Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Ford : de l'électrification à venir sur les Mustang, F150 ou encore Kuga

Lors de la présentation des résultats financiers du premier trimestre, Ford a donné quelques indices sur le futur de certains modèles emblématiques comme le F150, le Bronco ou la Mustang, qui pourraient tous passer par la case électrification.

Ford : de l'électrification à venir sur les Mustang, F150 ou encore Kuga

La rumeur d'une Ford Mustang hybride pour le futur semble se préciser. Lors de la présentation trimestrielle des résultats financiers, Ford a laissé filtrer quelques informations sur les années à venir et plus particulièrement sur le plan produit, qui s'annonce intense.

Avec la suppression programmée des modèles non rentables aux Etats-Unis (Focus, Fiesta, Fusion, Taurus), Ford va devoir trouver des solutions pour baisser les émissions globales de CO2 de son catalogue qui ne comportera plus que des engins énergivores : F150, Mustang ou encore Explorer.

Pour y parvenir, Ford pratiquera l'électrification, à savoir l'hybridation (légère, ou rechargeable, selon les modèles) de ces autos, y compris la Mustang et le prochain Bronco, qui va faire son grand retour chez Ford après plus de vingt ans d'absence.

Les F150, Bronco, Mustang, Explorer et Escape auront donc droit à des motorisations hybrides. Evidemment, les modèles qui nous intéressent le plus, en Europe, sont tout particulièrement les Mustang et Escape (équivalent de notre Kuga). Les premiers lancements d'hybrides chez Ford sont prévus pour 2020, avec 16 modèles électrifiés à partir de 2022.

 

Mots clés :

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On dirait un peu un cobra...

Par

la mustang doit rester thermique de 0 à 250 Km, pas d'hybride ou d'électrique svp, c'est ce qui fait la mustang depuis les années 65

ça craint cette nouvelle époque, j'aurais préféré vivre dans les années 70 où on avait tout ce qu'on voulait...

Par

En réponse à Monstercats

la mustang doit rester thermique de 0 à 250 Km, pas d'hybride ou d'électrique svp, c'est ce qui fait la mustang depuis les années 65

ça craint cette nouvelle époque, j'aurais préféré vivre dans les années 70 où on avait tout ce qu'on voulait...

bon après si c'est pour garder le V8 pas de problème

Par

Mustang en hybride, nan mais quelle honte ...

Par

En réponse à Wurchtsalat

Mustang en hybride, nan mais quelle honte ...

enfin si ils gardent le v8 à la limite...

Par

En réponse à Wurchtsalat

Mustang en hybride, nan mais quelle honte ...

La question est : que préfères-tu ? Avoir une Mustang hybride ou plus de Mustang du tout car ne répondant pas aux normes ?

Par

le hybride c bien en ville , mais pas pour la route / autoroutes ..

Par

Manque plus qu'à faire une version diesel de la mustang pour toucher le fond.

Par

En réponse à Monstercats

la mustang doit rester thermique de 0 à 250 Km, pas d'hybride ou d'électrique svp, c'est ce qui fait la mustang depuis les années 65

ça craint cette nouvelle époque, j'aurais préféré vivre dans les années 70 où on avait tout ce qu'on voulait...

La mémoire embellie le passé.

A mes yeux, les années 70 étaient mornes, tristounettes. On rasait les vieux centre villes pour construire des cites en béton. La mode était moche comme tout (orange et vert pomme ). La bouffe était mauvaise (peut-être avez vous connus les jus d'orange en poudre? les baguettes industrielles? C’était l'époque ou les boulangers disparaissaient du paysage).

Il y avait que des bagnoles Françaises (quotas a l'importation!) Et elles tombaient en panne toutes les dix bornes (Renault 14 quelqu'un?). Avec un peu de recherche, on se rappel (apprend) que Poniatowski était ministre de l’intérieur.... Giscard faisait semblant de jouer de l’accordéon pour paraître moins snob (Il savait jouer UNE chanson: Etoile des neiges!). Au ciné, tous les films sans exception étaient avec Annie Girardot qui jouait une femme libérée.

Alors certes, si j'avais vécu dans les années 70, j'aurais adoré vivre un live de Hendrix ou Led Zeppelin, mais bon, je suis bien content de vivre maintenant! ET vive demain !

Par

En réponse à Corvintetö

La mémoire embellie le passé.

A mes yeux, les années 70 étaient mornes, tristounettes. On rasait les vieux centre villes pour construire des cites en béton. La mode était moche comme tout (orange et vert pomme ). La bouffe était mauvaise (peut-être avez vous connus les jus d'orange en poudre? les baguettes industrielles? C’était l'époque ou les boulangers disparaissaient du paysage).

Il y avait que des bagnoles Françaises (quotas a l'importation!) Et elles tombaient en panne toutes les dix bornes (Renault 14 quelqu'un?). Avec un peu de recherche, on se rappel (apprend) que Poniatowski était ministre de l’intérieur.... Giscard faisait semblant de jouer de l’accordéon pour paraître moins snob (Il savait jouer UNE chanson: Etoile des neiges!). Au ciné, tous les films sans exception étaient avec Annie Girardot qui jouait une femme libérée.

Alors certes, si j'avais vécu dans les années 70, j'aurais adoré vivre un live de Hendrix ou Led Zeppelin, mais bon, je suis bien content de vivre maintenant! ET vive demain !

ohhhhhh un historien !!:biggrin::biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire