Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Futures Renault 5 : un duo prometteur !

Dans Futurs modèles / Scoops

Pour le groupe Renault le plan de relance comprend l’arrivée de quatorze nouveaux modèles d'ici 2025 dont sept modèles 100 % électriques. Parmi les véhicules électriques, il y aura deux modèles emblématiques, une Renault 4 et une Renault 5. C’est cette dernière que nous vous présentons aujourd’hui. Mais attention, la Renault 5 existera en deux versions, l'une sera badgée d’un losange, l'autre du « A fléché » d’Alpine. Cette semaine Caradisiac vous livre tous les secrets des futures Renault 5 et R5 Alpine.

Futures Renault 5 : un duo prometteur !

La Renault 5 prototype présentée dans le cadre de la présentation « Renaulution » qui annonçait l’avenir du groupe français en janvier 2021 a fait forte impression. Et ce concept-car craquant ne restera pas qu’une simple étude de style, car la future Renault 5 E-Tech 100 % s’inspirera fortement de ce prototype, lui-même inspiré de l'ancienne R5 des années soixante-dix. Le modèle de série qui arrivera en 2024 remplacera la Renault Zoe, alors qu’un autre modèle électrique, inspiré de la Renault 4 viendra lui prêter main-forte une année plus tard.

Affichée à moins de 20 000 € !

Pour la future Renault 5 E-Tech Electrique (un patronyme non officiel), la marque au losange veut rendre l’électrique populaire en proposant sur le marché une citadine polyvalente de quatre mètres de long dont le prix de base devrait être inférieur à 20 000 € hors bonus. Pour réussir ce tour de force (rappelons que la Renault Zoe est affichée à 32 500 €), la marque française va réaliser des économies d’échelle. Tout d’abord en utilisant la base de la Renault Clio CMF-B dans une version électrique EV, puis en utilisant des batteries LFP (Lithium-Fer-Phosphate) plus abordables que les Lithium Ion, enfin le moteur à double bobinage (placé à l’avant et entraînant les roues avant) devrait être celui de la Renault Mégane E-Tech Electrique mais dans une version simplifiée affichant autour des 90 ch.Futures Renault 5 : un duo prometteur !

Cet effort pour réduire les coûts au maximum concernera toutes les versions de la future R5 E-Tech Electrique, mais celle-ci existera aussi en version haut de gamme avec des batteries à plus grande capacité, mais aussi avec des électromoteurs plus puissants (jusqu’à 150 ch). Tandis que la version de base de cette nouvelle auto affichera une autonomie réduite (200 à 250 km), des versions plus performantes devraient atteindre les 400 km d’autonomie avec une batterie de nouvelle génération dépassant les 50 kWh.

Alpine dans la boucle

Pour Renault, la nouvelle Renault 5 doit devenir une référence sur le marché de la voiture électrique, mais la marque veut également en faire une sportive. Pour cela, le Losange va confier son modèle à Alpine, qui va se charger de la gaver de chevaux et de la doter de trains roulants spécifiques afin de lui donner un comportement dynamique. Sous le capot de la future R5 Alpine E-Tech Electrique, on trouvera l’électromoteur de la Renault Mégane E-Tech Electrique dans sa version la plus puissante de 218 ch. Afin de la différencier de la Renault 5, la R5 Alpine devrait être dotée d’appendices aérodynamiques plus imposants : spoiler à l’avant, becquet plus long à l’arrière, extracteur d’air…

Futures Renault 5 : un duo prometteur !

Équipements dernier cri

À bord de la future R5 Alpine il y aura aussi des différences avec un pédalier alu, des sièges plus enveloppants (sièges baquets), une sellerie spécifique. Ce qui ne changera pas en revanche, ce sont les équipements de ces autos qui devraient recevoir les dernières générations d’aides à la conduite (conduite autonome niveau 2 minimum), du numérique pour l’instrumentation, un grand écran pour l’infodivertissement, etc.

Avec les Renault 5 et R5 Alpine mais aussi avec la future Renault 4 qui devrait afficher un gabarit un peu plus important, la marque Renault assurera une belle descendance aux Renault Twingo E-Tech Electrique et Renault Zoe E-Tech Electrique. Et bonne nouvelle, toutes ces nouvelles autos devraient être produites en France dans l'usine de Douai dans le département du Nord.

Les futures Renault 5 et R5 Alpine E-Tech Electriques en dix points

  • Citadines polyvalentes, cinq portes, cinq places
  • Modèles 100 % électriques
  • Moteur à l’avant entraînant les roues avant
  • Plateforme CMF-B EV
  • Production en France (à Douai dans le Nord)
  • Électromoteurs Renault 5 E-Tech Electrique : de 90 à 150 ch
  • Autonomie Renault 5 E-Tech Electrique : de 200 à 400 km
  • Électromoteur R5 Alpine E-Tech Electrique : 218 ch
  • Autonomie R5 Alpine E-Tech Electrique : 400 km
  • Tarif : moins de 20 000 € pour la Renault 5 E-Tech Electrique de base, plus de 40 000 € pour la R5 Alpine*

*Estimations

 

 

 

 

En savoir plus sur : Renault R5

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire