Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif - Audi A3 40 TFSIe VS Mercedes A250e : du premium pur jus

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Walid Bouarab

Performantes, tirées à quatre épingles et très chères, les Audi A3 et Classe A hybrides rechargeables sont fidèles à leur rang. Mais ces versions PHEV (Plug in Hybrid) s’évaluent sous d’autres arguments que les traditionnels aspects pratiques ou comportement routier. Une distinction qui, prise en compte, peut chambouler l’issue du match.

Comparatif - Audi A3 40 TFSIe VS Mercedes A250e : du premium pur jus

Les sanctions promises par Bruxelles en cas de non-respect des normes environnementales continuent de transformer le paysage automobile. Autrefois trop chères et trop encombrantes, les technologies hybrides rechargeables ne trouvaient leur pertinence que sur de lourds modèles vendus à prix d’or. Un dispositif aujourd’hui « démocratisé » sur des gammes plus abordables. Un raisonnement tout relatif puisque l’on parle ici de modèles frôlant les 60 000 €. Pertinents uniquement si l’on est capable de recharger régulièrement la batterie, ces modèles profitent d’une polyvalence accrue. 100 % électriques pour aller au travail, hybrides sur les longs trajets, ces versions ont tout bon sur le papier.

Si l'A3 a déjà eu par le passé une version PHEV, c'est une première pour la Mercedes.
Si l'A3 a déjà eu par le passé une version PHEV, c'est une première pour la Mercedes.
L'A250e promet jusqu'à 76 km d'autonomie, contre 67 pour l'A3. Une différence que l'on retrouvera en utilisation réelle.
L'A250e promet jusqu'à 76 km d'autonomie, contre 67 pour l'A3. Une différence que l'on retrouvera en utilisation réelle.

Chez Audi, l’A3 n’en est pas à son coup d’essai avec cette technologie. La 40 TFSie (le nom d’e-tron est désormais réservé aux modèles 100 % électrique), reprend une chaîne de traction similaire à l’ancienne génération. Le 1.5 TSI de 150 ch est couplé à un bloc électrique de 55 kW, alimenté par une batterie de 13 kWh. La puissance cumulée de 204 ch laisse la place à une version 45 TFSIe de 245 ch. Côté autonomie, l’A3 promet entre 59 et 67 km en mode tout électrique. Sans surprise, elle ne les effectue pas réellement. En face, la Classe A250e découvre quant à elle cet imposant dispositif. Mais les ingénieurs maison se sont creusé la tête pour contenir son encombrement (moteur électrique couplé à la boîte automatique, échappement raccourci, batterie intégrée sous la banquette arrière). Techniquement, l’A250e utilise son 1.3 de 163 ch suppléé par un moteur électrique de 75 kW. Sur la Mercedes, capacité de batterie et puissance cumulée sont légèrement supérieures : 15,6 kWh, 218 ch. Pour l’autonomie, on parle ici de 61 à 76 km. Une belle valeur sur le papier. Assez pour la théorie.

Aspects pratiques : sacrifiés sur l’autel de l’efficience

La technologie PHEV ne fait jamais bon ménage avec la praticité. Caser une batterie rondelette dans un gabarit compact ne faisant déjà pas la part belle à l’espace habitable révèle de la gageure. Dans l’habitacle, l’A3 40 TFSIe s’en tire un peu mieux. Il y a une plus grande sensation d’espace devant et surtout derrière. S’il ne faudra pas faire plus d’1,80 m pour trouver son aise au deuxième rang, c’est toujours mieux qu’à bord de la Classe A qui ne fait pas beaucoup mieux que certaines polyvalentes.

L'A3 n'est pas la plus accueillante des compactes. Mais deux adultes trouveront leur place.
L'A3 n'est pas la plus accueillante des compactes. Mais deux adultes trouveront leur place.
L'espace à bord est plus étriqué dans la Classe A.
L'espace à bord est plus étriqué dans la Classe A.

Elle se rattrape côté coffre, du moins face à sa rivale du jour. L’une comme l’autre voit leur volume de chargement amputé par l’installation de la batterie. Alors que la petite soute de la Classe A plafonne ici à 310 l, l’A3 fait encore pire avec seulement 280 l. Cette dernière manque par ailleurs d’un espace de rangement pour les câbles, enfermés dans une imposante mallette avec laquelle vos courses devront cohabiter. Pour le reste, on retrouve tout le sel du premium allemand. À savoir un intérieur qui en jette, pour peu qu’on ait eu la main lourde sur l’équipement.

Le coffre de l'A3 souffre beaucoup de l'installation de la batterie : 280 l, soit 100 de moins que les versions thermiques.
Le coffre de l'A3 souffre beaucoup de l'installation de la batterie : 280 l, soit 100 de moins que les versions thermiques.
Avec 310 l, la Classe A fait un peu mieux. Le coffre a perdu 60 l avec l'installation des chargeurs.
Avec 310 l, la Classe A fait un peu mieux. Le coffre a perdu 60 l avec l'installation des chargeurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

À bord de ces finitions huppées et chèrement optionnées, nos deux compactes premiums accueillent avec les égards. Du moins en ce qui concerne la présentation. Si l’Audi A3 affiche un niveau de qualité plus disparate que par le passé, la compacte aux anneaux reste un gros morceau en la matière. En face, la planche de bord spectaculaire de la Classe A continue de faire son petit effet, même si la présence de certains plastiques déçoit. L’ergonomie reste cependant plus intuitive à bord de l’Audi, dont l’agencement plus classique permet de plus facilement trouver ses repères.

Plus sage, l'intérieur de l'A3 est plus ergonomique. La qualité fut meilleure par le passé.
Plus sage, l'intérieur de l'A3 est plus ergonomique. La qualité fut meilleure par le passé.
Toujours d'actualité, la planche de bord de la Classe A fait toujours en petit effet. Ergonomie et qualité sont perfectibles à ce tarif.
Toujours d'actualité, la planche de bord de la Classe A fait toujours en petit effet. Ergonomie et qualité sont perfectibles à ce tarif.

 

Pratique Mercedes A250e AMG Line Audi A3 40 TFSIe S Line
Qualité de la finition
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Rangements
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Modularité
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Coffre (volume, seuil, facilité de chargement)
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Longueur maxi de chargement
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Places AR : longueur aux jambes
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Places AR : largeur aux coudes
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Places AR : garde au toit
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Plancher plat
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
Note : 12,7 /20 13,3 /20

 

Équipement : pauvre, même en finition haut de gamme   

En bonnes allemandes, Classe A et A3 ne font pas vraiment de cadeau en ce qui concerne l’équipement, franchement pingre, et ce même sur ces versions huppées. À 44 450 € pour l’A250e AMG Line et même 46 480 € pour l’A3 40 TFSIe S Line, ces compactes en demandent davantage pour peaufiner leur dotation. Envie d’un beau tableau de bord numérique personnalisable ? Comptez 550 € sur la Classe A et 290 € sur l’A3. L’éclairage d’ambiance vous amuse ? 400 € sur le deux. De beaux sièges en cuir ? Encore 1 400 € de rallonge chez Mercedes, 1 600 € chez Audi. Vous les préférez chauffants ? Ça vous fera 400 € de plus. Même la connectivité smartphone a un prix pour Mercedes : 400 €.

Le virtual Cockpit d'Audi est très simple à utiliser et lisible.
Le virtual Cockpit d'Audi est très simple à utiliser et lisible.
Mercedes va encore plus loin dans la personnalisation et les détails graphiques. Plus compliqué à prendre en main.
Mercedes va encore plus loin dans la personnalisation et les détails graphiques. Plus compliqué à prendre en main.

 

Certaines options tiennent carrément de la radinerie comme le soutien lombaire facturé 250 € chez Mercedes, ou encore les filets de rangement sur le dossier des sièges avant, vendus 190 € chez Audi. Autre incitation à la consommation, les fameux packs… Si la clé mains libres est un indispensable pour vous, sachez que sur une Classe A, il faudra obligatoirement cocher la case du Pack Premium, vendu 1 900 €… et doté de la majorité des équipements déjà cités. Malin. Idem pour l’assistant feux de route avec feux LED anti-éblouissement : 3 600 € dans un pack comprenant entre autres le toit ouvrant et la sono haut de gamme Burmester.

Contrairement à ses cousines du groupe, l'Audi A3 à conserver de pratiques commandes physiques pour la climatisation.
Contrairement à ses cousines du groupe, l'Audi A3 à conserver de pratiques commandes physiques pour la climatisation.
Les aérateurs en forme de turbines sont très présents, contrairement à l'A3 qui tente de les fondre dans le paysage. L'éclairage d'ambiance assure une atmosphère particulière.
Les aérateurs en forme de turbines sont très présents, contrairement à l'A3 qui tente de les fondre dans le paysage. L'éclairage d'ambiance assure une atmosphère particulière.

 

Sans être vraiment plus raisonnable, l’A3 propose toutes ses options de manière indépendante. Plus simple, et surtout moins tentant. Pour le reste, nos deux rivales se marquent à la culotte. Et au final, certaines options moins onéreuses sur l’A3 lui permettent de compenser son prix de base plus élevé : 980 € pour l’affichage tête haute (contre 1 200 €), 1 800 € pour tout un tas d’aides à la conduite (régulateur de vitesse adaptatif, maintien de voie, lecture de panneau, alerte de collision en marche arrière) facturées 400 € de plus sur sa rivale.

Rapport prix/équipements Mercedes A250e AMG Line Audi A3 40 TFSIe S Line
Aides à la conduite
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Conduite (liaisons au sol)
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Confort
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Multimédia
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Style intérieur
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Style extérieur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Note : 16,3 /20 15,3 /20

 

Budget : bonus ou équipement, il faudra choisir.

Il reste encore quelques mois pour profiter du bonus écologique de 2 000 € alloué aux véhicules hybrides rechargeables. Mais si les configurations de nos modèles d’essai vous ont fait de l’œil, inutile de vous presser. À près de 60 000 € chacune, nos A3 40 TFSIe et A250e d’essai ne peuvent bénéficier de cette aide réservée aux véhicules de moins de 50 000 €. Reste la possibilité de se contenter du strict minimum en matière d’équipement. Dès lors, une Golf e-Hybrid ou une future 308 PHEV serait sûrement un choix plus pertinent. Pour le reste, les consommations sont à l’avantage de la Classe A (voir page suivante), un argument contré par l’A3 et sa garantie 2 ans kilométrage illimité (100 000 km pour la Classe A).

Comparatif - Audi A3 40 TFSIe VS Mercedes A250e : du premium pur jus

 

Budget Mercedes A250e AMG Line Audi A3 40 TFSIe S Line
Coût d'achat
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Bonus/malus
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation : données constructeur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Consommation : relevés Caradisiac
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Courroie de distribution/chaîne
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Cote attendue
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Durée de la garantie
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Fiabilité attendue/coût de réparations
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
Note : 13 /20 11,8 /20

 

Photos (103)

En savoir plus sur : Audi A3 (4e Generation) Sportback

SPONSORISE

Comparatifs Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire