.com/?plan_uuid=8027764f-b009-4dcf-86fa-520383847dee

Model 3 GA.

Charge de départ: 100%

Charge mini d'arrivée (superchargeur et destination): 10%

Charge max au SUC: 90%

Vitesse de réf: 110km/h, max à 130km/h

Une pause de 11min à Auxerre: 54% → 79%, €4.84

Une pause de 19min à Mâcon: 10% → 68%, €11.19

Une pause de 16min à Montélimar: 10% → 62%, €9.95

46 minutes sur 7h49 de route, c'est une éternité??? ... En admettant en plus qu'on fasse une pause déjeuner à l'un ou l'autre, il y a moyen de sucrer une recharge et ça devient quasi transparent!!!

En admettant aussi que ça roule en permanence à 110/130km/h, ce qui, un jour de départ en vacances, est loin d'être assuré.

Un autre?

Strasbourg => Nantes, mêmes conditions, 47min de SUC (3 arrêts), sur 8h34 de route...

Encore une?

Lille => Toulouse, mêmes conditions, 1h de SUC (3 arrêts), sur 9h de route...

Par

En réponse à damon13

vous vous rendez compte que les véhicules thermique ne sont jamais que des voiture a pédales amélioré?

c'est la thernologie de la pédale qui est a la base de la plupart des moteur thermique. On a pas fait mieux depuis.

Et bien... ou comment dire autrement que les possesseurs de VT sont des gros pédés?

Par

En réponse à kiloWatt

Une Model 3, une Kia ou Hyundaï électriques sont plus que suffisantes pour faire les trajets quotidiens sans recharge hors domicile.

Il reste un compromis à faire sur les quelques grands trajets annuels, là où la Model 3 (j'exclue délibérément Model S et X car hors de prix pour le commun des mortels) sera plus "douce" quant à l'impact sur le temps de trajet.

Je reprends ce que j'ai mis sur un autre post:

Regarde un Paris Marseille: https://abetterrouteplanner.com/?plan_uuid=8027764f-b009-4dcf-86fa-520383847dee

Model 3 GA.

Charge de départ: 100%

Charge mini d'arrivée (superchargeur et destination): 10%

Charge max au SUC: 90%

Vitesse de réf: 110km/h, max à 130km/h

Une pause de 11min à Auxerre: 54% → 79%, €4.84

Une pause de 19min à Mâcon: 10% → 68%, €11.19

Une pause de 16min à Montélimar: 10% → 62%, €9.95

46 minutes sur 7h49 de route, c'est une éternité??? ... En admettant en plus qu'on fasse une pause déjeuner à l'un ou l'autre, il y a moyen de sucrer une recharge et ça devient quasi transparent!!!

En admettant aussi que ça roule en permanence à 110/130km/h, ce qui, un jour de départ en vacances, est loin d'être assuré.

Un autre?

Strasbourg => Nantes, mêmes conditions, 47min de SUC (3 arrêts), sur 8h34 de route...

Encore une?

Lille => Toulouse, mêmes conditions, 1h de SUC (3 arrêts), sur 9h de route...

Ah car une caisse à 60K€ c'est pour tout le monde ?

Ça donne quoi avec une SR+ ? (caisse qui est déjà dans les 50K€ avant bonus)

Faites un autre test...un Hendaye --> Avignon en SR+

Par

En réponse à kiloWatt

Une Model 3, une Kia ou Hyundaï électriques sont plus que suffisantes pour faire les trajets quotidiens sans recharge hors domicile.

Il reste un compromis à faire sur les quelques grands trajets annuels, là où la Model 3 (j'exclue délibérément Model S et X car hors de prix pour le commun des mortels) sera plus "douce" quant à l'impact sur le temps de trajet.

Je reprends ce que j'ai mis sur un autre post:

Regarde un Paris Marseille: https://abetterrouteplanner.com/?plan_uuid=8027764f-b009-4dcf-86fa-520383847dee

Model 3 GA.

Charge de départ: 100%

Charge mini d'arrivée (superchargeur et destination): 10%

Charge max au SUC: 90%

Vitesse de réf: 110km/h, max à 130km/h

Une pause de 11min à Auxerre: 54% → 79%, €4.84

Une pause de 19min à Mâcon: 10% → 68%, €11.19

Une pause de 16min à Montélimar: 10% → 62%, €9.95

46 minutes sur 7h49 de route, c'est une éternité??? ... En admettant en plus qu'on fasse une pause déjeuner à l'un ou l'autre, il y a moyen de sucrer une recharge et ça devient quasi transparent!!!

En admettant aussi que ça roule en permanence à 110/130km/h, ce qui, un jour de départ en vacances, est loin d'être assuré.

Un autre?

Strasbourg => Nantes, mêmes conditions, 47min de SUC (3 arrêts), sur 8h34 de route...

Encore une?

Lille => Toulouse, mêmes conditions, 1h de SUC (3 arrêts), sur 9h de route...

Tu as de la chance de trouver un supercharger dispo directement à chaque fois.

Par

En réponse à kiloWatt

Une Model 3, une Kia ou Hyundaï électriques sont plus que suffisantes pour faire les trajets quotidiens sans recharge hors domicile.

Il reste un compromis à faire sur les quelques grands trajets annuels, là où la Model 3 (j'exclue délibérément Model S et X car hors de prix pour le commun des mortels) sera plus "douce" quant à l'impact sur le temps de trajet.

Je reprends ce que j'ai mis sur un autre post:

Regarde un Paris Marseille: https://abetterrouteplanner.com/?plan_uuid=8027764f-b009-4dcf-86fa-520383847dee

Model 3 GA.

Charge de départ: 100%

Charge mini d'arrivée (superchargeur et destination): 10%

Charge max au SUC: 90%

Vitesse de réf: 110km/h, max à 130km/h

Une pause de 11min à Auxerre: 54% → 79%, €4.84

Une pause de 19min à Mâcon: 10% → 68%, €11.19

Une pause de 16min à Montélimar: 10% → 62%, €9.95

46 minutes sur 7h49 de route, c'est une éternité??? ... En admettant en plus qu'on fasse une pause déjeuner à l'un ou l'autre, il y a moyen de sucrer une recharge et ça devient quasi transparent!!!

En admettant aussi que ça roule en permanence à 110/130km/h, ce qui, un jour de départ en vacances, est loin d'être assuré.

Un autre?

Strasbourg => Nantes, mêmes conditions, 47min de SUC (3 arrêts), sur 8h34 de route...

Encore une?

Lille => Toulouse, mêmes conditions, 1h de SUC (3 arrêts), sur 9h de route...

Lol la tronche de la source une fois de plus. LE gars il te dis que le VE peux faire paris marseille parce qu'il a fait le trajet sur un genre de mappy. :bien:

Par

En réponse à kiloWatt

Une Model 3, une Kia ou Hyundaï électriques sont plus que suffisantes pour faire les trajets quotidiens sans recharge hors domicile.

Il reste un compromis à faire sur les quelques grands trajets annuels, là où la Model 3 (j'exclue délibérément Model S et X car hors de prix pour le commun des mortels) sera plus "douce" quant à l'impact sur le temps de trajet.

Je reprends ce que j'ai mis sur un autre post:

Regarde un Paris Marseille: https://abetterrouteplanner.com/?plan_uuid=8027764f-b009-4dcf-86fa-520383847dee

Model 3 GA.

Charge de départ: 100%

Charge mini d'arrivée (superchargeur et destination): 10%

Charge max au SUC: 90%

Vitesse de réf: 110km/h, max à 130km/h

Une pause de 11min à Auxerre: 54% → 79%, €4.84

Une pause de 19min à Mâcon: 10% → 68%, €11.19

Une pause de 16min à Montélimar: 10% → 62%, €9.95

46 minutes sur 7h49 de route, c'est une éternité??? ... En admettant en plus qu'on fasse une pause déjeuner à l'un ou l'autre, il y a moyen de sucrer une recharge et ça devient quasi transparent!!!

En admettant aussi que ça roule en permanence à 110/130km/h, ce qui, un jour de départ en vacances, est loin d'être assuré.

Un autre?

Strasbourg => Nantes, mêmes conditions, 47min de SUC (3 arrêts), sur 8h34 de route...

Encore une?

Lille => Toulouse, mêmes conditions, 1h de SUC (3 arrêts), sur 9h de route...

Ça convient certes à la majorité des gens en France.

Par contre avec ce genre de scénario, je me demande bien comment faire un Munich/Cologne en 5h, comme je peux le faire en VT dans le cadre d’un déplacement professionnel. Simplement impossible

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

:areuh::areuh::areuh:

Et donc pendant 3 ans vous avez fait des allers-retours de 50 bornes pour aller faire le plein...

Et après çà se dit d'un QI supérieur aux autres :areuh:

Et maintenant vous expliquez à tout le monde que çà prend plus de temps de faire le plein...

Ah ben oui quand on voit votre cas c'est clair :areuh::areuh::areuh:

En gros vous faites toujours les mauvais choix :fresh:

Il ne t’auras pas échappé que y’a 15 ans, l’offre en VE était inexistante. Ce choix était un bon choix il y a 15 ans. Tu passeras sans doute aux VE dans 15 ans en disant que c’est le bon choix et en oubliant sciemment avoir chié sur les précurseurs, c’est le propre du khXX.

Par

En réponse à $pacePla1d

Il ne t’auras pas échappé que y’a 15 ans, l’offre en VE était inexistante. Ce choix était un bon choix il y a 15 ans. Tu passeras sans doute aux VE dans 15 ans en disant que c’est le bon choix et en oubliant sciemment avoir chié sur les précurseurs, c’est le propre du khXX.

Ah non...ça il ne m'aura pas échappé qu'il y a 15 ans l'E85 n'existait pas en France...

Alors mytho pris en flag ou simplement mytho :areuh:

Et puis au tout début de l'E85, il n'y en avait pas partout, mais comme par hasard une pompe à 25 bornes de chez vous...et 15 ans plus tard pas d'autres pompes ? ah vous êtes vraiment le roi des mythos

Allez baver ailleurs, ici vous êtes cramé

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Hendaye Montpellier pas Avignon

C’est quoi le problème mister fake news ?

https://abetterrouteplanner.com/?plan_uuid=3c5ce9ab-3ecb-4d1a-8792-58eafba4e090

Par

En réponse à Expatall

Et bien... ou comment dire autrement que les possesseurs de VT sont des gros pédés?

non loin de là lol

ce n'était pas ça l'idée

simplement de faire comprendre qu'au lieu de pousser avec son pied sur une pédale (piston), une explosion le fait!

à rappeler à tout ceux, dont je fais partie, dont les yeux brillent devant un moteur si aboutie soit il.

Par

En réponse à damon13

non loin de là lol

ce n'était pas ça l'idée

simplement de faire comprendre qu'au lieu de pousser avec son pied sur une pédale (piston), une explosion le fait!

à rappeler à tout ceux, dont je fais partie, dont les yeux brillent devant un moteur si aboutie soit il.

Pardon c’était de l’humour un peu gras.

Je peux évidemment comprendre qu’on puisse être un passionné de moteurs thermiques

Je suis aussi conscient que ce cycle touche (malheureusement) à sa fin. Ce n’est plus qu’une question de temps. Quand une batterie permettra de parcourir 1000km d’une traite, la fin de la récré sera sifflée. D’ici une grosse dixaine d’années sans doute...

Par

kekidis le mossieur Lol..il a cramé son Mazout??

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Et moi je vais t’appeler "gros rouge qui tache”.

Par

En réponse à $pacePla1d

Mais comment nos Petrolhead vont ils survivre à ça :chut:

Ils ont créé le greenbusiness et financent les médias pour faire de la propagande écologique. :)

Par

@space je viens de regarder sur mon appli E85 IL Y EN A 5606 AU 10/02/2020

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

@space je viens de regarder sur mon appli E85 IL Y EN A 5606 AU 10/02/2020

Oui environ la moitié. J’ai connu l’époque où on était passé à 1000 stations mais je le redis. l’e85 étant donné son rendement ne sera pas une solution à même de remplacer le SP, loin de là. Et basé sur le même mode de distribution, c’est tellement facile d’augmenter les taxes, ce n’est plus la bonne solution aujourd’hui.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Non je n’ai pas de Tesla non, j’explique en long et en large comment ça fonctionne, toi tu n’as jamais eu de VE mais tu sais mieux que moi :lol:

Pour l’e85 c’est exact, donc c’était de 2007 à 2010 que j’ai du le faire, en même temps c’est tellement vieux :bah:

Je m’emmerdais avec des jerrycans à l’époque pour pas faire le trajet pour rien. 50L dans le réservoir, 3 jerrycans US de 20L en plus que je balançais pour refaire le plein en mélangeant. Quel bordel. Il y a tellement plus simple aujourd’hui pour réduire ses factures de carburant.

Par

En réponse à $pacePla1d

L’escroquerie c’est celle du pétrole et des 80% de taxes, mais je comprends que tu sois un peu limité pour comprendre ça :wink:

Tu te rends compte que le jour où le VT sera minoritaire et le VE majoritaire, les 80% de taxe seront sur ton électricité ?

Par

sinon ...La Ford T fut le premier véhicule commercial polycarburant. Son moteur était capable de fonctionner avec de l’essence, de l’éthanol ou un mélange des deux.

Par

Lol en 1929 j'etait po sur la planéte arf...je passe

Par

La consommation d'électricité (473 TWh) a reculé de 0,5%, à son plus bas niveau depuis 10 ans, selon le bilan électrique 2019 de RTE. En cause, la clémence des températures et une croissance moindre l'an passé mais aussi des tendances de fond comme l'essor des services dans l'économie et l'impact des économies d'énergie

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

C'est toi qui en parle :lol:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Si. Il a un véhicule électrique.

Une trotinette :lol:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

L' E85 n'a été distribué en France qu'au premier janvier 2007. Il a été testé à partir du 1er juin 2006 en règion Champagne Ardennes et Picardie.

Je crois que TrottinetteElectrique à raison.

Par

Et tous les gens qui meurent tous les jours, qu'on enterre ou qu'on incinère, ça pourrait faire du bon pétrole non? J'imagine le slogan: donnez votre corps à BP, et on vous offre 3 pleins de carburant (de votre vivant bien sûr).

Par

oui, on n'arrête pas de nous saouler avec le réchauffement climatique et le fait qu'il faut consommer moins d'énergie, et de l'autre côté, le trafic aérien ne cesse d'augmenter.

comme si les gens avaient vraiment un besoin impératif de prendre l'avion.

mais après, on le sait, pas question de torpiller le chiffre d'affaire des compagnies aériennes.

mieux vaut faire chier les automobilistes qui prennent leur voiture pour aller travailler.

Par

En réponse à GY201

Une étude chasse l'autre et depuis 1930, les compagnies pétrolières annoncent la pénurie. Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Sauf que d'un autre coté, si le discours est trop efficace, d'autres choix seront mis en avant et les ventes vont se contracter et c'est un peu se qui se passe depuis quelques années.

En temps de pétrole cher, la prospection nous ramène de nouvelles réserves, en temps de pétrole bon marché les investissement sont stoppés et les équipements vieillissent et perdent de l'efficacité ce qui fini par raréfier l'offre.

C'est l'exemple même d'un secteur cyclique en l'absence de régulation. Il faut aussi prendre en compte que les techniques pour ramener a la surface ce brut tant convoité, coûteuses de 1990, sont aujourd'hui maîtrisées et plus abordables.

.

Depuis que je suis né, il y a environ 35 ans, les docteurs me disent que je vais mourir.

Pourtant, je suis ne suis toujours pas mort.

Je suis donc immortel...

Par

En réponse à docit

Depuis que je suis né, il y a environ 35 ans, les docteurs me disent que je vais mourir.

Pourtant, je suis ne suis toujours pas mort.

Je suis donc immortel...

Très joliment imagé :bien:

Par

En réponse à Ced b8

Tu as de la chance de trouver un supercharger dispo directement à chaque fois.

C'est pas de la chance, juste que Tesla déploie ses SUC de manière intelligente, non? ... le long des grands axes reliant les grandes agglomérations qui représentent la majorité de la population!

Non?

Par

En réponse à Moukeaf

Tu te rends compte que le jour où le VT sera minoritaire et le VE majoritaire, les 80% de taxe seront sur ton électricité ?

P'tet aussi que d'ici là nous produirons (au moins une partie) de notre électricité à la maison???

Par

En réponse à Expatall

Ça convient certes à la majorité des gens en France.

Par contre avec ce genre de scénario, je me demande bien comment faire un Munich/Cologne en 5h, comme je peux le faire en VT dans le cadre d’un déplacement professionnel. Simplement impossible

Simple question de temps...

Quelques années encore et on n'en parlera plus...

Par

En réponse à zabriskir

Cela fait un moment que l' on parle de la fin pétrole………….enfin de la rentabilité du pétrole, car, certes, il en reste encore, mais devient de moins en moins rentable a extrapoler.

N' oublions pas une chose, le pétrole est un element naturel sur notre planète : il sert d' amortisseurs des plaques recouvrant notre globe et il est indispensable qu' il y reste!!.

Mais aujourd'hui, on doit se passer du pétrole : d' abord il est énergivore et émet beaucoup trop de CO2, et les transports sont les premiers contributeurs de ce CO2 comme cela a été dit plus haut.

Le gaz de shiste a comme été dit aussi, une aberration totale : allez demander a la population vivant aux alentours de ces sites d' extractions ce qu' ils en pensent?, c'est une catastrophe en terme d' écologie et en plus ce n' est pas rentable.

L' on va devoir devenir raisonnable, apprendre a moins se servir de sa bagnole, favoriser le co voiturage, les transports en commun, mettre en place des systèmes d' échanges courts et locaux favorisant l' entraide et la solidarité, et on s' apercevra que la bagnole finalement, on peut s' en passer.

de moins en moins rentable a "extrapoler"!!???

Le pétrole sert d'amortisseur aux plaques tectoniques???? Ah bon??

En France y a pas de pétrole, donc pas d'amortisseurs, c'est pour ça que j'ai mal au dos!!!

Une source d'énergie énergivore n'en ai pas une...

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Ah car une caisse à 60K€ c'est pour tout le monde ?

Ça donne quoi avec une SR+ ? (caisse qui est déjà dans les 50K€ avant bonus)

Faites un autre test...un Hendaye --> Avignon en SR+

La SR+ est minoritaire dans les ventes.

Et si tu penses que 60k€ est inaccessible, regarde le nombre de 3008 à 40k€, d'Audi/BMW/Mercedes à 60k€...

Les gens achètent de plus en plus avec un crédit.

Et les crédits pour un VE sont plus intéressants que pour un VT. Un moyen de diminuer l'écart de prix pour ceux qui y font appel.

Et un VT, tu mets la clé dans le contact, il perd 20%, pas un VE (cf le marché de l'occasion). ça diminue grandement l'écart de prix.

Ajoute la différence de coût à l'usage...

Oui, c'est une somme, mais pas si inaccessible que ça.

Juste une question de volonté pour les classes moyennes (évidemment que le smicard ne mettra jamais 60k€ dans une voiture...)...

Par

En réponse à lorenzozozo

Lol la tronche de la source une fois de plus. LE gars il te dis que le VE peux faire paris marseille parce qu'il a fait le trajet sur un genre de mappy. :bien:

renseigne toi, petit rigolo.

Et reviens quand tu auras des arguments chiffrés à mettre en face.

Parce que la, tu fais autant de bruit qu'un VE....

Par

En réponse à kiloWatt

P'tet aussi que d'ici là nous produirons (au moins une partie) de notre électricité à la maison???

Bien sur. On te taxera juste sur l'installation ;).

Tu sais c'est comme le coup du "Non mais les escrocs de constructeurs thermiques profitent de l'après vente, mon VE il a pas besoin de révision" qui oublient de préciser que le surcout entre VT et VE est largement calculé pour compenser cette différence...

Par

"la fin de la fête....?" Un peu comme si par plaisir on avait utilisé pendant des décennies des carburants pétroliers. On aurait peut-être dù rouler au gazogène comme les tractions pendant la guerre?

Il est évident qu'avec l'augmentation du nombre de V.E ou hybrides, la consommation de carburants pétroliers va baisser et les soi-disant "experts" prévoient une hausse au maximum jusqu'en 2040 de la demande de pétrole.

mais il faudra aussi remplacer les plastiques et surtout recycler ce qui existe déjà (dans les véhicules en particulier) parce que les" plastiques "tirés d'autres produits que le naphta ou le charbon n'ont pas les mêmes caractéristiques. :voyons:Agir sur la pollution doit induire une intensification de la recherche dans les produits de substitution aux dérivés de l'industrie pétrolière dans son ensemble .....Alors ...que la fête commence....:bah:

Par

En réponse à kiloWatt

C'est pas de la chance, juste que Tesla déploie ses SUC de manière intelligente, non? ... le long des grands axes reliant les grandes agglomérations qui représentent la majorité de la population!

Non?

Dans les smart cities.

Sous les caméras de reconnaissance faciale (elles arrivent).

Par

Le jour ou il n y aura plus de pétrole on va le synthétiser à partir de la bio masse avec des prix défiant toute concurrence notamment sur le prix de l'électricité. De quoi ramener ces sèches cheveux à l'age de pierre.

Par

En réponse à GY201

Une étude chasse l'autre et depuis 1930, les compagnies pétrolières annoncent la pénurie. Depuis 1930, la fin du pétrole, c'est dans 30 ans. Sauf que d'un autre coté, si le discours est trop efficace, d'autres choix seront mis en avant et les ventes vont se contracter et c'est un peu se qui se passe depuis quelques années.

En temps de pétrole cher, la prospection nous ramène de nouvelles réserves, en temps de pétrole bon marché les investissement sont stoppés et les équipements vieillissent et perdent de l'efficacité ce qui fini par raréfier l'offre.

C'est l'exemple même d'un secteur cyclique en l'absence de régulation. Il faut aussi prendre en compte que les techniques pour ramener a la surface ce brut tant convoité, coûteuses de 1990, sont aujourd'hui maîtrisées et plus abordables.

.

Le rapport dit que le retour énergétique est de plus en plus bas, ce qui veut dire que l'on a besoin de plus en plus de pétrole pour extraire un baril de pétrole. On découvre tous les ans des nouveaux gisements mais dont l'extraction demande de plus en plus d'énergie, ce n'est donc pas uniquement une question de pénurie a plus ou moins long termes. Il y a également beaucoup de compagnies qui font l'extraction du pétrole au bord de la faillite, avec un business fortement subventionné qui ne peut pas tenir à long terme

Par

En réponse à docit

Depuis que je suis né, il y a environ 35 ans, les docteurs me disent que je vais mourir.

Pourtant, je suis ne suis toujours pas mort.

Je suis donc immortel...

On dit aussi que le soleil va devenir une géante rouge et que la terre sera absorbée par ce soleil devenu un géant.

Comme je l'ai écrit plus haut tout n'est pas égal a tout.

Faut-il se laisser aller a courir avec les fous plutôt que de rester a coté et regarder le spectacle?

C'est quand même une crise aiguë de malthusianisme que l'on vit en ce moment. Pas de ressources pour tout le monde, pas de place pour tout le monde. Ça fait longtemps que l'on peut archiver les âneries liées a cette théorie, lesquelles âneries sont largement démenties lorsque l'échéance de la prévision est atteinte.

Pour revenir au pétrole, le jour où les tarifs seront élevés de façon durable, les unités de liquéfaction du charbon prendront la relève, nous n'avons aucun autre choix pour quantité d'activités, essentiellement les transports.

L'humanité, ce n'est pas cette Europe dépressive, ce sont des gens qui veulent manger, se loger, s'instruire, se déplacer de l'Amazonie à la Papouasie. La technologie permet cet espoir.

.

Par

En réponse à LittlePaulie

Je me souviens avoir lu un article disant exactement l'inverse sur un site financier il y a quelques mois... La seule chose sur laquelle cet article était d'accord avec celui-ci, c'est sur le fait que l'extraction sur les sites connus, devient de plus en plus complexe et onéreuse. Ce qui n'a rien de surprenant. Si il y a un choc pétrolier, ce ne sera pas dû à un manque de pétrole, mais aux politiciens.

L'extraction devient de plus en plus energivore. Si l'on a besoin d'un litre de pétrole pour extraire un litre de pétrole alors son extraction n'a plus de sens.

Par

C'est le mécanisme décrit par Gail Tverberg qui est en cours. Le prix du pétrole est trop cher pour l'utilisateur, et pas assez pour le producteur.

Par

En réponse à mynameisfedo

oui, on n'arrête pas de nous saouler avec le réchauffement climatique et le fait qu'il faut consommer moins d'énergie, et de l'autre côté, le trafic aérien ne cesse d'augmenter.

comme si les gens avaient vraiment un besoin impératif de prendre l'avion.

mais après, on le sait, pas question de torpiller le chiffre d'affaire des compagnies aériennes.

mieux vaut faire chier les automobilistes qui prennent leur voiture pour aller travailler.

Le réchauffement est une bénédiction, c'est une vrai économie d'énergie tous les hivers. Avec ces économies, de plus en plus de gens peuvent faire leur premier voyage en avion.

Par

En réponse à kiloWatt

C'est pas de la chance, juste que Tesla déploie ses SUC de manière intelligente, non? ... le long des grands axes reliant les grandes agglomérations qui représentent la majorité de la population!

Non?

Ce qui veut dire que leurs voitures sont inadaptées aux autres usages. Ce n'est pas une surprise.

Par

La fin des pétrodollars ?

Par

C est bien. Ça fait 15 ans que j entends qu on a passé le pic de Hubert. Est ce que le cours du pétrole ou du gaz a augmenté de façon à ce qu on doivent changer nos modes de vie ? Non. Quand on regarde les historiques sur 10 ans on est sur des variations cycliques à la hausse et à la baisse, avez une très légère tendance globale à la hausse. Les pétroliers en ont sous le coude pour plusieurs décennies à mon avis.

Par

En réponse à GY201

Le réchauffement est une bénédiction, c'est une vrai économie d'énergie tous les hivers. Avec ces économies, de plus en plus de gens peuvent faire leur premier voyage en avion.

C'est de l'ironie ?

Par

En réponse à docit

Depuis que je suis né, il y a environ 35 ans, les docteurs me disent que je vais mourir.

Pourtant, je suis ne suis toujours pas mort.

Je suis donc immortel...

Jamais, de mémoire de rose, on a vu mourir un jardinier.

.

Tout est affaire d'échelle de temps. L'échelle de temps pour voir la disparition du pétrole dans notre quotidien est bien au delà de notre vie et de celle de nos enfants.

Par

Bonsoir à tous.

Sans pétrole rien de notre société de sera pareil.

Pas de lumière le matin. Pas d'eau chaude..pas de café chaud..pas de thé.pas de douche chaude..pas de bus..école chemin à pieds..ouille. cantine repas froid..

Plus de transports routier pour les denrées alimentaires ouille !!! Plus de TV plus de chargeur de portable... je ne me souviens plus comment ma grand-mère plantait les choux ? Pourtant elle voulait m'apprendre !

Par

En réponse à Gastor

Autant la voiture à jus de dinosaure est condamné pour cause de pollution incompatible avec les 70% de l'humanité vivant en ville, autant ces histoires de pic pétrolier me font bien rire.

On n'en manquera pas, ça fait 50 ans qu'on nous dit dans 30 ans c'est fini (pour soutenir les cours CDFD)

Si ce n'était suffisant, la révolution électrique aura rendu caduque le pétrole que certain s'affoleront de sa raréfaction.

Et non, le pétrole n'est pas la seul source d'énergie sur terre !

Bonsoir.

Regardez LE RAPPORT DE Dennis Meadows 1972 sur you tube.

Les limites de la croissance

The limite to growth

Club de Rome 1972.

Depuis cette époque 1072 ils modélisé le monde et la limite de sa croissance.

Aucun politique ni économique n'en a tenu compte.....

Et voilà le résultat...plus de pétrole dans 5 ans max.

Sinon génial à voir et revoir Mr Jean-pierre JANCOVICI brillant explications simples ..mais redoutable de vérité.

A bon entendeur...

Bonne soiree

Par

Bonsoir à tous.

Sans pétrole rien de notre société de sera pareil.

Pas de lumière le matin. Pas d'eau chaude..pas de café chaud..pas de thé.pas de douche chaude..pas de bus..école chemin à pieds..ouille. cantine repas froid..

Plus de transports routier pour les denrées alimentaires ouille !!! Plus de TV plus de chargeur de portable... je ne me souviens plus comment ma grand-mère plantait les choux ? Pourtant elle voulait m'apprendre !

Par

Petits rappels :

pétrole : 30% de la consommation énergétique dans le monde, mais est indispensable à plus de 95% de l'énergie consommée dans les transports

Petrole = mondialisation

Sur le pic :

ce n'est pas le stock de pétrole qui compte, mais le débit de production.

Si la production mondiale de pétrole augmente, alors le nombre d'échanges augmentent (indispensable dans TOUS les echanges). La production mondiale de pétrole doit toujours croître, sinon le pib ne croit pas, et on a une crise comme en 2008

Le pic de production de pétrole conventionnel a été atteint en 2008.

Depuis, la seule forme de pétrole dont le debit de production augmente est le pétrole non conventionnel nord américain, qui a un taux de retour énergétique et un coût d'exploitation très embêtant comparé au pétrole classique.

La situation du pétrole non conventionnel est inquiétante.

Par

On trouvera des alternatives. L'alternative pour les transports y'a déjà plusieurs pistes prometteuses : l'électrique est la favorite en ce moment, carburants alternatifs (ethanol, huile végé) pour les moteurs thermiques (en partant du principe que l'électrique ne puisse pas remplacer à 100% le thermique)...

Pour le plaisir, les besoins seront largement moindres et on utilisera des alternatives (Vous ferez de la piste avec de l'E85 et gagnerez en puissance les gars).

Les solutions, on ne les cherche plus. On les améliore. Comme je le dis souvent, les VE ne sont pas encore prêts à prendre la relève, n'empêche qu'ils sont bien partis pour. On améliore les batteries, on va améliorer l'infra... Et ça va aller pour le commun du mortel.

Et si vous vous sentez paniquer, alors faites un VRAI effort : consommez moins.

Par

Obligé de faire le plein de colza et de tournesol, au Lidl du coin; pas pratique. Mais bon, si il faut en passer par là!

Par

Quand tu vois que la fée électrique est produite avec du fuel, du gaz, du charbon ou du minerai d'uranium.... bref une cochonnerie a base de produit fossile et limité...

Meme les eoliennes et autres pv ont besoin du petrole pour exister, etre créés ou être transportées.

Le petrole est partout. Sans petrole pas de ve. Pas de plastique. Pas de rien....

Mais le bobo dans sa folie ecolo content de se faire plumer ne comprendra pas ça. Il se réveillera un jour.

A moins que l'explosion de sa centrale nucléaire préférée ne l'ait tué

Par

En réponse à synthol

Quand tu vois que la fée électrique est produite avec du fuel, du gaz, du charbon ou du minerai d'uranium.... bref une cochonnerie a base de produit fossile et limité...

Meme les eoliennes et autres pv ont besoin du petrole pour exister, etre créés ou être transportées.

Le petrole est partout. Sans petrole pas de ve. Pas de plastique. Pas de rien....

Mais le bobo dans sa folie ecolo content de se faire plumer ne comprendra pas ça. Il se réveillera un jour.

A moins que l'explosion de sa centrale nucléaire préférée ne l'ait tué

C'est bien grâce au pétrole bon marché que l'on peut s'exprimer , c'est vrai .

Mais ce n'est pas nous qui le payons , c'est la planche à billets , dit autrement ce sont nos enfants.

Un peu comme si j'achetais une maison ou une voiture grâce au crédit que paye mes enfants...

C'était comme ça il y a un siècle où 2 , on faisait plusieurs enfants pour nos vieux jours c'est aussi comme ça en Afrique .

La France est endettée à 100% de ce qu'elle produit en 1 an et c'est pas fini , vous trouverez toujours des beaux parleurs pas du tout Écolo pour vous expliquez qu'il faut travailler plus , plus longtemps pour partir à la retraite y'a pas de sous !!!!!

L'important pour vous c l'instant T profitons , comme la finance qui vous exploite grâce au crédit illimité que nous et nos enfants payerons.

Le pétrole à bout de souffle Toujours Plus Cher à exploiter c'est le plus important !!!!!!!!!!

Par

En réponse à Moukeaf

Bien sur. On te taxera juste sur l'installation ;).

Tu sais c'est comme le coup du "Non mais les escrocs de constructeurs thermiques profitent de l'après vente, mon VE il a pas besoin de révision" qui oublient de préciser que le surcout entre VT et VE est largement calculé pour compenser cette différence...

P'tet ben qu'oui, p'tet ben qu'non...

En attendant, celui qui franchira le pas en 1er fera toujours plus d'économies que celui qui est suiveur. ;)

Par

En réponse à DonaldLove

Le jour ou il n y aura plus de pétrole on va le synthétiser à partir de la bio masse avec des prix défiant toute concurrence notamment sur le prix de l'électricité. De quoi ramener ces sèches cheveux à l'age de pierre.

Mais bien sûr!

Et la marmotte...

En attendant, je le redis, la terre reçoit 12.000 (douze mille) fois plus d'énergie photovoltaïque qu'elle ne consomme d'énergie fossile (charbon, pétrole, etc...)...

Où est-ce qu'il est le plus facile de capter de l'énergie??? ... en produisant des produits de synthèse (avec du déchet, forcément ; en consommant de l'énergie, inévitablement) ou en captant celle qui est gratuite, sans déchet, sans consommation d'énergie pour la produire (à un rendement près qu'on retrouvera aussi dans la filière de synthèse...)???

Par

En réponse à GY201

Ce qui veut dire que leurs voitures sont inadaptées aux autres usages. Ce n'est pas une surprise.

Non, juste que c'est le début et que les SUC vont ensuite se déployer sur le réseau secondaire.

Il faut arrêter de ne regarder que le bout de son nez.

Et actuellement, avec 400km (plutôt même 450/500km) d'autonomie sur le réseau secondaire,, à 80km/h de moyenne (hypothèse qu'on ne passe dans aucune ville ... ce qui est impossible), ça fait tout de même plus de 5h30 de route sans croiser une autoroute ou un SUC à proximité...

Statistiquement peu probable dès aujourd'hui, impossible demain.

Sans compter sur le fait que combien de personnes ne prennent pas l'autoroute pour les grands trajets?????

Plus haut (ou ailleurs, je ne sais plus), un autre me disait que le but d'un grand trajet était d'arriver vite...

Faudrait savoir!?

... pour info, la plus grande distance entre 2 SUC, c'est de l'ordre de 350km (Cahors à Montélimar, 6h de route), ce que même une Model SR+ peut parcourir (d'autant plus qu'avec le parcours en relief, les recharges en descentes optimisent la conso)... Même si je concède que c'est limite.

Après, la SR+ n'est pas une bonne offre de mon point de vue.

Hormis ceci, Même une e-Niro, e-Soul ou e-Kona peut le faire...

Par

Un jour un savant m'a dis d'allumer un briquer sous une casserolle, puis il m'a demandé ce qui apparaissait

Du noir ai je répondu au sage.

Puis du regard m'a indiquer l'origine du pétrole.

Nous vivons simplement de l'autre cotès froid et non noirci du métal de la casserolle.

Par

En réponse à synthol

Quand tu vois que la fée électrique est produite avec du fuel, du gaz, du charbon ou du minerai d'uranium.... bref une cochonnerie a base de produit fossile et limité...

Meme les eoliennes et autres pv ont besoin du petrole pour exister, etre créés ou être transportées.

Le petrole est partout. Sans petrole pas de ve. Pas de plastique. Pas de rien....

Mais le bobo dans sa folie ecolo content de se faire plumer ne comprendra pas ça. Il se réveillera un jour.

A moins que l'explosion de sa centrale nucléaire préférée ne l'ait tué

Fabriquer des objets avec le pétrole (qui reste) me semble plus important que de le cramer bêtement dans des bagnoles faites pour en bouffer le plus possible, alors que d'autres solutions existent ou commencent à exister... l'industrie pétrolière survit grâce au transport qui en bouffe +60%, sans le transport cette industrie s'effondre...

Or le transport de manière générale commence sa mutation d'une manière ou une autre, que ce soit dans l'aviation, la navigation, les poids lourds, etc... et la production d'électricité ou d'enerj aussi.

Cette décennie va tout remettre en question... dont l'utilisation du pétrole qui ne profite qu'aux pays producteurs... USA en 1er...

Par

En réponse à mdb92

Fabriquer des objets avec le pétrole (qui reste) me semble plus important que de le cramer bêtement dans des bagnoles faites pour en bouffer le plus possible, alors que d'autres solutions existent ou commencent à exister... l'industrie pétrolière survit grâce au transport qui en bouffe +60%, sans le transport cette industrie s'effondre...

Or le transport de manière générale commence sa mutation d'une manière ou une autre, que ce soit dans l'aviation, la navigation, les poids lourds, etc... et la production d'électricité ou d'enerj aussi.

Cette décennie va tout remettre en question... dont l'utilisation du pétrole qui ne profite qu'aux pays producteurs... USA en 1er...

Bon commentaire.

Mais on est encore trop arriérés pour avoir des technologies vraiment propres de A à Z. C'est d'ailleurs une utopie. On laissera toujours une trace de quelque chose quand on consomme de l'énergie et que l'on doit transformer quelque chose.

Par

l'écologie se mord la queue... voiture électrique pourquoi pas mais pas trop... le problème est aussi la résilience de ce moyen de locomotion. on sait fabriquer des VT qui roulent toute sortes de carburant(huile végétale, friture, vidange, fioul lourds, nitromethane...etc). un pays en total VE est beaucoup sensible au événement extérieur et pressions politique nécessite une beaucoup trop longue chaîne logistique pour fonctionner dans un monde appelé à être instable. un usage intéressant pour le VE serait les pompiers qui au cours d'un incendie peuvent brûler vif parce que leur camion ne peut rouler sans apport d'air "pur" l'exemple de la catastrophe du Mont-blanc est intéressant sur ce point. rien n'est tout blanc ou tout noir. c'est quand même marrant les "fanboy tesla" qui mettent en avant les performances 0-100km/h comme argument définitif et incontestable de leur supériorité d'individu écolo et moralisateur... :voyons:

Par

En réponse à Jps972

l'écologie se mord la queue... voiture électrique pourquoi pas mais pas trop... le problème est aussi la résilience de ce moyen de locomotion. on sait fabriquer des VT qui roulent toute sortes de carburant(huile végétale, friture, vidange, fioul lourds, nitromethane...etc). un pays en total VE est beaucoup sensible au événement extérieur et pressions politique nécessite une beaucoup trop longue chaîne logistique pour fonctionner dans un monde appelé à être instable. un usage intéressant pour le VE serait les pompiers qui au cours d'un incendie peuvent brûler vif parce que leur camion ne peut rouler sans apport d'air "pur" l'exemple de la catastrophe du Mont-blanc est intéressant sur ce point. rien n'est tout blanc ou tout noir. c'est quand même marrant les "fanboy tesla" qui mettent en avant les performances 0-100km/h comme argument définitif et incontestable de leur supériorité d'individu écolo et moralisateur... :voyons:

Parce que vous croyez que de dépendre du pétrole des Emirats ou des US ne rend pas sensible aux pressions politiques???

Douce utopie...

L'électricité est produite en France, et dans l'idéal pour ne pas saturer le réseau, chez soi (vision d'avenir pas si lointain).

Allez faire rouler un moteur thermique au moins Euro 3 (soit presque 20 ans) avec tout ce que vous dites et vous verrez que vous n'irez pas loin.

Il est révolu depuis 40 ans le temps où on pouvait rouler avec du fioul domestique dans les diesels.....

Les mécaniques sont trop pointues pour supporter ça.

Enfin, le 0 à 100 des Tesla permet juste de justifier le positionnement prix conditionné par celui de la batterie.

Et honnêtement, où est le problème d'avoir un véhicule perfo qui n'émet aucun gaz nocif?

Par

En réponse à lorenzozozo

Bon commentaire.

Mais on est encore trop arriérés pour avoir des technologies vraiment propres de A à Z. C'est d'ailleurs une utopie. On laissera toujours une trace de quelque chose quand on consomme de l'énergie et que l'on doit transformer quelque chose.

On est d'accord sur le fait que toute activité industrielle pollue.

Quand je vide ma vessie dans la nature, localement, je pollue (pic de nitrate). Mais la nature est à même de l'absorber et même de s'en servir une fois infiltré dans le sol proprement.

Le but est donc de mettre le doigt sur l'industrie qui polluera le moins et ne déséquilibrera pas les écosystèmes voisins.

Avec le VE, on fait clairement un pas en avant par rapport au VT. On critique l'extraction du lithium, celle du pétrole est tout autant critiquable... celle du lithium s'améliore et il ne faut pas perdre de vue qu'il n'y a besoin de l'extraire qu'une fois pour constituer une batterie, alors qu'il faut extraire le pétrole en continu pour faire avancer les VT.

Bref, ce genre de notions, ce n'est même pas pris en compte dans les soi-disant rapports.

Mais ce n'est pas sur la base de ce principe qu'il faut se dire: "je ne fais rien, je ne change rien".

Par

En réponse à kiloWatt

On est d'accord sur le fait que toute activité industrielle pollue.

Quand je vide ma vessie dans la nature, localement, je pollue (pic de nitrate). Mais la nature est à même de l'absorber et même de s'en servir une fois infiltré dans le sol proprement.

Le but est donc de mettre le doigt sur l'industrie qui polluera le moins et ne déséquilibrera pas les écosystèmes voisins.

Avec le VE, on fait clairement un pas en avant par rapport au VT. On critique l'extraction du lithium, celle du pétrole est tout autant critiquable... celle du lithium s'améliore et il ne faut pas perdre de vue qu'il n'y a besoin de l'extraire qu'une fois pour constituer une batterie, alors qu'il faut extraire le pétrole en continu pour faire avancer les VT.

Bref, ce genre de notions, ce n'est même pas pris en compte dans les soi-disant rapports.

Mais ce n'est pas sur la base de ce principe qu'il faut se dire: "je ne fais rien, je ne change rien".

Tout est poussiere etredeviendra poussiere

Par

En réponse à kiloWatt

On est d'accord sur le fait que toute activité industrielle pollue.

Quand je vide ma vessie dans la nature, localement, je pollue (pic de nitrate). Mais la nature est à même de l'absorber et même de s'en servir une fois infiltré dans le sol proprement.

Le but est donc de mettre le doigt sur l'industrie qui polluera le moins et ne déséquilibrera pas les écosystèmes voisins.

Avec le VE, on fait clairement un pas en avant par rapport au VT. On critique l'extraction du lithium, celle du pétrole est tout autant critiquable... celle du lithium s'améliore et il ne faut pas perdre de vue qu'il n'y a besoin de l'extraire qu'une fois pour constituer une batterie, alors qu'il faut extraire le pétrole en continu pour faire avancer les VT.

Bref, ce genre de notions, ce n'est même pas pris en compte dans les soi-disant rapports.

Mais ce n'est pas sur la base de ce principe qu'il faut se dire: "je ne fais rien, je ne change rien".

"il ne faut pas perdre de vue qu'il n'y a besoin de l'extraire qu'une fois pour constituer une batterie, alors qu'il faut extraire le pétrole en continu pour faire avancer les VT."

Alors là chapeau, je vois que tu n'as pas perdu ton sens supérieur de la logique ! Tu peux expliquer pour les ignares ?

Par

En réponse à Lucky06200

"il ne faut pas perdre de vue qu'il n'y a besoin de l'extraire qu'une fois pour constituer une batterie, alors qu'il faut extraire le pétrole en continu pour faire avancer les VT."

Alors là chapeau, je vois que tu n'as pas perdu ton sens supérieur de la logique ! Tu peux expliquer pour les ignares ?

............................ :voyons:

Tu changes de batterie à chaque recharge??? ... non...

:voyons:

Par

Et alors ? Tu arrêtes l'extraction du lithium une fois qu'il y en a eu assez d'extrait pour ta batterie ?! Je ne vois vraiment pas la différence que tu fais ! Encore du baratin pour ne rien dire comme tu en as l'habitude !

Par

En réponse à Lucky06200

Et alors ? Tu arrêtes l'extraction du lithium une fois qu'il y en a eu assez d'extrait pour ta batterie ?! Je ne vois vraiment pas la différence que tu fais ! Encore du baratin pour ne rien dire comme tu en as l'habitude !

Allez, allez, on se calme, rebranche le cerveau et ça ira mieux.

Je la refais en plus simple et après, je te laisse réfléchir (désolé pour la condescendance mais franchement, à ce niveau, même un collégien comprendrait)...

Tu achètes une voiture pour parcourir X km.

2 choix s'offre à toi:

- électrique ou thermique

Si électrique, le besoin est d'environ 9kg de Lithium pour une batterie de 75kWh (pour 1kWh de capacité de stockage de batterie, il faut 113 grammes de Lithium.

Avec 8.5kg de Lithium, tu parcours 10km, 100km, 1.000km, 10.000km, 100.000km, etc...

Si thermique, avec une consommation de l'ordre de 6L/100km, nous arrivons à:

0.6L pour 10km

6L pour 100km

60L pour 1000km

600L pour 10.000km

6000L pour 100.000km

Tu extrait le lithium une fois pour parcourir tes kilomètres alors qu'il faut extraire le pétrole en continu pour faire avancer ton VT.

C'est élémentaire...

Je n'en reviens pas de de voir expliquer ça......................................................

Par

En réponse à kiloWatt

Allez, allez, on se calme, rebranche le cerveau et ça ira mieux.

Je la refais en plus simple et après, je te laisse réfléchir (désolé pour la condescendance mais franchement, à ce niveau, même un collégien comprendrait)...

Tu achètes une voiture pour parcourir X km.

2 choix s'offre à toi:

- électrique ou thermique

Si électrique, le besoin est d'environ 9kg de Lithium pour une batterie de 75kWh (pour 1kWh de capacité de stockage de batterie, il faut 113 grammes de Lithium.

Avec 8.5kg de Lithium, tu parcours 10km, 100km, 1.000km, 10.000km, 100.000km, etc...

Si thermique, avec une consommation de l'ordre de 6L/100km, nous arrivons à:

0.6L pour 10km

6L pour 100km

60L pour 1000km

600L pour 10.000km

6000L pour 100.000km

Tu extrait le lithium une fois pour parcourir tes kilomètres alors qu'il faut extraire le pétrole en continu pour faire avancer ton VT.

C'est élémentaire...

Je n'en reviens pas de de voir expliquer ça......................................................

Euh il faut tout de même acheminer le nucléaire jusqu'à a la roue. Avec des poteaux câble en cuivre ou alu ça a un coût écologique et également les pertes électriques. Il faut faire tourner des hélicoptère en montagne pour poser les poteaux. Les centrales tournent en continu. Est ce que le compte est vraiment bon

Par

En réponse à EBill

Euh il faut tout de même acheminer le nucléaire jusqu'à a la roue. Avec des poteaux câble en cuivre ou alu ça a un coût écologique et également les pertes électriques. Il faut faire tourner des hélicoptère en montagne pour poser les poteaux. Les centrales tournent en continu. Est ce que le compte est vraiment bon

Tu construis des centrales tous les jours? tu plantes des poteaux tous les jours? etc... il y a une différence entre infrastructures et extraction/transport/importations du pétrole tous les jours, et pas qu'un peu...

Même si on importe de l'uranium, ça n'a rien avoir avec les quantités gigantesques de pétrole qu'on importe...

De manière générale on a plus besoin d’électricité pour survivre que de pétrole... sans électricité on crève, sans pétrole on marche ou on fait du vélo...

Dans le cas d'une batterie c la même chose, une fois qu'elle est produite tu l'utilises suffisamment longtemps sans la moindre pollution jusqu'à son recyclage complet, car le lithium, le cobalt, le manganèse, le nickel, etc... sont des métaux qui se recyclent (le lithium à 100%) contrairement au pétrole pour le transport... si on ne les recyclent pas encore c parce qu'il y en a très peu à recycler, les batteries sont encore dans les VE ou partent dans le stockage, et les ventes ne sont pas suffisantes pour mettre en place une filière perenne de recyclage... et ça coute moins cher pour l"instant de fabriquer du neuf au lieu de recycler... le reste c de la propagande pétro-constructeurs, genre "on ne peut pas recycler les batteries", pipeau total... les lithiums se recyclent déjà beaucoup mieux que celles au plomb acide, 70% du marché mondial...

On est complétement dépendant du pétrole, on dépense une fortune (à crédit) pour le cramer bêtement dans le transport qui fument... ce qui augmentent notre déficit commercial, notre dépendance ET le réchauffement climatique dont les conséquences commencent à se faire sentir et seront désastreuses, voir cataclysmiques... ils sont passés ou tous les soit disant climato-sceptiques (corrompus) payés par les lobbys qui prêchaient "leur" bonne parole? disparu... la stratégie était d'insinuer le doute et ça a marché... mais une chose est sure plus le réchauffement se fera sentir plus les interdictions pour le fossile augmenteront...

Aujourd'hui on ne fait strictement rien pour changer quoi que ce soit ou simplement se préparer au choc... les intérêts économiques sont tels que le résultat est l'immobilisme face au danger... la cupidité est un vice, et elle nous perdra... comme l'empire romain dont les dirigeants paranoïaques préféraient se massacrer entres eux ou couper la tête de généraux un peu trop talentueux/ambitieux, que de combattre efficacement les invasions barbares... résultat le sac de Rome... la fin d'un empire...

Par

En réponse à GY201

ben oui, il y a le nucléaire.

Et l’uranium viens à la nage jusqu’à nos centrale nucléaire ? Le pétrole n’est l’énergie la plus utilisée, mais reste que pour le transport elle assure 70% de nos transport (paquebot, camion, voitures...) Et sans pétrole, comment va t’on faire venir nos matière première pour nos centrale ?

Par

En réponse à Dicci

Et l’uranium viens à la nage jusqu’à nos centrale nucléaire ? Le pétrole n’est l’énergie la plus utilisée, mais reste que pour le transport elle assure 70% de nos transport (paquebot, camion, voitures...) Et sans pétrole, comment va t’on faire venir nos matière première pour nos centrale ?

C bien pour ça qu'il ne faut plus dépendre du nucléaire à 80% ou du pétrole à 100%, mais produire tout nous même autrement... en foutant le paquet sur le renouvelable, aussi bien micro hydraulique, bio méthane, bio carburants, éolien, solaire, marée motrice, hydrolien, etc... qu'on pourra utiliser en masse grâce à des batteries de stockage sodium-ion pas chère... qu'on produira nous même...

Il est temps que les budgets R&D passent à autre chose que le nucléaire et le pétrole, parce que pour l'instant ce sont encore eux qui bouffent la plupart des subventions, aides, R&D, défiscalisation, etc... comparativement les budgets pour le RnV sont toujours ridiculement minuscules...

Par

En réponse à kiloWatt

Allez, allez, on se calme, rebranche le cerveau et ça ira mieux.

Je la refais en plus simple et après, je te laisse réfléchir (désolé pour la condescendance mais franchement, à ce niveau, même un collégien comprendrait)...

Tu achètes une voiture pour parcourir X km.

2 choix s'offre à toi:

- électrique ou thermique

Si électrique, le besoin est d'environ 9kg de Lithium pour une batterie de 75kWh (pour 1kWh de capacité de stockage de batterie, il faut 113 grammes de Lithium.

Avec 8.5kg de Lithium, tu parcours 10km, 100km, 1.000km, 10.000km, 100.000km, etc...

Si thermique, avec une consommation de l'ordre de 6L/100km, nous arrivons à:

0.6L pour 10km

6L pour 100km

60L pour 1000km

600L pour 10.000km

6000L pour 100.000km

Tu extrait le lithium une fois pour parcourir tes kilomètres alors qu'il faut extraire le pétrole en continu pour faire avancer ton VT.

C'est élémentaire...

Je n'en reviens pas de de voir expliquer ça......................................................

Décidément tu as l'art de tout mélanger. Ton explication ne mène à rien du tout ! En effet :

L'important n'est pas que tu n'extrais le lithium qu'une seul fois, alors que tu remets du pétrole dans ta voiture 1000 fois, le point crucial c'est de savoir quel impact environnemental est dû au lithium consommé ( en une ou plusieurs fois) et quel impact environnemental est dû au pétrole consommé (en une ou plusieurs fois) !

Donc encore une fois, ta conclusion (VE moins polluant que VT) est sans doute exacte, mais le raisonnement du '1 fois" contre "1000 fois" est complètement farfelu !

Je n'en reviens pas de devoir expliquer cela ! :ange:

Par

En réponse à Lucky06200

Décidément tu as l'art de tout mélanger. Ton explication ne mène à rien du tout ! En effet :

L'important n'est pas que tu n'extrais le lithium qu'une seul fois, alors que tu remets du pétrole dans ta voiture 1000 fois, le point crucial c'est de savoir quel impact environnemental est dû au lithium consommé ( en une ou plusieurs fois) et quel impact environnemental est dû au pétrole consommé (en une ou plusieurs fois) !

Donc encore une fois, ta conclusion (VE moins polluant que VT) est sans doute exacte, mais le raisonnement du '1 fois" contre "1000 fois" est complètement farfelu !

Je n'en reviens pas de devoir expliquer cela ! :ange:

"Décidément tu as l'art de tout mélanger. Ton explication ne mène à rien du tout ! " :pfff:

Si ça mène simplement au fait que tu as besoin de puiser du pétrole en continu pour faire avancer une voiture alors qu'on extrait qu'une fois un peu de lithium...

Car en effet, rien que les ordres de grandeurs sont éloquents:

environ 10kg (pour une Model S) pour 500.000km.

En face, tu as extrait 30.000L de pétrole pour un véhicule de 6L/100km (et je suis gentil).

10kg qui polluent à l'extraction mais qui se recyclent versus 30.000L (soit 24.000kg) qui polluent à l'extraction, au raffinage et à la combustion mais qui ne se recyclent pas.

10kg pour 24000, 1 pour 2400... Tu vois, ton 1 pour 1000 correspond donc à un véhicule parcourant 200.000km... Tout sauf farfelu.

Sans parler de l'huile moteur, des freins et de toutes les autres pièces d'usures montées dans ton véhicule qui vont être changées...

Cela dit, on dit bien qu'il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...

Je n'en reviens pas de devoir expliquer cela............................................................................

Par

une erreur s'est glissée dans mon calcul, car à 6L/100km, c'est pas 30.000L de pétrole qu'il faut extraire,

Mais 2 à 4 fois plus car on obtient:

- 35L de diesel sur 159L d'un barril

- 74L d'essence sur 159L d'un barril

source:

https://www.fioulmarket.fr/actualites/baril-petrole-quels-produits-raffines-obtenir

Verdict: t'étais complètement à côté de la plaque avec ton 1 pour 1000... Pour 200.000km, c'est plutôt 1 pour 3000 (essence modulo la surconso / 6L annoncés précédemment), voire 1 pour 4000 (diesel à 6L)...

En bref, une orgie écologique...

Par

En réponse à Lucky06200

Décidément tu as l'art de tout mélanger. Ton explication ne mène à rien du tout ! En effet :

L'important n'est pas que tu n'extrais le lithium qu'une seul fois, alors que tu remets du pétrole dans ta voiture 1000 fois, le point crucial c'est de savoir quel impact environnemental est dû au lithium consommé ( en une ou plusieurs fois) et quel impact environnemental est dû au pétrole consommé (en une ou plusieurs fois) !

Donc encore une fois, ta conclusion (VE moins polluant que VT) est sans doute exacte, mais le raisonnement du '1 fois" contre "1000 fois" est complètement farfelu !

Je n'en reviens pas de devoir expliquer cela ! :ange:

On ne consomme pas le lithium, on l'utilise, métal mou recyclable à 100%... présent dans l'eau de mer, en France et dans toute l'Europe surement, saumure = concentration de lithium...

On consomme le pétrole en le brulant... une fois consommé il n'existe plus... mais les résidus de cette combustion dans l’atmosphère oui...

Par

En réponse à kiloWatt

une erreur s'est glissée dans mon calcul, car à 6L/100km, c'est pas 30.000L de pétrole qu'il faut extraire,

Mais 2 à 4 fois plus car on obtient:

- 35L de diesel sur 159L d'un barril

- 74L d'essence sur 159L d'un barril

source:

https://www.fioulmarket.fr/actualites/baril-petrole-quels-produits-raffines-obtenir

Verdict: t'étais complètement à côté de la plaque avec ton 1 pour 1000... Pour 200.000km, c'est plutôt 1 pour 3000 (essence modulo la surconso / 6L annoncés précédemment), voire 1 pour 4000 (diesel à 6L)...

En bref, une orgie écologique...

Ah enfin, tu vois bien que quand tu veux raisonner un peu mieux, tu peux !

Tu as ENFIN compris que prétendre que 1 fois x Impact lithium < 1000 fois x Impact pétrole, au prétexte que 1 < 1000 est complètement idiot, puisque tu te décides quand même (après y avoir été acculé !) à calculer (Impact lithium) et (Impact pétrole) pour pouvoir faire une comparaison sensée !

Par

En réponse à mdb92

On ne consomme pas le lithium, on l'utilise, métal mou recyclable à 100%... présent dans l'eau de mer, en France et dans toute l'Europe surement, saumure = concentration de lithium...

On consomme le pétrole en le brulant... une fois consommé il n'existe plus... mais les résidus de cette combustion dans l’atmosphère oui...

Ah toi par contre, tu n'as pas compris ! Tant pis !

Par

Article intéressant, contrairement aux commentaires laissés par une bande de complotistes pétro-dépendants qui savent tout sur tout et qui, derrière leur ordinateur, remettent en cause une science sur laquelle se basent tous les géologues pétrolier travaillant pour les plus grandes compagnies pétrolières. Le déclin des gisements de pétrole conventionnel, les derniers résultats décevants du bassin permien aux Etats-Unis etc...Montrent qu'il y a un bien problème. Le pic est repoussé pour quelques décennies grace à l'exploitation des huiles de schiste mais comme le dit Jean Laherrère, nous avons fouillé le sol de notre planète de fond en comble et il n'y a plus de grand gisement à découvrir. Sans être la fin du monde où de l'humanité, c'est celle d'un modèle économique trop dépendant d'une ressource fossile non renouvelable (qui a mis 300 millions d'années pour se former et dont presque la moitié a été consommée en 100 ans par l'homme).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Dernières vidéos

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité