Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Salon Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Salon Caradisiac 2020 - Journal de la rédaction n° 4 : focus sur le "Made in France"C'est un fait, PSA et Renault produisent majoritairement leurs modèles dans des pays étrangers au motif principal que la main d'œuvre y est moins chère. Pourtant, c'est bien en France que Toyota construit son best-seller, la Yaris. Nos journalistes évoquent cette délicate question des tensions qui entourent le Made in France.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.

Lire les commentaires

Par

Ca commence mal. L'état n'a pas donné d'argent à Renault mais a donné sa garantie (caution) pour permettre si besoin à Renault de trouver des banques pour lui prêter (si besoin) jusqu'à 5 milliards. Le reste de la discussion me semble également survoler la question qui mériterai autre chose que analyses simplistes de bistrot. Je vous encourage soit a parler de sujets que vous maitrisez parfaitement soit à vous documenter longuement avant de faire un article sur un sujet bien plus compliqué qu'il n'y parait.

Par

En réponse à Pile Poil

Ca commence mal. L'état n'a pas donné d'argent à Renault mais a donné sa garantie (caution) pour permettre si besoin à Renault de trouver des banques pour lui prêter (si besoin) jusqu'à 5 milliards. Le reste de la discussion me semble également survoler la question qui mériterai autre chose que analyses simplistes de bistrot. Je vous encourage soit a parler de sujets que vous maitrisez parfaitement soit à vous documenter longuement avant de faire un article sur un sujet bien plus compliqué qu'il n'y parait.

en effet.

et sinon, combien de ristournes de taxes à Toyota pour installer son usine en France ?

Par

"Mais au final, ce sont les clients, vous automobilistes, qui détenez les clefs du "Made in France". Autrement dit, préférez-vous acheter français ou non ? "

Là-dessus je suis 100% d'accord .Et en effet, l'acheteur français doit prendre conscience qu'il y a un surcoût mais qu'il n'est rien face à la mise en dépendance d'une partie de la population active en France on parle de 10% à la fin de 2020, ce qui n'est pas rien.

Ceci dit, pour que l'acheteur soit convaincu d'acheter un modèle fabriqué en France et vendu un peu plus cher, il faudrait que le modèle présenté soit de qualité et qu'il soit garanti au moins 3 ans voire davantage, et que le SAV soit "responsable et à la hauteur". Sur ce point, les constructeurs français ont une "image " à se faire ou "à se refaire".

Par ailleurs,si malgré une certaine perte de confiance établie envers ces constructeurs , il y a encore des acheteurs c'est surtout grâce aux remises, aides gouvernementales à la reprise, promotions sur les véhicules en stock....

Quant aux actionnaires, on a l'impression qu'ils restent frileux sur les investissements dès qu'il s'agit de notre territoire encourageant de ce fait les délocalisations et la prise de dividende

Comme on peut le voir, si la bonne volonté de l'acheteur est nécessaire il faut aussi bien d'autres choses...

Par

(..)Mais au final, ce sont les clients, vous automobilistes, qui détenez les clefs du "Made in France". Autrement dit, préférez-vous acheter français ou non ? (..)

La réponse me semble évidente = il suffit de voir les scores de vente de Clio, 208, c3 et sandero en France vs ceux de la Yaris et de la Micra. :bah:

Par

En réponse à ZZTOP60

"Mais au final, ce sont les clients, vous automobilistes, qui détenez les clefs du "Made in France". Autrement dit, préférez-vous acheter français ou non ? "

Là-dessus je suis 100% d'accord .Et en effet, l'acheteur français doit prendre conscience qu'il y a un surcoût mais qu'il n'est rien face à la mise en dépendance d'une partie de la population active en France on parle de 10% à la fin de 2020, ce qui n'est pas rien.

Ceci dit, pour que l'acheteur soit convaincu d'acheter un modèle fabriqué en France et vendu un peu plus cher, il faudrait que le modèle présenté soit de qualité et qu'il soit garanti au moins 3 ans voire davantage, et que le SAV soit "responsable et à la hauteur". Sur ce point, les constructeurs français ont une "image " à se faire ou "à se refaire".

Par ailleurs,si malgré une certaine perte de confiance établie envers ces constructeurs , il y a encore des acheteurs c'est surtout grâce aux remises, aides gouvernementales à la reprise, promotions sur les véhicules en stock....

Quant aux actionnaires, on a l'impression qu'ils restent frileux sur les investissements dès qu'il s'agit de notre territoire encourageant de ce fait les délocalisations et la prise de dividende

Comme on peut le voir, si la bonne volonté de l'acheteur est nécessaire il faut aussi bien d'autres choses...

En fait, il y a une multitude critères pris en compte lors de l'achat, et les 2 principaux sont le tarif et le design. alors... :bah:

Le "made in France" est visiblement très loin derrière.

Après, il me semble difficile de s'en tenir au seul critère du "made in France" sachant que les voitures sont loin de se ressembler.

Par

En réponse à mynameisfedo

En fait, il y a une multitude critères pris en compte lors de l'achat, et les 2 principaux sont le tarif et le design. alors... :bah:

Le "made in France" est visiblement très loin derrière.

Après, il me semble difficile de s'en tenir au seul critère du "made in France" sachant que les voitures sont loin de se ressembler.

C'est clair mais.....Quelles différences esthétiques et mécaniques y a t-il entre une Clio ou un Captur, une 208 ou un 2008 fabriqués en France comme avant ou les modèles fabriqués en Turquie, Espagne etc comme maintenant?:bah:

Par

Il est difficile de reprocher à quelqu'un d'acheter un modèle d'un constructeur étranger , hormi Yaris, qui soit fabriqué à l'extérieur, mais il faudrait peut-être maintenant "inviter" les constructeurs "français" à être honnêtes. S'ils veulent des clients en France, avec un marché français, il faut qu'ils participent à la vie du pays, d'autant plus qu'ils entraînent avec eux en délocalisant, de nombreux sous-traitants.

Je lisais "90% des produits alimentaires de l'Ile de France sont importés".....C'est un exemple...Voilà où nous en sommes arrivés....

Avec l'automobile , comme pour tout le reste, nous y serons d'ici peu ... :bah:

Par

En réponse à Jean Kevin Sandoutologue

en effet.

et sinon, combien de ristournes de taxes à Toyota pour installer son usine en France ?

Et alors, 4800 emplois....L'Etat et les collectivités le font pour Toyota, ils pourront bien le faire pour d'autres constructeurs, qu'ils soient "français " ou non d'ailleurs...Le tout c'est de le faIre avec des garanties.

De toutes façons, il vaut toujours mieux investir dans de vrais emplois ou emplois de qualité plutôt que dans l'assistanat ou la "redistribution sociale"...C'est tout de même pas difficile à comprendre.:buzz:

Par

En réponse à ZZTOP60

Il est difficile de reprocher à quelqu'un d'acheter un modèle d'un constructeur étranger , hormi Yaris, qui soit fabriqué à l'extérieur, mais il faudrait peut-être maintenant "inviter" les constructeurs "français" à être honnêtes. S'ils veulent des clients en France, avec un marché français, il faut qu'ils participent à la vie du pays, d'autant plus qu'ils entraînent avec eux en délocalisant, de nombreux sous-traitants.

Je lisais "90% des produits alimentaires de l'Ile de France sont importés".....C'est un exemple...Voilà où nous en sommes arrivés....

Avec l'automobile , comme pour tout le reste, nous y serons d'ici peu ... :bah:

Avec le pouvoir d'achat qui baisse, il semble tout de même difficile de privilégier des produits made in France généralement plus chers.

Après, oui, si la qualité est au rendez-vous. Je prends par exemple toujours du Michelin, et j'ai des enceintes Focal chez moi (en complément de petites enceintes connectées Yamaha).

Je prends également généralement des fraises françaises bien meilleures que les espagnoles.

Mais pour les clémentines, les espagnoles ne sont pas moins bonnes que les corses, tout en étant généralement moins chères. et donc, si j'ai le choix, franchement, oui, je préfère prendre les espagnoles.

Mais si elles ne l'étaient pas proposées, je prendrais les corses.

Par

En réponse à ZZTOP60

C'est clair mais.....Quelles différences esthétiques et mécaniques y a t-il entre une Clio ou un Captur, une 208 ou un 2008 fabriqués en France comme avant ou les modèles fabriqués en Turquie, Espagne etc comme maintenant?:bah:

Ce que je voulais dire, c'est qu'entre une Clio, une 208 et une Yaris, ça n'est tout de même pas la même chose. :bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

Avec le pouvoir d'achat qui baisse, il semble tout de même difficile de privilégier des produits made in France généralement plus chers.

Après, oui, si la qualité est au rendez-vous. Je prends par exemple toujours du Michelin, et j'ai des enceintes Focal chez moi (en complément de petites enceintes connectées Yamaha).

Je prends également généralement des fraises françaises bien meilleures que les espagnoles.

Mais pour les clémentines, les espagnoles ne sont pas moins bonnes que les corses, tout en étant généralement moins chères. et donc, si j'ai le choix, franchement, oui, je préfère prendre les espagnoles.

Mais si elles ne l'étaient pas proposées, je prendrais les corses.

Avec le pouvoir d'achat qui baisse, il semble tout de même difficile de privilégier des produits made in France généralement plus cher"

Oui; j'ai bien compris mais à partir du moment où ceux qui peuvent le font, les autres ayant des moyens inférieurs se rabattront sur de l'occasion ou du Dacia mais les activités industrielles auront du répit ....Alors que maintenant la dépendance avec l'extérieur, l'appauvrissement du pays....ça devient tout de même préoccupant....:coucou:

Par

Avec ma Toyota Yaris, j'achète du "fabriqué en France", alors que tous autres modèles équivalents de nos constructeurs français sont fabriqués à l'extérieur.....

Alors, aucun regret et surtout ne me parlez pas de la R&D, beaucoup est faites à l'étranger chez PSA ou Renault et puis, par exemple, l'AMI de Citroën est produite au Maroc et doit beaucoup au Maroc pour son étude, ......... enfin pour faire un pot gris foncé sur 4 roues!!!

Par

Dans les ventes mensuelles, il faudrait indiquer la part des véhicules "fabriqué en France" et d'enlever la part dites des constructeurs français.

Nous en tant que client, nous sommes fautifs. Nous devons exiger, insister que l'on veut du "made in France".

Le problème nos constructeurs ne s'intéresse qu'à la marge. Et quand vous demandez à négocier les prix, ils ne sont pas d'accord. Les prix des 208, Clio doivent être au prix des pays où ils sont produits. En fait, ces deux véhicules sont vendus au prix de la fabrication française. En fait, ils se moquent de nous.

Par

achetez francais oui :bien sans sombré dans le cocorico car nos françaises ne sont pas toutes des exemples de beauté mais attention à ne pas de faire berner encore une fois par nos chers constructeurs .Comme le dit Manuel C. , a juste titre, certains ont eu des problèmes d approvisionnement énormes. Exemple : la boite auto du constructeur au lion n est pas très frenchie puisque c est Aisin qui l'a produit .et de mémoire c est chinois.

Alors que serait le lion sans sa boite auto aujourd'hui : :blague:pas du tout le même succès commercial.

alors je reste songeur quand on pense à la patrie en achetant français. Regardez vraiment les dessous de nos voitures .

merci à l équipe caradisiac pour faire vivre l automobile et en débattre. :bien:

Par

Il semblerait que la boite auto PSA soit fabriquée par PSA sous licence en France.

Aisin est une boîte Japonaise .

peut-être je me trompe

Par

En réponse à caradisboub

Il semblerait que la boite auto PSA soit fabriquée par PSA sous licence en France.

Aisin est une boîte Japonaise .

peut-être je me trompe

Non, en effet après 15 ans de partenariat avec AISIN pour importer des boites de Chine et du Japon, PSA a décidé ,pas facilement, de rapprocher la fabrication des boites des lieux de fabrication de ses véhicules ....donc près de VALENCIENNES;

https://media.groupe-psa.com/fr/le-groupe-psa-investit-à-valenciennes-pour-produire-des-boîtes-de-vitesses-automatiques-sous-licence

Alors quand je lis " je reste songeur quand on pense à la patrie en achetant français" ....je pense qu'il y a des motifs d'être songeur lorsqu'on voit comment se passe le démantèlement lent mais irrémédiable de l'industrie, de la sous-traitance et de tous les services qui vont avec.....:peur:

Par

Dans une automobile il n'y a pas que le lieu ou opère la chaine de fabrication, de l'étude à la conception on peut supposer que pour une voiture française la genèse du modele s'élabore sur l'hexagone avec un encadrement qui travaille en France, de fait sur le coût total d'un produit fabriqué ailleurs une partie correspond (laquelle ?) à du travail effectué sur le territoire ou réside le siège social du constructeur.

Par

En réponse à Jean Kevin Sandoutologue

en effet.

et sinon, combien de ristournes de taxes à Toyota pour installer son usine en France ?

Tu aurais préféré continuer à payer des chômeurs dans ce coin du monde maudit des dieux ?

Par

En réponse à mynameisfedo

Avec le pouvoir d'achat qui baisse, il semble tout de même difficile de privilégier des produits made in France généralement plus chers.

Après, oui, si la qualité est au rendez-vous. Je prends par exemple toujours du Michelin, et j'ai des enceintes Focal chez moi (en complément de petites enceintes connectées Yamaha).

Je prends également généralement des fraises françaises bien meilleures que les espagnoles.

Mais pour les clémentines, les espagnoles ne sont pas moins bonnes que les corses, tout en étant généralement moins chères. et donc, si j'ai le choix, franchement, oui, je préfère prendre les espagnoles.

Mais si elles ne l'étaient pas proposées, je prendrais les corses.

Avec les clémentines corses, tu récupères des feuilles pour ton compost Saccapuces...

Par

11 % des Renault sont fabriquées en France. Je vois tout de même 3 raisons de nuancer ce chiffre :

- Renault est une entreprise internationale, pas franco-française qui ne vend que dans l'hexagone

- Renault produit localement pour certains marchés, et c'est quand même assez logique (Amérique du Sud, Russie...)

- Renault produit pas mal de ses modèles en France, et si "les gens" achetaient plus de Scénic que de Clio, la tendance serait différente.

En plus, j'ai un problème de confiance avec les statistiques sorties du chapeau. Il sort d'où le 11% ? Et Renault ne produit pas que des voitures, il fait aussi des utilitaires et des moteurs/boîtes. Votre pourcentage en tient-il compte ?

Par

En réponse à Zelos

Dans les ventes mensuelles, il faudrait indiquer la part des véhicules "fabriqué en France" et d'enlever la part dites des constructeurs français.

Nous en tant que client, nous sommes fautifs. Nous devons exiger, insister que l'on veut du "made in France".

Le problème nos constructeurs ne s'intéresse qu'à la marge. Et quand vous demandez à négocier les prix, ils ne sont pas d'accord. Les prix des 208, Clio doivent être au prix des pays où ils sont produits. En fait, ces deux véhicules sont vendus au prix de la fabrication française. En fait, ils se moquent de nous.

"Le problème nos constructeurs ne s'intéresse qu'à la marge"

Et le client, lui, ne se soucie pas de son prix d'achat ?

Par

En réponse à mynameisfedo

En fait, il y a une multitude critères pris en compte lors de l'achat, et les 2 principaux sont le tarif et le design. alors... :bah:

Le "made in France" est visiblement très loin derrière.

Après, il me semble difficile de s'en tenir au seul critère du "made in France" sachant que les voitures sont loin de se ressembler.

"il faudrait que le modèle présenté soit de qualité et qu'il soit garanti au moins 3 ans voire davantage, et..."

Bref, au final, tu veux juste convaincre l'acheter d'acheter plus cher une voiture parce qu'elle en offre plus. Pas parce qu'elle est fabriquée en France. Car tu sais que juste "fabriquée en France", ça ne va pas convaincre grand monde en soi.

Par

Ce n'est pas plus cher de fabriquer en France qu'en Allemagne ou en Belgique par exemple ou les salaires (avec charges) sont bien supérieurs. Le coût de la main d'œuvre est presque "négligeable" dans la production automobile moderne. La compétitivité d'une usine de production est liée à sa modernité. Aux investissements réalisés dans l'outil de production ainsi que dans l'optimisation du site. Toyota arrive à produire une auto en France qui est très compétitive et pourtant les marges sont sans doute bien meilleures que chez Renault ou PSA. Pourquoi ? Parce que leur site de production est relativement moderne. Avec des fournisseurs directement installés sur site (on réduit les coûts et délais de transports) et surtout un investissement toujours maintenu année après année.

Les français ont totalement "abandonnés" certains sites pour aller en fabriquer de nouveaux au Maroc, en Espagne et ailleurs. Ces sites sont bien plus compétitifs (hors main d'œuvres) que les vieilles usines françaises. En allant délocaliser leurs sites ils ont reproduits le schéma de Toyota en France : obliger leurs sous-traitants à s'installer autour des sites pour optimiser.

La question à se poser c'est pourquoi on a laissé les constructeurs français abandonner leurs sites français et parallèlement leurs accorder des aides ou prêts pour aller installer des sites de productions à l'étranger ? Et pourquoi ces constructeurs ont préférés aller s'installer ailleurs (parfois sur des sites totalement nouveaux où il a fallu des années avant que la production fonctionne ou soit compétitive) plutôt que de maintenir les investissements dans leurs usines existantes ?

Les allemands le font pourtant avec succès depuis des années. Leurs usines restent à la pointe. Et malgré un coût du travail élevé.

Tesla s'implante en Allemagne. Preuve que la production dans un pays cher en coût de travail n'est pas du tout un frein industriel. Du moment que l'outil industriel est compétitif.

Par

En réponse à beniot9888

11 % des Renault sont fabriquées en France. Je vois tout de même 3 raisons de nuancer ce chiffre :

- Renault est une entreprise internationale, pas franco-française qui ne vend que dans l'hexagone

- Renault produit localement pour certains marchés, et c'est quand même assez logique (Amérique du Sud, Russie...)

- Renault produit pas mal de ses modèles en France, et si "les gens" achetaient plus de Scénic que de Clio, la tendance serait différente.

En plus, j'ai un problème de confiance avec les statistiques sorties du chapeau. Il sort d'où le 11% ? Et Renault ne produit pas que des voitures, il fait aussi des utilitaires et des moteurs/boîtes. Votre pourcentage en tient-il compte ?

Qu'est que tu vas ergoter sur ce sujet l'Echalas ?

C'est si compliqué que ça que d'effectuer le comptage de V.P sortant d'une usine sise sur le territoire national et de rapprocher ce chiffre de la production totale d'un constructeur ?

Et tu vois... celui qu

Par

En réponse à iaka

Ce n'est pas plus cher de fabriquer en France qu'en Allemagne ou en Belgique par exemple ou les salaires (avec charges) sont bien supérieurs. Le coût de la main d'œuvre est presque "négligeable" dans la production automobile moderne. La compétitivité d'une usine de production est liée à sa modernité. Aux investissements réalisés dans l'outil de production ainsi que dans l'optimisation du site. Toyota arrive à produire une auto en France qui est très compétitive et pourtant les marges sont sans doute bien meilleures que chez Renault ou PSA. Pourquoi ? Parce que leur site de production est relativement moderne. Avec des fournisseurs directement installés sur site (on réduit les coûts et délais de transports) et surtout un investissement toujours maintenu année après année.

Les français ont totalement "abandonnés" certains sites pour aller en fabriquer de nouveaux au Maroc, en Espagne et ailleurs. Ces sites sont bien plus compétitifs (hors main d'œuvres) que les vieilles usines françaises. En allant délocaliser leurs sites ils ont reproduits le schéma de Toyota en France : obliger leurs sous-traitants à s'installer autour des sites pour optimiser.

La question à se poser c'est pourquoi on a laissé les constructeurs français abandonner leurs sites français et parallèlement leurs accorder des aides ou prêts pour aller installer des sites de productions à l'étranger ? Et pourquoi ces constructeurs ont préférés aller s'installer ailleurs (parfois sur des sites totalement nouveaux où il a fallu des années avant que la production fonctionne ou soit compétitive) plutôt que de maintenir les investissements dans leurs usines existantes ?

Les allemands le font pourtant avec succès depuis des années. Leurs usines restent à la pointe. Et malgré un coût du travail élevé.

Tesla s'implante en Allemagne. Preuve que la production dans un pays cher en coût de travail n'est pas du tout un frein industriel. Du moment que l'outil industriel est compétitif.

Tout ça n'est pas....faux!:bien:

Par

En réponse à beniot9888

"il faudrait que le modèle présenté soit de qualité et qu'il soit garanti au moins 3 ans voire davantage, et..."

Bref, au final, tu veux juste convaincre l'acheter d'acheter plus cher une voiture parce qu'elle en offre plus. Pas parce qu'elle est fabriquée en France. Car tu sais que juste "fabriquée en France", ça ne va pas convaincre grand monde en soi.

Je crois que ce commentaire relève de la mauvaise foi.Je crois avoir expliqué clairement que les constructeurs "français" n'ont pas été à la hauteur pour la prise en charge des défauts récurrents sur certains de leurs modèles.EN CONSEQUENCE, pour gagner la confiance des gens il leur faudra augmenter leur période de garantie...Mais ce n'est qu'un avis je ne suis pas un spécialiste..:bah:

Par

En réponse à roc et gravillon

Qu'est que tu vas ergoter sur ce sujet l'Echalas ?

C'est si compliqué que ça que d'effectuer le comptage de V.P sortant d'une usine sise sur le territoire national et de rapprocher ce chiffre de la production totale d'un constructeur ?

Et tu vois... celui qu

On peut voir comme ça, oui, juste en "comptant" le nombre de véhicules. Mais j'ai appris à avoir un peu l'esprit critique, surtout quand on me balancer un chiffre sans m'en donner la source.

Alors, ce 11%, est-ce qu'il tient compte des VU ? Et on inclus quoi dans "Renault" ? Juste la marque, ou on rajoute Dacia, Lada et Samsung qui appartiennent à Renault. Et ne produisent pas en France. Ou alors c'est un chiffre "alliance" ?

D'autant que dans tous les cas, on ne regarde que le nombre de véhicules. Toujours pas les moteurs fabriqués pour Nissan ou Mercedes.

Mais même sans considérer les moteurs (dont une partie est produite en France), même en ne regardant sur les véhicules, on ne sait pas ce qu'on regarde quand on dit 11%.

Par

En réponse à ZZTOP60

Je crois que ce commentaire relève de la mauvaise foi.Je crois avoir expliqué clairement que les constructeurs "français" n'ont pas été à la hauteur pour la prise en charge des défauts récurrents sur certains de leurs modèles.EN CONSEQUENCE, pour gagner la confiance des gens il leur faudra augmenter leur période de garantie...Mais ce n'est qu'un avis je ne suis pas un spécialiste..:bah:

Non. Je suis d'accord qu'une augmentation de la garantie augmenterait la confiance en la marque. PSA et Renault ont quelques casseroles à faire oublier.

Mais ça ne les fera pas plus ou moins oublier si la voiture est fabriqué en France où en République Tchèque, non ?

Par

En réponse à beniot9888

"Le problème nos constructeurs ne s'intéresse qu'à la marge"

Et le client, lui, ne se soucie pas de son prix d'achat ?

Une partie de la clientèle "s'appauvrit", à cause des contrats précaires , des pertes en terme d'emploi, (les délocalisations y contribuent largement)...donc effectivement il y a une forte attention sur le prix de base du modèle .

Mais pour une autre partie de clientèle, à voir le choix des modèles et de leurs options , il serait parfaitement possible de payer un peu plus cher si le modèle était fabriqué en FRANCE et que cette hausse des prix était justifiée.

D'ailleurs je ne fais que reprendre des thèmes connus de tous mais que chacun feint de ne pas comprendre....

Le résultat est là: continuons d'acheter de plus en plus cher des véhicules qui viennent d'ailleurs , continuons de faire travailler l'argent , continuons de polluer en faisant circuler les marchandises sur des milliers de Km....:buzz:

Par

En réponse à beniot9888

Non. Je suis d'accord qu'une augmentation de la garantie augmenterait la confiance en la marque. PSA et Renault ont quelques casseroles à faire oublier.

Mais ça ne les fera pas plus ou moins oublier si la voiture est fabriqué en France où en République Tchèque, non ?

J'enfonce le clou.

Si le constructeur propose la Clio ou la 208;..... 1500€ plus cher (c'est ce qui avait justifié la délocalisation de la clio4) et qu'il justifie cette hausse par le surcoût d'une fabrication du modèle en France ( maintien des emplois et des sous traitants) et qu'il prolonge la garantie ces modèles de 2 ans , premier gage de fiabilité et de qualité, j'en connais beaucoup qui reviendraient à la marque....Voilà,c'est clair?

Par

En réponse à beniot9888

On peut voir comme ça, oui, juste en "comptant" le nombre de véhicules. Mais j'ai appris à avoir un peu l'esprit critique, surtout quand on me balancer un chiffre sans m'en donner la source.

Alors, ce 11%, est-ce qu'il tient compte des VU ? Et on inclus quoi dans "Renault" ? Juste la marque, ou on rajoute Dacia, Lada et Samsung qui appartiennent à Renault. Et ne produisent pas en France. Ou alors c'est un chiffre "alliance" ?

D'autant que dans tous les cas, on ne regarde que le nombre de véhicules. Toujours pas les moteurs fabriqués pour Nissan ou Mercedes.

Mais même sans considérer les moteurs (dont une partie est produite en France), même en ne regardant sur les véhicules, on ne sait pas ce qu'on regarde quand on dit 11%.

Bref, toujours à ergoter... les VU, c'est à la grosse maille 10% de ce qui s'immatricule en VP.

Je te laisse faire la péréquation si Rîno produisait 100% de ses caisses carrées sur le territoire national : ce serait tout aussi lamentable !

Par

Et tu sais, Valeo, Faurecia ou Michelin livrent des constructeurs étrangers, alors tu peux ergoter tant que tu veux.

Une usine d'assemblage automobile implantée dans un territoire qui ferme, ce sont des milliers d'emplois directs ou indirects qui dégagent, pourquoi vouloir tordre l'évidence ?

Par

En réponse à Zelos

Dans les ventes mensuelles, il faudrait indiquer la part des véhicules "fabriqué en France" et d'enlever la part dites des constructeurs français.

Nous en tant que client, nous sommes fautifs. Nous devons exiger, insister que l'on veut du "made in France".

Le problème nos constructeurs ne s'intéresse qu'à la marge. Et quand vous demandez à négocier les prix, ils ne sont pas d'accord. Les prix des 208, Clio doivent être au prix des pays où ils sont produits. En fait, ces deux véhicules sont vendus au prix de la fabrication française. En fait, ils se moquent de nous.

les français achetant massivement des Clio et 208, pourquoi voulez-vous que les constructeurs fassent des efforts? :bah:

Par

En réponse à roc et gravillon

Avec les clémentines corses, tu récupères des feuilles pour ton compost Saccapuces...

t'as désormais également des clémentines espagnoles vendues avec les feuilles. :bah:

hé oui, les espagnols ne sont pas cons. :biggrin: et ils font aussi dans le bio.:biggrin:

Par

En réponse à mynameisfedo

les français achetant massivement des Clio et 208, pourquoi voulez-vous que les constructeurs fassent des efforts? :bah:

Pas que les Français. Pas la peine de nous seriner que "on est des pigeons", la Clio et la 208 sont dans le top 5 des ventes européennes.

Par

En réponse à ZZTOP60

J'enfonce le clou.

Si le constructeur propose la Clio ou la 208;..... 1500€ plus cher (c'est ce qui avait justifié la délocalisation de la clio4) et qu'il justifie cette hausse par le surcoût d'une fabrication du modèle en France ( maintien des emplois et des sous traitants) et qu'il prolonge la garantie ces modèles de 2 ans , premier gage de fiabilité et de qualité, j'en connais beaucoup qui reviendraient à la marque....Voilà,c'est clair?

Je comprends, mais je pense quand même que l'augmentation du tarif ne passe que si tu leur offre quelque chose en plus (ici, une extension de garantie). Si tu ne leur offre que la bonté d'âme et le bonne conscience de faire travailler l'industrie française, ça ne suffira pas.

Par

En réponse à roc et gravillon

Et tu sais, Valeo, Faurecia ou Michelin livrent des constructeurs étrangers, alors tu peux ergoter tant que tu veux.

Une usine d'assemblage automobile implantée dans un territoire qui ferme, ce sont des milliers d'emplois directs ou indirects qui dégagent, pourquoi vouloir tordre l'évidence ?

J'ai juste demandé des détails sur un chiffre sorti du chapeau. Je n'ai pas eu l'impression de tordre l'évidence ou d'encourager la fermeture d'usines.

Par

En réponse à ZZTOP60

J'enfonce le clou.

Si le constructeur propose la Clio ou la 208;..... 1500€ plus cher (c'est ce qui avait justifié la délocalisation de la clio4) et qu'il justifie cette hausse par le surcoût d'une fabrication du modèle en France ( maintien des emplois et des sous traitants) et qu'il prolonge la garantie ces modèles de 2 ans , premier gage de fiabilité et de qualité, j'en connais beaucoup qui reviendraient à la marque....Voilà,c'est clair?

pour ma part, ça ne justifierait pas un achat.

si le tarif augmente, ok pour moi, mais à condition que la voiture soit globalement meilleure.

peu m'importe le made in France, il faut que la qualité soit au rendez-vous.

si c'est le cas, je n'hésite pas à payer plus cher. mais si un produit made in ailleurs moins cher et tout aussi qualitatif est proposé, je préfère être honnête : c'est celui-là que je prends.

après, tout dépend de la somme à payer: entre des fraises et une voiture, ça n'a pas non plus le même impact dans le budget.

et si je ne suis pas à près de 2€, oui, 2000€ de plus ou de moins, ça, c'est autre chose. :bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

pour ma part, ça ne justifierait pas un achat.

si le tarif augmente, ok pour moi, mais à condition que la voiture soit globalement meilleure.

peu m'importe le made in France, il faut que la qualité soit au rendez-vous.

si c'est le cas, je n'hésite pas à payer plus cher. mais si un produit made in ailleurs moins cher et tout aussi qualitatif est proposé, je préfère être honnête : c'est celui-là que je prends.

après, tout dépend de la somme à payer: entre des fraises et une voiture, ça n'a pas non plus le même impact dans le budget.

et si je ne suis pas à près de 2€, oui, 2000€ de plus ou de moins, ça, c'est autre chose. :bah:

Et la plupart des acheteurs raisonnent ainsi. 1500€ sur une citadine, ça peut facilement faire basculer un choix si on n'est pas fixé sur la marque.

La question est de savoir pourquoi un salarié français coûte plus cher qu'un salarié allemand à qualification égale alors même qu'il touche moins en net. Résoudre ce problème de base permettrait à toute l'industrie française de lutter à armes égales a minima avec son homologue allemande.

L'usine Toyota est un cas particulier parce qu'elle sert de vitrine à Toyota qui veille à ce que sa charge soit en permanence à 100% en y reportant en cas de baisse de charge des assemblages de véhicules qui devraient avoir lieu ailleurs.

Par

En réponse à ZZTOP60

"Mais au final, ce sont les clients, vous automobilistes, qui détenez les clefs du "Made in France". Autrement dit, préférez-vous acheter français ou non ? "

Là-dessus je suis 100% d'accord .Et en effet, l'acheteur français doit prendre conscience qu'il y a un surcoût mais qu'il n'est rien face à la mise en dépendance d'une partie de la population active en France on parle de 10% à la fin de 2020, ce qui n'est pas rien.

Ceci dit, pour que l'acheteur soit convaincu d'acheter un modèle fabriqué en France et vendu un peu plus cher, il faudrait que le modèle présenté soit de qualité et qu'il soit garanti au moins 3 ans voire davantage, et que le SAV soit "responsable et à la hauteur". Sur ce point, les constructeurs français ont une "image " à se faire ou "à se refaire".

Par ailleurs,si malgré une certaine perte de confiance établie envers ces constructeurs , il y a encore des acheteurs c'est surtout grâce aux remises, aides gouvernementales à la reprise, promotions sur les véhicules en stock....

Quant aux actionnaires, on a l'impression qu'ils restent frileux sur les investissements dès qu'il s'agit de notre territoire encourageant de ce fait les délocalisations et la prise de dividende

Comme on peut le voir, si la bonne volonté de l'acheteur est nécessaire il faut aussi bien d'autres choses...

oui tout à fait pas de remises importantes = pas d'achat, je change régulièrement de voiture et en exemple sur le dernière Talisman Estate Renault ( celle-ci ayant succédée à une Laguna Renault à -25%) fabriquée à Douai par rapport à ma commande à la teinte et options que je désirais (délai 3 mois) -39% valeur catalogue 44000, payée 25000, c'était ça ou je n'achetais pas , donc on peu fabriquer en France et vendre à des prix correct , le nouveau PDG à dit que les remises canons serait terminées , hé bien si c'est ça j'irais ailleurs car il y a de vraies bonnes affaires à faire dans d'autres marques française en garantissant des emplois sur le suivi en concession

Par

En réponse à mynameisfedo

pour ma part, ça ne justifierait pas un achat.

si le tarif augmente, ok pour moi, mais à condition que la voiture soit globalement meilleure.

peu m'importe le made in France, il faut que la qualité soit au rendez-vous.

si c'est le cas, je n'hésite pas à payer plus cher. mais si un produit made in ailleurs moins cher et tout aussi qualitatif est proposé, je préfère être honnête : c'est celui-là que je prends.

après, tout dépend de la somme à payer: entre des fraises et une voiture, ça n'a pas non plus le même impact dans le budget.

et si je ne suis pas à près de 2€, oui, 2000€ de plus ou de moins, ça, c'est autre chose. :bah:

Je comprends, mais en définitive, une fois passée la période de lancement du nouveau modèle, les CLIO et 208 en question font l'objet de reprise + ou de remise de plus de 2000€.

Alors ce n'est pas tout de se plaindre du coût énorme de la "redistribution", en particulier , je dis bien en particulier, dûe aux importations excessives de tous les produits d'Asie, et des délocalisations en tous genres et que tout le monde trouve normal.

Accepter les fuites des activités qui faisaient vivre des millions de gens presque décemment, c'est accepter AUSSI que les derniers qui auront un emploi, les derniers "entrepreneurs", contribuent DE PLUS EN PLUS pour faire vivre le restant!:bah:

Par

En réponse à ZZTOP60

Je comprends, mais en définitive, une fois passée la période de lancement du nouveau modèle, les CLIO et 208 en question font l'objet de reprise + ou de remise de plus de 2000€.

Alors ce n'est pas tout de se plaindre du coût énorme de la "redistribution", en particulier , je dis bien en particulier, dûe aux importations excessives de tous les produits d'Asie, et des délocalisations en tous genres et que tout le monde trouve normal.

Accepter les fuites des activités qui faisaient vivre des millions de gens presque décemment, c'est accepter AUSSI que les derniers qui auront un emploi, les derniers "entrepreneurs", contribuent DE PLUS EN PLUS pour faire vivre le restant!:bah:

"ce que tout le monde trouve normal" (orthographe!):redface:

Par

En réponse à motalo

oui tout à fait pas de remises importantes = pas d'achat, je change régulièrement de voiture et en exemple sur le dernière Talisman Estate Renault ( celle-ci ayant succédée à une Laguna Renault à -25%) fabriquée à Douai par rapport à ma commande à la teinte et options que je désirais (délai 3 mois) -39% valeur catalogue 44000, payée 25000, c'était ça ou je n'achetais pas , donc on peu fabriquer en France et vendre à des prix correct , le nouveau PDG à dit que les remises canons serait terminées , hé bien si c'est ça j'irais ailleurs car il y a de vraies bonnes affaires à faire dans d'autres marques française en garantissant des emplois sur le suivi en concession

Les Talisman viennent de Sandouville à ma connaissance.

Par

11%... c'est le % du poids de l'industrie en France par rapport au PIB du pays en 2019, avant la catastrophe 2020 bien entendu.

25% c'était le même % en 2000, avant ce que vous savez.

C'est sans doute le moment de se rappeler des promesses de l'EU sans doute ?

Donc même si le client est responsable d'absolument tout (l'état est actionnaire de Renault et les compagnies ne sont absolument pas démocratiques faut-il le rappeler ici...), même si l'employé licencié est responsable de se faire virer, il faudrait élargir le champs de la causalité et voir, comme le tout premier commentaire le relevait, que cela dépasse largement la simple question d'un où.

In fine, les clients achèteront avec les moyens qu'ils leurs resterons à la fin du mois.

Par

En réponse à Debian

11%... c'est le % du poids de l'industrie en France par rapport au PIB du pays en 2019, avant la catastrophe 2020 bien entendu.

25% c'était le même % en 2000, avant ce que vous savez.

C'est sans doute le moment de se rappeler des promesses de l'EU sans doute ?

Donc même si le client est responsable d'absolument tout (l'état est actionnaire de Renault et les compagnies ne sont absolument pas démocratiques faut-il le rappeler ici...), même si l'employé licencié est responsable de se faire virer, il faudrait élargir le champs de la causalité et voir, comme le tout premier commentaire le relevait, que cela dépasse largement la simple question d'un où.

In fine, les clients achèteront avec les moyens qu'ils leurs resterons à la fin du mois.

Ce n'est pas l'UE qui nous impose d'avoir un montant de prélèvements sur le travail largement supérieur à celui des autres pays de la même UE.

Mais je suis d'accord avec vous sur votre dernière phrase : vu la vague de faillites qui se profile, les gens n'auront malheureusement bientôt plus grand-chose à dépenser. La comparaison avec les autres pays européens sera particulièrement désagréable. Même le père François Lenglet sera obligé de dévoiler la vérité : si "on" prête facilement à la France, c'est qu'"on" fait confiance à Bercy pour tondre les français pour rembourser. Et au train ou le roi Macron dilapide de l'argent qu'on n'a pas, ça va faire très mal.

Déposer un commentaire

Caradisiac change son forum et son gestionnaire de comptes utilisateurs. La connexion, le dépôt d'avis et de commentaires sont momentanément suspendus. Ils seront réactivés dans quelques jours, le temps d'effectuer la migration technique.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité