Publi info
 

France-Etats-Unis: quelle stratégie pour nos constructeurs?

Alors qu’Emmanuel Macron entame ce lundi une visite d’Etat de trois jours aux Etats-Unis, Caradisiac fait le point sur les ambitions des constructeurs tricolores outre-Atlantique.

PSA opère son retour aux Etats-Unis progressivement, avec pour ambition d'y vendre des voitures à partir de 2026.
PSA opère son retour aux Etats-Unis progressivement, avec pour ambition d'y vendre des voitures à partir de 2026.

« Make PSA great again » : tel pourrait être le slogan adopté – et bien appliqué – par Carlos Tavares depuis qu’il a pris les commandes du groupe automobile tricolore en 2014, et dont le bénéfice net a battu des records en 2017 (en l’occurrence 1,9 milliard d’euros, en hausse de 11,5%). C’est dans ce contexte porteur que PSA avance ses pions pour opérer son retour aux Etats-Unis, pays qu’il a quitté au début des années 90, et pour lequel la direction actuelle prend le temps de bien faire les choses : "nous voulons entrer sur le marché américain et y rester. Si nous faisons une grosse erreur, c'est terminé ", a ainsi déclaré Carlos Tavares dans une interview au Wall Street Journal à l’automne dernier.

Dès avril 2016, le plan Push to Pass avait officialisé les étapes du come-back. La première est le lancement de l’application Free2move, une application permettant aux utilisateurs d’identifier les services de mobilité partagée situés à leur proximité (voiture, scooter ou vélo), de comparer les offres puis d’en choisir un. Free2move,, qui compte déjà plus de 600 000 utilisateurs dans le monde, est proposé à Seattle dans un premier temps avant d’être déployé dans d’autres grandes villes américaines. S'il utilise des modèles de toutes marques, l’objectif à terme est qu’il fonctionne uniquement avec des véhicules du groupe PSA. "Nous voulons d'abord en savoir le plus possible sur les consommateurs américains par le biais de services de mobilité, pour ensuite utiliser les véhicules adaptés aux États-Unis dans nos propres flottes de services de mobilité. Et après, nous y vendrons nos voitures ", explique Carlos Tavares.

Dans ce cadre, la prise de contrôle d’Opel prend tout son sens : "nos équipes d’ingénierie, qui comptent dans leurs rangs des gens de Russelsheim qui travaillaient pour GM aux USA, travaillent à rendre nos futurs modèles pleinement compatibles avec les demandes du marché local".

La 405 est la dernière Peugeot vendue aux Etats-Unis.
La 405 est la dernière Peugeot vendue aux Etats-Unis.

Pour autant, ce n’est pas avant 2026 que PSA vendra des véhicules outre-Atlantique, et ce sous une marque qui reste encore à définir. "Nos succès en Europe pourraient nous conduire à une forme d’arrogance que je veux éviter à tout prix", plaidait ainsi Carlos Tavares en janvier dernier. "L’entrée aux Etats-Unis ne sera guidée que par la profitabilité, je veux juste bien faire ce qui sera bon pour ma compagnie."

PSA a choisi d’implanter son siège américain à Atlanta (Géorgie), qui d’après un communiqué du groupe présente "le meilleur équilibre entre environnement économique, compétences et qualité de vie". "Bien que l'environnement général de travail, le niveau de vie et le système universitaire aient joué un rôle important dans notre décision, nos besoins en termes de technologie, d'innovation liée à la mobilité et de culture automobile ont été déterminants pour décider d’Atlanta comme le choix le plus adapté", détaille Larry Dominique, Directeur de PSA pour l’Amérique du Nord.

Si PSA affiche des ambitions précises, Renault, lui, ferme la porte à tout éventuel retour aux Etats-Unis, zone qu’il a quittée en 1987. C’est "un marché très compétitif", où il "faut avoir une vraie stratégie produits et marketing", commentait à l’automne dernier Carlos Ghosn, lequel est plus concentré sur le marché chinois. Et un retour de Renault aux Etats-Unis n’aurait pas grand intérêt dans la mesure où l’Alliance est déjà très bien représentée par Nissan : en 2017, le japonais y a vendu 1,59 million de véhicules, en hausse de 1,9%.

Portfolio (2 photos)

Commentaires (52)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tant qu'ils auront pas compris qu'ils faut faire de vrais grosses voitures avec de bon gros moteur pour vendre là-bas....

Par

Macron Young Leader se déculotte avec une belle régularité devant les states, le seul fait qu' il y aille est une signature de l' ouverture asymétrique envisagée ..

Vvé se rappelle bien du dieselgate à domicile, non ..??

Par

Make the cric great again :beuh::beuh::beuh:

Par

La 505 de la photo en noir et blanc, elle tabasse. :bien:

Par

La meilleur stratégie à adopter serait de s'abstenir, nous n'avons pas le niveau pour se genre de marché.

Par

Pijo va se ramasser là bas, c'est pas avec leurs petits moteurs qu'ils vont séduire les ricains... Ça promet de franches rigolades !

Par

Tu m'étonnes que c'est un marché très compétitif ... faut surtout avoir quelque chose de correct à proposer en terme de fiabilité et de tarif.

Le prix des voitures y est plus faible, les américains sont de gros rouleurs (vu la taille du pays en plus) et très procéduriers ! Donc pas possible de refourguer de la merde à la fiabilité catastrophique sans se prendre une bonne class action bien violente ! alors que le consommateur européen, on peut gentiment lui dire d'aller se faire mettre bien profond une fois la garantie passée.

Par

À part 508 et 5008 avec minimum un V6, que vont-ils vendre là bas ? Ils ont intérêt à créer une 608 et un 6008 en plus de toute urgence + un grand Pick-Up si ils ne veulent pas être dans l'ombre de Honda, Nissan, Toyota et Volkswagen là bas.

Je crois que Peugeot n'arrive pas à comprendre que le client américain n'est pas un pigeon (contrairement au client européen).

Il ne met pas 18 000€ dans un "pot de yaourt", l'américain ! (moi non plus d'ailleurs).

Par

Merci d'avoir évoqué la dernière Pigeot vendue aux U.S.....la 405....

En 2017, elle fait toujours partie du top 3 des ventes PSA mondiales...

La high-tech Pigeot, c'est aussi ça !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire