Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Un député propose de nationaliser les autoroutes pour financer la loi mobilitésReprendre possession des autoroutes via une société anonyme financée uniquement par l'argent public, et laisser les sociétés autoroutières travailler, mais uniquement en tant que prestataires : voilà le montage financier d'un député LREM qui propose de renationnaliser les autoroutes françaises, notamment pour pouvoir emprunter de l'argent et financer la loi sur les mobilités.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

A titre perso je suis contre les privatisations quand elles concernent des secteurs qui n'ont pas vocation à être concurrentiels.

Par exemple La française des jeux....elle n'est pas concurrencée par un autre "loto national" que je sache....donc NON.

Ou encore les aéroports....il n'y a pas concurrence entre aéroports. celui qui veut aller à Nice hésite pas entre Marseille/Nice et Lyon....

Pareil pour les autoroutes. Il n'y a pas 4 trajets autoroutiers ^possibles pour faire un Paris/Lille, Nice/Perpignan ou Lyon/Grenoble.

A contrario il peut y avoir plusieurs compagnies aériennes desservant une même destination. Plusieurs trains peuvent effectuer un trajet de ville à ville, Un constructeur auto est en concurrence avec plein d'autres etc etc....

Par

Je ne comprend pas. Ils créent une SA donc une personne morale indépendante, pour pouvoir emprunter des fonds destinés à financer des lois? Donc la SA récupère une charge et n’a rien en retour... c’est pas de l’abus de biens sociaux ça?

Par Profil supprimé

"les Français ont le sentiment que les sociétés d'autoroute se goinfrent sur leur dos".

Il n'y a pas qu'elles qui pompent notre fric. Il y a les cabinets ministériels, les députés (avec leur primes diverses et variées), les aides en tout genre, les radars placés en pleine ligne droite et bientôt les radars mobiles privés étendus à tout le territoire avec flashage H24, les projets à la con demandés par le moindre conseil général puis annulés ou remaniés à la dernière minute (gaspillage), etc...

Par Profil supprimé

Les autoroutes devraient être quasi gratuites une fois leur construction rentabilisée. Les usagers pourraient acheter une vignette à l'année pour financer les travaux d'entretien entrepris également sur le réseau secondaire. Une vignette à un tarif plus élevée pourrait être demandée aux étrangers, surtout les PL, qui font du transit.

Par Profil supprimé

Correction : leur construction amortie.

Toujours impossible d'éditer son commentaire.

Par

le "n'importe quoi " n'as pas de limite. il pense quoi ce deputé LREM ???? que ca va passer !!!! on n'est pas en periode de noel a ce que je sache . circulé rien a voir

Par

Enfin un qui réfléchi un petit peu sur le long terme !

Et je suis tout à fait d'accord avec WJMM88, une fois la construction amortie, les tarifs devraient baisser pour couvrir uniquement l'entretient ainsi que des financements divers pour l'Etat.

Par

et quelles seront les pénalités à payer par l'état (= nous, les contribuables) aux sociétés d'autoroutes pour en reprendre possession?

oui, un simple détail... comme si ces dernières allaient gentiment ne pas réagir... :brosse:

Par

En réponse à Profil supprimé

Les autoroutes devraient être quasi gratuites une fois leur construction rentabilisée. Les usagers pourraient acheter une vignette à l'année pour financer les travaux d'entretien entrepris également sur le réseau secondaire. Une vignette à un tarif plus élevée pourrait être demandée aux étrangers, surtout les PL, qui font du transit.

Comme c'est déjà le cas dans plusieurs pays européens et où ça marche très bien.

Mais en France, tradition oblige, il faut faire raquer le contribuable par tous les moyens possibles.

Par

En réponse à mynameisfedo

et quelles seront les pénalités à payer par l'état (= nous, les contribuables) aux sociétés d'autoroutes pour en reprendre possession?

oui, un simple détail... comme si ces dernières allaient gentiment ne pas réagir... :brosse:

Requisition camarade :oui:

Par

En France il faut bien payer pour les chômeurs et les migrants...Si les gens ne travaillent pas il faut bien quelqu'un pour le faire

Par

C'est bien, plus qu'a nationaliser engie, la française des jeux, alstom, aéroport de Paris, et d'autres

Et ne pas privatiser, les routes nationales, les barrages électriques..

Bref chez LREM on est un peu perdu

Par

En réponse à henri13enforme

Requisition camarade :oui:

oui, il est clair que LREM s'apparente à des communistes.

c'est bizarre, je ne l'avais pas remarqué... :biggrin:

Par

Oui enfin ne mélangez pas tout non plus... en France on a notre système il n’est pas parfait en plus on nous a mentis (a l’epoque on ne devait payer le péage que jusqu’a ce que les autoroutes soient rentabilisées) MAIS on a des autoroutes en bon état général avec beaucoup d’aires de repos etc etc. C’est quand même agréable.

Sans lancer la pierre je préfère notre infra à celles des italiens.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

A titre perso je suis contre les privatisations quand elles concernent des secteurs qui n'ont pas vocation à être concurrentiels.

Par exemple La française des jeux....elle n'est pas concurrencée par un autre "loto national" que je sache....donc NON.

Ou encore les aéroports....il n'y a pas concurrence entre aéroports. celui qui veut aller à Nice hésite pas entre Marseille/Nice et Lyon....

Pareil pour les autoroutes. Il n'y a pas 4 trajets autoroutiers ^possibles pour faire un Paris/Lille, Nice/Perpignan ou Lyon/Grenoble.

A contrario il peut y avoir plusieurs compagnies aériennes desservant une même destination. Plusieurs trains peuvent effectuer un trajet de ville à ville, Un constructeur auto est en concurrence avec plein d'autres etc etc....

Heu pour le train , pour aller à Marseille, tu ne partiras pas de la Gare du Nord non plus :biggrin:

Pour le reste, ok avec toi

Par

En réponse à mynameisfedo

et quelles seront les pénalités à payer par l'état (= nous, les contribuables) aux sociétés d'autoroutes pour en reprendre possession?

oui, un simple détail... comme si ces dernières allaient gentiment ne pas réagir... :brosse:

Il est tout a fait possible de mettre en place dès maintenant la structure qui se charge des autoroutes dès la fin des concessions. Cela veut dire «pas de reconduction» et une surveillance serrée pour que les travaux d'entretien soient exécutés.

Par

Démagogie LREM dans toute sa splendeur, la privatisation des autoroutes et bientôt des nationales est exigée par Bruxelles, on ne peut pas s'y opposer

Par

Encore un leurre de macroniste

Par

L'abus de bien sociaux c'est quand l'état à vendu NOS autoroutes que l'ont payait avec nos impôts sans nous avoir dédommagé de se qu'on avait payé.

Par

En réponse à mynameisfedo

et quelles seront les pénalités à payer par l'état (= nous, les contribuables) aux sociétés d'autoroutes pour en reprendre possession?

oui, un simple détail... comme si ces dernières allaient gentiment ne pas réagir... :brosse:

C'est écrit : une fois les contrats des sociétés autoroutières terminés (en 2032 et 2036), la société anonyme française reprendrait alors le contrôle des autoroutes et, surtout, récupèrerait les recettes des péages

Par

En réponse à Satanas469149

Heu pour le train , pour aller à Marseille, tu ne partiras pas de la Gare du Nord non plus :biggrin:

Pour le reste, ok avec toi

Pour les trains il faut distinguer le réseaux ferré (il n'y a pas 2 ou 3 voie ferrées permettant de faire un Paris/Marseille) et les trains eux mêmes....

La SNCF pourrait très bien être un "opérateur" privé utilisant, louant précisément, comme tous les autres opérateurs le réseaux ferré qui resterait propriété d'une entité publique.

Par

"Une SA à fonds entièrement publics". Ben voyons... Ça rappelle les fameuses "privatisations par la Caisse des dépôts" d'un député à la profonde culture économique. Pour racheter il faut de l'argent or la France a un compte bancaire débiteur de 100 milliards et un patrimoine endetté à hauteur de 2500 milliards.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Pour les trains il faut distinguer le réseaux ferré (il n'y a pas 2 ou 3 voie ferrées permettant de faire un Paris/Marseille) et les trains eux mêmes....

La SNCF pourrait très bien être un "opérateur" privé utilisant, louant précisément, comme tous les autres opérateurs le réseaux ferré qui resterait propriété d'une entité publique.

C'est déjà le cas :)

RFF qui est revenu dans le giron de SNCF RESEAU, facture des péages à SNCF MOBILITES pour le passage des trains qui permet en outre de financer les travaux et maintenances du réseau.

Les deux entités étant toujours sur fond publique.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire