Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Fiat 500e 3+1 : une porte qui fait la différence ?

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Véritable icône de l’automobile, la Fiat 500 s’est offert une nouvelle jeunesse en 2020 en passant à l’électrique. Aujourd’hui, elle hérite d’une inédite déclinaison 4 portes dénommée 3+1. Simple gadget ou vraie utilité ?

Essai vidéo - Fiat 500e 3+1 : une porte qui fait la différence ?

EN BREF

Citadine

3+1 portes

100% électrique

300 km autonomie

À partir de 29 500 € 

Apparue en 1957, la Fiat 500 est très rapidement devenue un modèle incontournable dans l'histoire automobile et encore plus pour Fiat qui est particulièrement dépendant de ce modèle. Au fil des années, elle a été déclinée à toutes les sauces que ce soit en break (500 Giardiniera), SUV urbain (500 X), ou monospace (500 L et 500 L Living). Sans surprise, c’est donc elle qui a été choisie pour devenir le premier modèle électrique de la firme italienne. Et comme cela ne suffisait pas, voici une atypique version dénommée 500 3+1.

 

Essai vidéo - Fiat 500e 3+1 : une porte qui fait la différence ?

Essai vidéo - Fiat 500e 3+1 : une porte qui fait la différence ?

 

La Fiat 500 3+1 est originale, c’est une certitude, toutefois ce n’est pas la première fois qu’un constructeur installe des portes arrière à ouverture antagoniste. Ainsi, ce fut le cas dans le passé de BMW avec sa i3, de Mini avec son Clubman de première génération (2008) ou de Mazda avec sa RX-8 ou son MX-30. Au-delà de l’effet de style, le but recherché est d'améliorer l’accessibilité aux places arrière. Et c’est aussi ce qui a motivé les ingénieurs de chez Fiat. 

Côté droit, notre 500 dispose deux portes dont une inédite à l'arrière à ouverture antagoniste.
Côté droit, notre 500 dispose deux portes dont une inédite à l'arrière à ouverture antagoniste.

Néanmoins, ces derniers n’ont pas choisi d’installer deux portes arrière mais une seule à la manière de la Mini, du côté du trottoir à savoir à droite. Cette porte additionnelle ne s’ouvre pas de façon indépendante car il est nécessaire d’ouvrir la porte avant pour actionner l'arrière. Une fois cette opération exécutée, on bénéficie d’un accès plus grand d’une trentaine de centimètres. Pratique pour faire sortir des enfants en toute sécurité ou installer un siège-bébé, mais il sera tout de même nécessaire de rabattre le dossier du siège passager.

Malgré la présence de la porte, l'habitabilité arrière est réduite.
Malgré la présence de la porte, l'habitabilité arrière est réduite.
Il en est de même du coffre avec seulement 185 litres.
Il en est de même du coffre avec seulement 185 litres.

Mis à part cela, pas de changement concernant les aspects pratiques par rapport à une 500 classique. L’habitabilité arrière est toujours restreinte et le volume de coffre petit, avec seulement 185 litres.

Essai vidéo - Fiat 500e 3+1 : une porte qui fait la différence ?
Essai vidéo - Fiat 500e 3+1 : une porte qui fait la différence ?

Essai vidéo - Fiat 500e 3+1 : une porte qui fait la différence ?
Essai vidéo - Fiat 500e 3+1 : une porte qui fait la différence ?
Essai vidéo - Fiat 500e 3+1 : une porte qui fait la différence ?

 

 

 

 

Malgré la porte, le profil de cette 500+1 reste inchangé. Pas de modification de la longueur avec 3,63 m. Les poignées de portes, les projecteurs ou la signature "500" sont les particularités de cette nouvelle génération.

On notera toutefois que l'installation de cette nouvelle porte n’a aucune influence sur la longueur qui reste stable à 3,63 m. Il en est de même du style toujours aussi caractéristique et reconnaissable au premier coup d'œil malgré les évolutions de cette nouvelle génération comme par exemple le logo 500 sur la calandre qui remplace le traditionnel Fiat, les nouveaux projecteurs en deux parties ou les poignées de portes désormais camouflées.

La planche de bord est inédite. Le numérique fait une entrée remarquée. La présentation est plaisante.
La planche de bord est inédite. Le numérique fait une entrée remarquée. La présentation est plaisante.

La nouvelle génération de 500, qui a servi de base à cette 3+1, se distingue également par une planche de bord complètement revue. Elle fait la part belle au numérique que ce soit au niveau de l’instrumentation ou de l’écran multimédia mesurant 7 et même 10,25 pouces sur les finitions hautes. Même si les plastiques sont durs - ce qui est classique dans la catégorie –, la présentation globale est très agréable au niveau du dessin et l'habitacle propose de nombreux rangements à l’image de la console centrale entre les deux sièges qui accueille en complément les commandes du volume de la radio, des modes de conduite et du frein de parking.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Fiat 500

0 g/km - Bonus : -7000 €

Début de commercialisation du modèle :
Fiat 500 3+1 (3e Generation)

Octobre 2020

A titre d'exemple pour la version III 3+1 42KWH 3CV ICONE PLUS.

1,52 m1,68 m
3,63 m
  •  4 places
  •  185 l / 550 l

  •  Auto.
  •  NC

Portfolio (32 photos)

En savoir plus sur : Fiat 500 3+1 (3e Generation)

SPONSORISE

Essais Citadine

Fiches fiabilité Citadine

Toute l'actualité

Commentaires (39)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le modèle le moins chère 31 500 €.

C'est plus chère qu'une Peugeot 208 GTi (24k euros) qu'une Peugeot 208 GTi BPS (29k euros) du segment supérieur commercialisé il y a à peine quelques temps...

L'inflation des prix fait peur et c'est pas fini avec la demande qui explose sur les batteries qui représentent un coût élevé dans la fabrication d'une VE (jetez un œil a l'évolution du cours du lithium).

Quand le bonus s'arrêtera ça va être compliquer d'en vendre.

Sinon sur le modèle en lui même c'est une réussite clairement, avec l'assistanat en intraveineuse, cette voiture trouvera son public facilement. :bien:

Par

En réponse à Axel015

Le modèle le moins chère 31 500 €.

C'est plus chère qu'une Peugeot 208 GTi (24k euros) qu'une Peugeot 208 GTi BPS (29k euros) du segment supérieur commercialisé il y a à peine quelques temps...

L'inflation des prix fait peur et c'est pas fini avec la demande qui explose sur les batteries qui représentent un coût élevé dans la fabrication d'une VE (jetez un œil a l'évolution du cours du lithium).

Quand le bonus s'arrêtera ça va être compliquer d'en vendre.

Sinon sur le modèle en lui même c'est une réussite clairement, avec l'assistanat en intraveineuse, cette voiture trouvera son public facilement. :bien:

Quand il n'y aura plus de bonus, le malus sur une 208 sera de 15'000 voir 20'000€, tout est déjà prévu. Le choix n'existera plus. Du moins en France. En Suisse il n'y a rien de toute ça, mais bien se faire voir avec une électrique est tellement important que ça doit suffire pour vendre du VE, d'ailleurs les ventes de VE sont très bonnes en Suisse.

Par

(..)De quoi lui conférer une vraie polyvalence, même s’il ne faut pas oublier que la vitesse maxi est limitée à 150 km/h.(..)

Ben justement, 150 max, c'est très bien et même meilleur qu'une Zoé ou eHonda.

Sinon, à propos de cette porte antagoniste, comment se passe sa fermeture une fois le passager assis à l'intérieur: celui de devant peut-il fermer facilement les 2 portes? ou est-ce à celui de derrière de fermer la petite porte Avant la grande?

Enfin, je suppose que les anglais auront droit à la 3ème porte à gauche et non à droite?

Par

En réponse à pechtoc

Quand il n'y aura plus de bonus, le malus sur une 208 sera de 15'000 voir 20'000€, tout est déjà prévu. Le choix n'existera plus. Du moins en France. En Suisse il n'y a rien de toute ça, mais bien se faire voir avec une électrique est tellement important que ça doit suffire pour vendre du VE, d'ailleurs les ventes de VE sont très bonnes en Suisse.

De toute façon, il n'y a plus de 208 GTI. :bah:

Et cette e500, c'est à peu près le même tarif que la e208, bonus ou pas.

Bonus qui passera de 7000 à 6000€ dès juillet, et probablement à 5000€ en janvier 2022.

Et qui dégringolera probablement très vite dès l'arrivée de la Spring...

Par

TO-TA-LE-MENT inutile cette troisième porte.

La 500 électrique en 3 portes est tellement suffisante qu'on se demande l'intérêt de cette 1/2 porte.

Ca ajoute du poids, c'est à peine plus pratique (puisqu'il faut encore basculer le dossier du siège avant) mas surtout ça rend l'engin plus cher.

La petite 500 en version électrique est probablement la meilleure proposition actuelle, certes onéreuse mais facilement remisée.

Une esthétique qui plait, une finition satisfaisante, un équipement plus que bien et surtout une belle autonomie.

3 portes 1/2 parfaitement dispensable.

Par

En réponse à Axel015

Le modèle le moins chère 31 500 €.

C'est plus chère qu'une Peugeot 208 GTi (24k euros) qu'une Peugeot 208 GTi BPS (29k euros) du segment supérieur commercialisé il y a à peine quelques temps...

L'inflation des prix fait peur et c'est pas fini avec la demande qui explose sur les batteries qui représentent un coût élevé dans la fabrication d'une VE (jetez un œil a l'évolution du cours du lithium).

Quand le bonus s'arrêtera ça va être compliquer d'en vendre.

Sinon sur le modèle en lui même c'est une réussite clairement, avec l'assistanat en intraveineuse, cette voiture trouvera son public facilement. :bien:

Tout est dit :bien:

De toute manière, ca commence déjà le mois prochain le bonus c'est 1000 de moins, les VE vont augmenter tous les 6 mois, alors qu'ils sont déjà hors de prix :eek:

Même une Fiat 500 Abarth 595 competizione, coutait neuf en 2015 26 000 €, et c'est clairement autre chose :fleur:

Par

En réponse à pechtoc

Quand il n'y aura plus de bonus, le malus sur une 208 sera de 15'000 voir 20'000€, tout est déjà prévu. Le choix n'existera plus. Du moins en France. En Suisse il n'y a rien de toute ça, mais bien se faire voir avec une électrique est tellement important que ça doit suffire pour vendre du VE, d'ailleurs les ventes de VE sont très bonnes en Suisse.

Le risque de ça, c'est que les gens se rabattent uniquement sur de l'occasion (c'est déjà le cas, mais la tendance pourrait s'accélérer) entrainant une accélération de la fin des constructeurs français. (qui sont à termes de toute manière voué soit, à mourir, soit être racheté par des chinois soit faire du sino-rebadgeage)

Je pense que l'état va devoir sortir le chéquier encore pendant 10 ans, sans ça si les constructeurs se retrouvent avec une offre 100% VE / VH hors de prix non subventionné, les gens vont vite rationnaliser et acheter une occasion quitte à les faire durer plus longtemps.

Le mouvement est même global : les futures ZFE se dépeuplent car les gens comprennent bien que l'on va sous peu leur imposer un mode de vie contraint dans ces villes. Entre vivre dans un appartement pour hobbit et être forcé à rouler en Citroën Ami et vivre dans un pavillon en roulant dans la voiture qui te plait, l'attrait pour la province va se renforcer encore car elle sera synonyme de liberté.

En tout cas, une chose est sur les (jeunes) délinquants prennent plus facilement le virage de l'électro-mobilité que les "boomers" dont je ne fais pas partie mais dont je partage les préoccupations :

Le policier tué hier à Avignon : le tireur aurait pris la fuite en trottinette électrique. (sentiment d'insécurité, rien de plus)

Idem pour la fillette qui s'est fait troué par arme à feu à Pantin. (sentiment d'insécurité, rien de plus)

J'imagine que le cinéma et plus particulièrement les films d'action vont s'adapter : on va avoir des courses poursuites entre des policiers (transgenres, noirs, végans) en Citroën Ami en train de poursuivre un délinquant en Trottinette Xiaomi débridée à 30 km/h (Thug life). Le procès verbal sera bien sur rédigé en écriture inclusive. :biggrin:

Par

Caradisiac...le rdv des complotistes/Mme Irma qui ne savent rien et qui vont tout dire.

Par

En réponse à Axel015

Le risque de ça, c'est que les gens se rabattent uniquement sur de l'occasion (c'est déjà le cas, mais la tendance pourrait s'accélérer) entrainant une accélération de la fin des constructeurs français. (qui sont à termes de toute manière voué soit, à mourir, soit être racheté par des chinois soit faire du sino-rebadgeage)

Je pense que l'état va devoir sortir le chéquier encore pendant 10 ans, sans ça si les constructeurs se retrouvent avec une offre 100% VE / VH hors de prix non subventionné, les gens vont vite rationnaliser et acheter une occasion quitte à les faire durer plus longtemps.

Le mouvement est même global : les futures ZFE se dépeuplent car les gens comprennent bien que l'on va sous peu leur imposer un mode de vie contraint dans ces villes. Entre vivre dans un appartement pour hobbit et être forcé à rouler en Citroën Ami et vivre dans un pavillon en roulant dans la voiture qui te plait, l'attrait pour la province va se renforcer encore car elle sera synonyme de liberté.

En tout cas, une chose est sur les (jeunes) délinquants prennent plus facilement le virage de l'électro-mobilité que les "boomers" dont je ne fais pas partie mais dont je partage les préoccupations :

Le policier tué hier à Avignon : le tireur aurait pris la fuite en trottinette électrique. (sentiment d'insécurité, rien de plus)

Idem pour la fillette qui s'est fait troué par arme à feu à Pantin. (sentiment d'insécurité, rien de plus)

J'imagine que le cinéma et plus particulièrement les films d'action vont s'adapter : on va avoir des courses poursuites entre des policiers (transgenres, noirs, végans) en Citroën Ami en train de poursuivre un délinquant en Trottinette Xiaomi débridée à 30 km/h (Thug life). Le procès verbal sera bien sur rédigé en écriture inclusive. :biggrin:

C'est carrément trop vrai! Excellente chute.

Par

En réponse à fedoismyname

(..)De quoi lui conférer une vraie polyvalence, même s’il ne faut pas oublier que la vitesse maxi est limitée à 150 km/h.(..)

Ben justement, 150 max, c'est très bien et même meilleur qu'une Zoé ou eHonda.

Sinon, à propos de cette porte antagoniste, comment se passe sa fermeture une fois le passager assis à l'intérieur: celui de devant peut-il fermer facilement les 2 portes? ou est-ce à celui de derrière de fermer la petite porte Avant la grande?

Enfin, je suppose que les anglais auront droit à la 3ème porte à gauche et non à droite?

Il aurait été intéressant de l'avoir des deux cotés.

Pour passer un fauteuil roulant plié à l'arrière depuis le siège avant, ce type de solution de série est idéale.

Elle évite d'avoir à débourser 5 k€ de potence, de vérin électrique et bricolage pour faire coulisser une porte arrière d'origine avec la fragilité que ça suppose.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire