Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète

Dans Nouveautés / Restyling

Pierre Desjardins

La catégorie des compactes reste très populaire en France mais rien n'y fait, la Skoda Rapid Spaceback continue d'être boudé en France où elle est le modèle de la marque tchèque le moins populaire, et de loin. Est-ce qu'un léger restylage et l'arrivée de nouveaux 3 cylindres essence vont aider à la faire plus connaître ? C'est ce que nous avons voulu vérifier en prenant le volant d'une version Monte-Carlo 1,0 TSI 95 ch DSG7.

Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète

En bref

Nouveaux 3 cylindres 1,0 TSI de 95 et 110 ch

Boîtes mécanique  et double embrayage DSG7

À partir de 21 490 €

Sortie en 2012, la Rapid, la compacte de Skoda venant s'intercaler entre la Fabia et l'Octavia, n'a pas véritablement rencontré le succès en France, s'écoulant l'année dernière à seulement 852 exemplaires. En décembre 2016, le constructeur décide donc d'arrêter d'importer la version quatre portes et c'est donc seulement la cinq portes baptisée Spaceback qui a le droit aujourd'hui à un restylage.

Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète

Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète

 

Un restylage particulièrement discret à l'extérieur puisqu'il se concentre quasiment exclusivement sur les optiques : les phares intègrent désormais des feux de jour à LED, le pare-chocs est légèrement redessiné pour intégrer de nouveaux antibrouillards et les feux arrière peuvent être à LED en option. On est donc très loin de la face avant remodelée de l'Octavia. Même constat à l'intérieur où seuls les plus observateurs remarqueront une très légère évolution au niveau des cadrans, des ouïes d'aérations ou encore des commandes de climatisation, avec évidemment une mise à jour du système multimédia avec de nouveaux systèmes connectés. La planche de bord manque peut-être un peu de fantaisie et de gaieté, mais l'ensemble est clair et fonctionnel.

Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète
Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète
Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète
Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète

On fait plus gai comme intérieur, mais pas en habitabilité arrière.

Un changement dans la continuité donc comme on dit, et même un total statu quo au niveau de l'habitabilité. Et c'est là une très bonne nouvelle tant la Rapid Spaceback est une référence dans ce domaine. Avec un empattement de 2 602 mm, ce qui est considérable pour une compacte, c'est sans aucun doute la référence de la catégorie au niveau de l'aisance aux genoux offerte aux passagers arrière, ceux-ci n'ayant de plus absolument pas à se plaindre au niveau de la garde-au-toit. Le volume de coffre n'est pas oublié pour autant, avec 384 litres de volume de chargement avec la roue de secours, une valeur tout ce qu'il y a de respectable.

Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète

C'est finalement surtout sous le capot que la Rapid évolue le plus. L'offre diesel reste inchangé, avec le 1,4 TDI 90 ch et le 1,6 TDI 116 ch, et le 1,4 TSI 125 ch garde son statut de haut de gamme essence mais le quatre cylindres 1,2 TSI en 90 et 110 ch est quant à lui remplacé par le nouveau 3 cylindres 1,0 TSI en 95 et 110 ch, avec des performances annoncées extrêmement proches mais des consommations associées en retrait de 0,2 et 0,4 l/100 km inférieures.

Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète
Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète
Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète

Le restylage se concentre avant tout sur les optiques avant et arrière.

La Rapid Spaceback n'a toujours pas droit aux mêmes niveaux de finition que les autres modèles Skoda et continue de se contenter de deux séries spéciales, Drive et Monte-Carlo. Avec une liste d'équipements très fournie comprenant entre autres la climatisation bizone et le toit panoramique, les tarifs, en hausse de 500 € avec le restylage, démarrent déjà haut à 21 490 € pour atteindre un maximum de 26 190 €.

Essai vidéo – Skoda Rapid Spaceback restylée 2017 : la discrète

 

Finalement, si le plus gros problème de la Rapid berline était son profil de tricorps traditionnellement peu populaire en France, celui de la Rapid Spaceback, c'est tout simplement que la Fabia Combi existe. Plus courte de seulement 4 cm et certes moins habitable à l'arrière, la polyvalente break du constructeur tchèque se paye par contre le luxe d'annoncer pas moins de 115 litres de volume de coffre en plus, des tarifs démarrant à 14 540 € et la bagatelle de 3 500 € de moins pour la série spéciale Drive à laquelle elle a aussi droit. Et si elle conserve encore aujourd'hui le 1,2 TSI, elle aura aussi droit à l'excellent 1,0 TSI dès le mois de juin. De plus, une rallonge de 1 500 à 2 000 € à motorisation similaire et toujours en finition Drive permet d'accéder à l'Octavia bien plus habitable.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,30 m
  • Largeur : 1,70 m
  • Hauteur : 1,45 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 384 l / 1381 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 7 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 (norme NEDC) : 94 g/km
  • Bonus : 0 €
  • Date de commercialisation du modèle : Mai 2017

* A titre d'exemple pour la version (2) 1.0 TSI 95 DSG7 DRIVE.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (30)

En savoir plus sur : Skoda Rapid Spaceback

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire