Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Faute d'argent, la prime à la casse n'est plus versée !

Faute d'argent, la prime à la casse n'est plus versée !

70 000 personnes attendraient le versement de leur prime à la casse. Selon Le Parisien, l'agence chargée de les payer n'a plus d'argent, victime du succès du dispositif.

Depuis le 1er janvier, l'État aide tous les Français qui se débarrassent d'une voiture essence mise en service avant 1997 ou d'une voiture diesel mise en service avant 2001. La prime est de 1 000 €, et même 2 000 € pour les ménages non imposables, qui profitent d'un coup de pouce si leur ancien diesel date d'avant 2006.

Et cette nouvelle formule de la prime à la casse cartonne. L'État était parti sur un objectif de 100 000 primes cette année. À la mi-septembre, ce sont 170 000 dossiers qui avaient été déposés ! Dans le journal Les Échos, le ministère de la transition écologique indique que "dès 2018, la prime à la conversion automobile aura atteint la moitié de l’objectif du quinquennat, soit plus de 250 000 véhicules".

Le succès s'explique par le fait que la nouvelle prime s'applique aussi pour une voiture d'occasion récente, Euro 5 ou 6. Avec un cadeau de 2 000 €, les automobilistes aux revenus modestes peuvent donc réaliser une très bonne opération. Le ministère précise d'ailleurs que 70 % des dossiers concernent des ménages non imposables, et 60 % des véhicules d'occasion.

Le problème, c'est que le dispositif est victime de son succès. Selon les informations du Parisien, il y a un énorme retard de paiement. Plus de 70 000 personnes attendraient le remboursement de la prime à la casse, dont certaines depuis le mois de juin. La raison est simple : à cause d'un nombre de dossiers nettement supérieur aux prévisions, il n'y a plus d'argent dans les caisses de l'ASP, l'Agence de Service et de Paiement, l’établissement public chargé de verser l'aide. Le service réclamation de l'ASP avoue d'ailleurs qu'aucune prime n'a été payée depuis le 31 mai.

Une source proche du dossier explique à nos confrères : "L’ordre a été donné de geler jusqu’à la fin de l’année le compte d’affectation spécial qui alimentait le fonds destiné à la prime à la casse. Cela peut effectivement venir du fait qu’il n’y avait plus d’argent. Ou bien encore qu’il a été considéré que celui qui s’y trouvait encore pourrait servir à autre chose, plus urgente". Une version contestée par le cabinet du Premier Ministre, qui déclare qu'il n'y a pas de problème budgétaire et que les primes seront bien payées.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire