Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Formule 1 : des safety cars autonomes dans le futur, c'est possible

Dans Sport Auto / Autres actu sport auto

Formule 1 : des safety cars autonomes dans le futur, c'est possible

Une course de F1 sans pilotes ? Cela ne semble pas intéresser la fédération internationale automobile, en tout cas pas pour le moment. La conduite autonome n'est cependant pas totalement écartée puisqu'elle pourrait servir à donner un safety car autonome lors des courses de Formule 1.

Utiliser le sport automobile comme plateforme de développement et de promotion pour les technologies futures, voilà ce à quoi doit servir la compétition, au moins en partie. Si l'on a souvent du mal à voir la passerelle entre le matériel vu en Formule 1 et la voiture de monsieur tout-le-monde (même si certaines marques font le lien dans leurs publicités, comme Renault), il se pourrait que la F1 serve pour une fois à afficher clairement le futur de l'automobile.

Le directeur du développement technique de la F1 pour la FIA, Marcin Budkowski, a confié à nos confrères de Motor1 que la fédération ne voulait pas vraiment de monoplaces sans pilote mais qu'une telle technologie serait "fantastique" pour la voiture de sécurité, la fameuse safety car, incarnée par une Mercedes AMG GT sur les Grand Prix.

Il faudrait évidemment pour cela que le constructeur qui a un contrat avec la FIA puisse développer une auto assez puissante et performante dotée de la conduite autonome sur circuit, mais dans des conditions aussi spécifiques (pas de paramètres comme les piétons, cyclistes et autres variables complexes), on se dit que bien des marques automobiles seraient aujourd'hui capables de produire un tel véhicule rapidement.

La mise au chômage technique des pilotes de ces safety cars n'est donc pas pour tout de suite, mais l'idée semble bien séduire la FIA.

 

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Si ça les amuse apres tout pourquoi pas

Mais n'apportera rien du tout... la voiture autonome quoi

Par

En même temps... l’intérêt d'une course de F1 sans pilote ... :buzz:

Par

En réponse à -Lynx-

En même temps... l’intérêt d'une course de F1 sans pilote ... :buzz:

C'est pas les F1 qui seront autonomes mais les véhicules de sécurités,les genres de véhicules qui ralentissent les pilotes en cas de problème sur la piste ou par l'un des pilotes.

Tu imagines une Formule 1 autonome,ou est le plaisir de regarder des véhicules avancer pour gagner le Prix de la plus rapide tout autonome,il faut un peu de crash pour avoir de l'ambiance.

Par

bah, oui, une safety car autonome, ça a du sens, et c'est facile à mettre en oeuvre.

et je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de plaisir à conduire une telle caisse quand le but est de ne pas dépasser une certaine vitesse...

Par

En réponse à Sevent

C'est pas les F1 qui seront autonomes mais les véhicules de sécurités,les genres de véhicules qui ralentissent les pilotes en cas de problème sur la piste ou par l'un des pilotes.

Tu imagines une Formule 1 autonome,ou est le plaisir de regarder des véhicules avancer pour gagner le Prix de la plus rapide tout autonome,il faut un peu de crash pour avoir de l'ambiance.

ben justement, avec la f1 autonome, pour gagner, faudra que les ingénieurs prennent des risques, en poussant la voiture aux limites possibles.

on pourrait d'ailleurs imaginer un pilote dans l'écurie qui jouerait à distance sur le comportement de la voiture...

et puisqu'il n'y aurait plus de risque de crash mortel pour les pilotes, on pourrait voir de sacrées courses...

de toute façon, tout comme pour les avions de chasse, les f1 deviennent tellement performantes, notamment dans les virages, que les pilotes ont de plus en plus de mal à encaisser les G... pour aller plus vite, faut donc passer au pilotage par ordinateur, quitte comme je l'ai dit à laisser le soin à distance à un spécialiste du pilotage de donner des ordres comportementales à la voiture pour qu'elle aille de plus en plus vite, voire pour qu'elle optimise sa conso et l'usure des pneus, voire de la mécanique...

mais oui, les courses d'autos autonomes, c'est logiquement pour bientôt.

Par

Et il est où l intérêt ! Ah oui encore un peu de pub.

Par

En réponse à Sevent

C'est pas les F1 qui seront autonomes mais les véhicules de sécurités,les genres de véhicules qui ralentissent les pilotes en cas de problème sur la piste ou par l'un des pilotes.

Tu imagines une Formule 1 autonome,ou est le plaisir de regarder des véhicules avancer pour gagner le Prix de la plus rapide tout autonome,il faut un peu de crash pour avoir de l'ambiance.

j'ai bien compris :roll:

Je réagissais au "Une course de F1 sans pilotes ? Cela ne semble pas intéresser la fédération internationale automobile, en tout cas pas pour le moment" .... :buzz:

Par

En réponse à mynameisfedo

ben justement, avec la f1 autonome, pour gagner, faudra que les ingénieurs prennent des risques, en poussant la voiture aux limites possibles.

on pourrait d'ailleurs imaginer un pilote dans l'écurie qui jouerait à distance sur le comportement de la voiture...

et puisqu'il n'y aurait plus de risque de crash mortel pour les pilotes, on pourrait voir de sacrées courses...

de toute façon, tout comme pour les avions de chasse, les f1 deviennent tellement performantes, notamment dans les virages, que les pilotes ont de plus en plus de mal à encaisser les G... pour aller plus vite, faut donc passer au pilotage par ordinateur, quitte comme je l'ai dit à laisser le soin à distance à un spécialiste du pilotage de donner des ordres comportementales à la voiture pour qu'elle aille de plus en plus vite, voire pour qu'elle optimise sa conso et l'usure des pneus, voire de la mécanique...

mais oui, les courses d'autos autonomes, c'est logiquement pour bientôt.

Quel intérêt? Le sport sans efforts ou sensations waouh...

Par

En réponse à DocDestin

Quel intérêt? Le sport sans efforts ou sensations waouh...

oui et non.

ok pour le pilote qui cravache dur au volant.

mais quid du spectateur? n'a-t-il pas intérêt, lui, à voir davantage de spectacle encore? et lui, que je sache, ne fait pas de sport en regardant des courses.

Par

En réponse à mynameisfedo

oui et non.

ok pour le pilote qui cravache dur au volant.

mais quid du spectateur? n'a-t-il pas intérêt, lui, à voir davantage de spectacle encore? et lui, que je sache, ne fait pas de sport en regardant des courses.

hum.. je te trouve bien optimiste :beuh:

Ce qui fait le spectacle, c'est des dépassement osés, des manœuvres qui, réussite ou pas, tiennent plus du feeling d'un pilote, de sa maitrise du véhicule, et de la paire de boules qu'il a.

Pas vraiment un processus réfléchit et analysé grace a des capteurs de machine, qui sont programmées pour agir si l'ensemble des paramètres le permettent. :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire