Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

DESIGNERbyBELLU - Patrick le Quément, l’incompris

Dans Futurs modèles / Design

Serge Bellu

Alors que depuis plus de dix ans le design du groupe Renault est entre les mains de Laurens van den Acker, nous revenons sur le personnage-clé qui l’a précédé : Patrick le Quément.

DESIGNERbyBELLU - Patrick le Quément, l’incompris

Patrick le Quément a disparu de l’actualité automobile il y a un peu de dix ans pour se consacrer à l’enseignement et au nautisme. Il a quitté le monde de l’automobile en laissant derrière lui nombre de malentendus. Patrick le Quément avait des détracteurs. Beaucoup. Comme tout le monde ? Non, un peu plus. En interne, il devait affronter les agissements de ses rivaux qui souhaitaient tirer à eux la couverture de la notoriété. À l’extérieur, Patrick le Quément était exposé au jugement à l’emporte-pièce des commentateurs et d’un public peu averti.

Timide, érudit et décalé, Patrick le Quément était naturellement exposé aux attaques et aux bassesses. Car le design est une discipline ingrate qui est sans cesse confrontée aux jugements définitifs de censeurs qui ne se préoccupent pas du contexte dans lequel il a été développé.

Le projet Vel Satis.
Le projet Vel Satis.

Les cyniques se sont souvent contentés de résumer l’intervention de Patrick le Quément chez Renault à quelques faux pas en matière de style. À ce titre, la Vel Satis présentée en mars 2001 fait l’objet d’un regrettable malentendu. Quand la presse fut convoquée à Guyancourt, au Technocentre, pour découvrir la remplaçante de la Safrane, Patrick le Quément n’était pas très à l’aise pour défendre le style d’un produit qu’il n’avait pas maîtrisé.

En effet, le développement de la Vel Satis s’était déroulé à une époque où Patrick le Quément était impliqué jour et nuit dans la gestion de la Qualité, ce qui le contraignait à manquer certaines réunions décisives et à céder ainsi du terrain sur le front du design. La direction du Produit en avait profité pour se glisser dans la brèche.

Concept-car Initiale.
Concept-car Initiale.

La volonté de Patrick le Quément d’élaborer un haut de gamme dans l’esprit du magnifique concept-car Initiale (1995) fut détournée à son insu. Il n’en reste que les croquis et les intentions… Le Produit imposa un nouveau cahier des charges qui allait donner naissance à la Vel Satis définitive, à ses contradictions et à ses compromissions.

Autre déconvenue, la Laguna lancée en octobre 2007. Troisième du nom, elle fut soumise aux injonctions de Patrick Pélata, directeur Plan Projet Produit et piètre spécialiste du design. De ses atermoiements et de ses décisions naîtra un dessin de compromis qui explique les incohérences entre les parties avant et arrière de la berline définitive.

Renault Avantime.
Renault Avantime.

Au-delà de ces ratés dont il n’est pas responsable, Patrick le Quément a joué un rôle déterminant dans la métamorphose de la créativité chez Renault. Dès son arrivée, il a transformé le centre de  style pour en faire la direction du design industriel. Et tout au long de sa carrière, entre 1987 et 2009, il n’aura de cesse de favoriser l’audace et l’innovation. C’est lui qui ressuscite le projet de la Twingo de Jean-Pierre Ploué qui sortira en 1992 et qui soutient l’Avantime de Thierry Metroz. Sans relâche, Patrick le Quément a défendu la préférence d’un « design instinctif au détriment d’un marketing extinctif ».

La formation de Patrick le Quément est bercée par la culture anglaise. Peu après la mort de son père, qui survient quand il est âgé de onze ans, Patrick le Quément part en Grande-Bretagne. Il fait ses études à la Saint Augustine’s School de Ramsgate, puis au Birmingham Institute of Art and Design (1963-1966). Il y reçoit l’enseignement de Naum Slutsky, apôtre du Bauhaus.

En septembre 1966, Patrick le Quément trouve un premier emploi de styliste chez Simca, qu’il quitte quatorze mois plus tard pour former l’agence Style International avec John Pinko. Entre 1968 et 1985, Patrick le Quément travaille pour Ford Europe, à Dunton, en Grande-Bretagne (1968-1971), à Cologne, en Allemagne (1971-1974), à nouveau à Dunton à la direction du design intérieur (1974-1979) puis de retour à Cologne (1979-1985) pour terminer à Detroit (1985). De septembre 1985 à 1987, Patrick le Quément dirige le studio de Düsseldorf au sein du Volkswagen Group.

De septembre 1987 à août 2009, il est le directeur du design industriel de Renault. À cette fonction s’ajoute la direction de la qualité, de 1995 à 1999, et à partir de 1999, la présidence du Renault Nissan Joint Design Policy Group.

Après avoir quitté Renault, Patrick le Quément crée l’agence Patrick le Quément Consulting. Il s’est enfin éloigné des eaux troubles de l’automobile pour fréquenter les chantiers navals.

Photos (5)

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Commentaires ()

Déposer un commentaire