Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Trump s'en prend aux constructeurs qui ne suivent pas les normes antipollutionPlusieurs grands constructeurs ont décidé de ne pas suivre l'assouplissement des normes environnementales voulues par Donald Trump, mais plutôt de suivre le durcissement californien. Le président américain a clairement annoncé qu'il n'appréciait pas cette attitude de la part des dirigeants de Ford, BMW ou encore Honda.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Donald est un vrai américain, tout est XXL et veut que ca dure, il s'en bat les coui-les de la planète

Par

Dirigeant irresponsable dans toute sa splendeur. Ce type comme bien d'autre de son genre me fait vomir.

Par

D'ici deux trois heure il dira le contraire

Par

Ce qui prouve que l'influence d'un politique sur les marchés est limitée, fut-ce le président des USA dans son propre pays. Une leçon d'humilité pour ledit président et une preuve que les tendances et évolutions se font au niveau mondial.

Par

En réponse à CruchotCars

Donald est un vrai américain, tout est XXL et veut que ca dure, il s'en bat les coui-les de la planète

Surtout que l'afflux de dollars dure. Parce que la planète dure il s'en goût complètement !

Par

Il n'a pas tout à fait tort Trump sur ce point, jusqu’où vont aller ces normes? Vaut mieux assouplir des normes déjà sévères et mettre cet argent dans la sécurité... Avant 1993 l'air était irrespirable en Europe avec les véhicules équipés de carburateurs 26 ans après l'air est beaucoup plus respirable moins de HC moins de Nox etc ! Le progrès sur ce point est largement suffisant. Ils ferraient mieux de passer au diesel c'est un pays ou des camions porteurs et utilitaires sont encore équipés de moteurs essence...

Certains vont rappliquer et dire "meuh non faut passer à l'électrique!!" Sauf qu'en Amérique du nord les distances se mesurent en heures de conduite compte tenu que les distances sont longues, pour le moment l'électrique n'est pas la solution hormis pour les petits trajets.

Par

En réponse à DonaldLove

Il n'a pas tout à fait tort Trump sur ce point, jusqu’où vont aller ces normes? Vaut mieux assouplir des normes déjà sévères et mettre cet argent dans la sécurité... Avant 1993 l'air était irrespirable en Europe avec les véhicules équipés de carburateurs 26 ans après l'air est beaucoup plus respirable moins de HC moins de Nox etc ! Le progrès sur ce point est largement suffisant. Ils ferraient mieux de passer au diesel c'est un pays ou des camions porteurs et utilitaires sont encore équipés de moteurs essence...

Certains vont rappliquer et dire "meuh non faut passer à l'électrique!!" Sauf qu'en Amérique du nord les distances se mesurent en heures de conduite compte tenu que les distances sont longues, pour le moment l'électrique n'est pas la solution hormis pour les petits trajets.

Surtout que les USA ne se résume pas aux faux culs ecolos des grandes villes type San Francisco ou New York

Par

Etonnant tout de même, qu'au pays des soi-disant libertés totales, le gros bourrin menace quiconque ne cède pas à ses caprices, quand bien même ses entreprises font en sorte d'améliorer les choses... Sécurité automobile ? le nombre d'accident impliquant des SUV a doublé, et un piéton a deux fois plus de chances de mourir s'il est heurté par un Panzer qui pullulent aux USA. Et par la même occasion, + de 10 000 morts et 20 000 blessés par balles en 2018, il ferait sûrement mieux de se pencher sur le lobby des armes à feu, plutôt que d'encourager des constructeurs à polluer davantage....

Par

En réponse à v_tootsie

Etonnant tout de même, qu'au pays des soi-disant libertés totales, le gros bourrin menace quiconque ne cède pas à ses caprices, quand bien même ses entreprises font en sorte d'améliorer les choses... Sécurité automobile ? le nombre d'accident impliquant des SUV a doublé, et un piéton a deux fois plus de chances de mourir s'il est heurté par un Panzer qui pullulent aux USA. Et par la même occasion, + de 10 000 morts et 20 000 blessés par balles en 2018, il ferait sûrement mieux de se pencher sur le lobby des armes à feu, plutôt que d'encourager des constructeurs à polluer davantage....

Typiquement Français : faire la leçon

Les USA n’ont rien a apprendre de toi ni des européens

Par

Idiot de sa part. Appliquer les normes californiennes oblige les entreprises à investir dans la R&D et donc de prendre de l'avance sur les concurrents. En effet, il ne faut pas douter que les normes vont être de plus en plus draconiennes dans le monde entier. Un constructeur qui n'investit pas aujourd'hui est mort à court terme.

Par

En réponse à levis123

Dirigeant irresponsable dans toute sa splendeur. Ce type comme bien d'autre de son genre me fait vomir.

j'en lis d'autres irresponsables

Par

En réponse à DonaldLove

Il n'a pas tout à fait tort Trump sur ce point, jusqu’où vont aller ces normes? Vaut mieux assouplir des normes déjà sévères et mettre cet argent dans la sécurité... Avant 1993 l'air était irrespirable en Europe avec les véhicules équipés de carburateurs 26 ans après l'air est beaucoup plus respirable moins de HC moins de Nox etc ! Le progrès sur ce point est largement suffisant. Ils ferraient mieux de passer au diesel c'est un pays ou des camions porteurs et utilitaires sont encore équipés de moteurs essence...

Certains vont rappliquer et dire "meuh non faut passer à l'électrique!!" Sauf qu'en Amérique du nord les distances se mesurent en heures de conduite compte tenu que les distances sont longues, pour le moment l'électrique n'est pas la solution hormis pour les petits trajets.

Vous vous rendez compte de l'avancé continue et à bon train de la sécurité dans les automobiles. On en est à un tel point que des systèmes dit actifs servent à réellement départager les véhicules.

Je vous invite à voir le crash test par l'IHS de l'Audi E-tron qui est tout bonnement édifiant dans sa capacité à conserver une cellule de survie tout en absorbant la majorité de l'énergie du crash.

Ce n'est pas en réduisant le budget alloué à la pollution qu'on va pouvoir significativement améliorer la sécurité automobile. C'est peut être même le contraire car lorsqu'on supprime le moteur thermique à l'avant, on peut encore plus augmenter les parties déformables, les crash box ...

Par

En réponse à chef chaudart

Ce qui prouve que l'influence d'un politique sur les marchés est limitée, fut-ce le président des USA dans son propre pays. Une leçon d'humilité pour ledit président et une preuve que les tendances et évolutions se font au niveau mondial.

C'est surtout du bon sens pour les constructeurs, s'ils ne peuvent pas vendre leurs véhicules dans certains états (les plus riches) quel intérêt d'assouplir les normes?

Il n'est pas interdit de vendre des véhicules moins polluants ....

Et Trump n'est pas vraiment une référence en matière de com

Plus de la moitié des personnes ayant votée pour lui le regrette ... :bah:

Par

En réponse à LePassionné

Typiquement Français : faire la leçon

Les USA n’ont rien a apprendre de toi ni des européens

Je ne fais en rien la leçon. Mais invoquer la sécurité quand les canardages sont quotidiens, c assez comique.

Par

Quelque soit la norme ce qui est interdit c'est de ne pas la respecter.

Être mieux disant que la norme en vigueur c'est un choix qui n'a pas à être du ressort du législateur.

Législateur qui si il veut soit disant des voitures plus sécuritaire...n'a qu'à changer les normes de sécurité.

Bref, Trump perd une occasion de se taire et de ne pas passer pour un con.

Par

En réponse à LePassionné

Typiquement Français : faire la leçon

Les USA n’ont rien a apprendre de toi ni des européens

Il est vrai qu'en tant que conducteur de pétaudière fumante avec drapeau sudiste sur le capot, tu es seul légitime à émettre un avis sur ce pays.

Par

la vraie raison, c'est que les constructeurs essayent tous de vendre à l'échelle mondiale.

ils font donc en sorte de proposer des produits capables de respecter les normes les plus contraignantes: qui peut le plus peut le moins, mais pas l'inverse. :bah:

bon, après, pour un gros pick-up us, le marché reste ciblé malgré tout.

même si on le voit: Ford prépare une version full électrique de son pick-up.

Par

En réponse à LePassionné

Typiquement Français : faire la leçon

Les USA n’ont rien a apprendre de toi ni des européens

Typiquement égoïste : faire la leçon en pensant qu'on est le seul à avoir raison

Les français n'ont rien à apprendre de toi.

Par

En réponse à levis123

Dirigeant irresponsable dans toute sa splendeur. Ce type comme bien d'autre de son genre me fait vomir.

ce type a été élu par les américains de manière démocratique.

on a donc droit de le haïr. mais dans ce cas, il faut faire de même de tous ceux qui sont élus.:bah:

c'est comme ceux qui crachent sur Macron, élu à 65%. :bah:

Par

En réponse à chef chaudart

Ce qui prouve que l'influence d'un politique sur les marchés est limitée, fut-ce le président des USA dans son propre pays. Une leçon d'humilité pour ledit président et une preuve que les tendances et évolutions se font au niveau mondial.

si tu crois que les constructeurs conçoivent leurs voitures dans l'optique de sauvegarder la planète, je te laisse le croire... :biggrin::brosse:

Par

En réponse à DonaldLove

Il n'a pas tout à fait tort Trump sur ce point, jusqu’où vont aller ces normes? Vaut mieux assouplir des normes déjà sévères et mettre cet argent dans la sécurité... Avant 1993 l'air était irrespirable en Europe avec les véhicules équipés de carburateurs 26 ans après l'air est beaucoup plus respirable moins de HC moins de Nox etc ! Le progrès sur ce point est largement suffisant. Ils ferraient mieux de passer au diesel c'est un pays ou des camions porteurs et utilitaires sont encore équipés de moteurs essence...

Certains vont rappliquer et dire "meuh non faut passer à l'électrique!!" Sauf qu'en Amérique du nord les distances se mesurent en heures de conduite compte tenu que les distances sont longues, pour le moment l'électrique n'est pas la solution hormis pour les petits trajets.

oui, enfin, aux USA (y compris au Canada), rares sont les particuliers à faire ne serait-ce 1000 bornes en voiture.

c'est plutôt avion puis voiture de location: beaucoup plus rapide, moins fatiguant et même souvent pas plus cher, voire moins cher.:bah:

Par

En réponse à jroule75

Typiquement égoïste : faire la leçon en pensant qu'on est le seul à avoir raison

Les français n'ont rien à apprendre de toi.

Vous êtes bon qu’a critiquer les autres sans balayer devant votre porte

Vous criez sans cesse a l´egoisme cependant les autres ne sont pas la pour vous machez le travail mais on vous a trop habitué à ça en Europe

Par

En réponse à LePassionné

Typiquement Français : faire la leçon

Les USA n’ont rien a apprendre de toi ni des européens

tu es le genre de fan des USA qui n'y a jamais mis les pieds....en résumé pas de sécurité sociale, pas de retraite, 10 jours de vacances par an, une misère terrible, des gens qui s'entretuent aux flingues, une mal bouffe,....en effet ça fait rêver:bien: t'es bien un abruti:bien:

Par

En réponse à TeamGreen74

tu es le genre de fan des USA qui n'y a jamais mis les pieds....en résumé pas de sécurité sociale, pas de retraite, 10 jours de vacances par an, une misère terrible, des gens qui s'entretuent aux flingues, une mal bouffe,....en effet ça fait rêver:bien: t'es bien un abruti:bien:

C’est sur qu’aux USA tu naurais pas ton petit RSA, ta CAF et toutes tes aides d’assistés

La bas tu devrais avoir 2 travails, difficile pour un fainéant

Par

En réponse à ricolapin

C'est surtout du bon sens pour les constructeurs, s'ils ne peuvent pas vendre leurs véhicules dans certains états (les plus riches) quel intérêt d'assouplir les normes?

Il n'est pas interdit de vendre des véhicules moins polluants ....

Et Trump n'est pas vraiment une référence en matière de com

Plus de la moitié des personnes ayant votée pour lui le regrette ... :bah:

(..)Plus de la moitié des personnes ayant votée pour lui le regrette ...(..)

ha bon? ce n'est pas ce que j'ai compris.

mais bon, si ce que tu dis est vrai, ça signifie donc qu'il n'a aucune chance de faire un second mandat. :bah:

ben justement, on verra bien. car tout le monde s'accorde désormais à penser, même les plus haineux contre Trump, que ce dernier risque fort bien de faire un second mandat, aidé il est vrai par des démocrates complètement à la ramasse dont l'un est clairement socialiste.:bah:

Par

En réponse à traam

j'en lis d'autres irresponsables

+1

faut avouer que le coup du soja qu'on achète au Brésil, incitant de fait les agriculteurs à brûler la forêt amazonienne, est une bonne claque Pour Macron et sa clique.

un bon point toutefois pour Macron qui l'a reconnu. mais... après la leçon de morale inappropriée... et pour le moment, aucune interdiction pour les agriculteurs français d'acheter du soja brésilien.

et pour cause, difficile de demander aux agriculteurs français d'acheter du soja plus cher autrepart...

Par

En réponse à v_tootsie

Je ne fais en rien la leçon. Mais invoquer la sécurité quand les canardages sont quotidiens, c assez comique.

oui, enfin, en France, c'est pas mal également: à petite échelle et souvent au niveau de la racaille (fort heureusement, même si une automobiliste innocente est morte il y a peu), mais affligeant pour un pays où la vente d'armes est plus que contrôlée. :bah:

et on n'oubliera pas les attaques terroristes d'ampleur par des minables ayant pu se procurer des armes de guerre les doigts dans le nez.

Par

Je sais que ça fait du bien de taper sur les Amerlocs et l'oncle Sam mais beaucoup semblent être étrangers au fait que Trumpette ne fait aucunement l'unanimité dans son pays.

On se croirait de retour au cinéma des années 30, ça manque de nuances.

Par

En réponse à mynameisfedo

ce type a été élu par les américains de manière démocratique.

on a donc droit de le haïr. mais dans ce cas, il faut faire de même de tous ceux qui sont élus.:bah:

c'est comme ceux qui crachent sur Macron, élu à 65%. :bah:

(..)mais dans ce cas, il faut faire de même de tous ceux qui sont élus.(..)

il fallait lire: mais dans ce cas, il faut faire de même de tous ceux qui l'ont élu.

Par

Que le président Américain compense un manque de virilité physique par un égo digne d'un dirigeant nord coréen n'a rien de surprenant… ils doivent avoir des similitudes. Qu'il soit imprévisible et ne se préoccupe que de son nombril … on le sait !

Mais ce qui est plus surprenant ici c'est que certains soutiennent son attitude - au mieux stupide, mais plus certainement dangereuse - vis à vis de la protection de la planète !

Par

En réponse à LePassionné

Surtout que les USA ne se résume pas aux faux culs ecolos des grandes villes type San Francisco ou New York

Les villes que vous évoquez sont juste les villes avec un taux d'éducation élevé...

Curieux non ?

Je vous imagine plutôt au Texas vous !

Par

Trump a raison, suffit de voir comment on se fait bouffer les burnes par cette infamie de commission européenne !

Par

En réponse à mynameisfedo

oui, enfin, en France, c'est pas mal également: à petite échelle et souvent au niveau de la racaille (fort heureusement, même si une automobiliste innocente est morte il y a peu), mais affligeant pour un pays où la vente d'armes est plus que contrôlée. :bah:

et on n'oubliera pas les attaques terroristes d'ampleur par des minables ayant pu se procurer des armes de guerre les doigts dans le nez.

Même si en effet, ce n'est pas tout rose ici non plus, la violence de la société américaine est sans commune mesure avec celle que tu peux rencontrer en Europe, faut pas pousser.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Quelque soit la norme ce qui est interdit c'est de ne pas la respecter.

Être mieux disant que la norme en vigueur c'est un choix qui n'a pas à être du ressort du législateur.

Législateur qui si il veut soit disant des voitures plus sécuritaire...n'a qu'à changer les normes de sécurité.

Bref, Trump perd une occasion de se taire et de ne pas passer pour un con.

C'est très bien dit ! +1 :bien:

Par

En réponse à TeamGreen74

tu es le genre de fan des USA qui n'y a jamais mis les pieds....en résumé pas de sécurité sociale, pas de retraite, 10 jours de vacances par an, une misère terrible, des gens qui s'entretuent aux flingues, une mal bouffe,....en effet ça fait rêver:bien: t'es bien un abruti:bien:

heu.. c'est plutôt ça la vision de celui qui n'a aucune idée du fonctionnement du pays, première puissance mondiale pour rappel.

la vérité, c'est qu'aux USA, c'est à toi de te prendre en charge. donc, retraite, sécurité sociale, bonne bouffe... c'est à toi de faire en sorte d'y avoir droit.

en France, on nous prend pour des irresponsables par défaut, donc on nous impose tout ça via un financement par des impôts, charges et autres.

aux USA, c'est à Toi de t'occuper de ça: on part du principe que t'es quelqu'un de responsable: à toi de veiller donc au grain et faire le nécessaire pour éviter les emmerdes par la suite.

bref, 2 philosophies radicalement différentes.

en France, les gens responsables et qui travaillent financent l'assistanat et la vie des irresponsables.

aux USA, rien de tel, tu te prends en charge ou tu crèves. mais là-bas, si t'es vraiment prêt à bosser, tu t'en sors.

en attendant, le QI moyen a tendance à dégringoler en France. ben oui, plus besoin de réfléchir, c'est l'état qui s'occupe de tout...

Par

En réponse à Hyatus

Je sais que ça fait du bien de taper sur les Amerlocs et l'oncle Sam mais beaucoup semblent être étrangers au fait que Trumpette ne fait aucunement l'unanimité dans son pays.

On se croirait de retour au cinéma des années 30, ça manque de nuances.

il n'a donc aucune chance d'être réélu, alors, c'est bien ça?

ben on verra bien... pour le moment, les pronostics sont plutôt en faveur d'une réélection de Trump.

Par

En réponse à v_tootsie

Même si en effet, ce n'est pas tout rose ici non plus, la violence de la société américaine est sans commune mesure avec celle que tu peux rencontrer en Europe, faut pas pousser.

c'est ce qu'on pourrait croire, car les médias français ne nous montrent que ce qui ne va pas aux USA, soit ce qui se passe notamment bien souvent dans les endroits mal famés.

mais quand on a eu des révoltes dans le nord de l'ile de france il n'y a pas si longtemps que ça, tous les médias us faisaient de même, et donc on parlait de guerre civile en France chez les américains.

bref, attention aux apparences et à la propagande véhiculée par les médias français souvent clairement anti-Trump, voire anti-américains.

maintenant, va t'en faire un tour dans les zones de non-droit françaises et on en reparle de l'absence de violence dans notre pays. :bah: la réalité est qu'on fait tout pour ne pas en parler...

tu sais, c'est un peu comme la loi anti-putes en France où on leur a simplement demandé de dégager des routes.

mais elles existent toujours et se font bien plus maltraitées que précédemment. sauf qu'on ne voit plus rien. donc tout baigne en France... :brosse:

Par

les normes antipollution américaines c'est un peu comme la country , un pas en avant , un pas en arrière :)

Par

En réponse à LePassionné

Typiquement Français : faire la leçon

Les USA n’ont rien a apprendre de toi ni des européens

"Les USA n’ont rien a apprendre de toi ni des européens "

Nous nous sommes la civilisation,

eux la sauvagerie et la bêtise élevè au sommet.

Par

En réponse à mynameisfedo

c'est ce qu'on pourrait croire, car les médias français ne nous montrent que ce qui ne va pas aux USA, soit ce qui se passe notamment bien souvent dans les endroits mal famés.

mais quand on a eu des révoltes dans le nord de l'ile de france il n'y a pas si longtemps que ça, tous les médias us faisaient de même, et donc on parlait de guerre civile en France chez les américains.

bref, attention aux apparences et à la propagande véhiculée par les médias français souvent clairement anti-Trump, voire anti-américains.

maintenant, va t'en faire un tour dans les zones de non-droit françaises et on en reparle de l'absence de violence dans notre pays. :bah: la réalité est qu'on fait tout pour ne pas en parler...

tu sais, c'est un peu comme la loi anti-putes en France où on leur a simplement demandé de dégager des routes.

mais elles existent toujours et se font bien plus maltraitées que précédemment. sauf qu'on ne voit plus rien. donc tout baigne en France... :brosse:

Je n'ai jamais prétendu une quelconque absence de violence dans nos contrées...

Quant aux zones dont tu parles, je connais, j'ai présidé une association qui bossait dans ce genre d'endroits, et nous donnions des cours en prison. Donc, je ne pense pas être totalement naïf sur le sujet.

Voilà un petit site (non français) assez éloquent :

https://www.gunviolencearchive.org/

Au delà dut fait que les armes soient en accès libre, la fâcheuse manie américaine de défourailler à tout va est tout de même surprenante, et ne semble pas limitée aux quartiers pauvres... Compare les morts par armes aux usa avec les autres pays développés ou les habitants sont le plus armés, la différence est édifiante.

Par

En réponse à nous75again

"Les USA n’ont rien a apprendre de toi ni des européens "

Nous nous sommes la civilisation,

eux la sauvagerie et la bêtise élevè au sommet.

heu.. on peut parler de tous les débilos qui restent sur la file du milieu des autoroutes françaises?

Par

En réponse à LePassionné

Surtout que les USA ne se résume pas aux faux culs ecolos des grandes villes type San Francisco ou New York

Ben oui y a du gros plluc rougeaud raciste qui roule en gros pick up de 2,5 t pour aller de la maison au supermarché pour rapporter des cartouches et de la bière

Par

En réponse à nous75again

"Les USA n’ont rien a apprendre de toi ni des européens "

Nous nous sommes la civilisation,

eux la sauvagerie et la bêtise élevè au sommet.

Commentaire très généraliste.

Dans les années 1970 Volvo met au point la sonde Lambda; les premiers à la démocratiser sont les américains.

Par

En réponse à v_tootsie

Etonnant tout de même, qu'au pays des soi-disant libertés totales, le gros bourrin menace quiconque ne cède pas à ses caprices, quand bien même ses entreprises font en sorte d'améliorer les choses... Sécurité automobile ? le nombre d'accident impliquant des SUV a doublé, et un piéton a deux fois plus de chances de mourir s'il est heurté par un Panzer qui pullulent aux USA. Et par la même occasion, + de 10 000 morts et 20 000 blessés par balles en 2018, il ferait sûrement mieux de se pencher sur le lobby des armes à feu, plutôt que d'encourager des constructeurs à polluer davantage....

Ben oui. Vous avez raison. Et malgré tout, y a des c ons en France sur ce forum qui sont en extase

Par

En réponse à LePassionné

Typiquement Français : faire la leçon

Les USA n’ont rien a apprendre de toi ni des européens

Ils sont tellement exemplaires.

Par

En réponse à v_tootsie

Je ne fais en rien la leçon. Mais invoquer la sécurité quand les canardages sont quotidiens, c assez comique.

Le gars auquel vous tentez d'expliquer des choses a l'intelligence d'une clé de 12.

Par

En réponse à mynameisfedo

ce type a été élu par les américains de manière démocratique.

on a donc droit de le haïr. mais dans ce cas, il faut faire de même de tous ceux qui sont élus.:bah:

c'est comme ceux qui crachent sur Macron, élu à 65%. :bah:

Ca, c'est vrai. Dans kes 2 cas, ils sont légitimement élus et en droit de mettre en application ce pour quli ils ont ete élus. Trump n'a hélas pas trop menti sur sa conception des choses

Par

En réponse à LePassionné

Vous êtes bon qu’a critiquer les autres sans balayer devant votre porte

Vous criez sans cesse a l´egoisme cependant les autres ne sont pas la pour vous machez le travail mais on vous a trop habitué à ça en Europe

Y a pas une once de réflexion ni de raisonnement dans ce que vous ecrivez. Ca ne veut rien dire, vous faites des amalgames sur les Européens, mais vraiment, c'est stupide.

Par

En réponse à TeamGreen74

tu es le genre de fan des USA qui n'y a jamais mis les pieds....en résumé pas de sécurité sociale, pas de retraite, 10 jours de vacances par an, une misère terrible, des gens qui s'entretuent aux flingues, une mal bouffe,....en effet ça fait rêver:bien: t'es bien un abruti:bien:

Bon résumé

Par

En réponse à LePassionné

C’est sur qu’aux USA tu naurais pas ton petit RSA, ta CAF et toutes tes aides d’assistés

La bas tu devrais avoir 2 travails, difficile pour un fainéant

Ah oui, toujours une stupidité. Maintenant, le culte du travail...Si on n'a pas 2 jobs, on est paresseux... Intéressant. Au fait, ke pluriel de travail, c'est "travaux". Au vu de votre intelligence et de votre orthographe, difficile de prétendre à un metier qualifié...

Par

En réponse à mynameisfedo

oui, enfin, en France, c'est pas mal également: à petite échelle et souvent au niveau de la racaille (fort heureusement, même si une automobiliste innocente est morte il y a peu), mais affligeant pour un pays où la vente d'armes est plus que contrôlée. :bah:

et on n'oubliera pas les attaques terroristes d'ampleur par des minables ayant pu se procurer des armes de guerre les doigts dans le nez.

Ramené au nombre d'habitants par pays, il y a 10 fois plus de morts paf arme à feux aux Usa. Quant aux attentats, il y en a eu dans tous les pays occidentaux. En Angleterre, Espagne, Suède, Norvège... Entre autres.

Par

En réponse à mynameisfedo

heu.. c'est plutôt ça la vision de celui qui n'a aucune idée du fonctionnement du pays, première puissance mondiale pour rappel.

la vérité, c'est qu'aux USA, c'est à toi de te prendre en charge. donc, retraite, sécurité sociale, bonne bouffe... c'est à toi de faire en sorte d'y avoir droit.

en France, on nous prend pour des irresponsables par défaut, donc on nous impose tout ça via un financement par des impôts, charges et autres.

aux USA, c'est à Toi de t'occuper de ça: on part du principe que t'es quelqu'un de responsable: à toi de veiller donc au grain et faire le nécessaire pour éviter les emmerdes par la suite.

bref, 2 philosophies radicalement différentes.

en France, les gens responsables et qui travaillent financent l'assistanat et la vie des irresponsables.

aux USA, rien de tel, tu te prends en charge ou tu crèves. mais là-bas, si t'es vraiment prêt à bosser, tu t'en sors.

en attendant, le QI moyen a tendance à dégringoler en France. ben oui, plus besoin de réfléchir, c'est l'état qui s'occupe de tout...

Euh, vision partielle et partiale. Si tout était si binaire et simpliste (on sent que vous êtes favorable à ce système), pq les Us ont ils augant de drogués dans leur paradis ? Autant de deces par abus d'opiaces si les gens étaient heureux ? Et un tel paradis pour les narco trafiquants cilombiend et mexicains ?

Par

En réponse à Dimhop

Ben oui. Vous avez raison. Et malgré tout, y a des c ons en France sur ce forum qui sont en extase

Il y aura toujours des Dick Rivers....

ce n'est pas bien grave. :-). Le plus comique,

c'est que dans une société comme celle des Usa,

Ce genre de zigotos ne tiendrait certainement pas longtemps. Alors mieux vaut rester ici, rouler en pick-up

et jouer à l'américain en allant au supermarket distant de 500 m au volant de la bête. Tout en fustigeant la société européenne, si oldschool....

Par

En réponse à mynameisfedo

si tu crois que les constructeurs conçoivent leurs voitures dans l'optique de sauvegarder la planète, je te laisse le croire... :biggrin::brosse:

C'est clair. Les Allemands font même du lobbying à la commission européenne car elle veut limiter leur vitesse à 120 pour gagner 9% deco2. Avec une baisse de mortalité " à la clé ".

Par

En réponse à v_tootsie

Je ne fais en rien la leçon. Mais invoquer la sécurité quand les canardages sont quotidiens, c assez comique.

Bien répondu, je le pense également.

Par

En réponse à mynameisfedo

ce type a été élu par les américains de manière démocratique.

on a donc droit de le haïr. mais dans ce cas, il faut faire de même de tous ceux qui sont élus.:bah:

c'est comme ceux qui crachent sur Macron, élu à 65%. :bah:

Tout à fait.

La possible montée du nationalisme et des extrêmes est clairement un souci pour les grands groupes et constructeurs.

Par

En réponse à chef chaudart

Ce qui prouve que l'influence d'un politique sur les marchés est limitée, fut-ce le président des USA dans son propre pays. Une leçon d'humilité pour ledit président et une preuve que les tendances et évolutions se font au niveau mondial.

Oui faut relativiser , la Californie est à elle seule la 6eme économie mondiale , donc Trump ..... c'est le président des autres états désunis ...

Par

En réponse à mynameisfedo

heu.. c'est plutôt ça la vision de celui qui n'a aucune idée du fonctionnement du pays, première puissance mondiale pour rappel.

la vérité, c'est qu'aux USA, c'est à toi de te prendre en charge. donc, retraite, sécurité sociale, bonne bouffe... c'est à toi de faire en sorte d'y avoir droit.

en France, on nous prend pour des irresponsables par défaut, donc on nous impose tout ça via un financement par des impôts, charges et autres.

aux USA, c'est à Toi de t'occuper de ça: on part du principe que t'es quelqu'un de responsable: à toi de veiller donc au grain et faire le nécessaire pour éviter les emmerdes par la suite.

bref, 2 philosophies radicalement différentes.

en France, les gens responsables et qui travaillent financent l'assistanat et la vie des irresponsables.

aux USA, rien de tel, tu te prends en charge ou tu crèves. mais là-bas, si t'es vraiment prêt à bosser, tu t'en sors.

en attendant, le QI moyen a tendance à dégringoler en France. ben oui, plus besoin de réfléchir, c'est l'état qui s'occupe de tout...

Quelle ignorance, s'en est navrant, après il ne faut pas s'étonner de telles inepties.

Un conseil, sort de ton trou mon grand.

Bien le Bonjour…

Par

En réponse à Dimhop

Euh, vision partielle et partiale. Si tout était si binaire et simpliste (on sent que vous êtes favorable à ce système), pq les Us ont ils augant de drogués dans leur paradis ? Autant de deces par abus d'opiaces si les gens étaient heureux ? Et un tel paradis pour les narco trafiquants cilombiend et mexicains ?

mais je n'ai jamais dit que c'est un Paradis.

en revanche, expliquer qu'on vit mieux en France... heu, non. :nanana:

sauf effectivement pour les assistés, les déchets de l'humanité et les irresponsables.

glandouiller en vivant du RSA ou du chômage en France, oui, c'est possible.

aux USA, non, ça n'est pas possible. :bah:

Par

En réponse à LePassionné

C’est sur qu’aux USA tu naurais pas ton petit RSA, ta CAF et toutes tes aides d’assistés

La bas tu devrais avoir 2 travails, difficile pour un fainéant

dommage pour toi je travaille en Suisse et je paie ma sécu en Suisse:bah: eh oui le RSA, SMIC,.....je connais pas....par contre toi qui n'a même pas les moyens de rouler en V8 en France je vois pas comment tu pourrais y arriver aux USA même avec un sans plomb a 1€ le litre.

Par

En réponse à tointoin2

Quelle ignorance, s'en est navrant, après il ne faut pas s'étonner de telles inepties.

Un conseil, sort de ton trou mon grand.

Bien le Bonjour…

oui, +1, j'adore ce genre de commentaire sans aucun argument.

c'est pourtant ce qu'on apprend à l'école: savoir argumenter pour expliquer pourquoi on n'est pas d'accord avec untel.

mais il clair qu'il vaut mieux traiter d'imbécile celui qui pense différemment, c'est plus facile et on s'évite de réfléchir à expliquer pourquoi on est contre cette vision des choses.:cyp:

Par

En réponse à mynameisfedo

heu.. c'est plutôt ça la vision de celui qui n'a aucune idée du fonctionnement du pays, première puissance mondiale pour rappel.

la vérité, c'est qu'aux USA, c'est à toi de te prendre en charge. donc, retraite, sécurité sociale, bonne bouffe... c'est à toi de faire en sorte d'y avoir droit.

en France, on nous prend pour des irresponsables par défaut, donc on nous impose tout ça via un financement par des impôts, charges et autres.

aux USA, c'est à Toi de t'occuper de ça: on part du principe que t'es quelqu'un de responsable: à toi de veiller donc au grain et faire le nécessaire pour éviter les emmerdes par la suite.

bref, 2 philosophies radicalement différentes.

en France, les gens responsables et qui travaillent financent l'assistanat et la vie des irresponsables.

aux USA, rien de tel, tu te prends en charge ou tu crèves. mais là-bas, si t'es vraiment prêt à bosser, tu t'en sors.

en attendant, le QI moyen a tendance à dégringoler en France. ben oui, plus besoin de réfléchir, c'est l'état qui s'occupe de tout...

j'ai l'impression que tu connais pas non plus les USA. oui c'est toi qui te finance pour tout on est bien d'accord....t'as juste oublié qu'avec un salaire classique tu ne finances pas grand chose. c'est facile de dire qu'un bosseur avec un job il s'en sort:areuh: une famille avec 2 enfants c'est 1'400 dollars par mois d'assurance maladie et les lunettes et le dentiste ne sont pas inclus....

Par

En réponse à mynameisfedo

(..)Plus de la moitié des personnes ayant votée pour lui le regrette ...(..)

ha bon? ce n'est pas ce que j'ai compris.

mais bon, si ce que tu dis est vrai, ça signifie donc qu'il n'a aucune chance de faire un second mandat. :bah:

ben justement, on verra bien. car tout le monde s'accorde désormais à penser, même les plus haineux contre Trump, que ce dernier risque fort bien de faire un second mandat, aidé il est vrai par des démocrates complètement à la ramasse dont l'un est clairement socialiste.:bah:

ayant des amis aux US et les sons de cloches sont totalement différents entre ici (baratin) et la réalité (US)

Par

En réponse à mynameisfedo

heu.. c'est plutôt ça la vision de celui qui n'a aucune idée du fonctionnement du pays, première puissance mondiale pour rappel.

la vérité, c'est qu'aux USA, c'est à toi de te prendre en charge. donc, retraite, sécurité sociale, bonne bouffe... c'est à toi de faire en sorte d'y avoir droit.

en France, on nous prend pour des irresponsables par défaut, donc on nous impose tout ça via un financement par des impôts, charges et autres.

aux USA, c'est à Toi de t'occuper de ça: on part du principe que t'es quelqu'un de responsable: à toi de veiller donc au grain et faire le nécessaire pour éviter les emmerdes par la suite.

bref, 2 philosophies radicalement différentes.

en France, les gens responsables et qui travaillent financent l'assistanat et la vie des irresponsables.

aux USA, rien de tel, tu te prends en charge ou tu crèves. mais là-bas, si t'es vraiment prêt à bosser, tu t'en sors.

en attendant, le QI moyen a tendance à dégringoler en France. ben oui, plus besoin de réfléchir, c'est l'état qui s'occupe de tout...

+1 Tout a fait :bien:

Par

En réponse à LePassionné

+1 Tout a fait :bien:

Ta valise est prête, Rambo ?

Par

En réponse à mynameisfedo

mais je n'ai jamais dit que c'est un Paradis.

en revanche, expliquer qu'on vit mieux en France... heu, non. :nanana:

sauf effectivement pour les assistés, les déchets de l'humanité et les irresponsables.

glandouiller en vivant du RSA ou du chômage en France, oui, c'est possible.

aux USA, non, ça n'est pas possible. :bah:

Sauf que même pour un cadre moyen, (salaire entre 3000 et 4500e/mois), en France on s'en sort pas si mal parce que la secu prend en charge beaucoup de depenses de santé, que la faculté est quasi gratuite comme l'enseignement supérieur. Ce qui permet d'eviter de payer des mutuelles très cheres et de financer des etudes avec des prets etudiants astronomiques. Donc, oui il y a des systèmes d'aide sociale en France, certains hélas en abusent, mais cela permet aussi à des personnes de mieux s'en sortir.

Par

C'est surtout que la R&D est un travail sur le long terme, les constructeurs s'engagent sur plusieurs années de recherches avant que ces dernières ne portent leurs fruits...Ça ne se fait pas en un claquement de doigts.

Ce n'est pas un uluberlu Président de Monopoly Land seulement 4 ou 8ans, qui peut de son seul bon vouloir détricoter la mise en place d'un système, dans lequel les investissements sont conséquents et doivent être rentabilisés.

Ça ne fonctionne pas ainsi...Fort heureusement d'ailleurs. :nanana:

Il n'est sérieusement pas net...:blague:

Pas besoin des médias pour m'en rendre compte.

Ses propos me suffisent amplement.

J'ai l'impression qu'il fait de sa Présidence un jeu. :roll:

Pourvu que je ne vois jamais ce type d'individu a la tête de mon pays de mon vivant. :pfff:

Par

En réponse à DonaldLove

Il n'a pas tout à fait tort Trump sur ce point, jusqu’où vont aller ces normes? Vaut mieux assouplir des normes déjà sévères et mettre cet argent dans la sécurité... Avant 1993 l'air était irrespirable en Europe avec les véhicules équipés de carburateurs 26 ans après l'air est beaucoup plus respirable moins de HC moins de Nox etc ! Le progrès sur ce point est largement suffisant. Ils ferraient mieux de passer au diesel c'est un pays ou des camions porteurs et utilitaires sont encore équipés de moteurs essence...

Certains vont rappliquer et dire "meuh non faut passer à l'électrique!!" Sauf qu'en Amérique du nord les distances se mesurent en heures de conduite compte tenu que les distances sont longues, pour le moment l'électrique n'est pas la solution hormis pour les petits trajets.

Les Nox tuent de plus en plus avec les injections directe, vive les hsd, GPL et gnv... à mort le mazout même pour les poids lourds.

Par

En réponse à mynameisfedo

heu.. c'est plutôt ça la vision de celui qui n'a aucune idée du fonctionnement du pays, première puissance mondiale pour rappel.

la vérité, c'est qu'aux USA, c'est à toi de te prendre en charge. donc, retraite, sécurité sociale, bonne bouffe... c'est à toi de faire en sorte d'y avoir droit.

en France, on nous prend pour des irresponsables par défaut, donc on nous impose tout ça via un financement par des impôts, charges et autres.

aux USA, c'est à Toi de t'occuper de ça: on part du principe que t'es quelqu'un de responsable: à toi de veiller donc au grain et faire le nécessaire pour éviter les emmerdes par la suite.

bref, 2 philosophies radicalement différentes.

en France, les gens responsables et qui travaillent financent l'assistanat et la vie des irresponsables.

aux USA, rien de tel, tu te prends en charge ou tu crèves. mais là-bas, si t'es vraiment prêt à bosser, tu t'en sors.

en attendant, le QI moyen a tendance à dégringoler en France. ben oui, plus besoin de réfléchir, c'est l'état qui s'occupe de tout...

Tu nous ponds un laius sermonneur sur le travail alors que tu passes ton temps sur Caradisiac , d'après tes longs et récurrents commentaires , à moins d'etre un "webvangeliste" il y a de l'incohérence ...

Par

En réponse à TeamGreen74

j'ai l'impression que tu connais pas non plus les USA. oui c'est toi qui te finance pour tout on est bien d'accord....t'as juste oublié qu'avec un salaire classique tu ne finances pas grand chose. c'est facile de dire qu'un bosseur avec un job il s'en sort:areuh: une famille avec 2 enfants c'est 1'400 dollars par mois d'assurance maladie et les lunettes et le dentiste ne sont pas inclus....

oui, et?

quand tu veux des mômes, n'est-il pas normal de s'assurer ou tout au moins de faire en sorte d'avoir les moyens de subvenir à leurs besoins?

Par

En réponse à Dimhop

Sauf que même pour un cadre moyen, (salaire entre 3000 et 4500e/mois), en France on s'en sort pas si mal parce que la secu prend en charge beaucoup de depenses de santé, que la faculté est quasi gratuite comme l'enseignement supérieur. Ce qui permet d'eviter de payer des mutuelles très cheres et de financer des etudes avec des prets etudiants astronomiques. Donc, oui il y a des systèmes d'aide sociale en France, certains hélas en abusent, mais cela permet aussi à des personnes de mieux s'en sortir.

Alors sur le sujet des facs on va rétablir la vérité rapidement, j'ai fais les 2 donc je sais de quoi je parle

En France l'université marche sur la tête, le système est archaique, dépassé, et les diplomes ne valent plus grand chose (sauf quelques une sur Paris) les gouvernements abandonnent de plus en plus la fac, dans un futur proche les universités vont être autonomes et facturer les frais aux étudiants, on sera donc plus vraiment dans "l'université publique" grosso modo les frais vont passer de 400e aujourd'hui a 900/1300 e dans un premier temps (c'est ce que j'ai lu du projet et ça dépendra des facs). Toujours moins chères que les écoles me direz vous. Cependant s'endetter pour avoir un diplôme bien plus reconnu que celui d'une fac c'est pas choquant. je l'ai fais pour mon master et je ne regrette pas, les cours et le réseau, la fac n'offre pas du tout les mêmes garanties.

Donc oui fac pour l'instant gratuite, mais qui n'est plus un argument, et qui a terme disparaitra. Les écoles vont avoir encore plus le vent en poupe, les prix sont de 12 000a 18 000 pour les meilleures ce qui est toujours bcp moins chères qu'aux USA

Par

En réponse à ricolapin

ayant des amis aux US et les sons de cloches sont totalement différents entre ici (baratin) et la réalité (US)

des amis... à New-York... ou Dallas?

car, oui, désolé, mais le son de cloche est aussi bien différent selon un état et un autre. et notamment entre ces 2 villes pour donner des exemples parlant.

mais il y a une certitude: si tes amis étaient le reflet majoritaire de la population des USA, Trump n'aurait jamais été élu.

d'ailleurs, les médias français avaient clairement indiqué que Trump ne pouvait pas être élu, car les américains ne voulaient pas de Trump...

l'un des rares intérêts du service militaire à l'époque était d'être amené à fréquenter un échantillon très représentatif de la population française. ce qui m'a permis de constater à quel point les gens pouvaient penser différemment selon les classes sociales, les endroits où ils vivent, leur niveau d'étude, etc...

ceci pour dire que lorsqu'on ne fréquente que des gens du milieu auquel on appartient, on a droit qu'à une seule vision des choses et on croit alors que Tout le monde pense de même.

raison pour laquelle l'élection de Trump en a surpris plus d'un. mais pas tous.

raison également pour laquelle nos médias se gardent bien cette fois de tout pronostic à la con, histoire de ne pas repasser pour des branquignols.:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

oui, +1, j'adore ce genre de commentaire sans aucun argument.

c'est pourtant ce qu'on apprend à l'école: savoir argumenter pour expliquer pourquoi on n'est pas d'accord avec untel.

mais il clair qu'il vaut mieux traiter d'imbécile celui qui pense différemment, c'est plus facile et on s'évite de réfléchir à expliquer pourquoi on est contre cette vision des choses.:cyp:

Mais comment argumenter avec un rêveur de première qui passe son temps sur Caradisiac à prêcher la bonne parole du père Trump.

Figure-toi que j'ai d'autres loisirs plus intéressants que de me justifier envers des donneurs de leçons.

Par

En réponse à Dimhop

Sauf que même pour un cadre moyen, (salaire entre 3000 et 4500e/mois), en France on s'en sort pas si mal parce que la secu prend en charge beaucoup de depenses de santé, que la faculté est quasi gratuite comme l'enseignement supérieur. Ce qui permet d'eviter de payer des mutuelles très cheres et de financer des etudes avec des prets etudiants astronomiques. Donc, oui il y a des systèmes d'aide sociale en France, certains hélas en abusent, mais cela permet aussi à des personnes de mieux s'en sortir.

sauf qu'il n'y a jamais rien de gratuit. il n'y en a que l'apparence pour les plus naïfs.

mais les mieux lotis payent énormément pour cela.

perso, je suis opposé à ce mode et principe de fonctionnement, car il n'y a finalement plus d'incitation particulière à travailler, à prendre des initiatives, à faire attention à son train de vie, etc...

beaucoup s'en foutent car ils savent que l'état les aidera au final. au pire, ça casse tout, et ce sont les contribuables qui payent la note, quitte à leur soutirer toujours plus d'argent pour rembourser nombre de conneries.

Par

En réponse à republika

Tu nous ponds un laius sermonneur sur le travail alors que tu passes ton temps sur Caradisiac , d'après tes longs et récurrents commentaires , à moins d'etre un "webvangeliste" il y a de l'incohérence ...

j'ai la faculté à écrire rapidement des messages de par mon boulot, ce qui ne veut pas dire que je passe beaucoup de temps sur le site.

et je fais beaucoup de pauses, travaillant par ailleurs sur ordinateur.

enfin, je conçois assez souvent des automatismes logiciels que je lance régulièrement pour les tester, mais qui peuvent prendre un certain temps à l'exécution.

donc, plutôt que de rester comme un glandu à attendre que ça se passe, je jette un oeil sur caradisiac sur un autre écran. voilà pour l'explication si ça t'intéresse.

et puis, je reste facile jusqu'à 19h30-20h alors que d'autres se tirent à 16-17h.

pour terminer, ce sont les objectifs annuels qui importent, pas la durée de présence assis à son bureau. du moins, pour ceux qui ont un boulot nécessitant réflexion...

Par

En réponse à tointoin2

Mais comment argumenter avec un rêveur de première qui passe son temps sur Caradisiac à prêcher la bonne parole du père Trump.

Figure-toi que j'ai d'autres loisirs plus intéressants que de me justifier envers des donneurs de leçons.

donneur de leçons?

je ne donne pas de leçons, je donne simplement ma vision des choses, nuance.

maintenant, si pour toi, ne pas penser comme toi, c'est donner des leçons, je te laisse avec ta définition de "donneur de leçons"... :cyp:

Par

Un Cadillac Escalade V8, 5,7 Litres pollue 3 fois moins qu'une Renault 12 des années 70.

Ce sont les américains qui ont décidé l'utilisation du Sans plomb et du pot catalytique, les français n'ont pas à faire la leçon ou la morale.

Par

En réponse à mynameisfedo

sauf qu'il n'y a jamais rien de gratuit. il n'y en a que l'apparence pour les plus naïfs.

mais les mieux lotis payent énormément pour cela.

perso, je suis opposé à ce mode et principe de fonctionnement, car il n'y a finalement plus d'incitation particulière à travailler, à prendre des initiatives, à faire attention à son train de vie, etc...

beaucoup s'en foutent car ils savent que l'état les aidera au final. au pire, ça casse tout, et ce sont les contribuables qui payent la note, quitte à leur soutirer toujours plus d'argent pour rembourser nombre de conneries.

Les aides sociales liées à la pauvreté, la famille, le logement et le chômage coutent à peu près la même chose à l'état que l'évasion fiscale.... Je suis travailleur indépendant, et donc l'urssaf et le percepteur ne me loupent pas. :-), car il est plus simple de faire cracher au bassinet des lampions comme moi que d'exiger que des grands groupes, (dont ceux du pays du gros donald) ne paient ce qu'ils doivent. Néanmoins, je préfère penser que mes impôts et cotisations diverses soient utiles à des gamins défavorisés ou des familles désargentées qu'à compenser les défections, évasion et niches fiscales de mauvais payeurs déjà fortunés...

Par

... et en plus tu consommes de l'alcool, très lourdement taxé...

finalement, t'es une bénédiction pour le pays Tootsie...

Par

En réponse à roc et gravillon

... et en plus tu consommes de l'alcool, très lourdement taxé...

finalement, t'es une bénédiction pour le pays Tootsie...

C'est vrai ! :-). Heureusement, je ne fume plus depuis un bail, et je fais bcp de vélo, donc moins de TICPE. :biggrin:

Par

En réponse à CruchotCars

Donald est un vrai américain, tout est XXL et veut que ca dure, il s'en bat les coui-les de la planète

Que j'aime le voir chier sur tout ces écolos et les faire rager :buzz:

Par

En réponse à roc et gravillon

... et en plus tu consommes de l'alcool, très lourdement taxé...

finalement, t'es une bénédiction pour le pays Tootsie...

D'ailleurs, puisque l'on cause éthanol et art de vivre, as-tu jeté un oeil à mes tourbesques suggestions ?

Par

En réponse à Marv.

Que j'aime le voir chier sur tout ces écolos et les faire rager :buzz:

Tu devrais te pacser avec Lepassionné. A vous 2, vous pourriez nous refaire un petit Donald bien bourrin. :bien:

Par

Rien à cirer de leur écologie c'est la même escroquerie que d'avoir vendu du diesel en masse au gens qui roulent peu ou aujourd'hui vouloir convertir tout le monde à l'électrique.

Par

C'est quoi le problème, si la règlementation fédérale est plus souple que celle de Californie, ça veut dire que les véhicules qui respectent les critères les plus sévères passent aussi les autres, au pire les constructeurs seront désavantagés en terme de tarif face aux autres.

Par

En réponse à v_tootsie

Les aides sociales liées à la pauvreté, la famille, le logement et le chômage coutent à peu près la même chose à l'état que l'évasion fiscale.... Je suis travailleur indépendant, et donc l'urssaf et le percepteur ne me loupent pas. :-), car il est plus simple de faire cracher au bassinet des lampions comme moi que d'exiger que des grands groupes, (dont ceux du pays du gros donald) ne paient ce qu'ils doivent. Néanmoins, je préfère penser que mes impôts et cotisations diverses soient utiles à des gamins défavorisés ou des familles désargentées qu'à compenser les défections, évasion et niches fiscales de mauvais payeurs déjà fortunés...

ah mais, riches ou pauvres, peu importe, je suis tout aussi contre de donner aux uns qu'aux autres, sachant que ce sont effectivement toujours les mêmes qui payent.

mais ça n'est pas parce que des nantis profitent du système qu'il faut excuser les autres.

les impôts, je suis d'accord, du moment que ça se traduit par des services qu'on offre équitablement à tout le monde, et pas beaucoup plus à certains au détriment d'autres (la classe moyenne).

après, il faut fortement inciter les gens à travailler (avec un salaire plus intéressant que le montant des aides) et le leur permettre. aux USA et d'autres pays, on peut mettre à l'essai n'importe qui pour n'importe quel taf (j'exagère mais c'est presque ça): s'il ne convient pas, basta.

en France = ho là! t'as pas le profil, t'es trop vieux, t'es trop jeune, t'as pas assez d'expérience, t'en as trop, tu demandes trop, t'es petit, t'es... je ne sais quoi d'autre comme excuse. le fait est que les employeurs ont du mal à embaucher car ils savent que pour débaucher, c'est la croix et la bannière.

dès lors, on est dans un pays où le chômage est devenu une banalité et où beaucoup de salaires bien trop faibles incitent à préférer les aides. sauf que c'est tout le système ensuite qui se casse peu à peu la gueule. car les impôts, charges, taxes.. deviennent insupportables pour ceux qui les payent et qui finissent parfois par eux-même baisser les bras.

sauf que dès qu'on commence à toucher des aides, ça s'excite de part et d'autre, et c'est tout le pays qui se fige de nouveau... bref, on n'en sort pas.

voilà, c'est mon point de vue.

Par

En réponse à mynameisfedo

oui, et?

quand tu veux des mômes, n'est-il pas normal de s'assurer ou tout au moins de faire en sorte d'avoir les moyens de subvenir à leurs besoins?

et.....tu paies l'équivalent de 1'400 dollars par mois en assurance maladie en France?

faut vraiment tout t'expliquer !!!

Par

En réponse à v_tootsie

C'est vrai ! :-). Heureusement, je ne fume plus depuis un bail, et je fais bcp de vélo, donc moins de TICPE. :biggrin:

Ouaih, mais tu te fais decalquer par des amatrices de kebab.

Prend une bonne complémentaire... tu vis dangereusement en 2 roues.

Par

En réponse à v_tootsie

D'ailleurs, puisque l'on cause éthanol et art de vivre, as-tu jeté un oeil à mes tourbesques suggestions ?

Nannn... j'sais plus où c'est...

Par

En réponse à TeamGreen74

tu es le genre de fan des USA qui n'y a jamais mis les pieds....en résumé pas de sécurité sociale, pas de retraite, 10 jours de vacances par an, une misère terrible, des gens qui s'entretuent aux flingues, une mal bouffe,....en effet ça fait rêver:bien: t'es bien un abruti:bien:

:bien: pas mieux

Par

En réponse à mynameisfedo

ah mais, riches ou pauvres, peu importe, je suis tout aussi contre de donner aux uns qu'aux autres, sachant que ce sont effectivement toujours les mêmes qui payent.

mais ça n'est pas parce que des nantis profitent du système qu'il faut excuser les autres.

les impôts, je suis d'accord, du moment que ça se traduit par des services qu'on offre équitablement à tout le monde, et pas beaucoup plus à certains au détriment d'autres (la classe moyenne).

après, il faut fortement inciter les gens à travailler (avec un salaire plus intéressant que le montant des aides) et le leur permettre. aux USA et d'autres pays, on peut mettre à l'essai n'importe qui pour n'importe quel taf (j'exagère mais c'est presque ça): s'il ne convient pas, basta.

en France = ho là! t'as pas le profil, t'es trop vieux, t'es trop jeune, t'as pas assez d'expérience, t'en as trop, tu demandes trop, t'es petit, t'es... je ne sais quoi d'autre comme excuse. le fait est que les employeurs ont du mal à embaucher car ils savent que pour débaucher, c'est la croix et la bannière.

dès lors, on est dans un pays où le chômage est devenu une banalité et où beaucoup de salaires bien trop faibles incitent à préférer les aides. sauf que c'est tout le système ensuite qui se casse peu à peu la gueule. car les impôts, charges, taxes.. deviennent insupportables pour ceux qui les payent et qui finissent parfois par eux-même baisser les bras.

sauf que dès qu'on commence à toucher des aides, ça s'excite de part et d'autre, et c'est tout le pays qui se fige de nouveau... bref, on n'en sort pas.

voilà, c'est mon point de vue.

bravo fedo, c'est ce qu'on appelle de la pédagogie de groupe:bien:

Par

En réponse à mynameisfedo

heu.. c'est plutôt ça la vision de celui qui n'a aucune idée du fonctionnement du pays, première puissance mondiale pour rappel.

la vérité, c'est qu'aux USA, c'est à toi de te prendre en charge. donc, retraite, sécurité sociale, bonne bouffe... c'est à toi de faire en sorte d'y avoir droit.

en France, on nous prend pour des irresponsables par défaut, donc on nous impose tout ça via un financement par des impôts, charges et autres.

aux USA, c'est à Toi de t'occuper de ça: on part du principe que t'es quelqu'un de responsable: à toi de veiller donc au grain et faire le nécessaire pour éviter les emmerdes par la suite.

bref, 2 philosophies radicalement différentes.

en France, les gens responsables et qui travaillent financent l'assistanat et la vie des irresponsables.

aux USA, rien de tel, tu te prends en charge ou tu crèves. mais là-bas, si t'es vraiment prêt à bosser, tu t'en sors.

en attendant, le QI moyen a tendance à dégringoler en France. ben oui, plus besoin de réfléchir, c'est l'état qui s'occupe de tout...

Entièrement d’accord.

On ne peut pas comprendre la vie d’un américain avec nos normes sociales et sécuritaires.

Ce n’est ni mieux, ni moins bien, c’est différent.

Par

En réponse à nardoliv

:bien: pas mieux

En France, 11 millions de personnes au bord ou dans la pauvreté , qui se nourrissent mal ( promos degueues dans les hyper marchés) roulent dans des caisses pourries et polluantes...c’est vachement mieux.

Par

Trump est tout simplement un idiot... c'est pas de sa faute, il est né comme ça...

Le temps ne fait rien à l'affaire..quand on est c**, on est c**...

Par

En réponse à Marv.

Rien à cirer de leur écologie c'est la même escroquerie que d'avoir vendu du diesel en masse au gens qui roulent peu ou aujourd'hui vouloir convertir tout le monde à l'électrique.

l'écologie, c'est pas que cela...

Par

En réponse à LePassionné

Alors sur le sujet des facs on va rétablir la vérité rapidement, j'ai fais les 2 donc je sais de quoi je parle

En France l'université marche sur la tête, le système est archaique, dépassé, et les diplomes ne valent plus grand chose (sauf quelques une sur Paris) les gouvernements abandonnent de plus en plus la fac, dans un futur proche les universités vont être autonomes et facturer les frais aux étudiants, on sera donc plus vraiment dans "l'université publique" grosso modo les frais vont passer de 400e aujourd'hui a 900/1300 e dans un premier temps (c'est ce que j'ai lu du projet et ça dépendra des facs). Toujours moins chères que les écoles me direz vous. Cependant s'endetter pour avoir un diplôme bien plus reconnu que celui d'une fac c'est pas choquant. je l'ai fais pour mon master et je ne regrette pas, les cours et le réseau, la fac n'offre pas du tout les mêmes garanties.

Donc oui fac pour l'instant gratuite, mais qui n'est plus un argument, et qui a terme disparaitra. Les écoles vont avoir encore plus le vent en poupe, les prix sont de 12 000a 18 000 pour les meilleures ce qui est toujours bcp moins chères qu'aux USA

tout dépend de la formation suivie en face. c'est sur que psychologie ou histoire, c un peu pourri. Mais y a plain de fais qui délivrent des Master de qualité. par ailleurs, les formations type bts et iut sont reconnues et permettent d'intégrer des cursus plus longs, Master universitaire ou autre. Donc le coût des études est incomparablement plus bas en France. Ça évite notamment des emprunts étudiants dont on sait qu'ils sont aux us une cause possible d'effondrement de leur économie qui n'est financée que par la planche à billets.

Par

En réponse à TeamGreen74

et.....tu paies l'équivalent de 1'400 dollars par mois en assurance maladie en France?

faut vraiment tout t'expliquer !!!

et?

tu sais ce que l'état français pique au niveau du salaire d'un employé auprès son entreprise ?

au bas mot, 100% de ce que touche l'employé au bas mot (et avant impôt).

en gros,l'état pique 3000€ pour un célibataire qui touche 2500.

j'espère ne rien t'apprendre...:bah:

Par

En réponse à G.M.

Trump est tout simplement un idiot... c'est pas de sa faute, il est né comme ça...

Le temps ne fait rien à l'affaire..quand on est c**, on est c**...

Trump étant l'homme le plus puissant du monde, que faudrait-il alors en déduire ? qu'il faut être idiot pour réussir ?:bah:

perso, c'est pour moi un homme d'affaires avide de pouvoir, mais sûrement pas un idiot.:bah:

Par

Ces constructeurs ne sont pas philanthropes.

Ils ne font pas mieux pour le plaisir car ces systèmes coûtent une blinde.

Ils misent simplement sur le fait que ce président ne durera pas et que les normes seront rapidement sévérisées à nouveau. Et 2 ans en R&D, c'est juste demain.

Les autres font le pari contraire en pensant qu'ils ont encore 6 ans de tranquillité pour faire ces investissements.

Par

En réponse à LePassionné

Alors sur le sujet des facs on va rétablir la vérité rapidement, j'ai fais les 2 donc je sais de quoi je parle

En France l'université marche sur la tête, le système est archaique, dépassé, et les diplomes ne valent plus grand chose (sauf quelques une sur Paris) les gouvernements abandonnent de plus en plus la fac, dans un futur proche les universités vont être autonomes et facturer les frais aux étudiants, on sera donc plus vraiment dans "l'université publique" grosso modo les frais vont passer de 400e aujourd'hui a 900/1300 e dans un premier temps (c'est ce que j'ai lu du projet et ça dépendra des facs). Toujours moins chères que les écoles me direz vous. Cependant s'endetter pour avoir un diplôme bien plus reconnu que celui d'une fac c'est pas choquant. je l'ai fais pour mon master et je ne regrette pas, les cours et le réseau, la fac n'offre pas du tout les mêmes garanties.

Donc oui fac pour l'instant gratuite, mais qui n'est plus un argument, et qui a terme disparaitra. Les écoles vont avoir encore plus le vent en poupe, les prix sont de 12 000a 18 000 pour les meilleures ce qui est toujours bcp moins chères qu'aux USA

Il suffit de choisir le bon diplome en Fac, pour avoir du boulot. Pas elui qui correspond à tes grandes idées, mais celui qui correspond à un besoin. L'organisation de notre société actuelle a des défaut mais aussi des avantages, dont celui de'un peut choisir l'organisation de ta vie. Pour rappel, mis à part quelques nantis, tout le monde était occupé dans les champs, il y a moins de 3 siècles. Le travail d'une personne permettait de nourrir même pas 1.5 personne.

N'en déplaise aux intégristes écolos du site, c'est le charbon et le pétrole qui nous ont rendu la vie plus agréable pour une bonne part d'entre nous.

Pour revenir aux écoles, une bonne part des écoles d'ingénieurs sont encore gratuites en France. Il suffit de ne pas avoir passer sa scolarité à regarder par la fenêtre à coté du radiateur. Mis à part quelques exceptions, l'intelligence des enfants est équivalente, c'est l'éducation parentale qui n'est pas identique.

Il y a 30 siècles, tu n'avais aucun choix dans ton activité journalière : chasser et cueillir pour te nourrir et ramasser du bois pour faire du feu afin d'éviter l'attaque de nounours.

Par

En réponse à Dimhop

tout dépend de la formation suivie en face. c'est sur que psychologie ou histoire, c un peu pourri. Mais y a plain de fais qui délivrent des Master de qualité. par ailleurs, les formations type bts et iut sont reconnues et permettent d'intégrer des cursus plus longs, Master universitaire ou autre. Donc le coût des études est incomparablement plus bas en France. Ça évite notamment des emprunts étudiants dont on sait qu'ils sont aux us une cause possible d'effondrement de leur économie qui n'est financée que par la planche à billets.

oui, aux USA, pour que tes gosses puissent fréquenter les grandes et bonnes écoles, faut penser dès leur naissance à mettre de l'argent de côté pour financer leurs études 15-20 ans après.

perso, ça ne me choque pas. prendre la décision d'avoir des enfants, c'est une responsabilité financière qu'il faut assumer.

en France, beaucoup s'en foutent en ce disant qu'ils profiteront des largesses de l'état. sauf que comme expliqué précédemment, c'est finalement de moins en moins vrai malgré tous les impôts qu'on paye.

hé oui, une bonne partie est désormais utilisée pour rembourser la dette abyssale de la France.

mais comme on met trop les contribuables à contribution, on tente alors des impôts déguisés à l'instar du jackpot des radars.

mais là, pour le coup, le côté positif, c'est que ça touche également les non contribuables.

en attendant le malus à venir sur les habitations énergivores. pour le bien de la planète qu'on va nous expliquer.

évidemment, ce sont encore les mêmes qui payeront, c'est à dire les contribuables solvables...

Par

En réponse à chef chaudart

Ce qui prouve que l'influence d'un politique sur les marchés est limitée, fut-ce le président des USA dans son propre pays. Une leçon d'humilité pour ledit président et une preuve que les tendances et évolutions se font au niveau mondial.

Absolument vrai.

J'ajouterai juste que, heureusement, le bon sens des leaders de l'économie mondial n'a jamais attendu le politique...quand le choix du bon sens est fait.

Cela nous questionne plus largement sur l'état de notre planète et le fait que, si les dirigeants de certaines grandes entreprises le décidaient, notre impact sur la planète diminuerait malgré l'incontrôlable et exponentielle augmentation de la population mondiale.

Malheureusement, cependant, Donald Trump (pour ceux qui ne le savent pas "a trump" en anglais se traduit par "un pet", d'où le lien qu'il doit avoir avec les gaz à effet de serre) a raison sur un point : le prix de la dépollution...accepteriez-vous de payer plus cher pour la planète ?

Par

En réponse à mynameisfedo

des amis... à New-York... ou Dallas?

car, oui, désolé, mais le son de cloche est aussi bien différent selon un état et un autre. et notamment entre ces 2 villes pour donner des exemples parlant.

mais il y a une certitude: si tes amis étaient le reflet majoritaire de la population des USA, Trump n'aurait jamais été élu.

d'ailleurs, les médias français avaient clairement indiqué que Trump ne pouvait pas être élu, car les américains ne voulaient pas de Trump...

l'un des rares intérêts du service militaire à l'époque était d'être amené à fréquenter un échantillon très représentatif de la population française. ce qui m'a permis de constater à quel point les gens pouvaient penser différemment selon les classes sociales, les endroits où ils vivent, leur niveau d'étude, etc...

ceci pour dire que lorsqu'on ne fréquente que des gens du milieu auquel on appartient, on a droit qu'à une seule vision des choses et on croit alors que Tout le monde pense de même.

raison pour laquelle l'élection de Trump en a surpris plus d'un. mais pas tous.

raison également pour laquelle nos médias se gardent bien cette fois de tout pronostic à la con, histoire de ne pas repasser pour des branquignols.:bah:

Denver et Washington, et pourtant opposés l’un de l’autre, mais certaines mesures ne passent pas, ils sont de purs américains, mais la vision d’un type qui tape sur la table et négocie après ne plait plus, voir avec l’Iran, la Chine

Même Apple (Cook) demande a que les taxes soient limitées, JC craint pour les 90000 emplois US, tout comme Tesla

Trump n'est pas un idiot, mais un baratineur de première, un populiste, il a réussi avec sa gouaille et sa franchise

Il dit ce qu'il pense, mais en politique il faut une certaine diplomatie qu'un homme d'affaire n'a pas et lui en particulier

D'ailleurs, beaucoup ont cru à ses utopiques avenirs de visions régnantes des USA sur le Monde, mais voilà la Chine dépasse les US et c’est un échec pour Trump.

A trop en vouloir, il fera comme ses précédentes entreprises …. Faillite

Par

En réponse à roc et gravillon

Nannn... j'sais plus où c'est...

Tu vieillis, tchoupi !

Je crois que ct l'article sur les Ford avec le bac à bestioles ds le coffre. :biggrin:

Par

En réponse à Erick6464

Un Cadillac Escalade V8, 5,7 Litres pollue 3 fois moins qu'une Renault 12 des années 70.

Ce sont les américains qui ont décidé l'utilisation du Sans plomb et du pot catalytique, les français n'ont pas à faire la leçon ou la morale.

Non, c'est grâce aux recherches menées par le Dr Clair Patterson qui a démontré que l'industrie pétrolière a multiplié par mille les niveaux de plomb dans l'atmosphère

Et également, le professeur Hébert Nedlemann, pédiatre neurologue qui se battait contre « l’épidémie de saturnisme » qu’il constatait, et les ravages que causait le PTE (plomb).

L'industrie pétrolière a du revenir sur la composition de l'essence malgré le lobby des constructeurs automobiles US et Dupont de Nemours (malgré l'appui de scientifiques véreux)

Une interdiction du plomb a été prononcé en 1975 aux États-Unis et seulement en 1999 chez nous ....

Par

En réponse à DonaldLove

Il n'a pas tout à fait tort Trump sur ce point, jusqu’où vont aller ces normes? Vaut mieux assouplir des normes déjà sévères et mettre cet argent dans la sécurité... Avant 1993 l'air était irrespirable en Europe avec les véhicules équipés de carburateurs 26 ans après l'air est beaucoup plus respirable moins de HC moins de Nox etc ! Le progrès sur ce point est largement suffisant. Ils ferraient mieux de passer au diesel c'est un pays ou des camions porteurs et utilitaires sont encore équipés de moteurs essence...

Certains vont rappliquer et dire "meuh non faut passer à l'électrique!!" Sauf qu'en Amérique du nord les distances se mesurent en heures de conduite compte tenu que les distances sont longues, pour le moment l'électrique n'est pas la solution hormis pour les petits trajets.

c"est sans doute pour cela que certaines entreprises de transport de passagers remplacent leurs vans thermiques par des Tesla 7 places...

idem pour les taxis

Par

En réponse à Fmor75

Absolument vrai.

J'ajouterai juste que, heureusement, le bon sens des leaders de l'économie mondial n'a jamais attendu le politique...quand le choix du bon sens est fait.

Cela nous questionne plus largement sur l'état de notre planète et le fait que, si les dirigeants de certaines grandes entreprises le décidaient, notre impact sur la planète diminuerait malgré l'incontrôlable et exponentielle augmentation de la population mondiale.

Malheureusement, cependant, Donald Trump (pour ceux qui ne le savent pas "a trump" en anglais se traduit par "un pet", d'où le lien qu'il doit avoir avec les gaz à effet de serre) a raison sur un point : le prix de la dépollution...accepteriez-vous de payer plus cher pour la planète ?

ça dépend : vision à court terme, il n'y a que moi qui compte et mes enfants n'auront qu'à se démerder : NON je veux être libre de polluer ...

vision à plus long terme et respect des autres : il va bien falloir compenser ce que certains gros c.ns ont commis comme méfaits pour s'en mettre plein les fouilles !!!

A chacun sa conscience

Par

Voir Trump éructer sur un sujet où il n'a pas la main n'est qu'une péripétie de plus. Son seul problème est la réélection. Il ne faut pas se tromper, Trump n'est pas la cause mais le résultat des problèmes de la société américaine.

Mon marqueur est celui là: les américains confient au russes leurs astronautes pour les aller-retour vers l'ISS depuis l'arrêt des vols de la navette. Même si ça change dans quelques années, l'humiliation est là.

Par

J'ai lu plusieurs trucs qui tiennent pour moi de l'abominable mais je vais réagir sur le point qui me tient le plus a cœur, l'éducation, surtout le 3° cycle.

La France a une particularité, l'université est privée des meilleurs élèves, le système des classes prépa et des écoles sur concours est très performant. A coté de ça, l'université procède a une sélection par le découragement mais arrivé a des niveaux bac +4/+5 le niveau a l'université vaut bien celui des écoles dites grandes, la particularité réside dans le fait qu'il est plus difficile d'atteindre ce niveau a l'université comparé aux écoles d'ingénieur (plus Normale Sup).

La dépense liée a l'enseignement doit être une dépense publique, il y a quantité de gens de qualité qui n’accéderaient pas aux 3° cycle avec des facturations imbéciles comme aux USA. Tous les pays, sauf les USA, ont un financement public qui assure la part la plus importante des budgets, les frais demandés aux étudiants étant faible voir même symbolique.

.

Par

En réponse à mynameisfedo

oui, aux USA, pour que tes gosses puissent fréquenter les grandes et bonnes écoles, faut penser dès leur naissance à mettre de l'argent de côté pour financer leurs études 15-20 ans après.

perso, ça ne me choque pas. prendre la décision d'avoir des enfants, c'est une responsabilité financière qu'il faut assumer.

en France, beaucoup s'en foutent en ce disant qu'ils profiteront des largesses de l'état. sauf que comme expliqué précédemment, c'est finalement de moins en moins vrai malgré tous les impôts qu'on paye.

hé oui, une bonne partie est désormais utilisée pour rembourser la dette abyssale de la France.

mais comme on met trop les contribuables à contribution, on tente alors des impôts déguisés à l'instar du jackpot des radars.

mais là, pour le coup, le côté positif, c'est que ça touche également les non contribuables.

en attendant le malus à venir sur les habitations énergivores. pour le bien de la planète qu'on va nous expliquer.

évidemment, ce sont encore les mêmes qui payeront, c'est à dire les contribuables solvables...

L'espiègle Diabolo qui se plaint d'être le pauvre contribuable solvable, comme s'il était le seul dans ce cas.

Les USA te tendent les bras, vas-y ne te gène pas, vas rejoindre Satanas, ah non, Trump, sorry !

Bon weekend mon cher.

Par

En réponse à LePassionné

Alors sur le sujet des facs on va rétablir la vérité rapidement, j'ai fais les 2 donc je sais de quoi je parle

En France l'université marche sur la tête, le système est archaique, dépassé, et les diplomes ne valent plus grand chose (sauf quelques une sur Paris) les gouvernements abandonnent de plus en plus la fac, dans un futur proche les universités vont être autonomes et facturer les frais aux étudiants, on sera donc plus vraiment dans "l'université publique" grosso modo les frais vont passer de 400e aujourd'hui a 900/1300 e dans un premier temps (c'est ce que j'ai lu du projet et ça dépendra des facs). Toujours moins chères que les écoles me direz vous. Cependant s'endetter pour avoir un diplôme bien plus reconnu que celui d'une fac c'est pas choquant. je l'ai fais pour mon master et je ne regrette pas, les cours et le réseau, la fac n'offre pas du tout les mêmes garanties.

Donc oui fac pour l'instant gratuite, mais qui n'est plus un argument, et qui a terme disparaitra. Les écoles vont avoir encore plus le vent en poupe, les prix sont de 12 000a 18 000 pour les meilleures ce qui est toujours bcp moins chères qu'aux USA

Pas mal des meilleures grandes écoles françaises et publiques appliquent les droits modulés et plafonnés, et la sélection par concours qui nivelle l'accessibilité de ces cycles d'études, avec pour principal tunnel, les classes prépa, qui pour un bon nombre restent publiques pour les meilleures. La question de cycles privés délivrant des diplômes portés par des établissements publics, ou homologués, ou des écoles de commerce qui tarifent lourdement est un autre dossier qui n'a plus simplement à voir avec le mérite académique.

La photographie de l'Université est partielle : on ne forme nulle part ailleurs à la santé en France qu'à l'Université (allez, accordons aux Instituts catholiques quelques compétences dans le domaine, mais jamais aussi bien adossés directement à un CHU que ne peuvent l'être des fac de médecines publiques). Il ne faut pas mélanger toutes les disciplines dans le même panier, y compris dans la sélection des enseignants où chaque section CNU fait sa loi sur son domaine, et donc in fine sur la qualité de la recherche et de l'enseignement...

Par

En réponse à PlasticMoussey

Pas mal des meilleures grandes écoles françaises et publiques appliquent les droits modulés et plafonnés, et la sélection par concours qui nivelle l'accessibilité de ces cycles d'études, avec pour principal tunnel, les classes prépa, qui pour un bon nombre restent publiques pour les meilleures. La question de cycles privés délivrant des diplômes portés par des établissements publics, ou homologués, ou des écoles de commerce qui tarifent lourdement est un autre dossier qui n'a plus simplement à voir avec le mérite académique.

La photographie de l'Université est partielle : on ne forme nulle part ailleurs à la santé en France qu'à l'Université (allez, accordons aux Instituts catholiques quelques compétences dans le domaine, mais jamais aussi bien adossés directement à un CHU que ne peuvent l'être des fac de médecines publiques). Il ne faut pas mélanger toutes les disciplines dans le même panier, y compris dans la sélection des enseignants où chaque section CNU fait sa loi sur son domaine, et donc in fine sur la qualité de la recherche et de l'enseignement...

Les écoles du concours mines pont sont a 2900€/an. Les écoles du concours CCP sont a 600€/an. C'est zéro pour les boursiers

Par

En réponse à tointoin2

L'espiègle Diabolo qui se plaint d'être le pauvre contribuable solvable, comme s'il était le seul dans ce cas.

Les USA te tendent les bras, vas-y ne te gène pas, vas rejoindre Satanas, ah non, Trump, sorry !

Bon weekend mon cher.

ben alors, à court d'arguments!

Par

En réponse à Yoan0

ben alors, à court d'arguments!

C'est quand même agaçant de voir tous ces adulateurs de la médiocrité, La société étasuniene est une machine a broyer les gens. Donc, oui, qu'ils partent là bas et nous laissent financer et apprécier tous ces points qui font la civilisation, éduquer et soigner sont la base d'une société convenable, si ce n'est pas assuré il n'y a pas d'avenir. On rajoute ensuite la protection des plus faibles pour parles de civilisation.

Sans ces trois points, il n'y a que barbarie.

Par

En réponse à manu.lille

ça dépend : vision à court terme, il n'y a que moi qui compte et mes enfants n'auront qu'à se démerder : NON je veux être libre de polluer ...

vision à plus long terme et respect des autres : il va bien falloir compenser ce que certains gros c.ns ont commis comme méfaits pour s'en mettre plein les fouilles !!!

A chacun sa conscience

Ma conscience se porte bien :bien:

Par

En réponse à GY201

J'ai lu plusieurs trucs qui tiennent pour moi de l'abominable mais je vais réagir sur le point qui me tient le plus a cœur, l'éducation, surtout le 3° cycle.

La France a une particularité, l'université est privée des meilleurs élèves, le système des classes prépa et des écoles sur concours est très performant. A coté de ça, l'université procède a une sélection par le découragement mais arrivé a des niveaux bac +4/+5 le niveau a l'université vaut bien celui des écoles dites grandes, la particularité réside dans le fait qu'il est plus difficile d'atteindre ce niveau a l'université comparé aux écoles d'ingénieur (plus Normale Sup).

La dépense liée a l'enseignement doit être une dépense publique, il y a quantité de gens de qualité qui n’accéderaient pas aux 3° cycle avec des facturations imbéciles comme aux USA. Tous les pays, sauf les USA, ont un financement public qui assure la part la plus importante des budgets, les frais demandés aux étudiants étant faible voir même symbolique.

.

Pour la fac c’est ça, on essaie de te décourager pour sélectionner.

Sauf qu’on forme en licence bcp d’etudiants mais il n’y a pas de place en master. Maintenant la sélection se fait en M1 a la sortie de L3, bcp restent sur le carreau sans master

Il est indéniable que l’ université va profondément changé comme je l´ai dis plus haut. Cependant je parle des fac de type LMD, en commerce management, pour les autres je suis pas forcément au courant

Par

En réponse à PlasticMoussey

Pas mal des meilleures grandes écoles françaises et publiques appliquent les droits modulés et plafonnés, et la sélection par concours qui nivelle l'accessibilité de ces cycles d'études, avec pour principal tunnel, les classes prépa, qui pour un bon nombre restent publiques pour les meilleures. La question de cycles privés délivrant des diplômes portés par des établissements publics, ou homologués, ou des écoles de commerce qui tarifent lourdement est un autre dossier qui n'a plus simplement à voir avec le mérite académique.

La photographie de l'Université est partielle : on ne forme nulle part ailleurs à la santé en France qu'à l'Université (allez, accordons aux Instituts catholiques quelques compétences dans le domaine, mais jamais aussi bien adossés directement à un CHU que ne peuvent l'être des fac de médecines publiques). Il ne faut pas mélanger toutes les disciplines dans le même panier, y compris dans la sélection des enseignants où chaque section CNU fait sa loi sur son domaine, et donc in fine sur la qualité de la recherche et de l'enseignement...

La fac de médecine ne pourra pas dans l’immédiat disparaître de l’université public car elle représente une main d’oeuvre pas chère pour les hopitaux/CHU

A terme si l’hopital public disparaît on pourra se reposer la question

Mouais la question des grilles plafonnées etc, faut vraiment avoir très peu de ressources pour y avoir droit et c’est peut être le cas pour les très grandes écoles mais qui représente en nombre d’étudiants pas grand chose, une minorité

Aujourd’hui faire une classe prepa ne sert plus trop a grand chose sauf pour le prestige de dire j’ai fais prepa. En effet dans ma classe en école bcp venaient de prépa mais la moitié etaient de licence, ou DUT

Par

En réponse à LePassionné

La fac de médecine ne pourra pas dans l’immédiat disparaître de l’université public car elle représente une main d’oeuvre pas chère pour les hopitaux/CHU

A terme si l’hopital public disparaît on pourra se reposer la question

Mouais la question des grilles plafonnées etc, faut vraiment avoir très peu de ressources pour y avoir droit et c’est peut être le cas pour les très grandes écoles mais qui représente en nombre d’étudiants pas grand chose, une minorité

Aujourd’hui faire une classe prepa ne sert plus trop a grand chose sauf pour le prestige de dire j’ai fais prepa. En effet dans ma classe en école bcp venaient de prépa mais la moitié etaient de licence, ou DUT

Ou alors pour tenter d’avoir HEC et ce type d’ecole mais ça représente pas bcp d’etudiants

Par

En réponse à LePassionné

La fac de médecine ne pourra pas dans l’immédiat disparaître de l’université public car elle représente une main d’oeuvre pas chère pour les hopitaux/CHU

A terme si l’hopital public disparaît on pourra se reposer la question

Mouais la question des grilles plafonnées etc, faut vraiment avoir très peu de ressources pour y avoir droit et c’est peut être le cas pour les très grandes écoles mais qui représente en nombre d’étudiants pas grand chose, une minorité

Aujourd’hui faire une classe prepa ne sert plus trop a grand chose sauf pour le prestige de dire j’ai fais prepa. En effet dans ma classe en école bcp venaient de prépa mais la moitié etaient de licence, ou DUT

Bien sur que si, la classe prépa est un bon parcours. Les élèves qui passent pas les passerelles se doivent d'être meilleurs que ceux qui ont fait prépa plus concours. Il y a un élément a voir de près: en partant du bas du classement plus la renommée de l'école est grande, moins il y a d'admis par les passerelles. Les passerelles servent a compléter des promos une fois le recrutement concours terminé.

Je persiste a dire que tous les élèves qui ont intégré par une passerelle auraient eu accès a une école de meilleure renommée s'il avaient suivi la voie des concours.

Par

Beaucoup de choses vraies dans les arguments de chacun concernant les études supérieures... Juste un truc oublié : en France, on a le choix !

On peut faire des études gratuites ou presque de très bonne qualité, reconnues mondialement. Aux USA, pas d'autre choix que de payer, y compris pour des diplômes bas de gamme...

Quand je recrute des ingénieurs et techniciens dans le monde entier, croyez moi que le niveau aux USA est incomparable à la France, sauf universités prestigieuses. Alors en plus s'il faut lâcher $50k par an pour sortir des pines...

Autre point, il existe en France des "tremplins" qui n'existent pas aux USA. Si on se sort les doigts, on peut passer d'un BAC pro à une école d'ingénieur et avoir un beau diplôme. Totalement impossible aux USA. Et pour les plus pauvres d'entre nous, il est tout à fait possible de réussir grâce à une accessibilité supérieure.

Je ne commenterai pas les Trumpettes qui ne voient que le bon au USA et assènent des contre-vérités. Lorsqu'ils y seront allé pour de vrai, et pas pour faire Manhattan en 3 jours, peut-être verront-ils que tout n'est pas si rose... Un seul exemple : pas de classe moyenne aux USA. Donc t'es riche tu vis bien (peut-être mieux qu'en France), sinon t'es vraiment mal. Et vous comprendrez le mot misère et difficultés sociales...

Derrière les chiffres officiels aux USA (tous biaisés), il y a une réalité que vous ne voulez pas voir. J'y ai habité plusieurs années et y retourne entre 5 et 10 fois par an.

Par

C'est avec plaisir que je lis que les statistiques US ne sont pas sincères.

Par

En réponse à ricolapin

Denver et Washington, et pourtant opposés l’un de l’autre, mais certaines mesures ne passent pas, ils sont de purs américains, mais la vision d’un type qui tape sur la table et négocie après ne plait plus, voir avec l’Iran, la Chine

Même Apple (Cook) demande a que les taxes soient limitées, JC craint pour les 90000 emplois US, tout comme Tesla

Trump n'est pas un idiot, mais un baratineur de première, un populiste, il a réussi avec sa gouaille et sa franchise

Il dit ce qu'il pense, mais en politique il faut une certaine diplomatie qu'un homme d'affaire n'a pas et lui en particulier

D'ailleurs, beaucoup ont cru à ses utopiques avenirs de visions régnantes des USA sur le Monde, mais voilà la Chine dépasse les US et c’est un échec pour Trump.

A trop en vouloir, il fera comme ses précédentes entreprises …. Faillite

je ne dis pas que c'est faux. peu importe.

en revanche, on verra bien s'il est réélu ou non. et aujourd'hui, aucun spécialiste ne se risque plus à affirmer qu'il va se vautrer. d'autant qu'en face, c'est comme la gauche française actuelle...

mon pronostic perso est qu'il sera probablement réélu car l'économie américaine se porte bien, tout simplement.:bah:

Par

En réponse à tointoin2

L'espiègle Diabolo qui se plaint d'être le pauvre contribuable solvable, comme s'il était le seul dans ce cas.

Les USA te tendent les bras, vas-y ne te gène pas, vas rejoindre Satanas, ah non, Trump, sorry !

Bon weekend mon cher.

je l'aurais fait si ma famille n'était pas en France et que j'avais pu anticiper ce que serait devenue entretemps la France.

aujourd'hui, il est trop tard pour moi. et ça me ferait c...r maintenant de perdre les bienfaits de 30 ans de cotisation forcée... :bah:

Par

En réponse à GY201

C'est quand même agaçant de voir tous ces adulateurs de la médiocrité, La société étasuniene est une machine a broyer les gens. Donc, oui, qu'ils partent là bas et nous laissent financer et apprécier tous ces points qui font la civilisation, éduquer et soigner sont la base d'une société convenable, si ce n'est pas assuré il n'y a pas d'avenir. On rajoute ensuite la protection des plus faibles pour parles de civilisation.

Sans ces trois points, il n'y a que barbarie.

sauf que si tous les contribuables quittaient le pays, Qui financeraient tous ses avantages?

et justement, les gouvernements essayent d'en inciter beaucoup à revenir. car à force de taxer lourdement ceux qui restent, la machine France ne tient plus la charge.

sauf que ceux qui sont partis savent très bien qu'en revenant, ils n'ont aucune assurance sur le long terme, même avec les largesses proposées.

Par

Merci GY201 et lapoutre45 pour leurs paroles sensées, je commençais à désespérer de voir autant de fanatiques pour le régime du Monsieur à la mèche rebelle, que d’illusions. Ils ne comprennent pas ce qu’entraide et solidarité doivent dire, j’espère pour eux qu’ils ne vont jamais se trouver dans la misère, ils entonneraient une autre musique, c’est sûr.

Par

En réponse à mynameisfedo

je ne dis pas que c'est faux. peu importe.

en revanche, on verra bien s'il est réélu ou non. et aujourd'hui, aucun spécialiste ne se risque plus à affirmer qu'il va se vautrer. d'autant qu'en face, c'est comme la gauche française actuelle...

mon pronostic perso est qu'il sera probablement réélu car l'économie américaine se porte bien, tout simplement.:bah:

Je suis de votre avis quant à sa très probable réélection.

Par contre, une personne au sens critique plus fin pourrait voir des indices contradictoires quant à la bonne santé de l'économie Etasunienne :

- La dette s'envole de manière exponentielle

- La croissance se fait essentiellement sur la consommation intérieure, très risqué vu les écarts de salaires grandissants et s'infléchit au point d'anticiper une récession prochaine (voir inversion des taux à court et moyen termes). Ajoutons la guerre économique en cours là-dessus. D'ailleurs, cette croissance est à imputer aux 2/3 aux mesures fédérales (baisses d'impôts, injections de fonds, dépense publique, etc.) donc pas de la création de richesse.

- Le plein-emploi est une chimère, avec des un taux d'emploi à temps plein en baisse. Le chômage réel est proche de celui de la France avec un mode de calcul moins biaisé

- Les salaires grimpent moins que l'inflation, traduisant une baisse réelle du pouvoir d'achat (pas imaginée comme en France).

- Les bulles économiques n'ont jamais été aussi dangereuses, entre la planche à billets rendant le dollar totalement déconnecté de la réalité, les prêts étudiants, la dette automobile, l'immobilier etc.

- Les mesures de stimulus économique à outrance ne sont pas de bons augures

- On parle des indices "humains" ? L'instruction, l'espérance de vie, etc.

Cette situation n'est pas nouvelle, l'économie américaine a déjà été dans la même configuration. Savez-vous ce qu'ils ont fait pour y remédier ? Une bonne guerre... Vous l'avez vu se profiler ? Moi ça ne me réjouit pas !

Et les livres d'histoire sont rempli de ce genre de situations, certaines ayant eu lieu il y a moins d'un siècle... La guerre n'a jamais été politique ou volontaire, elle a toujours été dictée par des impasses économiques comme nous en vivons actuellement, en particulier aux USA.

Par

Que je sois bien clair, il y a de nombreux avantage au libéralisme et business américain. J’en ai profité largement lorsque j’y étais.

Encore une fois, lorsqu’on a de l’argent, on vit très bien aux USA et les perspectives deviennent même plus attrayantes qu’en France. Mais ce n’est la cas qu’une petite frange de la population américaine, dont j’ai eu la chance de faire partie avec une bonne rémunération et des avantages sociaux typiquement français (assurances, mutuelles, etc.).

Le reste de la populace vit dans des conditions qu’un chômeur français ne peut envier… Sans compter une instruction et éducation de l’average Joe digne des pires cas sociaux imaginable chez nous, mais par pelletées de millions de personnes… D’où leur propension à suivre aveuglément ce qu’on leur dit, aussi fausses soient les informations et à s’exercer aux pires travers : racisme, sexisme, violence, etc.…

Par

En réponse à mynameisfedo

sauf que si tous les contribuables quittaient le pays, Qui financeraient tous ses avantages?

et justement, les gouvernements essayent d'en inciter beaucoup à revenir. car à force de taxer lourdement ceux qui restent, la machine France ne tient plus la charge.

sauf que ceux qui sont partis savent très bien qu'en revenant, ils n'ont aucune assurance sur le long terme, même avec les largesses proposées.

Tu fais donc partie de ces gens qui n'ont que le mot départ mais qui sont encore là. Pourquoi donc ne pas aller là bas? Il reste même des francophones en Louisiane.

Tout le monde dit que nous payons trop d'impôts, je vais donc t'asséner quelques chiffres:

- En France les prélèvement obligatoires sont à peu près de 45% du PIB, Aux US de 30 à 35% selon les états. Le prélèvement pour la santé en France est de l'ordre de 15 % du PIB. Les dépenses de santé sont du même ordre de 15% aux USA mais seulement les plus aisés peuvent se soigner. Aucun prélèvement pour les retraites sur les 45% US mais retraite de base et complémentaire dans les 45% français.

- Au royaume uni, pour 100.000 euros de revenu annuel, un couple avec deux enfants paye deux fois plus d'impôt sur le revenu que chez nous.

En fait, il y a quantité d'exemples pour montrer que ce qui est prélevé pas les impôts est restitué d'une façon ou d'une autre a TOUS les citoyens, même les plus aisés. Le meilleur exemple reste la dépense de l'état pour un élève en classe prépa évoqué plus haut, avec 3 enfants qui ont passé au total 7 ans dans ces classes, c'est 140.000€ de dépense publique pour mes seuls enfants.

Alors, si tu n'es jamais malade, si tu ne roules jamais sur une route publique, si tes enfants n'ont jamais bénéficié de l'argent public pour leurs études et si tu ne demandes ni indemnité chômage ni retraite, alors là oui tu peux râler contre les impôts et autres prélèvements. Sinon, tu es un bénéficiaire comme tout le monde et tu as comme tout le monde un retour quotidien du fait de l'action de l'état.

.

Par

En réponse à GY201

Tu fais donc partie de ces gens qui n'ont que le mot départ mais qui sont encore là. Pourquoi donc ne pas aller là bas? Il reste même des francophones en Louisiane.

Tout le monde dit que nous payons trop d'impôts, je vais donc t'asséner quelques chiffres:

- En France les prélèvement obligatoires sont à peu près de 45% du PIB, Aux US de 30 à 35% selon les états. Le prélèvement pour la santé en France est de l'ordre de 15 % du PIB. Les dépenses de santé sont du même ordre de 15% aux USA mais seulement les plus aisés peuvent se soigner. Aucun prélèvement pour les retraites sur les 45% US mais retraite de base et complémentaire dans les 45% français.

- Au royaume uni, pour 100.000 euros de revenu annuel, un couple avec deux enfants paye deux fois plus d'impôt sur le revenu que chez nous.

En fait, il y a quantité d'exemples pour montrer que ce qui est prélevé pas les impôts est restitué d'une façon ou d'une autre a TOUS les citoyens, même les plus aisés. Le meilleur exemple reste la dépense de l'état pour un élève en classe prépa évoqué plus haut, avec 3 enfants qui ont passé au total 7 ans dans ces classes, c'est 140.000€ de dépense publique pour mes seuls enfants.

Alors, si tu n'es jamais malade, si tu ne roules jamais sur une route publique, si tes enfants n'ont jamais bénéficié de l'argent public pour leurs études et si tu ne demandes ni indemnité chômage ni retraite, alors là oui tu peux râler contre les impôts et autres prélèvements. Sinon, tu es un bénéficiaire comme tout le monde et tu as comme tout le monde un retour quotidien du fait de l'action de l'état.

.

Je te rejoins sur le global. Mais ce sentiment d'injustice est ressenti de façon différente selon le salaire.

Les redistributions de l'état, ne sont pas égalitaires et les prélèvements non plus;

Les lois et règles ne pourront jamais compenser des comportement individuels décalés. Un exemple.

Le statut des mères célibataire a été créé pour éviter les abandons d'enfant et les femmes battues. C'est devenu un statut et un acquis pour une part non négligeable de cette catégorie. Au final le ou la célibataire qui travaille avec un petit SMIC est rémunéré 3 euros de l'heure. Car c'est la différence à la fin du mois entre rester chez soi et travailler.

. Entre les aides logement, allocs en tous genres, aides sociales, gratuité de toutes sortes, le sentiment d'injustice monte. Si l'on a un salaire de 3000 euros/mois, le reste à vivre est confortable et le sentiment d'injustice s'estompe; Une partie du mouvement des gilets jaunes a été alimenté par ces sentiments.

Or, il y a plein d'exemples de ce genre. Moi aussi mes 2 enfants ont fait des études supérieures et je suis conscient qu'au US, cela m'aurai coûté plus de 100 000 euros. Il y avait d'ailleurs une étude, il y a quelques années, qui expliquait que pour vivre aux US était plus rentable si le salaire annuel dépassait les 150 000$.

Mais il serait nécessaire de remettre à plat beaucoup de choses, entre les différentes corporations et les systèmes d'aide. Le salaire universel est je pense une bonne piste, car bien cadré, il permettrai de faire une réelle différence même pour 15 heure de travail hebdomadaire. Les durées de cotisation retraite égales aussi, E Macron l'a bien évoqué, il y a 2 jours.

Par

Eh... vous vous êtes déchaînés les deux derniers au niveau de la qualité de vos posts.

Bravo !

Mais qu'est que vous avez coûté cher pour votre foultitude de gniards en frais d'éducation.

Et dire qu'il y a de fortes probabilités pour qu'ils ne connaissent jamais leur retraite...

Vous imaginez pourquoi j'espère...

Par

En réponse à tointoin2

Merci GY201 et lapoutre45 pour leurs paroles sensées, je commençais à désespérer de voir autant de fanatiques pour le régime du Monsieur à la mèche rebelle, que d’illusions. Ils ne comprennent pas ce qu’entraide et solidarité doivent dire, j’espère pour eux qu’ils ne vont jamais se trouver dans la misère, ils entonneraient une autre musique, c’est sûr.

aucun fanatisme, louange ou idolâtrie pour Trump, le système économique américain actuel existait avant lui.

D'ailleurs le fait qu'il veuille se débarrasser du "obamacare" est une grosse erreur, car elle visait aussi son électorat c'est à dire classe pauvre et moyenne.

en France, les multiples secteur; santé, éducation,et autres sont gratuites est c'est très bien... seulement l'humain étant ce qu'il est, l'abus n'est jamais très loin et quand en plus on en fait une idéologie politique universel et absolue les problèmes déboulent à grands pas car il est extrêmement gourmand en fric.

qui peut payer (en vrai doit payer); la classe riche? pas assez nombreux et déjà bien chargée et puis sa peut être les copains . les pauvres?non solvables. la classe moyenne? ouais, revenue moyen mais stable et régulier, bingo. c’en est suivi des décennies de matraquage fiscal, pour en arriver au gilet jaunes( le mouvement de novembre parceque maintenant c'est un rendez vous de gus syndicalistes, zadistes...) créant un terrible ressentiment inégalitaire. or si la classe moyenne disparait des radars économiques, point de salut l'aspect social disparaîtra pour tous, même pour les riches.

Alors un système généreux ok, mais non contrôlé minutieusement, il craquera dans le futur s'il n'est pas refondé.

donc le système social français actuel est imparfait dans le fait qu'il y a déséquilibre dans la source d'approvisionnement de fric. la solidarité doit être partagée on est d'accord, mais tous doivent y contribuer sans exception à leur niveau riche et pauvre.

Par

En réponse à GY201

Tu fais donc partie de ces gens qui n'ont que le mot départ mais qui sont encore là. Pourquoi donc ne pas aller là bas? Il reste même des francophones en Louisiane.

Tout le monde dit que nous payons trop d'impôts, je vais donc t'asséner quelques chiffres:

- En France les prélèvement obligatoires sont à peu près de 45% du PIB, Aux US de 30 à 35% selon les états. Le prélèvement pour la santé en France est de l'ordre de 15 % du PIB. Les dépenses de santé sont du même ordre de 15% aux USA mais seulement les plus aisés peuvent se soigner. Aucun prélèvement pour les retraites sur les 45% US mais retraite de base et complémentaire dans les 45% français.

- Au royaume uni, pour 100.000 euros de revenu annuel, un couple avec deux enfants paye deux fois plus d'impôt sur le revenu que chez nous.

En fait, il y a quantité d'exemples pour montrer que ce qui est prélevé pas les impôts est restitué d'une façon ou d'une autre a TOUS les citoyens, même les plus aisés. Le meilleur exemple reste la dépense de l'état pour un élève en classe prépa évoqué plus haut, avec 3 enfants qui ont passé au total 7 ans dans ces classes, c'est 140.000€ de dépense publique pour mes seuls enfants.

Alors, si tu n'es jamais malade, si tu ne roules jamais sur une route publique, si tes enfants n'ont jamais bénéficié de l'argent public pour leurs études et si tu ne demandes ni indemnité chômage ni retraite, alors là oui tu peux râler contre les impôts et autres prélèvements. Sinon, tu es un bénéficiaire comme tout le monde et tu as comme tout le monde un retour quotidien du fait de l'action de l'état.

.

étant célibataire et encore assujetti à la taxe d'habitation, non, et tu le sais toi-même, je fais partie de ceux qui payent le plus et qui en récupèrent le moins.

quant à ceux qui ont des gosses, c'est lorsque ces derniers passent Le Cap des 16 ans qu'ils s'aperçoivent soudainement du poids des impôts.

à mourir de rire d'ailleurs quand ils m'en parlent.:biggrin:

du reste, j'ai passé la cinquantaine et cotisé énormément. donc ce n'est sûrement pas maintenant que je vais partir. c'est quand on est jeune qu'il faut le faire.

et j'en connais beaucoup qui le font.

en revanche, oui, ceux ayant déjà des gosses préfèrent souvent rester en France. et c'est facile à comprendre... du moins tant que les gosses sont jeunes.

car comme je l'ai dit, après, ça se corse... pas pour rien d'ailleurs que beaucoup de retraités partent en Espagne, Portugal ou d'autres pays européens...

en attendant, dans les hôpitaux et les maisons de retraite, ça devient la cata...

Par

En réponse à lapoutre45

Que je sois bien clair, il y a de nombreux avantage au libéralisme et business américain. J’en ai profité largement lorsque j’y étais.

Encore une fois, lorsqu’on a de l’argent, on vit très bien aux USA et les perspectives deviennent même plus attrayantes qu’en France. Mais ce n’est la cas qu’une petite frange de la population américaine, dont j’ai eu la chance de faire partie avec une bonne rémunération et des avantages sociaux typiquement français (assurances, mutuelles, etc.).

Le reste de la populace vit dans des conditions qu’un chômeur français ne peut envier… Sans compter une instruction et éducation de l’average Joe digne des pires cas sociaux imaginable chez nous, mais par pelletées de millions de personnes… D’où leur propension à suivre aveuglément ce qu’on leur dit, aussi fausses soient les informations et à s’exercer aux pires travers : racisme, sexisme, violence, etc.…

comme je l'ai dit, 2 philosophies différentes.

aux USA, il faut réussir pour bien vivre, mais cette possibilité est donnée à tous ceux qui sont prêts à bosser.

en France, il n'est pas évident de bien vivre, mais tout le monde peut survivre.

:bah:

le problème est que si aux USA, t'es fortement motivé à bosser, c'est l'inverse en France.

mais pour financer les largesses de l'état, faut que les gens bossent et gagnent bien leur vie. sans quoi, les rentrées d'argent dans les caisses de l'état ne suivent plus les besoins.

d'où la déchéance de tous les services publics qui deviennent au mieux de plus en plus cher, et au pire disparaissent ou tout comme.:bah:

Par

En réponse à mynameisfedo

ce type a été élu par les américains de manière démocratique.

on a donc droit de le haïr. mais dans ce cas, il faut faire de même de tous ceux qui sont élus.:bah:

c'est comme ceux qui crachent sur Macron, élu à 65%. :bah:

Démocratie à l'Américaine..... minoritaire de presque 2 millions de votes.... comme tous les présidents républicains élus depuis des décennies ...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire