Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai video - Volkswagen Amarok restylé : le pick-up premium

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Alexandre Bataille

Volkswagen surfe sur le restylage de l’Amarok pour rehausser le positionnement de son pick-up. Le mastodonte s’embourgeoise avec une présentation soignée, un équipement modernisé et surtout un V6 comme unique offre de motorisation.

Essai video - Volkswagen Amarok restylé : le pick-up premium

En bref

Nouveau V6 diesel

Pas de malus

3 transmissions

Volkswagen est l’un des derniers constructeurs à avoir investi le segment des pick-up, en 2009, avec l’Amarok. Un défi à l’époque pour l’allemand qui devait se faire une place parmi des acteurs historiques comme le Nissan Navara, l’Isuzu D-Max ou le Toyota Hilux. Sept ans plus tard, le bilan est plutôt en sa faveur avec près d’un demi-million de clients séduits essentiellement sur les marchés de l’hémisphère sud.

 

Essai video - Volkswagen Amarok restylé : le pick-up premium

Essai video - Volkswagen Amarok restylé : le pick-up premium

 

En Europe et particulièrement en France, le marché des pick-up reste une niche avec une moyenne de 10 000 ventes chaque année, en grande majorité à des professionnels. Ces mastodontes ont une image de véhicule de chantier, polluant et gourmand en énergie. Toutefois, le vent est en train de tourner. Les constructeurs font tout pour s'échapper de l'univers utilitaire en proposant un habitacle soigné, des équipements modernes et des prestations de véhicule familial grâce à la double cabine capable d’emmener 3 passagers. Mais ce qui peut faire pencher la balance est d’ordre financier. Considérés comme des utilitaires, ils échappent au malus automobile (et aussi à la taxe sur les véhicules de société).

L'Amarok peut être customisé avec un couvre-tonneau
L'Amarok peut être customisé avec un couvre-tonneau
Une rampe de feux additionnelle
Une rampe de feux additionnelle
ou encore d'un marche-pied
ou encore d'un marche-pied

C’est notamment le cas du nouvel Amarok qui profite de ce passe-droit pour s’offrir les services d’un V6 diesel. Ce gros moteur rejetant 199 g de CO2/km (en cours d’homologation) serait en temps normal sanctionné par un malus de 6 500 €. Une aubaine pour Volkswagen qui compte positionner son modèle comme le plus chic du marché. Désormais l’Amarok s’affiche comme le seul à proposer un V6, ce qui signifie qu’il sera l’un des plus puissants (jusqu’à 224 ch), mais aussi l’un des plus chers (à partir de 27 000 € hors taxes en Allemagne) du marché. Cette stratégie apparaît pertinente car elle permet de sortir du lot des généralistes qui grossira encore à la fin de l’année avec l’arrivée des Fiat Fullback et Renault Alaskan. Le prochain et seul véritable concurrent de l’Amarok sera assurément le futur Mercedes X-Class, prévu également pour la fin de l'année.

Le finition à bord est soignée
Le finition à bord est soignée
Le volume atteint 2,5 m2
Le volume atteint 2,5 m2

Ce restylage se traduit par un style extérieur plus soigné mais toujours très classique : calandre, projecteurs et bouclier ont été redessinés. Comme très souvent pour un pick-up il est possible de le customiser, en option, d’une ribambelle d’accessoires comme le couvre-tonneau, le hard-top, les marche-pieds ou la rampe de feux additionnelle. Mais c’est surtout à bord que l’Amarok se métamorphose. La présentation s’éloigne de l’univers utilitaire par l’apport de plastiques valorisants,  et sur les finitions hautes de matériaux nobles comme le cuir ou l’alu. Le cockpit totalement redessiné est plus ergonomique qu’auparavant et quasiment similaire à celui d’une Golf 6.

Exclusivement importé en double cabine, l’Amarok peut emmener 5 personnes. Il faudra toutefois éviter de placer les grands gabarits à l’arrière en raison d’un espace aux genoux réduit. En revanche, pour les bagages, aucun problème. Les 2,52 m3 disponibles et la charge utile d’une tonne devraient laisser voir venir.

Chiffres clés *

  • Longueur : 5,32 m
  • Largeur : 2,22 m
  • Hauteur : 1,83 m
  • Nombre de places : NC
  • Volume du coffre : NC / NC
  • Boite de vitesse : Auto. à 8 rapports
  • Carburant : Diesel
  • Taux d'émission de CO2 (norme NEDC) : 189 g/km
  • Malus : 20000 €
  • Date de commercialisation du modèle : Octobre 2016

* A titre d'exemple pour la version (3) 3.0 TDI 224.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (19)

Mots clés :

En savoir plus sur : Volkswagen Amarok

SPONSORISE

Essais Pick-up

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire