Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif vidéo - Peugeot 308 SW vs. Volkswagen Golf SW (2021): fortes en coffre

D'un côté, une Golf 8 qui fait office de référence dans la catégorie des breaks compacts. De l'autre, nous avons la toute nouvelle Peugeot 308 SW qui ne cache pas les grandes ambitions qui sont les siennes. Mais a-t-elle réellement les moyens d'assumer celles-ci? C'est l'objet de cette première confrontation statique.

Comparatif vidéo - Peugeot 308 SW vs. Volkswagen Golf SW (2021): fortes en coffre

Pour les automobilistes en quête d’espace à bord et de praticité, les breaks représentent une alternative des plus pertinentes aux SUV. Peugeot et Volkswagen (et d’autres constructeurs avec eux) l’ont bien compris, qui proposent des déclinaisons à hotte de leurs berlines compactes respectives.

Comparatif vidéo - Peugeot 308 SW vs. Volkswagen Golf SW (2021): fortes en coffre

Comparatif vidéo - Peugeot 308 SW vs. Volkswagen Golf SW (2021): fortes en coffre

 

La Golf de huitième génération, arrivée sur nos routes en 2020, se décline en version SW depuis le début de cette année. Un véhicule que Caradisiac a essayé l’hiver dernier, et qui nous avait alors séduits par son habitabilité arrière, son volume de coffre et le caractère équilibré de son châssis. En d’autres termes, tous les ingrédients pour en faire une référence du marché, malgré des tarifs particulièrement salés.

Les deux voitures affichent la même longueur et des dimensions intérieures comparables...à quelques détails près.
Les deux voitures affichent la même longueur et des dimensions intérieures comparables...à quelques détails près.

Peugeot, en pleine montée en gamme ces dernières années, s’apprête quant à lui à renouveler sa compacte-star la 308, et celle-ci connaîtra bien sûr une variante break que Caradisiac a déjà eu l’occasion de vous présenter en détail en vidéo. Cette carrosserie devrait représenter un peu plus tiers des ventes de 308, ce qui permet de saisir les espérances placées en elle par la maison Peugeot.

La Française a-t-elle les moyens de rivaliser avec une Allemande qui fait figure de référence de la catégorie ? C’est l’objet de cette première confrontation statique organisée en cette mi-juillet, à un peu moins de six mois avant la commercialisation de la 308 SW dans le réseau Peugeot.

Le sens de l'accueil

Toutes deux longues de 4,64 m, nos protagonistes présentent des habitabilités et volumes de coffres équivalentes. Si la Golf réserve un bon accueil aux passagers arrière, la Peugeot fait encore mieux grâce à son empattement plus long de 6 cm (pour atteindre 2,73 m), ce qui profite directement à l’espace aux jambes, et à un tunnel de transmission moins proéminent. De même, la 308 est plus large de 7 cm que sa rivale (soit 1,86 m), ce qui assure plus de latitudes aux coudes.

Côté coffre, match nul ou presque avec 611 litres pour la Golf et 608 pour la 308... Il est à noter que sur les versions hybrides rechargeables de la Peugeot, cette valeur chute de 60 litres en raison de la greffe des batteries sous le plancher de coffre (soit 548 litres).
Côté coffre, match nul ou presque avec 611 litres pour la Golf et 608 pour la 308... Il est à noter que sur les versions hybrides rechargeables de la Peugeot, cette valeur chute de 60 litres en raison de la greffe des batteries sous le plancher de coffre (soit 548 litres).

Egalité encore une fois les banquettes arrières rabattues, avec 1 642 litres à bord l’Allemande et 1 634 sur la Française. Sur les deux voitures, la longueur de chargement maximale atteint 1,85 m.

Une simple trappe à skis dans la banquette arrière de la Golf...
Une simple trappe à skis dans la banquette arrière de la Golf...
...contre un vrai découpage en trois parties sur la 308, nettement plus pratique à l'usage.
...contre un vrai découpage en trois parties sur la 308, nettement plus pratique à l'usage.

Match nul, donc ? Non, car la 308 a une botte secrète : sa banquette arrière rabattable en trois parties selon un découpage 40-20-40 qui permet de glisser un objet long et large entre les deux passagers arrière (voir notre vidéo). Ce n’est pas possible sur la Golf, qui ne peut compter que sur une trappe à skis en complément de son découpage 2/3-1/3. La Française se montre donc plus pratique à vivre, critère Ô combien important sur un break.

Techno & co.

Instrumentation numérique de rigueur à bord de la Golf, dont la présentation intérieure fait par ailleurs preuve d'un certain classicisme.
Instrumentation numérique de rigueur à bord de la Golf, dont la présentation intérieure fait par ailleurs preuve d'un certain classicisme.
La 308 joue une partition plus spectaculaire avec son i-Cockpit de nouvelle génération, , mais n'embarque pas davantage de technologies que sa rivale.
La 308 joue une partition plus spectaculaire avec son i-Cockpit de nouvelle génération, , mais n'embarque pas davantage de technologies que sa rivale.

En matière d’équipement, nos deux breaks se marquent à la culotte. Tous deux proposent en effet d’office climatisation auto multizone, feux à leds, instrumentation numérique, duplication du contenu du smartphone à l’écran et autres systèmes d’assistance à la conduite qui rendent la conduite plus apaisée et sécurisée. La Golf intègre d’office l’aide au stationnement avant ou le système Car2X de communication entre véhicules ou entre véhicule et infrastructure, mais le fait payer plus cher, comme nous le verrons plus bas.

D’autre part, Golf comme 308 intégrent les technologies d’assistance permettant une conduite semi-autonome de niveau 2 sur autoroute et dans les embouteillages.

Cap sur l'hybridation

Pas d'hybride rechargeable pour la Golf, mais une micro-hybridation sur les moteurs essence quand ils s'accouplent à une boîte auto.
Pas d'hybride rechargeable pour la Golf, mais une micro-hybridation sur les moteurs essence quand ils s'accouplent à une boîte auto.

Sous le capot, la Golf profite d’une offre un peu plus étoffée. Les blocs essence de 110 et 130 ch peuvent s’accoupler à une boîte automatique DSG 7 rapports en lieu et place de la boîte manuelle 6 rapports, et quand c’est le cas ils se voient dotés d’une micro-hybridation qui abaisse leurs consommations. Le moteur essence 150 ch est quant à lui uniquement disponible en DSG 7 (il est donc micro-hybridé d’office).

En diesel, on trouve des moteurs TDI 115 (BVM6 ou DSG7), 150 (DSG7) et 200 ch (DSG7 et 4 roues motrices).

Chez Peugeot, le diesel est réduit à la portion congrue avec un seul bloc HDi 130 (BVM6 ou EAT8), qui assure d’excellentes prestations sous le capot d’autres modèles du groupe Stellantis et devrait propulser la 308 SW avec aisance.

L’essence 110 ch n’est disponible qu’avec un transmission manuelle 6 rapports, mais le 130 ch peut se voir doté en option de la boîte auto EAT8.

Sur nos deux protagonistes, les canules d'échappement intégrées aux boucliers sont factices.
Sur nos deux protagonistes, les canules d'échappement intégrées aux boucliers sont factices.

Une EAT8 montée d’office sur la version hybride rechargeable - technologie qui fait défaut à la Golf – déclinée en 180 et 225 ch. Avec cette technologie, la 308 peut rouler jusqu’à 60 km en mode électrique, valeur qui correspond aux besoins quotidiens de l’écrasante majorité des automobilistes. Le temps de recharge varie de 7 h sur une prise domestique à 1h55 sur une wallbox 7,4 kW.

Côté tarifs, enfin, Peugeot adopte une stratégie particulièrement offensive avec une gamme qui démarre à 25 800 €, soit 1 000 € de plus que la berline à motorisation et finition équivalente. En face, la Golf SW d’entrée de gamme réclame 28 635 €, soit un écart de 2 835 € que ne justifient ni une motorisation plus avantageuse (110 ch à boîte manuelle) ni un équipement beaucoup plus riche.  Et si on prend le cas d’un moteur essence 130 ch à boîte auto (Golf SW 1.5 eTSi Style vs. 308 SW Allure), Peugeot enfonce le clou avec un tarif de 31 200 €, contre 35 865 € pour la Volkswagen.

 

Si les deux voitures font jeu égal en termes de dimensions, la Peugeot prend l’avantage avec des aspects pratiques mieux pensés. Sous le capot, elle compense largement la (très relative) faiblesse de son offre en matière de diesel par la présence de blocs hybrides rechargeables plus dans l’air du temps. Enfin, elle ne souffre d’aucun manque en termes de technologies de confort et de sécurité.

Et comme elle habille le tout avec des tarifs nettement plus compétitifs que ceux de la Golf (qui coûte un Rhin...), elle vire en tête à l’issue de cette première confrontation statique. Il lui reste toutefois à confirmer ces bonnes dispositions sur la route. Nous vous donnons donc rendez-vous début septembre pour les premiers essais dynamiques d’une gamme 308 décidément pleine de promesses.

Comparatif vidéo - Peugeot 308 SW vs. Volkswagen Golf SW (2021): fortes en coffre

Photos (49)

En savoir plus sur : Peugeot 308 (3e Generation) Sw

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire