Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Volkswagen Golf SW (2021) : bienvenue aux clubs

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Croyez-le ou non mais si vous cherchez un véhicule à l'habitacle spacieux et au coffre généreux, il y a une alternative aux SUV, c'est le bon vieux break des familles, pas moins accueillant et plus profilé. Certains constructeurs ont tendance à l'oublier mais pas Volkswagen qui continue d'offrir une version SW à la Golf, avec un volume de chargement permettant d'absorber plusieurs sacs du sport éponyme. Que donne cette nouvelle déclinaison de la star du constructeur allemand ?

Essai - Volkswagen Golf SW (2021) : bienvenue aux clubs

En bref

Catégorie des breaks compacts

À partir de 29 345 €

611 litres de volume de coffre

Est-ce qu'il y a la moindre surprise stylistique en découvrant pour la première fois cette Volkswagen Golf 8 SW ? Absolument pas. Elle est totalement conforme à la berline depuis la face avant aux feux effilés et la fine calandre jusqu'au pied milieu. La ligne de toit se prolonge ensuite pour accommoder le porte-à-faux arrière plus long de 30 cm, ce qui donne une longueur totale de 4,63 m, avant de chuter sur un hayon et des feux arrière directement calqués sur ceux de sa petite sœur. Mais si vous pensiez être étonné à ce niveau, c'est que vous vous êtes probablement trompé de modèle destiné à plaire au plus grand nombre sans ne choquer personne.

Essai - Volkswagen Golf SW (2021) : bienvenue aux clubs

Essai - Volkswagen Golf SW (2021) : bienvenue aux clubs

 

Le constat est bien évidemment le même à l'intérieur avec une planche de bord identique en tout point dans ses qualités comme dans ses défauts. Le contenu technologique tombe dans la première catégorie avec une instrumentation numérique de 10,25 pouces, un écran central de 10 pouces aux animations agréables ainsi que des boutons tactiles du plus bel effet. Et on retrouve dans la seconde catégorie une finition inégale au niveau des plastiques, moussés d'un côté et au grain grossier de l'autre et le système multimédia s'avère complexe à prendre en main.

La planche de bord de la Volkswagen Golf de huitième génération a pris une longueur d'avance en matière de contenu technologique.
La planche de bord de la Volkswagen Golf de huitième génération a pris une longueur d'avance en matière de contenu technologique.

On retrouve de plus, de série ou en option, des équipements de pointe comme un système de conduite semi-autonome de niveau 2, des projecteurs Matrix à LEDs, l'amortissement piloté ou les mises à jour à distance.

Plus de coffre

mais aussi

plus de place

à l'arrière

Là où ça commence à changer, c'est à partir de l'habitabilité arrière puisqu'on a plus de place aux genoux grâce à un empattement plus long de 50 mm. Cela reste stable par contre au niveau de la garde au toit mais ça ne faisait de toute façon pas partie des défauts de la berline. Par contre, on lui reproche souvent un volume de coffre désormais inférieur aux références de la catégorie, stagnant à 380 litres. Le break, lui, en offre 611 en configuration 5 places et jusqu'à 1 845 une fois le dossier de la banquette rabattue, soit parmi les chiffres les plus élevés dans la catégorie des breaks compacts. Il y a de plus un compartiment sous le plancher et il est possible d'avoir un hayon motorisé.

Essai - Volkswagen Golf SW (2021) : bienvenue aux clubs
Essai - Volkswagen Golf SW (2021) : bienvenue aux clubs

L'empattement allongé de 50 mm profite directement aux genoux des passagers arrière et le volume se montre particulièrement généraux, à 611 litres.

Question motorisations, la Volkswagen Golf SW doit se contenter au moins dans un premier temps d'une offre plus restreinte par rapport à celle de la berline. Pas de GTI, de GTD ou même d'hybride rechargeable, juste, côté essence, un 3 cylindres 1.0 de 110 ch et un quatre cylindres 1.5 de 130 et 150 ch recevant une micro-hybridation quand ils sont associés à la boîte de vitesses double embrayage DSG7, et, côté diesel, un 2.0 TDI proposé en 115 et 150 ch.

Essai - Volkswagen Golf SW (2021) : bienvenue aux clubs

En ce qui concerne les tarifs, la version familiale de la compacte de Wolfsburg juste sous la barre des 30 000 €, à précisément 29 345 €, soit presque 1 900 € de plus que la berline à motorisation et finition identiques.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Volkswagen Golf

g/km - Malus : €

Début de commercialisation du modèle :
Volkswagen Golf 8 Sw

Décembre 2020

A titre d'exemple pour la version VIII SW 1.0 ETSI OPF 110 LIFE DSG7.

1,49 m1,78 m
4,63 m
  •  5 places
  •  611 l / 1622 l

  •  Auto. à 7 rapports
  •  NC

Portfolio (30 photos)

En savoir plus sur : Volkswagen Golf 8 Sw

SPONSORISE

Essais Break

Fiches fiabilité Break

Toute l'actualité

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Style: Le 3/4 avt est vraiment pas très réussi.

Quant à l'auto de manière plus générale, c'est une belle alternative.

Par

bon bah désolé mais une passat chez un mandataire coute moins cher et au moins on a les bon vieux boutons pour la clim ...

Par

Messieurs, coquille sous la photo du coffre :

"L'empattement allongé de 50 mm profite directement"

Ou coquille chez VW je ne sais pas. :chut:

Par

Ou je vais faire ma sieste aussi... C'est une bonne idée ça. :coolfuck:

Par

En réponse à fabriziod

Style: Le 3/4 avt est vraiment pas très réussi.

Quant à l'auto de manière plus générale, c'est une belle alternative.

Manque peut-être des antibrouillards pour égayer cette face avant qui manque de caractère, mais effectivement on ne peut quasiment rien lui reprocher au niveau homogénéité c'est correct partout sans pour autant exceller nul part tout en donnant une belle impression de qualité. En motorisation haute essence ou diesel et DSG c'est un bel outil.

Par

33 180 € la version TDI 115 ch avec BVM6.

C'est à peu près le prix d'un C5 AC HDI 130 ch en BVM6 aussi.

Une 308 SW HDI 130 ch BVM6 en finition allure pack est à 31 350 €.

Sans doute une très bonne voiture cette Golf 8 mais pas donnée quand même.

Par

un des pires choix de la catégorie, outre le look surannée, la finition a l'avenant et la fiabilité en berne, cette voiture affiche ses 10 ans de retard tant a l'extérieur qu'au niveau ergonomie. La défaillance hors norme des systèmes électriques et du multiplexage, la conso d'huile des moulins a café VW font de VAG une des pires marques en matière de fiabilité. La Golf dernière génération est mal née a tous les niveaux, la plateforme dépassée et ce ce ne sont pas les ichoses qui vont faire remonter le niveau. Bref à éviter pour les gens qui ont un peu de reflexion, quand aux autres le fouet est fourni ...

Par

En réponse à springo

bon bah désolé mais une passat chez un mandataire coute moins cher et au moins on a les bon vieux boutons pour la clim ...

Oui, et l'idée d'acheter une golf break via mandataire ne t'est pas venue?

Tu me fais penser à plexus qui comparait les tarifs mandataire sur la corolla aux tarifs liste des autres constructeurs... :areuh:

Par

En réponse à VAGTRASH

un des pires choix de la catégorie, outre le look surannée, la finition a l'avenant et la fiabilité en berne, cette voiture affiche ses 10 ans de retard tant a l'extérieur qu'au niveau ergonomie. La défaillance hors norme des systèmes électriques et du multiplexage, la conso d'huile des moulins a café VW font de VAG une des pires marques en matière de fiabilité. La Golf dernière génération est mal née a tous les niveaux, la plateforme dépassée et ce ce ne sont pas les ichoses qui vont faire remonter le niveau. Bref à éviter pour les gens qui ont un peu de reflexion, quand aux autres le fouet est fourni ...

Je veux bien qu'on n'apprécie pas le look.

Je suis même d'accord sur l'ergonomie.

Mais gloser sur la fiabilité d'une caisse qui n'a pas un an, c'est assez pathétique. Perso je me renseigne: la dsg7 est largement fiabilisée et les moteurs tsi actuels sont globalement considérés comme plus fiables notamment que feu le 1.2. Elle est où, la fiabilité "en berne"? Idem les egr des diesels :blague:

Par

En réponse à Philippe2446

Je veux bien qu'on n'apprécie pas le look.

Je suis même d'accord sur l'ergonomie.

Mais gloser sur la fiabilité d'une caisse qui n'a pas un an, c'est assez pathétique. Perso je me renseigne: la dsg7 est largement fiabilisée et les moteurs tsi actuels sont globalement considérés comme plus fiables notamment que feu le 1.2. Elle est où, la fiabilité "en berne"? Idem les egr des diesels :blague:

Perd pas ton temps tu a vu son psodo, c'est un compte pour troller...

Perso pas fan des SW...je préfère la G8 normal..pour en avoir vu quelques unes elle est très réussi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire