Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Ferrari dévoile la 296 GTS

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Florent Ferrière

La nouvelle berlinette hybride de Ferrari enlève le haut. La 296 GTB devient ainsi 296 GTS, toujours avec 830 ch.

Ferrari dévoile la 296 GTS

Après la fin de carrière des F8, l'entrée de gamme de Ferrari est maintenant la 296 GTB, une berlinette à moteur hybride rechargeable, apparue mi-2021. Celle-ci est aujourd'hui déclinée en spider, nommé 296 GTS (pour Gran Turismo Spider).

Ferrari reste fidèle au toit rigide rétractable. Le pavillon en deux parties vient basculer derrière l'habitacle, au niveau du compartiment moteur. Cela prend 14 secondes. Ferrari a souhaité minimiser l'impact de la transformation sur la carrosserie. D'ailleurs, toit en place, la silhouette est proche de celle de la GTB. En spider, le couvre-tonneau forme un pont entre les flancs du véhicule. Ainsi, la 296 ressemble à un targa. La petite vitre verticale derrière l'habitacle peut s'abaisser.

Ferrari dévoile la 296 GTS

La fiche technique est identique à la GTB. La 296 est dotée d'un V6 3.0 litres biturbo de 663 ch, en position centrale arrière, qui est associé à un bloc électrique de 167 ch. La puissance maxi cumulée est de 830 ch. La vitesse maxi dépasse 330 km/h. Il faut 2,9 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, 7,6 secondes pour dépasser 200 km/h.

Le véhicule est un hybride rechargeable, avec une batterie lithium-ion de 7,45 kWh, une capacité modeste. On peut ainsi parcourir 25 km en tout électrique. Ferrari joue ainsi l'équilibre entre le poids de la batterie et son intérêt pour faire baisser l'homologation CO2. Le modèle pèse à vide 1540 kg, 70 kg de plus que le coupé. La répartition des masses est la même : 40,5 % sur l'avant, 59,5 % sur l'arrière.

Ferrari dévoile la 296 GTS

A bord, la présentation est simplifiée grâce à une interface numérique face au conducteur : un grand écran permet d'avoir toutes les informations sous les yeux, mais aussi de gérer les paramètres grâce aux touches sur le volant. Le passager a face à lui un petit écran pour lire quelques informations.

Photos (10)

Mots clés :

En savoir plus sur : Ferrari 296 Gts

SPONSORISE

Actualité Ferrari

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire