Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Crash-test : le cas spécial du Jeep Wrangler

Dans Faits divers & Insolite / Crash

Crash-test : le cas spécial du Jeep Wrangler

Le Jeep Wrangler a obtenu une note médiocre aux crash-tests américains. La faute à un choc trois quarts frontal qui se termine mal, avec deux cas de retournement sur le flanc. 

L'organisme équivalent de notre Euro NCAP aux Etats-Unis, l'IIHS (Insurance institute for highway safety) dévoiles des images intéressantes d'un cas particulier constaté lors de crash-tests. C'est la première fois que l'IIHS constate qu'un véhicule se couche sur son flanc en cas de choc trois quarts frontal.

Il s'agit du Jeep Wrangler (modèle 2019). Sur la vidéo, on voit que le début du choc est "normal" et suit la cinématique d'autres véhicules, mais le Wrangler finit finalement par prendre de la hauteur et se retrouver sur le flanc.

Un cas totalement inédit dans l'histoire de l'IIHS qui n'est pas isolé, puisqu'un second essai a conduit au même résultat. Si la protection même du conducteur n'est pas mauvaise, l'organisme point du doigt le danger de l'éjection des occupants en cas de "couchage" sur le flanc, plus dangereux qu'un retournement complet.

Fiat avait annoncé que la méthode de test n'était pas adéquate, mais même avec un crash-test réalisé selon le protocole du constructeur, le Wrangler s'est quand même retourné. 

En savoir plus sur : Jeep Wrangler

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (68)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Trois quarts frontal , plutôt un quart, la calandre n'est même pas touchée et c'est le flanc gauche au niveau de la roue avant qui encaisse l'énergie, sur un véhicule rigide et haut. Pas très étonnant qu'il ait versé à droite.

Par

Vivement les nouvelles plateformes FCA PSA plus modernes !

Par

J avais pourtant vu le crash test a l identique en video il y a quelque annees et pas de souci.

Par

en même temps un wrangler ça se retourne et ça repart !

Par

Ce Mercedes a eu 5 étoiles au crash test.

https://minute-auto.fr/buzz/video-il-met-en-tonneau-une-mercedes-durant-un-mariage-4719

Par

En réponse à JF2

Trois quarts frontal , plutôt un quart, la calandre n'est même pas touchée et c'est le flanc gauche au niveau de la roue avant qui encaisse l'énergie, sur un véhicule rigide et haut. Pas très étonnant qu'il ait versé à droite.

On le fait sur tous les véhicules ce crash test 1/4 avant ?

Par

Quand on regarde le choc à 0.38', ça parait logique finalement. Car ils prennent un choc "un quart frontal", et le Wrangler a beaucoup de plastiques sur les ailes, car c'est un vrai 4x4. Donc c'est logique, le mur vient "frotter" la voiture, au lieu de s'encastrer vraiment dedans. La hauteur du bestiau ne doit pas aider, aussi.

Par

Perso je vois pas comment il ne pourait pas se retouner vue la nature du vehicule..

La Jeep ai un vrai 4x4 je rappelle.

Par

En réponse à dilemblue

Vivement les nouvelles plateformes FCA PSA plus modernes !

Peugeot n'a jamais fait de 4X4:bah:

Par

En réponse à abasc

Quand on regarde le choc à 0.38', ça parait logique finalement. Car ils prennent un choc "un quart frontal", et le Wrangler a beaucoup de plastiques sur les ailes, car c'est un vrai 4x4. Donc c'est logique, le mur vient "frotter" la voiture, au lieu de s'encastrer vraiment dedans. La hauteur du bestiau ne doit pas aider, aussi.

Moi je pense que la structure est trop rigide par rapports au poid du véhicule, et ce doit être pour cela qu'il voltige sur la droite.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire