Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

DS prolonge en Formule E

Dans Sport Auto / Formule E

DS prolonge en Formule E

DS prolonge son engagement dans le championnat du monde des monoplaces électriques, jusqu'en 2026.

DS et la Formule E, une histoire qui va durer. La marque française annonce qu'elle prolonge son engagement dans le championnat de monoplaces électriques pour les saisons allant de 2022 à 2026.

Elle va donc développer une monoplace de troisième génération, dite "Gen3", qui sera en service à partir de la saison 2022/2023. La voiture sera plus légère et bien plus puissante. La puissance augmentera de 40 %, pour atteindre 350 kW en qualifications et 300 kW en course. La récupération d'énergie sera plus efficace. Les constructeurs pourront créer leur propre groupe motopropulseur.

L'écurie DS Techeetah a remporté les titres pour les pilotes et les équipes depuis deux saisons. La marque a le record de victoire avec la monoplace de deuxième génération. Alors qu'Audi et BMW ont décidé de quitter la Formule E après un engagement éphémère, DS garde donc cette vitrine, qui lui permet donner un coup de projecteur sur son label E-Tense et ses véhicules électrifiés. Toute la gamme propose une version branchée, avec du 100 % électrique pour la DS 3 Crossback et de l'hybride rechargeable pour les DS4, DS7 Crossback et DS9.

La saison 7 de Formule E doit commencer fin février, en Arabie saoudite, avec au volant des deux DS E-TENSE FE20, le champion en titre, António Félix da Costa, et l’unique double champion de la discipline, Jean-Eric Vergne.

    Mots clés :

  • Ds

SPONSORISE

Actualité Ds

Toute l'actualité

Forum Ds

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si seulement cette expérience dans la compétition permettrait a PSA d'avoir des VE avec de bonnes autonomies ou efficients...

Mais en fait, non.

Par

En réponse à pxidr

Si seulement cette expérience dans la compétition permettrait a PSA d'avoir des VE avec de bonnes autonomies ou efficients...

Mais en fait, non.

Cela viendra... A mon avis (mais ce n'est que mon avis), les hybrides et électriques que l'on connait aujourd'hui, ont été développé sur le pouce et en vitesse. Quand Tavares a repris le groupe en 2013, PSA était au plus mal, donc je doute que les projets électrifiés aient commencé à cette date. En 2015, Tavares fustigait encore sur l'électrique, comme quoi ça allait être une marche forcé.

En gros je pense que le développement a été fait en 4-5 ans et en courant, raison pour laquelle, même les versions hybrides, ont été présentées en 2019, mais vendues seulement vers 2020... Ils ont tous fait pour gagner du temps.

Hors on sait que Toyota ont clairement mis un cycle complet avant de commencer à vraiment avoir un produit compétitif. Même Tesla, si on regarde ce qu'ils faisaient avant la Model S, c'était pas terrible au niveau autonomie/produit...

Et la en peu d'années finalement, on voit que les constructeurs bien implantées (PSA, VAG, etc...) arrivent à approcher les leader (sans pour autant égalé) avec des délais plus courts, des outils industriels autrement plus complexe et etc... Donc je pense quand même que ça va s'accélérer. 2022 signera l'arrivé de la E-VMP2 ou je ne sais pas comment elle s'appelle, on verra si là, avec un cycle d'ingénierie de presque 10 ans, ce que ça donnera...

Par

Je regarde presque tous les GP de F1 mais jamais cette formule E.

Néanmoins, il serait intéressant de savoir en quoi la technologie de ces monoplaces rejaillit sur le véhicule de monsieur tout le monde.

Comme l'écrit pxidr, cela ne parait pas évident pour PSA à la lumière de leurs VE actuels.

Néanmoins, peut-être que dans un avenir proche, cette compétition permettra à PSA de progresser réellement sur les moteurs électriques, les batteries, la récupération d'énergie et je ne sais quoi encore.

Pour ma part, je ne suis pas assez calé en technique pour bien appréhender les avantages concrets de cette engagement en compétition.

Par

A aujourd'hui le choix de PSA en matière de VE n'est pas de proposer 500 voir 600 kms d'autonomie et 300 ch.. Ça n'aurait pas vraiment de sens pour des véhicules qui sont le plus souvent des secondes voitures dédiées aux trajets urbains ou suburbains . 2 de mes amis ont des DS 3 Crossback e tense. Ces véhicules collent parfaitement à leurs besoins .

Par

En réponse à pxidr

Si seulement cette expérience dans la compétition permettrait a PSA d'avoir des VE avec de bonnes autonomies ou efficients...

Mais en fait, non.

Pourquoi non? Tu crois que les autonomies actuelles vont restées éternellement ce qu'elles sont? :bah:

Alors qu'on ne cesse ici-même de nous expliquer que les autonomies des électriques vont augmenter de manière dantesque dans les années à venir? :cyp:

Par

En réponse à fassi51

A aujourd'hui le choix de PSA en matière de VE n'est pas de proposer 500 voir 600 kms d'autonomie et 300 ch.. Ça n'aurait pas vraiment de sens pour des véhicules qui sont le plus souvent des secondes voitures dédiées aux trajets urbains ou suburbains . 2 de mes amis ont des DS 3 Crossback e tense. Ces véhicules collent parfaitement à leurs besoins .

pour eux, peut-être.

et pour celui qui veut faire un Paris-Nice? T'imagines ce que ça donne en DS3 CB? à 130 ou même 80.:bah:

Par

En réponse à Toujourstropchere

Commentaire supprimé.

Comme expliqué au-dessus, si c'est pour faire des trajets quotidiens (et qu'on peut recharger facilement chaque jour), l'autonomie n'est pas un problème.

Elle l'est en revanche pour celui amené à faire régulièrement (ou même de temps en temps) des trajets de 200km et plus.

Et là, oui, acheter un DS3 électrique pour faire régulièrement plus de 200km sur autoroute à 130, je ne vois pas l'intérêt, à moins de vouloir s'emmerder la vie.

Par

En réponse à Gus76

Je regarde presque tous les GP de F1 mais jamais cette formule E.

Néanmoins, il serait intéressant de savoir en quoi la technologie de ces monoplaces rejaillit sur le véhicule de monsieur tout le monde.

Comme l'écrit pxidr, cela ne parait pas évident pour PSA à la lumière de leurs VE actuels.

Néanmoins, peut-être que dans un avenir proche, cette compétition permettra à PSA de progresser réellement sur les moteurs électriques, les batteries, la récupération d'énergie et je ne sais quoi encore.

Pour ma part, je ne suis pas assez calé en technique pour bien appréhender les avantages concrets de cette engagement en compétition.

Bon, actuellement rien ne rejahit vraiment sur les véhicules de route, ou du moins presque.

Si tu ne regardes pas, tu ne dois pas savoir, mais au début la FE ne permettait pas aux constructeur de développer leurs propres moteurs. Depuis 2015, ça a changé, mais certains points (comme les batteries entre autres) ne sont toujours pas "liberés". Du coup évidemment, ça limite les axes de progression. De plus, les moteurs développés en 2015, ne peuvent pas encore être en production puisqu'il y a toujours un temps de latence... Mais j'imagine que ça viendra, il faudrait quand même que la FIA pense à développer les règles pour permettre aux constructeurs de développer l'entier de leurs monoplaces seuls ou en partenariat (comme la F1), car sinon il va se passer la même chose qu'avec Audi ou Mercedes, ils partiront car pas d'intérêt d'investir de l'argent dans quelque chose qui retourne 0.

Par

Qui regarde cette course d'aspirateurs....?

Si il y a un passionné qui regarde cette compétition que il le cité 5 nom de écuries ( ou rechargeurs...je sais pas le nom;-))

Par

En réponse à fedoismyname

Pourquoi non? Tu crois que les autonomies actuelles vont restées éternellement ce qu'elles sont? :bah:

Alors qu'on ne cesse ici-même de nous expliquer que les autonomies des électriques vont augmenter de manière dantesque dans les années à venir? :cyp:

Bien sur que non, l'autonomie ne vas pas en rester la.

Ce que j'insinue, c'est que les innovations majeures du VE ne viennent pas de PSA, pourtant engagé en compétition Formula-E.

Tesla n'est pas engagé en compétition et pourtant sort des VE supérieurs en tout points à ceux de PSA.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire