Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'auto des voisins - En attendant de s'offrir une Peugeot 208, Lila se satisfait de sa 206.

Dans Pratique / Budget

Michel Holtz

Propriétaire d'une Peugeot 206 de 2003, Lila, qui vit à la Garenne-Colombes dans les Hauts de Seine, se contente, pour le moment, de sa voiture dont elle n'a pas l'usage tous les jours. Mais elle aimerait en changer, surtout depuis qu'elle a essayé la 208 de la même marque.

L'auto des voisins - En attendant de s'offrir une Peugeot 208, Lila se satisfait de sa 206.

La jeune juriste est une adepte des transports en commun. Elle les utilise chaque jour pour se rendre de la Garenne-Colombes (92), ou elle vit, à Paris ou elle travaille. "Pas question d'y aller en voiture. Entre les bouchons et le casse-tête du stationnement, c'est impossible". Mais souvent, le week-end, elle se rend en voiture chez ses parents en Seine  et Marne, "200 km aller et retour". Une distance qui a justifié l'achat d'une Peugeot 206 1.4 de 75ch, millésime 2003. "Mais je l'ai prise d'occasion, à 100 000 km, il y a trois ans".

Depuis, la petite auto, star des ventes en France des années 2004 et 2006, a augmenté son kilométrage. Elle en totalise aujourd'hui 177 000, sans aucun souci mécanique. "Mon garagiste l'a révisé récemment et m'a confirmé qu'elle était en excellente santé". Du moins pour sa partie mécanique. Car la 206 de Lila est éraflée sur toute sa longueur, de l'aile avant au feu arrière. Des dommages qu'elle a géré avec son voisin et son assurance en bonne juriste qu'elle est, sans pour autant remettre sa carrosserie à neuf, même si l'une des portières arrière a un peu de mal à se refermer.

Une auto mécaniquement au top et un intérieur qui a bien vieilli

Si mécaniquement la petite Peugeot est nickel, elle est aussi parfaitement assemblée, avec des matériaux plutôt costauds. La planche de bord est bien fabriquée et les différents éléments en plastique et tissu ne semblent pas accuser leur âge. À bientôt 20 ans, l'auto est presque aussi rutilante que certaines autos premium allemandes du même âge. Et même les divers équipements (clim, vitres électriques, radio) sont toujours opérationnels.

L'auto des voisins - En attendant de s'offrir une Peugeot 208, Lila se satisfait de sa 206.

Lila n'a donc pas grand-chose à lui reprocher, sinon une consommation un peu excessive, témoignant d'un temps d'avant le downsizing et la recherche de décilitres d'économies. À l'ordinateur de bord, s'affichent 6,8 l/100 km, résultat d'un voyage sur autoroute vers la Seine et Marne. "Mais il faut compter plus pour des trajets en ville."

La 208 en ligne de mire

C'est l'une des raisons pour lesquelles la jeune femme songe à se séparer de sa vieille 206. Elle prévoit aussi des pannes futures et depuis l'été dernier, pense à changer de voiture, avec une préférence pour Peugeot qui lui a, pour le moment, donné entière satisfaction. Elle s'est tout naturellement tournée vers la 208, qu'elle a essayée, et approuvé. "Vu la taille de mon parking, sous mon immeuble, pas question d'acheter une auto plus grande'. Elle recherche une occasion récente, "mais à 16 000 euros, elles restent chères pour moi." Pénurie de véhicules neufs aidant, les prix restent au plus haut, mais la jeune femme n'est pas pressée. Sa 206 reste vaillante et elle a le temps d'attendre que la crise des semi-conducteurs soit terminée pour s'offrir la descendante de sa petite Peugeot.

L'auto des voisins - En attendant de s'offrir une Peugeot 208, Lila se satisfait de sa 206.

En savoir plus sur : Citadine

SPONSORISE

Actualité Citadine

Avis Citadine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire