Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Koenigsegg dévoile la Jesko

Dans Salons / Salon de Genève

Koenigsegg est arrivé à Genève avec une supercar qui entend placer la barre des performances encore plus haut. Le V8 5.0 biturbo est reconduit avec 1260 ch sur de l'essence classique et 1600 ch à l'éthanol. La marque suédoise parle d'une vitesse de pointe comprise entre 485 et 500 km/h. Mais existe-t-il vraiment des pneus capables de supporter ça ?

Koenigsegg dévoile la Jesko

Jesko, voilà le nom de la nouveauté Koenigsegg. Alors qu'on attendait un modèle sous le million d'euros et plus accessible, Koenigsegg prend tout le monde à revers en dévoilant une auto à plus de deux millions d'euros. Cela semble presque être devenu une barre anecdotique pour les marques de prestige ces derniers temps, et pour justifier un tel prix, Koenigsegg a prévu une mécanique un peu particulière.

Le V8 5.0 biturbo de l'Agera est repris mais largement modifié pour développer 1260 ch à plus de 8000 tr/mn. Cette puissance est atteinte avec du sans-plomb 95, mais si le propriétaire fait le plein d'éthanol, ce sont 1600 ch et 1500 Nm qui s'offrent à lui. Il faut tout de même avouer que le gap entre les deux paraît un peu improbable, et il sera certainement bien compliqué d'aller vérifier ces chiffres...

Koenigsegg dévoile la Jesko

La vraie nouveauté de cette remplaçante de l'Agera est la transmission : une boîte "Light Speed Gearbox" dotée de... sept embrayages et neuf rapports. Le but de cette boîte ultra compacte serait de passer les rapports très raidement et à la volée, grâce aux multiples embrayages. 

Le patron de la marque, Christian Von Koenigsegg, annonce une vitesse maximale autour des 300 mph, soit plus de 485 km/h. On a hâte de voir des testeurs/propriétaires essayer ça, surtout qu'à l'heure actuelle, il ne doit pas y avoir beaucoup de pneumatiques homologués routes capables de supporter de telles charges. L'auto sera produite à seulement 150 exemplaires qui seront commercialisés à 2 millions d'euros l'unité.

Actuellement sur place, les journalistes de Caradisiac vous donneront en direct du salon de Genève 2019 toutes les infos et précisions sur ce modèle.

Portfolio (5 photos)

Koenigsegg

Poursuivez votre lecture :

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (41)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Mais existe-t-il vraiment des pneus capables de supporter ça ?

Tout est dit !

Par

La guerre est relancée avec Bugatti !!!

Moi ce qui m'étonne avec ces marques c'est le mystère qu'elles arrivent à garder autour de ces modèles. Aucun spyshot ou fuite ne laisse présager de nouveautés !!! :eek:

Le style est beaucoup plus épuré que la Divo mais pour l'intérieur je préfère toujours Bugatti.

Par

La vraie performance, ça serait une Koenigsegg de 300 chevaux qui écrase la concurrence à prix équivalent. Pas une Nième déclinaison avec des puissances inexploitables même sur circuit. :bah:

Par Profil supprimé

On dira que le design arrière est une contrainte aérodynamique pour des perfs maximales ... où que le designer est tombé dans la démence.

Bref, à croire qu'il faut au moins 1500cv minimum pour descendre les champs Elysées même si certains proprios prennent encore leur voiture pour aller un tour sur "circuit" ... afin de se planter lamentablement (Koenigsegg one:1).

Ce type d'hypercar me donne autant d'émotion qu'un dragster Top Fuel ... c'est à dire ... aucune.

Par

En réponse à knucker

La guerre est relancée avec Bugatti !!!

Moi ce qui m'étonne avec ces marques c'est le mystère qu'elles arrivent à garder autour de ces modèles. Aucun spyshot ou fuite ne laisse présager de nouveautés !!! :eek:

Le style est beaucoup plus épuré que la Divo mais pour l'intérieur je préfère toujours Bugatti.

Bugatti est à la ramasse....

Par

Que des spécialistes ici :biggrin:

C'est de la pure ingénierie. Juste sublime.

Par

En réponse à halffinger

La vraie performance, ça serait une Koenigsegg de 300 chevaux qui écrase la concurrence à prix équivalent. Pas une Nième déclinaison avec des puissances inexploitables même sur circuit. :bah:

la vraie performance ce serait que tu arrêtes de te prendre pour un ingénieur qui croit tout savoir et surtout mieux que les constructeurs automobiles.

Par

La première Kœnigsegg dont le style est plaisant.

L'émotion pure de la ligne on la trouvera ailleurs. Moi dans les lignes de la DS3 crossmoche.

Par

je vais y réfléchir : comme daily ça peut être sympa :bien:

Par

Cet aileron de fou furieux qu'elle a cette Jesko !! :eek::tourne:

Et enfin une Koenigsseg qui est bien dessinée selon mon goût perso, évidemment ^^

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire