Publi info
 

Gilets jaunes : des péages bloqués par des… gendarmes !

C’est une polémique qui en dit long sur l’ambiance actuelle. Une conjoncture tendue où tout le monde se regarde en chiens de faïence. La moindre incompréhension peut mal tourner et cette théorie du complot venu des péages des autoroutes sarthoises en est un exemple. Samedi 1er et dimanche 2 décembre, dans des péages, occupées ou non par les gilets jaunes, des gendarmes empêchaient les voitures de sortir du grand ruban. L’idée de travailler au profit de la société concessionnaire pour faire payer plus cher un trajet rendu plus long aux usagers s’est alors répandue…

Gilets jaunes : des péages bloqués par des… gendarmes !

D’abord les faits : samedi 1er décembre, plusieurs sorties d’autoroutes en Sarthe étaient fermées et bloquées par des gendarmes. C’était encore le cas ce dimanche matin sur l’A11. Mais les péages en question n’étaient pas toujours occupés par des gilets jaunes. Le cas le plus signalé par les réseaux sociaux a été celui du péage de la sortie n° 8 Le Mans-université où durant plus de deux heures, dimanche, les gendarmes sont restés positionnés sur le site alors que celui-ci n’était pas occupé par des gilets jaunes. Les véhicules ne pouvaient ni entrer ni sortir.

Le samedi, la sortie n° 10 de l’autoroute A11, des gilets jaunes se tenaient au niveau des barrières du péage souhaitant offrir la gratuité aux automobilistes qui sortaient. Les forces de l’ordre étaient positionnées en amont et empêchaient les voitures de passer.

Une stratégie qui a suscité cette interrogation : et si la société concessionnaire faisait en sorte de rallonger les trajets pour faire payer plus et se prémunir ainsi d’une perte d’exploitation en cas d’occupation qui imposerait la gratuité ? Un sentiment suffisamment fort et partagé pour que la Préfecture se fende d’une mise au point. Adeline Savy, la directrice de cabinet du préfet explique sur actu.fr : « lorsque les automobilistes empruntent une sortie d’autoroute, ils ne savent pas toujours qu’il y a des piétons qui se trouvent aux barrières. Nous estimons qu’il y a alors mise en danger. Nous sommes intervenus chaque fois qu’il a été constaté des prises de risques. Des mesures de sécurité ont été prises pour des périodes plus ou moins longues. Il est vrai que la présence de gendarmes en l’absence de gilets jaunes à certains endroits a pu créer le doute dans l’esprit de certains ».

 

Commentaires (25)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Et cet empafé de président Vinci qui parler des violences et incendie commises au péage de Narbonne ..... C'est vrai que la violence ils ne la pratique pas au quotidien en rackettant les gens avec des tarifs exorbitants ... Cela dit vu le pognon qu'ils amassent et qui au vue de l'état de certaines routes ne va certainement pas dans l’amélioration du réseau routier Français , il pourra probablement se faire un beau péage tout beau tout neuf sans trop de problèmes j'm'en fait pas pour lui ......

Par

En réponse à franck8316

Commentaire supprimé.

Ils n'étaient pas innocents, ils étaient juifs.

Bon, à tous les fachos du forum, c'est du second degré !

Par

En réponse à franck8316

Commentaire supprimé.

Ne compare pas n'importe quoi. Tu ne réfléchis pas non plus.

Par

Ca ne me surprends pas que nos amis les gilets jaunes crient au complot. Moi, j'ai vu à une sortie de péage quelques gilets jaunes. Et les employés de l'autoroute fermer les voies de télépéage pour obliger les voitures à s'arrêter. Car conducteur arrivant à 30 Km/h et piéton imprévisible juste à coté = risque d'accident.

Conclusion d'une gilet jaune que j'ai entendue : "tu vois, ils ferment des voies, et après ils vont dire que c'est nous qu'on bloque !"

Ben non, c'est pour que ne te fasse pas rouler dessus, pov' pomme.

Par

En réponse à Grincho

Ne compare pas n'importe quoi. Tu ne réfléchis pas non plus.

La verité blesse on a faire à des oui oui

Par

Possible qu'ils soient gilets jaunes sans pouvoir/vouloir le dire ?

Ils sont tous autant prolo que pas mal de ceux qui sont « en face... »

Par

En réponse à Pagani-Zonda

Et cet empafé de président Vinci qui parler des violences et incendie commises au péage de Narbonne ..... C'est vrai que la violence ils ne la pratique pas au quotidien en rackettant les gens avec des tarifs exorbitants ... Cela dit vu le pognon qu'ils amassent et qui au vue de l'état de certaines routes ne va certainement pas dans l’amélioration du réseau routier Français , il pourra probablement se faire un beau péage tout beau tout neuf sans trop de problèmes j'm'en fait pas pour lui ......

Personne ne t'oblige à prendre l'autoroute ! Le réseau secondaire n'attends que toi. Et il est gratuit*

* payé par la collectivité, en fait, il n'est pas du tout gratuit.

Par

En réponse à beniot9888

Personne ne t'oblige à prendre l'autoroute ! Le réseau secondaire n'attends que toi. Et il est gratuit*

* payé par la collectivité, en fait, il n'est pas du tout gratuit.

Payes tes péages et tais toi et on augmentera pour Beniot

Par

En réponse à franck8316

Commentaire supprimé.

Un gendarme c'est un militaire, et un militaire ça ne réfléchi pas ça obéit aux ordres, et meme si parfois les ordres sont idiots ou obsolètes. C'est à ça qu'on reconnait un militaire, ça ne réfléchit pas.

Par

En réponse à mustard7627

Un gendarme c'est un militaire, et un militaire ça ne réfléchi pas ça obéit aux ordres, et meme si parfois les ordres sont idiots ou obsolètes. C'est à ça qu'on reconnait un militaire, ça ne réfléchit pas.

ça sent le frustré qui s'est fait malmené à l'armée ça.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire