Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Présentation - Volkswagen Amarok 2 : la nouvelle génération du pick-up VW dévoilée

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Paul Pellerin

Le nouveau pick-up Volkswagen Amarok vient d’être dévoilé. Il s’agit d’une toute nouvelle génération produite en partenariat avec Ford , car le Volkswagen Amarok reprend une base de Ford Ranger. Plus imposant, plus pratique et plus haut de gamme, ce véhicule à vocation mondiale, ce nouvel Amarok est produit en Afrique du Sud.

Présentation - Volkswagen Amarok 2 : la nouvelle génération du pick-up VW dévoilée

En présentant aujourd’hui le nouveau pick-up Volkswagen Amarok, Volkswagen montre qu’il entend bien conserver son rôle d’animateur de cette catégorie aux côtés des constructeurs américains et japonais qui sont les maîtres sur ce marché. Pick-up haut de gamme, le nouvel Amarok est plus grand et plus pratique que son prédécesseur (né en 2010) qui s’est vendu à plus de 830 000 exemplaires en Europe, en Amérique du Sud, en Afrique du Sud et en Océanie.

Le Volkswagen Amarok voit ses dimensions évoluées. Volkswagen s’est associé avec Ford pour le produire et il reprend la base du nouveau Ford Ranger. Il est ici présenté en finition Aventura.
Le Volkswagen Amarok voit ses dimensions évoluées. Volkswagen s’est associé avec Ford pour le produire et il reprend la base du nouveau Ford Ranger. Il est ici présenté en finition Aventura.

Si en Europe, le marché du pick-up est réduit à un peu plus de 100 000 véhicules par an (9 468 unités vendues en France en 2020), c’est un marché porteur sur le continent américain. Afin de limiter les coûts au maximum, le constructeur Volkswagen s’est associé avec Ford pour la nouvelle génération de son Volkswagen Amarok. Celle-ci est basée sur la quatrième génération du Ford Ranger, un animateur incontournable de cette catégorie puisqu’il détient près de 40 % des parts du marché. Ford Australie et Volkswagen Allemagne se sont concertés pour créer ce nouvel Amarok (« loup » en langue inuit) dont le site de production est situé en Afrique du Sud.

La benne imposante peut recevoir une charge utile de 1 160 kg. Un couvre benne qui peut être manuel ou électrique est proposé en option.
La benne imposante peut recevoir une charge utile de 1 160 kg. Un couvre benne qui peut être manuel ou électrique est proposé en option.

Par rapport à son prédécesseur, le nouveau Volkswagen Amarok voit ses dimensions progresser. Ainsi ce pick-up est plus long de 10 cm (5,35 m) et son empattement augmente de 17,5 cm (3,27 m) et il mesure 2,20 m de large, rétroviseurs déployés. Il affiche aussi des angles d’attaque améliorés (29° à l’avant et 21 à l’arrière), ce qui facilitera les déplacements et les franchissements en tout-terrain. L’augmentation des dimensions profite à l’habitabilité, mais aussi au volume de chargement de la benne qui peut recevoir une charge utile de presque 1,2 tonne contre 985 kg auparavant. Cette benne est aussi plus large et peut accueillir sans problème deux palettes au format Europe (1,2 m x 0,8 m). La capacité de remorquage de ce modèle est aussi importante, jusqu’à 3 500 kg selon la motorisation.

Feux en forme de C à l’arrière, Amarok en toutes lettres sur le hayon de la benne, roues de 21 pouces (en option) le nouveau pick-up ne passe pas inaperçu. Ici la finition PanAmericana.
Feux en forme de C à l’arrière, Amarok en toutes lettres sur le hayon de la benne, roues de 21 pouces (en option) le nouveau pick-up ne passe pas inaperçu. Ici la finition PanAmericana.

En ce qui concerne le style de ce nouveau Volkswagen Amarok, il se démarque de celui du Ford Ranger et reste typiquement Volkswagen, même si la face avant agressive en forme de « X » rappelle un peu, avec les finitions PanAmericana et Aventura, le Mitsubishi L200. D’imposantes prises d’air de chaque côté de la face avant rendent plus massif ce modèle par rapport à son prédécesseur. De plus, Volkswagen a conservé les passages de roues aplanis sur leur partie supérieure qui renforcent l’impression de robustesse de ce véhicule. Les projecteurs à LED de série reçoivent des feux de jour en forme de C. Ils sont positionnés dans le prolongement de la calandre et peuvent recevoir en option (ou en série sur les versions haut de gamme) la technologie « IQ.Light ». Il s’agit d’un éclairage matriciel à LED offrant un graphisme lumineux spécifique. Feux de route actifs et feux de virage statiques sont aussi au menu du Volkswagen Amarok. Le nom Amarok apparaît à l’avant du véhicule et il est gravé à l’arrière sur le hayon en caractères larges et nets.

C’est en Afrique du Sud que l’Amarok est produit, et c’est également là que ce sont déroulés les essais de mise au point. Sur place, le Volkswagen Amarok a prouvé ses bonnes aptitudes en tout-terrain.
C’est en Afrique du Sud que l’Amarok est produit, et c’est également là que ce sont déroulés les essais de mise au point. Sur place, le Volkswagen Amarok a prouvé ses bonnes aptitudes en tout-terrain.

Ce modèle est proposé en version double cabine et simple cabine et si le pick-up Volkswagen Amarok est un véhicule utilitaire cela ne l’empêche pas d’être un véhicule premium et cela se constate dans le traitement de l’habitacle. Une planche de bord aérienne, sur laquelle en plein centre trône un écran multimédia vertical qui affiche de 10 à 12 pouces de diagonale, un équipement assez rare dans un utilitaire. Les fonctions du véhicule sont accessibles via l’écran tactile, mais il existe des boutons-poussoirs ou rotatifs facilitant l’utilisation de certains équipements dont le contrôle du volume, des modes de transmission du système quatre roues motrices. Quant à l’instrumentation devant les yeux du conducteur, elle est numérique. En fonction de la finition, le choix des matériaux et du traitement des surfaces varie et les assemblages, comme souvent chez Volkswagen, ont fait l’objet d’une attention particulière. Mais ce n’est que lorsque nous aurons accès au véhicule que nous pourrons nous faire une idée plus précise de la qualité de ce nouveau modèle. Enfin, parmi les aspects pratiques de cet habitacle notons que la console centrale dispose d’un grand bac de rangement qui peut accueillir un chargeur sans fil. Dans les contreportes on trouve des vide-poches volumineux et des compartiments sont également disponibles sous et derrière les sièges du second rang.

L’ambiance à bord est sympathique surtout avec les finitions haut de gamme (PanAmericana et Aventura) qui s’habillent de cuir. La tablette de 12 pouces apporte une belle touche de modernité.
L’ambiance à bord est sympathique surtout avec les finitions haut de gamme (PanAmericana et Aventura) qui s’habillent de cuir. La tablette de 12 pouces apporte une belle touche de modernité.

Volkswagen annonce que l’Amarok a fait le plein d’assistances à la conduite avec vingt systèmes disponibles pour la première fois sur ce modèle, sans pour l’instant détailler de quels systèmes il s’agit. Au menu de ce pick-up on a droit à cinq niveaux de finitions : Amarok, Life, Style, PanAmericana et Aventura. Les deux dernières sont les plus exclusives avec une pièce en alu anodisé formant un X sur la face avant. La PanAmericana est la plus baroudeuse de toutes et l’Aventura se veut plus routière, elles disposent également de sièges en cuir et d’un système audio haut de gamme de la marque Harman Kardon. Pour le moment aucun détail sur la dotation de ces finitions n’a été annoncé pour le marché français. On sait simplement que l’entrée de gamme disposera d’une molette de réglage des modes de conduite (4x4), d’un volant multifonction, de ports USB, de projecteurs à LED, d’un écran d’infodivertissement de 10 pouces, d’une instrumentation numérique 8 pouces, de rétros rabattables électriquement…

À l’aide de la molette, on peut utiliser quatre modes de transmission : 4A est le mode par défaut avec la puissance sur les quatre roues, le mode 4H est réservé aux surfaces glissantes, pour le tout-terrain et pour privilégier le couple à basse vitesse on choisira le mode 4L, et pour réduire sa consommation de carburant, le passage aux deux roues motrices se fait en tournant la molette sur le mode 2H.
À l’aide de la molette, on peut utiliser quatre modes de transmission : 4A est le mode par défaut avec la puissance sur les quatre roues, le mode 4H est réservé aux surfaces glissantes, pour le tout-terrain et pour privilégier le couple à basse vitesse on choisira le mode 4L, et pour réduire sa consommation de carburant, le passage aux deux roues motrices se fait en tournant la molette sur le mode 2H.

Enfin, sous le capot de ce pick-up on a un choix important de moteurs, quatre diesels et un bloc essence avec des niveaux de puissance allant de 150 ch à 250 ch pour les diesels et 302 ch pour le bloc essence. Sur le marché français il faudra sans doute nous contenter de deux blocs diesels, un quatre cylindres 2.0 biturbo de 204 ch et un V6 3.0 de 241 ch. Le premier sera associé au choix à une boîte manuelle à six rapports ou une boîte auto à six rapports, le second bénéficiera d’une boîte automatique à dix rapports. Le nouveau pick-up Volkswagen Amarok arrivera sur notre marché à la fin de l’année.

Le nouveau pick-up Volkswagen Amarok reprend la base du Ford Ranger dont la nouvelle génération sera disponible, comme celle du Volkswagen Amarok, fin 2022.
Le nouveau pick-up Volkswagen Amarok reprend la base du Ford Ranger dont la nouvelle génération sera disponible, comme celle du Volkswagen Amarok, fin 2022.

Photos (11)

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire