Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif - DS7 Crossback vs Mercedes GLC : la prudence n'exclut pas l'audace

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Sur le marché fermé des SUV premiums, le Mercedes GLC a le statut de leader et le DS7 Crossback celui de petit nouveau. Mieux vaut-il se réfugier sur une valeur sûre ou oser ? 

Comparatif - DS7 Crossback vs Mercedes GLC : la prudence n'exclut pas l'audace

Le Mercedes GLC est la locomotive de la gamme SUV de Mercedes en Europe. Et s’il est leader de sa catégorie, ce n’est pas par hasard. C’est un véhicule certes luxueux, accueillant et même polyvalent, mais son atout majeur, c’est l’impressionnante variété de moteurs qu’il propose. Il y a de l’essence, du diesel, de l’hybride, de l’électrique et même de l’hydrogène. Et si vous en voulez encore, des variantes coupé et AMG sont aussi disponibles. Avec lui, Mercedes répond à tous les besoins sur tous les marchés.

Pas facile pour le DS7 Crossback de se faire une place face à cette machine de guerre qui s’écoule en moyenne à près de 100 000 exemplaires en Europe chaque année. Mais la tendance est encourageante pour le SUV de PSA qui a doublé l’an dernier ses immatriculations sur le Vieux Continent. Le DS7 Crossback a séduit près de 30 000 clients. Il est épaulé depuis cet hiver par une version hybride rechargeable baptisée E-Tense. Le challenge que s’est fixé DS, à savoir représenter une marque de voiture de luxe à la française est très relevé. Plusieurs marques comme Audi et même Alfa Romeo ont mis plusieurs années à bâtir une réputation.

Le DS7 Crossback BlueHdi 180 Grand chic est facturé 51 000 €.
Le DS7 Crossback BlueHdi 180 Grand chic est facturé 51 000 €.
Le Mercedes GLC 220 d en finition Avantgarde Line est vendu 57 750 € (version 300d photographiée).
Le Mercedes GLC 220 d en finition Avantgarde Line est vendu 57 750 € (version 300d photographiée).

DS a donc misé en premier sur le style, qu’il a souhaité clivant. La partie avant arbore une calandre béante entourée de chrome, des feux de jour verticaux très voyants et des projecteurs s’inspirant du concept E-Tense. Les autres parties se veulent plus sobres avec une ceinture de caisse haute et un dessin de la partie arrière proche de l’Audi Q5.

Mercedes vient quant à lui de restyler son best-seller. Les modifications apportées à la carrosserie sont logiquement assez discrètes compte tenu des volumes qu’il génère. Elles se concentrent sur la face avant avec l’arrivée d’une calandre à lamelles et d’optiques redessinées pour s’harmoniser avec le reste de la gamme. L’ensemble est plus sportif voir masculin. Même constat à l’arrière ou le dessin des feux et la double sortie d'échappement changent de forme.

Du fait de son gabarit (4,57 m), le français se positionne à cheval entre deux catégories, celles des SUV compacts et familiaux. Pour schématiser, le DS7 Crossback, c’est un GLC au prix d’un GLA. Cette version BlueHdi 180 en finition haut de gamme est facturée 51 000 € contre 57 750 € pour le Mercedes GLC en finition Avantgarde Line.

Pratique : un Crossback petit mais costaud

Le DS7 Crossback est peut-être plus court mais pas forcément moins logeable que le Mercedes GLC. Les deux concurrents se rejettent la balle en matière d’espace aux jambes. Ce sont de très bons élèves dans la catégorie. Mais contrairement à son concurrent allemand, le DS7 ne dispose pas de tunnel de transmission pour handicaper la place centrale puisqu’il est exclusivement vendu en deux roues motrices. La version hybride rechargeable propose bien une transmission 4x4 mais sans arbre de transmission. Les deux modèles offrent la possibilité d’incliner le dossier des sièges électriquement aux places arrière mais le GLC se démarque en proposant une modularité 40/20/40, alors que le Français opte pour une configuration 2/3 – 1/3. Les volumes de coffre sont assez proches avec 555 litres de base pour le DS7 contre 550 litres pour le GLC. Banquette rabattue, le DS7 creuse l’écart offrant 1 750 litres contre 1 600 pour l’allemand. Une belle performance sachant qu’il mesure 10 cm de moins ! Le DS7 offrant ainsi un bien meilleur rapport habitabilité/encombrement.

Cette ambiance Opéra présente un traitement haut de gamme composé de cuir et d'Alcantara.
Cette ambiance Opéra présente un traitement haut de gamme composé de cuir et d'Alcantara.
Les places arrière sont accueillantes et sans tunnel de transmission, il y a de la place aux jambes.
Les places arrière sont accueillantes et sans tunnel de transmission, il y a de la place aux jambes.
Le coffre autorise un volume de 555 litres de base.
Le coffre autorise un volume de 555 litres de base.

La présentation intérieure est soignée dans le deux cas. DS a mis les petits plats dans les grands pour se mettre au niveau des marques premium avec sur les parties hautes des matériaux de luxe comme l’alcantara ou le cuir pleine fleur. Les plastiques des parties basses sont bien moins qualitatifs. Une faute de goût que ne commet pas le GLC. Son récent restylage apporte quelques nouveautés à l’allemand comme l’instrumentation numérique et le dernier système MBUX doté d’une intelligence artificielle. Malheureusement, sa facilité d’utilisation laisse toujours à désirer. Heureusement il dispose d’une commande vocale très pratique. Des fonctionnalités dont ne disposent pas le système plus basique du DS7 crossback. Mais à la différence ce dernier est bien plus simple à utiliser.

L'intérieur du GLC est tiré à 4 épingles. Ici les matériaux de qualité sont présents même sur les parties basses.
L'intérieur du GLC est tiré à 4 épingles. Ici les matériaux de qualité sont présents même sur les parties basses.
Les places arrière sont vastes et très confortables avec une banquette fractionnable 40/20/40.
Les places arrière sont vastes et très confortables avec une banquette fractionnable 40/20/40.
Le coffre affiche une contenance de 550 litres, mais le GLC est en 4 roues motrices ce qui ampiète sur le volume.
Le coffre affiche une contenance de 550 litres, mais le GLC est en 4 roues motrices ce qui ampiète sur le volume.

 Au total des points, le DS7 Crossback remporte cette partie pratique.

Pratique DS7 Crossback BlueHdi 180 Grand Chic Mercedes GLC 220d AvantgardeLine
Qualité de la finition
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Rangements
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Modularité
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Coffre (volume, seuil, facilité de chargement)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Longueur maxi de chargement
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Places AR : longueur aux jambes
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Places AR : largeur aux coudes
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Places AR : garde au toit
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Plancher plat
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
Note : 14,9 /20 14,2 /20

 

 

Budget : un GLC plus cher mais plus économique

 

Le GLC est le plus cher à l’achat, mais il se rattrape de plusieurs façons. Déjà, il bénéficie d'un malus moins important (cycle WLTP), en rejetant 156 g de CO2 par km (650 €), contre 162 pour le DS7 Crossback (1 172 €), ce qui fait pratiquement doubler le montant du malus. Ensuite, il bénéficie d'un moteur à chaîne de distribution là où le français fonctionne avec une courroie, qu'il faudra bien remplacer un jour (en l'occurrence tous les 10 ans ou 180 000 km, ce qui reste une périodicité confortable). Les consommations officielles selon le cycle WLTP sont également en faveur de l’allemand qui réclame 5,9 l/100 en cycle mixte contre 6,2 l/100 km pour le DS7 Crossback. Enfin, et  surtout, un véhicule marqué de l’étoile conserve une bien meilleure valeur résiduelle sur le marché de l’occasion, à l’inverse d’une DS, en peine construction d’image.

Tout cela fait qu'au final, le Mercedes GLC remporte la victoire sur la partie budget.

 

Budget DS7 Crossback BlueHdi 180 Grand Chic Mercedes GLC 220d AvantgardeLine
Coût d'achat
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Bonus/malus
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Consommation : données constructeur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation : relevés Caradisiac
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Courroie de distribution/chaîne
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Cote attendue
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Durée de la garantie
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Fiabilité attendue/coût de réparations
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Note : 12,5 /20 13,3 /20

 

Equipement : DS prend le large

Près de 6 750 € séparent le Mercedes GLC 220d Avantgarde Line du DS7 Crossback BlueHdi 180 Grand Chic, au profit du Français. Pourtant la dotation en équipements de série de ce dernier n'a pas à rougir face à celle de l'allemand.

L'instrumentation numérique est ici de série sur le finition Grand Chic du DS7.
L'instrumentation numérique est ici de série sur le finition Grand Chic du DS7.
Pour en bénéficier le GLC Avantgarde Line réclame 900 €.
Pour en bénéficier le GLC Avantgarde Line réclame 900 €.

Bien au contraire, ainsi l’instrumentation numérique est de série, alors que Mercedes réclame 900 € pour en bénéficier, tout comme le chargeur de smartphone par induction facturé 250 €, l’amortissement piloté (1 150 €) ou encore les projecteurs LED adaptatifs (1 500 €). Au final, le DS7 Crossback creuse davantage en matière de rapport prix/équipements.

Rapport prix/équipements DS7 Crossback BlueHdi 180 Grand Chic Mercedes GLC 220d AvantgardeLine
Aides à la conduite
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Conduite (liaisons au sol)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Confort
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Multimédia
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Style intérieur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Style extérieur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Note : 16 /20 14,7 /20

 

Portfolio (24 photos)

En savoir plus sur : Ds Ds 7 Crossback

SPONSORISE

Comparatifs 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (142)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce comparo prouve une fois de plus que DS est a côté de la plaque, a vouloir proposer pour a peine 7000€ de moins que le Mercedes un vehicule moins performant et plus energivore malgré 300kg de moins (soi-disant) sur la balance, moins confortable, moins sur, moins hi-tech, (bref technologiquement a la ramasse), moins bien fini, avec une valeur residuelle incomparable... Bref un challenger qui n'a pas du tout les moyens d'être un concurrent credible, et qui d'ailleurs ne seduit que les retraités aisés français, trop contents d'acheter a prix d'or un produit pas au niveau car made in France. Cela ne pourra pas suffire a assurer la rentabilité du modèle, on verra bien la suite

Par

Je rearque que Cara cite "30000 clients" dans une phrase séparée de celle qui parle du vieux continent: ces ventes sont donc les seules européennes (que DS espérait de 40000) ou de toute la planète (que DS estimait a 70000 en rajoutant les 30000 escomptés en Chine)?

Par

Ce que l'on peu retenir, c'est que parler encore du cycle NEDC c'est aussi pertinent que de parler de la conduite a gauche en Suède. C'est fini!

Sinon, la hiérarchie a été inversée en regardant les valeur WLTP, il y a un truc a revoir chez PSA, ils ont tout pour être mieux classé.

Par

JE VOTE MERCO vraiment au dessus..trop bling bling...l'autre

Par

En réponse à caffellatte

Ce comparo prouve une fois de plus que DS est a côté de la plaque, a vouloir proposer pour a peine 7000€ de moins que le Mercedes un vehicule moins performant et plus energivore malgré 300kg de moins (soi-disant) sur la balance, moins confortable, moins sur, moins hi-tech, (bref technologiquement a la ramasse), moins bien fini, avec une valeur residuelle incomparable... Bref un challenger qui n'a pas du tout les moyens d'être un concurrent credible, et qui d'ailleurs ne seduit que les retraités aisés français, trop contents d'acheter a prix d'or un produit pas au niveau car made in France. Cela ne pourra pas suffire a assurer la rentabilité du modèle, on verra bien la suite

On n'a pas dû lire le même comparatif... ou alors avec un préjugé fort marqué pour vous... serait-ce possible ? :)

En effet, quelle honte pour DS que de présenter un modèle concurrent pour "seulement" 7000 euros de moins... sans compter l'équipement, qui creuse le trou !

Il est seulement légèrement moins bien fini, sa finition est même saluée. Et déjà vraiment très confortable. Pareil, son confort est généralement salué.

Il n'est absolument pas technologiquement "à la ramasse"...

Vous l'avez conduite pour être aussi négatif ?

En revanche, côté moteur c'est toujours pas convaincant ! Faudrait qu'ils se remettent un peu en question (essence comme diesel). Je ne comprends toujours pas les performances de leurs versions Diesel. Pour une puissance confortable, elles sont systématiquement merdiques, tout en proposant une consommation élevée, malgré un poids affiché très contenu... mystère !

Bref, à part le moteur, un "challenger qui a les moyens d'être un concurrent crédible", surtout avec une telle différence de prix.

Par

En réponse à Vougarme

On n'a pas dû lire le même comparatif... ou alors avec un préjugé fort marqué pour vous... serait-ce possible ? :)

En effet, quelle honte pour DS que de présenter un modèle concurrent pour "seulement" 7000 euros de moins... sans compter l'équipement, qui creuse le trou !

Il est seulement légèrement moins bien fini, sa finition est même saluée. Et déjà vraiment très confortable. Pareil, son confort est généralement salué.

Il n'est absolument pas technologiquement "à la ramasse"...

Vous l'avez conduite pour être aussi négatif ?

En revanche, côté moteur c'est toujours pas convaincant ! Faudrait qu'ils se remettent un peu en question (essence comme diesel). Je ne comprends toujours pas les performances de leurs versions Diesel. Pour une puissance confortable, elles sont systématiquement merdiques, tout en proposant une consommation élevée, malgré un poids affiché très contenu... mystère !

Bref, à part le moteur, un "challenger qui a les moyens d'être un concurrent crédible", surtout avec une telle différence de prix.

Le DS7 est trop chère car il n'a pas le logo qui va bien. Après le reste n'a que peu d'importance pour la clientèle cible en dehors des retraités qui s'en foutent du logo très souvent. C'est psychologique (marketing), le client moyen d'un SUV à plus de 50k €, veut un logo reconnu premium, c'est comme ça.

Par

Si on retire quelques français chauvins, quelqu'un va vraiment se poser la question entre un DS7 et un GLC en achat neuf ? (en occase, c'est plus discutable vu la décote XXL du DS7 par rapport au GLC).

DS est encore très très loin d'avoir une image de marque suffisante pour taper les grosses marques allemandes ... et c'est pas en foutant des 1.2 130cv de 208 que ça vend du rêve.

Par

En réponse à SUDISTE DES LANDES

JE VOTE MERCO vraiment au dessus..trop bling bling...l'autre

Donc la merco avec ses leds et ses plstiques piano à tout bas c'est pas du bling bling.. ah non c'est la discothèque

Par

En réponse à vroum971

Commentaire supprimé.

Justement dans ma famille note citroen a cet age là et rien à signaler :bien:

Par

En réponse à Aznog

Si on retire quelques français chauvins, quelqu'un va vraiment se poser la question entre un DS7 et un GLC en achat neuf ? (en occase, c'est plus discutable vu la décote XXL du DS7 par rapport au GLC).

DS est encore très très loin d'avoir une image de marque suffisante pour taper les grosses marques allemandes ... et c'est pas en foutant des 1.2 130cv de 208 que ça vend du rêve.

ben, moi j’hésite entre GLC, une volvo XC60, et un DS7.

Ils me semblent proches et le DS est loin d’être ridicule. essai prévu, après le confinement :)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire