Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"

Dans Salons / Salon de Tokyo

Le Motor Show de Tokyo vient de fermer ses portes sans avoir soulever ni passion ni admiration. Petit inventaire de fin d’année.

DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"

Avant, comme disent les vieux sages sans préciser avant quoi, « avant » donc, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux. C’était un déferlement d’idées, d’audaces, de provocations, d’humour. On attendait donc fébrilement l’ouverture du Tokyo Motor Show pour savoir ce que nous réservait l’avenir, pour connaître le goût du futur.

On va éviter de dire que c’était le bon temps, se garder de s’enliser dans une nostalgie qui nourrit les aigreurs. Surtout qu’il faut bien reconnaître que l’on était impressionné autant par la quantité des concept-cars que par leur qualité.

Toutefois, au milieu de la profusion, il y avait des pépites, des solutions inédites, des explorations improbables, des trouvailles auxquelles les Occidentaux n’osaient pas penser.

Les designers japonais ont souvent défriché des sentes inexplorées. C’est eux qui ont imaginé le monospace moderne avant tout le monde (le concept Toyota MP5 en 1975), le coupé crossover (Isuzu COA-III en 1983), le SUV de grand tourisme (Isuzu XU-1 en 1993) et des palanquées de citadines futées… Mais les mêmes créateurs ont aussi produit des bizarreries, des engins baroques, des objets loufoques. Reste que tout cela ne laissait pas indifférent.

Nissan Ariya
Nissan Ariya

Se souviendra-t-on des concept-cars exposés au Motorshow de Tokyo 2019 ? Sans doute pas… Ce qui est certain c’est que la plupart des propositions ont un air de déjà vu.

Comme de coutume, le centre de design de Toyota a été particulièrement productif à défaut de se montrer débordant de créativité. Comme de coutume, il faut faire la part des choses entre les différents niveaux de développement des concept-cars. Sous ce vocable commode et générique on trouve tout et n’importe quoi. Les concept-cars explorent des futurs plus ou moins lointains : ils peuvent n’être que des visions en avant-première d’un futur modèle de grande diffusion donc le style est seulement exacerbé par des artifices flatteurs. Les concept-cars peuvent aussi se projeter beaucoup plus loin dans l’avenir, l’imaginaire et l’utopie.

Toyoya BEV
Toyoya BEV

Toyota manie ces nuances avec dextérité. La BEV micro-citadine électrique est si peu inventive qu’elle ne peut être dévolue qu’à la production en grande série.

DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"
DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"

Toyota Mirai

Tout aussi réaliste, la Mirai va sans doute remplacer agréablement l’actuelle berline éponyme qui est l’une des pionnières sur le front de la pile à combustible mais qui est affublée d’un style effroyable. Si la nouvelle Mirai est commercialisée, elle enveloppera son futurisme dans des volumes lisses et fluides.

DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"
DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"

e-Racer

Avec la e-Racer, on change d’univers et on passe - hélas - dans un monde irréel. Destiné à faire jouer le jeune public sur un simulateur de conduite, ce roadster exalte le côté passionnel de l’automobile. Louable intention, mais sans doute sans lendemains.

E-Trans
E-Trans

Toyota a aussi développé tout une gamme de solutions beaucoup plus pragmatiques et plus ou moins réalistes sur le thème de la mobilité. La e-Trans, break ou fourgonnette, est la plus conventionnelle du lot. En revanche, l’engin baptisé « e-4me » s’avère plus innovant et ne manque pas d’humour. Monoplace et automatisé, il fait l’éloge de l’égocentrisme.

Toyota E-4Me
Toyota E-4Me

Dans cette cabine à quatre roues, on peut se livrer à diverses activités. On peut en faire un studio d’enregistrement, une cabine d’essayage, une salle de gym, un espace de jeux vidéo, ou un huis clos pour pratiquer une thérapie sur les animaux… Et que les plus pervers n’imaginent pas d’autres exercices ; les Japonais toujours très inventifs ont aussi créé les « love hotels ». On ne sourit pas, c’est grave : la seule activité interdite dans ce véhicule est la conduite.

DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"
DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"

Lexus LF-30

En marge de Toyota, Lexus annonce une évolution bienvenue de son style. Sur le projet LF-30, finies les lignes tranchantes, les angles aigus et les balafres de tout poil. Les futurs modèles électrifiés perdront le style incisif propre à Lexus au profit d’une manière sensiblement adoucie.

DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"
DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"

IMk

Nissan est plus pragmatique. Le projet IMk est un minivan citadin, électrique, on ne peut plus réaliste, un de plus qui s’inscrit dans la catégorie des « kei » endémique au marché japonais. Quant à Ariya, c’est une berline qui affiche la nouvelle orientation du style de Nissan ; sans bouleversement. Passons sur cette crispation ; Nissan a assez de souci comme ça par les temps qui courent.

Mazda n’a pas présenté de concept-car à proprement parler. Il est d’ores et déjà possible de passer commande du modèle MX-30 qui sera livré dans un an. Ce crossover électrique est moins élancé que la CX-30 déjà sur le marché, mais il se caractérise par ses portes arrière étroites à ouverture antagoniste comme en avait la RX-8 à moteur rotatif (souvenez-vous de sa sonorité envoûtante et de sa vivacité).

Les stylistes de Suzuki sont toujours aussi bavards, mais ils ciblent clairement leurs élucubrations à l’attention du public japonais. Le « Hanare » est un minibus convivial et autonome traité comme une charmante chaumière (qui se dit « hanare » en japonais) tandis que la Waku Spo est un coupé sportif sympathique, bon marché, traité dans un style rétro. Il est doté d’une motorisation hybride rechargeable.

DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"
DESIGNbyBELLU - Le pays du soleil couchant :"Avant, comme disent les vieux sages, quand on découvrait les concept-cars dévoilés au Salon de Tokyo, on en prenait plein les yeux"

Mitsubishi Mi-Tech

Finissons avec Mitsubishi et son Mi-Tech, un gros buggy au style grossièrement, doté d’une motorisation hybride rechargeable. Un élève du Strate Collège serait recalé s’il osait présenter un tel exercice pour son examen de fin d’études.

Portfolio (7 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Bah c'est clair vue qu'aujourd'hui beaucoup ont déclaré la guerre à l'automobile comme par exemple la manifestation des écolos qui a eu lieu pendant le salon de Francfort donc c'est normal que les salons automobiles ne font plus rêver

Par

Bon sang mais c'est bien sûr ! Vous prenez un microvehicule monoplace avec 3 mètres carrés de surface vitrée et vous avez un parfait studio d'enregistrement !

Qui n'a pas songé à poser ses micros dans l'acoustique merveilleuse... d'une cabine de douche ? :areuh:

Par

En réponse à Philippe2446

Bon sang mais c'est bien sûr ! Vous prenez un microvehicule monoplace avec 3 mètres carrés de surface vitrée et vous avez un parfait studio d'enregistrement !

Qui n'a pas songé à poser ses micros dans l'acoustique merveilleuse... d'une cabine de douche ? :areuh:

Ah oui pas mal ce p'tit brin de poésie :biggrin:

Par

En réponse à Philippe2446

Bon sang mais c'est bien sûr ! Vous prenez un microvehicule monoplace avec 3 mètres carrés de surface vitrée et vous avez un parfait studio d'enregistrement !

Qui n'a pas songé à poser ses micros dans l'acoustique merveilleuse... d'une cabine de douche ? :areuh:

Heu .... les Beatles ?

Par

En réponse à zefberry

Heu .... les Beatles ?

j :bien:ai ri

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire