Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'alliance Renault-Nissan dément vouloir vendre Mitsubishi

Dans Economie / Politique / Marché

L'alliance Renault-Nissan dément vouloir vendre Mitsubishi

La rumeur court que des discussions sont en cours chez Nissan pour vendre les 34 % de parts dans Mitsubishi, ce qui marquerait un retour à 2 dans l'alliance. Mais le constructeur nippon dément.

La chaîne télévisée de Bloomberg lançait ces dernières heures une bombe : Nissan serait en train de discuter de la vente de ses parts chez Mitsubishi. On parle ici de 34 % du capital du constructeur japonais, et l'interlocuteur de Bloomberg à Tokyo, qui ne cite aucune source, parle d'une conjoncture spécifique menant à cette conclusion. L'affaire Ghosn, d'abord, qui a été problématique pour Mitsubishi, alors intégré dans l'Alliance Renault-Nissan. S'en sont suivies des difficultés importantes pour la marque aux diamants, qui peine à retrouver une bonne dynamique. Nous l'avons d'ailleurs vu avec la réduction des activités en Europe récemment. 

Et puis, il y a Nissan, qui affiche des pertes non négligeables et qui pourrait profiter de cette vente pour retrouver du cash. La marque a déjà prévu de fermer son usine espagnole, où est notamment produit le Navara. Bloomberg parle d'ailleurs d'investisseurs tels que le conglomérat Mitsubishi Corporation, qui serait déjà intéressé par le rachat de Mitsubishi Motors.

Mais cette rumeur importante, qui ramènerait du coup l'alliance à 2 constructeurs, n'a pas tardé à faire réagir Mitsubishi et Nissan. Le premier explique que ces informations ne sont pas fondées, et le second précise que les parts dans Mitsubishi ne sont pas à vendre. D'ailleurs, Mitsubishi seul serait bien dans l'embarras, sans soutien d'un grand groupe et sans partage de technologies, à une période où il ne reste plus vraiment de constructeur totalement indépendant. Pour l'Alliance, l'apport de Mitsubishi permet de faire gonfler les ventes mondiales de plus d'un million d'unités par an.

Il faut en tout cas signaler que les rumeurs sur l'avenir de l'Alliance vont bon train depuis la bérézina "Carlos Ghosn". La réorganisation d'une partie de la direction de Nissan, le renouvellement des responsables chez Renault et la gestion du cas Mitsubishi pour l'avenir sont autant de données à prendre en compte dans une alliance bien vivante, mais probablement aussi très instable.

SPONSORISE

Actualité Mitsubishi

Toute l'actualité

Forum Mitsubishi

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce genre de démenti veut dire que la date de la cession n'est pas connue. Il y a des précédents.

Par

Il faut préciser Mitsubishi motor et non Mitsubishi :bien:

Par

Peut être un rachat par Renault des 34% pour que Mitsubishi soit en lien direct avec Renault et un meilleur partage des équipements.

Par

En réponse à binot44

Peut être un rachat par Renault des 34% pour que Mitsubishi soit en lien direct avec Renault et un meilleur partage des équipements.

Effectivement ou une partie tout au moins.

Par

En réponse à binot44

Peut être un rachat par Renault des 34% pour que Mitsubishi soit en lien direct avec Renault et un meilleur partage des équipements.

Aucune chance :biggrin:

Par

En réponse à Nadir94 Q5

Aucune chance :biggrin:

Pourquoi ?

Par

En réponse à bzep1

Effectivement ou une partie tout au moins.

Renault aurait du mal a expliquer qu'ils se restructurent, ferme des sites et licencie plus de 5 000 personnes mais que derrière ils renflouent NISAN par un rachat de ses part dans Mitsubishi, Société qui n'est pas au mieux de sa forme.

Non, pour le moment tout ce qui est rachat par Renault faut oublier. Ils doivent d'abord se sortir de la merde dans laquelle ils sont.

Par

En réponse à GY201

Ce genre de démenti veut dire que la date de la cession n'est pas connue. Il y a des précédents.

Ne rien dire et alors c'est vrai (cas Honor avec Huawei récemment), démentir et alors c'est vrai. De toute façon, que ce soit vrai ou faux, personne ne viendra démentir votre affirmation qui sera vraie un jour que ce soit dans une semaine ou dans 30 ans.

Par

En réponse à al7785

Ne rien dire et alors c'est vrai (cas Honor avec Huawei récemment), démentir et alors c'est vrai. De toute façon, que ce soit vrai ou faux, personne ne viendra démentir votre affirmation qui sera vraie un jour que ce soit dans une semaine ou dans 30 ans.

Il y a le précédent Calsonic Kansei. Les démentis de Nissan ont été répété jusqu'à 2 semaines de la vente a KKR.

Par

En réponse à binot44

Pourquoi ?

Les Japonais ne laisseront plus jamais une entreprise Japonaise se faire racheter par une entreprise étrangère

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire