Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Pièces détachées : pourquoi la libéralisation du marché traîneVoilà déjà deux ans que le gouvernement promet une libéralisation du marché des pièces détachées automobiles. Une nouvelle proposition de loi vient d'être déposée.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Vivement cette mise en concurrence !

Heureusement que les consommables ne sont pas concerné par le monopole.

Exemple pour ma voiture :

- Plaquette de frein Brembo : 208 euros TTC chez Renault (55 euros sur Internet pour des pièces d'origine et pas adaptable !)

Les constructeurs font tout pour garder ce monopole, par exemple quand vous faites un devis chez Renault il ne donne pas les numéros OEM de peur que vous alliez chercher vous même la pièce sur internet (Renault Genuine Part ou ebay par exemple).

L'exemple des plaquettes de frein où il y a un rapport de 4 n'est pas le plus choquant, en général on a un rapport entre 3 et 10. Les marges des constructeurs sur certaines pièces sont de l'ordre de 80 à 90% ! Il profite de leur monopole au maximum.

Autant c'est difficile de marger énormément sur la MO, autant sur les pièces c'est très facile. Vivement la mise en concurrence

Par

C'est à l'image de beaucoup d'autres choses en France finalement ou même en Europe.

L'Etat sort des lois, souvent de plus en plus dures mais rien pour les faire vraiment appliquer donc ça ne change rien au quotidien même si la peine est devenue bien plus sévère.

Ici, c'est le cas de la libéralisation du marché des pièces détachées fermé jusqu'à présent par les constructeurs (fourniture + installation + garantie). L'objectif de faire baisser les prix est un vœu pieu, mais la réalité de la régulation des prix par le marché n'est pas toujours au rendez-vous des attentes avec peu de solution viable.

Un exemple avec le prix d'internet et les forfaits de portable. Les prix sont alignés les uns sur les autres, la concurrence consiste à une super entente entre les 4 acteurs. La différence se fait sur les Go/mois ou sur telle ou telle offre de remise sur un smartphone par le constructeur.

Un autre exemple est la libéralisation du marché de l'énergie pour limiter les monopoles d'EDF et GDF (devenu ENGIE). Certes, il y a pléthore d'offres, mais si le prix peut paraître alléchant à la signature par rapport au prix régulé de l'énergie, en réalité, le yoyo des prix du kWh libéré fait fortement osciller la facture tout au long de l'année sans projection sûre (sauf les offres à prix fixe pour une période longue 1 à 2 ans). De plus, pour l'électricité, la majorité des électrons des différentes offres concurrentes d'EDF sur le hors énergie verte, est issue directement des centrales d'EDF qui doit céder une partie de sa production à ses concurrents à prix coûtant.

Enfin, le plus bel exemple hors France est bien la privatisation du train anglais... L'un des plus gros désastre industriel et commercial de ce pays tant ce dispositif a rendu le train peu fiable, onéreux pour les usagers et avec un niveau de service catastrophique.

Par

En réponse à jroule75

C'est à l'image de beaucoup d'autres choses en France finalement ou même en Europe.

L'Etat sort des lois, souvent de plus en plus dures mais rien pour les faire vraiment appliquer donc ça ne change rien au quotidien même si la peine est devenue bien plus sévère.

Ici, c'est le cas de la libéralisation du marché des pièces détachées fermé jusqu'à présent par les constructeurs (fourniture + installation + garantie). L'objectif de faire baisser les prix est un vœu pieu, mais la réalité de la régulation des prix par le marché n'est pas toujours au rendez-vous des attentes avec peu de solution viable.

Un exemple avec le prix d'internet et les forfaits de portable. Les prix sont alignés les uns sur les autres, la concurrence consiste à une super entente entre les 4 acteurs. La différence se fait sur les Go/mois ou sur telle ou telle offre de remise sur un smartphone par le constructeur.

Un autre exemple est la libéralisation du marché de l'énergie pour limiter les monopoles d'EDF et GDF (devenu ENGIE). Certes, il y a pléthore d'offres, mais si le prix peut paraître alléchant à la signature par rapport au prix régulé de l'énergie, en réalité, le yoyo des prix du kWh libéré fait fortement osciller la facture tout au long de l'année sans projection sûre (sauf les offres à prix fixe pour une période longue 1 à 2 ans). De plus, pour l'électricité, la majorité des électrons des différentes offres concurrentes d'EDF sur le hors énergie verte, est issue directement des centrales d'EDF qui doit céder une partie de sa production à ses concurrents à prix coûtant.

Enfin, le plus bel exemple hors France est bien la privatisation du train anglais... L'un des plus gros désastre industriel et commercial de ce pays tant ce dispositif a rendu le train peu fiable, onéreux pour les usagers et avec un niveau de service catastrophique.

"Un exemple avec le prix d'internet et les forfaits de portable. Les prix sont alignés les uns sur les autres, la concurrence consiste à une super entente entre les 4 acteurs. La différence se fait sur les Go/mois ou sur telle ou telle offre de remise sur un smartphone par le constructeur."

Alors la tu donnes le mauvais exemple par excellence.

Je paye 15 euros / mois pour un forfait de 200 GO. Avant un forfait s'était facilement 70 ou 80 euros avant la mise en concurrence.

La mise en concurrence a tué les prix justement ! 15 euros s'est rien du tout, je payais 120 dollars par mois mon forfait de téléphone au Canada en 2013 par exemple !

La mise en concurrence est très efficace quand la marge est énorme (comme l'était le télécom avant) ou pour les pièces détachés.

Les ententes entre industrielle ça existera toujours, mais la mise en concurrence permet justement de limité ce genre de phénomène surtout quand on multiplie le nombre d'acteur.

Par

" "il existe une fenêtre à l'Assemblée en juin".

Ah les pauvres... pas d'air frais d'ici là... à vous dégouter de faire de la politique...:cyp:

Par

Alors je fais quoi m'sieur si j'ai un problème avec une pièce en attenant la loi, je change la voiture ?

Sérieux, une loi aussi simple, ils sont à ce point à la bourre ? Et depuis 2012 qui plus est ? C'est honteux.

Par

En réponse à skobido

Alors je fais quoi m'sieur si j'ai un problème avec une pièce en attenant la loi, je change la voiture ?

Sérieux, une loi aussi simple, ils sont à ce point à la bourre ? Et depuis 2012 qui plus est ? C'est honteux.

Tout ce qui permet de faire des économies pour les français est secondaire pour le gouv, la priorité c est enmerder le français, et le rincer au max.

Par

En réponse à Axel015

"Un exemple avec le prix d'internet et les forfaits de portable. Les prix sont alignés les uns sur les autres, la concurrence consiste à une super entente entre les 4 acteurs. La différence se fait sur les Go/mois ou sur telle ou telle offre de remise sur un smartphone par le constructeur."

Alors la tu donnes le mauvais exemple par excellence.

Je paye 15 euros / mois pour un forfait de 200 GO. Avant un forfait s'était facilement 70 ou 80 euros avant la mise en concurrence.

La mise en concurrence a tué les prix justement ! 15 euros s'est rien du tout, je payais 120 dollars par mois mon forfait de téléphone au Canada en 2013 par exemple !

La mise en concurrence est très efficace quand la marge est énorme (comme l'était le télécom avant) ou pour les pièces détachés.

Les ententes entre industrielle ça existera toujours, mais la mise en concurrence permet justement de limité ce genre de phénomène surtout quand on multiplie le nombre d'acteur.

Par contre, tu devrais cesser de filer ton pognon à ce nuisible de Niel... simple question de cohérence avec tes idées politiques...

Par

En réponse à Axel015

Vivement cette mise en concurrence !

Heureusement que les consommables ne sont pas concerné par le monopole.

Exemple pour ma voiture :

- Plaquette de frein Brembo : 208 euros TTC chez Renault (55 euros sur Internet pour des pièces d'origine et pas adaptable !)

Les constructeurs font tout pour garder ce monopole, par exemple quand vous faites un devis chez Renault il ne donne pas les numéros OEM de peur que vous alliez chercher vous même la pièce sur internet (Renault Genuine Part ou ebay par exemple).

L'exemple des plaquettes de frein où il y a un rapport de 4 n'est pas le plus choquant, en général on a un rapport entre 3 et 10. Les marges des constructeurs sur certaines pièces sont de l'ordre de 80 à 90% ! Il profite de leur monopole au maximum.

Autant c'est difficile de marger énormément sur la MO, autant sur les pièces c'est très facile. Vivement la mise en concurrence

C'est un débat un peu plus compliqué que cela.

Cela ne choque personne qu'il y ait de la propriété intellectuelle sur une chanson, un morceau de musique et bien d'autres choses pendant 100 ans. Les petits fils de chanteur, compositeurs continuent à toucher de l'argent. Tu n'as pas le droit de faire des copies de sacs Vuitton, même s'ils sont aussi bien.

Un constructeur, quel qu'il soit fait des études marketing, de style, d'engineering des investissement lourds pour dessiner concevoir et produire une voiture. Les investissements sont un peu plus élevés que pour une chanson. De plus le constructeur a l'obligation de fournir TOUTES les pièces durant la commercialisation et les 10 ans qui suivent l'arrêt de commercialisation. Il est donc obligé de conserver les renforts de pavillon, des tôles de cloison habitacle par exemple qui ne sont jamais changées. Les vendeurs de pièces n'ont qu'à copier une pièce pour vendre: un peu facile.

Cela paraîtrai logique si celui qui vend en concurrence du constructeur avait l'obligation de tout fournir aussi. On voit bien comment cela se passe en téléphonie ou d'autres secteurs, ou les requins prennent les zones faciles et rentables et laissent tomber les zones "blanches". Cela risque de se terminer de la même façon.

Et après tout pourquoi ne pas copier toute la voiture et la vendre complète ?

Par

En réponse à zzeelec

Par contre, tu devrais cesser de filer ton pognon à ce nuisible de Niel... simple question de cohérence avec tes idées politiques...

Je suis chez SFR... Free c'est illimité la 4G.:biggrin:

Par

En réponse à Axel015

Je suis chez SFR... Free c'est illimité la 4G.:biggrin:

Au temps pour moi ! Mais Drahi c'est kif kif malheureusement !

Tu me diras : il reste Bouygues, encore du bon... ou Orange (les suicideurs).

Bref, que du beau monde chez les Telco !

Par

Moi c'est pareil. J'ai toujours un survêtement homme Nike parce que les fenêtres sont toujours ouvertes. C'est normal, si on laisse ouvert la température baisse drastiquement. C'est un choix personnel.

Sinon pour en revenir à l'article, cette situation est une caricature. Proposer aux Français de payer moins cher les pièces détachées, sous prétexte de pouvoir d'achat, quand il s'agit de nouvelles mobilités et de durabilité, de decarb9ner et d'amélioration des réseaux de transports Navigo annuel agence de voyage en Italie 3x qu'ils essaient on dirait mon voisin qui montre qu'il cherche du travail.

Par

En réponse à Axel015

Vivement cette mise en concurrence !

Heureusement que les consommables ne sont pas concerné par le monopole.

Exemple pour ma voiture :

- Plaquette de frein Brembo : 208 euros TTC chez Renault (55 euros sur Internet pour des pièces d'origine et pas adaptable !)

Les constructeurs font tout pour garder ce monopole, par exemple quand vous faites un devis chez Renault il ne donne pas les numéros OEM de peur que vous alliez chercher vous même la pièce sur internet (Renault Genuine Part ou ebay par exemple).

L'exemple des plaquettes de frein où il y a un rapport de 4 n'est pas le plus choquant, en général on a un rapport entre 3 et 10. Les marges des constructeurs sur certaines pièces sont de l'ordre de 80 à 90% ! Il profite de leur monopole au maximum.

Autant c'est difficile de marger énormément sur la MO, autant sur les pièces c'est très facile. Vivement la mise en concurrence

??

Mais ... t'avais pas investi et pris des parts dans un petit garage pour pouvoir faire l'entretien diy avec facture en bonne et dûe forme ?:fresh:

Par

En réponse à Axel015

Vivement cette mise en concurrence !

Heureusement que les consommables ne sont pas concerné par le monopole.

Exemple pour ma voiture :

- Plaquette de frein Brembo : 208 euros TTC chez Renault (55 euros sur Internet pour des pièces d'origine et pas adaptable !)

Les constructeurs font tout pour garder ce monopole, par exemple quand vous faites un devis chez Renault il ne donne pas les numéros OEM de peur que vous alliez chercher vous même la pièce sur internet (Renault Genuine Part ou ebay par exemple).

L'exemple des plaquettes de frein où il y a un rapport de 4 n'est pas le plus choquant, en général on a un rapport entre 3 et 10. Les marges des constructeurs sur certaines pièces sont de l'ordre de 80 à 90% ! Il profite de leur monopole au maximum.

Autant c'est difficile de marger énormément sur la MO, autant sur les pièces c'est très facile. Vivement la mise en concurrence

208 euros looool c'est avec la MO et TTC et encore j'imagine que c'est un utilitaire à ce prix ou une grosse berline/suv. Il y a des choses que certains ne comprendront pas avec les PR vendues sur internet -> il y a zéro garantie.

Les acteurs comme oscaro, et yakarouler font environ 5 à 10% de marge sur des pièces alors que chez un agent PSA il fait 44% pour de la filtration par exemple. Sur un filtre à 12 ht c'est pas énorme 6ht brut de marge dans la mesure ou il faut payer une secrétaire, ccs, et des salariés, formations etc etc..

Essayez de faire passer un alternateur sous garantie que l'on rigole. Mon fournisseur moi me garanti un an pr et mo. Donc moi si un alternateur dégage et qu'il à moins d'un an je me fait rembourser pr et mo et mon client est content.

La dernière fois que j'ai essayé de faire passer une pompe à eau sur autodoc c'était un calvaire et je n'ai pas réussi il a fallu que je commande une autre pompe à eau avec une assurance retour et remballer la pompe défectueuse dans la pompe n°2...

Comparez des prix hors main d'oeuvre mais comparez ce qui est comparable.

Pour la pièce de carrosserie je trouve légitime qu'une concurrence soit organiser mais il ne faut pas rêver ce n'est pas parce que le coût des sinistres vont baisser que cela va faire baisser vos primes d'assurances... Regardez le covid, mon assurance à refusé de me rembourser la période de confinement pourtant ils ont eu moins de sinistres... Et encore il est question de véhicules français, dans un atelier carrosserie le chef atelier est libre de commander ses pièces de carrosserie chez Cora automobile pour des véhicules étrangers et ça m'est déjà arrivé pour un véhicule toyota, la seule chose est que la pièce est légèrement différente pour ne pas être une copie conforme. Donc au final ce n'est que 3 marques françaises donc peut-être 1/3 du volume de réparation dans les ateliers carrosserie de france...

Par

En réponse à DonaldLove

208 euros looool c'est avec la MO et TTC et encore j'imagine que c'est un utilitaire à ce prix ou une grosse berline/suv. Il y a des choses que certains ne comprendront pas avec les PR vendues sur internet -> il y a zéro garantie.

Les acteurs comme oscaro, et yakarouler font environ 5 à 10% de marge sur des pièces alors que chez un agent PSA il fait 44% pour de la filtration par exemple. Sur un filtre à 12 ht c'est pas énorme 6ht brut de marge dans la mesure ou il faut payer une secrétaire, ccs, et des salariés, formations etc etc..

Essayez de faire passer un alternateur sous garantie que l'on rigole. Mon fournisseur moi me garanti un an pr et mo. Donc moi si un alternateur dégage et qu'il à moins d'un an je me fait rembourser pr et mo et mon client est content.

La dernière fois que j'ai essayé de faire passer une pompe à eau sur autodoc c'était un calvaire et je n'ai pas réussi il a fallu que je commande une autre pompe à eau avec une assurance retour et remballer la pompe défectueuse dans la pompe n°2...

Comparez des prix hors main d'oeuvre mais comparez ce qui est comparable.

Pour la pièce de carrosserie je trouve légitime qu'une concurrence soit organiser mais il ne faut pas rêver ce n'est pas parce que le coût des sinistres vont baisser que cela va faire baisser vos primes d'assurances... Regardez le covid, mon assurance à refusé de me rembourser la période de confinement pourtant ils ont eu moins de sinistres... Et encore il est question de véhicules français, dans un atelier carrosserie le chef atelier est libre de commander ses pièces de carrosserie chez Cora automobile pour des véhicules étrangers et ça m'est déjà arrivé pour un véhicule toyota, la seule chose est que la pièce est légèrement différente pour ne pas être une copie conforme. Donc au final ce n'est que 3 marques françaises donc peut-être 1/3 du volume de réparation dans les ateliers carrosserie de france...

Je parle hors main d'oeuvre évidemment.

208 euros TTC hors main d'oeuvre. Après ce sont des plaquettes pour étrier brembo 4 pistons mais les plaquettes qui viennent de chez Renault sont des plaquettes d'origine brembo que l'on retrouve sur Autodoc a 55 euros.

Concernant les retours sur ce genre de site aucun problème pour ma part en cas de mauvaise pièce ou défectueuse.

Les plaquettes ce n'est qu'un exemple mais c'est valable pour quasi toutes les pieces. Un phare Minarelli pour ma voiture 417 euros chez Renault, 110 euros sur autodoc pour exactement le même modèle du même fournisseur.

Par

Et certains parlent du coût des pièces des marques japonnaises…

Par

2019+2020= 19% d'augmentation sur les pièces détachées des marques françaises.

Après ça couine en fustigeant les assureurs qui augmentent les primes.

CQFD

Par

En réponse à chouxy

2019+2020= 19% d'augmentation sur les pièces détachées des marques françaises.

Après ça couine en fustigeant les assureurs qui augmentent les primes.

CQFD

C'est exactement ca. Le jour où il y aura la mise en concurrence de toutes les pièces les primes d'assurance mécaniquement baisseront.

C'est comme pour les parebrises, les assureurs se font surfacturer, c'est pour ca que bcp d'entreprise paye la franchise jusqu'à 200 euros tellement la marge est énorme. Carglass se fait tellement de tune qu'il se permet d'avoir un volume de pub télé indécent.

A titre d'exemple quand j'ai fait remplacer mon pareprise j'ai demandé au gars comment il pouvait se permettre de me payer m'a franchise a 150 euros (chez rapid parebrise) : le gars m'a dit : tu vois ton parebrise nous coute 71 euros, et on facture à l'assurance 690 euros, on peut bien te filer 150 euros...

Par

En réponse à DonaldLove

208 euros looool c'est avec la MO et TTC et encore j'imagine que c'est un utilitaire à ce prix ou une grosse berline/suv. Il y a des choses que certains ne comprendront pas avec les PR vendues sur internet -> il y a zéro garantie.

Les acteurs comme oscaro, et yakarouler font environ 5 à 10% de marge sur des pièces alors que chez un agent PSA il fait 44% pour de la filtration par exemple. Sur un filtre à 12 ht c'est pas énorme 6ht brut de marge dans la mesure ou il faut payer une secrétaire, ccs, et des salariés, formations etc etc..

Essayez de faire passer un alternateur sous garantie que l'on rigole. Mon fournisseur moi me garanti un an pr et mo. Donc moi si un alternateur dégage et qu'il à moins d'un an je me fait rembourser pr et mo et mon client est content.

La dernière fois que j'ai essayé de faire passer une pompe à eau sur autodoc c'était un calvaire et je n'ai pas réussi il a fallu que je commande une autre pompe à eau avec une assurance retour et remballer la pompe défectueuse dans la pompe n°2...

Comparez des prix hors main d'oeuvre mais comparez ce qui est comparable.

Pour la pièce de carrosserie je trouve légitime qu'une concurrence soit organiser mais il ne faut pas rêver ce n'est pas parce que le coût des sinistres vont baisser que cela va faire baisser vos primes d'assurances... Regardez le covid, mon assurance à refusé de me rembourser la période de confinement pourtant ils ont eu moins de sinistres... Et encore il est question de véhicules français, dans un atelier carrosserie le chef atelier est libre de commander ses pièces de carrosserie chez Cora automobile pour des véhicules étrangers et ça m'est déjà arrivé pour un véhicule toyota, la seule chose est que la pièce est légèrement différente pour ne pas être une copie conforme. Donc au final ce n'est que 3 marques françaises donc peut-être 1/3 du volume de réparation dans les ateliers carrosserie de france...

Ce commentaire... "ils ont refusé de me baisser mon assurance car il y avait confinement"

Alors:

- l'obligation d'assurance reste présente confinement ou pas.

- en 2020 il y a une une augmentation de 11,5% du prix des pièces (et on parle pas le matin d'œuvre) du coup je suis pas sur que ton assureur ai gagné de l'argent particulièrement car lui aussi a vu son chiffre d affaire baisser comme tout le monde.

Enfin avec cette logique complètement à l'inverse du principe même de l'assurance tu as demandé à ton assureur d'augmenter ta cotisation Habitation ? Bah oui vu que tu as passé X temps en plus chez toi tu as automatiquement fait augmenter le risque qui pèse sur ta maison (dégâts des eaux, bris de glaces etc...).

Franchement cracher sur l'assurance c'est une habitude congénitale française. Un truc qu'on doit faire sans avoir réfléchi une seconde avant de l'ouvrir.

Par

Ça fait bien longtemps que je ne commande plus les pièces chez le concessionnaire. Pour exemple, les disques de frein avant à 1250 € la paire hors main d'œuvre au lieu de 300 € sur internet pour la même référence Brembo. Idem les plaquettes, 250 € vs 55 € pour la même référence Brembo. De plus le garage où je fais faire l'entretien courant ne s'amuse pas avec le véhicule.

Par

En réponse à chouxy

Ce commentaire... "ils ont refusé de me baisser mon assurance car il y avait confinement"

Alors:

- l'obligation d'assurance reste présente confinement ou pas.

- en 2020 il y a une une augmentation de 11,5% du prix des pièces (et on parle pas le matin d'œuvre) du coup je suis pas sur que ton assureur ai gagné de l'argent particulièrement car lui aussi a vu son chiffre d affaire baisser comme tout le monde.

Enfin avec cette logique complètement à l'inverse du principe même de l'assurance tu as demandé à ton assureur d'augmenter ta cotisation Habitation ? Bah oui vu que tu as passé X temps en plus chez toi tu as automatiquement fait augmenter le risque qui pèse sur ta maison (dégâts des eaux, bris de glaces etc...).

Franchement cracher sur l'assurance c'est une habitude congénitale française. Un truc qu'on doit faire sans avoir réfléchi une seconde avant de l'ouvrir.

Oui enfin les assureurs c'est quand même de beaux enculés quand il s'agit de ne pas rembourser....

Pour faire payer ils savent faire.

Tant qu'il n'y a rien...pas de soucis.

Puis quand survient une petite merde...

Perso pour avoir goûté aux joies de l'accident corporel, je sais à quoi m'en tenir désormais.

Direct chez l'avocat spécialisé !!!

Je suis passé d'une proposition d'indemnisation de 3 500€ par l'assureur à 12 000€ (par de l'avocat déduite).

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Oui enfin les assureurs c'est quand même de beaux enculés quand il s'agit de ne pas rembourser....

Pour faire payer ils savent faire.

Tant qu'il n'y a rien...pas de soucis.

Puis quand survient une petite merde...

Perso pour avoir goûté aux joies de l'accident corporel, je sais à quoi m'en tenir désormais.

Direct chez l'avocat spécialisé !!!

Je suis passé d'une proposition d'indemnisation de 3 500€ par l'assureur à 12 000€ (par de l'avocat déduite).

Comme n'importe quelle société les assureurs cherchent à être profitable.

Il n'y a qu'en France, où l'on se choque qu'une entreprise à but lucratif, cherche à être lucrative justement. :biggrin:

Parce que l'argent c'est mal... blablabla... on connait le refrain de lopettes complexées par les billets verts. :biggrin:

Par

En réponse à ff317

??

Mais ... t'avais pas investi et pris des parts dans un petit garage pour pouvoir faire l'entretien diy avec facture en bonne et dûe forme ?:fresh:

Non. Je n'ai pas investi dans un garage.

Je connais un ami qui possède un garage donc, je commande (ou il commande parfois car à force de commander sur ce site il a des tarifs encore plus compétitif) mes pièces sur Autodoc and Co, je lui apporte, il fait ce qui l'a à faire "au black" et il édite une facture pour moi une fois les travaux réalisés. La facture n'apparait pas dans le logiciel de comptabilité de sa société évidemment mais moi j'ai une facture pour rassurer le futur propriétaire de ma voiture. Evidemment les montants sur la facture n'ont rien à voir avec ce que je paye. J'ai une facture de 950 euros pour le changement du kit distribution et du kit courroie d'accessoire par exemple, dans les faits je n'ai payé que 350 euros (pièce et MO).

Par

Moi j'ai de plus en plus de mal à croire à cette concurrence qui ferait baisser les prix, c'est toujours l'excuse qu'on sort, mais les prix ne baissent pas tant que ça. L'économie actuelle ne fonctionne pas comme ça

Une voiture est une création intellectuelle, je vois pas pourquoi les constructeurs n'auraient pas le monopole de certaines pièces esthétiques. Moi ça me choque pas plus que ça en fait

Faut bien que les garages et les constructeurs gagnent un peu d'argent, les marges sont pas incroyables dans le secteur

Cette obsession des prix bas est une drogue qui bouffe les pays peu à peu, cela donne des hypermarchés qui contrôlent tout et qui font crever tous le monde (agriculteur, industriels ...)

Cette loi va juste créer des tas de requins qui vont essayer de profiter du business, comme dans l'Energie, comme dans la téléphonie, dans la distribution etc

Moi je préfère des prix un peu plus haut et plus d'emplois à la clé, l'automobile ça fait bouffer facile 200000 personnes en France.

Par

avec renault qui perd 8 millards...

avec les écolos qui vont nous forcer à passer à l'électrique....

tout est fait pour que les prix montent dans l'automobile..

que ce soit en neuf ou sur les pieces...

donc non cette loi passerra pas.... sinon vous allez acheter n'importe quoi chez ali baba...en chine et renault sera refait!!

et renault vendra plus rien... c'est marge 5!! sur les pieces!!!

en gros une clio à 20 000 en pieces détachées vaut 100 000...

la solution vous la connaissez le petit garagiste qui vous met des pieces de la casse...

exemple un commodo de clignotants pour c1 comme neuf à 50 balles au lieu de 150 ht...!!!

exemple sur une vielle 106.. au lieu de vous changer la vitre+ joint et se faire chier..

vous monte un hayon complet pour 100 balles..

c'est pas la meme couleur pas grave la caisse vaut 500 balles!!

Par

En réponse à MotherKaiser

Moi j'ai de plus en plus de mal à croire à cette concurrence qui ferait baisser les prix, c'est toujours l'excuse qu'on sort, mais les prix ne baissent pas tant que ça. L'économie actuelle ne fonctionne pas comme ça

Une voiture est une création intellectuelle, je vois pas pourquoi les constructeurs n'auraient pas le monopole de certaines pièces esthétiques. Moi ça me choque pas plus que ça en fait

Faut bien que les garages et les constructeurs gagnent un peu d'argent, les marges sont pas incroyables dans le secteur

Cette obsession des prix bas est une drogue qui bouffe les pays peu à peu, cela donne des hypermarchés qui contrôlent tout et qui font crever tous le monde (agriculteur, industriels ...)

Cette loi va juste créer des tas de requins qui vont essayer de profiter du business, comme dans l'Energie, comme dans la téléphonie, dans la distribution etc

Moi je préfère des prix un peu plus haut et plus d'emplois à la clé, l'automobile ça fait bouffer facile 200000 personnes en France.

"Moi j'ai de plus en plus de mal à croire à cette concurrence qui ferait baisser les prix, c'est toujours l'excuse qu'on sort, mais les prix ne baissent pas tant que ça."

L'arrivé de Autodoc, Oscaro, and Co a déjà fait grandement chuter les prix.

Avant s'était Auto Distribution qui avait une sorte de monopole. Aujourd'hui le seul avantage concurrentiel d'AD c'est le délais de livraison.

Si les constructeurs margeaient de 10 à 50% sur de la pièces pourquoi pas.

Sauf que la on parle de 80 à 90% de marge donc c'est scandaleux.

Le modèle tient car 9 fois sur 10 c'est l'assureur qui paye pour ces pièces ! Et indirectement le consommateur via sa prime d'assurance...

Et puis ces pièces vendues hors de pris ne sont pas fabriqués en France de toute manière !

Par

D'une part la guerre des prix sur les véhicules neufs laisse que peu de marge aux constructeurs, donc ils se rattrapent sur le SAV et les pièces de rechange d'origine.

D'autre part effectuer une réparation avec des pièces "non origine" engage la responsabilité du réparateur, en cas de problème ça leur retombe dessus, d’où le fait que nombre de réparateurs sont très soucieux de l'origine des pièces qu'ils montent. Beaucoup de garagiste indépendant sont affiliés a des réseaux de réparateurs automobile, et utilisent des pièces non siglées mais fabriquées chez les mêmes sous-traitant des constructeurs, a un prix légèrement inférieur, peux de garagistes s'aventurent a monter des pièce pas chères trouvé sur internet, dont l'origine est inconnue la plus part du temps.

Par

En réponse à pdumoulin

D'une part la guerre des prix sur les véhicules neufs laisse que peu de marge aux constructeurs, donc ils se rattrapent sur le SAV et les pièces de rechange d'origine.

D'autre part effectuer une réparation avec des pièces "non origine" engage la responsabilité du réparateur, en cas de problème ça leur retombe dessus, d’où le fait que nombre de réparateurs sont très soucieux de l'origine des pièces qu'ils montent. Beaucoup de garagiste indépendant sont affiliés a des réseaux de réparateurs automobile, et utilisent des pièces non siglées mais fabriquées chez les mêmes sous-traitant des constructeurs, a un prix légèrement inférieur, peux de garagistes s'aventurent a monter des pièce pas chères trouvé sur internet, dont l'origine est inconnue la plus part du temps.

Alors pour ton information chaque pièce possède un numéro OEM et un numéro de fabriquant. Si ces deux numéros correspondent parfaitement il s'agit de la même pièce.

Le débat c'est pas : y'a t'il un risque avec les pièces adaptables (la réponse est oui). La question c'est pourquoi un jeu de plaquette STRICTEMENT IDENTIQUE coûte 4 fois plus chère chez le constructeur que chez Autodoc (qui pourtant marge suffisamment pour se porter très convenablement).

Par

En réponse à Axel015

"Un exemple avec le prix d'internet et les forfaits de portable. Les prix sont alignés les uns sur les autres, la concurrence consiste à une super entente entre les 4 acteurs. La différence se fait sur les Go/mois ou sur telle ou telle offre de remise sur un smartphone par le constructeur."

Alors la tu donnes le mauvais exemple par excellence.

Je paye 15 euros / mois pour un forfait de 200 GO. Avant un forfait s'était facilement 70 ou 80 euros avant la mise en concurrence.

La mise en concurrence a tué les prix justement ! 15 euros s'est rien du tout, je payais 120 dollars par mois mon forfait de téléphone au Canada en 2013 par exemple !

La mise en concurrence est très efficace quand la marge est énorme (comme l'était le télécom avant) ou pour les pièces détachés.

Les ententes entre industrielle ça existera toujours, mais la mise en concurrence permet justement de limité ce genre de phénomène surtout quand on multiplie le nombre d'acteur.

Bah non, par forcément LE mauvais exemple.

Orange, SFR et Bouygues font les mêmes offres quasiment. Il n'y a pas de concurrence franche, tu ne peux pas dire le contraire.

Certes, Free fait des offres différente avec des prix d'attaque, mais c'est au détriment d'autre chose comme la couverture ou le SAV voire même la technologie. Chez mes parents, pour la fourniture d'internet/TV/téléphone, seuls SFR et Orange proposent de la fibre. Free a identifié un "projet fibre" sur la commune en question. Dommage, les autres, l'ont déjà installée.

Donc, oui, Free fait des offres différentes, coût ET service. C'est moins cher, mais tu en as moins ! Ce n'est pas malhonnête, c'est juste différent.

Par

En réponse à Axel015

"Un exemple avec le prix d'internet et les forfaits de portable. Les prix sont alignés les uns sur les autres, la concurrence consiste à une super entente entre les 4 acteurs. La différence se fait sur les Go/mois ou sur telle ou telle offre de remise sur un smartphone par le constructeur."

Alors la tu donnes le mauvais exemple par excellence.

Je paye 15 euros / mois pour un forfait de 200 GO. Avant un forfait s'était facilement 70 ou 80 euros avant la mise en concurrence.

La mise en concurrence a tué les prix justement ! 15 euros s'est rien du tout, je payais 120 dollars par mois mon forfait de téléphone au Canada en 2013 par exemple !

La mise en concurrence est très efficace quand la marge est énorme (comme l'était le télécom avant) ou pour les pièces détachés.

Les ententes entre industrielle ça existera toujours, mais la mise en concurrence permet justement de limité ce genre de phénomène surtout quand on multiplie le nombre d'acteur.

Ce que tu évoques aussi, niveau prix et de la différence entre 2013 au Canada et 2021 en France, désolé, c'est comme comparer des choux et des patates.

2 pays différents donc politique d'accès à la technologie différente, coût de la vie différent, salaires différents. 120 $ au canada, ça se paye plus facilement que 30 € en France.

Et puis entre 2013 et 2021, le progrès technologique a fait évoluer les offres radicalement. Ne serait-ce qu'en 2013, c'était le déploiement de la 4G ! En 2021, on est passé à la 5G pour le même prix ou presque.

Par

J'habite à la frontière Lux. Belgique, il n'est pas agacé notre ministre de la différence de prix des carburants, de la tva , la vitesse des autoroutes Allemandes ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité