Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Ferrari : les revendeurs pouvaient remettre les compteurs à zéro

Dans Faits divers & Insolite / Insolite

, mis à jour

L'on aurait pu au départ croire à une mauvaise blague d'un commercial un peu agacé, mais nos confrères du Daily Mail rapportent un document qui prouve la chose : les revendeurs Ferrari avaient la possibilité de remettre à zéro les compteurs kilométriques.

Ferrari : les revendeurs pouvaient remettre les compteurs à zéro

Mise à jour 18h00 : la directrice de la communication de Ferrari North America a souhaité apporter des réponses à cette affaire : "remettre à zéro un compteur dans le cadre d'une panne lorsque le kilométrage était auparavant inconnu est en accord avec les lois fédérales américaines". Mais alors, pourquoi cette node expliquant que la fonction de remise à zéro était supprimée ? Pour éviter les potentiels tentatives de fraudes que Ferrari ne maîtriserait pas : "Ferrari a jugé que le risque de fraude au compteur aux Etats-Unis par l'usage non autorisé de l'outil électronique dépassait le côté pratique de ce système. Ferrari a donc informé son réseau par une note technique de la suppression de cette fonction." Le constructeur italien précise par ailleurs que cet outil ne fonctionnait que lorsque le kilométrage était inférieur à 500 km. Au delà, la mise à zéro était apparemment impossible.

 

 

C'est une nouvelle qui risque de faire grand bruit parmi le cercle fermé des acheteurs de Ferrari. Nos confrères du Daily Mail viennent d'annoncer, preuve à l'appui, que Ferrari a récemment demandé à ses concessionnaires de ne plus utiliser l'outil électronique permettant de modifier le compteur kilométrique. Une pratique bien évidemment illégale et condamnée par l'Europe, mais l'originalité, ici, se trouve dans le fait que c'est la maison mère, directement, qui a incité les concessionnaires à ce genre de pratique.

L'outil, baptisé Deis Tester, avait fait tiquer un vendeur Ferrari de Floride, qui s'était carrément fait virer en découvrant la tricherie. L'affaire a ensuite été portée en justice et nos confrères du Daily Mail ont pu mettre la main sur ce document officiel qui montre clairement que Ferrari demande, dans une note, à ses revendeurs de "cesser" d'utiliser le système Deis Tester.

Le but, évidemment, était de permettre de faire grimper les valeurs à la revente, mais l'on ne sait pas pour l'instant quelle est l'étendue des dégâts. Aux Etats-Unis et plus particulièrement en Floride, en tout cas, la modification de compteurs kilométriques équivaut à un crime fédéral.

Mots clés :

Commentaires (170)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les voitures d'occasion c'est vraiment du vol !!!

Par

Comme quoi, même chez le cheval cabré , on ne crache pas sur le 'petit' profit...

C'est pas ma

Par

C'est pas mal ce genre d'affaire, ça montre que toutes marques même de prestige sont des entreprises comme des autres et non pas des dites 'institutions''

Par

Je ne vois pas en quoi le document présenté dans l'article que la maison-mère a explicitement autorisé, et encore moins incité, à utiliser cette fonctionnalité du "DEIS Tester".

Il est vrai que si, avant mars 2017, la maison-mère fournissait des codes d'accès à la fonction "NQS ECU reset cycle" décrite dans ce courrier, cela peut constituer une reconnaissance implicite que l'utilisation de cette fonctionnalité était autorisée : ne nous voilons pas la face, des tas de voitures de toute marque sont vendues comme "zéro km" alors qu'elles ont roulé, ne fût-ce que quelques dizaines ou centaines de km.

Il est possible que ceci ait été décidé suite à la constatation d'abus de la part de concessionnaires peu scrupuleux.

En tous cas, le titre employé par Caradisiac est lui-même assez peu scrupuleux, en l'occurrence, voire trompeur.

Par

Combien va cracher Ferrari dans l'affaire ? :voyons:

Par

Honte à FCA ...

C'est bien dans leur culture ... tromper les autorités ça suffit pas ... il faut en plus enfiler les clients ...

Le mythe Ferrari ... c'est un farce comme la Terre Plate ...

Des voitures pour les gens qui aiment se la raconter.

Paraître mais ne pas être ...

Par

Si les acheteurs de ces caisses d'occase dans le réseau officiel sont incapables de mettre en rapport les cachetons d'entretien prévus sur le carnet de suivi et le kilométrage déclaré.....

Etape II : que l'Officine ait également un stock de faux carnets faussement tamponnés...

Par

T'as bien pigé ce qui est écrit en face de la troisième flèche Dumbhone ?

Par

il y a des gens pour acheter une ferrari d'occaz sans avoir tout les factures d'entretien depuis l'achat avec le kilommétrage inscrit dessus?

De futures autos Ferrari certified

Par

En réponse à zigaza

Honte à FCA ...

C'est bien dans leur culture ... tromper les autorités ça suffit pas ... il faut en plus enfiler les clients ...

Le mythe Ferrari ... c'est un farce comme la Terre Plate ...

Des voitures pour les gens qui aiment se la raconter.

Paraître mais ne pas être ...

Il me semble que Ferrari n'est plus sous le giron FCA depuis 2015.

A voir depuis quand remonte "l'autorisation" à trafiquer les compteurs.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire