Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

DESIGNERbyBELLU - Harm Laagay, le sublimateur de la Porsche 911

Dans Futurs modèles / Design

Serge Bellu

Chez les intégristes de la religion 911, tout le monde s’accorde à désigner la génération 993 comme la plus désirable. Mais qui se souvient du nom de celui qui régnait alors sur le studio de style de Porsche ?

Porsche 911 (993)
Porsche 911 (993)

Parmi les adorateurs de la saga des Porsche 911, les opinions sont tranchées. Les premières séries, de 1963 à 1972, avec leurs pneus étroits et leurs voies étriquées, ont le charme des ancêtres mais au prix d’un sérieux coup de vieux. Les séries G à K, de 1973 à 1988, ont été alourdies par leurs pare-chocs sécuritaires et cela ne s’est pas arrangé avec la 964 (1989-1992). Les 996 (1998-2003) font l’unanimité contre elles avec leurs yeux aux contours tourmentés. Les 997 (2004-2010) ont corrigé le tir mais se sont affadies tandis que les générations 991 et 992 les plus modernes sont… trop modernes. Jamais contents, les collectionneurs.

Harm Lagaay.
Harm Lagaay.

Celle qui rassemble tous les suffrages et qui fait monter les enchères, c’est la 993 (1993-1997). Elle est née à une époque où les studios de style étaient dirigés par Harm Lagaay.

Pendant quinze ans, ce citoyen néerlandais est le garant de la pérennité du style Porsche. Harm Lagaay est né le 28 décembre 1946 à La Haye, aux Pays-Bas. Après avoir suivi les cours de l’école de commerce IVA de Driebergen, Harm Lagaay fait ses classes dans l’entreprise Olyslager, à Soest, une firme néerlandaise qui se consacre à la recherche sur les lubrifiants.

Mais c’est l’automobile qui le passionne plus que tout. Sans formation spécifique, il fait son entrée dans cette industrie par la porte de Simca, en 1968. C’est alors l’un des rares constructeurs européens à organiser un vrai studio de style sur le modèle américain. Que les plus chauvins s’en souviennent : de très nombreuses personnalités du design sont passées par les studios de Simca à Poissy : successivement Jacques Nocher (1955), Robert Opron (1958), Claude Lobo (1964), Patrick le Quément (1966), Yves Dubernard (1969), Marc Deschamps… pour ne parler que des Français.

En 1971, Harm Lagaay est engagé chez Porsche. Sa première tâche consiste à travailler sur l’actualisation de la 911 et surtout sur l’étude de la 924. Mais le jeune designer est pris par le virus du changement qui anime nombre de créateurs. En 1977, il quitte Porsche pour prendre un poste de chef designer chez Ford, à Cologne.

En 1985, Harm Lagaay change à nouveau d’horizon. Il est intégré à la petite équipe que BMW a créée quelques années auparavant. Cette cellule de création autonome, baptisée BMW Technik GmbH, est une structure légère chargée de développer des projets en marge de la planification industrielle normale. BMW Technik a pour vocation de défricher des produits plus futuristes, plus inattendus, avec un contenu technologique innovant. Entre 1985 et 1989, la direction du design dans cette entité est confiée à Harm Lagaay. Le designer Klaus Kapitza lui succédera quand il décidera de revenir chez Porsche.

993 Turbo
993 Turbo

Cela se produit en 1989 chez ce personnage remuant. Il revient à l’époque où se dessine la génération 993 qui sera officiellement dévoilée au Salon de Francfort en septembre 1993. La 911 connaît alors une évolution radicale tout en conservant la même cellule centrale : le museau s’allonge, les phares s’inclinent, la poupe s’affine, les ailes s’élargissent, toutes les formes sont exacerbées. La 911 perd de sa pureté, mais gagne en sex-appeal. Sous la robe, on relève un nouveau train arrière, une boîte de vitesses à six rapports et un moteur plus puissant, un 3,6 litres de 272 ch pour la Carrera.

Les 993 Coupé et Cabriolet Carrera
Les 993 Coupé et Cabriolet Carrera

L’heure est grave pour Porsche. En octobre 1983, Wendelin Wiedeking reprend en main le destin de la maison alors que jamais la situation économique n’a été aussi critique. Au lendemain de la première guerre du Golfe, le marché américain s’est effondré, touchant directement les ventes outre-Atlantique. De 9 139 exemplaires vendus en 1990, les ventes ont sombré à 3 729 exemplaires en 1993. La 911 de la génération 993 va contribuer à redresser la situation.

Cette fois, Harm Lagaayne quittera plus Zuffenhausen et il sera le scrupuleux défenseur de l’identité de Porsche jusqu’en juillet 2004, date à laquelle il se retire pour laisser sa place à Michael Mauer.

Harm Laggay au concours d'élégance de la Villa d'Este.
Harm Laggay au concours d'élégance de la Villa d'Este.

Après quoi, Harm Lagaay cultive sa passion de l’automobile en participant activement à différents concours d’élégance en tant que membre du jury, notamment à la Villa d’Este. Par ailleurs, au volant de sa barquette Elfin ME5, il participe à de nombreuses courses historiques.

Il a les armes pour s’amuser, Harm.

Mots clés :

En savoir plus sur : Porsche 911

SPONSORISE

Actualité Porsche

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire