Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Stellantis: questions sur la fusion PSA-FCALes groupes PSA et FCA s'apprêtent à sceller leur union, ce qui donnera lieu à la naissance de Stellantis, futur quatrième groupe automobile mondial.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

«  “Aucune entreprise automobile mondiale ne peut se permettre de ne pas être sur le plus gros marché automobile du monde”, a récemment déclaré Carlos Tavares.« 

Et c est la faute de qui ? Ah Carlos Tavares qui pas proposé des véhicules adaptés à ce marché ....

Par

En réponse à nicotdi

«  “Aucune entreprise automobile mondiale ne peut se permettre de ne pas être sur le plus gros marché automobile du monde”, a récemment déclaré Carlos Tavares.« 

Et c est la faute de qui ? Ah Carlos Tavares qui pas proposé des véhicules adaptés à ce marché ....

Et que faut-il comme "véhicule adapté" pour ce marché?

A mon humble avis, c'est simplement que les chinois privilégie les marques allemandes et japonaises question automobile, point barre.:bah:

Tout comme ils privilégient le vin français et ne prendront pas de vin allemand ou japonais...

Bref, même si un constructeur français leur proposait une super caisse, ils n'en voudraient pas, car pour eux, une bonne voiture n'est pas une voiture française tout simplement.

A part peut-être Bugatti, mais ça, c'est un cas particulier.

En même temps, dans le monde, le stéréotype de la voiture française, ça reste la... deudeuche, ceci expliquant probablement cela.

Maintenant, pour en revenir aux chinois, il ne faut pas oublier que ça reste globalement un peuple de moutons, endoctriné par le parti communiste qui leur donne la seule marche à suivre. Bref, leur raisonnement est assez binaire, pour ne pas dire simpliste. Pas pour rien qu'ils ont encore une image d'Epinal de la France.

Sentiment renforcé pour avoir eu l'occasion de discuter et travailler avec des chinois.

Bref, on peut toujours courir pour aller leur vendre des voitures françaises (enfin, de plus en plus pseudo-françaises)...

Par

Et côté marques italiennes, à part les prestigieuses, faut pas rêver, les chinois ne les considèrent pas mieux que les françaises. Pour peu qu'ils les connaissent, à part Ferrari et Lamborghini... et peut-être Maserati?

Bref, si Stellantis veut prendre de l'importance en Chine, je leur souhaite bonne chance.

Par

L'avenir appartient aux marques chinoises qui avaleront toutes leurs concurrentes et conserveront quelques usines en Europe.

Par

"le groupe français dispose d’une nette avance technologique, notamment en termes d’électrification, dossier prioritaire"

Quelle avance, exactement ?

FCA a une plateforme de VE (segment A, sûrement extensible au segment B) et PSA en a une également (segments B extensible au C, très bien, c'est compatible), sortie seulement 1 an plus tôt. En revanche, aucune batterie supérieure à 46kWh n'est actuellement commercialisée par les 2 groupes.

FCA a des PHEV (segments B et C + van Chrysler), PSA en a aussi (segments C et D, super, encore compatible). Le Chrysler Pacifica PHEV est d'ailleurs sorti bien avant les PHEV PSA.

FCA a des mHEV (Panda, 500), PSA n'en a pas encore.

En revanche, malgré les "8 millions de véhicules par an" produits par les 2 groupes, il n'y a toujours pas un seul hybride simple (HEV) à l'horizon.

Alors au-delà d'un chauvinisme coutumier dès qu'on évoque cette fusion, en quoi PSA est-il en avance sur FCA ?

Peut-être dans la co-entreprise montée avec Total sur l'appro batteries, pour lequel tout reste à faire ? FCA a en tout cas annoncé des projets sur les réseaux de recharge avec Engie, ce que PSA se refuse à faire en comptant sur les états pour faire le boulot à sa place.

Donc je parlerais plutôt de complémentarité entre les 2 groupes dans l'électrification et de retard général de Stellantis sur la concurrence, mais en aucun cas d'une avance de PSA.

Par

En réponse à BigL

"le groupe français dispose d’une nette avance technologique, notamment en termes d’électrification, dossier prioritaire"

Quelle avance, exactement ?

FCA a une plateforme de VE (segment A, sûrement extensible au segment B) et PSA en a une également (segments B extensible au C, très bien, c'est compatible), sortie seulement 1 an plus tôt. En revanche, aucune batterie supérieure à 46kWh n'est actuellement commercialisée par les 2 groupes.

FCA a des PHEV (segments B et C + van Chrysler), PSA en a aussi (segments C et D, super, encore compatible). Le Chrysler Pacifica PHEV est d'ailleurs sorti bien avant les PHEV PSA.

FCA a des mHEV (Panda, 500), PSA n'en a pas encore.

En revanche, malgré les "8 millions de véhicules par an" produits par les 2 groupes, il n'y a toujours pas un seul hybride simple (HEV) à l'horizon.

Alors au-delà d'un chauvinisme coutumier dès qu'on évoque cette fusion, en quoi PSA est-il en avance sur FCA ?

Peut-être dans la co-entreprise montée avec Total sur l'appro batteries, pour lequel tout reste à faire ? FCA a en tout cas annoncé des projets sur les réseaux de recharge avec Engie, ce que PSA se refuse à faire en comptant sur les états pour faire le boulot à sa place.

Donc je parlerais plutôt de complémentarité entre les 2 groupes dans l'électrification et de retard général de Stellantis sur la concurrence, mais en aucun cas d'une avance de PSA.

Pour être honnête, les seuls atouts actuels côté PSA, ce sont les plateformes partagées et modulaires mieux déployées que chez FCA, et l'optimisation des coûts, ce qui pemet aujourd'hui à PSA, petit groupe, d'être bénéficiaire.

Les constructeurs FCA suivront simplement la même logique, et tous les constructeurs du nouveau Groupe exploiteront assez rapidement de mêmes plateformes et composants partagés.

Après, davantage de véhicules "électrifiés" sont proposés aujourd'hui par PSA que par FCA, mais ça date grosso modo de 2020 et il y a encore un gros travail à faire pour les rendre efficients et moins chers, car pour le moment, le compte n'y est pas.

Mais côté FCA, à part la e500, qu'y a-t-il comme autre véhicule électrifié? certaines jeep je crois...

Par

J'adore le ''from scratch '':biggrin::biggrin::biggrin:

C'est un peu comme quand vous utilisez les trucs du genre ''by wire''.

On dirait qu'il faut le dire en anglais parceque ça n'a aucun sens en Français .

Vous savez , on peut dire ''partir de zéro '' ou ''par fil '' !

Je sais que ça fait moins classe , moins à la mode mais bon (surtout quand on voit des mots du genre ''mainstream'' , ''hater'', ''in fine'' , couramments utilisés par des gars du forum qui ne parlent probablement pas mieux anglais que mon chien :areuh::areuh:).

Par

Cette fusion me parait complètement nulle et non préparée et elle me parait être juste une alliance financière au final pour atteindre une taille critique pour se comparer aux autres.

Je ne doute pas que les constructeurs de cette alliance vont faire des économies d'échelles à échéance sur les composants mais je ne vois pas de "bonnes raisons" de se mettre ensemble sur surtout de travailler ensemble. L'avenir le dire mais je sens pas ce "truc" qui marchera financièrement mais pas pour le bien du client final.

Par

En réponse à fedoismyname

Pour être honnête, les seuls atouts actuels côté PSA, ce sont les plateformes partagées et modulaires mieux déployées que chez FCA, et l'optimisation des coûts, ce qui pemet aujourd'hui à PSA, petit groupe, d'être bénéficiaire.

Les constructeurs FCA suivront simplement la même logique, et tous les constructeurs du nouveau Groupe exploiteront assez rapidement de mêmes plateformes et composants partagés.

Après, davantage de véhicules "électrifiés" sont proposés aujourd'hui par PSA que par FCA, mais ça date grosso modo de 2020 et il y a encore un gros travail à faire pour les rendre efficients et moins chers, car pour le moment, le compte n'y est pas.

Mais côté FCA, à part la e500, qu'y a-t-il comme autre véhicule électrifié? certaines jeep je crois...

Juste la 500 en VE chez FCA, oui, mais ce qui compte c'est les plateformes et PSA comme FCA n'en ont qu'une. La plateforme Fiat ayant l'avantage d'être dédiée VE et pas multi-énergie, cette dernière solution étant un choix de court terme de PSA (pratique industriellement mais pénalisant pour les prestations) qui ne reflète pas la tendance.

Côté PHEV, y'a les Jeep Renegade et Compass chez Jeep, et les Pacifica chez Chrysler. Beaucoup de projets dans les cartons a priori de chaque côté mais, chez PSA comme FCA, il n'y a de toute façon que des PHEV "bricolés", où on greffe une motorisation électrique à un moteur thermique existant, sans fonctionnement hybride optimisé. Le tout à des prix prohibitifs.

Le retard de Stellantis par rapport à Kia/Hyundai par exemple (qui dispose de toutes les hybridations, avec des plateformes multi-énergies depuis plusieurs années et une plateforme VE à venir en 2021) est saisissant, et risque de leur jouer des tours à court terme.

PSA comme FCA ont joué la montre, Tavares tenant encore des discours anti-VE l'an dernier, donc difficile de faire passer l'un ou l'autre pour un champion dans le domaine.

Par

En réponse à fedoismyname

Pour être honnête, les seuls atouts actuels côté PSA, ce sont les plateformes partagées et modulaires mieux déployées que chez FCA, et l'optimisation des coûts, ce qui pemet aujourd'hui à PSA, petit groupe, d'être bénéficiaire.

Les constructeurs FCA suivront simplement la même logique, et tous les constructeurs du nouveau Groupe exploiteront assez rapidement de mêmes plateformes et composants partagés.

Après, davantage de véhicules "électrifiés" sont proposés aujourd'hui par PSA que par FCA, mais ça date grosso modo de 2020 et il y a encore un gros travail à faire pour les rendre efficients et moins chers, car pour le moment, le compte n'y est pas.

Mais côté FCA, à part la e500, qu'y a-t-il comme autre véhicule électrifié? certaines jeep je crois...

"Mais côté FCA, à part la e500, qu'y a-t-il comme autre véhicule électrifié? certaines jeep je crois..."

Le Ducato. Et il y a eu des modèles Fiat électriques par le passé (Panda et Cinquecento Elettra).

Par

En réponse à BigL

Juste la 500 en VE chez FCA, oui, mais ce qui compte c'est les plateformes et PSA comme FCA n'en ont qu'une. La plateforme Fiat ayant l'avantage d'être dédiée VE et pas multi-énergie, cette dernière solution étant un choix de court terme de PSA (pratique industriellement mais pénalisant pour les prestations) qui ne reflète pas la tendance.

Côté PHEV, y'a les Jeep Renegade et Compass chez Jeep, et les Pacifica chez Chrysler. Beaucoup de projets dans les cartons a priori de chaque côté mais, chez PSA comme FCA, il n'y a de toute façon que des PHEV "bricolés", où on greffe une motorisation électrique à un moteur thermique existant, sans fonctionnement hybride optimisé. Le tout à des prix prohibitifs.

Le retard de Stellantis par rapport à Kia/Hyundai par exemple (qui dispose de toutes les hybridations, avec des plateformes multi-énergies depuis plusieurs années et une plateforme VE à venir en 2021) est saisissant, et risque de leur jouer des tours à court terme.

PSA comme FCA ont joué la montre, Tavares tenant encore des discours anti-VE l'an dernier, donc difficile de faire passer l'un ou l'autre pour un champion dans le domaine.

"Côté PHEV, y'a les Jeep Renegade et Compass chez Jeep, et les Pacifica chez Chrysler."

500 et Panda chez Fiat.

Par

En réponse à BigL

Juste la 500 en VE chez FCA, oui, mais ce qui compte c'est les plateformes et PSA comme FCA n'en ont qu'une. La plateforme Fiat ayant l'avantage d'être dédiée VE et pas multi-énergie, cette dernière solution étant un choix de court terme de PSA (pratique industriellement mais pénalisant pour les prestations) qui ne reflète pas la tendance.

Côté PHEV, y'a les Jeep Renegade et Compass chez Jeep, et les Pacifica chez Chrysler. Beaucoup de projets dans les cartons a priori de chaque côté mais, chez PSA comme FCA, il n'y a de toute façon que des PHEV "bricolés", où on greffe une motorisation électrique à un moteur thermique existant, sans fonctionnement hybride optimisé. Le tout à des prix prohibitifs.

Le retard de Stellantis par rapport à Kia/Hyundai par exemple (qui dispose de toutes les hybridations, avec des plateformes multi-énergies depuis plusieurs années et une plateforme VE à venir en 2021) est saisissant, et risque de leur jouer des tours à court terme.

PSA comme FCA ont joué la montre, Tavares tenant encore des discours anti-VE l'an dernier, donc difficile de faire passer l'un ou l'autre pour un champion dans le domaine.

"PSA comme FCA ont joué la montre, Tavares tenant encore des discours anti-VE l'an dernier, donc difficile de faire passer l'un ou l'autre pour un champion dans le domaine."

L'avis de tavares peut changer avec le temps. Il faut rappeler que le FCA de l'ère Marchionne n'était pas non plus pro-électrique. Aujourd'hui le groupe s'y met tout doucement.

Par

En réponse à BigL

"le groupe français dispose d’une nette avance technologique, notamment en termes d’électrification, dossier prioritaire"

Quelle avance, exactement ?

FCA a une plateforme de VE (segment A, sûrement extensible au segment B) et PSA en a une également (segments B extensible au C, très bien, c'est compatible), sortie seulement 1 an plus tôt. En revanche, aucune batterie supérieure à 46kWh n'est actuellement commercialisée par les 2 groupes.

FCA a des PHEV (segments B et C + van Chrysler), PSA en a aussi (segments C et D, super, encore compatible). Le Chrysler Pacifica PHEV est d'ailleurs sorti bien avant les PHEV PSA.

FCA a des mHEV (Panda, 500), PSA n'en a pas encore.

En revanche, malgré les "8 millions de véhicules par an" produits par les 2 groupes, il n'y a toujours pas un seul hybride simple (HEV) à l'horizon.

Alors au-delà d'un chauvinisme coutumier dès qu'on évoque cette fusion, en quoi PSA est-il en avance sur FCA ?

Peut-être dans la co-entreprise montée avec Total sur l'appro batteries, pour lequel tout reste à faire ? FCA a en tout cas annoncé des projets sur les réseaux de recharge avec Engie, ce que PSA se refuse à faire en comptant sur les états pour faire le boulot à sa place.

Donc je parlerais plutôt de complémentarité entre les 2 groupes dans l'électrification et de retard général de Stellantis sur la concurrence, mais en aucun cas d'une avance de PSA.

donc pour ton info.

le 1.2 Pure tech gagnera une chaine de distrib' et.... une hybridation légère 48 volts en 2022... (donc pas dans 20 ans hein ....) ....ceci afin de gagner qq Grs de CO2 et de faire durer ce moteur jusqu'en 2030.... ou il disparaitra en tt cas sous cette forme 100% thermique ( pour moi l'hybridation 48v reste du 100% thermique ) .

la nouvelle 308 ( sort dans 6 mois ) profitera d'une nouvelle hybridation RECHARGEABLE en 225Cv et ..180 et ... 150 Cv... et ça aussi du coté de FIAT ça les intéresse.

... et... une nouvelle plateforme 100% élec avec batteries jusqu'à 100 KW ( eh oui ) ... est déjà en préparation pour le futur 3008 100% élec, qui sortira automne 2022.... ( donc pas dans 20 ans hein ...) ... donc tu vois, les choses bougent chez PSA ( on vont bouger rapidement du coté hybridation et 100% élec) ... et tu te doute bien que du coté du groupe FIAT, certaines plateformes avec leurs moteurs ( notamment 1.2 pure tech hybride 48 v et hybride rechargeable + la grosse plateforme du 3008 élec... ) sont attendues avec impatience..... tout ça c'est pour l'année prochaine.... ça va bouger donc :oui:

Par

En réponse à neutral2010

Cette fusion me parait complètement nulle et non préparée et elle me parait être juste une alliance financière au final pour atteindre une taille critique pour se comparer aux autres.

Je ne doute pas que les constructeurs de cette alliance vont faire des économies d'échelles à échéance sur les composants mais je ne vois pas de "bonnes raisons" de se mettre ensemble sur surtout de travailler ensemble. L'avenir le dire mais je sens pas ce "truc" qui marchera financièrement mais pas pour le bien du client final.

bah , ça ne peut pas etre pire que Renault/ Nissan :blague:ou le boss C Ghons a quand meme été arrêté par les Jap' s :lol:!!!

Par

"Si la question de la pérennité de certaines marques du groupe (Lancia, Chrysler…) peut se poser à terme"

Parenthèse légitime, mais si on regarde les chiffres de vente j'y rajouterais DS. Encore qu'à moyen terme, avec tous les véhicules Stellantis répartis sur des plateformes communes, une marque peut très bien subsister avec très peu de modèles ou de ventes ; ce n'est plus qu'un nom. Par exemple, Lancia ne vend plus rien à l'échelle mondiale, mais quand on voit ses ventes en Italie avec un produit ultra rentabilisé (Ypsilon) et qui n'est rien d'autre qu'une 500 recarrossée, Stellantis aurait bien tort de s'en priver.

"Le retour de PSA aux Etats-Unis est-il compromis? On voit mal l’intérêt qu’il y aurait à partir de zéro avec un constructeur aujourd’hui absent du territoire nord-américain (il était question d’y relancer Peugeot dans un premier temps) alors même que le groupe y dispose de marques à la notoriété fortement établie"

Question légitime, mais là encore il peut être peu coûteux de sortir une Peugeot "made in USA" bâtie sur le même couple plateforme/moteur qu'une Jeep produite localement à grande échelle, en vendant ça dans des recoins de concession réaménagés aux couleurs du lion pour tester la marque localement. On peut imaginer par exemple qu'une voiture plus ou moins française peut intéresser un peu de monde à New-York, en Californie ou dans le "pacific northwest".

"Il est encore trop tôt pour évoquer la suite, même si l’on peut penser que Carlos Tavares, en fin stratège, a déjà tout prévu ou presque."

Cette starification de Tavares est quand même un peu surjouée, là, non ?

Par

si les USA reviennent dans l'accord de Paris, PSA sera capable de fournir des plateforme légère et modernes ainso que des moteurs économiques éléctrique et hybrideau marché américain :)

Par

En réponse à cockernoir

L'avenir appartient aux marques chinoises qui avaleront toutes leurs concurrentes et conserveront quelques usines en Europe.

Dans ta dystropie seulement

Par

En réponse à Salade.de.museau

J'adore le ''from scratch '':biggrin::biggrin::biggrin:

C'est un peu comme quand vous utilisez les trucs du genre ''by wire''.

On dirait qu'il faut le dire en anglais parceque ça n'a aucun sens en Français .

Vous savez , on peut dire ''partir de zéro '' ou ''par fil '' !

Je sais que ça fait moins classe , moins à la mode mais bon (surtout quand on voit des mots du genre ''mainstream'' , ''hater'', ''in fine'' , couramments utilisés par des gars du forum qui ne parlent probablement pas mieux anglais que mon chien :areuh::areuh:).

in fine ça vient du latin

Par

Si Stellantis compte sur Tavares pour relancer les ventes en Chine, c'est mal barré. Depuis queTavares est là, c'est chute vertigineuse sur chute vertigineuse chaque année.

Il faudrait peut être embaucher un gars qui sait. Mais comme Tavares n'embauche que ses potes et que aucun des ses potes n'a les compétences, c'est pas gagné.

Par

"le siège de Stellantis sera implanté aux Pays-Bas, ce qui pourrait aussi présenter des avantages fiscaux."

J'adoooore le conditionnel!:areuh:

Quant au panégyrique dressé à Tavarès, j'aimerais bien savoir qui a eu l'idée, et l'a validée, de sortir les puretech à bain d'huile!:oops:

Par

En réponse à titeuf380

donc pour ton info.

le 1.2 Pure tech gagnera une chaine de distrib' et.... une hybridation légère 48 volts en 2022... (donc pas dans 20 ans hein ....) ....ceci afin de gagner qq Grs de CO2 et de faire durer ce moteur jusqu'en 2030.... ou il disparaitra en tt cas sous cette forme 100% thermique ( pour moi l'hybridation 48v reste du 100% thermique ) .

la nouvelle 308 ( sort dans 6 mois ) profitera d'une nouvelle hybridation RECHARGEABLE en 225Cv et ..180 et ... 150 Cv... et ça aussi du coté de FIAT ça les intéresse.

... et... une nouvelle plateforme 100% élec avec batteries jusqu'à 100 KW ( eh oui ) ... est déjà en préparation pour le futur 3008 100% élec, qui sortira automne 2022.... ( donc pas dans 20 ans hein ...) ... donc tu vois, les choses bougent chez PSA ( on vont bouger rapidement du coté hybridation et 100% élec) ... et tu te doute bien que du coté du groupe FIAT, certaines plateformes avec leurs moteurs ( notamment 1.2 pure tech hybride 48 v et hybride rechargeable + la grosse plateforme du 3008 élec... ) sont attendues avec impatience..... tout ça c'est pour l'année prochaine.... ça va bouger donc :oui:

L'hybridation légère devrait déjà être partout. L'essentiel des constructeurs y passe en 2020-2021, même Fiat. Le retard de Peugeot sur quelque chose d'aussi simple est curieux. C'est sûrement le CO2 qui décidera de quel moteur restera entre Firefly et Puretech, mais les Firefly mHEV doivent débarquer sur d'autres niveaux de puissance en 2021, donc je vois mal pourquoi Fiat serait en attente fébrile des Puretech.

Les hybrides rechargeables à la sauce PSA et FCA, tu peux les décliner à l'infini dans toutes les puissances, pas vraiment une prouesse et ça reste des technologies bricolées et hors de prix. De par son positionnement, Fiat n'ira sûrement pas de sitôt sur du PHEV, Jeep a déjà ce qu'il faut et Alfa doit bien avoir quelque chose dans les cartons si la sortie est prévue pour cette année.

Le gros manque en hybride chez Stellantis, c'est de mon point de vue le développement d'une vraie chaine hybride efficiente (comme chez Toyota/Ford, Honda, Renault, Nissan ou Kia/Hyundai). Quelque chose de moins contraignant et moins cher qu'un PHEV, et plus probant d'une point de vue émissions que du mHEV.

Enfin, le 3008 électrique est programmé pour 2023 si je ne m'abuse, c'est assez tard mais ce sera sûrement compatible avec ce que FCA prépare pour Maserati d'un point de vue taille/puissance. Seulement là encore, la plateforme sera-t-elle à la hauteur de la concurrence en terme d'aménagement et d'efficience ? Tout PSA semble engagé dans une course à la puissance sur l'électrification, heureusement que Fiat a dans ses cartons le projet de Centoventi, parce que les VE il va bien falloir les vendre aussi à ceux qui n'ont pas 30k€ ou plus à mettre dans une voiture.

Par

Si Carlos Tavarès parvenait à faire de Stellantis un mastodonte solide dans le monde automobile, il battrait Carlos Ghosn et son alliance signée en 1999(cric + Nissan) :fier:

Par

En réponse à fedoismyname

Et côté marques italiennes, à part les prestigieuses, faut pas rêver, les chinois ne les considèrent pas mieux que les françaises. Pour peu qu'ils les connaissent, à part Ferrari et Lamborghini... et peut-être Maserati?

Bref, si Stellantis veut prendre de l'importance en Chine, je leur souhaite bonne chance.

Stellantis pourra compter sur Jeep en Chine, car les constructeurs américains ont une bonne image là-bas(malgré Trump), voir les ventes de GM plutôt bien placées :oui:

Par

En réponse à neutral2010

Cette fusion me parait complètement nulle et non préparée et elle me parait être juste une alliance financière au final pour atteindre une taille critique pour se comparer aux autres.

Je ne doute pas que les constructeurs de cette alliance vont faire des économies d'échelles à échéance sur les composants mais je ne vois pas de "bonnes raisons" de se mettre ensemble sur surtout de travailler ensemble. L'avenir le dire mais je sens pas ce "truc" qui marchera financièrement mais pas pour le bien du client final.

Stellantis paraît quand même mieux ficelée que l'alliance créée en 1999 par un certain Carlos Ghosn :blague:

Par

En réponse à dilemblue

si les USA reviennent dans l'accord de Paris, PSA sera capable de fournir des plateforme légère et modernes ainso que des moteurs économiques éléctrique et hybrideau marché américain :)

Il y a déjà aux USA une version du Doblo avec un 2,4l essence, je crois qu'il se vend bien.

Par

En réponse à VARVILO

"le siège de Stellantis sera implanté aux Pays-Bas, ce qui pourrait aussi présenter des avantages fiscaux."

J'adoooore le conditionnel!:areuh:

Quant au panégyrique dressé à Tavarès, j'aimerais bien savoir qui a eu l'idée, et l'a validée, de sortir les puretech à bain d'huile!:oops:

A propos de la courroie dans l'huile, le choix est ancien, plus ancien que l'arrivée du cousin de Luis Rego. Ford a aussi fait ce choix, sans les dégradations. Une fois de plus la recherche du moins cher que moins cher a frappée.

Par

Le patron portugais s'associe à l'italo-américain pour paqueter la carpe et le lapin sous une bache hollandaise.

Par

Peugeot aux USA?:oui sous la marque Chrysler.Tenter de s'implanter sous la marque Peugeot serait une erreur qui pourrait coûter cher.A mon avis

Par

Pas de commentaire de Nicole ?

Par

En réponse à BigL

L'hybridation légère devrait déjà être partout. L'essentiel des constructeurs y passe en 2020-2021, même Fiat. Le retard de Peugeot sur quelque chose d'aussi simple est curieux. C'est sûrement le CO2 qui décidera de quel moteur restera entre Firefly et Puretech, mais les Firefly mHEV doivent débarquer sur d'autres niveaux de puissance en 2021, donc je vois mal pourquoi Fiat serait en attente fébrile des Puretech.

Les hybrides rechargeables à la sauce PSA et FCA, tu peux les décliner à l'infini dans toutes les puissances, pas vraiment une prouesse et ça reste des technologies bricolées et hors de prix. De par son positionnement, Fiat n'ira sûrement pas de sitôt sur du PHEV, Jeep a déjà ce qu'il faut et Alfa doit bien avoir quelque chose dans les cartons si la sortie est prévue pour cette année.

Le gros manque en hybride chez Stellantis, c'est de mon point de vue le développement d'une vraie chaine hybride efficiente (comme chez Toyota/Ford, Honda, Renault, Nissan ou Kia/Hyundai). Quelque chose de moins contraignant et moins cher qu'un PHEV, et plus probant d'une point de vue émissions que du mHEV.

Enfin, le 3008 électrique est programmé pour 2023 si je ne m'abuse, c'est assez tard mais ce sera sûrement compatible avec ce que FCA prépare pour Maserati d'un point de vue taille/puissance. Seulement là encore, la plateforme sera-t-elle à la hauteur de la concurrence en terme d'aménagement et d'efficience ? Tout PSA semble engagé dans une course à la puissance sur l'électrification, heureusement que Fiat a dans ses cartons le projet de Centoventi, parce que les VE il va bien falloir les vendre aussi à ceux qui n'ont pas 30k€ ou plus à mettre dans une voiture.

PSA s'est calqué sur les normes de CO2 et comme ils vendent bcp de 1.2 Pure tech, ils etaient bon pour 2020/ 2021 sans passer par la case micro-hybridation qui bien souvent n'apporte pas grand chose en terme d'agrément, mais propose juste 5 à 10 Grs de moins au km....... j'ai rarement lu un essai de micro hybride en lisant comme conclusion : Wouahou génial cette caisse ! :blague:

apres ils font pas une course genre 100 M hein, l'électrification totale se joue sur les 10 ans à venir, pas dans les 12 mois qui arrivent.... PSA y est pas allé franchement au départ, mais maintenant c'est parti.... et en 2023 ( possible que ça soir en 2023 comme tu dis ) ... ils auront une vraie gamme de véhicules élec .... avec du gros véhicules avec Grosse batterie... comme ... les autres. comme j'ai dit, c'est pas dans 20 ans meme si c'est 2023.....

apres, faut pas oublier que la norme EURO 7 pourrait bien mettre à mort pas mal de moteur 100% thermique, meme avec micro hybridation. on va bien voir d'ici cet été que cette norme soit enfin dévoilée.... l'hybride rechargeable a bien plus d'avenir que la micro hybridation..... quand au pure tech, il me semble bien qui est nettement plus vertueux que les Fire de chez Fiat.... d'ailleurs j'ai tjs lu que c'est le 1.2 Français qui serait mis à la sauce italienne, et pas l'inverse.....

Par

C'est incroyable le nombre de spécialistes en automobiles????

Un peu comme les spécialistes des épidémies, des médicaments et des vaccins.......

Stellantis est née, seul l'avenir nous dira si cette fusion était viable, pour l'instant, seule les "sachant" vont s'entredéchirer.....

Par contre le nom n'est pas intuitif et un peu trop long(3 syllabes, c'est beaucoup) mais là aussi, l'avenir le dira.

Par

Question: quand les thermiques seront hors-jeu sur terre, pourra-t-on en équiper des avions légers?

Les faibles vitesse de rotation sont en effet compatibles avec une propulsion par hélice. Et comme cette série de moteurs est conçue littéralement pour la suralimentation, on pourra 'tê't ben fabriquer des répliques de Spitfire! (et, avec l'injection directe, des BF109, mais qui de la lubrification?:ptèdr:

Par

En réponse à ghlapin

C'est incroyable le nombre de spécialistes en automobiles????

Un peu comme les spécialistes des épidémies, des médicaments et des vaccins.......

Stellantis est née, seul l'avenir nous dira si cette fusion était viable, pour l'instant, seule les "sachant" vont s'entredéchirer.....

Par contre le nom n'est pas intuitif et un peu trop long(3 syllabes, c'est beaucoup) mais là aussi, l'avenir le dira.

Vierge Marie a quatre syllabes, et remporte encore un vif succès!:ange:

Par

En réponse à ghlapin

C'est incroyable le nombre de spécialistes en automobiles????

Un peu comme les spécialistes des épidémies, des médicaments et des vaccins.......

Stellantis est née, seul l'avenir nous dira si cette fusion était viable, pour l'instant, seule les "sachant" vont s'entredéchirer.....

Par contre le nom n'est pas intuitif et un peu trop long(3 syllabes, c'est beaucoup) mais là aussi, l'avenir le dira.

Cette fusion est née de la volonté des Agnelli de trouver une autre entreprise a dévitaliser. Le passage de Renault a PSA et la communication sont de mauvaise augure. Le but reste de continuer a servir de généreux dividendes sans se soucier de préparer le long terme. Le risque de voir PSA en 2050 dans le même état que Fiat en 2020 est grand.

A propos du nom, tout le monde s'en fout. Pour les voitures, ce sont les marques qui restent en mémoire et pour l'actionnaire le code en 2-3 lettre de l'action.

Par

En réponse à VARVILO

Question: quand les thermiques seront hors-jeu sur terre, pourra-t-on en équiper des avions légers?

Les faibles vitesse de rotation sont en effet compatibles avec une propulsion par hélice. Et comme cette série de moteurs est conçue littéralement pour la suralimentation, on pourra 'tê't ben fabriquer des répliques de Spitfire! (et, avec l'injection directe, des BF109, mais qui de la lubrification?:ptèdr:

Peu de chance que ce soit une réussite.

Il y a le diesel PSA (DV4, DV6) qui est actuellement monté sur une dizaine de biplaces ULM ou CNRA (F-Pxxx) mais c'est la seule réussite que je connaisse.

La problème de base est la tenue dans le temps de moteurs utilisés en continu a un niveau de puissance rarement atteint dans une automobile, le diesel se comporte mieux que l'essence dans ce cas là.

Serais-tu un adepte d'un Brestois retraité de l'IFREMER et de sa monture volante?

Par

En réponse à VARVILO

Question: quand les thermiques seront hors-jeu sur terre, pourra-t-on en équiper des avions légers?

Les faibles vitesse de rotation sont en effet compatibles avec une propulsion par hélice. Et comme cette série de moteurs est conçue littéralement pour la suralimentation, on pourra 'tê't ben fabriquer des répliques de Spitfire! (et, avec l'injection directe, des BF109, mais qui de la lubrification?:ptèdr:

https://www.aerovfr.com/2015/04/parmi-les-moteurs-au-salon-aero-a-friedrichshafen/

mais la plupart de ce qui est dans cet article n'a pas eu de suite.

https://dieseljet.com/project/1-4/

https://dieseljet.com/engines/

Pour peu que ces projets volent réellement, la diffusion est très limitée, il y a quantité de transformations de ce genre aux USA, là aussi c'est l'hécatombe comparé au foisonnement d'avant 2008.

Par

En réponse à Salade.de.museau

J'adore le ''from scratch '':biggrin::biggrin::biggrin:

C'est un peu comme quand vous utilisez les trucs du genre ''by wire''.

On dirait qu'il faut le dire en anglais parceque ça n'a aucun sens en Français .

Vous savez , on peut dire ''partir de zéro '' ou ''par fil '' !

Je sais que ça fait moins classe , moins à la mode mais bon (surtout quand on voit des mots du genre ''mainstream'' , ''hater'', ''in fine'' , couramments utilisés par des gars du forum qui ne parlent probablement pas mieux anglais que mon chien :areuh::areuh:).

ah ah ah......!!!!!! très bon.

Par

En réponse à pxidr

Pas de commentaire de Nicole ?

Ni de Maître Yoda soit-dit en passant :oops:

Par

FCA dispose déjà de plus de technologies elec que PSA pour info... il faut sortir un peu du FCA bashing, FCA qui maintenant sera l’entité absorbante de Stellantis...

FCA dispose des technologies:

- MHEV 12v sur 500, Panda et Ypsilon,

- MHEV 48v sur Maserati, Jeep, Dodge RAM (4cyl, V6 et V8)

- PHEV 2rms sur Jeep (Commander Chinois) et Chrysler Pacifica.

- PHEV 4rms sur Jeep (2 technos en 4x4 mécanique sur Wrangler et 4xe sur Renegade et Compass,

- 100% EV chez FIAT sur 500e depuis 2013 aux US et sur la nouvelle 5oe en Europe, et sur le Ducato (techno qui arrivera sûrement chez les cousins PSA).

En arrivage, il y a la techno « Folgore » 100% EV chez Maserati avec 100kwh de batteries et une technologie innovante (les premiers sur le marché) sur l’inverter, qui sera présenté cette année sur la nouvelle GranTurismo.

Et tout comme PSA, il y a la technologie MHEV P2 48v qui permettra un roulage 100% elec pendant quelques km comme les « vieux » HEV classiques, avec un poids et des coûts moindres. 60% de la gamme FIAT par exemple sera électrifiée d’ici la fin de l’année.

Par

En réponse à titeuf380

PSA s'est calqué sur les normes de CO2 et comme ils vendent bcp de 1.2 Pure tech, ils etaient bon pour 2020/ 2021 sans passer par la case micro-hybridation qui bien souvent n'apporte pas grand chose en terme d'agrément, mais propose juste 5 à 10 Grs de moins au km....... j'ai rarement lu un essai de micro hybride en lisant comme conclusion : Wouahou génial cette caisse ! :blague:

apres ils font pas une course genre 100 M hein, l'électrification totale se joue sur les 10 ans à venir, pas dans les 12 mois qui arrivent.... PSA y est pas allé franchement au départ, mais maintenant c'est parti.... et en 2023 ( possible que ça soir en 2023 comme tu dis ) ... ils auront une vraie gamme de véhicules élec .... avec du gros véhicules avec Grosse batterie... comme ... les autres. comme j'ai dit, c'est pas dans 20 ans meme si c'est 2023.....

apres, faut pas oublier que la norme EURO 7 pourrait bien mettre à mort pas mal de moteur 100% thermique, meme avec micro hybridation. on va bien voir d'ici cet été que cette norme soit enfin dévoilée.... l'hybride rechargeable a bien plus d'avenir que la micro hybridation..... quand au pure tech, il me semble bien qui est nettement plus vertueux que les Fire de chez Fiat.... d'ailleurs j'ai tjs lu que c'est le 1.2 Français qui serait mis à la sauce italienne, et pas l'inverse.....

Tout ce qu'on peut lire actuellement sur les motorisations retenues par Stellantis n'est que rumeur. Tout reste à faire, mais les Firefly ont l'avantage industriel d'être des moteurs modulaires (de 3 à 4 cylindres, avec une large gamme de puissance) et déjà intégrés à des PHEV. D'ailleurs les questions industrielles jouent aussi, il est possible que Firefly et Puretech coexistent car les usines sont déjà implantées (Firefly déjà bien développé en Amerique du Sud par exemple, et développé pour compatibilité à l'éthanol).

Globalement on a une vision très francocentrée de cette fusion, la réalité est plus équilibrée.

Par

La techno EV Maserati sera une des premières si ce n’est la première en 800v avec recharge jusqu’à 300kw!

Par

Le seul constructeur qui a réussit la World company c'est Ford.

Par

"Par ailleurs, le groupe ne sera ni italien ni français, mais hollandais puisque le siège de Stellantis sera implanté aux Pays-Bas,"

C'est la que l'on voit les pays avantageux pour éviter le matraquage fiscal, apparemment la France n'est pas dans la liste :ange:

Par

Daimler n'a pas réussi l'intégration de chrysler. Qu'à gagner fiat ? La perte des volumes en Europe.

Les synergies ne seront pas distribuer pour les clients mais pour les actionnaires. À force de vouloir des rendements, ce groupe sera incapable d'atteindre les volumes d'aujourd'hui. Une fusion ne fonctionne pas. Les clients ne vont pas payer plus cher une alfa Roméo sur base de 208.

Par

En réponse à _

Dans ta dystropie seulement

Pour l'avenir, un mélange de 1984 et orange mécanique n'est malheureusement pas impossible.

En ce qui concerne l'automobile à moyen terme, ne plus fabriquer en France ne signifie pas ne plus disposer de voiture ( voir la Suisse et le Luxembourg).

Par

En réponse à _

Dans ta dystropie seulement

Dystopie et non dystropie SVP.

Par

Ce nouveau groupe va être un échec cuisant pour plein de raisons.

Je ne vois pas un bel avenir ni un long avenir à ce groupe. Beaucoup trop de problèmes à régler qui paraissent presque insolubles.

Faire du Marchionne serait déjà la première erreur car ce type n'a rien fait si ce n'est surfait sur le boom économique américain après la crise des subprimes comme l'ont fait tous les autres constructeurs aux usa sans exception.

Fca n'est qu'un agglomerat de marques desynchronisées qui tirent chacune de lourdes casseroles.

À l'ère où tous les pays se lancent dans la decarbonisation avec leur principales villes, poussées par leur maires qui ne veulent pas être taxés d'anti-ecologiste par leur base électorale, Fca est totalement à la rue dans tous les pays en terme de rejet de CO2.

Quand je lis les coms comme quoi Fca a des motorisations électriques et même PHEV et même meilleures que PSA, je me marre.

Fca ne vend pas ces véhicules là, sa clientèle n'en veut pas car soit c'est beaucoup trop cher pour sa clientèle (les italiens n'achetent pas des véhicules électriques ou PHEV car ils sont totalement hors budget. Ils peuvent s'acheter que des pandas, des epsilons et des 500 à moteur diesel ou essence et les américains ne veulent pas des RAM ou des Jeep elctriques ou PHEV mais diesel ou essence).

Bref revenons sur ma première phrase de ce commentaire.

Tavares a beau être un excellent manager , que peut il faire pour sauver un groupe qui est incapable de se restructurer lui-meme?

Marchionne n'a jamais su ou pu restructurer Fiat. Tous les profits (98% soit 100% on peut dire ) et les revenus de Fca proviennent des usa (80%du chiffre d'affaire). Et la restructuration ne vient pas de Marchionne mais de la mise en oeuvre du plan Obama suite à la crise des subprimes qui a permis un accord acceptant la fermeture d'usines et la suppression de milliers d'emplois chez Chrysler group. Marchionne lui n'a rien fait de cela, ni même mis un centime car tout a été financé par l'état américain Obama. Marchionne n'avait juste qu'à remboursé le prêt si ça repartait pour Chrysler. Puis tous les modèles à succès aux usa n'étaient pas des véhicules fiat ou alfa mais bien les modèles déjà en catalogue de Chrysler group suivi par un engouement pour les SUV dans cette période post subprimes d'où le succès de Jeep.

Bref Marchionne n'a rien fait aux usa, il a juste eu à se laisser tiré et en Italie il n'a rien fait aussi car tous ses plans gigantesque ont été un échec (les 20 milliards prévus en Italie qui sont devenus à peine 1 milliard d'euros et la relance d'Alfa en oubliant le côté généraliste où elle vendait mal pour être une premium où elle vend encore moins )

Fiat (fiat, alfa, Lancia, Maserati) c'est le boudin jamais restructuré qui cultive l'échec de tous ses modèles en Europe ( sa meilleure vente en Europe c'est la Panda, vendue à 80% en Italie, 13eme modèle lenlus vendu en Europe. La 500 est le 20eme modèle le plus vendu en Europe, aucun modèle dans le top 10, et seulement deux dans le top 20, 13eme et 20eme place mdr) en plus d'avoir des usines au chômage sans discontinuité depuis toute la période post subprimes alors que c'est le seul constructeur en Europe dans ce cas là.

Zéro restructuration chez fiat sous l'ère Marchionne alors que ce groupe ne fait aucun profit, que ses modèles de vendent très mal hors d'Italie et qu'ils sont pas rentables ou à peine.

Tavares peut être le meilleur des managers s'il ne restructure pas fiat c'est la mort de Stellantis.

Le problème c'est que PSA a été restructurée, surtout Opel, et jamais le côté Francais et allemand n'accepterons à raison de nouvelles restructurations alors qu'ils les ont déjà faites et sont en plus rentables et performants.

Fca en Italie c'est la zone noire. Il y a tout à changer. Les chaînes de montage à changer pour passer aux plateformes PSA qui sont autrement meilleures que celles de Fca absolument pas rentables.

Mais comment restructurer les usines italiennes alors qu'elles ont reçus un prêt de 6 milliards d'euros de l'Italie alors que ce pays lui même au bord de la faillite avec la plus grosse dette d'Europe et une des plus grosse du monde s'est saignée pour lui trouver ses 6 milliards à lui donner ?

Perso Tavares sera incapable de restructurer Fiat en passant par la restructuration de l'ensemble des usines du groupe en Europe. Les gouvernements français, allemands et aussi britannique vont tiquer et ils auraient bien raison.

Ensuite les économies d'échelles pour un groupe qui aura un siège à Paris pour PSA, un siège à Détroit et un autre à Turin en plus d'avoir le siège social mondial aux pays et un siège financier au royaume Uni, ça me fait rigoler.

Aucun autre groupe auto à tant de sièges où des milliers d'individus travaillent comme si ils étaient toujours indépendant les uns des autres. Ça ce n'est pas de la restructuration, de l'économie d'échelles. Les cols bleus toujours à être là variable d'ajustement alors que les cols blancs sont trop nombreux dans ce nouveau groupe Stellantis.

Puis côté émission de CO2, à l'ère où notre planète est en surchauffe et les dommages sur la couche d'ozone réalisés depuis des années sont enfin visibles sur notre monde par l'apparition récurrente de phénomènes climatiques monstrueux, Stellantis sera le groupe qui ne saura pas comment gérer ces difficultés là hormis par un lobbying forcené auprès des gouvernements français et américains pour sauver les moteurs thermiques en faisant jouer le chantage à l'emploi (des milliers d'ouvriers et d'usines qui pourraient fermer).

Tavares a tout fait depuis qu'il est chez PSA pour mettre en avant le moteur diesel et faire reculer voire à défaut adoucir les normes contraignantes sur les émissions de CO2 en France et en Europe. Avec Stellantis il sera encore plus dans la m.rde car Fca est catastrophique sur ce plan là sans l'achat de crédit vert chez Tesla.

Tavares va passer la majorité de son temps dans son nouveau costume de Ceo de Stellantis à combattre les normes environnementales de l'UE et des usa période Biden. Voilà quel sera son emploi comme CEO de Stellantis au lieu de restructurer le groupe (ses marques, ses usines et ses centres administratifs) pour en faire vraiment un groupe sain, uni, compétitif et préparé pour les évolutions légales de ses produits et les attentes de ses futurs clients.

Ce groupe ce n'est pas comme j'ai pu lire l'association de la carpe et du lapin, c'est plutôt la grenouille qui veut être plus grosse que le boeuf.

Ce groupe grossit mais ne fait rien pour modifier ses problèmes récurrents qui continuent à grossir et vont finir par éclater.

Sans compter que fca est une usine à problèmes. Des proces à plusieurs milliards d'euros en veux tu en voilà ( les émissions frauduleuses en Europe pas réglées, la corruption de syndicat aux usa qui a causé de lourds dommages économiques à GM, des impôts non payés en Italie pour falsification de valeur comptable ).

Tavares ne pourra pas tout réglé. D'une s'il fait du Marchionne en esquivant les problèmes et les laissant de côté, de deux, s'il s'investit entièrement dessus à vouloir tout remettre en ordre il aura des retours violents de gouvernements en colère qui feront tout pour l'éjecter comme feu Ghosn par les japonais.

Conclusion, il vaut mieux être un 'petit' groupe comme PSA, et vendre 3 millions d'autos, être profitable, maniable et avoir solutionné ses problèmes qu'etre un énorme groupe de 8 millions d'autos et perclus de problème et avoir des ennemis à l'Interizur et l'extérieur à cause de tous les changements nécessaires qui causeront obligatoiremnt de la casse.

Les groupes comme Geely, Honda, Mazda, Suzuki, Tata JLR, Tesla, BMW, Daimler voire même Ford, ne cherchent pas à faire la course au podium du cumul de ventes d'automobiles mais à être efficace, rentable et heureux comme ils sont.

PSA étaient parmis ces groupes là, en fusionnant avec Fca que personne ne voulait malgré toutes les sollicitations de feu Marchionne (ils ont dû déterminer comme moi que fca serait plus un problème qu'une bonne opportunité), les employés et les patrons de PSA vont connaître des années noires qu'aucun ne leur enviera.

On pourra ensuite dire les 'oiseaux de mauvaises augures' avaient raison, que c'étaient couru d'avance mais actuellement beaucoup de monde se rejouit de cette fusion. Tous cherchent à ne voir que les points positifs et les chiffres mirifiques de cumuls de ventes, du nombre de marques 'prestigieuses', alors que tout ça ça ne règle aucun problème. Cf l'alliance renault-nissan-mitsubishi (fermeture d'usine en Espagne, gros problème de rentabilité, peu d'économie d'échelle véritablement réalisée, des deficits énormes pour chaque constructeurs et des dettes qui s'accumulent.voila l'avenir de Stellantis).

Par

En réponse à Salade.de.museau

J'adore le ''from scratch '':biggrin::biggrin::biggrin:

C'est un peu comme quand vous utilisez les trucs du genre ''by wire''.

On dirait qu'il faut le dire en anglais parceque ça n'a aucun sens en Français .

Vous savez , on peut dire ''partir de zéro '' ou ''par fil '' !

Je sais que ça fait moins classe , moins à la mode mais bon (surtout quand on voit des mots du genre ''mainstream'' , ''hater'', ''in fine'' , couramments utilisés par des gars du forum qui ne parlent probablement pas mieux anglais que mon chien :areuh::areuh:).

Collector celle-ci: ça veut donner des leçons... mais même pas au courant que "in fine"... c'est du latin :buzz:

Je ne connais pas le niveau en anglais de ton clebs, mais tu ne me parait "a priori" pas super armé non plus :buzz:

Par

En réponse à GY201

Peu de chance que ce soit une réussite.

Il y a le diesel PSA (DV4, DV6) qui est actuellement monté sur une dizaine de biplaces ULM ou CNRA (F-Pxxx) mais c'est la seule réussite que je connaisse.

La problème de base est la tenue dans le temps de moteurs utilisés en continu a un niveau de puissance rarement atteint dans une automobile, le diesel se comporte mieux que l'essence dans ce cas là.

Serais-tu un adepte d'un Brestois retraité de l'IFREMER et de sa monture volante?

Merci pour les liens.

Je ne me souviens pas avoir entendu parler de ce Brestois; à quoi ressemble sa machine?

Par

En réponse à king crimson

Collector celle-ci: ça veut donner des leçons... mais même pas au courant que "in fine"... c'est du latin :buzz:

Je ne connais pas le niveau en anglais de ton clebs, mais tu ne me parait "a priori" pas super armé non plus :buzz:

in fact :brosse::blague::blague::blague:.

J'ai pas de chien en fait :biggrin::biggrin: mais je parle bien anglais normaly :biggrin::biggrin:

Par

n1cool Est décidément très calé en automobile... :D

Tu crois que si FCA était si mauvais, PSA aurait payé 2.9Md€ + 2.6Md€ sous formes formes d’actions Faurecia, pour avoir un petit 50/50 sans contrôle des Peugeot au profit des Agnelli?

Sinon biensur que ce groupe a une nationalité... c’est l’Airbus Italo-Francais de l’Automobile. Fusion entre l’Italien FCA qui en détient(dra) entre 50.5 et 51.5% et le Français PSA qui en détiendra à terme 48.5%.

Par

En réponse à dilemblue

si les USA reviennent dans l'accord de Paris, PSA sera capable de fournir des plateforme légère et modernes ainso que des moteurs économiques éléctrique et hybrideau marché américain :)

Si Peugeot doit revenir aux USA, je pense que ça se ferait davantage du côté des utilitaires: c'est là qu'il y a une carte à jouer pour le constructeur. :bien:

Par

En réponse à GY201

A propos de la courroie dans l'huile, le choix est ancien, plus ancien que l'arrivée du cousin de Luis Rego. Ford a aussi fait ce choix, sans les dégradations. Une fois de plus la recherche du moins cher que moins cher a frappée.

Ou simplement un manque de retour d'expérience et des tests faits à la va-vite...

Un peu d'ailleurs comme les vaccins miracle qu'on nous propose contre le COVID... :cyp:

Par

En réponse à fedoismyname

Ou simplement un manque de retour d'expérience et des tests faits à la va-vite...

Un peu d'ailleurs comme les vaccins miracle qu'on nous propose contre le COVID... :cyp:

Rien n'a été fait à la va-vite concernant les vaccins...

Par

En réponse à n1cool

Ce nouveau groupe va être un échec cuisant pour plein de raisons.

Je ne vois pas un bel avenir ni un long avenir à ce groupe. Beaucoup trop de problèmes à régler qui paraissent presque insolubles.

Faire du Marchionne serait déjà la première erreur car ce type n'a rien fait si ce n'est surfait sur le boom économique américain après la crise des subprimes comme l'ont fait tous les autres constructeurs aux usa sans exception.

Fca n'est qu'un agglomerat de marques desynchronisées qui tirent chacune de lourdes casseroles.

À l'ère où tous les pays se lancent dans la decarbonisation avec leur principales villes, poussées par leur maires qui ne veulent pas être taxés d'anti-ecologiste par leur base électorale, Fca est totalement à la rue dans tous les pays en terme de rejet de CO2.

Quand je lis les coms comme quoi Fca a des motorisations électriques et même PHEV et même meilleures que PSA, je me marre.

Fca ne vend pas ces véhicules là, sa clientèle n'en veut pas car soit c'est beaucoup trop cher pour sa clientèle (les italiens n'achetent pas des véhicules électriques ou PHEV car ils sont totalement hors budget. Ils peuvent s'acheter que des pandas, des epsilons et des 500 à moteur diesel ou essence et les américains ne veulent pas des RAM ou des Jeep elctriques ou PHEV mais diesel ou essence).

Bref revenons sur ma première phrase de ce commentaire.

Tavares a beau être un excellent manager , que peut il faire pour sauver un groupe qui est incapable de se restructurer lui-meme?

Marchionne n'a jamais su ou pu restructurer Fiat. Tous les profits (98% soit 100% on peut dire ) et les revenus de Fca proviennent des usa (80%du chiffre d'affaire). Et la restructuration ne vient pas de Marchionne mais de la mise en oeuvre du plan Obama suite à la crise des subprimes qui a permis un accord acceptant la fermeture d'usines et la suppression de milliers d'emplois chez Chrysler group. Marchionne lui n'a rien fait de cela, ni même mis un centime car tout a été financé par l'état américain Obama. Marchionne n'avait juste qu'à remboursé le prêt si ça repartait pour Chrysler. Puis tous les modèles à succès aux usa n'étaient pas des véhicules fiat ou alfa mais bien les modèles déjà en catalogue de Chrysler group suivi par un engouement pour les SUV dans cette période post subprimes d'où le succès de Jeep.

Bref Marchionne n'a rien fait aux usa, il a juste eu à se laisser tiré et en Italie il n'a rien fait aussi car tous ses plans gigantesque ont été un échec (les 20 milliards prévus en Italie qui sont devenus à peine 1 milliard d'euros et la relance d'Alfa en oubliant le côté généraliste où elle vendait mal pour être une premium où elle vend encore moins )

Fiat (fiat, alfa, Lancia, Maserati) c'est le boudin jamais restructuré qui cultive l'échec de tous ses modèles en Europe ( sa meilleure vente en Europe c'est la Panda, vendue à 80% en Italie, 13eme modèle lenlus vendu en Europe. La 500 est le 20eme modèle le plus vendu en Europe, aucun modèle dans le top 10, et seulement deux dans le top 20, 13eme et 20eme place mdr) en plus d'avoir des usines au chômage sans discontinuité depuis toute la période post subprimes alors que c'est le seul constructeur en Europe dans ce cas là.

Zéro restructuration chez fiat sous l'ère Marchionne alors que ce groupe ne fait aucun profit, que ses modèles de vendent très mal hors d'Italie et qu'ils sont pas rentables ou à peine.

Tavares peut être le meilleur des managers s'il ne restructure pas fiat c'est la mort de Stellantis.

Le problème c'est que PSA a été restructurée, surtout Opel, et jamais le côté Francais et allemand n'accepterons à raison de nouvelles restructurations alors qu'ils les ont déjà faites et sont en plus rentables et performants.

Fca en Italie c'est la zone noire. Il y a tout à changer. Les chaînes de montage à changer pour passer aux plateformes PSA qui sont autrement meilleures que celles de Fca absolument pas rentables.

Mais comment restructurer les usines italiennes alors qu'elles ont reçus un prêt de 6 milliards d'euros de l'Italie alors que ce pays lui même au bord de la faillite avec la plus grosse dette d'Europe et une des plus grosse du monde s'est saignée pour lui trouver ses 6 milliards à lui donner ?

Perso Tavares sera incapable de restructurer Fiat en passant par la restructuration de l'ensemble des usines du groupe en Europe. Les gouvernements français, allemands et aussi britannique vont tiquer et ils auraient bien raison.

Ensuite les économies d'échelles pour un groupe qui aura un siège à Paris pour PSA, un siège à Détroit et un autre à Turin en plus d'avoir le siège social mondial aux pays et un siège financier au royaume Uni, ça me fait rigoler.

Aucun autre groupe auto à tant de sièges où des milliers d'individus travaillent comme si ils étaient toujours indépendant les uns des autres. Ça ce n'est pas de la restructuration, de l'économie d'échelles. Les cols bleus toujours à être là variable d'ajustement alors que les cols blancs sont trop nombreux dans ce nouveau groupe Stellantis.

Puis côté émission de CO2, à l'ère où notre planète est en surchauffe et les dommages sur la couche d'ozone réalisés depuis des années sont enfin visibles sur notre monde par l'apparition récurrente de phénomènes climatiques monstrueux, Stellantis sera le groupe qui ne saura pas comment gérer ces difficultés là hormis par un lobbying forcené auprès des gouvernements français et américains pour sauver les moteurs thermiques en faisant jouer le chantage à l'emploi (des milliers d'ouvriers et d'usines qui pourraient fermer).

Tavares a tout fait depuis qu'il est chez PSA pour mettre en avant le moteur diesel et faire reculer voire à défaut adoucir les normes contraignantes sur les émissions de CO2 en France et en Europe. Avec Stellantis il sera encore plus dans la m.rde car Fca est catastrophique sur ce plan là sans l'achat de crédit vert chez Tesla.

Tavares va passer la majorité de son temps dans son nouveau costume de Ceo de Stellantis à combattre les normes environnementales de l'UE et des usa période Biden. Voilà quel sera son emploi comme CEO de Stellantis au lieu de restructurer le groupe (ses marques, ses usines et ses centres administratifs) pour en faire vraiment un groupe sain, uni, compétitif et préparé pour les évolutions légales de ses produits et les attentes de ses futurs clients.

Ce groupe ce n'est pas comme j'ai pu lire l'association de la carpe et du lapin, c'est plutôt la grenouille qui veut être plus grosse que le boeuf.

Ce groupe grossit mais ne fait rien pour modifier ses problèmes récurrents qui continuent à grossir et vont finir par éclater.

Sans compter que fca est une usine à problèmes. Des proces à plusieurs milliards d'euros en veux tu en voilà ( les émissions frauduleuses en Europe pas réglées, la corruption de syndicat aux usa qui a causé de lourds dommages économiques à GM, des impôts non payés en Italie pour falsification de valeur comptable ).

Tavares ne pourra pas tout réglé. D'une s'il fait du Marchionne en esquivant les problèmes et les laissant de côté, de deux, s'il s'investit entièrement dessus à vouloir tout remettre en ordre il aura des retours violents de gouvernements en colère qui feront tout pour l'éjecter comme feu Ghosn par les japonais.

Conclusion, il vaut mieux être un 'petit' groupe comme PSA, et vendre 3 millions d'autos, être profitable, maniable et avoir solutionné ses problèmes qu'etre un énorme groupe de 8 millions d'autos et perclus de problème et avoir des ennemis à l'Interizur et l'extérieur à cause de tous les changements nécessaires qui causeront obligatoiremnt de la casse.

Les groupes comme Geely, Honda, Mazda, Suzuki, Tata JLR, Tesla, BMW, Daimler voire même Ford, ne cherchent pas à faire la course au podium du cumul de ventes d'automobiles mais à être efficace, rentable et heureux comme ils sont.

PSA étaient parmis ces groupes là, en fusionnant avec Fca que personne ne voulait malgré toutes les sollicitations de feu Marchionne (ils ont dû déterminer comme moi que fca serait plus un problème qu'une bonne opportunité), les employés et les patrons de PSA vont connaître des années noires qu'aucun ne leur enviera.

On pourra ensuite dire les 'oiseaux de mauvaises augures' avaient raison, que c'étaient couru d'avance mais actuellement beaucoup de monde se rejouit de cette fusion. Tous cherchent à ne voir que les points positifs et les chiffres mirifiques de cumuls de ventes, du nombre de marques 'prestigieuses', alors que tout ça ça ne règle aucun problème. Cf l'alliance renault-nissan-mitsubishi (fermeture d'usine en Espagne, gros problème de rentabilité, peu d'économie d'échelle véritablement réalisée, des deficits énormes pour chaque constructeurs et des dettes qui s'accumulent.voila l'avenir de Stellantis).

Y a quelqu'un qui a lu ça? Pauvre Nicole, perdre 15minute pour rédiger ton pamphlet pathétique habituel... du genre Nicole elle sait mieux que les PDG et autres pontes des deux marques ce qu'il faut faire :buzz:

Faudrait que tu proposes tes services aux actionnaires: un smic pour remplacer deux mecs sur-payés, c'est intéressant!

Par

En réponse à KM69

"Par ailleurs, le groupe ne sera ni italien ni français, mais hollandais puisque le siège de Stellantis sera implanté aux Pays-Bas,"

C'est la que l'on voit les pays avantageux pour éviter le matraquage fiscal, apparemment la France n'est pas dans la liste :ange:

C'est ça, la magie de l'Union Européenne: l'union de toutes les opportunités... financières et fiscales... :cyp:

Par

En réponse à TDPeugeot

Stellantis pourra compter sur Jeep en Chine, car les constructeurs américains ont une bonne image là-bas(malgré Trump), voir les ventes de GM plutôt bien placées :oui:

GM, oui, mais Jeep en ce moment traine la patte en chine, alors compter sur ce dernier pour faire sa place au soleil, c'est pas gagné mon cher!

Actuellement, c'est vraiment Le point faible de cette nouvelle entité, ils ont beau changer souvent de responsables sur place, la situation reste dantesque.

Par

En réponse à n1cool

Ce nouveau groupe va être un échec cuisant pour plein de raisons.

Je ne vois pas un bel avenir ni un long avenir à ce groupe. Beaucoup trop de problèmes à régler qui paraissent presque insolubles.

Faire du Marchionne serait déjà la première erreur car ce type n'a rien fait si ce n'est surfait sur le boom économique américain après la crise des subprimes comme l'ont fait tous les autres constructeurs aux usa sans exception.

Fca n'est qu'un agglomerat de marques desynchronisées qui tirent chacune de lourdes casseroles.

À l'ère où tous les pays se lancent dans la decarbonisation avec leur principales villes, poussées par leur maires qui ne veulent pas être taxés d'anti-ecologiste par leur base électorale, Fca est totalement à la rue dans tous les pays en terme de rejet de CO2.

Quand je lis les coms comme quoi Fca a des motorisations électriques et même PHEV et même meilleures que PSA, je me marre.

Fca ne vend pas ces véhicules là, sa clientèle n'en veut pas car soit c'est beaucoup trop cher pour sa clientèle (les italiens n'achetent pas des véhicules électriques ou PHEV car ils sont totalement hors budget. Ils peuvent s'acheter que des pandas, des epsilons et des 500 à moteur diesel ou essence et les américains ne veulent pas des RAM ou des Jeep elctriques ou PHEV mais diesel ou essence).

Bref revenons sur ma première phrase de ce commentaire.

Tavares a beau être un excellent manager , que peut il faire pour sauver un groupe qui est incapable de se restructurer lui-meme?

Marchionne n'a jamais su ou pu restructurer Fiat. Tous les profits (98% soit 100% on peut dire ) et les revenus de Fca proviennent des usa (80%du chiffre d'affaire). Et la restructuration ne vient pas de Marchionne mais de la mise en oeuvre du plan Obama suite à la crise des subprimes qui a permis un accord acceptant la fermeture d'usines et la suppression de milliers d'emplois chez Chrysler group. Marchionne lui n'a rien fait de cela, ni même mis un centime car tout a été financé par l'état américain Obama. Marchionne n'avait juste qu'à remboursé le prêt si ça repartait pour Chrysler. Puis tous les modèles à succès aux usa n'étaient pas des véhicules fiat ou alfa mais bien les modèles déjà en catalogue de Chrysler group suivi par un engouement pour les SUV dans cette période post subprimes d'où le succès de Jeep.

Bref Marchionne n'a rien fait aux usa, il a juste eu à se laisser tiré et en Italie il n'a rien fait aussi car tous ses plans gigantesque ont été un échec (les 20 milliards prévus en Italie qui sont devenus à peine 1 milliard d'euros et la relance d'Alfa en oubliant le côté généraliste où elle vendait mal pour être une premium où elle vend encore moins )

Fiat (fiat, alfa, Lancia, Maserati) c'est le boudin jamais restructuré qui cultive l'échec de tous ses modèles en Europe ( sa meilleure vente en Europe c'est la Panda, vendue à 80% en Italie, 13eme modèle lenlus vendu en Europe. La 500 est le 20eme modèle le plus vendu en Europe, aucun modèle dans le top 10, et seulement deux dans le top 20, 13eme et 20eme place mdr) en plus d'avoir des usines au chômage sans discontinuité depuis toute la période post subprimes alors que c'est le seul constructeur en Europe dans ce cas là.

Zéro restructuration chez fiat sous l'ère Marchionne alors que ce groupe ne fait aucun profit, que ses modèles de vendent très mal hors d'Italie et qu'ils sont pas rentables ou à peine.

Tavares peut être le meilleur des managers s'il ne restructure pas fiat c'est la mort de Stellantis.

Le problème c'est que PSA a été restructurée, surtout Opel, et jamais le côté Francais et allemand n'accepterons à raison de nouvelles restructurations alors qu'ils les ont déjà faites et sont en plus rentables et performants.

Fca en Italie c'est la zone noire. Il y a tout à changer. Les chaînes de montage à changer pour passer aux plateformes PSA qui sont autrement meilleures que celles de Fca absolument pas rentables.

Mais comment restructurer les usines italiennes alors qu'elles ont reçus un prêt de 6 milliards d'euros de l'Italie alors que ce pays lui même au bord de la faillite avec la plus grosse dette d'Europe et une des plus grosse du monde s'est saignée pour lui trouver ses 6 milliards à lui donner ?

Perso Tavares sera incapable de restructurer Fiat en passant par la restructuration de l'ensemble des usines du groupe en Europe. Les gouvernements français, allemands et aussi britannique vont tiquer et ils auraient bien raison.

Ensuite les économies d'échelles pour un groupe qui aura un siège à Paris pour PSA, un siège à Détroit et un autre à Turin en plus d'avoir le siège social mondial aux pays et un siège financier au royaume Uni, ça me fait rigoler.

Aucun autre groupe auto à tant de sièges où des milliers d'individus travaillent comme si ils étaient toujours indépendant les uns des autres. Ça ce n'est pas de la restructuration, de l'économie d'échelles. Les cols bleus toujours à être là variable d'ajustement alors que les cols blancs sont trop nombreux dans ce nouveau groupe Stellantis.

Puis côté émission de CO2, à l'ère où notre planète est en surchauffe et les dommages sur la couche d'ozone réalisés depuis des années sont enfin visibles sur notre monde par l'apparition récurrente de phénomènes climatiques monstrueux, Stellantis sera le groupe qui ne saura pas comment gérer ces difficultés là hormis par un lobbying forcené auprès des gouvernements français et américains pour sauver les moteurs thermiques en faisant jouer le chantage à l'emploi (des milliers d'ouvriers et d'usines qui pourraient fermer).

Tavares a tout fait depuis qu'il est chez PSA pour mettre en avant le moteur diesel et faire reculer voire à défaut adoucir les normes contraignantes sur les émissions de CO2 en France et en Europe. Avec Stellantis il sera encore plus dans la m.rde car Fca est catastrophique sur ce plan là sans l'achat de crédit vert chez Tesla.

Tavares va passer la majorité de son temps dans son nouveau costume de Ceo de Stellantis à combattre les normes environnementales de l'UE et des usa période Biden. Voilà quel sera son emploi comme CEO de Stellantis au lieu de restructurer le groupe (ses marques, ses usines et ses centres administratifs) pour en faire vraiment un groupe sain, uni, compétitif et préparé pour les évolutions légales de ses produits et les attentes de ses futurs clients.

Ce groupe ce n'est pas comme j'ai pu lire l'association de la carpe et du lapin, c'est plutôt la grenouille qui veut être plus grosse que le boeuf.

Ce groupe grossit mais ne fait rien pour modifier ses problèmes récurrents qui continuent à grossir et vont finir par éclater.

Sans compter que fca est une usine à problèmes. Des proces à plusieurs milliards d'euros en veux tu en voilà ( les émissions frauduleuses en Europe pas réglées, la corruption de syndicat aux usa qui a causé de lourds dommages économiques à GM, des impôts non payés en Italie pour falsification de valeur comptable ).

Tavares ne pourra pas tout réglé. D'une s'il fait du Marchionne en esquivant les problèmes et les laissant de côté, de deux, s'il s'investit entièrement dessus à vouloir tout remettre en ordre il aura des retours violents de gouvernements en colère qui feront tout pour l'éjecter comme feu Ghosn par les japonais.

Conclusion, il vaut mieux être un 'petit' groupe comme PSA, et vendre 3 millions d'autos, être profitable, maniable et avoir solutionné ses problèmes qu'etre un énorme groupe de 8 millions d'autos et perclus de problème et avoir des ennemis à l'Interizur et l'extérieur à cause de tous les changements nécessaires qui causeront obligatoiremnt de la casse.

Les groupes comme Geely, Honda, Mazda, Suzuki, Tata JLR, Tesla, BMW, Daimler voire même Ford, ne cherchent pas à faire la course au podium du cumul de ventes d'automobiles mais à être efficace, rentable et heureux comme ils sont.

PSA étaient parmis ces groupes là, en fusionnant avec Fca que personne ne voulait malgré toutes les sollicitations de feu Marchionne (ils ont dû déterminer comme moi que fca serait plus un problème qu'une bonne opportunité), les employés et les patrons de PSA vont connaître des années noires qu'aucun ne leur enviera.

On pourra ensuite dire les 'oiseaux de mauvaises augures' avaient raison, que c'étaient couru d'avance mais actuellement beaucoup de monde se rejouit de cette fusion. Tous cherchent à ne voir que les points positifs et les chiffres mirifiques de cumuls de ventes, du nombre de marques 'prestigieuses', alors que tout ça ça ne règle aucun problème. Cf l'alliance renault-nissan-mitsubishi (fermeture d'usine en Espagne, gros problème de rentabilité, peu d'économie d'échelle véritablement réalisée, des deficits énormes pour chaque constructeurs et des dettes qui s'accumulent.voila l'avenir de Stellantis).

(..)Tavares a tout fait depuis qu'il est chez PSA pour mettre en avant le moteur diesel(..)

Tu peux argumenter?

Car de ma vision, il a au contraire favoriser la motorisation essence, notamment pour les hybrides. Et la motorisation électrique il y a quelques années (hé oui, il a fallu un peu de temps avant qu'on ne voit les premiers véhicules électriques).

Par

En réponse à king crimson

Rien n'a été fait à la va-vite concernant les vaccins...

oui oui...

ça n'est pas l'avis des vrais spécialistes qui nous expliquent qu'un vaccin efficace et sans danger, c'est minimum 2 à 3 ans...

mais il est vrai qu'on leur a demandé de fermer leurs gueules, du fait des enjeux économiques...

d'ici quelques années, on aura donc droit à de nouveaux scandales... voire bien avant, si l'on se rappelle du vaccin contre l'hépatite B... :cyp:

Par

"d'ailleurs j'ai tjs lu que c'est le 1.2 Français qui serait mis à la sauce italienne, et pas l'inverse....."

La mon cher tu t'es vautré, voilà, à trop vouloir en faire...Ce n'est pas l'inverse que tu voulais exprimer?

Par

En réponse à fedoismyname

oui oui...

ça n'est pas l'avis des vrais spécialistes qui nous expliquent qu'un vaccin efficace et sans danger, c'est minimum 2 à 3 ans...

mais il est vrai qu'on leur a demandé de fermer leurs gueules, du fait des enjeux économiques...

d'ici quelques années, on aura donc droit à de nouveaux scandales... voire bien avant, si l'on se rappelle du vaccin contre l'hépatite B... :cyp:

Les vrais médecins de Facebook?

Tu en es encore à croire que le vaccin contre l'hépatite B a engendré les séquelles soit disant connues alors qu'il a été démontré (scientifiquement) que c'était du pipeau... :buzz:

Les vaccins ARN, ça fait des décennies que ça bosse dessus... Les coronavirus on a un certain passif aussi... Tu ajoutes à ça les énormes moyens concentrés sur la problématique COVID, et tu comprends pourquoi ça a pu être rapide...

J'ajouterais que JAMAIS il n'y a eu autant de transparence sur les études (va voir le site de la FDA par exemple), avec même des sessions publiques...

Tous les tests ont été menés comme les protocoles l'exigent de manière habituelle.

Et au passage, aucun labo, que ce soit pfizer, Moderna, Johnson, Pasteur, ou autre, ne risquerait son image dans un contexte pareil...

Le risque zéro n'existe pas, mais de là à raconter n'importe quoi...

Bref, Facebook c'est rigolo, mais va falloir passer à autre chose hein

:buzz:

Par

En réponse à fedoismyname

oui oui...

ça n'est pas l'avis des vrais spécialistes qui nous expliquent qu'un vaccin efficace et sans danger, c'est minimum 2 à 3 ans...

mais il est vrai qu'on leur a demandé de fermer leurs gueules, du fait des enjeux économiques...

d'ici quelques années, on aura donc droit à de nouveaux scandales... voire bien avant, si l'on se rappelle du vaccin contre l'hépatite B... :cyp:

Mais oui, l'histoire du complot, comme ton ami Trump, ah ces libéraux...

Par

N'empêche que les ahuris d'anti-vax seront bien heureux que leurs compatriotes se vaccinent pour atteindre un semblant d'immunité de groupe.

D'ailleurs, les anti-vax ne manqueront pas de refuser que certaines choses leurs soient interdites tant que le virus tournera.

Moi j'appelle ça de la lâcheté, de la trouille. En soit, ce n'est pas interdit, mais la moindre des choses serait de ne pas vouloir desinformer: autrement dit, reste dans ton coin, et parle de ce que tu connais (la campagne et ta C3).

Par

En réponse à king crimson

Les vrais médecins de Facebook?

Tu en es encore à croire que le vaccin contre l'hépatite B a engendré les séquelles soit disant connues alors qu'il a été démontré (scientifiquement) que c'était du pipeau... :buzz:

Les vaccins ARN, ça fait des décennies que ça bosse dessus... Les coronavirus on a un certain passif aussi... Tu ajoutes à ça les énormes moyens concentrés sur la problématique COVID, et tu comprends pourquoi ça a pu être rapide...

J'ajouterais que JAMAIS il n'y a eu autant de transparence sur les études (va voir le site de la FDA par exemple), avec même des sessions publiques...

Tous les tests ont été menés comme les protocoles l'exigent de manière habituelle.

Et au passage, aucun labo, que ce soit pfizer, Moderna, Johnson, Pasteur, ou autre, ne risquerait son image dans un contexte pareil...

Le risque zéro n'existe pas, mais de là à raconter n'importe quoi...

Bref, Facebook c'est rigolo, mais va falloir passer à autre chose hein

:buzz:

OK. Saute donc sur ce pseudo vaccin puis donne-nous de tes nouvelles.

Quant aux évaluations, le coup des instances indépendantes, sans que JAMAIS on ne voie d'enquête sur les membres de ces instances, ça ne peut satisfaire que les moutons de Panurge.

Par

En réponse à VARVILO

OK. Saute donc sur ce pseudo vaccin puis donne-nous de tes nouvelles.

Quant aux évaluations, le coup des instances indépendantes, sans que JAMAIS on ne voie d'enquête sur les membres de ces instances, ça ne peut satisfaire que les moutons de Panurge.

Oh merde, un nid :buzz:

Par

En tout cas, vu le niveau, je serais bien favorable à un passeport santé pour interdire les lieux à haut risque de contamination (resto, concerts...) aux spécialistes de Caradisiac et Facebook :brosse:

Par

"l’industrie automobile française démarre 2021 en trombe."

Non, l'industrie automobile Hollandaise va gagner des taxes et l'industrie Française en perdre.

Par

En réponse à fedoismyname

Et que faut-il comme "véhicule adapté" pour ce marché?

A mon humble avis, c'est simplement que les chinois privilégie les marques allemandes et japonaises question automobile, point barre.:bah:

Tout comme ils privilégient le vin français et ne prendront pas de vin allemand ou japonais...

Bref, même si un constructeur français leur proposait une super caisse, ils n'en voudraient pas, car pour eux, une bonne voiture n'est pas une voiture française tout simplement.

A part peut-être Bugatti, mais ça, c'est un cas particulier.

En même temps, dans le monde, le stéréotype de la voiture française, ça reste la... deudeuche, ceci expliquant probablement cela.

Maintenant, pour en revenir aux chinois, il ne faut pas oublier que ça reste globalement un peuple de moutons, endoctriné par le parti communiste qui leur donne la seule marche à suivre. Bref, leur raisonnement est assez binaire, pour ne pas dire simpliste. Pas pour rien qu'ils ont encore une image d'Epinal de la France.

Sentiment renforcé pour avoir eu l'occasion de discuter et travailler avec des chinois.

Bref, on peut toujours courir pour aller leur vendre des voitures françaises (enfin, de plus en plus pseudo-françaises)...

Pour s'implanter en Chine, faut un partenariat avec un constructeur local fort ! Sinon, impossible de percer le marché.

Par

En réponse à VARVILO

Merci pour les liens.

Je ne me souviens pas avoir entendu parler de ce Brestois; à quoi ressemble sa machine?

avion et ulm diesel dans google.

Par

En réponse à BigL

"Si la question de la pérennité de certaines marques du groupe (Lancia, Chrysler…) peut se poser à terme"

Parenthèse légitime, mais si on regarde les chiffres de vente j'y rajouterais DS. Encore qu'à moyen terme, avec tous les véhicules Stellantis répartis sur des plateformes communes, une marque peut très bien subsister avec très peu de modèles ou de ventes ; ce n'est plus qu'un nom. Par exemple, Lancia ne vend plus rien à l'échelle mondiale, mais quand on voit ses ventes en Italie avec un produit ultra rentabilisé (Ypsilon) et qui n'est rien d'autre qu'une 500 recarrossée, Stellantis aurait bien tort de s'en priver.

"Le retour de PSA aux Etats-Unis est-il compromis? On voit mal l’intérêt qu’il y aurait à partir de zéro avec un constructeur aujourd’hui absent du territoire nord-américain (il était question d’y relancer Peugeot dans un premier temps) alors même que le groupe y dispose de marques à la notoriété fortement établie"

Question légitime, mais là encore il peut être peu coûteux de sortir une Peugeot "made in USA" bâtie sur le même couple plateforme/moteur qu'une Jeep produite localement à grande échelle, en vendant ça dans des recoins de concession réaménagés aux couleurs du lion pour tester la marque localement. On peut imaginer par exemple qu'une voiture plus ou moins française peut intéresser un peu de monde à New-York, en Californie ou dans le "pacific northwest".

"Il est encore trop tôt pour évoquer la suite, même si l’on peut penser que Carlos Tavares, en fin stratège, a déjà tout prévu ou presque."

Cette starification de Tavares est quand même un peu surjouée, là, non ?

"un produit ultra rentabilisé (Ypsilon) et qui n'est rien d'autre qu'une 500 recarrossée"

En réalité, c'est la plateforme commune à la Panda, la 500, la Ford Ka et l'Ypsilon.

Par

En réponse à king crimson

Les vrais médecins de Facebook?

Tu en es encore à croire que le vaccin contre l'hépatite B a engendré les séquelles soit disant connues alors qu'il a été démontré (scientifiquement) que c'était du pipeau... :buzz:

Les vaccins ARN, ça fait des décennies que ça bosse dessus... Les coronavirus on a un certain passif aussi... Tu ajoutes à ça les énormes moyens concentrés sur la problématique COVID, et tu comprends pourquoi ça a pu être rapide...

J'ajouterais que JAMAIS il n'y a eu autant de transparence sur les études (va voir le site de la FDA par exemple), avec même des sessions publiques...

Tous les tests ont été menés comme les protocoles l'exigent de manière habituelle.

Et au passage, aucun labo, que ce soit pfizer, Moderna, Johnson, Pasteur, ou autre, ne risquerait son image dans un contexte pareil...

Le risque zéro n'existe pas, mais de là à raconter n'importe quoi...

Bref, Facebook c'est rigolo, mais va falloir passer à autre chose hein

:buzz:

écoute, si tu crois que je suis le genre à utiliser facebook, libre à toi de le croire.

un vaccin, ça ne se fait pas en un clac de doigts. et d'ailleurs, le vaccin français n'est pas attendu avant la fin de l'année, car visiblement les protocoles de test sont bien respectés, en France.

mais pas grave, je te laisse tester les autres vaccins disponibles. après tout, faut bien des beta-testeurs... :cyp:

Par

En réponse à tointoin2

Mais oui, l'histoire du complot, comme ton ami Trump, ah ces libéraux...

on rappelle des masques qui ne servent à rien?

du nuage de Tchernobyl qui s'est arrêté à la frontière française?

du sang contaminé?

du rainbow warrior?

bref, entre les complotistes et ceux qui gobent tout ce que les gouvernements nous disent, il y a un juste milieu. :cyp:

Par

En réponse à jroule75

Pour s'implanter en Chine, faut un partenariat avec un constructeur local fort ! Sinon, impossible de percer le marché.

en revanche, pour s'implanter en France, les chinois peuvent le faire sans problème.

chercher l'erreur...

Par

En réponse à fedoismyname

écoute, si tu crois que je suis le genre à utiliser facebook, libre à toi de le croire.

un vaccin, ça ne se fait pas en un clac de doigts. et d'ailleurs, le vaccin français n'est pas attendu avant la fin de l'année, car visiblement les protocoles de test sont bien respectés, en France.

mais pas grave, je te laisse tester les autres vaccins disponibles. après tout, faut bien des beta-testeurs... :cyp:

Tu ne comprends même pas la différence d'approche entre Pasteur et Moderna... Alors que c'est justement ce qui explique la temporalité différente.

Que tu n'utilises pas Facebook, c'est ton droit et je peux te croire (moi je l'utilise mais pour beaucoup plus interessant que tes thèses complotistes, mais c'est bien éloigné des besoins du fermier je l'entends), sauf que tes thèses on ne les trouve pas que sur le réseau de Mark malheureusement.

Bien sûr que je vais me faire vacciner dès que possible. Et les gars comme toi seront bien content que certains aient un sens civique.

Mais tu n'as pas répondu à la question: est-ce qu'en tant qu'anti-vax complotiste tu vas ouvrir ta tronche si on t'interdit l'accès à certains lieux?

Par

En réponse à king crimson

Tu ne comprends même pas la différence d'approche entre Pasteur et Moderna... Alors que c'est justement ce qui explique la temporalité différente.

Que tu n'utilises pas Facebook, c'est ton droit et je peux te croire (moi je l'utilise mais pour beaucoup plus interessant que tes thèses complotistes, mais c'est bien éloigné des besoins du fermier je l'entends), sauf que tes thèses on ne les trouve pas que sur le réseau de Mark malheureusement.

Bien sûr que je vais me faire vacciner dès que possible. Et les gars comme toi seront bien content que certains aient un sens civique.

Mais tu n'as pas répondu à la question: est-ce qu'en tant qu'anti-vax complotiste tu vas ouvrir ta tronche si on t'interdit l'accès à certains lieux?

Ecoute, c'est ton droit de gober absolument tout ce qu'on peut te raconter.

Moi, c'est mon droit d'être très prudent sur tout ce qu'on me raconte.

Je le répète: au début de l'épidémie, le gouvernement et les pseudo-spécialistes français de la médecine nous expliquaient que les masques ne servaient à rien... Ce n'est pas moi qui l'ai inventé. :cyp:

Par

En réponse à king crimson

Tu ne comprends même pas la différence d'approche entre Pasteur et Moderna... Alors que c'est justement ce qui explique la temporalité différente.

Que tu n'utilises pas Facebook, c'est ton droit et je peux te croire (moi je l'utilise mais pour beaucoup plus interessant que tes thèses complotistes, mais c'est bien éloigné des besoins du fermier je l'entends), sauf que tes thèses on ne les trouve pas que sur le réseau de Mark malheureusement.

Bien sûr que je vais me faire vacciner dès que possible. Et les gars comme toi seront bien content que certains aient un sens civique.

Mais tu n'as pas répondu à la question: est-ce qu'en tant qu'anti-vax complotiste tu vas ouvrir ta tronche si on t'interdit l'accès à certains lieux?

Te fatigue pas: on a compris que tu es un adepte de la dictature!

Par

En réponse à king crimson

Tu ne comprends même pas la différence d'approche entre Pasteur et Moderna... Alors que c'est justement ce qui explique la temporalité différente.

Que tu n'utilises pas Facebook, c'est ton droit et je peux te croire (moi je l'utilise mais pour beaucoup plus interessant que tes thèses complotistes, mais c'est bien éloigné des besoins du fermier je l'entends), sauf que tes thèses on ne les trouve pas que sur le réseau de Mark malheureusement.

Bien sûr que je vais me faire vacciner dès que possible. Et les gars comme toi seront bien content que certains aient un sens civique.

Mais tu n'as pas répondu à la question: est-ce qu'en tant qu'anti-vax complotiste tu vas ouvrir ta tronche si on t'interdit l'accès à certains lieux?

(..)Mais tu n'as pas répondu à la question: est-ce qu'en tant qu'anti-vax complotiste tu vas ouvrir ta tronche si on t'interdit l'accès à certains lieux?(..)

Qui t'a dit que j'étais contre le fait de me faire vacciner?

Je me ferai simplement vacciner... au moment opportun, avec un vaccin sûr et efficace.

Mais oui, vaccine-toi au plus vite, comme beaucoup d'autres, plus il y a de beta-testeurs, plus ça permettra aux autres de voir les résultats. :cyp:

En revanche, beaucoup n'ont visiblement pas compris que, même en étant vaccinés, non seulement ils devront continuer de porter le masque, de respecter le couvre-feu, mais aussi qu'aucun vaccin n'apporte la certitude d'être protégé du virus. Il me semble d'ailleurs que le gouvernement chinois a annoncé 79% de probabilité seulement pour l'un de ses vaccins...

Par

En réponse à n1cool

Ce nouveau groupe va être un échec cuisant pour plein de raisons.

Je ne vois pas un bel avenir ni un long avenir à ce groupe. Beaucoup trop de problèmes à régler qui paraissent presque insolubles.

Faire du Marchionne serait déjà la première erreur car ce type n'a rien fait si ce n'est surfait sur le boom économique américain après la crise des subprimes comme l'ont fait tous les autres constructeurs aux usa sans exception.

Fca n'est qu'un agglomerat de marques desynchronisées qui tirent chacune de lourdes casseroles.

À l'ère où tous les pays se lancent dans la decarbonisation avec leur principales villes, poussées par leur maires qui ne veulent pas être taxés d'anti-ecologiste par leur base électorale, Fca est totalement à la rue dans tous les pays en terme de rejet de CO2.

Quand je lis les coms comme quoi Fca a des motorisations électriques et même PHEV et même meilleures que PSA, je me marre.

Fca ne vend pas ces véhicules là, sa clientèle n'en veut pas car soit c'est beaucoup trop cher pour sa clientèle (les italiens n'achetent pas des véhicules électriques ou PHEV car ils sont totalement hors budget. Ils peuvent s'acheter que des pandas, des epsilons et des 500 à moteur diesel ou essence et les américains ne veulent pas des RAM ou des Jeep elctriques ou PHEV mais diesel ou essence).

Bref revenons sur ma première phrase de ce commentaire.

Tavares a beau être un excellent manager , que peut il faire pour sauver un groupe qui est incapable de se restructurer lui-meme?

Marchionne n'a jamais su ou pu restructurer Fiat. Tous les profits (98% soit 100% on peut dire ) et les revenus de Fca proviennent des usa (80%du chiffre d'affaire). Et la restructuration ne vient pas de Marchionne mais de la mise en oeuvre du plan Obama suite à la crise des subprimes qui a permis un accord acceptant la fermeture d'usines et la suppression de milliers d'emplois chez Chrysler group. Marchionne lui n'a rien fait de cela, ni même mis un centime car tout a été financé par l'état américain Obama. Marchionne n'avait juste qu'à remboursé le prêt si ça repartait pour Chrysler. Puis tous les modèles à succès aux usa n'étaient pas des véhicules fiat ou alfa mais bien les modèles déjà en catalogue de Chrysler group suivi par un engouement pour les SUV dans cette période post subprimes d'où le succès de Jeep.

Bref Marchionne n'a rien fait aux usa, il a juste eu à se laisser tiré et en Italie il n'a rien fait aussi car tous ses plans gigantesque ont été un échec (les 20 milliards prévus en Italie qui sont devenus à peine 1 milliard d'euros et la relance d'Alfa en oubliant le côté généraliste où elle vendait mal pour être une premium où elle vend encore moins )

Fiat (fiat, alfa, Lancia, Maserati) c'est le boudin jamais restructuré qui cultive l'échec de tous ses modèles en Europe ( sa meilleure vente en Europe c'est la Panda, vendue à 80% en Italie, 13eme modèle lenlus vendu en Europe. La 500 est le 20eme modèle le plus vendu en Europe, aucun modèle dans le top 10, et seulement deux dans le top 20, 13eme et 20eme place mdr) en plus d'avoir des usines au chômage sans discontinuité depuis toute la période post subprimes alors que c'est le seul constructeur en Europe dans ce cas là.

Zéro restructuration chez fiat sous l'ère Marchionne alors que ce groupe ne fait aucun profit, que ses modèles de vendent très mal hors d'Italie et qu'ils sont pas rentables ou à peine.

Tavares peut être le meilleur des managers s'il ne restructure pas fiat c'est la mort de Stellantis.

Le problème c'est que PSA a été restructurée, surtout Opel, et jamais le côté Francais et allemand n'accepterons à raison de nouvelles restructurations alors qu'ils les ont déjà faites et sont en plus rentables et performants.

Fca en Italie c'est la zone noire. Il y a tout à changer. Les chaînes de montage à changer pour passer aux plateformes PSA qui sont autrement meilleures que celles de Fca absolument pas rentables.

Mais comment restructurer les usines italiennes alors qu'elles ont reçus un prêt de 6 milliards d'euros de l'Italie alors que ce pays lui même au bord de la faillite avec la plus grosse dette d'Europe et une des plus grosse du monde s'est saignée pour lui trouver ses 6 milliards à lui donner ?

Perso Tavares sera incapable de restructurer Fiat en passant par la restructuration de l'ensemble des usines du groupe en Europe. Les gouvernements français, allemands et aussi britannique vont tiquer et ils auraient bien raison.

Ensuite les économies d'échelles pour un groupe qui aura un siège à Paris pour PSA, un siège à Détroit et un autre à Turin en plus d'avoir le siège social mondial aux pays et un siège financier au royaume Uni, ça me fait rigoler.

Aucun autre groupe auto à tant de sièges où des milliers d'individus travaillent comme si ils étaient toujours indépendant les uns des autres. Ça ce n'est pas de la restructuration, de l'économie d'échelles. Les cols bleus toujours à être là variable d'ajustement alors que les cols blancs sont trop nombreux dans ce nouveau groupe Stellantis.

Puis côté émission de CO2, à l'ère où notre planète est en surchauffe et les dommages sur la couche d'ozone réalisés depuis des années sont enfin visibles sur notre monde par l'apparition récurrente de phénomènes climatiques monstrueux, Stellantis sera le groupe qui ne saura pas comment gérer ces difficultés là hormis par un lobbying forcené auprès des gouvernements français et américains pour sauver les moteurs thermiques en faisant jouer le chantage à l'emploi (des milliers d'ouvriers et d'usines qui pourraient fermer).

Tavares a tout fait depuis qu'il est chez PSA pour mettre en avant le moteur diesel et faire reculer voire à défaut adoucir les normes contraignantes sur les émissions de CO2 en France et en Europe. Avec Stellantis il sera encore plus dans la m.rde car Fca est catastrophique sur ce plan là sans l'achat de crédit vert chez Tesla.

Tavares va passer la majorité de son temps dans son nouveau costume de Ceo de Stellantis à combattre les normes environnementales de l'UE et des usa période Biden. Voilà quel sera son emploi comme CEO de Stellantis au lieu de restructurer le groupe (ses marques, ses usines et ses centres administratifs) pour en faire vraiment un groupe sain, uni, compétitif et préparé pour les évolutions légales de ses produits et les attentes de ses futurs clients.

Ce groupe ce n'est pas comme j'ai pu lire l'association de la carpe et du lapin, c'est plutôt la grenouille qui veut être plus grosse que le boeuf.

Ce groupe grossit mais ne fait rien pour modifier ses problèmes récurrents qui continuent à grossir et vont finir par éclater.

Sans compter que fca est une usine à problèmes. Des proces à plusieurs milliards d'euros en veux tu en voilà ( les émissions frauduleuses en Europe pas réglées, la corruption de syndicat aux usa qui a causé de lourds dommages économiques à GM, des impôts non payés en Italie pour falsification de valeur comptable ).

Tavares ne pourra pas tout réglé. D'une s'il fait du Marchionne en esquivant les problèmes et les laissant de côté, de deux, s'il s'investit entièrement dessus à vouloir tout remettre en ordre il aura des retours violents de gouvernements en colère qui feront tout pour l'éjecter comme feu Ghosn par les japonais.

Conclusion, il vaut mieux être un 'petit' groupe comme PSA, et vendre 3 millions d'autos, être profitable, maniable et avoir solutionné ses problèmes qu'etre un énorme groupe de 8 millions d'autos et perclus de problème et avoir des ennemis à l'Interizur et l'extérieur à cause de tous les changements nécessaires qui causeront obligatoiremnt de la casse.

Les groupes comme Geely, Honda, Mazda, Suzuki, Tata JLR, Tesla, BMW, Daimler voire même Ford, ne cherchent pas à faire la course au podium du cumul de ventes d'automobiles mais à être efficace, rentable et heureux comme ils sont.

PSA étaient parmis ces groupes là, en fusionnant avec Fca que personne ne voulait malgré toutes les sollicitations de feu Marchionne (ils ont dû déterminer comme moi que fca serait plus un problème qu'une bonne opportunité), les employés et les patrons de PSA vont connaître des années noires qu'aucun ne leur enviera.

On pourra ensuite dire les 'oiseaux de mauvaises augures' avaient raison, que c'étaient couru d'avance mais actuellement beaucoup de monde se rejouit de cette fusion. Tous cherchent à ne voir que les points positifs et les chiffres mirifiques de cumuls de ventes, du nombre de marques 'prestigieuses', alors que tout ça ça ne règle aucun problème. Cf l'alliance renault-nissan-mitsubishi (fermeture d'usine en Espagne, gros problème de rentabilité, peu d'économie d'échelle véritablement réalisée, des deficits énormes pour chaque constructeurs et des dettes qui s'accumulent.voila l'avenir de Stellantis).

Continue comme ça, c'est toujours marrant de te lire.

je voulais juste souligner que l'usine de Melfi est l'usine la plus avancée du monde automobile technologiquement parlant.

et ensuite l'état italien est un des plus endetté d'Europe ok en revanche les banques italiennes sont partis les moins endetté au monde 2 ou 3eme). en l'occurrence c'est une banque qui prête l'état ne fait que garantir le prêt.

d'ailleurs les italien (les gens) sont les plus riches du monde. soit pas jaloux. Ta dis pleins d'autres choses fausse et sans fondement mais c'est trop long à te répondre et vu que tu comprends rien et que ça sert à rien de te parler je m'arrête là.

Mais continue en tout cas je pense que tu fais rire tout le monde et pour ça je te dis merci

Par

En réponse à fedoismyname

Ecoute, c'est ton droit de gober absolument tout ce qu'on peut te raconter.

Moi, c'est mon droit d'être très prudent sur tout ce qu'on me raconte.

Je le répète: au début de l'épidémie, le gouvernement et les pseudo-spécialistes français de la médecine nous expliquaient que les masques ne servaient à rien... Ce n'est pas moi qui l'ai inventé. :cyp:

Quel rapport entre une gestion de crise parfois ridicule du gouvernement français (les masques en sont un bon exemple) et le vaccin, mis au point par des gens compétents, dont les essais ont suivi les protocoles, et validés par plusieurs autorités mondiales, en transparence qui plus est?

Faut arrêter de voir des complots partout, mais ce qui est certain, c'est que je n'ai pas l'intention de laisser les adeptes de ces théories pathétiques pourrir 2021...

Je ne vois pas ce je gobe, mais étant donné certaines de mes capacités intellectuelles, je sais me rencarder, observer, comprendre...

Alors, réponse à la question?

Par

En réponse à VARVILO

Te fatigue pas: on a compris que tu es un adepte de la dictature!

Pardon? Quel rapport? :buzz:

Tu as une réponse à la question suivant? si tu ne te vaccines pas, donc compte sur tes concitoyens pour retrouver une vie normale, admets-tu de ne pas pouvoir aller dans les endroits à haut potentiel de contagiosité les temps que le virus circule encore trop?

Par

En réponse à king crimson

Quel rapport entre une gestion de crise parfois ridicule du gouvernement français (les masques en sont un bon exemple) et le vaccin, mis au point par des gens compétents, dont les essais ont suivi les protocoles, et validés par plusieurs autorités mondiales, en transparence qui plus est?

Faut arrêter de voir des complots partout, mais ce qui est certain, c'est que je n'ai pas l'intention de laisser les adeptes de ces théories pathétiques pourrir 2021...

Je ne vois pas ce je gobe, mais étant donné certaines de mes capacités intellectuelles, je sais me rencarder, observer, comprendre...

Alors, réponse à la question?

"... et le vaccin, mis au point par des gens compétents, dont les essais ont suivi les protocoles, et validés par plusieurs autorités mondiales, en transparence qui plus est?"

No Comment!!!

Par

En réponse à fedoismyname

(..)Mais tu n'as pas répondu à la question: est-ce qu'en tant qu'anti-vax complotiste tu vas ouvrir ta tronche si on t'interdit l'accès à certains lieux?(..)

Qui t'a dit que j'étais contre le fait de me faire vacciner?

Je me ferai simplement vacciner... au moment opportun, avec un vaccin sûr et efficace.

Mais oui, vaccine-toi au plus vite, comme beaucoup d'autres, plus il y a de beta-testeurs, plus ça permettra aux autres de voir les résultats. :cyp:

En revanche, beaucoup n'ont visiblement pas compris que, même en étant vaccinés, non seulement ils devront continuer de porter le masque, de respecter le couvre-feu, mais aussi qu'aucun vaccin n'apporte la certitude d'être protégé du virus. Il me semble d'ailleurs que le gouvernement chinois a annoncé 79% de probabilité seulement pour l'un de ses vaccins...

Ah ouais, et ça sera quand que tu estimera le vaccin sur et efficace? Ce blog est fantastique, on a d'éminents économistes, des professeurs en santé, des chercheurs, et j'en passe :buzz:

Pour info, les bêta test on déjà eu lieu, ça s'appelle la recherche clinique, et c'est encadré par une chiee de protocoles (c'est pas comme si j'avais une vision par l'intérieur du domaine...) :buzz:

Si on a encore un doute sur la durée de l'imunité du vaccin pour l'instant, sa sûreté est en revanche assurée Aucune raison donc de ne pas se vacciner... Cela confirme donc la lâcheté et trouille pathologique des anti-vax.

Bref, cela ne répond pas à la question: dans la période où tu estimeras le vaccin non sûr (qui peut être longue vu que tu en es encore à croire à la sclérose resultante du vaccin contre l'hépatite B :buzz: ), tu es ok pour te voir opposer une interdiction d'accès aux lieux à fort danger de propagation (restaurants notamment?)

Pour info, on a tous compris que même avec le vaccin, on va subir les masques et gestes barrières un moment encore... tu as été pêcher où le contraire? Dans ta caboche?

Sauf que la grande différence serait certes de continuer à porter des masques et appliquer des gestes barrières... mais avec la possibilité d'avoir une vie à peu près normale pour les gens qui ont autre chose à foutre que rester dans leur ferme à laver la C3...

Par

En réponse à ZZTOP60

"... et le vaccin, mis au point par des gens compétents, dont les essais ont suivi les protocoles, et validés par plusieurs autorités mondiales, en transparence qui plus est?"

No Comment!!!

C'est léger comme réponse. :brosse:

Par

En réponse à king crimson

Quel rapport entre une gestion de crise parfois ridicule du gouvernement français (les masques en sont un bon exemple) et le vaccin, mis au point par des gens compétents, dont les essais ont suivi les protocoles, et validés par plusieurs autorités mondiales, en transparence qui plus est?

Faut arrêter de voir des complots partout, mais ce qui est certain, c'est que je n'ai pas l'intention de laisser les adeptes de ces théories pathétiques pourrir 2021...

Je ne vois pas ce je gobe, mais étant donné certaines de mes capacités intellectuelles, je sais me rencarder, observer, comprendre...

Alors, réponse à la question?

Il reste quand même la pression de temps qui fait craindre quelques raccourcis dans les protocoles, ce qui fait que nombre de pro vaccins se gardent un temps d'observation avec la vaccination en masse qui débute.

Il y a des choses curieuses a propos de cette maladie, elle a commencé a sévir de façon décelable dès avril 2019 a Barcelone (traces dans les eaux usées), il est acquis qu'un malade au moins a été hospitalisé en France en décembre 2019. Les témoignages de gens qui pensent que leur grippe atypique de la fin de l'année 2019 est en fait la covid sont nombreux (voir la presse Toulousaine).

Un jeune homme de 30 ans que je connais a été malade en avril. Comme personne a risqueS, son taux d'anticorps est mesuré régulièrement. Sur la base de 100 pour la mesure du mois de mai, il est tombé a 60 en octobre ce qui augure d'un zéro au bout de 18 mois, les mesures intermédiaires laissent apparaître une décroissance linéaire.

Tout ça pour dire que la durée d'immunité après la maladie ou le vaccin est, pour le moins, une inconnue.

Par

En réponse à GY201

Il reste quand même la pression de temps qui fait craindre quelques raccourcis dans les protocoles, ce qui fait que nombre de pro vaccins se gardent un temps d'observation avec la vaccination en masse qui débute.

Il y a des choses curieuses a propos de cette maladie, elle a commencé a sévir de façon décelable dès avril 2019 a Barcelone (traces dans les eaux usées), il est acquis qu'un malade au moins a été hospitalisé en France en décembre 2019. Les témoignages de gens qui pensent que leur grippe atypique de la fin de l'année 2019 est en fait la covid sont nombreux (voir la presse Toulousaine).

Un jeune homme de 30 ans que je connais a été malade en avril. Comme personne a risqueS, son taux d'anticorps est mesuré régulièrement. Sur la base de 100 pour la mesure du mois de mai, il est tombé a 60 en octobre ce qui augure d'un zéro au bout de 18 mois, les mesures intermédiaires laissent apparaître une décroissance linéaire.

Tout ça pour dire que la durée d'immunité après la maladie ou le vaccin est, pour le moins, une inconnue.

C'est ce que j'écris un peu plus haut: la durée d'immunité est la vraie inconnue. Mais le vaccin contre la grippe c'est la même chose.

Par

En réponse à king crimson

Quel rapport entre une gestion de crise parfois ridicule du gouvernement français (les masques en sont un bon exemple) et le vaccin, mis au point par des gens compétents, dont les essais ont suivi les protocoles, et validés par plusieurs autorités mondiales, en transparence qui plus est?

Faut arrêter de voir des complots partout, mais ce qui est certain, c'est que je n'ai pas l'intention de laisser les adeptes de ces théories pathétiques pourrir 2021...

Je ne vois pas ce je gobe, mais étant donné certaines de mes capacités intellectuelles, je sais me rencarder, observer, comprendre...

Alors, réponse à la question?

mais pourquoi me parles-tu de complotisme?

je ne vois aucun complot pour ma part, mais simplement des énergumènes qui changent d'avis comme de chemise et qui tâtent le terrain au petit bonheur la chance, en fonction de la direction des vents.

bref, l'important est au contraire de rester posé, prendre son temps, analyser la situation et prendre les décisions qui vont bien au moment voulu.

j'ajoute que si tu crois qu'on peut vacciner 68 millions de français en quelques mois, je te laisse le croire... ça se fera assurément au mieux en... quelques années. donc même si 68 millions de français voulaient se faire vacciner dans les 3 mois à venir, ça ne serait pas possible. dès lors, oui, je préfère laisser les impatients prendre les devants et tester ce que valent réellement ces vaccins, en sachant qu'un vaccin n'est jamais la panacée et qu'il y a toujours plus ou moins des effets de bord, comme n'importe quel médicament d'ailleurs.

bref, en l'état, l'objectif du gouvernement et des gouvernements de manière générale, c'est surtout de désengorger les hôpitaux et de relancer l'économie, et peu importe qu'une minorité de la population puisse in fine avoir des effets indésirables dû au vaccin.

Par

Le talentueux Tavares arrive avec trente ans de retard. Cette alliance des canards va difficilement produire un aigle...

Par

En réponse à iDrive

n1cool Est décidément très calé en automobile... :D

Tu crois que si FCA était si mauvais, PSA aurait payé 2.9Md€ + 2.6Md€ sous formes formes d’actions Faurecia, pour avoir un petit 50/50 sans contrôle des Peugeot au profit des Agnelli?

Sinon biensur que ce groupe a une nationalité... c’est l’Airbus Italo-Francais de l’Automobile. Fusion entre l’Italien FCA qui en détient(dra) entre 50.5 et 51.5% et le Français PSA qui en détiendra à terme 48.5%.

Fca, italien? Depuis quand ?

Fca est un groupe hollandais qui est contrôlée par un actionnaire hollandais du nom d'Exor à 30%.

Exor est contrôlée par une fiducie hollandaise à 50% qui elle-meme est contrôlé par plusieurs petits actionnaires basésnen suisse.

Où tu as vu que Fca est italienne ?

Où tu vois des italiens chez Fca ?

Manley est américain et tous les dirigeants de Fca qui contrôle les marques ou les zones d'activités sont étrangers mais aucun est italien.

Olivier François le dirigeant de Fiat chez Fca est français.

Italie 0 constructeur.

De plus Stellantis est contrôlée par PSA qui a 6 administrateurs sur 11 au conseil de surveillance du groupe. Le CEO est franco-portugais et tous les choix seront validés par les Français car ils ont 6 sièges sur 11.

Puisque tu es un ignare, évite de parler pour ne rien dire. Merci

Par

En réponse à fedoismyname

(..)Tavares a tout fait depuis qu'il est chez PSA pour mettre en avant le moteur diesel(..)

Tu peux argumenter?

Car de ma vision, il a au contraire favoriser la motorisation essence, notamment pour les hybrides. Et la motorisation électrique il y a quelques années (hé oui, il a fallu un peu de temps avant qu'on ne voit les premiers véhicules électriques).

Tavares a tout fait pour défendre le diesel en France.

Les ministres des transport et de la santé en France sous Hollande puis Macron n'osaient pas faire augmenter la taxe sur les produits pétroliers sur le diesel pour la mettre au niveau de l'essence car Tavares, PDG de PSA, n'arrêtait pas de dire que le diesel c'est propre , le diesel c'est mieux que l'essence, le diesel c'est des milliers d'emplois en France et donc qu'il ne faut pas toucher au diesel.

Pour l'électrique idem. Il n'arrete pas de faire du lobbying auprès des parlementaires européens pour qu'ils reportent les normes contraignantes sur les émissions de CO2 des véhicules thermiques.

Il veut non seulement un allègement des contraintes environnementales car il a compris qu'il n'arrivera jamais à les supprimer alors que c'est ce qu'il voudrait mais il veut surtout que les futures normes environnementales pour les véhicules roulants soient moins sévères que celles envisagées.

Oui Tavares est anti écolo mais pour une raison simple, PSA a des milliers d'employés qui dépendent de la conception, la fabrication et la maintenance des moteurs diesel et essence. Alors avec l'ajout de FCA dans le groupe Stellantis, oui je pense que Tavares passera 90% de son temps comme CEO à se battre contre les normes environnementales européennes et prochainement américaines.

L'électrique il y va par nécessité, pas par engagement écolo.

Son groupe a des véhicules électriques mais les moteurs électriques ce n'est pas du 100% PSA mais c'est en Joint Venture avec Nidec ou Power punch.

Les véhicules à motorisations électriques ne représentent encore qu'un sucées d'estime pour PSA. Absolument pas une source importante de revenus. C'est équivalent à ce qu'est DS chez PSA c'est à dire un avenir prometteur mais au présent une source importante de dépenses et une part faible du chiffre d'affaire global.

Par

En réponse à n1cool

Ce nouveau groupe va être un échec cuisant pour plein de raisons.

Je ne vois pas un bel avenir ni un long avenir à ce groupe. Beaucoup trop de problèmes à régler qui paraissent presque insolubles.

Faire du Marchionne serait déjà la première erreur car ce type n'a rien fait si ce n'est surfait sur le boom économique américain après la crise des subprimes comme l'ont fait tous les autres constructeurs aux usa sans exception.

Fca n'est qu'un agglomerat de marques desynchronisées qui tirent chacune de lourdes casseroles.

À l'ère où tous les pays se lancent dans la decarbonisation avec leur principales villes, poussées par leur maires qui ne veulent pas être taxés d'anti-ecologiste par leur base électorale, Fca est totalement à la rue dans tous les pays en terme de rejet de CO2.

Quand je lis les coms comme quoi Fca a des motorisations électriques et même PHEV et même meilleures que PSA, je me marre.

Fca ne vend pas ces véhicules là, sa clientèle n'en veut pas car soit c'est beaucoup trop cher pour sa clientèle (les italiens n'achetent pas des véhicules électriques ou PHEV car ils sont totalement hors budget. Ils peuvent s'acheter que des pandas, des epsilons et des 500 à moteur diesel ou essence et les américains ne veulent pas des RAM ou des Jeep elctriques ou PHEV mais diesel ou essence).

Bref revenons sur ma première phrase de ce commentaire.

Tavares a beau être un excellent manager , que peut il faire pour sauver un groupe qui est incapable de se restructurer lui-meme?

Marchionne n'a jamais su ou pu restructurer Fiat. Tous les profits (98% soit 100% on peut dire ) et les revenus de Fca proviennent des usa (80%du chiffre d'affaire). Et la restructuration ne vient pas de Marchionne mais de la mise en oeuvre du plan Obama suite à la crise des subprimes qui a permis un accord acceptant la fermeture d'usines et la suppression de milliers d'emplois chez Chrysler group. Marchionne lui n'a rien fait de cela, ni même mis un centime car tout a été financé par l'état américain Obama. Marchionne n'avait juste qu'à remboursé le prêt si ça repartait pour Chrysler. Puis tous les modèles à succès aux usa n'étaient pas des véhicules fiat ou alfa mais bien les modèles déjà en catalogue de Chrysler group suivi par un engouement pour les SUV dans cette période post subprimes d'où le succès de Jeep.

Bref Marchionne n'a rien fait aux usa, il a juste eu à se laisser tiré et en Italie il n'a rien fait aussi car tous ses plans gigantesque ont été un échec (les 20 milliards prévus en Italie qui sont devenus à peine 1 milliard d'euros et la relance d'Alfa en oubliant le côté généraliste où elle vendait mal pour être une premium où elle vend encore moins )

Fiat (fiat, alfa, Lancia, Maserati) c'est le boudin jamais restructuré qui cultive l'échec de tous ses modèles en Europe ( sa meilleure vente en Europe c'est la Panda, vendue à 80% en Italie, 13eme modèle lenlus vendu en Europe. La 500 est le 20eme modèle le plus vendu en Europe, aucun modèle dans le top 10, et seulement deux dans le top 20, 13eme et 20eme place mdr) en plus d'avoir des usines au chômage sans discontinuité depuis toute la période post subprimes alors que c'est le seul constructeur en Europe dans ce cas là.

Zéro restructuration chez fiat sous l'ère Marchionne alors que ce groupe ne fait aucun profit, que ses modèles de vendent très mal hors d'Italie et qu'ils sont pas rentables ou à peine.

Tavares peut être le meilleur des managers s'il ne restructure pas fiat c'est la mort de Stellantis.

Le problème c'est que PSA a été restructurée, surtout Opel, et jamais le côté Francais et allemand n'accepterons à raison de nouvelles restructurations alors qu'ils les ont déjà faites et sont en plus rentables et performants.

Fca en Italie c'est la zone noire. Il y a tout à changer. Les chaînes de montage à changer pour passer aux plateformes PSA qui sont autrement meilleures que celles de Fca absolument pas rentables.

Mais comment restructurer les usines italiennes alors qu'elles ont reçus un prêt de 6 milliards d'euros de l'Italie alors que ce pays lui même au bord de la faillite avec la plus grosse dette d'Europe et une des plus grosse du monde s'est saignée pour lui trouver ses 6 milliards à lui donner ?

Perso Tavares sera incapable de restructurer Fiat en passant par la restructuration de l'ensemble des usines du groupe en Europe. Les gouvernements français, allemands et aussi britannique vont tiquer et ils auraient bien raison.

Ensuite les économies d'échelles pour un groupe qui aura un siège à Paris pour PSA, un siège à Détroit et un autre à Turin en plus d'avoir le siège social mondial aux pays et un siège financier au royaume Uni, ça me fait rigoler.

Aucun autre groupe auto à tant de sièges où des milliers d'individus travaillent comme si ils étaient toujours indépendant les uns des autres. Ça ce n'est pas de la restructuration, de l'économie d'échelles. Les cols bleus toujours à être là variable d'ajustement alors que les cols blancs sont trop nombreux dans ce nouveau groupe Stellantis.

Puis côté émission de CO2, à l'ère où notre planète est en surchauffe et les dommages sur la couche d'ozone réalisés depuis des années sont enfin visibles sur notre monde par l'apparition récurrente de phénomènes climatiques monstrueux, Stellantis sera le groupe qui ne saura pas comment gérer ces difficultés là hormis par un lobbying forcené auprès des gouvernements français et américains pour sauver les moteurs thermiques en faisant jouer le chantage à l'emploi (des milliers d'ouvriers et d'usines qui pourraient fermer).

Tavares a tout fait depuis qu'il est chez PSA pour mettre en avant le moteur diesel et faire reculer voire à défaut adoucir les normes contraignantes sur les émissions de CO2 en France et en Europe. Avec Stellantis il sera encore plus dans la m.rde car Fca est catastrophique sur ce plan là sans l'achat de crédit vert chez Tesla.

Tavares va passer la majorité de son temps dans son nouveau costume de Ceo de Stellantis à combattre les normes environnementales de l'UE et des usa période Biden. Voilà quel sera son emploi comme CEO de Stellantis au lieu de restructurer le groupe (ses marques, ses usines et ses centres administratifs) pour en faire vraiment un groupe sain, uni, compétitif et préparé pour les évolutions légales de ses produits et les attentes de ses futurs clients.

Ce groupe ce n'est pas comme j'ai pu lire l'association de la carpe et du lapin, c'est plutôt la grenouille qui veut être plus grosse que le boeuf.

Ce groupe grossit mais ne fait rien pour modifier ses problèmes récurrents qui continuent à grossir et vont finir par éclater.

Sans compter que fca est une usine à problèmes. Des proces à plusieurs milliards d'euros en veux tu en voilà ( les émissions frauduleuses en Europe pas réglées, la corruption de syndicat aux usa qui a causé de lourds dommages économiques à GM, des impôts non payés en Italie pour falsification de valeur comptable ).

Tavares ne pourra pas tout réglé. D'une s'il fait du Marchionne en esquivant les problèmes et les laissant de côté, de deux, s'il s'investit entièrement dessus à vouloir tout remettre en ordre il aura des retours violents de gouvernements en colère qui feront tout pour l'éjecter comme feu Ghosn par les japonais.

Conclusion, il vaut mieux être un 'petit' groupe comme PSA, et vendre 3 millions d'autos, être profitable, maniable et avoir solutionné ses problèmes qu'etre un énorme groupe de 8 millions d'autos et perclus de problème et avoir des ennemis à l'Interizur et l'extérieur à cause de tous les changements nécessaires qui causeront obligatoiremnt de la casse.

Les groupes comme Geely, Honda, Mazda, Suzuki, Tata JLR, Tesla, BMW, Daimler voire même Ford, ne cherchent pas à faire la course au podium du cumul de ventes d'automobiles mais à être efficace, rentable et heureux comme ils sont.

PSA étaient parmis ces groupes là, en fusionnant avec Fca que personne ne voulait malgré toutes les sollicitations de feu Marchionne (ils ont dû déterminer comme moi que fca serait plus un problème qu'une bonne opportunité), les employés et les patrons de PSA vont connaître des années noires qu'aucun ne leur enviera.

On pourra ensuite dire les 'oiseaux de mauvaises augures' avaient raison, que c'étaient couru d'avance mais actuellement beaucoup de monde se rejouit de cette fusion. Tous cherchent à ne voir que les points positifs et les chiffres mirifiques de cumuls de ventes, du nombre de marques 'prestigieuses', alors que tout ça ça ne règle aucun problème. Cf l'alliance renault-nissan-mitsubishi (fermeture d'usine en Espagne, gros problème de rentabilité, peu d'économie d'échelle véritablement réalisée, des deficits énormes pour chaque constructeurs et des dettes qui s'accumulent.voila l'avenir de Stellantis).

Un petit mouchoir pour te consoler ? :biggrin:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

"Les Italiens sont les plus riches d'Europe , cette rumeur ils adorent la raconter et ils croient que c'est vrai."

Un peu comme les français qui se considèrent comme les plus intelligents et les meilleurs amants du monde. Et là aussi, la triste réalité dépasse la fiction.

Par

En réponse à n1cool

Fca, italien? Depuis quand ?

Fca est un groupe hollandais qui est contrôlée par un actionnaire hollandais du nom d'Exor à 30%.

Exor est contrôlée par une fiducie hollandaise à 50% qui elle-meme est contrôlé par plusieurs petits actionnaires basésnen suisse.

Où tu as vu que Fca est italienne ?

Où tu vois des italiens chez Fca ?

Manley est américain et tous les dirigeants de Fca qui contrôle les marques ou les zones d'activités sont étrangers mais aucun est italien.

Olivier François le dirigeant de Fiat chez Fca est français.

Italie 0 constructeur.

De plus Stellantis est contrôlée par PSA qui a 6 administrateurs sur 11 au conseil de surveillance du groupe. Le CEO est franco-portugais et tous les choix seront validés par les Français car ils ont 6 sièges sur 11.

Puisque tu es un ignare, évite de parler pour ne rien dire. Merci

"Exor est contrôlée par une fiducie hollandaise à 50% qui elle-meme est contrôlé par plusieurs petits actionnaires basésnen suisse."

Oui est ? Certains Peugeot vivent aussi en Suisse pour info.

"Où tu as vu que Fca est italienne ?"

Italo-américaine de droit néerlandais. Mais bon, vu que Peugeot, Citroën et DS vont aussi devenir néerlandais, tu pourras moins la ramener.

"Où tu vois des italiens chez Fca ?"

John Elkann ? Pietro Gorlier ? Il y a eu Marchionne et Altavila au passage.

Mais c'est vrai que chez PSA tous les manager sont français comme Carlos Tavares.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

"Les robots hitech bossent, les italiens restent à la maison."

Au moins, ils n'essaie nt pas défaire venir des travailleurs polonais pour bosser dans leurs usines, eux.

Par

En réponse à fedoismyname

mais pourquoi me parles-tu de complotisme?

je ne vois aucun complot pour ma part, mais simplement des énergumènes qui changent d'avis comme de chemise et qui tâtent le terrain au petit bonheur la chance, en fonction de la direction des vents.

bref, l'important est au contraire de rester posé, prendre son temps, analyser la situation et prendre les décisions qui vont bien au moment voulu.

j'ajoute que si tu crois qu'on peut vacciner 68 millions de français en quelques mois, je te laisse le croire... ça se fera assurément au mieux en... quelques années. donc même si 68 millions de français voulaient se faire vacciner dans les 3 mois à venir, ça ne serait pas possible. dès lors, oui, je préfère laisser les impatients prendre les devants et tester ce que valent réellement ces vaccins, en sachant qu'un vaccin n'est jamais la panacée et qu'il y a toujours plus ou moins des effets de bord, comme n'importe quel médicament d'ailleurs.

bref, en l'état, l'objectif du gouvernement et des gouvernements de manière générale, c'est surtout de désengorger les hôpitaux et de relancer l'économie, et peu importe qu'une minorité de la population puisse in fine avoir des effets indésirables dû au vaccin.

Encore une fois, je ne vois pas le rapport avec les masques...

La gestion de la crise par le gouvernement vaut ce qu'elle vaut, mais ça n'a pas à être une excuse pour ne pas vouloir du vaccin...

Personne n'a dit que 68 millions de français seront vaccinés en trois mois. D'ailleurs, ce ne sont pas 68 millions qu'il faudra vacciner, mais la population adulte, pour des raisons d'interaction et de risque.

L'important est que la majorité le soit, afin d'apporter une vraie immunité et effectivement réduire les formes graves et donc l'engorgement (au moins tu as compris ça c'est un début).

Ceci étant, au delà de l'économie, tu as aussi tout le secteur de la culture à sauver. La perfusion a ses limites.

Les effets de bords existent toujours mais seront à n'en pas douter minime (c'est pas balancé en pâture comme ça, le vaccin...)

Douter est sain. Mais faut savoir aussi à un moment lire, comprendre, et avancer.

Certes, encore une fois, pédagogie du gouvernement : zéro, encore un truc qui est en cours de ratage, seuls ceux qui sont déjà concaincus de l'intérêt sont réellement informé... Pas comme ça qu'on va aller au delà des 40% de souhait (mais vu que le français moyen croit encore aux conséquences du vaccin de l'hépatite B, y a beaucoup de boulot :buzz: )

Mais tu ne veux pas répondre à la question... C'est étrange tu semble vouloir à tout prix éluder... tu voudrais jouer le passager clandestin?

Par

"bref, entre les complotistes et ceux qui gobent tout ce que les gouvernements nous disent, il y a un juste milieu."

Complétement d'accord, mais tes interventions me font plutôt penser au premier groupe, à chacun sa naïveté mon cher!

Par

En réponse à n1cool

Fca, italien? Depuis quand ?

Fca est un groupe hollandais qui est contrôlée par un actionnaire hollandais du nom d'Exor à 30%.

Exor est contrôlée par une fiducie hollandaise à 50% qui elle-meme est contrôlé par plusieurs petits actionnaires basésnen suisse.

Où tu as vu que Fca est italienne ?

Où tu vois des italiens chez Fca ?

Manley est américain et tous les dirigeants de Fca qui contrôle les marques ou les zones d'activités sont étrangers mais aucun est italien.

Olivier François le dirigeant de Fiat chez Fca est français.

Italie 0 constructeur.

De plus Stellantis est contrôlée par PSA qui a 6 administrateurs sur 11 au conseil de surveillance du groupe. Le CEO est franco-portugais et tous les choix seront validés par les Français car ils ont 6 sièges sur 11.

Puisque tu es un ignare, évite de parler pour ne rien dire. Merci

"De plus Stellantis est contrôlée par PSA qui a 6 administrateurs sur 11 au conseil de surveillance du groupe. Le CEO est franco-portugais et tous les choix seront validés par les Français car ils ont 6 sièges sur 11."

Tavares est portugais tout court. Par ailleurs, il a reconnu que la parité tourne à l'avantage de FCA.

L'article :

https://investir.lesechos.fr/assemblees-generales-actionnaires/comptes-rendus-assemblees-generales/les-promesses-de-stellantis-passent-avant-des-parites-favorables-a-fiat-chrysler-1941720.php

Désolé, je ne fournis pas la corde tressée. :chut:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

"Ça se sont des faits , alors les italiens riches? Mdr"

On voit que t'as pas été dans le Nord toi. L'Italie du Sud est pauvre c'est vrai mais pas le Nord qui est riche-surtout la Lombardie et la Vénétie.

Par

En réponse à Critias

"Ça se sont des faits , alors les italiens riches? Mdr"

On voit que t'as pas été dans le Nord toi. L'Italie du Sud est pauvre c'est vrai mais pas le Nord qui est riche-surtout la Lombardie et la Vénétie.

en fait des italiens sont riches. La particularité, c'est la concentration sur une partie limité du territoire.

Par

Pauvre Nicole, ça a l'air de bouillir dans la caboche!

Faut ouvrir la soupape, tu vas nous faire un AVC!

Tu n'as jamais expliqué cette haine de l'Italie? Ça te vient d'où? C'est une question sérieuse...

Je trouve d'ailleurs sidérant qu'on puisse chier a ce point publiquement sur un peuple, mais ne pas en toucher d'autres sous peine d'une modération voire cabale...

Peut-être que les italiens sont en fait infiniment plus intelligents que Nicole?

Par

En réponse à titeuf380

PSA s'est calqué sur les normes de CO2 et comme ils vendent bcp de 1.2 Pure tech, ils etaient bon pour 2020/ 2021 sans passer par la case micro-hybridation qui bien souvent n'apporte pas grand chose en terme d'agrément, mais propose juste 5 à 10 Grs de moins au km....... j'ai rarement lu un essai de micro hybride en lisant comme conclusion : Wouahou génial cette caisse ! :blague:

apres ils font pas une course genre 100 M hein, l'électrification totale se joue sur les 10 ans à venir, pas dans les 12 mois qui arrivent.... PSA y est pas allé franchement au départ, mais maintenant c'est parti.... et en 2023 ( possible que ça soir en 2023 comme tu dis ) ... ils auront une vraie gamme de véhicules élec .... avec du gros véhicules avec Grosse batterie... comme ... les autres. comme j'ai dit, c'est pas dans 20 ans meme si c'est 2023.....

apres, faut pas oublier que la norme EURO 7 pourrait bien mettre à mort pas mal de moteur 100% thermique, meme avec micro hybridation. on va bien voir d'ici cet été que cette norme soit enfin dévoilée.... l'hybride rechargeable a bien plus d'avenir que la micro hybridation..... quand au pure tech, il me semble bien qui est nettement plus vertueux que les Fire de chez Fiat.... d'ailleurs j'ai tjs lu que c'est le 1.2 Français qui serait mis à la sauce italienne, et pas l'inverse.....

Bof, à véhicule de poids équivalent le puretech est pas forcément plus vertueux. En WLTP la nouvelle C4 Puretech 100ch est homologuée pour 133g de CO2 au km. Sur le même cycle d'homologation la Tipo Firefly de même puissance est à 121g et la 308 à 124g. Des valeurs plutôt semblables donc.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Ah ouais, c'est du lourd là.

Et si, simple supposition, tu étais un être abjecte et que personne, en Italie comme en France voire ton pays d'origine le Portugal, ne te supporte? Tu ne te le demande pas ça?

Moi des cons j'en vois partout... Mais j'en vois pas plus en Italie qu'ailleurs hein... c'est donc toi le problème... sinon y aurait pas tant de français et d'autres peuples à adorer aller en Italie ^^

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Bon, pour le dire le plus simple: si au milieu de 10 personne tu as l'impression d'être le seul à ne pas être un con, c'est qu'il y a un loup quelque part.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Justement, ils ont eu Leonardo ( da Vinci )

Par

En réponse à n1cool

Fca, italien? Depuis quand ?

Fca est un groupe hollandais qui est contrôlée par un actionnaire hollandais du nom d'Exor à 30%.

Exor est contrôlée par une fiducie hollandaise à 50% qui elle-meme est contrôlé par plusieurs petits actionnaires basésnen suisse.

Où tu as vu que Fca est italienne ?

Où tu vois des italiens chez Fca ?

Manley est américain et tous les dirigeants de Fca qui contrôle les marques ou les zones d'activités sont étrangers mais aucun est italien.

Olivier François le dirigeant de Fiat chez Fca est français.

Italie 0 constructeur.

De plus Stellantis est contrôlée par PSA qui a 6 administrateurs sur 11 au conseil de surveillance du groupe. Le CEO est franco-portugais et tous les choix seront validés par les Français car ils ont 6 sièges sur 11.

Puisque tu es un ignare, évite de parler pour ne rien dire. Merci

Carlos Tavares est portugais à 100 %, pas franco-portugais. Et je crains que la "famiglia" Agnelli prendra le controle de Stellantis, selon leurs us et coutumes.

Par

En réponse à king crimson

Pauvre Nicole, ça a l'air de bouillir dans la caboche!

Faut ouvrir la soupape, tu vas nous faire un AVC!

Tu n'as jamais expliqué cette haine de l'Italie? Ça te vient d'où? C'est une question sérieuse...

Je trouve d'ailleurs sidérant qu'on puisse chier a ce point publiquement sur un peuple, mais ne pas en toucher d'autres sous peine d'une modération voire cabale...

Peut-être que les italiens sont en fait infiniment plus intelligents que Nicole?

« Je trouve d'ailleurs sidérant qu'on puisse chier a ce point publiquement sur un peuple, mais ne pas en toucher d'autres sous peine d'une modération voire cabale... »

Il peut pas blairer non plus les japonais. Peut-être qu’une geisha lui a fait à l’envers.:biggrin:

« Peut-être que les italiens sont en fait infiniment plus intelligents que Nicole? »

C’est même une certitude.

Par

En réponse à king crimson

Ah ouais, c'est du lourd là.

Et si, simple supposition, tu étais un être abjecte et que personne, en Italie comme en France voire ton pays d'origine le Portugal, ne te supporte? Tu ne te le demande pas ça?

Moi des cons j'en vois partout... Mais j'en vois pas plus en Italie qu'ailleurs hein... c'est donc toi le problème... sinon y aurait pas tant de français et d'autres peuples à adorer aller en Italie ^^

« Ah ouais, c'est du lourd là.

Et si, simple supposition, tu étais un être abjecte et que personne, en Italie comme en France voire ton pays d'origine le Portugal, ne te supporte? Tu ne te le demande pas ça?

Moi des cons j'en vois partout... Mais j'en vois pas plus en Italie qu'ailleurs hein... c'est donc toi le problème... sinon y aurait pas tant de français et d'autres peuples à adorer aller en Italie ^^»

:bien::bien::bien:

Par

En réponse à GY201

en fait des italiens sont riches. La particularité, c'est la concentration sur une partie limité du territoire.

C’est ce que je disais.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

« Et j'ai vécu en Italie et j'ai réalisé à quel point ce pays est raciste, menteur, superficiel, de mauvaise foi et arrogant alors que je suis moins même blanc, et pas de couleur, et que j'ai aussi les défauts.»

En même temps, vu le très haut niveau de connerie que tu dégages,il faut pas t’étonner qu’ils se comportent comme ça avec toi.

Et puis tu les traites de racistes - ce qui est franchement l’hôpital qui se fout de la charité soit dit-en passant - mais tu crois qu’on est mieux en France. Ce ne sont pas les italiens qui ont inventés les expressions « rital», « polaque», « portas », « boche », etc... Donc, avant de critiquer les voisins, commençons par être clean nous mêmes. Toi le premier.

Par

En réponse à GY201

en fait des italiens sont riches. La particularité, c'est la concentration sur une partie limité du territoire.

Celle qui avait été conquise par des Gaulois! Milan vient de Mediolanum, soit à peu-près "camp du milieu; le Rialto à Venise viendrait de rig+alto.

Sérieusement: en toute logique les Gaulois se seraient emparés de la partie la plus riche de la péninsule. IMHO, oeuf corse!:biggrin:

Par

En réponse à n1cool

Tavares a tout fait pour défendre le diesel en France.

Les ministres des transport et de la santé en France sous Hollande puis Macron n'osaient pas faire augmenter la taxe sur les produits pétroliers sur le diesel pour la mettre au niveau de l'essence car Tavares, PDG de PSA, n'arrêtait pas de dire que le diesel c'est propre , le diesel c'est mieux que l'essence, le diesel c'est des milliers d'emplois en France et donc qu'il ne faut pas toucher au diesel.

Pour l'électrique idem. Il n'arrete pas de faire du lobbying auprès des parlementaires européens pour qu'ils reportent les normes contraignantes sur les émissions de CO2 des véhicules thermiques.

Il veut non seulement un allègement des contraintes environnementales car il a compris qu'il n'arrivera jamais à les supprimer alors que c'est ce qu'il voudrait mais il veut surtout que les futures normes environnementales pour les véhicules roulants soient moins sévères que celles envisagées.

Oui Tavares est anti écolo mais pour une raison simple, PSA a des milliers d'employés qui dépendent de la conception, la fabrication et la maintenance des moteurs diesel et essence. Alors avec l'ajout de FCA dans le groupe Stellantis, oui je pense que Tavares passera 90% de son temps comme CEO à se battre contre les normes environnementales européennes et prochainement américaines.

L'électrique il y va par nécessité, pas par engagement écolo.

Son groupe a des véhicules électriques mais les moteurs électriques ce n'est pas du 100% PSA mais c'est en Joint Venture avec Nidec ou Power punch.

Les véhicules à motorisations électriques ne représentent encore qu'un sucées d'estime pour PSA. Absolument pas une source importante de revenus. C'est équivalent à ce qu'est DS chez PSA c'est à dire un avenir prometteur mais au présent une source importante de dépenses et une part faible du chiffre d'affaire global.

Pour rappel, à son arrivée à la tête du Groupe PSA, Tavares a intimé l'ordre d'arrêter les hybrides diesel pour faire des hybrides essence. Donc... :bah:

Par

En réponse à king crimson

Encore une fois, je ne vois pas le rapport avec les masques...

La gestion de la crise par le gouvernement vaut ce qu'elle vaut, mais ça n'a pas à être une excuse pour ne pas vouloir du vaccin...

Personne n'a dit que 68 millions de français seront vaccinés en trois mois. D'ailleurs, ce ne sont pas 68 millions qu'il faudra vacciner, mais la population adulte, pour des raisons d'interaction et de risque.

L'important est que la majorité le soit, afin d'apporter une vraie immunité et effectivement réduire les formes graves et donc l'engorgement (au moins tu as compris ça c'est un début).

Ceci étant, au delà de l'économie, tu as aussi tout le secteur de la culture à sauver. La perfusion a ses limites.

Les effets de bords existent toujours mais seront à n'en pas douter minime (c'est pas balancé en pâture comme ça, le vaccin...)

Douter est sain. Mais faut savoir aussi à un moment lire, comprendre, et avancer.

Certes, encore une fois, pédagogie du gouvernement : zéro, encore un truc qui est en cours de ratage, seuls ceux qui sont déjà concaincus de l'intérêt sont réellement informé... Pas comme ça qu'on va aller au delà des 40% de souhait (mais vu que le français moyen croit encore aux conséquences du vaccin de l'hépatite B, y a beaucoup de boulot :buzz: )

Mais tu ne veux pas répondre à la question... C'est étrange tu semble vouloir à tout prix éluder... tu voudrais jouer le passager clandestin?

Une fois encore, où ai-je dis que je ne voulais pas être vacciner?

Tu peux souligner le passage où j'affirme une telle chose?

Par

En réponse à fedoismyname

mais pourquoi me parles-tu de complotisme?

je ne vois aucun complot pour ma part, mais simplement des énergumènes qui changent d'avis comme de chemise et qui tâtent le terrain au petit bonheur la chance, en fonction de la direction des vents.

bref, l'important est au contraire de rester posé, prendre son temps, analyser la situation et prendre les décisions qui vont bien au moment voulu.

j'ajoute que si tu crois qu'on peut vacciner 68 millions de français en quelques mois, je te laisse le croire... ça se fera assurément au mieux en... quelques années. donc même si 68 millions de français voulaient se faire vacciner dans les 3 mois à venir, ça ne serait pas possible. dès lors, oui, je préfère laisser les impatients prendre les devants et tester ce que valent réellement ces vaccins, en sachant qu'un vaccin n'est jamais la panacée et qu'il y a toujours plus ou moins des effets de bord, comme n'importe quel médicament d'ailleurs.

bref, en l'état, l'objectif du gouvernement et des gouvernements de manière générale, c'est surtout de désengorger les hôpitaux et de relancer l'économie, et peu importe qu'une minorité de la population puisse in fine avoir des effets indésirables dû au vaccin.

Toutes les castes politiques mentent et changent d’avis comme de chemise. Pas certain que le traitement de cette épidémie et ses répercussions auraient été fondamentalement différents avec un autre parti au pouvoir, mais là n’est pas le sujet.

Le problème de ces mensonges à répétition, c'est bien palpable dans ton propos et dans certaines réactions, c’est que les gens n’ont plus aucune confiance : le discours officiel est déconsidéré, du coup toute parole d’autorité finit également par être discréditée y compris la parole scientifique, surtout quand elle est fragmentée comme ces derniers temps. C’est de cette façon qu’une partie de la population devient méfiante, sceptique, au point pour certains de perdre toute rationalité. Difficile également de se faire une idée objective des choses au travers des médias « courants » qui baignent parfois dans le sensationnel, le partial, voire la propagande, même si nous ne sommes pas en URSS. Il reste heureusement possible de s’informer via des publications indépendantes ou des ouvrages de qualité mais tout le monde n’y est pas prédisposé, et ce n’est pas gratuit.

Pour revenir au sujet du vaccin, son temps de développement dépend énormément de variables. Il est fonction du type de vaccin (ARNm, vaccins inactivés, vaccin avec agents infectieux vivants modifiés), de procédures administratives longues, de technologies existantes ou non, de moyens financiers et humains, et d’étapes de tests réalisées de façon successives. En l'occurence les vaccins à ARNm ne sont pas nouveaux puisqu'ils sont utilisés depuis des années, les laboratoires ne sont donc pas partis d'une feuille blanche. Leur fabrication est plus simple et rapide que les autres types de vaccins, mais également plus sûre, aussi bien dans leur conception que dans leur production car aucun agent infectieux vivant n'est manipulé (au contraire des vaccins atténués ou inactivés).

Mais il faut également replacer cette échelle de temps dans le contexte d’une procédure d’urgence vaccinale totalement inédite : les laboratoires ont travaillé simultanément sur les phases de tests, plutôt que de s’employer à mener indépendamment chaque phase d'essai l’une après l’autre, ce qui a permis de gagner beaucoup de temps. Et clairement, le parcours du combattant administratif a été énormément accéléré grâce à toutes ces ressources. Donc non, le temps de développement de ce vaccin n'est pas si extraordinaire, ce sont les moyens humains et financiers déployés qui l'ont été.

Ensuite, tu évoques aussi "les effets de bord" supposés du vaccin mais tu sembles occulter ceux du virus. Pourtant ne s’agit pas là d'hypothèses : les séquelles d’une forme grave de la maladie sont lourdes et réelles, de même que l’incidence d’un placement en réanimation (fonte musculaire, neuropathies, perte de capacité respiratoire etc..). Et puis il y a le risque de casser sa pipe, chose qui jusqu’alors ne fait pas partie des aléas liés à la vaccination. N’y voit aucun reproche dans mon commentaire, je peux comprendre que tu préfères patienter. Mais mettre en avant la crainte de potentiels effets secondaires d’un traitement préventif quand on connaît aujourd’hui les risques majeurs de la maladie (et de son traitement curatif), qui sont avérés aussi bien à court terme qu’à long terme, je trouve que c’est très ambivalent.

Enfin, il est tout à fait possible de vacciner tous les français en quelques mois si les procédures sont allégées. Des millions de français ont été vaccinés contre le H1N1 il y a 10 ans. Et plus récemment en octobre 2020, 4 millions de français se sont fait vacciner contre la grippe dès la première semaine de disponibilité. La France est donc bien en capacité de le faire.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

« Sans Todt, newey et shumi des étrangers ça remonteraient à plus de 50 ans pour voir des inutaliens faire quelque-chose de compétitif.»

Newey n’a jamais été chez Ferrari. C’est Ross Brawn. A part ça, c’est vrai que les mécaniciens ça compte pas. Ni Stefano Domenicali, qui était déjà directeur sportif de la Scuderia ,ni Luca Marmorini, ingénieur motoriste , encore moins Aldo Costa. Tiens justement, en parlant d’Aldo Costa, savais-tu qu’il est le père de la lignée des Mercedes F1 vainqueurs du Championnat du monde de F1? Non? Ben maintenant tu le sais. Finalement, pas si inutiles que ça les italiens. Contrairement à toi et tes commentaires.

Par

En réponse à tointoin2

"bref, entre les complotistes et ceux qui gobent tout ce que les gouvernements nous disent, il y a un juste milieu."

Complétement d'accord, mais tes interventions me font plutôt penser au premier groupe, à chacun sa naïveté mon cher!

Tu peux argumenter, stp?

Par

En réponse à Globule07

Toutes les castes politiques mentent et changent d’avis comme de chemise. Pas certain que le traitement de cette épidémie et ses répercussions auraient été fondamentalement différents avec un autre parti au pouvoir, mais là n’est pas le sujet.

Le problème de ces mensonges à répétition, c'est bien palpable dans ton propos et dans certaines réactions, c’est que les gens n’ont plus aucune confiance : le discours officiel est déconsidéré, du coup toute parole d’autorité finit également par être discréditée y compris la parole scientifique, surtout quand elle est fragmentée comme ces derniers temps. C’est de cette façon qu’une partie de la population devient méfiante, sceptique, au point pour certains de perdre toute rationalité. Difficile également de se faire une idée objective des choses au travers des médias « courants » qui baignent parfois dans le sensationnel, le partial, voire la propagande, même si nous ne sommes pas en URSS. Il reste heureusement possible de s’informer via des publications indépendantes ou des ouvrages de qualité mais tout le monde n’y est pas prédisposé, et ce n’est pas gratuit.

Pour revenir au sujet du vaccin, son temps de développement dépend énormément de variables. Il est fonction du type de vaccin (ARNm, vaccins inactivés, vaccin avec agents infectieux vivants modifiés), de procédures administratives longues, de technologies existantes ou non, de moyens financiers et humains, et d’étapes de tests réalisées de façon successives. En l'occurence les vaccins à ARNm ne sont pas nouveaux puisqu'ils sont utilisés depuis des années, les laboratoires ne sont donc pas partis d'une feuille blanche. Leur fabrication est plus simple et rapide que les autres types de vaccins, mais également plus sûre, aussi bien dans leur conception que dans leur production car aucun agent infectieux vivant n'est manipulé (au contraire des vaccins atténués ou inactivés).

Mais il faut également replacer cette échelle de temps dans le contexte d’une procédure d’urgence vaccinale totalement inédite : les laboratoires ont travaillé simultanément sur les phases de tests, plutôt que de s’employer à mener indépendamment chaque phase d'essai l’une après l’autre, ce qui a permis de gagner beaucoup de temps. Et clairement, le parcours du combattant administratif a été énormément accéléré grâce à toutes ces ressources. Donc non, le temps de développement de ce vaccin n'est pas si extraordinaire, ce sont les moyens humains et financiers déployés qui l'ont été.

Ensuite, tu évoques aussi "les effets de bord" supposés du vaccin mais tu sembles occulter ceux du virus. Pourtant ne s’agit pas là d'hypothèses : les séquelles d’une forme grave de la maladie sont lourdes et réelles, de même que l’incidence d’un placement en réanimation (fonte musculaire, neuropathies, perte de capacité respiratoire etc..). Et puis il y a le risque de casser sa pipe, chose qui jusqu’alors ne fait pas partie des aléas liés à la vaccination. N’y voit aucun reproche dans mon commentaire, je peux comprendre que tu préfères patienter. Mais mettre en avant la crainte de potentiels effets secondaires d’un traitement préventif quand on connaît aujourd’hui les risques majeurs de la maladie (et de son traitement curatif), qui sont avérés aussi bien à court terme qu’à long terme, je trouve que c’est très ambivalent.

Enfin, il est tout à fait possible de vacciner tous les français en quelques mois si les procédures sont allégées. Des millions de français ont été vaccinés contre le H1N1 il y a 10 ans. Et plus récemment en octobre 2020, 4 millions de français se sont fait vacciner contre la grippe dès la première semaine de disponibilité. La France est donc bien en capacité de le faire.

(..)Mais mettre en avant la crainte de potentiels effets secondaires d’un traitement préventif quand on connaît aujourd’hui les risques majeurs de la maladie (et de son traitement curatif), qui sont avérés aussi bien à court terme qu’à long terme, je trouve que c’est très ambivalent. (..)

Les risques existent dans les 2 cas, et les symptômes diffèrent visiblement énormément selon les individus.

Entre un jeune de 15 ans et un vieux de 75 ans par exemple, il semble avéré que la probabilité de problèmes ne soit pas du tout la même. Et se précipiter à prendre un vaccin n'est donc pas forcément conseillé pour tout le monde.

Après, de toute façon, je doute que le gouvernement impose la vaccination - et d'ailleurs, je ne sais pas comment il pourrait l'imposer, aux SDF par exemple -, et donc, on sait à l'avance qu'une partie de la population ne le sera donc assurément jamais. Déjà que beaucoup ne pensent même pas aux rappels habituels contre le tétanos, etc...

Par

En réponse à VARVILO

Celle qui avait été conquise par des Gaulois! Milan vient de Mediolanum, soit à peu-près "camp du milieu; le Rialto à Venise viendrait de rig+alto.

Sérieusement: en toute logique les Gaulois se seraient emparés de la partie la plus riche de la péninsule. IMHO, oeuf corse!:biggrin:

« Celle qui avait été conquise par des Gaulois! Milan vient de Mediolanum, soit à peu-près "camp du milieu; le Rialto à Venise viendrait de rig+alto.»

Elle n’a pas été conquise par les gaulois, elle était déjà gauloise - la Gaule cisalpine - ce sont les romains qui l’ont conquise et civilisée. Pour rappel, un « lanon » chez les gaulois - Mediolanon - désignait une fortification. Donc, on est loin, très loin même de la Mediolanum romanisée. Quand à Venise, elle a été fondée par les Vénètes, qui était un peuple italique et non gaulois (a ne pas confondre avec les vénètes de Gaule qui eux l’étaient).

Par

En réponse à king crimson

Quel rapport entre une gestion de crise parfois ridicule du gouvernement français (les masques en sont un bon exemple) et le vaccin, mis au point par des gens compétents, dont les essais ont suivi les protocoles, et validés par plusieurs autorités mondiales, en transparence qui plus est?

Faut arrêter de voir des complots partout, mais ce qui est certain, c'est que je n'ai pas l'intention de laisser les adeptes de ces théories pathétiques pourrir 2021...

Je ne vois pas ce je gobe, mais étant donné certaines de mes capacités intellectuelles, je sais me rencarder, observer, comprendre...

Alors, réponse à la question?

Et surtout: c'est quoi le rapport entre le vaccin contre le Covid19 et...Stellantis, thème du topic ??? :blague:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Et le crasseux moteur essence du cric qui lui aussi fait de très grosses siennes :brosse:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Le raciste dans toute sa splendeur et ignorance .. :biggrin:

Tiens ? une annonce que fincantieri va gagner un contrat de 2 mia pour des submersibles

De Longhi qui rachète une boîte aux USA

une pharma italienne qui rachète une de Suisse pour presque 1 mia

Piaggio qui vont certainement faire un coup fumant en achats..

l ignorant..

les italiens racistes ?? mais tu t es regardé le grand ignare ?

et tu nommes les banques intesa et autres .. tu savais pas que l Italie est un des pays qui a plus de banques en Europe.

Le patrimoine des Italiens sont pas dans les banques ignare !!

bon j arrête.. car tu vas chialer si je continue :biggrin:

Hé petiot ? tu ne cesses de t enfoncer dans ton ignorance profonde..

bisou de Suisse :biggrin:

Par

En réponse à TDPeugeot

Et surtout: c'est quoi le rapport entre le vaccin contre le Covid19 et...Stellantis, thème du topic ??? :blague:

:bien:

C est vrai que si je viens sur ce blog c est pour les bagnoles..

Cette merde de virus on l entend suffisamment :bah:

Par

En réponse à fedoismyname

(..)Mais mettre en avant la crainte de potentiels effets secondaires d’un traitement préventif quand on connaît aujourd’hui les risques majeurs de la maladie (et de son traitement curatif), qui sont avérés aussi bien à court terme qu’à long terme, je trouve que c’est très ambivalent. (..)

Les risques existent dans les 2 cas, et les symptômes diffèrent visiblement énormément selon les individus.

Entre un jeune de 15 ans et un vieux de 75 ans par exemple, il semble avéré que la probabilité de problèmes ne soit pas du tout la même. Et se précipiter à prendre un vaccin n'est donc pas forcément conseillé pour tout le monde.

Après, de toute façon, je doute que le gouvernement impose la vaccination - et d'ailleurs, je ne sais pas comment il pourrait l'imposer, aux SDF par exemple -, et donc, on sait à l'avance qu'une partie de la population ne le sera donc assurément jamais. Déjà que beaucoup ne pensent même pas aux rappels habituels contre le tétanos, etc...

Personne ne parle de se précipiter, en dehors de ceux qui prétendent que le vaccin a été fait "trop vite". Il s'agit juste d'équilibrer la question du rapport bénéfices/risques d'être vacciné afin de prendre une décision raisonnée.

C'est bien légitime et humain de s'interroger sur les risques potentiels de la vaccination. Mais à ce jour personne n'est mort de s'être fait vacciner, ni contre une hépatite ou le tétanos, ni contre la grippe ou le Covid. Idem pour les effets indésirables à long terme, tellement rares et exceptionnels qu'ils ne peuvent être imputés officiellement aux vaccins. En revanche il y a bientôt 2 millions de décès liés à cette saloperie, et la certitude que 90% des personnes qui développent une forme sévère gardent des séquelles pneumologiques, vasculaires et neurologiques à long terme. Et je te parle pas de l'impact psychique et social ni du coût financier et humain que cela génère. Donc d'un côté des hypothèses, fondées sur du scepticisme, qui alimentent des craintes. Et de l'autre des faits graves et avérés, basés sur du concret, que ces mêmes personnes - tellement inquiètes quand il s'agit du vaccin - semblent éclipser. C'est cette peur à géométrie variable qui me gêne et qui me semble irrationnelle.

Mais effectivement, pas d'obligation donc tu es bien libre de faire les choix que tu veux, et je ne viens pas échanger ici pour te faire la morale ou t'inciter à le faire car je comprends cette réticence. Enfin évite tout de même de te conformer aux pratiques des SDF, il y a des maladies de la précarité qui ne sont pas du tout enviables.

Par

En réponse à A l

:bien:

C est vrai que si je viens sur ce blog c est pour les bagnoles..

Cette merde de virus on l entend suffisamment :bah:

Désolé de venir parler covid entre quelques échanges sur le topic Stellantis :fleur:

On en était où ? Ha oui ! Inutaliens, racistes, prix nobels, intelligence etc...

Des discussions de bagnolards hein !

Te fatigues pas trop avec Nicole, ça ira mieux pour lui quand DS rebaptisera la plateforme Giorgio en plateforme "Georges" pour ses futurs modèles.

Par

En réponse à Critias

« Celle qui avait été conquise par des Gaulois! Milan vient de Mediolanum, soit à peu-près "camp du milieu; le Rialto à Venise viendrait de rig+alto.»

Elle n’a pas été conquise par les gaulois, elle était déjà gauloise - la Gaule cisalpine - ce sont les romains qui l’ont conquise et civilisée. Pour rappel, un « lanon » chez les gaulois - Mediolanon - désignait une fortification. Donc, on est loin, très loin même de la Mediolanum romanisée. Quand à Venise, elle a été fondée par les Vénètes, qui était un peuple italique et non gaulois (a ne pas confondre avec les vénètes de Gaule qui eux l’étaient).

Nous n'avons pas les mêmes sources. Daniele Vitali, dans un article incorporé à un ouvrage monumental intitulé "les Celtes", écrit que les Gaulois avaient des relations commerciales avec l'Italie du nord dès le VIe siècle AV JC, puis qu'une invasion de plusieurs centaines de milliers d'individus s'est produite à la fin du IVe, qui a abouti au Ve à la conquête de la plaine du Pô.

Il existait des peuples italiques dans la région, dont les plus puissants étaient les Etrusques au sud, lesquels furent "bousculés" au sud par les Romains et au nord par les Gaulois. In fine, ce sont les Romains qui ont vaincu les Gaulois dès le IIIe siècle, prenant ainsi une revanche sur l'humiliation subie au IVe siècle avec le sac de Rome.

L'étymologie de Mediolanum n'est pas très clairement établie; le sens de "camp fortifié" ne figure pas parmi les explications que j'ai pu lire ici ou là. Le rapprochement fait avec le celtique moderne (leun en breton, variante vannetaise lan) ne nous tire pas vraiment d'affaire, car ce terme signifie "plein" - sauf bien sûr à traduire benoîtement par "plein milieu".

L'explication de Rialto < rig+alto figure à Venise même. Je me rappelle avoir été un peu étonné.

Reste à savoir s'il existe une parenté entre Vénètes de Vénétie et ceux de l'Armorique contemporaine.

Par

Aurais-je fait un hors sujet? Pas possible! Veuillez m'excuser!

Mais je crois qu'on oublie que des déterminismes géo-économiques peuvent rester valables longtemps: encore aujourd'hui, l'Italie du nord a des atouts évidents, qui rendent compte notamment de la répartition des industries automobile.

Bon: j'espère qu'on m'accordera que j'ai su retomber sur mes pattes (le chat est mon animal préféré:areuh:).

Par

En réponse à VARVILO

Nous n'avons pas les mêmes sources. Daniele Vitali, dans un article incorporé à un ouvrage monumental intitulé "les Celtes", écrit que les Gaulois avaient des relations commerciales avec l'Italie du nord dès le VIe siècle AV JC, puis qu'une invasion de plusieurs centaines de milliers d'individus s'est produite à la fin du IVe, qui a abouti au Ve à la conquête de la plaine du Pô.

Il existait des peuples italiques dans la région, dont les plus puissants étaient les Etrusques au sud, lesquels furent "bousculés" au sud par les Romains et au nord par les Gaulois. In fine, ce sont les Romains qui ont vaincu les Gaulois dès le IIIe siècle, prenant ainsi une revanche sur l'humiliation subie au IVe siècle avec le sac de Rome.

L'étymologie de Mediolanum n'est pas très clairement établie; le sens de "camp fortifié" ne figure pas parmi les explications que j'ai pu lire ici ou là. Le rapprochement fait avec le celtique moderne (leun en breton, variante vannetaise lan) ne nous tire pas vraiment d'affaire, car ce terme signifie "plein" - sauf bien sûr à traduire benoîtement par "plein milieu".

L'explication de Rialto < rig+alto figure à Venise même. Je me rappelle avoir été un peu étonné.

Reste à savoir s'il existe une parenté entre Vénètes de Vénétie et ceux de l'Armorique contemporaine.

"Nous n'avons pas les mêmes sources. Daniele Vitali, dans un article incorporé à un ouvrage monumental intitulé "les Celtes", écrit que les Gaulois avaient des relations commerciales avec l'Italie du nord dès le VIe siècle AV JC, puis qu'une invasion de plusieurs centaines de milliers d'individus s'est produite à la fin du IVe, qui a abouti au Ve à la conquête de la plaine du Pô."

Oui en effet, Il y avait d'autres peuplades avant les Gaulois, comme il y en a eu avant les peuples italiques en Italie ou, en Sicile, les Grecs/Carthaginois (L'Iles était occupée par les Sicules, les Sicanes et les Elymes). Ne pzs oublier que les romains et les gaulois, tous comme les peuple germano/scandinaves, hellènes ou slaves (pour l'Europe) étaient de souche indo-européenne et venaient des steppes d'eurasiatiques.

"Reste à savoir s'il existe une parenté entre Vénètes de Vénétie et ceux de l'Armorique contemporaine."

Non, car comme je l'ai écrit, c'était un peuple d'origine italique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9n%C3%A8tes_(Italie)

la ressemblance de leur nom peut s'expliquer par leur origine commune indo-européenne

A noter qu'il existe aussi des vénètes d'Europe centrale, les Wendes (en latin Venedi), qui se sont slavisés.

"Aurais-je fait un hors sujet? Pas possible! Veuillez m'excuser!"

C'est vrai que c'est un peu hors sujet, mais c'est agréable de discuter avec quelqu'un qui ne trolle pas et qui, visiblement, s'intéresse à l'Histoire.:bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité