Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

DESIGNbyBELLU - Jaguar F-Type, le dernier chef-d’œuvre de Ian Callum

Une fois n’est pas coutume : nous rendons hommage à une personnalité du design qui vient de prendre sa retraite et dont on découvre la dernière création ces jours-ci. La F-Type actualisée couronne la carrière de Ian Callum chez Jaguar.

DESIGNbyBELLU - Jaguar F-Type, le dernier chef-d’œuvre de Ian Callum

Au début du mois de décembre, Jaguar a présenté une F-Type qualifiée de « nouvelle ». On est habitué à ce genre d’affirmation avancée à tort et à travers par les constructeurs. Pour relancer l’intérêt sur un modèle qui décline, les marques accordent souvent ce qualificatif exagérément pour peu qu’un détail soit modifié ou un accessoire remplacé.

En l’occurrence, ce n’est pas le cas. La « nouvelle » F-Type que vient de présenter Jaguar n’est certes qu’une mise à jour, mais elle mérite beaucoup plus d’égards tant sa métamorphose est notoire et bénéfique. L’économie de moyens mis en œuvre pour rajeunir la F-Type est tout à l’honneur des designers. Sans toucher à la ligne générale qui avait été définie pour le modèle original lancé en octobre 2012, la F-Type s’est transformée radicalement.

DESIGNbyBELLU - Jaguar F-Type, le dernier chef-d’œuvre de Ian Callum

L’essentiel des modifications se focalise autour des projecteurs. Sur le modèle original, les phares étaient volumineux et ancrés verticalement, très haut sur le fait de l’aile. Sur la nouvelle mouture, ils se résument à une fine ligne de lumière, effilée, étroite, discrète, horizontale et placée plus bas. C’est peu et cela change tout. Dans un anthropomorphisme souvent ridicule par lequel on aime décrire le style automobile, les phares figurent les yeux, l’éclairage simule le regard. Bien sûr, les Jaguar n’échappent pas aux éternelles démonstrations de sensualité et d’animalité qui expliquent les galbes des ailes, les muscles de félin et les hanches de playmate !

DESIGNbyBELLU - Jaguar F-Type, le dernier chef-d’œuvre de Ian Callum

La forme des phares, leur logement, leur taille sont censés renseigner sur la personnalité d’une automobile. Si l’on accepte cette vision (c’est le cas de le dire), la F-Type dans sa première version avait l’air renfrognée, un peu provocante avec ses pupilles trop écarquillées. Bref pas très sympathique et un peu étriquée. Ce qui lui a peut-être valu une carrière en demi-teinte qui n’a jamais remis en question le succès de la Porsche 911.

DESIGNbyBELLU - Jaguar F-Type, le dernier chef-d’œuvre de Ian Callum

Sous sa forme millésimée 2021, la voici devenue enjôleuse, séductrice, malicieuse, la face avant a du charme, de la grâce et de l’élégance. En quelques traits, elle a soudain rajeuni et pris une posture beaucoup plus moderne.

DESIGNbyBELLU - Jaguar F-Type, le dernier chef-d’œuvre de Ian Callum

Même changement à l’arrière où les feux ont perdu la verrue arrondie qui pendait sous la ligne rouge. Un subtil décrochement dans la partie inférieure suffit désormais à faire oublier cette ancienne maladresse. À l’intérieur, la planche de bord a aussi évolué dans le sens de la contemporanéité avec une instrumentation résolument numérique et un écran tactile de plus grande dimension.

DESIGNbyBELLU - Jaguar F-Type, le dernier chef-d’œuvre de Ian Callum

Sur le plan mécanique, toujours le grand écart : la F-Type dispose de motorisations qui oscillent entre un quatre-cylindres 2,0 litres turbo de 300 ch et un V8 5,0 litres de 575 ch pour la version « R », en passant par V8 de 450 ch « seulement ».

Aston Martin DB7
Aston Martin DB7
Jaguar XK
Jaguar XK

In fine, un travail d’experts, d’artistes talentueux qui ont su corrigé leurs erreurs du passé. Cette F-Type est encore à mettre au crédit de Ian Callum, l’homme qui a géré le design de Jaguar pendant vingt ans, de 1999 à juillet dernier avant de passer le relais à Julian Thomson. L’occasion de rappeler que ce designer écossais a aussi à son actif l’Aston Martin DB 7 et la Jaguar XK.

Salut l’artiste.

Portfolio (1 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Moins inspiré qu'auparavent le Callum....

Par

Ian Callum était un designer hors pair qui a toujours eu le don pour créer des lignes sensuelles et surtout à la beauté intemporelle. Bravo à lui pour cette carrière riche de monuments du design automobile.

En revanche je suis plus partagé sur l'avant de cette "nouvelle" F-Type, qui a mes yeux a perdu le charme britannique pour acquérir l'agressivité latine d'une Maserati...

Par

Pour que la transformation externe ait un intérêt, l'intérieur aurait du lui aussi faire sa mue. On remarque un énorme décalage. L'intérieur trahi son age, ce qui ne l'aidera pas à rompre la tendance baissière des ventes (peut-être un sursaut mais pas ben plus).

Par

C'est vrai, elle est belle cette F-type :love:

Par

Même si certains designer arrivent à nous surprendre avec des maladresses inexcusables (feux grossiers avec clignotant bas de gamme mal intégré etc...)

Il ne faut pas oublier qu'il est facile de faire beau avec ce type de véhicule, le vrai défi est de rendre beau ce qui ne l'est pas forcément. (monospace*, citadine etc)

Et d'un coup on mesure qu'il reste du boulot...

Fin de carrière belle mais sans panache.

*Pininfarina fait facilement de belles Ferrari, les monospaces en revanche ça devient d'un coup plus compliqué #Hyundai matrix

Par

Elle ressemble plus aux berlines de la marque alors que la premiere était plus exclusive.

Par

Cela reste tout de même une des autos les plus désirables du marché, à mon sens.

Par

Certes il a de beaux dessins à son actif...

Mais reconnaissons aussi qu'il est plus facil de rendre sexy un coupé grand sport à plus de 60 000 €

qu'une citadine de tres grande diffusion de 15 000

Par

Merci pour l'hommage, car les designer modernes manquent de reconnaissance, et ont de plus en plus de contraintes... Travail colossal pour la marque de conventry, on voit le chemin parcouru par jaguar ces 20 dernières années. Bravo c'etait pas évident ! en ce que qui concerne les ventes en demi teinte de la F TYPE, il y a clairement un problème de prix (la ou la E type etait imbattable), et de technologie. il faudrait qu'elle coute 20 kE de moins.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire