Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - RAM 1500 TRX (2022) : Raptorovore

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Stéphane Lémeret

Ce n’est pas un secret, nos amis américains adorent jouer à « qui a la plus grosse ». Et il faut reconnaitre que quand ils ont un objectif, ils s’y donnent à fond ! Ainsi est né ce RAM 1500 TRX : de la volonté de ridiculiser le Ford F-150 Raptor, véritable institution roulante outre-Atlantique. Attention, ça envoie du lourd !

Essai - RAM 1500 TRX (2022) : Raptorovore

Le Ford F-150 est un peu au marché américain ce qu’est la Renault Clio au marché français ou la Golf au marché Allemand. Pas en termes de dimensions bien sûr, mais en termes de succès commercial. Voilà en effet près d’un demi-siècle que le grand (selon nos standards en tout cas) pick-up est le leader incontesté de son marché domestique. Un modèle qui rafle les trophées année après année, et qui en plus se paie l’outrecuidance de pavaner dans des versions musclées Raptor, voire même Shelby. C’en était trop pour les hommes de RAM - dont le modèle 1500 est éternel second du marché -, qui ont donc décidé de répliquer de manière cinglante avec le TRX. Le nom du modèle à lui seul suffit à illustrer la cible désignée du nouveau modèle : sa consonance évoque celle de T-Rex, surnom anglo-saxon du tyrannosaure. Référence directe au Raptor, autre espèce de dinosaure rendue célèbre par la saga culte Jurassic Park. Et si vous avez vu le premier film, vous savez qui gagne à la fin…

Un T-Rex qui mange un Raptor. Sympa le clin d'oeil !
Un T-Rex qui mange un Raptor. Sympa le clin d'oeil !

D’ailleurs si ça n’était pas encore assez évident, la marque a même caché sous le capot un petit détail amusant, un gag dont les Américains raffolent : en ouvrant le cache de la boîte à air, on découvre un t-rex en train de dévorer… un raptor ! C’est assez clair maintenant !?

Carrure XXL

Si un RAM 1500 classique n’est déjà pas du genre discret dans nos contrées, ce TRX fait résolument dans la démesure. La largeur progresse de 15 cm grâce aux ailes et aux voies élargies, tandis que la hauteur augmente de 12 cm grâce aux nouvelles suspensions et aux roues de 35 pouces (!), qui font culminer l’engin à 2,09 mètres. Combinez tout cela à une longueur totale de 5,94 mètres (+2 cm) et vous comprendrez que ce TRX a besoin de grands espaces pour s’exprimer librement. Oubliez donc les centres urbains, où vous risquez de vous sentir tel un éléphant dans un magasin de porcelaine,  sans même parler du véritable challenge que constitue la recherche d’une place de parking.

En plus des dimensions imposantes, il y a le style délibérément agressif. L’ensemble des détails et des inserts notamment sont intégralement noirs. Ils se confondent malheureusement avec la teinte de carrosserie, noire elle-aussi, de notre véhicule d’essai, mais sachez que quelle que soit la couleur retenue, les boucliers, les inserts du capot, les jantes, les rétroviseurs, les pseudo-prises d’airs dans les ailes et les lettrages resteront noir mat. C’est l’avant qui traduit le mieux le muscle du modèle, avec ce capot bombé exclusif doté d’une large prise d’air supplémentaire.

Essai - RAM 1500 TRX (2022) : Raptorovore

Cette dernière cache également trois petites LED qui, combinées aux rappels lumineux à l’extrémité arrière de la cabine, rendent ce TRX parfaitement identifiable même au milieu de la nuit. À l’arrière, la benne est large, mais les 2,880 kg à vide du gros lézard limitent la charge utile à 620 kg, cela pour rester sous la barre de 3,5 tonnes. C’est peu pour un pick-up, surtout de ce gabarit.

Brute de luxe

Avec cette allure extérieure de brute épaisse, on pourrait s’attendre à un habitacle qui ne fait pas dans la dentelle. Ce serait toutefois oublier un peu vite les origines américaines de l’engin, et le goût pour l’opulence des acheteurs du pays de l’Oncle Sam. Ainsi l’habitacle se montre-t-il étonnamment luxueux. Déjà, des marchepieds sortent automatiquement de leur logement dès qu’on actionne une poignée de porte, pour faciliter l’accès à bord (ou la descente). Un équipement loin d’être superflu, car la garde au sol atteint 30 centimètres !

Au toucher, les plastiques semblent solides, leurs assemblages sont précis et réguliers et la sellerie, comme l’ensemble du mobilier et des contre-portes, sont tendus de cuir.

Essai - RAM 1500 TRX (2022) : Raptorovore

De nombreux logos TRX rappellent également l’exclusivité du modèle, dans le dossier des sièges avant, derrière le volant face au conducteur, ou encore sur l’accoudoir central, où une plaquette en aluminium reprend quelques spécificités techniques comme le numéro de châssis, de moteur et de compresseur. Certes, on n’atteint pas la quasi-perfection des ajustements d’une voiture premium, et le cuir n’est pas aussi raffiné. Mais on est tout de même bien au-delà de ce que l’on trouve habituellement à bord d’un pick-up dans nos régions. Clairement, ce RAM (comme les autres RAM) est un cran au-dessus des productions asiatiques et européennes en matière d’accueil des passagers.

La présentation est moderne et très technologique. On n'a pas l'impression d'être dans un pick-up
La présentation est moderne et très technologique. On n'a pas l'impression d'être dans un pick-up

Cela se remarque aussi par l’équipement proposé, qu’il soit de série ou optionnel. Au centre, on trouve notamment un large écran tactile de 12 pouces placé verticalement, qui remplace la traditionnelle console centrale. Celui-ci permet évidemment de piloter l’ensemble des fonctionnalités et paramètres du véhicule, et commande un système multimédia UConnect 4, compatible avec Android Auto et Apple CarPlay notamment. Derrière le volant, le conducteur a également droit à un écran de 7’’ placé entre les cadrans, qui donne accès à toutes les informations de conduite et à quelques affichages de performances spécifiques à ce TRX.

Les passagers arrière auront l'impression d'être à bord d'une limousine tant l'espace aux jambes est grand.
Les passagers arrière auront l'impression d'être à bord d'une limousine tant l'espace aux jambes est grand.

Et puis surtout, l’habitabilité est assez incroyable ! Vu la largeur du véhicule, les passagers avant ne seront évidemment pas gênés aux coudes. À l’arrière, trois adultes pourront prendre place confortablement sur la banquette, où ils profiteront par ailleurs d’un dégagement aux genoux digne d’une limousine. Les rangements sont vastes et omniprésents et dans le grand coffret central, se trouve un autre clin d’œil plein d’humour dont les Américains ont le secret : une fresque représente la taille de ce TRX par rapport à un humain, à un tyrannosaure et à un… velociraptor.

Le TRX est directement sorti de la préhistoire. La preuve.
Le TRX est directement sorti de la préhistoire. La preuve.

Chiffres clés *

  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Bonus : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Février 2010

* A titre d'exemple pour la version .

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (25)

Mots clés :

En savoir plus sur : Ram 1500

Ram 1500
  • Comparatifs (0)

  • Avis (0)

  • Fiches techniques (0)

  • Sur le forum

  • En savoir plus

SPONSORISE

Essais Pick-up

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire