Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif - Hyundai i20 VS Opel Corsa : match de challengers

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Pour cette nouvelle génération de i20, Hyundai ose. Une polyvalente forte en gueule, bourrée de technologie et qui n’hésite pas à afficher des tarifs similaires aux références du segment. Sauf que la catégorie grouille également de petites ambitieuses aux prestations qu’il convient de saluer. C’est le cas de l’Opel Corsa, une allemande dynamique qui ne manque pas d’arguments et qui sait flatter le portefeuille.

Comparatif - Hyundai i20 VS Opel Corsa : match de challengers

Non, la i20 ne veut plus jouer le rôle de la citadine passe-partout. En témoigne son nouveau design pour le moins personnel et que la marque aime à qualifier de «Sensuous sportiness».  Angles vifs, plis de carrosserie marqués, proportions musclées, la petite coréenne bombe le torse. Si son gabarit n’évolue que légèrement, elle gagne en largeur ce qu’elle perd en hauteur. Une nouvelle génération qui opère une réelle montée en gamme tant au niveau de l’équipement que de ses prestations. À bord, deux grands écrans de 10,25 pouces (tableau de bord et unité centrale) se sont frayé un chemin et l’ambiance se veut techno et épurée. Lors d’une première prise en main, nous avions découvert une polyvalente moderne, richement équipée – pour peu qu’on y mette le prix – et qui ne rougit plus de son blason moins populaire dans nos contrées.

Si elles affichent toutes les deux une ligne plutôt dynamique, la Hyundai i20 est clairement celle qui en fait le plus.
Si elles affichent toutes les deux une ligne plutôt dynamique, la Hyundai i20 est clairement celle qui en fait le plus.
De son côté, la Corsa a fait beaucoup d'effort pour ne pas trop "ressembler" à sa cousine la 208.
De son côté, la Corsa a fait beaucoup d'effort pour ne pas trop "ressembler" à sa cousine la 208.

Une réussite dans l’absolu, mais qu’il convient désormais de nuancer, notamment en la confrontant à un autre outsider. L’Opel Corsa 6 du nom a pleinement profité de l’entrée de la marque sous le giron de PSA/Stellantis. Sans chauvinisme, l’allemande y gagne, en profitant notamment de solides bases techniques (empruntées à la Peugeot 208 notamment). En résulte un produit bien dans l’ère du temps, plus classique dans l’esprit que sa rivale coréenne, mais terriblement efficace sur la route et finalement plutôt bien placé en prix. Pour ce match, nous les avons confrontés dans leur version cœur de gamme. À savoir un 1.0 turbo essence de 100 ch, doté d’une boîte manuelle et assorti d’une finition intermédiaire. En route.

Aspects pratiques : une i20 plus habitable

À bord de la Corsa, qui joue la carte d’un dynamisme discret, on retrouve une ambiance plus classique, un brin plus haut de gamme dans l’esprit et soulignée dans notre version d’essai par des inserts rouges sur le tableau de bord et la sellerie. Un petit côté jogging pour apporter une touche de sportivité. Pourquoi pas. C’est plutôt bien pensé et bien construit, avec une ergonomie préservée. Les matériaux utilisés sont plutôt d’honnête qualité, contrairement à sa rivale du jour, qui prend le risque de n’embarquer que des plastiques durs. Quand on voit les efforts consentis à ce niveau de gamme par les Peugeot 208 et Renault Clio vendues au même prix, c’est risqué...

L'ambiance est plutôt zen et épurée. En revanche, il n'y a que des plastiques durs à bord...
L'ambiance est plutôt zen et épurée. En revanche, il n'y a que des plastiques durs à bord...
Dans la Corsa, l'atmosphère est plus traditionnelle. La planche de bord est plus présente. Mais aussi mieux finie.
Dans la Corsa, l'atmosphère est plus traditionnelle. La planche de bord est plus présente. Mais aussi mieux finie.

 

Toujours est-il que les assemblages sont solides, et que le dessin horizontal et simplifié de la planche de bord rend le tout très actuel. Les designers maison se sont amusés à jouer sur les lignes tendues, entre les aérateurs « camouflés » et les stries sur les contreportes. Derrière le volant, elle est la seule à proposer un écran en lieu et place du tableau de bord. Des dessins chiadés (une animation change l’aspect des compteurs en fonction du mode de conduite choisi) et une lisibilité bien pensée rendent l’interface ergonomique. Comme tout le reste de l’habitacle d’ailleurs. Dans sa purge, Hyundai (tout comme Opel) a tout de même gardé l’excellente idée de commandes physiques pour la climatisation. On n’a pas trouvé mieux…

C'est à l'arrière que la Hyundai est la plus pertinente, avec une banquette plus accueillante pour deux adultes. L'espace ne manque pas.
C'est à l'arrière que la Hyundai est la plus pertinente, avec une banquette plus accueillante pour deux adultes. L'espace ne manque pas.
Si une fois assis on est plutôt bien, l'accès à la banquette arrière de la Corsa est en revanche plus exigu.
Si une fois assis on est plutôt bien, l'accès à la banquette arrière de la Corsa est en revanche plus exigu.

Aux places arrière, la Hyundai prend les devants. Si sa banquette, un peu plus plate et plus ferme peut paraître moins confortable, elle est en revanche celle qui accueille plus dignement deux adultes. En offrant quelques centimètres de plus aux jambes et en largeur. L’Opel impose également un accès beaucoup plus étriqué à ce deuxième rang. En cause, la petitesse de son ouverture (un problème qu’elle partage avec la 208). La coréenne enfonce le clou côté habitabilité avec un coffre affichant 40 litres de plus (350 l).

350 litres, c'est la contenance annoncée par Hyundai pour le coffre de cette i20. Un plancher amovible aurait été le bienvenu.
350 litres, c'est la contenance annoncée par Hyundai pour le coffre de cette i20. Un plancher amovible aurait été le bienvenu.
Le coffre de la Corsa est légèrement plus petit (310 litres)
Le coffre de la Corsa est légèrement plus petit (310 litres)

 

Pratique Hyundai i20 1.0 T-GDI 100 48V Creative Opel Corsa 1.2 Turbo Elegance
Qualité de la finition
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Rangements
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Modularité
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Coffre (volume, seuil, facilité de chargement)
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Longueur maxi de chargement
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Places AR : longueur aux jambes
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Places AR : largeur aux coudes
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Places AR : garde au toit
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Plancher plat
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
Note : 12,7 /20 12,4 /20

Équipement : absence d’options pour la Hyundai

Pour ce match, nous opposons donc deux versions essence de 100 ch, dans une finition intermédiaire. Elegance pour la Corsa, et Créative pour l’i20. À noter que ce bloc est, dans les deux cas, disponible avec une transmission automatique (8 rapports à convertisseur pour l’Opel et 7 rapports double embrayage pour la Hyundai). Dans cette configuration, l’Opel est affichée au prix catalogue de 20 650 €, contre 22 300 € pour la Hyundai. Mais il faut prendre en compte le catalogue d’options de la coréenne réduit à … une carrosserie bi-ton avec toit noir !

Hyundai i20 : elle est la seule de ce comparatif à proposer un écran numérique en guise de tableau de bord. Les graphismes sont travaillés et le tout est lisible.
Hyundai i20 : elle est la seule de ce comparatif à proposer un écran numérique en guise de tableau de bord. Les graphismes sont travaillés et le tout est lisible.
Hyundai i20 : le large écran central de 10 pouces renferme un nouveau système multimédia. Son utilisation est plus fluide que celui de la Corsa.
Hyundai i20 : le large écran central de 10 pouces renferme un nouveau système multimédia. Son utilisation est plus fluide que celui de la Corsa.

 

Pour le reste, tout est de série. Pour l’égaler en termes de dotation avec la Corsa, il faudra débourser 350 € pour l’accès et le démarrage sans clé, 350 € pour la climatisation automatique, 900 € pour l’écran tactile de 10 pouces, 150 € pour le chargeur smartphone par induction… Au final, cela ne se joue qu’à quelques centaines d’euros en faveur de la Hyundai. Reste que la Corsa permet encore d’alourdir la facture avec un toit panoramique vitré ou des sièges avant chauffants. De petits raffinements indisponibles sur sa rivale.

Opel Corsa : même sur cette finition plutôt haute, la climatisation reste en option.
Opel Corsa : même sur cette finition plutôt haute, la climatisation reste en option.
Opel Corsa : l'écran tactile est placé plus bas. L'interface manque souvent de réactivité.
Opel Corsa : l'écran tactile est placé plus bas. L'interface manque souvent de réactivité.

Si le rapport prix/équipement est donc similaire, l’échelle de gamme de la coréenne est plus contraignante. Ainsi, pour s’offrir une assistance automatisée au créneau, ou encore la sono Bose, il faut impérativement opter pour la finition haute Executive (uniquement disponible en boîte automatique) et facturée alors 25 300 €… Du all inclusive en somme.

Rapport prix/équipements Hyundai i20 1.0 T-GDI 100 48V Creative Opel Corsa 1.2 Turbo Elegance
Aides à la conduite
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Conduite (liaisons au sol)
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
Confort
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Multimédia
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Style intérieur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Style extérieur
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Note : 13,3 /20 13 /20

Budget : garantie 5 ans pour la coréenne

Au catalogue, l’Opel Corsa et la Hyundai i20 sont au coude à coude. Mais le coréen indique d’ores et déjà 2 000 € de remise sur son configurateur. À vous de faire le reste… De son côté, Opel communique plus timidement sur une aide à la reprise (1 700 €). Toutes deux situées dans la tranche neutre du malus, Corsa et i20 ne se départagent réellement que sur la garantie. Un argument costaud de la marque coréenne qui « offre » une garantie de 5 ans contre 2 pour l’allemande. Un gap qui, si toutefois vous souhaitiez le combler, vous en coûtera environ 500 € chez votre concessionnaire Opel.

Comparatif - Hyundai i20 VS Opel Corsa : match de challengers
Budget Hyundai i20 1.0 T-GDI 100 48V Creative Opel Corsa 1.2 Turbo Elegance
Coût d'achat
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Bonus/malus
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation : données constructeur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation : relevés Caradisiac
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Courroie de distribution/chaîne
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Cote attendue
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Durée de la garantie
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Fiabilité attendue/coût de réparations
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Note : 13,5 /20 12,8 /20

Photos (81)

SPONSORISE

Comparatifs Citadine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire